Je ne suis plus seul


Natsu et les autres membres de la guilde Fairy Tail se trouvant sur l'île de Tenro pendant l'attaque d'Acnologia revirent à eux. Ils étaient tous rassemblés sous un bâtiment de pierre. Près d'eux se trouvaient Lucy et une jeune femme blonde aux cheveux longs et aux pieds nus. Elles les fixaient avec un sourire rayonnant. Que s'était-il passé après l'attaque d'Acnologia ? Ils étaient tous en cercle et ...

-" Il semblerait qu'Acnologia ait raté son attaque. Nous sommes tous en vie heureusement" constata Makaroff.

-" Si on est tous en vie c'est grâce au premier maître Mavis Vermillon que voilà " rectifia Lucy en montrant la fille à côté d'elle.

-" Heinnnnnnn !!!" s'exclamèrent plusieurs mages.

-" Ce n'est pas possible Lucy, le premier maître est mort. Sa tombe se trouve sur cette île d'ailleurs ", commenta Lévy.

-" C'est exact mais ce que vous voyez c'est son corps astral, son esprit si vous voulez" expliqua la mage constellationniste.

-" Comment tu sais tout ça ?" demanda Natsu.

-" J'ai appris à la connaître depuis ces sept dernières années" dit-elle avec un peu de tristesse. "C'est le temps qui s'est déroulé depuis l'attaque d'Acnologia !"

-" Ce n'est pas possible. L'attaque vient juste d'avoir lieu !" s'exclama Erza.

Lucy leur expliqua ce qu'il s'était passé. Leur lien transformé en magie protectrice "Fairy sphère". Le bouclier et le temps qu'il a fallu pour qu'il se désagrège et qu'ils se réveillent tous.

-" Mais toi tu t'es réveillée avant nous ? Comment cela se fait ?" demanda le maître.

-" Je n'ai tout simplement pas été autant touchée par le sort. J'ai subi la protection du bouclier mais pas le sommeil. J'en ai été protégée" annonça-t-elle en détournant légèrement la tête.

-" C'est la magie des constellationnistes qui t'en a exclu ?" Lévy fut coupée dans son questionnement par une petite fille blonde aux yeux noirs qui sortie de derrière les buissons.

Elle s'approcha en courant de Lucy et lui sauta dans les bras en riant.

-" Maman, papa veut pas que j'aille sur la plage aujourd'hui. Il a dit qu'on allait connaître les tontons et tatas de Fairy Tail. Qu'ils allaient se réveiller".

Elle prit conscience des personnes qui se trouvaient autour de la blonde.

-" Youpi !! Je vais pouvoir jouer avec tonton Happy et tonton Natsu !" cria-t-elle.

-" C'est ta fille Lucy ?" s'étonna Mira.

-" Oui, c'est mon petit trésor et celui de son papa".

-" D'ailleurs c'est qui son père ? Si tous les membres de Fairy Tail étaient endormis ?" cette bonne question venait de Titania.

Lucy n'eût pas à répondre car l'attention se détourna d'elle quand le premier maître prit la parole.

-" Le plus important est que vous ayez pu échapper à l'extermination ainsi que l'île de Tenro. Par contre bien que nous étions conscients, nous n'avons pas pu sortir de la sphère. Nous ne savons donc pas ce qu'il s'est passé en dehors, dans le monde".

-" Cela veut dire qu'Acnologia a pu s'attaquer à la population. Ainsi que Zeleph. J'aurai dû lui régler son compte quand je le pouvais. D'autant plus qu'il s'est permis de noircir mon écharpe !" s'énerva Natsu.

-" Je suis heureux que tu n'es pas fait cela, Natsu. Bien que c'est ce que j'aurai voulu au moment de notre rencontre" dit une voix derrière eux.

C'était un homme brun, celui que Natsu, Elfman et Evergreen avaient rencontré. Cependant il y avait une différence importante. Il n'avait plus l'air si triste et seul. Que c'etait-il donc passé pendant toutes ces années ? Mais cela ne faisait pas un changement dans la décision de Natsu. Il s'élança vers le mage noir le poing enflammé. Il fut cependant interloqué par ce qui arriva. Lucy, avec sa fille dans les bras, se jeta entre lui et Zeleph, le dos prêt à accueillir l'attaque de son ami. Le coup ne vint pas car il fut paralysé. Natsu cria de douleur. Il ne comprenait plus rien.

-" Pourquoi tu le protèges Lucy ?! Il a tué de nombreuses personnes, il nous a envoyé Acnologia et en plus il a créé Deliora qui a décimé toute une population dont la famille de Grey !!"

-" Ce n'était pas entièrement de sa faute ! Ecoute-le avant de le juger. Il y a toujours deux versions dans une histoire. C'est un homme bon qui a un trop grand pouvoir. Il ne veut blesser personne !"

-" Lucy tu as du subir un lavage de cerveau. C'est le plus dangereux des mages noirs" commença Erza.

-" Tu ne le connais pas ! Et vous ne pouvez pas le juger pour ce que d'autre ont fait en son nom ! Comme pour Jellal, Grey ou même ici" essaya de les persuader Lucy.

Grey, le maître ainsi que le premier maître furent les seuls à ne pas parler. Un brouhaha s'ensuivit. Chacun voulant démontrer sa version.

-" Arrêtez ! S'il vous plait. Vous faites peur à notre fille" ajouta la mage blonde en serrant la petite dans ses bras où celle-ci se blottissait.

-" Pourquoi ils sont en colère contre toi et papa, maman ?" cette petite voix coupa court à la cacophonie.

-" C'est donc la fille de Zeref !" intervint Makaroff.

-"Oui. Nous nous aimons et Hikari est le fruit de cet amour. Je savais que vous m'en voudriez de ce choix mais je comptais sur le fait que Fairy Tail accordait une chance aux personnes qu'elle rencontrait. Je demande cette chance pour l'homme que j'aime".

-" Tu as profité qu'elle était seule et vulnérable pour te rapprocher d'elle ! "

-" Natsu ! Je n'étais pas seule. J'ai eu la bénédiction du premier maître. Elle a même officié comme prêtre quand nous avons échangé nos voeux. Zeleph y tenait beaucoup. Il est d'une autre époque, il faut dire. Il voulait que nous soyons mariés avant la naissance d'Hikari".

-" Comment ? Jubia pensait qu'il avait quitté l'île au moment de l'attaque d'Acnologia" interrogea Jubia.

-" C'était exacte. J'étais sur le vaisseau de Grimoire Heart quand est arrivé Acnologia. Mais je suis revenu. Je ne pouvais pas le laisser blesser Lucy" expliqua le mage noir.

-" Mais comment tu connaissais Lucy d'abord ?" intervint Happy.

-" Je crois qu'on ferait mieux de commencer par le début", il poursuivit après un signe de tête affirmatif de la blonde. " J'ai rencontré Lucy alors qu'elle était inanimée au sol. Il semblerait que Kanna l'avait endormie", ils se tournèrent vers la mage concernée qui rougit. " Je me suis approché, curieux. Et quand je me suis penché, elle ouvrit les yeux et cria". Zeleph sourit en repensant à cette rencontre merveilleuse.


-" Mais qui êtes-vous ? Et où est Kanna ? Si vous lui avez fait du mal, vous allez le payer !" s'écria l'inconnue blonde qui était inanimée il y a quelques secondes.

-" Je n'ai rien fait. Je t'ai trouvé endormie sur le sol et toute seule" répondit-il calmement en se reculant. " Je me suis approché pour voir si tu allais bien" finit-il de dire.

-" Si tu es sur cette île ça veut dire que tu fais partie de Grimoire Heart ! Tu es donc un ennemi" s'exclama-t-elle en se mettant en position de combat.

-" Je ne fais pas partie de cette guilde. Ils sont là pour me pourchasser. Je m'étais réfugié sur cette île".

Elle sembla le croire car elle baissa les bras. Cependant elle continua de le fixer.

-" Pourquoi te veulent-ils ? Ils sont à la poursuite de Zeleph et de la grande magie. Et tu n'as pas l'air d'être ce mage noir si dangereux et cruel. Tu as l'air étonné que je dise ça mais c'est vrai. Tes yeux sont tristes et seuls mais je ne vois pas une once de méchanceté en toi. Tu n'es donc pas réveillé".


-" Que veux-tu dire par réveillé ?"

-" Zeleph a vécu il y a 400 ans. Ils doivent penser que tu es la réincarnation de ce mage. Je dis "réveillé" dans le sens où l'âme de Zeleph aurait pris le dessus sur toi. Ou alors ils se sont trompés".

-" Je n'ai pas l'âme de Zeleph en sommeil en moi" dit-il en regardant ses pieds.

Il redressa la tête et écarquilla les yeux de frayeur.

-" Il vaut mieux que tu t'éloignes de moi. Tu risques d'être blessée !" dit le brun en reculant et les mains devant lui comme pour empêcher qu'elle ne l'approche.

Lucy ne comprenait pas ce qu'il se passait. Un voile noir entoura le jeune homme. Il se prit la tête entre ses mains et lui cria de partir vite. Il souffrait. Il ne voulait pas la blesser ou la tuer. Il ne pouvait pas faire un pas. C'était elle qui devait partir. Il entendit un bruit de pas par-dessus le souffle de ce voile qui tournait autour de lui. Il se redressa et là il la vit. Elle courrait dans sa direction.

-" Non, ne fais pas ça, tu vas mourir !" cria-t-il, la peur au ventre.

-" Je ne peux pas rester sans rien faire en te voyant te faire attaquer ! " et elle se jeta dans ce vent noir sous le regard horrifié du brun.

Il tendit les bras pour recevoir le corps sans vie de cette fille étrange. Pourquoi c'était-elle sacrifiée pour le sauver ? Pourquoi ? Le corps doux, chaud et recellant des battements cardiaques réguliers atterri contre lui. Elle était en vie ? Comment c'était possible ? Jamais personne n'avait pu y survivre ! Qu'avait donc cette fille ? Qui était-ellle ? Elle avait cependant perdue connaissance. Le sort de destruction se calma. Il n'avait fait aucune victime. Il entendit une personne approcher. Il souleva la mage. Il la posa délicatement au sol derrière un buisson pour la protéger en espérant qu'il s'agissait d'un de ses compagnons qui arrivait. Il préférait faire cela car c'était lui qui était recherché et il risquait de la mettre en danger. Il s'éloigna mais sa poitrine se contractait au fur et à mesure que la distance entre eux s'agrandissait.

Il tomba sur une femme brune cette fois-ci. Elle était différente. Elle faisait partie de Grimoire Heart. Il reconnaissait cette noirceur faîte de péchés. Il était entouré d'elle lui aussi. Il la combattit mais ses forces n'étaient plus suffisantes. De toute façon, il avait l'esprit abandonné au bord de ce chemin, derrière ce buisson. Il s'écroula avec l'image de cette étrange fille blonde en pensée. Cette guilde de Fairy Tail était source de mages qu'il ne comprenait pas : Mavis, Natsu et elle.

Quand il reprit conscience, son corps était sans tonus. Il ne pouvait même pas ouvrir les yeux. mais il pouvait entendre plusieurs personnes parler. Il reconnut la voix de Natsu, de la femme qui l'avait battu. Il entendit également le changement de ton dans la voix du mage de Fairy Tail.

-" Lucy qu'est-ce que tu fais là ? C'est mon adversaire".

-" Comme si j'en avais envie" cette voix était bien reconnaissable, il s'agissait de la belle blonde.

-" Si tu avais vu, elle a dégringolé sans aucune grâce" rit une petite voix moqueuse.

-" Parce que tu connaîs une manière de dégringoler avec grâce ?!" riposta celle qui s'appelait Lucy apparemment.

Cette réflexion le fit sourire intérieurement. Elle avait vraiment du cran d'échanger ces paroles avec ses amis devant ce qu'il semblerait deux ennemis. Il aurait aimer pouvoir voir si elle était bien la femme qu'il avait rencontré. Mais il sentit qu'il était emporté par celle qui l'avait blessé. Il perdit de nouveau connaissance en gardant en tête l'image de cette blonde. Quand il revint à lui, il était entouré par 3 femmes et un homme. Il ne chercha pas à savoir qui ils étaient. Il laissa son pouvoir le submerger et atteindre ses ennemis. Il voulait être tranquille, pour cela il devait trouver les responsables de cette traque. De plus Acnologia n'allait pas tarder. Il valait mieux fuire cette île. Il vit une grande puissance de magie venir du sud. Il prit donc cette direction. Fairy Tail devait attaquer le vaisseau ennemi. Quant il arriva, le maître de Grimoire Heart était en mauvaise posture. Il décida de ne pas intervenir pour voir la force de Natsu. Il ne put cependant s'empêcher de regarder dans la direction de celle qu'ils appelaient Lucy. Elle n'avait pas beaucoup de puissance magique mais ça ne l'empêchait pas de se battre de toutes ses forces. Il ne la comprenait pas du tout. Elle n'était pas directement visée, elle pourrait très bien se tenir éloignée et ainsi avoir la vie sauve ! La phrase que prononça Natsu avant d'utiliser ses dernières forces pour l'ultime attaque le rendit perplexe et envieux. Cependant il raisonna dans sa poitrine tout comme dans celles des mages de Fairy Tail apparemment car ils se redressèrent. L'ancien maître de Fairy Tail se retrouva à terre. Il resta caché et les regardèrent partir tous ensemble dans le rire. Avait-il déjà connu cela ? Malgré ses 400 ans, il était sûr que non. Il fixa encore longtemps le chemin qu'avait pris cette magnifique chevelure blonde.

Il réalisa que le vaisseau se mit en mouvement bien qu'a moitié détruit. Il décida de mettre les choses au clair avec Grimoire Heart.

-" Vous avez cru à cette histoire de résurrection. Elle ne peut être vraie pour la simple raison que je n'ai jamais été mort. Mais vous allez payer pour ce que vous avez cherché à faire sur cette île !"

Il laissa son pouvoir prendre possession de son corps et il libera sa puissance. Il ne fut plus que le seul survivant du vaisseau. À ce moment là, il ressentit l'approche d'Acnologia. Il avait oublié qu'il l'avait appelé dans sa demie-conscience. Il allait sûrement détruire Tenro. Une image de Lucy apparut dans son esprit. Elle avait dû avoir le temps avec les autres de partir. Elle et Natsu, ce serait sûrement la dernière fois qu'il les aura vu.

-" Adieu Natsu. Adieu Lucy".

Il allait se retourner pour ne pas voir cette île où il avait trouvé refuge et où reposait Mavis disparaître. Il entendit une explosion. Cela devait être fini. Il regarda et se figea. Des attaques étaient lancées sur Acnologia. Fairy Tail n'était donc pas partie ?! Acnologia ne laissera aucun survivant ! Lucy !! Il se mit à courir s'en vraiment le réaliser. Il poussa le cadavre aux commandes et toucha tous les boutons pour faire faire demi-tour. Il y réussit mais arrivera-t-il à temps ? Cette question se répercuta dans son crâne durant le temps du retour.

Aux abords de l'île, il sauta et courut à nouveau. Quand il arriva, il les vit tous en cercle et se tenant par la main. Une grande lumière apparut mais c'était trop tard. Acnologia lança son attaque. Le souffle envoya tous les mages voltiger dans les airs. Zeleph s'élança et la rattrapa au vol. Il la serra dans ses bras et créa un nuage noir pour les protéger. Il ne put éviter une partie du souffle de les atteindre. Il toucha le sol en se courbant pour amortir le choc pour sa protégée. Il perdit connaissance.

À son réveil, tout était calme. L'île paraissait intacte. Ce qui était bizarre car Acnologia ne serait jamais parti sans la détruire complètement. Il réalisa qu'une grande quantité de magie les enveloppait. Il se retourna pour voir si Lucy était sauvée, autant de l'attaque du dragon que de sa protection. Ce n'était pas puisqu'elle avait réchappé à la précédente que ce serait le cas maintenant. Il vit sa poitrine monter et descendre normalement. Il passa le dos de son index sur sa joue si douce. Il sentit une présence connue.

-" Je sais que tu es là Mavis. Je ressens ta magie mais je ne peux te voir ! Tu as utilisé Fairy Sphère n'est-ce pas ? C'est la seule magie qui aurait pu protéger l'île d'Acnologia" déclara le brun.

Comme de bien entendu il n'eût pas de réponse. Seulement un petit gémissement venant de ses bras. Il baissa la tête et vit Lucy commencer à remuer.

-" Ce n'est pas possible ! C'est la deuxième fois qu'elle subit mon pouvoir et pourtant elle n'a aucune blessure mais en plus elle se remet plus rapidement que tout à l'heure ! "

-" Elle doit avoir une résistance à ton pouvoir. C'est très intéressant ! Moi-même après l'avoir subi, j'ai passé 1 mois dans le coma avec de grosses plaies" dit une voix féminine.

-" Je peux t'entendre Mavis. Et je regrette de t'avoir blessée. C'était une très mauvaise période pour moi. J'ai perdu le contact avec la réalité à cette époque. Mais comment je peux t'entendre d'ailleurs ? "

-" Ce doit être Lucy qui fait le lien. Normalement je ne suis visible que par ceux qui portent la marque de la guilde".

-" Ce doit être pour ça que je ne te vois pas".

-" Je peux savoir pourquoi tu es revenu et pourquoi tu tiens Lucy dans tes bras ? Tu avais quitté l'île il me semble."

-" C'est moi qui ai appelé Acnologia sans m'en rendre compte. Quand j'ai vu que vous n'aviez pas évacué, je suis revenu"

-" Mais ça n'explique pas pourquoi elle est dans tes bras ni pourquoi tu as fait ça ! Habituellement tu n'aurais pas levé le petit doigt. Tu l'aurais regretté mais c'est tout !"

Lucy remua en grognant de façon douloureuse. Il passa sa main sur sa joue pour la calmer. Elle avait apparemment mal. Il l'avait donc blessée. Sa poitrine se serra à cette idée. Il ne put voir les expressions qui s'affichèrent sur le visage du premier maître. D'abord l'étonnement dû à la douceur du geste, ensuite la stupeur de voir sa réaction à lui et enfin un sourire triste.

Lucy continua de bouger pour enfin se réveiller dans les bras de cet homme brun que tout le monde pensaient être Zeleph. Elle se redressa et chercha autour d'elle.

-" Tu cherches quelque chose ? " demanda-t-il sans la retenir.

-" Mes amis et Acnologia où ils sont tous ?"

-" Ne t'inquiète pas. Ils sont saufs. Ils, disons qu'ils dorment" déclara une petite jeune femme .

-" Qui êtes-vous ? Et que faisez-vous tous les deux sur cette île ?!" s'écria Lucy.

-" Je m'appelle Mavis Vermillon et je suis le premier maître de Fairy Tail. Ma tombe se trouve sur cette île" elle ne put continuer car Lucy cria.

-" Que se passe-t-il ? Tu as mal ? Tes amis vont bien. " Zeleph était complètement perdu.

Mavis avait raison. Dès que Lucy s'était écarté de lui, il n'avait plus pu entendre la jeune maîtresse de Fairy Tail. Lucy recula autant que possible en bégayant le mot "fantôme".

-" Je ne pense pas que l'on peut parler de fantôme. Je dirais plus que je suis un esprit qui veille sur la guilde et ses mages".

-" Les autres, il faut que je les vois et où se trouve le dragon ? Il est parti ?"

-" Acnologia a disparu au loin. Il croit que l'île à été détruite. J'ai utilisé le lien qui vous unissait et je l'ai transformé en puissance pour activer Fairy Sphère. C'est une magie protectrice du mal".

À ces mots Lucy se tourna vers le mage noir. Elle sourit.

-" Qu'est-ce qu'il y a ? Que t'as dit Mavis ?"

-" Vous vous connaissez ?" demanda la blonde.

-" Oui" fut la seule réponse qui sortit de la bouche des deux.

-" Quoi ? Pourquoi ...? Vous me cachez des choses. Mais bon c'est vos vies, je n'ai pas à m'en mêler. Cependant si tu sais qu'il y a Mavis, pourquoi tu me demandes ce qu'elle a dit ?"

-" Je ressens sa présence mais je ne la vois pas. Et je n'arrive à l'entendre que quand je te touche".

-" Qu'est-ce que tu entends par toucher ?! Dit-elle en reculant encore.

-" Tu fais partie de la guilde donc tu peux me voir et m'entendre. Mais lui non, sauf si apparemment il te touche en posant sa main sur toi, sans plus", expliqua la petite femme.

-" Mes amis !! Pourquoi ils ne sont pas près de moi ? On se tenait la main quand l'attaque est arrivée mais je ne me rapelle plus après", elle sentit ensuite une main sur son bras.

Elle n'avait pas vu Zeleph s'approcher.

-" Je ne comprend que la moitié de la conversation", donna-t-il comme explication.

-" L'attaque d'Acnologia a eu lieu il y a une journée".

-" Ce n'est pas possible que tous les deux ayons dormi. Lucy a pris mon pouvoir de plein fouet donc c'est possible pour elle mais moi, je résiste à cette puissance !" certifia le brun.

-" Tu a subi l'attaque du dragon plus celle de Fairy Sphère. Et encore vous vous en sortez bien. Vos corps réagissaient donc je savais que vous alliez vous réveiller. C'est sûrement dû à ta contre-attaque Zeleph, elle a dû vous protéger. Mais les autres ont pris le sort. Ils sont pris dans la puissance de la barrière de protection".

-" Quand se réveilleront-ils ?" s'inquiéta Lucy.

-" J'ai du utiliser beaucoup de puissance pour contrer Acnologia sans qu'il s'en doute. Et plus le sort est fort, plus il met du temps à se dissiper. Je dirais plusieurs mois".

-" Quoi ? Ce n'est pas possible ! Il faut que j'aille chercher du renfort. Il faut que l'on rentre à la guilde. Il faut les soigner".

-" Ce n'est pas possible. L'île est en ce moment sous les eaux. Il a fallu la faire disparaître. Tant que le sort est actif, je ne peux non plus intervenir. Ce qui veut dire que tant que la barrière existera, vous deux serez bloqués ici" fut les mots définitifs du premier maître avant de disparaître.

Lucy s'écarta des bras qui la retenait. Elle se redressa et s'épousseta. Elle eut tout de même un petit moment de tangage.

-" Tu vas bien ?"

-" J'ai juste un peu le tournis, pourquoi ?" demanda suspicieusement la blonde.

-" Tu as subi pour la deuxième fois mon brouillard et tu es toujours en vie et sans blessures. Donc je me pose des questions. Tu es la deuxième qui ait survécu en étant aussi proche".

-"C'est peut-être simplement que tu ne voulais pas me blesser. Bon il faut que j'aille retrouver mes amis".

Elle allait se retourner quand elle vit du sang sur la manche du brun.

-" Tu saignes ! Tu as du te blesser au bras. Fais-moi voir !"dit-elle en s'acroupissant.

Elle remonta le tissu. C'était étrange que quelqu'un s'approche autant de lui. Cela ne lui était plus arrivé depuis... 100 ans au moins. Une personne pure qui ne voulait rien de lui.

-" Je dois désinfecter. Il faut aller au camp. J'espère qu'il est encore entier sinon il faudra se contenter d'eau pour nettoyer la plaie. Viens !" ajouta-t-elle en lui faisant signe de la suivre.

Elle fit quelques pas puis s'arrêta.

-" Tu étais déjà sur cette île quand nous sommes venus ?"

-" Oui".

-" Tu ne serais pas où se situe le camp ? C'est la première fois que je viens" rit-elle un peu gênée.

Il fit non de la tête. Il n'était décidément guère bavard. Ils marchèrent pendant au moins une heure. Ils découvrirent les corps, heureusement endormis, des mages de Fairy Tail. Lucy verifia consciencieusement les signes vitaux de chacun d'eux. Elle avait beau appeler Mavis, elle ne répondait pas. Etait-elle retournée là où vivait les esprits ? Lucy y réfléchit beaucoup durant le trajet, n'espérant pas que son nouveau compagnon fasse la discussion. Ils trouvèrent enfin le campement. Elle prit de quoi désinfecter les plaies du mage. Une fois fini, il se releva et partit vers la forêt.

-" Tu vas où ? J'aurai besoin d'aide pour transporter de quoi couvrir et soigner mes amis avant la nuit".

-" Je suis désolé mais je risque de leur faire plus de mal si mon pouvoir apparaît de nouveau. Je suis resté avec toi pour te raccompagner et parce qu'il semble que je n'est pas d'effet sur toi, c'est tout. Je suis un solitaire", finit-il en reprenant sa route, ressassant cet état d'esprit.

Il comptait bien se tenir tout de même éloigné d'elle le temps que le sort n'agisse plus. Il tint une nuit et un jour avec cette pensée. Le surlendemain, il s'approcha du camp pour s'assurer qu'elle allait bien. Il ne comprenait pas. Il n'avait pas pu se la sortir de la tête. C'est vrai qu'il était un homme malgré ses capacités et qu'il n'avait plus eu de femme dans sa vie depuis longtemps cependant il l'avait tres bien vécu jusque là. Il n'avait pas ressenti de manque. Etait-ce le corps voluptueux de cette fille qui l'avait reveillé ? Sa dernière relation avait été un désastre. Ils s'étaient séparé à cause de ses pouvoirs qui devenaient incontrôlables et de sa colère du monde qui augmentait. La dernière fois qu'ils s'étaient vu à l'époque, c'était pour se battre l'un contre l'autre. Il s'était mis en rage et son pouvoir avait atteint une grande puissance. Elle avait eu de très graves blessures et était restée dans le coma un mois avant de mourir. Alors malgré l'attrait que représentait Lucy, il ne s'en approcherait pas beaucoup.

Il vit qu'elle avait ramené plusieurs de ses amis. Elle les avait abrité sous une petite hutte de bois et de feuillage. Elle-même n'était pas là. Elle devait être en train de ramener les autres. Lui qui voulait seulement la voir sans qu'elle le sache avait en cours de chemin péché pour lui apporter de la nourriture. Il ne savait pas si elle était capable de s'approvisionner dans la nature. Il déposa sa pêche à l'abri et répartit. Elle allait forcément savoir qu'il était passé comme ça ! Mais quel crétin il était ! Lui qui était connu pas seulement pour sa noirceur mais aussi pour son manque d'empathie, il s'inquiétait pour une petite mage pure, blonde et chaleureuse comme le soleil. Il sentit une présence ainsi qu'un frisson dans son dos.

-" Je sais que tu es là Mavis. Je l'ai fait seulement pour ne pas être retrouvé sur l'île avec des cadavres".

Un autre petit frisson. Il pouvait presque percevoir le rire qu'elle produisait. Il avança encore plus vite.

Pendant un mois, il fit des visites avec de la nourriture à peu près tous les trois jours. Il vérifiait si elle était dans le campement, si elle y était il patientait jusqu'à ce qu'elle parte pour il ne savait quoi, alors il déposait le tout et repartait. C'était devenu une habitude. Mais la seconde fois qu'il vint, il vit un petit mot de remerciement :
" Merci pour ces poissons et de prendre soin de moi. Affectueusement Lucy."
Et qui se poursuivit après chaque approvisionnement. Il était stupide car il gardait chacun de ces messages.

Au bout de ce mois, il eut assez de se restreindre à son petit périmètre de peur de la rencontrer. Il partit dans une autre direction pour changer. Il entendait le bruit de l'eau. Il y avait donc ici aussi une source ? Il s'avança pour s'y relaxer. Il passa le feuillage et resta sans bouger. Celle qu'il évitait était devant lui. Elle lui tournait le dos. Il en profita pour repasser derrière les feuillages. Ses pieds refusèrent par contre de s'éloigner. Il poussa légèrement une branche pour être sur de sa vision. Oui, elle était bien dans cette source d'eau apparemment chaude et s'y lavait. Elle était nue et se savonnait. Il ne put détacher ses yeux de cette apparition. Il prit conscience qu'elle produisait un petit fredonnement. Comment n'y avait-il pas prêté attention ? Il était décidément perdu dans ses pensées à son arrivée. Il la regarda encore une dizaine de minutes puis il reprit le contrôle de son corps et fuit. Il n'y avait pas d'autres mots. Il s'arrêta avant d'atteindre son lieu d'habitation. Il s'appuya sur un tronc et regarda le ciel. Il devait rester calme. Il ne voulait pas laisser son brouillard apparaître aussi près d'elle. Bien qu'il avait les yeux ouverts sur le ciel, il avait l'image de Lucy comme imprimé dans la rétine. Le solail allait bientôt se coucher. Le temps n'avait peut-être pas prise dans cette bulle protectrice mais elle permettait de voir défiler les jours.

Ainsi une semaine passa à nouveau. Il ne l'avait plus revu. Il choississait le moment où il était sur de son absence. Cependant il ne résista pas à retourner à la source chaude. Sa frustration avait crispé tout son corps. Il décida d'y aller en milieu d'après-midi. Elle était sûrement occupée à cette heure. Il se déshabilla et entra dans l'eau. Ça faisait décidément beaucoup de bien. Il ferma les yeux et la même image le tourmenta. Surtout en ce lieu. Il émergea de sa rêverie en entendant un clapotis. La vision de la dernière fois n'était rien. Il avait devant lui Lucy dans toute sa splendeur nue. Il voulut se manifester mais sa voix avait disparu tout comme sa volonté de l'éviter. Elle s'étira et entra doucement dans l'eau en soupirant de plaisir. Il devait impérativement sortir de là sans qu'elle le voit. Il allait passer pour un pervers. Pourquoi tout son flegme avait-il disparu depuis qu'il avait rencontré cette fille. Non de Dieu ! Il avait 400 et quelques années. Il devrait savoir se tenir. Sa colère envers lui-même le fit bouger et propagea les ondes sur la surface de l'eau. Elle dut le sentir car elle se couvrit la poitrine.

-" Qui est là ? Mavis ? Pourvu que se soit elle", dit-elle.

-" Non, c'est moi" grommela le mage. " Je vais sortir, ne t'inquiète pas. Je pensais être seul ici à cette heure-ci. Tu viens plus tard habituellement".

Il réalisa qu'il venait de se vendre. Qu'il connaissait ses habitudes. Elle le regardait avec des yeux écarquillés. Il sentit non seulement son désir monté mais aussi son pouvoir. Pourquoi se manifestait-il si souvent près d'elle ?

-" Ecarte-toi, je vais sortir et ne t'approche pas mon pouvoir est instable".

Elle perdit son air stupéfait. Elle devint décidée et s'approcha de lui. Il ne pouvait pas reculer car il était adossé à un rocher. Il fit un écart sur le côté mais elle coupa sa fuite.

-" Tu m'apportes de la nourriture, tu veilles apparemment sur moi et je devrais toujours croire que tu es malfaisant ? Et t'éviter ? Il n'en est pas question !" déclara la blonde.

-" C'est moi qui est tué Mavis. Et de plus on était en couple. Où trouves-tu de la bonté en moi ? "

Elle reprit son air abasourdi. Il en profita pour sortir comme s'il s'en foutait. Il sortit sous ses yeux. Elle put ainsi le voir nu de dos. Il avait de nombreuses cicatrices, comme s'il avait été battu, fouetté ! Elle laissa échapper un cri. Il retourna sa tête. Il vit qu'elle avait les larmes aux yeux et une main devant sa bouche. Il ne voulait pas de sa pitié. Il ramassa ses vêtements et partit. Il s'habillerait en cours de route. Il ne voulait pas lui montrer ces marques mais depuis qu'il les avait reçu, il les avait oublié. Elle ne lui faisait plus mal depuis longtemps.

Il se mit en colère contre lui-même pour ne pas avoir su gérer cette situation et avoir dévoilé son ancienne liaison avec Mavis. Il devait vraiment se tenir éloigné de cette fille. Il laissa le brouillard prendre possession de lui et ravager ce qu'il y avait aux alentours mais en prenant soin que ça n'atteigne pas la source. Il allait éviter toute la partie sud de l'île ça serait mieux.

Cette fois-ci, il se tint à sa decision. Il ne pensa pas à ce que se soit Lucy qui le débusque. C'est pourtant ce qu'il arriva quatre jours plus tard. Il était en train de se préparer à manger en se disant qu'il aurait du lui apporter du gibier. Mais c'était un risque donc il s'était retenu. Et là, il la vit se diriger vers lui, comme si elle était chargée d'une mission. Elle avait sur le visage une expression déterminée. Elle s'arrêta à trois mètres de lui, mit ses poings sur ses hanches.

-" J'ai discuté de ce que tu m'as dit avec Mavis. Dans ce genre de cas, il faut avoir les deux versions de l'histoire. Bien que je n'aurai jamais penser pouvoir interroger un fantôme. Elle m'a dit que vous avez effectivement été ensemble il y a 100 ans. Elle m'a également raconté que tu avais subi plusieurs trahisons des personnes qui se disaient tes amis et qui n'en voulait qu'à tes pouvoirs. Elle m'a dit que cela t'avait mis en colère et qu'en apprenant qu'ils avaient même tué des personnes pour s'approcher de toi, tu n'avais plus cru en l'âme humaine malgré qu'elle soit auprès de toi. Elle poursuivit en déclarant que tu t'étais éloigné d'elle et que tu avais décidé de laisser le contrôle à ton pouvoir noir. Est-ce que tout est exact ?" demanda-t-elle avec conviction.

-"Oui".

-" Je continue donc ; il paraît qu'elle a voulu te contrer et que tu as pris cela pour une nouvelle trahison. Que tu avais complètement perdu ta foi en l'humain. Tu partis pour retrouver ceux qui t'avaient trahis pour les tuer avant de t'en prendre aux autres. C'est toujours juste ?", elle attendit l'affirmation pour poursuivre. " Mavis décida avec d'autres mages de se battre pour t'arrêter. Mavis se prit ton brouillard mais elle réussit à survivre pendant plus d'un mois dans le coma. Toutes les personnes présentes sont mortes. Certaines n'étaient pas reconnaissables. Mais un objet t'ayant appartenu fut retrouvé sur l'un d'eux, le corps juste à côté de Mavis. Les secours crurent que Mavis et toi vous étiez entretués. Elle m'a avoué qu'elle avait mal géré l'affaire. Qu'elle était en colère après toi pour ton action. Qu'elle aurait dû te calmer".

-" Elle n'aurait pas pu. Elle avait peur de moi. C'est ce que j'ai compris. J'ai également compris qu'une vie heureuse n'était pas pour moi. Il y a trop d'êtres malfaisants en ce monde. Les gens sont corrompus..."

-" C'est hélas le propre de l'être humain. Il a son libre arbitre. Et le fond de son âme ou même son expérience fait qu'il devient méchant parfois. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Beaucoup de mes amis ont vécu des situations difficiles mais il n'ont pas perdu espoir. Je crois que tu as simplement vécu trop de ces situations de par ta puissance, c'est tout".

-" J'ai tué de nombreuses personnes. Certaines avec plaisirs même. Je peux t'en cité quatre il n'y a même pas trois mois. Le maître de Grimoire Heart et ses disciples, ils sont morts. Et je n'ai aucuns regrets !"

Lucy resta quelques instants abasourdie. Il voulut se redresser de sa positions assise mais elle en décida autrement. Elle s'approcha et appuya sur les épaules du mage noir.

-" Je regrette qu'ils soient morts. J'aurai voulu qu'ils soient jugés pour leurs crimes et qu'ils soient reconnus par tous comme des malfaiteurs, pas comme des victimes du mage noir".

Zeleph tresaillit à cette déclaration de Lucy. Qu'avait-elle voulu dire ?

-" Que..."

-" Tu n'as fait que te défendre j'en suis sûre. Ils voulaient te capturer. Bien qu'ils croyaient avoir affaire à une réincarnation. J'ai encore du mal à penser que tu as 400 ans. Je sais que tu me dis tout cela pour que j'ai peur de toi et que je te laisse tranquille. Toutefois, je me permet de te juger sur ce que je sais de toi, ce que j'ai vu. Et pour l'instant, tu as toujours pris soin de moi. Tu m'as protégée sans que je te le demande. Pour moi, cela ne fait pas de toi une méchante personne. Oui, je sais ce que tu es capable de faire, enfin je l'imagine mais ce n'est pas toi ça. C'est ton pouvoir. Je ne suis pas très forte mais je veux t'aider à contrôler et à amoindrir les effets de ce brouillard mortel !"

-" Je refuse ! Tu as pu y réchapper je ne sais comment mais qui nous dit qu'à long terme tu n'en subira pas les effets ?! ", dit-il en s'énervant contre celle qui le retenait.

Une nouvelle fois son pouvoir se matérialisa.

-" Ecartes-toi vite !" ajouta-t-il en serrant les dents.

Il voulut repousser la blonde mais elle s'agrippa à lui.

-" Reste calme. Respire profondément. Je t'en pris, fais ce que je te demande. Respire doucement. Pense à ce qui t'entoure. Ne panique pas', susurra-t-elle a son oreille calmement en le serrant dans ses bras.

Il sentit le vent autour de lui. Le brouillard les environnait mais ne s'était pas propagé. Il suivit les consignes. Respirer, expirer doucement. Faire le vide dans sa tête. Quand il ouvrit les yeux juste après, il vit que cela c'était calmé. Il n'avait d'ailleurs senti que peu de douleurs par rapport à d'habitude. Il recula sa tête et détacha les bras qui étaient autour de son cou. Il rencontra les yeux bruns et doux de la blonde. Elle était consciente ! Comment cela pouvait vraiment être possible se demanda-t-il encore une fois. Elle avait elle-même avoué ne pas être forte. Alors qu'est-ce qui la protégeait ?

-" Tu n'as pas eu trop mal cette fois ? " demanda-t-elle en lui caressant la joue.

Comment une personne aussi pure et douce pouvait-elle exister dans ce monde corrompu ? Comment avait-elle gardé cet état d'esprit alors qu'elle était pourtant une mage qui combattait.

-" Tu vois, je n'ai rien. S'il te plait, viens avec moi au campement. Je me sens parfois si seule. Mavis ne peut pas rester trop longtemps sous sa forme d'esprit. Je passe parfois deux ou trois jours toute seule".

-" Je suis habitué à être seul. Ça ne me dérange pas. De plus, encore une fois je risque de tuer tes amis".

Elle ne prit apparemment pas en compte sa phrase car elle se redressa et tendit la main. Elle ne voulait pas changer d'avis. Il décida de la suivre mais de ne faire aucun effort de conversation ou autre. Elle reviendra sur sa décision toute seule. Il espérait juste que ça intervienne avant que ce ne soit sa libido qui prenne le contrôle de lui. Elle n'avait pas voulu de tout le trajet lui lâcher la main. Elle la tenait encore à leur arrivée. Il put ainsi entendre la voix de Mavis.

-" Je vois que tu as réussi à le décider de venir. Tu peux être assez persuasive. On pourra se raconter plein de vieux souvenirs ".

Il était tombé dans un piège ? Fut sa pensée en entendant la phrase de Mavis.

Il découvrit que la blonde était assez bonne cuisinière. Elle souriait souvent, était maladroite et pleine d'entrain. Beaucoup trop lumineuse pour lui. Il se trouva de moins en moins humain à côté d'elle. Elle n'avait pas rechigné devant son mutisme. Il commença à apprécier cette petite vie. Même la présence de Mavis ne la gâcha pas. Il avait eu peur de sa présence par rapport à leur ancienne relation. Mais il ne ressentit rien de spécial. Avait-il vraiment été amoureux d'elle ? Où le temps avait pansé ses blessures ?

Du point de vue de sa libido, il la contrôla assez bien du moins jusqu'à l'orage qui eut lieu deux semaine plus tard. Il avait construit de manière bancal il fallait le dire un petit abri pour eux pour la nuit. C'était les premières pluies qu'ils subirent. Et il découvrit qu'elle avait peur de l'orage. Il se réveilla en sentant un corps tremblant à côté de lui. Elle sursauta après un éclair. Il passa un bras autour d'elle et la serra contre lui. Elle devait vraiment avoir confiance en lui car elle s'endormit au bout de quelques minutes. Il ressentit encore cette chaleur se propager dans son corps.

Il prit alors conscience que ce qu'il avait connu avec Mavis n'était pas de l'amour. Tout au plus une amitié sexuelle. Car jamais il n'avait eu l'impression que si elle allait quitter ses bras, il ne pourrait plus respirer. Ce qui était le cas avec Lucy. Cela lui fit encore plus peur que de perdre le contrôle fasse à son pouvoir. Il passa la nuit à s'imprégner de toutes ces nouvelles sensations et à s'habituer à cette vérité.

Il dut s'endormir car à son réveil elle n'était plus là. Il paniqua et l'appella. Il la trouva à la source d'eau chaude. Elle s'y baignait.

-" Excuse-moi" dit-il en se retournant.

Il allait partir quand il entendit une chose qui le paralysa.

-" Je t'aime Zeleph. Je ne sais pas quand cela est arrivé mais je suis sûre de mes sentiments. Vu ta vision de toi-même, je pense que tu vas pas me croire cependant je ne renoncerai pas. Avant que mes amis ne se réveillent, je te ferai comprendre que tu es apte à l'amour et à la vie foi de Lucy Heartfilia, mage de Fairy Tail".

Il se retourna à nouveau. Elle était rouge mais son expression décidée lui montra qu'elle était sincère. Il voulut y croire et il abandonna. Il entra tout habillé dans l'eau et la rejoignit. Il la prit dans ses bras, son nez dans ses cheveux et il pleura. Personne ne lui avait jamais dit qu'il l'aimait. C'était la première foi. Même durant sa relation avec Mavis qui a été celle la plus sérieuse, ces mots n'avait jamais été dit par l'un ou par l'autre.

-" Je t'aime moi aussi Lucy" dit-il en s'écartant d'elle.

Elle ouvrit grands les yeux, devint un peu plus rouge et elle finit par lui offrir le plus beau sourire de sa vie. Il ne résista plus. Il l'embrassa d'abord doucement puis profondément. Elle y répondit en gémissant. Elle était nue dans ses bras. Ses mains partir à la découverte de ce corps voluptueux. Des caresses, des baisers furent échangés.

-" Lucy ?"

Elle dut comprendre sa demande surtout avec la pression de son entrejambe fièrement dressé contre elle. Elle commença à le dehabiller avec des mains tremblantes. Il comprit qu'elle ne l'avait jamais fait et il en fut bêtement heureux. Une fois nu, il se colla à elle, lui prit une de ses mains et la posa sur son érection. Il voulait lui faire bien comprendre ce qu'elle avait accepté. Elle était vraiment mignonne à rougir ainsi de tout son corps. Il manqua une puis deux respirations quand elle le caressa intimement. Il l'embrassa et laissa ses mains courir à nouveau sur son corps. Sa bouche partit ensuite à la découverte de ses globes laiteux qu'était ses seins. Il en apprécia leur forme, leur taille et leur fermeté. Elle respirait de plus en plus vite. Il glissa une main vers son entrejambe et d'un de ses doigts pénétra la fleur secrète de la jeune femme. Elle commença à hoqueter sous ces nouvelles sensations. Il continua à s'occuper de sa poitrine avec sa bouche et introduisit deux puis trois doigts en faisant des mouvements de va et viens. Elle se laissa submergée par la jouissance. Il la trouva absolument magnifique, respirant en saccades, les visage rosé de son plaisir, les yeux troubles... il ne fit plus rien.

Il était prêt à attendre qu'elle soit prête une autre fois même si cela devait le tuer de frustration. Mais elle était d'un autre avis. Elle reprit en main son pénis et le caressa. Il gémit de sentir cette petite main sur lui.

-" Je veux tout de toi", dit-elle en le fixant droit dans les yeux et avec un petit sourire.

Ce fut comme un barrage qui lâchait. Il l'embrassa goulûment, passa ses bras autour de sa taille et la souleva pour présenter son sexe à l'orée du sien. Elle enroula ses jambes assez fortement autour de ses hanches et elle descendit elle-même. Il sentit la légère résistance de son hymen. Il se stoppa mais elle insista et s'empala entièrement sur lui avec un petit cri de douleur. Il s'en voulut de la lui infliger mais au fond de lui il ne regretta rien. Il ne bougea plus le temps qu'elle s'habitue à cette nouvelle présence. Il caressa son dos et embrassa sa gorge. Elle se remit à soupirer de plaisir. Il sentit qu'elle était prête en ressentant des contractions sur son pénis. Il commença doucement puis de plus en plus vite jusqu'à entendre Lucy jouir et la voir se cambrer en arrière. Il put enfin lui même arriver à la délivrance ancré profondemment en elle.

Ils reprirent leur souffle peu à peu mais toujours l'un dans l'autre. Elle se contracta autour de lui aussi bien ses muscles intimes que ses bras et ses jambes.

-" Je t'aime Zeleph. Je suis heureuse d'avoir découvert l'amour avec toi", ce fut la plus belle déclaration qu'il ne pouvait imaginer.

Il perdit sa retenue une fois de plus et il se mit à pleurer. Pleurer sur ce bonheur, sur son passé sans amour, sans joie... Et il se promit de changer pour elle. Elle le consola en lui caressant le dos et en murmurant des "je t'aime" et des "je suis là". Quand il se calma enfin, ils étaient toujours imbriqués ensemble. Il la souleva à contrecoeur et la reposa.

-" Tu vas bien ? Pas trop de douleurs ? " dit-il tendrement en lui effleurant le visage.

Elle lui sourit et fit signe que non. Il ne voulait plus que ce sourire quitte son visage.

-" On ferait mieux de retourner au campement. Je ne veux pas que Mavis nous cherche et nous trouve ici et nus" déclara le brun.

-" Tu ressens encore quelque chose pour elle ? Je comprends que tu ais un passé et quel passé ! Mais c'est difficile de se dire que l'on se trouve sur une île déserte avec l'homme que l'on aime et le fantôme de son ex. Je n'aurai jamais penser dire ça un jour. Ni même que cela soit réaliste !"

-" J'ai réalisé grâce à ce que je ressens pour toi que toutes les relations que j'ai vécu précédemment n'étaient pas de l'amour, même avec Mavis. C'est pour ça que j'ai pleuré. Pas tres viril comme réaction c'est vrai".

-" Il y a des moments pour être viril et d'autres pour être sentimental ! Et je ne regrette aucuns sentiments, aucunes actions".

Ils sortirent de l'eau et prirent le chemin du campement la main dans la main. Il y trouvèrent Mavis les attendant près des corps endormis des mages de Fairy Tail.

-" Il y a du nouveau premier maître ?" demanda rapidement la blonde.

-" Non, pas vraiment. Je sens un léger retour mais à cette vitesse ça va prendre des années avant qu'ils se réveillent. Vous êtes allés à la source ? Ensemble ?"

-" Zeleph et moi sommes maintenant un couple. Je suis désolée de vous faire cela maître mais je ne peux aller contre mes sentiments !" débita Lucy d'une traite.

La jeune femme esprit sourit.

-" Je pense avoir deviné que vous feriez un beau couple avant même que vous le sachiez tous les deux. Par contre Lucy, as-tu tout pris en considération ? Tes amis à leur réveil seront peut-être contre vous. Zeleph a fait beaucoup de mal dans ce monde. Ils risquent de te rejetter. De plus il est immortel et toi tu vas vieillir".

Lucy avait changé de visage à l'énoncé de Mavis. Pourquoi lui disait-elle cela si elle était d'accord pour leur couple ? Il vit des larmes poindre aux coins de yeux de celle qu'il aimait.

-" Pourquoi dois-tu miner notre couple ? " il s'arrêta en sentant la main de Lucy quitter la sienne. Il n'osa la regarder changer d'avis sur eux. Il baissa la tête et l'entendit partir en courant. Il serra les poings pour éviter d'envoyer une attaque tout autour de lui en espérant toucher le fantôme.

-" Je ne comprend pas. C'est une vengeance pour ta mort ?!" il n'attendit pas de réponse.

Il n'en aurait pas eu car Lucy n'était pas à côté de lui. Il prit le même sentier qu'elle. Il n'allait pas abandonner ! Elle lui était trop précieuse. Il la chercha pendant toute une heure avant d'entendre son cri. Il avait résonné dans son corps mais il n'avait pas fait attention d'où il venait. Par contre il sentit la présence de Mavis. Devait-il aller dans cette direction ou alors elle le mènerait ailleurs ? Non, elle ne mettrait pas un mage de Fairy Tail en danger. Il suivit donc l'empreinte magique de son ex. Il arriva devant un rassemblement de loup qui entouraient Lucy. Elle ne pouvait plus faire un pas sous peine de tomber dans le vide. Elle ne pouvait non plus utiliser ses esprits car ils ne pouvaient être appelés sous Fairy Sphère. Il se concentra et figea les bêtes sauvages. Malheureusement le temps qu'il mit laissa l'opportunité à l'un d'eux de sauter sur Lucy. Elle l'évita en basculant sur le côté ; hélas dans son élan, elle perdit l'équilibre et tomba elle-aussi.

-" Nonnn !!!" hurla le mage brun.

Il se précipita vers le bord. Il la vit gisant sur un promontoire. Sa volte-face lui avait évité le vide et la mer. Cependant elle avait atterri sur une branche d'un arbrisseau. Elle avait transpercé le flanc de la jeune femme. Il utilisa un autre de ses pouvoirs pour tuer les loups avant qu'ils ne s'attaquent à lui. Il fallait qu'il fasse quelque chose pour celle qu'il aime avant qu'elle ne se vide de son sang.

-" Je vais chercher de quoi te remonter. Je reviens tout de suite ma chérie !"

-" Mavis est près de moi, ça ira", dit-elle en tentant de sourire pour ne pas l'inquiéter.

Il trouva de quoi faire une civière. Il la construisit au bord du ravin tout en parlant à la blessée. Il la plaça sur son dos et descendit doucement. Une fois sur le petit rebord qui ne permettait que deux personnes, il lui prit la main. Il put entendre les mots encourageant du fantôme.

-" Zeleph, il ne faut pas lui retirer la branche avant d'arriver au campement. Elle risquerait de perdre tout son sang en chemin".

-" Je sais. Je vais la couper juste en dessous d'elle. Ça va faire mal ma chérie, tiens bon !"

Elle avait les larmes aux yeux.

-" Je t'aime Zeleph. Si je ne survis pas,n'oublie pas qu'il y a dans le monde des gens bons. Ne retombe pas dans les ténèbres", elle ne put continuer sous le baiser du mage.

-" Tu vas vivre et tout m'apprendre sur ce monde merveilleux ! Maintenant j'y vais".

Il scia la branche avec une pierre biseautée. Il n'avait rien trouvé de mieux dans sa précipitation. Il y arrriva enfin. Lucy s'était évanouie sous la douleur. Il lui prit la main.

-" Mavis, on ne voit pas bien le haut d'ici. Vas-y et quand la civière l'atteindra concentre ta magie pour me prévenir. Commençons !"

Il utilisa un autre sort pour faire léviter Lucy. Habituellement, il l'utilisait pour faire voler l'ennemi en l'air, donc sans aucune précaution. Là c'était différent. Il devait se concentrer. Il ressentit enfin la magie de Mavis. Il grimpa avec une agilité dont il ne se serait pas cru capable. Maintenant le tout était d'emmener la blonde jusqu'au campement mais il était seul pour la transporter. Il attacha la civière à ses hanches et il prit les bouts dans ses mains pour la traîner jusque là-bas. Il ne pourrait lui éviter les bosses et les trous.

Heureusement elle était toujours évanoui. Mais une flaque de sang c'était formé. Au diable les précautions, le temps était plus important. Il fut grandement aidé par la petite blonde pour retrouver son chemin. Ils n'étaient pas très loin. Il avait donc tourné en rond en la cherchant plus tôt. Il l'installa près du feu éteint et courrut jusqu'à l'abri des soins. Il prit de tout.

-" Il va falloir lui arracher la branche. Je pense qu'il n'y a pas d'organes de touchés mais vu la quantité de sang, une artère doit être sélectionnée. Il faudra faire comme avant. Tu vas devoir cauteriser au fer blanc".

Plus Mavis parlait, plus il perdait de son courage. Il ne pourrait pas infliger ça a Lucy.

-" Zeleph, le temps est compté !"

Il savait qu'elle avait raison. Il alla chercher un couteau et alluma le feu. Il était sûr que ça allait faire plus mal à lui qu'à elle, mais il tremblait. Pourvu qu'elle ne revienne pas à elle ! Il revint vers la blessée et lui reprit la main pour suivre le reste des instructions. Il n'avait jamais soigné de blessures.

Il s'approcha de la tête de son amante et l'embrassa en s'excusant. Il commença par retirer d'un coup sec la branche. Elle tresaillit mais ne revint pas à elle. Le sang affluait du trou béant. Il épongea autant que possible pour y voir. Il repéra deux vaisseaux de déchirés. Il prit le couteau chaud et le posa sur chacun d'eux. Ils n'étaient pas totalement sectionnés. Il répéta la manoeuvre au moins trois autres fois avant de rapprocher les bords de la plaie et de cautériser les lèvres de celle-ci. Il avait bien fait de mettre plusieurs couteaux au feu. Il continua en retournant la jeune femme pour faire de même dans son dos. Ils avaient de la chance dans leur malheur que la branche ne soit pas grosse, sinon elle aurait atteint les intestins et il n'aurait pas pu refermer aussi facilement s'il pouvait dire. À la fin, il reprit sa main et demanda quoi faire d'autre.

-" Je pense qu'il faudrait que tu lui donnes du sang".

-" Il n'en est pas question. Cette "mort" est en moi. Je ne veux pas que Lucy soit contaminée ! "

-" C'est soit ça soit elle risque de mourir tout de suite".

-" Pourquoi ne pas en prendre à ceux qui sont endormis ?!"

-" Leur sommeil ralentit le flux sanguin. On ne pourra pas prélever de sang. Tu es son seul espoir !"

Il ferma les yeux et batailla contre sa conscience. Son coeur prit la décision. Il alla chercher ce qu'il fallait. Heureusement les mages de Fairy Tail avaient prévu toutes sortes de blessures même les plus graves. Il se mit sur une table pour être plus haut que la blonde et faire une transfusion directe. Il alla jusqu'à perdre conscience. Il fut ramené par un choc dû à la magie de Mavis. Il arrêta la transfusion avec des mains tremblantes. Il s'allongea ensuite près de celle qu'il chérissait et s'endormit à bout de force.

Il se réveilla en sursaut au milieu de la nuit. Le feu s'était éteint. Il s'occupa de le rallumer. Son état ainsi que celui de son amante s'était amélioré d'après l'esprit de l'île qui avait veillé sur eux tout ce temps. Il prit des couvertures car l'été était fini. Il s'endormit à nouveau en murmurant " je t'aime".

Plusieurs jours se passèrent ainsi. Lucy ne s'était pas reveillée mais son état était stable. La plaie ne s'infecta pas. Zeleph s'inquiétait de la réaction du corps de Lucy face à son sang. Elle revint à elle au bout de deux semaines. Les plus longues pour le brun qui se mit à pleurer. Elle leva un bras et caressa sa joue droite.

-" Je vais bien ne t'en fait pas. D'ailleurs j'ai faim !" sont estomac fit plus de bruit que sa voix.

-" Je vais t'apporter un peu de poisson grillé. C'est tout ce que l'on a ici. Je te ferai quelque chose de plus consistant demain".

Mavis avait eu raison de le forcer à manger sinon il n'aurait rien eu pour Lucy. Elle mangea avec appétit, ce qui lui ressemblait beaucoup. Il avait eu tellement peur. Elle alla de mieux en mieux au fil des jours. Il ne la quittait que pour s'approvisionner en nourriture et en eau douce. Il lui faisait ses soins, la lavait, l'habillait. Il la portait d'un endroit à un autre pour qu'elle ne s'ennuie pas. Il la dorlotait et elle l'en remerciait avec des sourire et des "je t'aime".

Toutefois un mois après son réveil, une scène différente se produisit.

-" Bon ça suffit ! Cela fait des jours que je peux de nouveau me lever seule, que je peux marcher sans avoir aucunes douleurs et que je n'ai plus besoin de pansement. Il va falloir que tu arrêtes de tout faire pour moi 24h sur 24. Je ne peux même pas aller au petit coin toute seule ! Je vais très bien !!"

-" Je sais que tu vas bien mais tu a été gravement blessée..."

-" Oui, j'ai ÉTÉ, je ne le suis plus. Non de Dieu Zeleph, tu passes d'un extrême à l'autre. Reprends-toi un peu. Où est le type silencieux et sombre que j'ai connu ? Me dit pas que toute ta virilité est parti avec cette blessure ?"

Cette accusation de Lucy lui fit un choc. Elle n'était intéressée que par le mage noir et non par lui-même ?

-" Il faut bien que quelqu'un s'occupe de toi, c'est pas moi qui me suis retrouvé acculé par des loup et sans défense !"

-" Je n'étais pas sans défense, j'en ai mis deux au tapis avant que les trois autres arrivent ! "

-" La belle affaire. Et d'ailleurs si tu ne t'étais pas enfuie, on en parlerait pas ".

-" C'est sûr que monsieur, du haut de son grand âge, sait toujours ce qu'il faut faire. Crétin !"

-" J'en ai marre de m'occuper d'une gamine. Si tu te débrouilles si bien, je retourne dans mon camp, j'aurai un peu de calme là-bas. Tu n'as qu'à trouver ta nourriture toute seule".

-" Je la trouverai ! Et je mangerai sûrement mieux que ce que tu me prépares ! 400 ans à être solitaire et il sait à peine faire le repas ! T'es bien un homme. Quoique on peut en douter".

-" Qu'est-ce que tu insinues ?!"

-" Que ça fait trois jours que je tente de te séduire mais tu ne réagis pas ! C'est comme si je vivais avec un moine. Même pas une tentative !"

-" C'est peut-être parce que ce que je vois n'est pas désirable ! Tu es dans la mauvaise période du mois pour être aussi à cran ?"

-"Espèce de... Sale menteur ! Si je ne te plais pas, dégage ! Et tu te mets à devenir macho avec cette réplique ? Tu le saurais si j'avais mes règles si tu me touchais !"

Zeleph partit sur cette phrase.

-" Tu ne crois pas avoir exagéré Lucy ? Il t'aime et il est inquiet c'est normal. Tu n'étais pas là pour voir son état quand tu étais dans le coma".

-" Je le comprends Mavis mais je vais mieux et je veux qu'il me considère comme une femme. Pas comme une invalide. Il y a déjà tellement d'obstacle à notre couple. Son immortalité, sa puissance, son passé, mes amis, le monde qui le rejette... Alors je veux au moins consolider notre amour avant de devoir endurer tous ces périples. Je veux qu'il me considère comme sa moitié qui supportera tout avec lui. Est-ce trop demandé ?"

-" Je crois qu'il aurait été plus simple de lui dire à lui".

-" Mais il le sait. Il n'est pas parti. N'est-ce pas que tu entends tout ce qu'on dit ?!"

-" Je ne comprenais pas ton éclat d'aujourd'hui, j'ai pensé que tu en parlerai à une femme".

-" Je te l'aurai dit si tu avais demandé. Mais tu as préférer me contrer verbalement. Tu as peut-être 400 ans cependant tu ne connais rien sur les femmes".

-" J'essayais de les éviter au maximum. Et ce n'est pas à toi de te battre pour moi. Je sais que pour rester avec toi, il va falloir que je montre que j'ai de bons côtés. Et qu'il y aura de nombreux dangers. C'est plus ça qui me fait peur".

Lucy le prit dans ses bras quand il fut devant elle.

-" Tu seras là pour me protéger" sourit-elle.

-" Mais tu viens de dire..."

-" Protège-moi quand il le faut idiot, pas quand je vais bien. Il faut tout te dire ma parole !"

-" C'est la première fois que je suis amoureux alors laisse-moi un peu de temps pour m'y habituer ! Ce que tu peux être directive ! Pas très féminine."

-" Quoi espèce de monstre. C'est pas féminin ça ?" hurla-t-elle en prenant sa main droite et la plaquant sur son sein.

Il garda son air sérieux et malaxa le globe. Elle commença à gémir. Il la souleva dans ses bras.

-" Mavis on a besoin de tranquillité, on s'éloigne un peu."

Ils allèrent à la source chaude. Il entra tout habillé avec Lucy dans ses bras dans l'eau.

-" Tu es fou !"

-" C'est notre première dispute. Et sûrement pas la dernière vu nos caractères. J'ai pensé que pour notre première réconciliation, le lieu de notre première étreinte était de mise".

Lucy sourit à cette idée et elle se laissa entraîner dans une folle étreinte par l'homme qu'elle aimait.

Ils étaient tous les deux nus à sécher au soleil quand la mage reprit la parole après son cri de jouissance.

-" Zeleph, tu peux me dire pourquoi tu as créé les démons ?"

-" Pourquoi ? .... Je les ai créé pour extérioriser la force maléfique de mon pouvoir. J'en ai créé un puis deux etc. Je ne voulais pas les faire vivre alors j'ai également créé Tartaros. C'est le lieu où les démons, emprisonnés dans des livres, étaient. Je pensais qu'ils ne seraient jamais trouvés. Mais j'avais tord. Quelqu'un est entré et a volé certains des livres. Ils ont également donné vie à des démons. Je regrette tellement de ne pas l'avoir mieux caché."

-" Ce n'est donc pas toi qui leur a donné vie à proprement parlé !"

-" Mais je suis tout de même responsable. Pourquoi ? "

-" Un de mes amis a été face à Deliora. Il a exterminé ses parents ainsi que tout son village. Pour se venger, il a appris la magie de glace. Son maître Oul a sacrifié sa vie pour l'emprisonner dans les glaces. Je voulais connaître ton implication. Pour pouvoir avoir de quoi te défendre face à eux."

-" Je t'aime Lucy. Merci de prendre soin de moi" dit-il en la serrant encore plus fort contre lui.

-" C'est normal, tu es mon amour, ma vie. Tu vois ce que tu fais de moi ? On dirait une midinette ! Et arrêtes de rire. C'est pas marrant", s'écria Lucy.

-" Sais-tu combien de fois j'ai pu vraiment rire dans ma vie ? Peu, et la plupart se sont produit depuis ta rencontre".

-" C'est pas une raison de rire de moi !"

Il redevint sérieux et la fixa intensément.

-" Je m'expliquerai avec tout ceux qui le veulent. Il n'est pas question que qui que se soit m'éloigne de toi ! Tu es également ma vie" ajouta-t-il fermement.

Elle rougit face à son attitude. Il la serra à nouveau dans ses bras. Il ne voulait plus la lâcher. Mais il fallait qu'il s'éloigne d'elle pour s'entraîner à contrôler sa magie mortelle. Il voulait vraiment prouver qu'il pouvait être un bon mage qui protégerait Lucy contre vent et marée. Il la raccompagna au campement. Quand il lui expliqua ce qu'il allait faire, elle se proposa de l'aider.

-" Lucy je ne sais pas ce que mon pouvoir fait sur toi à long terme. Je suis heureux qu'il ne te tue pas mais..."

-" C'est moi qui t'ai donné l'idée de le contrôler plutôt que de le combattre. C'est ma responsabilité de t'aider".

-" Tu sais à quel point être têtue comme toi est chiant ? Et pas du tout sexy !"

-" C'est un coup bas. Tu crois pouvoir me manipuler en jouant avec ma susceptibilité ? Tu ne sais toujours pas à qui tu as affaire ? Tu n'as pas mieux ? Je préfère te dire que tu es encore loin du maître incontesté de la moquerie perfide. Je connais très bien son niveau car il fait partie de mon équipe. Et je suis sa cible préférée. Alors je viens avec toi et tu n'as absolument rien à dire !" et elle partit vers la forêt où elle savait qu'un lieu désert serait parfait pour les exercices de contrôle.

-" Et je peux savoir qui est cette personne ? Tu veux que je la tue ? "

-" Franchement Zeleph, on y repassera si tu veux ne plus être reconnu comme un mage noir. Tu proposes déjà de tuer".

-" Tu sais que je ne suis pas sérieux. Enfin je n'hésiterai pas si ta vie est en jeu !"

-" Si tu veux savoir, c'est Happy l'exceed bleu qui se moque toujours de moi. Surtout de mon poids car il me sauve souvent en me portant dans les airs. Mais il est aussi le premier à se jeter dans mes bras quand j'échappe au pire. Alors je joue le jeu et je me fâche pour la forme" finit-elle avec un petit sourire triste.

-" Il vont se réveiller. Tu pourras les voir prochainement. Allez viens m'aider au lieu de ressasser".

Une fois arrivé là où Acnologia avait tout détruit pendant son attaque, Zeleph ferma les yeux et se concentra. Un voile noir l'entoura. Il serra les dents de douleur. Lucy voulut s'approcher.

-" N'approches pas ! Je peux encore le contrôler."

-" Mais tu souffres Zeleph ! Je ne supporte pas de te voir comme ça !"

-" Il le faut pour que je puisse rester avec toi".

Il se tut, ferma à nouveau les yeux car il ressentait mieux son pouvoir ainsi. Il sentit le tourbillonement du vent autour de lui. Il ne se propageait pas, il restait près de lui. Il eut une drôle de sensation au fond de lui. La magie de mort semblait vouloir se désolidariser de lui. Elle avait une cible. Zeleph essaya de comprendre. Peut-être qu'il pourrait la contrôler et un jour la faire disparaître. Il n'aurait jamais eu le courage sans Lucy.

Lucy !! C'était elle la cible ! Son pouvoir avait comme un conscience propre. Et elle savait que Lucy était ce qui l'empêchait de faire des morts. Zeleph ouvrit les yeux et vit le brouillard s'élancer vers celle qu'il aime.

-" Lucy attention !!" et il la perdit de vue.

Il se redressa et courut vers là où elle se trouvait il y a quelques minutes. Il ne put s'en approcher.

-" Lucy ! Lucy ! "

Il se jeta dans le brouillard. Il ne voyait rien et il prit conscience qu'il n'entendait rien non plus. Était-il trop tard ? Non, il refusait de le croire.

-" Lucy, reponds-moi ! Mavis si tu m'entends viens m'aider à sauver Lucy !"

-" Tu es obligé d'appeler ton ex ? " s'enerva la constellationniste.

-" Où te trouves-tu ! Je cris ton nom depuis toute à l'heure !"

-" Désolée mais je n'ai entendu que ton dernier appel. Je n'arrive pas à trouver la sortie".

-" Comment ça tu ne trouves pas la sortie ? Mon attaque s'est dirigé vers toi sans que je puisse rien faire. Il semblerait qu'elle a sa propre volonté et elle veut ta mort".

-" Je l'avais compris pas la peine de crier. D'ailleurs tu es où ? Je n'entends pas d'où vient ta voix. Aïe ! Ça fait mal maintenant".

-" Qu'est-ce qu'il y a ? Parles pour que je te trouve !"

-" Je viens de me prendre une branche. Le vent forcit autour de moi. Mais ne t'inquiète pas je te dis. Je n'ai que quelques égratignures. Tu es sûr que c'est une attaque mortelle ?"

-" Tu as bien vu les effets sur la faune et la flore. Je peux te dire qu'il est le même sur les êtres humains enfin sauf sur toi et je ne sais pourquoi".

-" C'est seulement car je suis ta moitié. Ah je crois que je te vois. Zeleph qu'est-ce qu'il y a ?"

-" Je subis plus de douleurs que d'habitude. Elle m'attaque aussi".

Il sentit une main se posait sur sa tête qu'il tenait baissée de douleur.

-" Prend ma main. Et sortons d'ici ! Je ne vais pas laisser cette chose s'en prendre à toi".

Il se redressa et fut entraîné par elle. Plus ils avançaient, plus l'environnement s'éclaircissait pour qu'ils retrouvent l'air libre. Plus de vent, plus de nuée noire. Il regarda vers la blonde et il écarquilla les yeux. Elle avait été blessée !

-" Pourquoi tu n'as rien dit ?! Tu as des coupures sur tout le corps !" dit-il en s'ecroulant au sol.

-" Ce n'est rien Zeleph. J'ai subi de plus graves blessures. Et je me suis dit qu'il ne fallait pas montrer ma peur ni lui faire entendre une plainte. Maintenant que j'y pense, c'est quelque chose de non saisissable donc ça ne doit pas avoir d'oreille ni rien. Je suis stupide".

-" Non ne dis pas ça ! En tout cas, je ne m'entrainerai plus avec toi. Elle te vise dès que tu es proche de moi".

-" Elle est jalouse ?"

-" Arrêtes d'en rire ! Elle a tué de nombreuses personnes".

-" Je le sais mais j'essaye de dédramatiser la chose ! Tu crois que je suis forte mais c'est faux. Je ne sais pas pourquoi je ne la crains pas. Et d'ailleurs pourquoi on en parle au féminin ? "

-" C'est toi qui a parlé de jalousie ! Dans ce cas, ce serait une femme il me semble !"

-" Pas forcément. Tu es très séduisant, inaccessible et avec de grands pouvoirs. Tu dois même attirer les hommes. En tout cas c'est le cas de Grey. C'est peut-être propre au brun ténébreux ?"

-" Encore une fois tu dis n'importe quoi".

-" Oui mais tu as oublié tes douleurs. Ça va mieux ?"

-" Beaucoup mieux. Si tu dis des bêtises, se doit vouloir dire que tu vas effectivement bien".

-" Je ne dis que des choses sérieuses ! Pourquoi vous me prenez tous pour une sorte de comique ? Mes amis disent qu'ils s'amusent rien qu'en voyant mes réactions. Que pour une fille de bonne famille, je ressemble plus à une sauvage ! Tu sais quoi, je vais tous vous laisser tomber et partir très loin" bouda-t-elle.

-" Tu sais que tu ne peux pas sortir de cette bulle protectrice qui est autour de l'île. Tu compte aller où ? " rit-il en se redressant et s'approchant pour se plaquer à son dos.

Elle posa ses propres mains sur celles de son amant sur son ventre. Il resta blotti contre elle longtemps. Ils n'avaient pas besoin de parler pour comprendre que la suite allait être dangereuse. Ils retournèrent au campement.

-" Tu n'es pas venu nous aider Mavis. Elles est bien là non ? Je suis un peu désorienté après tout ça".

-" Oui, elle est là. Et je suis venue vous aider mais je n'ai aucune façon de contrer ce truc. Je te signale que j'en suis morte !"

-" Pourquoi tu parles de toi à la troisième personne au début ?"

-" Pour te montrer ma colère."

-" Elle est partie Zeleph. Viens je vais soigner tes blessures".

-" Faisons les tiennes d'abord, moi je vais cicatriser tout seul. Montre-moi !" il y eut un blanc. " Pourquoi tes plaies se referment-elles sous mes yeux ? Mavis !!"

-" Tu es obligé que crier mon nom comme ça ? Qu'est-ce qu'il y a encore", rouspeta la mage fantôme.

-" Les entailles de Lucy se referment toutes seules".

Elle s'avança vers la blonde et regarda de plus près.

-" Ton sang doit être la cause. Il ne doit pas être éliminé de son corps. Ça ne fait pas longtemps qu'elle l'a reçu".

-" Ça fait tout de même près de deux mois" s'alarma le mage noir.

-" Mais c'est une bonne chose si je guéris. Ne t'inquiète pas encore une fois".

-" Et toi, Lucy tu prends tout ça trop à la légère ! "

-" Ça fait plusieurs fois que tu me fais des remontrances. Je commence en en avoir ras-le-bol ! Tu sais quoi, continues avec tes idées noires. Moi je vais me promener" s'énerva la constellationniste.

Il décida de ne pas la suivre puis il se rappela la dernière fois où ils s'étaient disputés et qu'il l'avait laissé seule. Elle avait été attaquée par des loup et avait failli mourir. Il ne voulait plus revivre ça. Il resta en retrait mais garda un oeil sur elle. Elle se dirigeait vers des ruines qu'il avait aperçu quand il était arrivé sur l'île. Elle y entra mais heureusement qu'elles étaient assez délabrées pour qu'il puisse voir ce qu'elle faisait sans s'approcher de trop près.

-" Tu me manques Lévy. Vous me manquez tous. Cette île symbole de Fairy Tail a été un piège pour nous. Elle nous a apporté tant de souffrances. Je ne devrais pas dire ça. À moi, elle m'a fait connaître l'amour. Bien que parfois il me sort par les yeux de par ses réactions. Je sais qu'il a vécu plus longtemps que moi mais est-ce que ça signifie qu'il connaisse mieux le monde que moi ? Il a supporté tellement d'adversités que je peux comprendre son manque de foi dans le monde. Cependant j'avais espéré que depuis qu'il me connaissait, il aurait vu un peu à travers mon monde. Je veux lui apporter le bonheur qu'il n'a pas connu. Bon ça suffit Lucy ! Tu as encore laissé ton mauvais caractère prendre le dessus. Pourquoi aurait-il changé alors que toi tu ne fais rien pour t'améliorer ! Et je parle toute seule maintenant. Je vais aller m'excuser. J'espère qu'il les acceptera".

-" Je les accepte. Et tu as raison également. Je dois arrêter de tout ressasser. Il faut que j'avance. Et je veux le faire avec toi".

En réponse Lucy lui sauta dans les bras et l'embrassa.

-" Oh pardon, tes blessures !"

-" Elles ont disparu comme les tiennes il me semble" dit Zeleph en regardant les différents endroits des entailles.

Plus une trace de sang sauf celles imprégnées sur le tissu. Il prit son visage entre ses mains et recommença à l'embrasser.

-" Mais je ferai peut-être mieux de vérifier par moi-même" ajouta-t-il en se mettant à genoux.

Il souleva le bas du tee-shirt de la blonde et déposa des baisers sur son ventre. Il passa sa langue dans son nombril. Elle était très sensible sur le ventre. Il sourit en entendant le hoquet de plaisir. Il remonta et fit passer le vêtement par-dessus la tête blonde. Il ne se lasserait jamais de cette femme. Elle avait un corps sublime. Il la fit s'allonger et se déshabilla. Elle fit de même avec ce qu'il lui restait. Il s'occupa de son amante avec sa bouche et sa langue jusqu'à ce qu'elle le supplie de la prendre. Il ne fut que bien heureux de répondre à sa demande. Il entra en elle et laissa son corps prendre le contrôle. Il ne fut plus que sensation. Il adorait sentir les mains de Lucy sur son propre corps. Elle avait un toucher qui lui disait à chaque fois qu'elle l'aimait. Ils atteignirent ensemble le septième ciel.
 
-" J'aime beaucoup nos réconciliations".
 
-" Mais je n'aime pas nos disputes Lucy. J'ai trop peur de te perdre".

Elle se pelotenna dans ses bras chaud. Il l'embrassa tendrement sur le front. Si quelqu'un lui avait dit qu'il aurait ce genre de gestes pour une femme, il ne l'aurait pas cru.

-" J'ai pensé à une possibilité. Si Lucy..." intervint Mavis.

-" Non mais ça ne va pas d'apparaître comme ça, premier maître ?! En plus tournez la tête, Zeleph est nu" cria Lucy outragée.

-" Je l'ai déjà vu nu et tu le sais Lucy. Ce n'est pas la peine de faire des manières".

Lucy attrapa aussi vite que possible non pas ses vêtements mais ceux du mage brun.

-" Ce n'est pas la peine de me le rappeler ! Mais vous n'êtes plus ensemble depuis 100 ans au moins alors il n'y a pas de raison que vous le reluquiez !" s'essouffla-t-elle.

-" À quoi tu as pensé ?" demanda simplement le jeune homme.

-" Lucy ne semble pas epprouver de peur face à ton pouvoir, c'est peut-être la raison de la non efficacité de ce sort sur elle. Ce n'est qu'une possibilité".

-" C'est exact. J'ai toujours vu mes adversaires en avoir peur. Même Natsu s'en est protégé alors que Lucy, la première fois, c'est carrément jeté dedans pour me protéger" et il se tourna vers la jeune femme.

-" Je n'ai pas eu le temps d'avoir peur, c'est tout" expliqua-t-elle en se rhabillant.

Zeleph lui prit la main et alla en direction de leur lieu de vie. Il ne dit plus un mot du chemin. Il était perdu dans ses pensées. Etait-ce l'explication ? Il ne pouvait pas prouver cette réalité hélas. Il décida d'aller pêcher pendant que Lucy s'occupait de ses compagnons. À son retour elle était assise, les coudes sur la table et la tête posée sur ses mains unies. Elle avait l'air plongé dans de profondes réflexions.

-" Le repas arrive" dit-il en la faisant sursauter.

-" Tu es de retour. Je vais faire cuire les poissons. Merci de les avoir nettoyés".

-" Lucy, qu'est-ce que tu as ? Dis-moi".

-" Je repensais à ton pouvoir et certaines choses m'intriguent. Mais ne fait pas attention".

-" À ce propos, j'ai décidé de changer ma façon de faire. Je ne vais plus essayer ni de le contrôler ni de le combattre. Je vais faire en sorte qu'il ne puisse plus se manifester. Je vais m'exercer à le garder en moi. Comme ça tu ne risqueras plus rien".

-" Mais, ça risque d'être douloureux pour toi. On peut continuer comme on l'avait prévu..."

-" Il n'en est pas question ! Cette chose veut s'en prendre à toi ! C'est comme si elle savait qu'elle ne pouvait plus faire de mal car tu es avec moi et que tu me pousses à la contrôler. Je te l'ai déjà dit".

Ils se regardèrent sans rien dire. C'était à celui qui baisserait les yeux le premier. Celui qui abandonnerait. Ce fut Lucy qui perdit. La volonté de Zeleph était trop forte.

-" Je me demande si..." elle ne finit pas et prit les poissons pour les mettre sur la grille au dessus du feu.

-" Si quoi Lucy ?" et il la suivit.

-" Tu es très puissant mais ce pouvoir ne ressemble pas aux autres. C'est comme si c'était une capacité spéciale, enfin quelque chose du genre", elle avait la tête baissée et la redressa bruquement.

-" Vous m'avez fait peur Mavis".

Zeleph lui prit la main pour pouvoir entendre la nouvelle arrivée.

-" Je pense que Lucy a peut-être trouvé un point important. Et je suis venue car je m'ennuyais".

-" C'est vrai que ce pouvoir n'est pas apparu en même temps que les autres. Il s'est développé plus tard".

-" Le repas va être bientôt prêt. Tu peux mettre la table s'il te plait mon amour ?" elle se figea en finissant sa phrase.

Cela ressemblait beaucoup à une vie de famille. Et le nom tendre lui avait échappé apparemment. Le mage aussi s'était arrêté. Il n'avait jamais eu ce genre de relation même avec Mavis. Il n'avait jamais pu. Mais là, sur cette île isolé de tous, il pouvait vivre sans être harcelé par des personnes qui voulaient soit ses pouvoirs, soit le servir, soit le tuer. Il avait une vraie vie avec celle qu'il aimait de plus en plus. Il s'approcha d'elle et la serra contre lui.

-" Tu me donnes déjà des ordres. On va finir comme un vieux couple !"

-" Vas-y moque toi de moi ! Très bien, je me debrouillerais et je ne t'appellerai plus que par ton nom"

-" Non, j'aime beaucoup les petits noms tendre que tu me donnes".

-" Ah oui ? Alors qu'est-ce que tu dis de mon canard, mon lapin? Ils sont bien aussi".

Zeleph rit de cette demande.

-" Je trouve que tu es de plus en plus joyeux Zeleph. Lucy te fait vraiment du bien. Tu parles, tu ris beaucoup plus" déclara l'ancien maître de Fairy Tail.

-" Oui, c'est grâce à elle. Et pour ce qui est de ces noms Lucy, je pense que tu devrais y réfléchir quand tu n'auras plus faim ni envie de viande !"

-" Je ne suis pas guidée par ma faim ! Tu me prends pour qui ? Qu'est-ce que vous avez tous à vous moquer de moi ! Je ne mange pas autant que Natsu et pourtant c'est moi qu'on traite de goinfre !" et elle bouda.

-" Ne te fâche pas. J'aime beaucoup "mon amour". Il me fait me sentir précieux pour toi".

Ils mangèrent dans la bonne humeur et se couchèrent tôt. Lucy avait souvent sommeil ces temps-ci.

Le lendemain, Zeleph commença son entraînement pour garder son pouvoir mortel en lui. Il le fit pendant une semaine avant que Lucy ne veuillent participer, oubliant sa promesse de ne pas intervenir. Ils eurent une autre dispute qui dura deux jours cette fois-ci mais qui se termina comme les autres, par une étreinte passionnée et tendre. Cependant le mage était moins concentré. Il s'inquiétait pour elle. Elle avait souvent sommeil et était fatiguée. Etait-ce le contre-coups de la transfusion ou l'effet de son pouvoir qui agirait finalement sur elle ?

-" Tu n'es pas bien aujourd'hui. Et on est bloqué sur cette île sans médecin", dit Zeleph.
 
Mais elle ne voulut pas. De plus elle lui demanda d'aller s'entraîner. Il partit donc. 
 
-"Je vais appeler Mavis. Elle saura peut-être comment nous aider avec ses connaissances ou ses perceptions" et il cria le nom de l'ancienne mage.

-" J'essaye de ne pas trop venir pour vous laisser de l'intimité mais si tu m'appelles aussi souvent, lucy va se poser des questions. Quoi qu'il en soit, que veux-tu ?" demanda-t-elle a peine arrivée.

-" Lucy ne va toujours pas mieux, en plus elle a vomi aujourd'hui. J'ai voulu rester avec elle mais c'est elle qui m'a demandé d'aller m'entraîner. Tu sais comme moi qu'elle aurait préférer venir et participer au lieu de rester seule au campement. Elle doit aller assez mal. Tu peux essayer de voir ce qu'elle a ?"

-" J'y vais. Ce n'est effectivement pas normal. Elle a peut-être attraper une intoxication alimentaire. Toi tu n'en ressentirais pas les effets de par ta constitution immortelle", supputa Mavis.

Elle prit le chemin du campement avec son ex-amant. Ils arrivèrent sur les lieux pour trouver Lucy avec les mages endormis. Elle était en train de faire des couettes à Natsu. Il en avait déjà plusieurs. Ils regardèrent les autres mages. Gadjeel avait une longue tresse, Elfman avait deux couettes, Grey des barrettes lui retenaient les mèches de devant. Fried lui avait des tresses formant deux macarons sur les côtés de la tête, Bixrow un houpette. Même Luxus et Guildartz y étaient passés. Le blond avait un bandeau rose et le roux une demie couette. Seul le maître avait échappé à la coiffure. Etait-il arrivés avant qu'elle intervienne ou n'avait-elle pas osé ?

-" Lucy, tu as l'air d'aller mieux. Je vois que tu t'amuses" ajouta le brun en la voyant rire de la tête de son meilleur ami.

-" Oui, je me sens mieux. Toutefois comme je m'ennuyais, j'ai dû trouver une occupation. Tu veux aider ? Je vais commencer les gribouillages. Je vais me venger de mon équipe qui me le font souvent".

-" Ça a l'air amusant. Je veux bien aider" s'exclama joyeusement l'esprit blond.

-" Je veux d'abord qu'elle t'examine Lucy. J'insiste" dit-il en voyant qu'elle allait le contredire.

-" Je n'ai pas besoin qu'on m'examine. Je sais ce que j'ai. Donc ne t'inquiète pas".

-" Et c'est quoi alors. Bien sûr que je vais m'inquiéter quand je vois que tu es malade !"

Elle baissa la tête et se tordit les mains. Elle n'osait apparemment pas le regarder.

-" Je pense que je suis enceinte. Je n'ai pas eu mes règles depuis que l'on a fait l'amour pour la première fois" bégaya la blonde.

Le choc apparut sur le visage du mage. Il n'y avait pas pensé. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas eu de rapports et à l'époque les protections étaient peu courantes. Mavis n'était jamais tombée enceinte ni ses autres partenaires. Il avait toujours gardé un oeil sur ses ex pour être sûr. Il avait pensé être stérile. Ce qui serait logique d'un mage donnant la mort. Il ne pouvait pas donner la vie. De plus il savait qu'il ne ferait pas un bon père. Il n'avait jamais eu d'exemples. Et il pourrait faire du mal à un si petit être. Il eut peur. Vraiment peur face à cette nouvelle. Est-ce pour ça qu'elle l'avait éloigné ? Elle protégeait déjà son enfant de lui. Elle allait sûrement le quitter. Il ne put rester, il s'enfuit, ne se retournant même pas quand elle l'appela. Il s'installa dans la forêt loin des endroits où elle pourrait chercher. Enfin si elle le chercherait. Il se laissa submerger pas ses doutes, recroquevillé sur lui-même. Il ne vit pas la journée passer. Ses idées noires tourbillonnaient dans son cerveau. Tout comme son brouillard mortel. Il ne voulait que personne s'approche. Il allait retourner à sa vie d'avant. Laissant sa femme et son enfant vivre dans la lumière et lui restant dans les ténèbres.

Cependant Lucy avait une autre idée de leur futur. Elle le débusqua quatre jours plus tard.

-" Ça ne va pas de t'enfuir ainsi ?! J'étais morte de peur !" cria-t-elle en pleurs.

Elle regarda tout autour, ici aussi la végétation était morte.

-" Comment m'as-tu trouvé ? Tu n'as pas compris que je voulais être seul ?" s'énerva-t-il.

-" Tu t'es enfui avant que nous ayons pu parler. J'ai tout de même attendu deux jours avant de te chercher. Ça n'a d'ailleurs pas était long. J'ai seulement suivi le dépérissement de la faune et de la flore. Tu t'es de nouveau laissé submergé par ton pouvoir. Je te préviens que je ne le permettrais pas ! Tu es responsable comme moi d'un petit bébé. Tu aurais dû t'entrainer encore plus fort pour lui !"

-" Parce que tu crois que je vais l'approcher ?! Regarde bien autour de nous ! Je ne permettrai pas que cela t'arrive ni que cela arrive à notre enfant. Je suis étonné que tu veuilles me laisser approcher de toi et de lui. Pourquoi tu ne me chasses pas comme toute mère protectrice devrait le faire !"

-" Parce que tu es son père et que tu ne lui ferais jamais de mal. Il n'est pas question que tu nous abandonnes à cause de tes peurs. Parle-moi en, nous les résoudrons ensemble ! Je veux que tu sois là pour cet enfant. Je sais ce que ça fait de ne pas compter pour son père. J'ai vécu mon enfance depuis la mort de ma mère avec ce sentiment de rejet. Tu as également dû le vivre encore plus toi qui n'avais personne. Mais tu n'es plus seul. Notre bébé et moi-même sommes ta famille maintenant ! Ne nous abandonne pas !" supplia-t-elle en larmes.

Cette dernière phrase lui brisa le coeur. Elle ne voulait pas le quitter. C'était lui qui s'était éloigné. Depuis qu'il la connaissait, elle lui avait montré qu'il pouvait aimer, rire, être tout simplement heureux. Toutes ces choses qu'il ne pensait pas pouvoir faire ou vivre. Oui grâce à elle il était vivant. Il faisait partie de ce monde. Avec elle, il pourrait être un bon père, un bon mari. Elle lui montrerait comme elle lui a montré le reste. Elle ne le laisserait jamais tombé. Il avait peur d'y croire mais il voulait essayer. Il baissa sa tête quelques minutes dans le silence. Quand il la redressa, il avait pris sa décision !

-" Il va falloir que tu me laisses seul pendant quelque temps Lucy. Il faut que je dompte ce pouvoir pour être avec toi et le bébé. Je ne vous abandonnerai plus jamais. Il me faut juste un peu de temps ! Tu comprends ?"

-" Je comprends. Je suis peut-être immunisée contre ton pouvoir mais pas forcément le bébé. Par contre je ne veux plus que tu te dévalorises ni que tu déprimes. J'ai l'impression que c'est quand tu es dans cet état que ce brouillard est plus fort. Quand tu es heureux, il apparaît peu ou plus. Je pense que c'est pour cela qu'il s'en prend à moi. Sans me vanter, je crois que je te rend heureux".

-" Oui, plus que n'importe quoi dans ce monde" et il se redressa et l'embrassa.

Lucy encadra le visage de son amant entre ses mains et lui sourit.

-" Nous formons une merveilleuse famille tous les trois".

Cette affirmation fit tressaillir le brun. Il n'avait pas pensé à cet aspect.

-" Mavis !" s'exclama-t-il soudainement.

Il vit Lucy froncer les sourcils.

-" Tu m'appelle encore une fois. Et ça n'a pas l'air de plaire à Lucy" intervint Mavis.

-" Pour apparaître aussi vite tu devais ne pas être loin" dit Zeleph.

-" Oui, j'ai aidé un membre de ma guilde, je ne vois pas le problème !"

-" Il n'y en a pas. Je te remercie. Mais ce que je veux savoir c'est si tu pourrai pratiquer un événement ?"

-" Quel genre d'événement ? Et je suis à ta gauche. Tu parles au vide là".

-" je te rappelle que je ne peux que t'entendre !"

-" Vous avez fini de vous disputer !" intervint Lucy excédée.

-" Pardon. Je veux que tu nous maries Lucy et moi. Je veux que notre enfant naisse dans une vrai famille, avec un papa et une maman mariés. Je sais que c'est vieux jeu mais..."

-" Les maîtres de guilde ont ce droit. Mais je suis morte, donc le mariage n'aura aucune valeur légale. Je peux cependant vous marier de façon magique. C'est une cérémonie plus importante et qui vous liera à jamais" proposa la mage fantôme.

Zeleph se tourna vers sa bien-aimée.

-" Veux-tu m'épouser pour toujours ?"

-" Je... Oui je veux t'épouser" fut la réponse.

Lucy sauta dans les bras de son fiancé et lui donna un baiser passionné. Ils retournèrent au campement pour rassembler tout ce qu'il fallait pour la cérémonie. Aucun des deux ne voulant attendre, ils décidèrent de la célébrer au coucher du soleil qui miroitait à travers l'eau.

Les deux fiancés se placèrent face à Mavis en se tenant la main pour que Zeleph puisse entendre.

-" Ces deux êtres se sont trouvés et reconnus. Ils se sont aimés. Ils veulent que cet amour soit aussi reconnu par les Hommes et par la magie qu'ils possèdent. Tendez votre main paume ouverte. Que leur corps, leur âme et leur sang ne fasse plus qu'un" déclara Mavis en entaillant les paumes puis en les liant l'une contre l'autre avec plusieurs tours de ruban rouge.

-" Vous devrez rester liés comme ça jusqu'à demain matin. Que le soleil se couche et se lève sur votre union pour représenter que même si vous subissez les ténèbres vous resterez ensemble jusqu'à ce que la lumière revienne. Je vais vous laisser pour votre première nuit en tant que mari et femme. Bonsoir", elle s'éloigna en souriant heureuse pour le mage noir.

-" Ça ne va pas être facile avec une seule main".

-" Tu penses à quoi exactement ?" demanda Lucy avec le sourire.

-" Je parle de faire le repas. Je n'ai pas manger depuis plusieurs jours".

-" Ce que tu es romantique mon amour. À peine marié, tu me demande de te faire la cuisine".

-" Je ne le dis pas dans ce sens. Mais je suis sûr de pouvoir te satisfaire avec une seule main pour notre nuit de noce".

-" Maintenant tu te vantes. On m'avait bien dit que l'homme montrait son vrai visage après le mariage ! Je ne les avais pas cru".

-" Je t'aime Lucy", murmura Zeleph à l'oreille de la mage.

Il resserra sa prise sur elle et laissa ses larmes couler.

-" Mon amour qu'y a-t-il ? Pourquoi tu pleures ?" s'inquiéta la jeune femme.

-" Je pensais que les contes de fée n'existaient pas. Pourtant je viens d'en vivre un. Tu es ma fée, ma femme, mon amour. Et notre histoire se finit bien. Une fin heureuse".

-" Tu te trompes Zeleph. Ceci n'est pas une fin mais un commencement. Le commencement de notre amour, de notre vie de couple, de notre vie de parents. Il y aura encore des embûches mais nous sommes ensemble donc on les surmontera !" dit-elle en se blotissant contre son mari.

Lucy avait raison. La seule fin qu'il y ait, c'est la fin de sa solitude. Car pour le reste c'est un commencement. Non un recommencement, il ne se perdra plus dans les ténèbres. Il avait son phrare maintenant. Il ne la quittera jamais des yeux.
 
Ceci est un OS pour le concours de fanderoluetgreylu. 
 
Voici un lien vers son article où vous trouverez les écrits des autres participants ^^
 
                                               
 

Via Skyrock Android

Tags : ZeLu ♥

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.42.111) if someone makes a complaint.

Comments :

  • fairy-althea

    18/05/2017

    Habyby-Tandj wrote: "Franchement mais franchement c'est magnifique j'ai adoré 😍😍"

    Merci beaucoup. J'ai adoré imaginer ce Zelu. Je suis donc contente qu'il plaise ^^

  • Habyby-Tandj

    18/05/2017

    Franchement mais franchement c'est magnifique j'ai adoré 😍😍

  • fairy-althea

    12/05/2017

    mitsu-kuro wrote: "Super OS
    C très réussit pour ce couple. Franchement ^^
    "

    Merci beaucoup ^^

  • mitsu-kuro

    12/05/2017

    Super OS
    C très réussit pour ce couple. Franchement ^^

  • fairy-althea

    28/12/2016

    Pandora wrote: "C trop beau😭😭😭"

    Merci ^^

  • Pandora

    27/12/2016

    C trop beau😭😭😭

  • fairy-althea

    04/12/2016

    Fairy-lovers20 wrote: "J'aime vraiment le couple Zeleph x Lucy mais là je l'ai adoré !!!
    J'adore cet OS !! ^_^
    "

    C'est vrai qu'il est bien. D'ailleurs j'attends d'être un peu moins submergé par mes autres écrits pour faire la suite de celui-ci ^^

  • Fairy-lovers20

    03/12/2016

    J'aime vraiment le couple Zeleph x Lucy mais là je l'ai adoré !!!
    J'adore cet OS !! ^_^

  • fairy-althea

    19/07/2016

    fanderoluetgreylu wrote: "En le relisant, j'me dis que je l'aime plus que la première fois que je l'ai lu.
    De plus, tu avais choisi Hikari pour le nom de la jeune fille !! ^^
    "

    Merci
    Je dois me mettre à écrire la suite comme promis mais je n'avais pas beaucoup de temps entre les 2 blogs et ma vie ^^
    Oui Hikari, je trouvais que "lumière" ça allait bien pour l'enfant de ce couple ^^

  • fanderoluetgreylu

    17/07/2016

    En le relisant, j'me dis que je l'aime plus que la première fois que je l'ai lu.
    De plus, tu avais choisi Hikari pour le nom de la jeune fille !! ^^

Report abuse