Combattre pour elle


Combattre pour elle

      Cela faisait une semaine que Grey avait décidé de reconquérir Lucy. Et il n'avait pas avancé. Comment faire pour qu'elle lui pardonne son manque de confiance et sa bêtise des dernières années. Il avait abandonné trop tôt. Il n'avait pas su lui prouver son amour. Et maintenant comment l'approcher avec cet Adam dans les parages ? Lucy avait finalement accepté sa demande en mariage. Il n'avait plus de temps à perdre. Il faut qu'il trouve un plan. Malheureusement, le feu follet avait du déteindre sur lui. Il était devenu fort pour agir mais niveau plan ce n'était pas toujours si facile. Il aurait bien demandé de l'aide à Mira mais cette traitresse s'était liée d'amitié avec l'ennemi.
 
     Ce type n'était pas pour Lucy. Il était un homme d'affaire comme son père. Il allait sûrement la délaisser. Ce n'était pas ça le principal ! C'était à sa reconquête qu'il devait penser. Déjà il avait rompu avec les différentes maîtresses qu'il fréquentait en ce moment. Ça n'avait pas été facile mais il leur avait bien dit qu'il n'y aurait jamais rien de sérieux entre eux. Qu'il s'agissait seulement de sexe. Pourtant certaines avaient supposé qu'elles pouvaient le faire changer.
 
     Ce qu'elles ne savaient pas c'était qu'une femme et une seule était capable de le faire. Hélas il l'avait perdue.
 
     “Ne pense pas comme ça Grey, tant qu'ils ne sont pas marié tu n'as pas totalement perdu Lucy”.  
 
     C'est avec ces idées en tête qu'il arriva à la guilde. Il ouvrit les portes et se retrouva bien sûr en face d'une habituelle bagarre à la Fairy Tail. C'était normal, on était en plein après-midi.
Il avança mais se figea en plein milieu de la pièce. Là devant lui, Lucy était dans les bras d'un autre homme. Il n'avait jusqu'à présent jamais rencontré Adam. Ce ne pouvait d'ailleurs être que lui. Lucy était en train de l'embrasser à pleine bouche. Une lame s'enfonça profondement en lui. Il pensait que son pire cauchemar avait été de savoir que Lucy avait passé des nuits dans les bras d'un autre mais de les voir en face de lui !  Comment une telle douleur pouvait-elle être vivable ? Au fond de lui, il savait qu'il n'avait pas pris la pleine mesure de leur divorce. C'était plus ou moins abstrait. Même s'il était lui-même passé dans les bras d'autres femmes tout n'était pas vrai. Qu'elle n'était pas perdue, hors de sa portée. Mais quel con !!
 
     “Tu espérais quoi Grey ? Qu'elle allait passé sa vie à te pleurer et à élever nos enfants ?”
 
     Il se redressa en se tétanisant. Oui, c'était cela ! Il avait cru que Lucy ne laisserait pas d'autre homme entrer dans sa vie. Qu'il aurait le temps de la reconquérir et qu'il pouvait laisser passer le temps tout en assouvissant ses frustrations avec n'importe quelle femme. Après tout, sa vie n'était-elle pas constituée comme ça avant sa mise en couple avec Lucy ?
 
Cet homme tenait sa femme, la seule qu'il est jamais aimée dans ses bras comme si c'était naturel, qu'elle avait sa place contre lui. Non, la place de Lucy était dans ses propres bras. Ne lui disait-elle pas qu'elle n'avait jamais été autant en sécurité que dans son étreinte. Ils se séparèrent enfin. Grey put voir à quoi ressemblait son rival. C'était un homme grand, d'environ 1m90, c'est-à-dire près de 10 cm de plus que lui. Il était châtain aux yeux verts. Mais comment un homme d'affaire pouvait avoir cette carrure ? Ses épaules carrées étaient habituellement le résultat de musculation peut-être pas intensive mais régulière.
 
     Il dut sentir que quelqu'un le fixait car il se retourna. Lucy lui demanda ce qu'il avait et elle le vit également. Elle laissa ses mains qu'elle avait posée sur le cou de son amant lors de leur baiser glisser le long de la chemise blanche d'Adam. Elle voulut apparemment les retirer mais Adam lui prit la main et s'avança en entrainant Lucy avec lui.
 
     -” Nous ne nous sommes jamais rencontré cependant il me semble déjà te connaître. Grey, je suis heureux d'enfin te faire face. Et je le suis encore plus de ta propension à faire des conneries comme laisser partir une femme telle que Lucy. Sans ça je n'aurais jamais eu la chance de rencontrer la femme de ma vie. Elle ne m'aurait jamais laissé l'approcher car c'est une personne fidèle”, finit-il de dire avec un sourire mielleux.
 
     Le combat était lancé mais pas par celui que l'on croyait. Bien qu'il ait déjà les faveurs de Lucy, il voulait montrer à Grey qu'il ne lui laisserait aucunes possibilités. Grey était prêt à répondre toutefois. Lucy se plaça entre les deux pour faire bouclier, mais pour qui ?  
 
     -“ Je n'apprécie pas tellement d'être l'enjeu de votre altercation ! Adam, qu'est-ce qu'il te prend de dire ça et d'attaquer Grey ? Je ne te comprends pas là !” s'exclama-t-elle avec colère.
 
     -”J'ai senti son regard hostile dans mon dos. Et je n'ai pas aimé la façon qu'il avait de te fixer. Il veut te reconquérir Lucy et je ne le permettrais pas ! Tu m'as parlé de combien tu l'avais aimé et je sais qu'il y aura toujours ces sentiments au fond de toi. Il est le père de tes enfants après tout ! “ déclara Adam.
 
     -” Il est également celui qui m'a brisé le coeur et qui l'a piétiné ensuite ! Crois-tu que cela est facilement réparable et pardonnable ?! “ dit-elle en tournant le dos à Grey.
 
     Ce que Lucy venait de dire était totalement vrai. Comment faire pour qu'elle lui offre une nouvelle chance ? Il choisit tout de même d'essayer. Son abandon au moment du divorce avait apparemment fait énormément de mal à Lucy. Peut-être plus que son manque de confiance.
 
     -” Grey pourrais-tu aller chercher les enfants à l'école et à la crèche ? Adam et moi devons aller nous occuper des formalités pour le mariage. Nous avons fixé la date au 10 janvier”.
 
     -” Mais c'est dans seulement 1 mois !” s'écria Grey.
 
     -” Oui et c'est pourquoi nous devons partir tout organiser. Je suis pressé d'épouser Lucy et de ne plus la laisser partir. Je saurai la chérir et je compte aussi lui faire d'autres enfants”, promit Adam.  
 
     Il ne pouvait s'empêcher de lancer des piques à son rival. Car Lucy avait beau dire, il sentait bien qu'elle pouvait lui pardonner. Ce n'était pas dans sa nature de refuser  une nouvelle chance à quelqu'un même si cette personne lui avait fait du mal. Il n'avait pas fallu longtemps pour comprendre le caractère de celle qu'il aimait. Lui qui ne voulait pas s'engager dans une relation mais sans non plus accumuler les conquêtes, s'était retrouvé fasciné par cette jeune mère de famille.
 
     La première fois qu'il l'avait vu, elle souriait en regardant ses enfants jouer dans le parc. On aurait dit un ange. Cette douceur, cet amour que reflétait son visage. Elle lui avait plu mais le moment où il tomba véritablement amoureux d'elle fut après. Elle était en train de chercher quelque chose dans son sac quand une femme avec un petit garçon s'approcha de la balançoire où était assis Kaï. Elle l'avait tout simplement pris par les aisselles pour donner la place à son propre fils. Lucy en entendant son fils crier, accourut. Quand elle vit son petit en pleurs dans les bras de sa soeur, elle commença à changer d'expression. Elle apprit ce qu'il s'était passé et c'est là qu'il eut le coup de foudre. Son visage d'ange est devenu celui d'un démon. Elle avait les poings serraient et en avant comme si elle se retenait de donner des coups. Elle cria après la femme qui avait osé poser les mains sur son fils. Une aura noire l'entoura. Elle fit fuire cette femme avec son garçon mais aussi quelques autres personnes dans le parc ! Si on lui avait dit qu'un jour il craquerait en voyant cela !! avait-il pensé à ce moment là.
 
     Ils partirent en direction de la mairie de Magnolia pour remplir les formulaires. Adam prit la main de Lucy dans la sienne. Il était toujours à chercher le contact s'aperçut-elle. Lui prendre la main, lui frôler l'épaule en parlant, la caresser en passant à côté d'elle... Elle aimait cette facette de sa personnalité. Car il pouvait être totalement rigide et imperturbable pendant une négociation d'affaire. Une fois ils avaient rendez-vous pour le déjeûner, elle l'avait attendu devant les portes de la salle de réunion. A sa sortie avec les autres, elle avait pu voir ce masque sur son visage. Il lui avait fait penser à son père, heureusement quand il la vit en train de l'attendre, malgré la présence de ces hommes et femmes adverses, il lui avait fait un sourire doux et resplendissant.
 
     Elle l'avait d'abord accepté comme ami sans voir qu'il voulait déjà plus que ça. C'était mieux ainsi, car elle avait eu peur en comprenant qu'elle commençait à s'attacher à lui. Elle ne voulait plus offrir son coeur. De toute façon il ne valait plus rien dans l'état où Grey l'avait laissé. Mais Adam n'a pas reculé devant ses hésitations, il l'a poussé dans ses retranchements en lui disant que son coeur était blessé mais pas mort. Que la vie c'était de prendre des risques. Que Grey n'était peut-être pas l'homme de sa vie. Qu'il n'y avait pas forcément qu'un seul amour dans une vie ! Elle en avait eu les larmes aux yeux et il l'avait prise dans ses bras pour la consoler en lui laissant tremper sa chemise de toutes les larmes qu'elle avait pu retenir depuis si longtemps. Elle croit que c'est à ce moment qu'elle lui ouvrit mon coeur. Il s'y est d'ailleurs faufilé.
 
     “Pourquoi ?” Cette question lui revient en pensant à la réaction de Grey à l'annonce de ses fiancailles. Pourquoi lui aurait le droit de poursuivre sa vie avec d'autres femmes et elle non ? Elle ne lui a jamais rien dit ces 3 dernières années sur ses conquêtes ! “Je l'ai laissé vivre comme il l'entendait enfin sauf si ça s'ingéré dans la vie de nos enfants !” pensa-t-elle dans son incompréhension.  
 
     Lucy revint seule de la mairie après deux bonnes heures. Elle vit Grey accoudé et torse nu au comptoir. Cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas vu ainsi. Elle savait que sa manie de se déshabiller était toujours là mais il évitait de le faire à la guilde. Elle ne savait pas si c'était pour la préserver ou parce qu'il en avait marre de se faire rabrouer tout le temps. Quoi qu'il en soit, elle ne voyait pas ses enfants. Elle s'approcha donc de son ex .
 
     -” Grey, ils sont où les enfants?” demanda-t-elle simplement.
 
     -” Ils sont dehors  sous la surveillance de Lisanna”, répondit-il en la fixant intensement et en montrant l'arrière cour.
 
     -” Merci, je vais les voir “, prononça-t-elle en se dirigeant vers le lieu montré.
 
     Grey était un peu choqué qu'elle n'est pas réagie à sa nudité. Etait-elle devenue insensible à lui? Que pouvait-il faire dans ce cas ? Il n'était pas question pour lui d'abandonner ! Cette phrase était devenue pour lui un mantra qu'il savait qu'il allait devoir souvent se répéter.
 
     Adam entra à ce moment dans la guilde. Il vit Grey torse nu. Il regarda autour s'il voyait Lucy, elle devait déjà être arrivée. Grey s'était-il mis torse nu pour elle ? Il ne le laisserait pas faire ! Il s'approcha et le prit à partie.
 
     -” Où est Lucy ? Tu sais, tu ferais mieux de te rhabiller. Lucy a déjà un homme à la maison “ déclara-t-il.
 
     -” Je ne te demande pas ton avis ! Il me semble que je peux encore faire ce que je veux. Et pour ce qui est de ce que Lucy à chez elle, tu es peut-être plus grand que moi, mais niveau efforts et exercices, un petit homme d'affaire ne doit pas valoir un mage. Dis plutôt que tu veux que je me  rhabille pour que Lucy ne craque pas en me voyant”, finit de dire Grey avec un sourire narquois.
 
     Adam lui répondit par un autre sourire et en amenant ses mains au col de sa chemise. Les femmes présentes dans la guilde se félicitèrent d'être venue aujourd'hui. Adam enleva sa veste de costume ainsi que sa chemise qu'il venait de déboutonner. Il savait qu'avec les exercices de musculation qu'il pratiquait pour déstresser il n'avait rien à envier à l'ex de Lucy.
 
     -” Cela répond à ton affirmation, il me semble ! Je peux également déclarer que je suis parfaitement au goût de Lucy. Elle me l'a d'ailleurs dit cette nuit dans son lit. Je sais ce que tu essayes de faire et je ne te laisserais pas t'approcher de trop près. Mon vieux, il faut que tu comprennes que tu as eu ta chance mais que tu l'as laissé passer “ dit Adam en se penchant vers Grey pour bien montrer son avantage.
 
     Grey lança le premier coup. Il voulait apparemment lui refaire le portrait avec un beau coup droit. Adam réussi à l'éviter. Il avait lu l'action de son rival dans ses yeux remplis de colère. Les coups pleuvèrent. Avec un avantage pour Grey qui était plus habitué pour le combat. Il se reçut tout de même de sacré uppercut, surtout dans le ventre. Son rival n'était pas si sans défense que le présageait son travail. Il était également résistant. Cela faisait bien 10 minutes qu'ils se battaient.
 
     Lucy rentra en entendant des exclamations. Elle se stoppa sous le choc de ce qu'elle voyait. Adam et Grey se battaient  et étaient en sang. Les coups étaient puissant. Ils se cognaient vraiment ! Qu'est-ce qu'il avait bien pu se passer pour qu'ils en arrivent à ce point-là ?! Et surtout pourquoi personnes ne cherchaient à les séparer. Même Erza restait à les regarder !!  
 
     -” Non, mais ça ne va pas tous les deux ?!! Arrêtez tout de suite ! Et vous tous, ne les encourageaient pas ! Je ne suis partie que quelques minutes, comment cela a-t-il pu dégénérer ? Quant à vous deux, vous allez m'expliquer !!” cria Lucy en se mettant entre les deux combattants.
 
     Ils n'en menaient d'ailleurs pas large. Ils savaient que pour Lucy, la force n'était pas la réponse.
 
     -” Rien ! “ répondirent-ils en même temps pour une fois qu'ils étaient d'accord.
 
     -” Ça ne pas être rien ! Personnes ne se cognent dessus sans une raison... Non, ça arrive mais seulement entre deux idiots comme Grey et Natsu. Donc je repose ma question. Alors ?! “ demanda-t-elle énergiquement pour montrer sa détermination à savoir.
 
     -” Je n'ai pas supporté de le voir torse nu pour se faire remarquer par toi !” expliqua Adam.
 
     -” Il ne l'a pas fait pour moi Adam. Il se désappe souvent. Je ne fais plus partie de sa vie. Enfin si mais plus comme une femme. Il n'a donc aucune raison de se déshabiller devant moi ! Tu n'as pas à être jaloux. Tu comprends ? “ dit-elle tendrement en posant la main sur la joue blessée de son amant.
 
     Elle avait le dos tourné à Grey. Elle ne vit pas la réaction de celui-ci à ses propos.
 
     -” Viens rentrons Adam. Je vais soigner tes blessures ”, poursuivit Lucy.
 
     -” Je suis également blessé et tu ne réagis pas ! Tu ne lui reproches pas son attitude ! “ cria Grey en colère et déçu.
 
     -” Adam est mon fiancé. Tu n'as qu'à demander à une de tes conquêtes de te soigner ! Ce n'est plus mon rôle à présent. “
 
     -” Tu te fous réellement de moi ?!!  Que je souffre ? “ dit Grey.
 
-” Que tu souffres ?! Où tu étais quand c'est moi qui souffrais ? Où tu étais quand j'ai failli perdre Kaï ?!”
 
     -” Comment ça, tu as failli perdre Kaï ? Quand et pourquoi ?! “ hurla-t-il alors qu'elle s'éloignait.
 
     -” Je n'aurais pas du en parler. C'est du passé. Il n'y a plus rien à en dire ! “
 
     -” Non, tu as trop parlé. Maintenant je veux savoir ! “ persista Grey sous les regards et les oreilles curieuses de la guilde.
 
     -” Monsieur veut savoir maintenant ! Très bien tu l'auras voulu. Je me suis retrouvée près de ta rue un jour en soirée. J'avais plus de fournitures pour mon livre. Seulement il fallait passer par devant chez toi. J'étais alors enceinte de 5 mois. C'est-à-dire 2 mois après notre divorce. Tu étais devant chez toi. Tu plaquais une femme contre le mur et l'embrassais tout en la tripotant. Cela m'a fait mal de voir ça. Je savais que tu avais repris ta vie de célibataire mais le voir  c'était différent. Je suis partie en pleurant et je n'ai pas vu le pavé qui dépassait. Je suis tombée. J'ai réussi à éviter le choc avec mon ventre en me réceptionnant sur mes genoux et mes mains. Je suis rentrée, me suis soignée et je me mis au lit. Au milieu de la nuit, j'ai eu des douleurs au ventre. Quand j'ai voulu me lever, j'ai vu que je perdais du sang. J'ai appelé les secours mais j'étais paniquée. Hope était chez une amie, je t'ai donc appelé car je ne voulais pas être seule à m'inquiéter pour notre enfant. Tu n'as pas répondu bien que je savais que tu étais chez toi. Quand les secours m'ont amenées à l'hôpital, j'ai donné ton numéro car tu étais le père. Ils ont également essayé de te joindre. Tu ne répondais toujours pas. Entre eux et moi, nous t'avons passé 4 appels dans la nuit. Apparemment, tu étais plus occupé à autres chose. Tu ne t'es pas dit que si quelqu'un essayait de t'appeler en pleine nuit et plusieurs fois, c'était peut-être une urgence ? Ils ont heureusement réussi à arrêter les saignements et Kaï n'a pas eu de séquelles. Donc ne viens pas me lancer que JE me fou de toi !” finit-elle en pleurant.
 
     -” Je ne le savais pas Lucy !” anonça Grey.
 
     -” Tu l'aurais su si tu avais répondu ! C'est cette nuit-là que j'ai su que je ne pouvais plus compter sur toi. J'avais donc perdu mon mari mais également mon ami.  C'est pourquoi, je puis certifier que tu ne veux certainement pas me reconquérir. Adam ne veut pas le croire”.
 
     -” Je veux te reconquérir lucy. Il n'a pas tort. Je veux me faire pardonner. Je suis prêt à tout pour cela ! “ jura Grey devant le regard ébahi de son ex.
Adam se mit entre eux en fusillant son rival. Il était à nouveau prêt à lui casser la gueule.
 
     -” On pourrait peut-être redevenir amis. Je pourrais te pardonner de ne pas avoir cru en moi et d'avoir voulu te venger. Cependant ce qu'il est arrivé ce soir-là, non jamais je ne pourrai te pardonner celà “, dit-elle en colère.
 
     Ils se fixèrent malgré Adam entre eux. Grey sentit la colère montait en lui.
 
     -” Je suis sincèrement désolé. Ces soirs-là j'étais complètement bourré. Je ne me souviens pas. Mais je pense que tu as eu plus ou moins ta revanche quand deux mois plus tard j'ai été grièvement blessé et que j'ai passé 3 jours dans le coma ! Toi non plus tu n'es pas venu à mon chevet. Il y a eu de nombreuses personnes de la guilde. Même Natsu qui ne supporte pas le train l'a pris pour venir me voir à l'hôpital ! “ rétorqua Grey bien que troublé par la lueur qui passa dans les yeux de Lucy.
 
     Elle se retourna en prenant la main d'Adam.
 
     -” Lévy, tu peux ramener mes enfants à la maison un peu plus tard ? Je ne reviendrais pas ce soir ” dit Lucy en partant.
 
     Grey voulut faire un mouvement pour la rattrapper. Il fut arrêté par un coup de poing de Natsu. Décidemment, ce n'était pas son jour !
 
     -” Qu'est-ce qu'il te prend, l'étincelle ! Pourquoi tu me cognes ?”
 
     -” J'ai tout à fait le droit de te frapper quand tu dis des conneries ! Lucy est restée à ton chevet pendant les 3 jours et les 3 nuits de ton coma. Elle était même près de toi quand tu t'es réveillé la première fois. C'est elle qui a prévenu les médecins. Elle est partie quand elle a su que tu allais mieux et que ta dernière conquête est arrivée. Elle n'était d'ailleurs pas pressée celle-là ! Il semblerait que tu n'ais aucun souvenir, toutefois tu n'as pas le droit de t'en prendre ainsi à elle !” hurla Natsu les poings serrés comme s'il voulait lui mettre un autre coups.
 
     Dans la tête de Grey lui revint des images . Il avait donc bien vu Lucy près de lui ! Il avait cru à un rêve quand il s'était à nouveau réveillé et qu'elle n'était pas là. Mais alors le reste pouvait être également vrai ! La voix de Lucy lui enjoignant de ne pas baisser les bras. De survivre. Que Hope et le bébé à venir auraient besoin de lui. Qu'elle ne pouvait  pas imaginer éléver seule leurs enfants. Mais la dernière partie était surement un rêve ou une hallucination. A son réveil, il avait vu Lucy endormie, la tête posée sur le bord du lit et lui tenant la main. Il avait bougé et elle s'était réveillée. Elle avait pleuré en disant qu'elle était heureuse de le voir vivant. Qu'elle n'aurait pas supporté qu'il meurt. Qu'elle avait prié  pour son rétablissement. Elle s'était alors penché vers lui, l'avait embrassé en lui disant qu'elle l'aimait encore. Et que cette expérience lui avait fait si peur qu'elle était prête à lui pardonner et à donner une autre chance à leur couple s'il le voulait. Qu'elle attendrait qu'il se rétablisse pour avoir sa réponse. Il avait malheureusement cru à un rêve et n'avait donc pas donné suite à cette demande. Il avait encore râté une chance avec Lucy !! Ce devait être pour cela qu'elle l'avait évité plus souvent après son retour à la guilde. Mais quel con il était !!! Il aurait du poser des questions aux autres ! Malgré ce qu'il avait fait ou plutôt pas fait quand elle était à l'hôpital pour sa chute, elle était à ce moment prête à lui pardonner. Mais ces 3 années sans rien tenter vers elle lui seront  peut-être plus préjudiciable qu'il le croyait. Il ramassa ses habits et décida de rentrer chez lui. Il n'avait plus rien à faire à la guilde.
 
     Le lendemain, quand il arriva, il était convoqué par le maître dans son bureau. Il y avait déjà Erza et Natsu. Il avait été décidé que tous les trois partiraient en mission pour une semaine.
 
     -” Choisit un autre mage pour aller avec eux le vieux. Je ne peux me permettre de partir maintenant. Lucy va épouser ce type dans un mois ! Il ne me reste que peu de temps pour la reconquérir ! Il n'est pas question que j'abandonne. Je vais m'occuper...” Grey fut coupé par un coup d'Erza qui le mit hors service.
 
     Natsu se chargea de le prendre sur son épaule tout en maugréant. Ils prirent le chemin de la sortie. De nombreux mages se posèrent des questions mais ils n'osèrent les exprimer face au visage de Titania. Le maître lui descendit à leur suite avec un petit sourire.
 
     Grey ne revint à lui qu'un peu plus tard. Ils se trouvaient dans une forêt il ne savait où.
 
    -” Non, mais ça ne va pas ! Vous êtes complètement fous ! Je vous ai pourtant dit que je ne pouvais pas partir. Vous êtes du côté de ce type ? Vous ne voulez pas que Lucy et moi nous remettions ensemble ? “ cria Grey.
 
     -” Si, nous le voulons ! Mais ce n'était pas comme ça que tu allais y arriver ! Tu crois vraiment que te battre et te mettre torse nu va pousser Lucy à changer d'avis ? Il fallait que tu t'éloignons un peu. Nous allons t'aider. Car même si nous apprécions Adam, nous pensons que Lucy serait bien plus heureuse avec toi sauf si tu te remets à faire des conneries ! A nous deux avec Natsu, nous allons te conseiller “ annonça Erza.
 
     -” Toi peut-être Erza, mais Natsu n'a pas l'air de beaucoup avancer dans sa relation avec Lisanna. Or, même avec tes conseils, tu n'es pas tellement dans l'état d'esprit de Lucy. Vous avez deux caractères diamétralement opposé “, corrigea Grey.
 
     -” Je suis l'une des meilleures amies de Lucy. Elle vient souvent pour discuter avec moi. Et nous avons surtout Natsu ! Ne fais pas cette tête Grey, Natsu est un atout pour toi. Il est le meilleur ami masculin de Lucy. Que dis-je, son meilleur ami tout court. Il est la personne dont elle est la plus proche. Oui même quand vous étiez mariés ou maintenant qu'elle est avec Adam. Ils font des missions ensembles, ils discutent aussi, surtout depuis qu'il a lui même une relation suivie. Je crois qu'il pourrait t'aider. Déjà arrêtes de jouer les machos. Te mettre torse nu et te battre. Mauvaise idée. Tu devrais plutôt chercher dans tes sentiments. Il me semble que ton manque de dialogue dans ce point précis était un problème. Lucy ne pouvait pas toujours deviner bien qu'elle seule en avait la capacité. Il faudrait que tu t'ouvres plus Grey. Je ne dis pas de le faire avec tout le monde, juste avec la femme que tu aimes. Sinon ça donnerait l'impression que tu ne veux pas tout partager avec elle " conseilla Erza.
 
     -" Et il faut que tu règles ce qui a provoqué ton doute sur Lucy pour que ça ne se reproduise plus. C'est vrai, tout le monde sait que Lucy t'aimait plus que tout et qu'en plus elle n'était pas du genre à te tromper. Si tu veux comprendre totalement Lucy, il va falloir que tu fasse un geste et elle devrait y répondre en te dévoilant une partie d'elle qu'elle garde secrète " dit Natsu.
 
     -" Comment ça qu'elle garde secrète. Il n'y a pas plus sincère que Lucy. Elle est ouverte " demanda Erza.
 
     -" C'est ce qu'elle fait croire. Elle partage volontier ses joies mais ses peines elle les garde pour elle. Elle ne veut pas affliger quelqu'un avec ses malheurs. Est-elle ne serait-ce qu'entrer dans les détails quand elle se confiait à toi Erza ? Ou elle ne faisait que dire ce que tout le monde pouvait voir ? Tu comprends ce que je veux dire ? " commenta Natsu plus mature que ce que l'on croyait.  
 
     Lui aussi avait une facette de sa personnalité qu'il cachait à la guilde ? Peut-être que Lucy la connaissait et c'est pour ça qu'ils sont si proche. “Arrêtes Grey, tu ne vas pas soupçonner ton meilleur ami ! Non, ce n'est pas du soupçon, c'est de la jalousie. Je croyais être le seul assez proche pour avoir découvert ceci”, se fustiga Grey.  
 
     -" C'est bon, je vais travailler sur mes sentiments. Maintenant on peut rentrer avant que cet étranger ne décide d'enlever Lucy pour l'épouser au plus vite ! " dit Grey en haussant la voix.
 
     -" Nous ne rentrons pas avant demain. Alors profites pour réfléchir. Nous allons rester ici, tu seras donc au calme. D'ailleurs demain il y a le festival. Trouve une idée pour sortir avec Lucy et les enfants. En voyant votre famille réunie peut-être qu'elle se posera des questions. Surtout que vous n'avez jamais rien fait tous les quatres. Kaï est né après votre divorce. Il ne sait pas ce que c'est qu'une sortie en famille avec un papa et une maman !"
 
     -" Tu es vraiment obligée de remuer le couteau dans la plaie Erza ? Je sais très bien que c'est moi qui ai tout foutu en l'air ! Mais tu as raison, il faut que je réfléchisse. Il est passé où Natsu ?" finit de demander Grey.
 
     -" Tu croyais qu'il allait rester ici à te regarder réfléchir ? Il est partie plus loin dans la forêt pour... Eh bien pour ce qu'il fait d'habitude je suppose ".
 
     Grey réfléchit vraiment une bonne partie de la journée. Il avait besoin d'un plan. Pour ses sentiments, il comprenait qu'il avait été trop secret. Mais ne plus avoir Lucy près de lui avait mis ceux-ci en sommeil. C'était elle qui lui en faisait le plus ressentir. Elle et leurs enfants. Bien qu'il l'aimait à la folie, il avait eu peur de trop se dévoiler, de lui appartenir totalement. Ce qui était mesquin car c'était ce qu'il voulait qu'elle fasse. Il y avait certaines choses qu'il avait déjà compris depuis longtemps. Le tout maintenant était de le faire.
 
     La journée et la nuit passa très lentement. Ils purent reprendre le chemin de Magnolia après le déjeûner et une sieste de cet imbécile de feu de camp. Ils mirent deux heures de marche pour y arriver. Dire qu'ils étaient aussi près. Il n'avait pas reconnu la forêt depuis toutes ses années. Ils arrivèrent vers les 17 heures. Les stands pour le festival commençaient à se mettre en place. Grey vit Mira et Luxus un peu plus loin. Ils installaient un stand au nom de Fairy Tail. Avant que nous puissions les rejoindre. Adam s'approcha d'eux.
 
     -" Je m'inquiète vraiment. Même si elle est en colère après moi, elle n'aurait pas du disparaître comme ça ! Surtout avec ses enfants ! S'il te plait Mira, dis-moi où est Lucy " supplia-t-il.
 
     Grey accouru en entendant ces phrases. Il fut suivi par Erza et Natsu, eux aussi inquiet. Que c'etait-il passé pendant la journée de hier !
 
     -" Mira, il s'est passé quelque chose avec Lucy et les enfants ? Parle voyons !" hurla Grey.
 
     -" Lucy a découvert qu'Adam était un pauvre type, un moins que rien, un... " s'emballa-t-elle.
 
     Elle fut calmée par la main de son mari.
 
     -" Hier Lucy a reçu un courrier comme quoi l'héritage de son père était débloqué. Elle hérite d'un manoir au bord de la mer à Akane. C'était une drôle de coïncidence que le manoir dont parlait Adam et où il voulait les emmener vivre était aussi à Akane. Elle lui a posé la question de comment il était, où il se situait exactement. Mais il n'a pas voulu répondre. Alors elle lui posa directement la question de savoir si le manoir était celui qu'elle allait hériter. Il a été obligé de lui répondre " expliqua Mira.
 
     -" Je n'étais pas obligé de lui répondre mais je ne voulais plus lui mentir. Je..." ne put-il finir en recevant un coup de Grey fou de rage.
 
     -" Tu t'es donc servi de Lucy pour son héritage ! Et d'abord comment tu savais qu'elle allait le recevoir et ce qu'il contenait ? Expliques-toi si tu veux repartir d'ici vivant !" hurla Grey face à son adversaire à terre.
 
     -" Moi aussi j'aimerai bien le savoir !"
 
     -" Lucy ! Où tu étais passé ? Je t'ai cherché partout. Je voulais m'excuser et t'expliquer " dit Adam.
 
     -" Je suis là maintenant, alors explique ! Tu peux parler devant mes amis, non ma famille ".
 
     -" On m'a envoyé à Magnolia pour affaires mais ce n'était pas la principale raison. Tu étais la principale raison. Mon entreprise a eu quelques difficultés il y a plusieurs années. Elle a du vendre des parts d'actions. Ton père en a acheté 20 parts. Aujourd'hui qu'il est décédé, plusieurs personnes veulent les racheter à ses héritiers, c'est à dire toi. Mon patron a eu peur des personnes auquels tu pouvais vendre. Il s'est donc renseigné sur toi et sur ton héritage. Il a su que le délai allait bientôt arrivé à échéance. Il m'envoya donc "
 
     Grey voulut de nouveau se jeter sur Adam mais Lucy s'interposa avec l'aide de Natsu.
 
     -" Tu veux toujours le protéger alors qu'il t'a trahi ? Ce n'est pas ce que je voulais dire. Lui et moi ne sommes pas pareil !" répondit Grey au regard que lui lança Lucy après sa première phrase.
 
     -" Je veux entendre tout ce qu'il a à dire. J'écoute toujours les explications des gens avant de croire à quelque chose " expliqua Lucy en ajoutant une pique par rapport à la situation qui les avait mené au divorce.
 
     -"  Je devais prendre contact avec toi et c'est vrai que je devais me servir de mon charme pour te forcer à me céder les parts au meilleur prix. J'avais des photos ainsi qu'un compte-rendu de ta situation, divorcée, deux jeunes enfants etc. Le premier jour où je t'ai rencontré, je te cherchais. Ta voisine m'avait dit que je te trouverais au parc. En chemin, je pensais au plan pour t'aborder mais quand je suis arrivé et que je t'ai vu, tout a changé. J'ai voulu te connaître pour toi et plus notre relation évolait moins je me sentais de te perdre en te révélant la vérité. Je pensais que peut-être je pouvais régler tout ça sans que tu le sache. Je n'ai pas pensé au notaire qui allait te contacter si tôt après la fin de l'échéance. Je suis sincèrement désolé Lucy. Je t'aime vraiment et du plus profond de mon coeur. Je suis même prêt à renoncer à mon poste dans cette entreprise. Je trouverais un autre travail, une autre entreprise mais je sais que je ne trouverais jamais une femme que j'aimerais comme toi. Alors s'il te plait réfléchis je t'en pris !” plaida Adam.
 
     -“ Tu n'as aucun droit de lui demander cela ! Tu lui a menti. Moi en tout cas je ne te le pardonne pas. Lui faire du mal reviens à en faire à mes enfants et aussi à moi ! Lui faire du mal reviens à en faire à la guilde et à tous ses mages ! Tu n'es qu'un pauvre imbécile ! “ cria Grey en se jetant sur son rival.
 
     S'engagea entre eux un combat à coup de poings. Chacun recevaient de puissants impacts sans écouter ceux qui les enjoignaient à arrêter. Lucy essaya de se mettre au milieu mais Erza et Natsu la retinrent de force. Ils avaient sur leur visage une expression qui voulait dire qu'il ne fallait pas intervenir. Elle voulut chercher de l'aide auprès de Mira et Luxus mais eux également se contentaient de regarder. Elle essaya de se degager. Mais Natsu et Erza ont toujours été plus forts qu'elle. Pourquoi ils n'intervenaient pas ! Les coups pleuvaient toujours aussi forts.
 
     -”Arrêtez !!!!! Je vous en prie !!! ” hurla Lucy en dernier recours.
 
     Heureusement ils se stoppèrent. Adam était en plus mauvais état que Grey. C'était la deuxième fois qu'ils se battaient et  les deux fois Grey avait le dessus. C'était normal, il avait plus d'entrainement et peut-être plus de motivation. Car d'habitude il n'était pas aussi féroce dans ses coups. Qu'avait-il bien pu se passer dans sa tête pour qu'il y mette autant de rage que s'il combattait un féroce ennemi ? Lucy ne comprenait vraiment pas. Natsu et Erza lui lâchèrent chacun un bras. La laissant décider ce qu'elle ferait ensuite. Elle se dirigea vers les deux combattants. Elle s'accroupit devant Adam tout en tenant le bras de Grey.
 
     -” Je suis désolée. Tu es entré dans ma vie par un mensonge. Je crois que j'aurais pu te pardonner si tu m'en avais parlé. Mais continuer de le taire tout en disant vouloir d'une relation sincère, non. Ce n'est pas possible. Je sais que tu l'as fait pour me protéger après notre rencontre. Je pense avoir suffisamment d'expérience maintenant pour voir si un homme m'aime ou pas. Et tu n'as pas menti sur ce sujet. Mais comme je l'ai découvert avec Grey, l'amour ne suffit pas pour le bonheur d'un couple. Il faut aussi de la confiance “, fut la réponse de Lucy à la demande d'Adam.
 
     Il se releva difficilement et fixa la main de Lucy posée sur le bras de son ex. Il regarda ensuite la femme qu'il aimait et qu'il venait de perdre. Il savait que ce n'était pas la peine d'insisiter. Elle avait fait son choix. Il était tout de même heureux de l'avoir connue, aimée. Elle l'avait changé. Il était venu avec l'intention de jouer de son charme bien qu'il n'était pas un playboy mais pour les affaires il était prêt à tout. Maintenant il savait qu'il y avait autre chose que les affaires, des choses bien plus importantes. Même si la douleur de la perdre est atroce. Il savait que cette douleur était le résultat d'un amour tout aussi puissant et qu'il garderait au fond de son coeur. Il espérait pouvoir le revivre plus tard quand il aurait guéri. Il s'éloigna vers sa chambre d'hôtel, tout courbaturé avec surement du sang sur le corps et le visage. Grey n'y était pas allé de main morte. Il avait lu la rage dans ses yeux. Il lui en voulait vraiment. Mais tout au fond, il avait vu que dans ses coups, il s'en voulait à lui-même également.
 
     Sur la place se trouvait toujours Lucy tenant le bras de Grey.
 
     -” Qu'est-ce qu'il t'a pris de frapper aussi fort ? Je te remercie de prendre ma défense comme ça mais ce n'était pas une raison ! “ cria Lucy.
 
     -” Ce type s'est servi de toi, il t'a fait du mal, il t'a menti. N'est-ce pas les bonnes raisons pour frapper quelqu'un ? Je sais que tu n'aimes pas la violence mais il fallait qu'il le garde en mémoire. Que personne ne devait te toucher et te blesser “
 
     -” Non, il n'y avait pas que ça Grey ! Tu as donné des coups si puissants, je ne t'avais vu te battre comme ça que contre des ennemis de la guilde. Tu n'as heureusement pas utilisé ta magie. Mais j'ai bizarrement senti une perte de contrôle en toi. Comme s'il y avait plus. Alors tu vas me répondre !!”
 
     -” Bien qu'il était mon rival, tu l'as considéré comme une nouvelle chance pour toi d'être heureuse et il te l'a prise. Il t'a blessé, je t'ai blessé. Je lui en ai voulu car j'ai peur que ça te fasse renoncer au bonheur “
 
     -”  Pour que ce ne soit que ton privilège Grey ? C'est ça n'est-ce pas ? Tu cognais avec cette violence parce que tu te frappais en même temps. Tu t'en veux de ce que tu m'as fait” déclara Lucy.
 
     -” Bien sûr que je m'en veux. Comment ne pas s'en vouloir quand on blesse la seule femme qu'on ait jamais aimé ! Il faudrait être un imbécile. Ce que je suis de toute façon !"
 
     -" Arrêtes !! Pourquoi tu te dévalorises comme ça depuis quelque temps Grey. Tu n'es pas totalement un imbécile ! "dit Lucy pour alléger l'atmosphère.
 
     -" De toute façon, ce n'est pas le lieu pour en parler".
 
     -" Que cherches-tu à cacher encore ? Je ne te comprend plus. Je ne sais plus qui tu es" annonça Lucy.
 
     -" Je suis juste un mage moyen qui essaye de faire de son mieux. Et non, ne dis pas que je suis fort. Dans notre équipe c'était toujours Natsu qui réglait son compte à l'ennemi ou alors qui arrivait à te sauver. Erza nous protégeait également. Je suis surtout connu pour me desaper, mes bagarres avec Natsu et mes conquêtes. Pas terrible comme réputation. J'ai entendu des personnes parler de moi comme d'un étalon ! Quoi je suis bon à baiser et rien qu'à ça ?!! " dit Grey avec dégoût.
 
     -" Ce n'est pas vrai. Mais je vais t'avouer que nous avons tous reçu un surnom de la part des habitants de Magnolia. Je l'ai su récemment. Ils évitent de les utiliser devant nous mais ils nous désignent comme ça. Et pas besoin de nier vous autres autour ! Par exemple Mira c'est " la poupée", Luxus lui " le psychopathe", Erza "la despote", toi "l'étalon", Natsu "l'imbécile heureux", moi "la folle" et il y en a plein d'autres. Je ne pense pas qu'il disent ça méchamment. Et de toute façon nous ne nous définissons pas seulement à ça. Mira est intelligente, Luxus est doux, Erza est serviable, Natsu fait semblant, je sais être calme et toi mon amour tu es un mage puissant, un merveilleux père et ami. Tu sais être tendre et venir en aide aux autres. Tu ne montres pas si souvent ces traits de caractère pour que les personnes hors de Fairy Tail les remarquent, c'est tout. Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Pourquoi tu me regarde avec cet air ?" finit par demander Lucy à un Grey avec un sourire béat.
 
     -" Tu m'as appelé mon amour ! Cela faisait des années que je ne t'avais plus entendu me dire ça "
 
     -" Ça fait également des années que nous n'avions pas parlé ensemble de tels sujets. J'ai fait une erreur. Excuse-moi ! Elle ne se reproduira plus".
 
      -" Oh, j'espère que si ! Car malgré ma mauvaise réputation, ma bêtise et tout le reste, je compte bien te reconquérir. Apparemment je suis à ton goût, je ne vois toujours pas pourquoi mais je vais jouer avec ça pour te faire craquer. Je vais plus m'impliquer dans notre couple. Tu m'appartiens Lucy. C'est toi-même qui me l'a dit au début de notre relation. C'est vrai que je t'avais répondu que moi je n'appartiendrais jamais à personne mais j'ai changé d'avis. Non pour être plus exacte, cela s'est fait sans que je m'aperçoive" déclara Grey.
 
     -" Je le sais Grey. Je le sais que tu m'appartiens. Je l'ai vu il y a deux jours. D'ailleurs j'ai encore du mal à m'en remettre et c'est aussi une des raisons qui m'a fait renoncer à Adam. Je crois que c'est inconsciemment ce que j'ai attendu depuis troi ans. Un signe de toi. Je suis pathétique n'est-ce pas ?! Je me suis aperçu qu'en fait je suis la femme d'un seul homme. J'ai voulu croire que je pouvais continuer d'avancer dans la vie, de connaître un nouvel amour. Mais ce n'est pas possible pour moi. Je t'en ai voulu. Me faire tomber amoureuse de toi, m'avoir donné une vie merveilleuse, m'avoir donné deux magnifiques enfants et tout me prendre pour un soupçon ! J'ai voulu te haïr, vraiment mais encore une fois je n'ai pas pu " pleura Lucy.
 
     Grey s'approcha un peu plus et il la prit dans ses bras. Tenir le corps de sa femme c'était comme rentrer au bercail. Sa place était là. Sans aucune fausse honte ni pudeur il se mit à trembler. Elle lui pardonnait. Elle lui laissait une dernière chance. Elle était simplement tout ce qu'il lui fallait. Il ne pourrait jamais être lui, être heureux avec quelqu'un d'autre et elle non plus. Avant il ne voulait appartenir à personne, faire dépendre son bonheur de quelqu'un était dangereux. Mais en se voilant la face il avait tout gâché car de lui avait aussi dépendu le bonheur de Lucy et de ses enfants. Et de Lucy dépendait son propre bonheur. Il sentit ses bras fins entourer son torse et le serrer. Oui, là était sa place. Il entendit une femme pleurait. Il ouvrit les yeux qu'il avait fermés pour mieux s'imprégner de ses sensations. Il vit Mira dans les bras de Luxus, c'est elle qui pleurait avec un sourire heureux.
 
     Grey aimait ses amis mais être au milieu d'une foule non. Il voulait finir seul à seul avec le femme qu'il aimait.
 
     -" Lucy, où sont les enfants ?" chuchota-t-il a l'oreille de sa bien-aimée.
 
     -" Avec Lévy à la guilde. Pourquoi ?"
 
     Il ne lui répondit pas. Il se contenta de la soulever et de la jeter sur son épaule. Et il partit. En passant près de Luxus, celui-ci lui lança une clé.
 
     -" La cabane dans la forêt, tu sais où elle est. Je te la prête" fut ses seules explications.
 
     Grey se dirigeait vraiment vers la forêt de Magnolia vit Lucy malgré qu'elle ait la tête à l'envers.
 
     -" Non mais ça ne va pas de me transporter comme ça. Tu ne peux pas le faire avec plus de délicatesse ?! Tu es une brute ! Et pourquoi Luxus a parlé de cabane. Si tu veux parler en tête à tête, on peut aller chez moi. Pas chez toi où..."
 
     -" Tu crois que moi j'ai envie d'aller chez toi où tu as passé tes nuits avec Adam peut-être ? Non, il nous faut un endroit neutre ".
 
     Elle comprit sa façon de penser mais ça ne l'empecha pas de le frapper de ses poings pour la précarité du transport fourni. Cela n'eût aucune incidence sur les muscles de son dos fermes et tendus. Elle décida donc de jouer son va tout. Elle glissa ses mains sous la chemise qu'il avait réussi à garder. Et commença à le caresser comme elle savait qu'il aimait. Elle aussi aimait cela et elle en avait été privé depuis si longtemps.
 
     -"Lucy si tu continue comme ça, je te préviens qu'avant qu'on arrive à la cabane tu vas te retrouver plaquée contre un arbre à subir les assauts d'un homme en manque d'amour depuis trois ans. Je suis pratiquement sûr que sous la puissance on arriverait presque à le déraciner. Alors, tu arrêtes ?"
 
     -" Je voulais juste t'obliger à me poser. Mais maintenant que j'ai commencé, je me venge de toute ces années de frustrations !!" prononça-t-elle en faisant dévier ses mains vers son ventre qui se contracta.
 
     Pour la faire arrêter, car il voulait quelque chose d'un peu plus délicat qu'un arbre dans la forêt pour leur nouvelle première fois, il la remonta sur son épaule et lui coupa le souffle par la même occasion.
 
     -" Espèce de... Tu l'as fait exprès !!" hoqueta Lucy par manque d'air.
 
      Il sentit à nouveau des mouvements dans son dos mais pas de caresses. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien préparer ? Il en eut marre d'attendre.
 
     -" Je peux savoir ce que tu fais ? "
 
      -" Vu que quelqu'un a trouvé l'intelligence de me faire sauter avec la tête et la poitrine en bas, la gravité a fait le reste. Je suis en train d'empêcher mes seins de sortir de mon soutien-gorge !"
 
     Cette réponse fit bien rire Grey qui imaginait la scène. Ils arrivèrent enfin devant la cabane. Cependant il ne s'attendait pas à voir cela. Toute la cabane avait été apprêtée pour un rendez-vous romantique. Eh merde ! Il allait doublement falloir qu'il remercie ce type ! Il remit Lucy sur ses pieds. Elle tint à peine debout avec tout le sang qui avait irrigué son cerveau pendant le trajet. Elle se retint à Grey et quand sa vision devint clair, elle vit le ménage fait de fond en comble, des bougies partout, une nappe sur la table et des drap de satin bleu pour le lit.
 
     -" Je pense que nous avons empiété sur une nuit de passion " trouva-t-elle seulement à dire.
 
     Mais dans ses pensées elle remerciait son ami de leur avoir donné cette occasion de se réconcilier. Elle avança dans l'unique pièce de la cabane. Comment Luxus avait bien pu tenir ici avant d'être réadmis à la guilde ? Elle laissa sa main passée paresseusement sur toutes les surfaces pour finir par le lit. Elle se retourna vers Grey qui était resté figé à l'entrée.
 
     -" Tu ne rentres pas ? C'est pourtant toi qui était pressé d'atteindre ce lieu ?! Qu'est-ce qu'il y a ?" demanda -t-elle face au visage de l'homme qu'elle aime.
 
     -" Je crois que j'ai peur d'avancer et de réaliser que c'est seulement un rêve comme tant de fois ", murmura-t-il.  
 
     Lucy s'approcha en roulant des hanches. Elle lui prit la main et lui fit passer le seuil. Une fois ce faux obstacle traversé, Grey se déshabilla en ne gardant que son caleçon. Une grognement se fit entendre dans la cabane ainsi que quelque mètre plus loin. Un ennemi attaquerait ? Non, ou du moins un ennemi que pour Grey. C'était l'estomac de Lucy qui venait de gronder comme ça. Il ne put qu'éclater de rire devant le visage gêné de sa femme.
 
     -" Ce n'est pas si amusant Grey ! Je n'ai rien mangé depuis hier midi je te signale !" dit-elle vexée.
 
     -" Comment cela se fait !" demanda-t-il une fois sa crise de fou rire finie.
 
     -" J'ai appris pour l'héritage et pour Adam hier après-midi. Le soir je n'ai pas eu faim, ça se comprend. Après je suis partie avec les enfants au notaire. Il a fallu près de trois heures pour parler de tout. Les enfants sont donc restés enfermés à dessiner pendant ce temps. Ils étaient de vrais piles électriques. J'ai du m'occuper de les calmer  au lieu de manger avec eux. Et après nous sommes rentrés et j'ai voulu régler l'histoire avec Adam. Voilà tu sais tout ".
 
     -" Allez viens, on va voir ce qu'avait prévu Luxus", proposa Grey en riant par dessus le nouveau grondement.
 
     Ils trouvèrent une entrée, un plat et un dessert déjà prêts et pouvant être consommés froid. Lucy sortit l'entrée pendant que Grey s'occupait des boissons, du champagne rien que ça ! Grey sourit de ce petit côté romantique chez une brute pareil. Ils s'assirent l'un en face de l'autre. Grey jugeait que c'était mieux ainsi. Il voulait laisser à Lucy le temps de bien manger car après il se promettait de ne lui laisser aucun répit. Il voulait rattraper les trois années perdues. Dire qu'il ne voulait pas que l'on croit qu'il était un obsédé et qu'il n'était pas bon qu'à ça ! Mais dès qu'il s'agissait de Lucy, il devenait un vrai obsédé. Toutefois comment ne pas le devenir quand on a la chance d'avoir une femme comme elle près de soi. Son corps était fait pour être vénéré par les mains et la bouche d'un homme. Elle n'etait que pleins et déliés, douceur et  sensualité.
 
     Ils commencèrent leur repas qu'ils trouvèrent délicieux en se parlant des missions qu'ils ont faites pendant leur séparation, c'était un sujet assez neutre pour les faire patienter. Grey se proposa de débarraser et d'aller chercher le plat de résistance. Quand il se retourna avec les assiettes en main, il faillit les faire tomber.
 
     -" Mais qu'est-ce qu'il te prend Lucy ! Pourquoi, pourquoi tu..." ne put-il finir par sa trop forte respiration.
 
      Lucy était assise à la table comme il l'avait laissée sauf qu'elle n'avait plus son haut. Elle était en soutien gorge.
 
      -" Je me suis dit que pour te faire patienter pendant le repas j'allais faire un petit geste. Alors à chaque assiette finie, j'enlèverai un de mes vêtements. Comme ça au dessert on aura qu'à se jeter sur le lit ! Bonne idée, non ?"
 
      -" Bonne idée pour me couper l'appétit, oui ! On passe au dessert tout de suite ?"
Lucy se mit à rire à gorge déployée on pouvait le dire. Grey voyait ses seins tressautés sous son rire. Elle lui avait tellement manqué, pas seulement son corps ou son amour. Son humour, ses réflexions, son rire, son amie quoi ! Ce moment de tendresse et d'éclats de rire prit finalement fin quand Grey fit le tour de la table, attrapa Lucy par les aisselles et la souleva. Par réflexes, elle enroula ses jambes autour de sa taille. Il la tint quelques minutes comme ça puis se dirigea vers le lit. Il la força à relâcher sa prise autour de lui et la jeta littéralement sur le lit. Elle y rebondit légèrement en riant.
 
     -" Tu n'as vraiment plus faim Grey, mais ce n'était peut-être pas mon cas !"
 
     -" Oh ! On pourra toujours reprendre le repas plus tard vu qu'il est déjà froid. Mais moi je suis en ébullition alors j'ai pensé que je ne pouvais pas attendre. Qu'est-ce que tu en dit ?"
 
     -" C'est vrai que si tu es brûlant, il ne fallait pas attendre. C'est mauvais pour un mage de glace" répondit Lucy avec espièglerie.
 
     Elle se redressa légèrement sur les coudes et le regarda de haut en bas.
 
     -" Ce que tu vois te plait n'est-ce pas ? On dirait un chat qui vient d'avaler un moineau " insista Grey en souriant fièrement.
 
     -" Viens ici, petit, petit, petit...", en lui faisant signe d'approcher.
 
      Grey y répondit en riant fort. Il s'allongea sur elle. Oui, tout était différent avec Lucy. Même rire en faisant l'amour était génial ! Il l'embrassa langoureusement et elle n'eût aucune hésitation, elle y répondit avec une égale volonté.
 
     “ Etre dans ses bras !!” pensèrent-ils tous les deux.
 
     Les mains de Grey partirent redécouvrir les courbes de ce corps tant convoité. Il les fit glisser de son cou vers ses magnifiques seins où il resta quelque instant pour en titiller les pointes et les pincer. Il s'éloigna de ses lèvres tendres et affamées pour prendre sa respiration. Leur regards embrumés par le désir se fixèrent et se reconnurent. Ils se réembrassèrent. Leur lèvres qui venaient enfin de se retrouvées ne voulaient plus se séparer. La main de Grey continua sa descente vers son ventre qui avait abrité ses enfants, il frola son bassin en évitant volontairement son mont de Vénus. Il voulait la faire attendre. Il utilisa ensuite le dos de sa main pour effleurer l'intérieur de sa cuisse. Là où la peau est fine, derrière son genou, il passa son pouce errant. Elle était très sensible  à cette endroit. Elle poussa un gémissement atténué par la bouche de Grey.
 
      Les propres mains de Lucy n'étaient pas restées inactives, elles passaient et repassaient le long de ses muscles dorsaux. Il s'était développés depuis le temps où elle ne l'avait plus touché. Quelques larmes coulèrent à cette pensée. Grey recula en sentant les gouttes chaudes s'écoulaient. Il les essuya  tendrement. Lucy put voir qu'il comprenait ce qu'elle ressentait. Elle mit ses mains en coupe autour de son visage.
 
     -” Tu m'as manqué Grey “ fut seulement ce qu'elle dit avant de reprendre les lèvres de son amant.
 
      Lucy caressa Grey et glissa ses deux mains sous le caleçon gênant. Elle fit le geste de le lui enlever. Il protesta.
 
     -” Tu es encore plus vêtue que moi, chérie. Il va falloir remédier à ça !” dit-il en s'éloignant assez pour lui enlever sa jupe et sa culotte en un même mouvement.
 
      Il ne lui restait donc plus que son soutien-gorge qu'elle enleva elle-même et le jeta loin du lit. Grey se dressa à côté du lit et retira le dernier rempart entre leur deux peaux. Lucy put voir dans toute sa splendeur l'homme de sa vie mais également le symbole proclamant qu'il était à elle. Qu'il lui appartenait maintenant. Le tatouage sur sa hanche qui avait décidé de son choix entre Grey et Adam. Il s'agissait d'un cadenas ouvert en forme de c½ur  avec une clé  dont le bout est en forme d'étoile. Et on pouvait y lire : “Toi seule détient la clé de mon c½ur Lucy”. Quel idiot celui-là vraiment. Il ne pouvait pas faire une déclaration normale mais se faire tatouer cela de façon indélébile ne le gênait pas ! Toute la contradiction que possédait Grey. Tout comme en ce moment. La force de son corps avec la tendresse de ses caresses. Il revint la rejoindre sur le lit entre ses cuisses qu'elle avait écartées. Les caresses reprirent, une main passant dans les cheveux de Grey l'autre y répondant en prenant les cuisses de Lucy et les mettant autour de ses hanches pour être encore plus près.
 
      -” Grey, je ne crois pas que je vais pouvoir tenir encore longtemps.  Je te veux en moi, maintenant !” cria Lucy avec empressement.
 
     Lui aussi voulait la faire sienne.
 
     -” Lucy, tu veux que je nous protège ? Je ferai comme tu le décides. Mais je peux te dire que je n'ai jamais oublié de mettre une protection dans toutes mes relations “ certifia-t-il.
 
     -” Nous nous sommes toujours protégé avec Adam. Grey arrête s'il te plait ! Il me semble que je n'ai pas fait la gueule quand tu as mentionné tes conquêtes. Alors que je n'ai eu qu'un seul autre homme que toi, tu ne vas pas m'en vouloir, si ?”
 
      -” Ce n'est pas pareil ! Tu ne peux comparer des partenaires uniquement sexuelles avec un fiancé que tu as aimé !! “
 
     -”Et que j'ai abandonné pour toi !!! Bon je ne veux pas dire mais mon envie se refroidit alors si tu veux continuer, il faudrait arrêter d'épiloguer !”
 
     Grey se leva à nouveau et partit chercher un préservatif dans son pantalon. “Putain l'ambiance était super bonne, pourquoi il a fallu qu'elle parle de ce type ? Bon c'est vrai que je n'aurais pas dû montrer ma jalousie”.
 
     -”Excuse-moi Lucy. Je ne voulais pas gâcher notre nuit ensemble” dit-il en s'asseyant sur le bord du lit.
 
     Lucy se redressa et se colla à son dos.Elle fit passer ses mains sur ses abdos en suivant les contours de ses muscles. Elle le sentit réagir, elle poursuivit donc son exploration et finit par poser sa main sur le sexe de Grey. Elle le frôla, le caressa jusqu'à ce qu'il lui attrape les mains et se retourne. Il prit ses deux poignets dans une main et les fit passer au dessus de la tête blonde. Lucy était à sa merci maintenant. Les bras retenus en l'air, offerte à sa vue avec lui penché sur elle.
 
     -” Je vais prendre le relais ma chérie. J'adore tes petites mains sur moi mais si tu avais continué, il n'y aurai eu que moi qui y aurai pris du plaisir “.
 
     Il plongea sa tête dans la poitrine voluptueuse et en taquina les pointes l'une après l'autre. Il prit un globe dans sa paume en s'occupant avec sa bouche de l'autre. Il vénérait la poitrine de sa femme. Bien que les rumeurs exagère tout de même le nombre de ses maîtresses, il n'avait jamais vu une seule poitrine aussi belle que celle-ci. Toutefois il n'avait même jamais comparé. Il pouvait entendre les halètements et soupirs que poussaient Lucy. Son bassin venait souvent se heurter au sien. Elle était presque prête à le recevoir.
 
     -” Grey, c'est si bon! Je t'en pris ! Je veux te sentir en moi. Viens !!” cria Lucy.
 
     Le souffle de plus en plus saccadé Grey avait du mal à résister de se jeter sur sa femme. Il glissa la main qui retenait les bras de Lucy vers l'antre humide et convoitée. Il y posa la paume de sa main. Elle était vraiment humide et prête à le recevoir. Il entra un puis deux doigts dans le sexe de Lucy qui se cambra en poussant un cri de plaisir. Il commença les mouvements de va et vient, mimant l'acte. La voix de sa belle montée de plus en plus dans les aigus jusqu'à ce qu'elle jouisse sur sa main. Il sourit. Elle était tellement belle dans ses moments. Un sourire de satisfaction sur les lèvres de Grey fit légèrement rougir Lucy.
 
     -”Je ne voulais pas jouïr sans toi Grey !!” ronchonna-t-elle.
 
      -” Ne t'inquiètes pas, ma belle. Je vais prendre extrêmement de plaisir à t'exiter de nouveau et cette fois-ci à me répandre en toi “, dit-il en amenant ses doigts à sa bouche pour se délecter de la saveur de Lucy.
 
     Le goût en était aphrodisiaque pour lui. Il décida de s'occuper de  cette partie si sensible avec sa bouche, sa langue et aussi ses dents. Il nicha sa tête entre les cuisses chaude et en sueur de la constellationniste. Il passa la langue sur toute la longueur. Et en écarta les lèvres pour avoir un meilleur accès. Lucy ne pouvait que l'encourager avec ces paroles et ses soupirs tout en mettant ses mains dans les cheveux ébène et en désordre de son tourmenteur. Il lécha, embrassa, mordilla le point le plus sensible. Elle enfonça les ongles dans son crane quand le plaisir culmina. Alors elle tira pour l'éloigner d'elle et le suppliant de mettre le préservatif au plus vite et d'entrer en elle !  Il répondit à sa demande car lui non plus ne pouvait se retenir une seconde de plus. Il enfila le préservatif, se positionna et entra d'un seul coup en Lucy tout en plongeant dans ses iris brunes. Il était enfin chez lui. Se fut tout ce qu'il pensa avant de commencer ses coups de bassin puissants et amples. Il voulait aller le plus loin possible et ne faire plus qu'un avec celle qu'il aimait. Il sentit le plaisir monter de plus en plus pour atteindre son paroxysme. Hélas il n'arriva pas à la délivrance. Lucy jouit mais lui continuait ses vas et vient. Il avait l'impression d'un manque, il n'arrivait pas à la délivrance. Que se passait-il ? Lucy eu un autre orgasme et lui toujours rien ! Il suait de plus en plus.
 
     -” Grey, qu'est-ce qu'il y a ? “ demanda Lucy en comprenant que quelque chose n'allait pas malgré son corps satisfait et léthargique.
 
     Elle le fit se retourner et se retrouva dessus. Elle avait encore envie malgré la fatigue mais il fallait qu'elle sache pour Grey.
 
     -” Tu ne me désires pas Grey ? Tu n'as pas jouis malgré les multiples fois où tu m'as mené au septième ciel !”
 
     -” Je te désire !! Je sens mon plaisir être tout proche cependant je n'arrive pas à l'atteindre !” expliqua-t-il essoufflé.
 
     Lucy décida de prendre le relais. Elle retira le préservatif et s'empala sur le membre gonflé de désir de son homme. Elle monta et descendit doucement d'abord puis en accélérant. Elle y ajouta des mouvements ronds du bassin. Elle sentit le sexe de Grey continuait  de vibrer tout en étant dur. Le plaisir de le sentir en elle sans barrière comme avant dans leur couple lui donnait tellement d'émotions. Elle voulait maintenant recevoir la semence de son amant en elle. Le sentir gicler et s'écouler le long de la paroi de son intimité. Elle était proche d'un énième orgasme. Grey suait à grosses gouttes et se déhanchant sous elle. Elle ne  put le retenir plus longtemps.
 
     -” Grey !!!! Je t'aime mon amour !!!!” cria Lucy dans l'explosion de son plaisir.
 
     Grey la suivit enfin et ploya sous la sensation de se vider de sa substance en Lucy. Il leur fallut cette fois-ci de longues et satisfaisantes minutes de repos. Quand ils purent faire des mouvements, aucun des deux ne décida de bouger. Grey dans Lucy, Lucy allongée de toute sa longueur sur Grey. Voilà comment ils devraient passer leur vie.
 
     -” Je crois qu'inconsciemment j'attendais de t'entendre me dire que tu m'aimais pour pouvoir jouir. Mon corps, mon c½ur et mon esprit voulaient que cette étreinte ou plutôt ses étreintes soient celles de l'amour et non de la luxure ! D'ailleurs tu en as mis du temps à te confesser ! “ haleta Grey à la recherche d'encore un peu de souffle.
 
     -” Je crois que j'avais encore un peu peur d'être blessée. Je suis désolée “ dit-elle en se blottissant contre Grey.
 
     -” Je préfère te prévenir. Je compte te refaire la cour, te redemander en mariage et si tu le veux bien faire d'autres enfants aussi merveilleux que les deux premiers. Et cette fois, je serais avec toi tout le long de la grossesse comme avec Hope “.
 
     Lucy le regarda en face et put voir qu'il pensait tout ce qu'il disait. Elle descendit de lui et roula sur le côté. Elle laissa un vide dans la conversation. Puis elle répondit “d'accord” tout simplement. Ils s'endormirent finalement l'un contre l'autre.
 
     Elle se réveilla seule dans le lit et eut peur. Elle prit le drap qui était roulé en boule sur le sol, surement tombé pendant leurs ébats. Elle se leva et fit quelques pas quand la porte s'ouvrit. Grey entra sous le couinement de peur de la constellationniste. Grey éclata de rire sous le son complètement ridicule qu”elle venait de produire. En réponse, il reçut une des chaussures de Lucy sur le torse.
 
     -” Alors comme ça on attaque son futur mari de bon matin ! Tu vas voir ce qu'il t'attend !” ria-t-il en la pourchassant dans la petite cabane.
 
     Il la rattrapa facilement et la prit dans ses bras. Il se dirigea ensuite vers l'extérieur en faisant taire Lucy par un baiser passionné. Elle ferma les yeux pour mieux vivre ce moment. Elle ne vit donc pas la douche qui était derrière la cabane. Grey l'y déposa et ouvrit l'eau en s'éloignant. Lucy poussa un cri strident en sentant l'eau glacée se rependre sur son corps.
 
     -” Mais ça ne va pas chez toi ?!! “ cria-t-elle comme elle put en claquant des dents.
 
     -” Laves-toi vite avant d'attraper froid. Tu te réchaufferas dans la cabane” fut tout ce qu'il trouva à dire en repartant à l'intérieur.
 
     Elle fit comme il dit car elle avait bien besoin d'une douche après leur nuit pleine de sueur.
Grey revint quelque minutes plus tard avec des serviettes de bain et en recouvrit entièrement Lucy. Il l'a reprit dans ses bras chaud et la ramena à l'intérieur. Ils n'avaient pas de vêtement de rechange, ils décidèrent donc qu'elle aurait plus chaud dans les serviettes que dans ses habits d'hier. Il l'a laissa à table et sortit certains restes de nourriture de la veille.
 
     -” Il n'est pas un peu tôt pour manger ce genre de chose ? “ nota Lucy.
 
     -” Lucy, tu es encore à moitié réveillée ! Le soleil est déjà haut dans le ciel. J'ai regardé, il est 11h45. Nous avons dormi plus longtemps que tu le pensais à voir ta tête “.
 
     Lucy acquiesça avant de se jeter sur le plat présenté par Grey. Il s'assit en face d'elle et ils commencèrent à manger.
 
     -” Tu veux me parler de ce que t'a dit le notaire hier ? “ demanda Grey.
 
     -” Il semblerait que mon père est fait un fond de placement pour moi. Il était bloqué pour 10 ans. Il est arrivé à échéance il y a 1 mois. Mon père décida alors de bloquer mon héritage jusqu'à la fin de ce délai. D'autant plus qu'il est mort avant de savoir que j'étais vivante ! Il n'y eut que la somme de mon loyer après 7 ans et les frais d'héritage qui furent pris sur l'argent présent sur son compte courant. J'hérite d'une véritable fortune en argent, actions, et immobilier. Je ne sais pas quoi faire Grey. Le travail et l'argent m'ont éloigné de mon père. Je ne veux pas qu'il fasse le moindre mal à ma relation avec les enfants, toi ou les membres de la guilde “ termina-t-elle avec angoisse.
 
     -” Tu n'as pas à avoir peur Lucy, tu ne deviendras jamais comme ton père et puis je suis là ! Je vais te soutenir mon amour” rassura Grey.
 
      Ils finirent leur déjeuner. Lucy se changea et ils reprirent la direction de Magnolia pour retrouver leurs enfants et leur apprendre la bonne nouvelle de leur réconciliation. Ils avaient beaucoup de chemin à faire pour mettre tout à plat, éviter de refaire les mêmes erreurs... Mais ils avaient des amis, de la famille qui les aiderait. Surtout, ils ne mettront plus en doute leur amour !!!
 
 
 
     Sur la place, la veille au soir se trouvaient les autres mages souriant de l'enlèvement de leur amie. Ils étaient heureux que ces deux-là réforment un couple.
 
     -" Je peux savoir pourquoi tu avais les clés de la cabane Luxus ?" demanda Mira suspicieuse.
 
     -" J'y avais préparé une petite soirée et nuit pour nous deux mais j'ai pensé qu'ils en avaient plus besoin que nous. Pas trop déçue ?" expliqua son mari.
 
     -" Et je peux savoir ce que tu aurais fait de Jama ? Elle est encore petite".
 
     -" Tu me prends pour un imbécile là non ? J'avais confié la garde de notre fille au vieux et la gestion du stand à ta s½ur. Je te dis que j'avais tout prévu. Mais nous pouvons toujours trouver un autre endroit ! Le vieux garde Jama à la maison on peut aller chez lui" dit Luxus tout sourire.
 
     -" Ça va pas ! Je n'oserais plus regarder le maître dans les yeux. On peut aller à l'hôtel !" proposa Mira elle aussi emballée par cette idée.
 
     -" Il faudra alors que tu te contiennes mon amour. Le dernier hôtel où nous avons passé une nuit. Ils nous ont expulsés le lendemain car tes gémissements et tes cris de jouissances ont empêché les clients de l'étage de dormir" expliqua Luxus avec un sourire satisfait malgré les gesticulations de Mira pour le faire taire.
 
     -" Bon le stand est prêt. On vous laisse les minots"  partit Luxus en emmenant sa femme rouge de honte.
 
     Natsu se tourna vers Erza. Elle aussi était rouge.  Et vu la chaleur qu'il ressentait sur ses joues il ne devait pas dépareiller.
 
     -" Je crois que je vais rentrer chez moi voir Jellal et notre fils. Euh, ne nous attendez pas ce soir !" dit Erza en partant assez rapidement.
 
     Natsu comprit. Il s'enflamma un peu plus. Pourquoi c'était Lisanna qui devait remplacer sa s½ur ce soir ? Il allait changer tout ça. Il y a pas que les couples mariés qui pouvaient utiliser cette excuse et échapper à cette corvée. Il y avait suffisamment de célibataire à la guilde pour prendre le relais. C'est comme ça que quelques couples furent absents lors de ce festival. Et de nombreuses grossesses commençaient. 
Combattre pour elle


Ceci est le tatouage qu'à Grey sur la hanche (fait par moi-même donc excusez-moi pour la qualité du dessin)
 
Note auteur : Je remercie tous ceux qui ont suivi ce petit recueil qui relate des moments de la vie de Grey et Lucy. Leur amour, leur famille, leur peine ...
 

Tags : greylu lemon

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.137.168) if someone makes a complaint.

Comments :

  • fairy-althea

    15/10/2017 at 11:51 AM

    LucyGray-NamiZoro wrote: "j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ta fic même si j'ai eu peur à certains moments, puis ressenti de la colère, de la peine et surtout de la joie sur le fait qu'ils se remettent ensemble ^^. Merci pour ta fic :D"

    Si tu as ressenti tout ça, je suis contente. Merci à toi d'avoir aimé ^^

  • LucyGray-NamiZoro

    13/10/2017 at 9:56 PM

    j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ta fic même si j'ai eu peur à certains moments, puis ressenti de la colère, de la peine et surtout de la joie sur le fait qu'ils se remettent ensemble ^^. Merci pour ta fic :D

  • fairy-althea

    15/04/2017

    Visiteur wrote: "Toutes tes histoires sont sublimes un vrai talent !!!
    "

    Je te remercie beaucoup ^^

  • Visiteur

    15/04/2017

    Toutes tes histoires sont sublimes un vrai talent !!!

  • fairy-althea

    01/05/2016

    nalu-14 wrote: "Très belle fic j adore tes histoires continu d écrire "

    Merci c'est ce que je compte faire ^^

  • nalu-14

    01/05/2016

    Très belle fic j adore tes histoires continu d écrire

  • fairy-althea

    05/04/2016

    jaja-78 wrote: "J'ai vraiment beaucoup aimé cette fiction, qui pour moi, a été magnifiquement écrit et plein de rebondissement, j'adore le fait que dans chaque chapitre -sauf celui la je crois- il y est des lettre."

    Merci beaucoup^^
    Oui, c'est le seul où il n'y avait pas de lettre. Il était plus accès sur l'action et servait à mieux faire comprendre la fin. Le chapitre 10 n'était pas assez clair apparemment sur le fait que Lucy et Grey finissaient ensemble ^^

  • jaja-78

    05/04/2016

    J'ai vraiment beaucoup aimé cette fiction, qui pour moi, a été magnifiquement écrit et plein de rebondissement, j'adore le fait que dans chaque chapitre -sauf celui la je crois- il y est des lettre.

  • fairy-althea

    02/08/2015

    manamisan wrote: "j`ai vraiment aimais ta fic et tu a une imagination incroyable serieux et ton dessin et fachement bien fait chapeau"

    Le dessin n'est pas de moi, je l'ai trouvé sur google mais merci pour l'histoire, je suis contente qu'elle t'ai plu ^^

  • manamisan

    30/07/2015

    j`ai vraiment aimais ta fic et tu a une imagination incroyable serieux et ton dessin et fachement bien fait chapeau

Report abuse