Une nuit noire d'Halloween

Elle était tranquillement dans son appartement, quand brusquement il fit entièrement noir. Une coupure de courant ? Mais pourquoi juste cette nuit-ci ?! Halloween était sa hantise. Elle détestait ce qui fait peur. Et tout le monde dans la guilde le savaitt. Ils se sont bien amusés aujourd'hui. Elle avait été leur victime. Un qui apparaît sans un bruit dans son dos, un autre avec un masque et toute la journée cela a été comme cela. Wendy en a aussi fait les frais. Parfois elle se demandait si ceux ayant grandi dans cette guilde l'avait vraiment fait. Grandir elle voulait dire. 
 
Elle était donc sur les nerfs depuis un moment et maintenant il ne manquait plus que ça ! Elle était presque sûre que c'est un de leur coup. Elle était rentrée chez elle et elle les avait ainsi privé de leur souffre douleur. 
 
Il n'y avait même pas la clarté de la nuit pour l'aider à se repérer. Il pleuvait depuis 2 heures, la lune était donc cachée derrière des nuages. Elle tendit les mains devant elle pour trouver le canapé. Pourquoi en se réinstallant dans cet appartement après 1 an d'absence, elle avait totalement changé la décoration ? Elle ne s'était pas encore habituée à cet agencement. 
 
Un frisson lui parcourut le dos. Elle sentit un courant d'air pourtant tout était fermé ! Quelqu'un était entré ? Natsu et Happy ? Les deux plus grands sadiques de la guilde ! Non, Happy n'aurait pas réussi à retenir ses gloussements de joie dans ces circonstances. 
 
Elle fit un tour sur elle-même pour être certaine qu'il n'y avait pas une personne près de elle. Son cri retentit. Elle avait frôlé quelque chose de chaud. Ce ne pouvait pas être un meuble ou autre. Il fallait qu'elle se défende même s'il s'agissait d'un membre de la guilde. Mais, elle n'avait pas ses clés sous la main. Elles étaient à côté de son lit. 
 
Elle lançait des coups de poings, des coups de pieds tout en cherchant de quoi cogner son assaillant. Une pensée lui traversa l'esprit. Si elle ne pouvait rien voir, lui non plus ! Et elle avait l'avantage de mieux connaître les lieux que lui. 
 
Au moment de la coupure de courant, elle était presque arrivée au canapé. Il y avait une petite table avec un tiroir où se trouvait des bougies et des allumettes. Il y en avait aussi dans la cuisine et dans sa table de chevet. Elle avait horreur du noir. Elle continuait à chercher quand une main se posa sur son dos. Comment l'avait-il trouvé ? Il pouvait voir ? Ce n'était pas possible ! 
 
Natsu, ce devait être lui avec son odorat ! Il allait le lui payer ! Elle n'avai plus peur. La colère avait pris le dessus. Elle lançait sa main en arrière et lui attrapa ce qui était une preuve flagrante de la masculinité de son agresseur. Elle crispa le poing dessus, bien fort. Un cri de souffrance lui remonta le moral. 
 
-"Il fallait pas me taper sur les nerfs Natsu ! J'en ai marre de tes blagues".
 
Il ne lui répondit pas. Elle se retourna pour le frapper maintenant qu'il était à sa merci. Sa main fut stoppée. Elle fut emprisonnée dans on dos avec celle qui tenait "ses bijoux de famille" qui dans son mouvement avait échappé à sa poigne.  
 
-"Par ta faute, je vais devoir subir une rééducation pour me remettre de cette agression. Il en va de ta responsabilité de m'y aider. Cela sera peut-être douloureux pour toi mais un plaisir pour moi !" fit une voix rocailleuse qu'elle ne reconnut pas. 
 
Elle trembla. Il sous-entendait bien qu'elle allait être violée ? L'air commença à se rarifier. Un vertige se fit sentir. Elle avait vraiment du mal à respirer. Mais il fallait qu'elle se contrôle sinon, elle serait à sa merci ! Il se colla à elle et elle put sentir qu'il n'avait pas subi de dommage dans son pantalon. 
 
Elle paniqua. Les larmes se mit à couler. Les sanglots arrivèrent sans qu'elle puisse les retenir. Il était surement un sadique qui aimait faire pleurer les femmes. Elle ne voulait pas lui donner cette satisfaction mais... 
 
La pression sur ses poignet se relâcha. Elle fut retournée et serrée dans des bras forts. Avait-il était ému par elle ? Avait-il renoncé ? Elle vit à travers ses yeux pleins de larmes qu'il n'y avait aucunes lumières dans les maisons en face, par delà le canal. Il ne s'agissait donc pas seulement de son appartement.
 
Ce pervers avait-il eu de la chance ? Avait-il profité de ce manque de lumière pour entrer dans un appartement au hasard ?  Non, il aurait pu tomber sur un homme ou une famille. 
 
-"Je suis désolé Lucy. C'était une blague de mauvais goût de parler de cette rééducation. Je ne te ferai rien". 
 
Cette voix, elle la reconnaisait maintenant. C'était celle de Grey. Mais pourquoi ? Elle le frappa de ses poings sur son torse. Il se laissa faire. Elle continua de pleurer, plus de soulagement et de colère que de peur. Elle s'éloigna et trouva enfin à sa gauche à 3 pas de là où elle était la fameuse table avec les bougies. Elle en alluma une et se retourna. Elle éclaira le mage dans son ensemble, ne comprenant pas pourquoi elle ne l'avait pas reconnu à sa voix au début. 
 
Elle comprit. Il avait un masque dans sa main. Il ne s'y trouvait que 2 trous pour les yeux. Les sons qui sortaient de sa bouche devaient en être assourdis. Elle laissa ses jambes se dérober sous elle. Il s'approcha pour l'aider à s'installer sur son canapé. 
 
-"Je suis désolée Lucy. Je passais pas loin quand j'ai vu que ton quartier était plongé dans le noir. Je suis venu car je m'inquiétais". 
 
-"Et pourquoi tu ne m'as pas appelé ? Je t'aurais répondu et j'aurais su qui tu étais !"
 
-"J'ai eu la mauvaise idée de te faire un peu peur. Mais pas au point de te faire pleurer. C'était de très mauvais goût en plus".
 
-"J'ai cru à un pervers ! En plus la bosse dans ton pantalon..." elle réalisa les faits.
 
Il détourna la tête. Elle ne pouvait pas voir s'il rougissait mais elle en était presque sûre. Cela la calma encore plus. Il avait été excité par elle. Car quand elle l'avait attrapé il n'était pas dur.
 
-"Bon, je vais te laisser. Je pense que tu ne veux pas de ma présence après ça".
 
-"Attends ! Tu vas me laisser toute seule ? Et en plus par où es-tu passé ? J'avais fermé à clé de peur d'une farce de Natsu et Happy après cette journée !"
 
-"Par l'endroit habituel" fut tout ce qu'il répondit.
 
-"Déjà que j'avais peur, en plus avec cette coupure plus ton intervention, je ne veux pas rester seule. C'est à toi de prendre tes responsabilités ! Reste."
 
Il alla s'asseoir à l'autre bout du canapé. Mainenant tout était plus calme, elle posa la bougie sur la table basse et en alluma 2 autres. En faisant ça, elle prit conscience de ses vêtements. Elle était en nuisette prête à se mettre au lit et à lire. Elle rougit légèrement mais elle pensa qu'il l'avait déjà vu nue dans les sources d'eau chaude et d'autre qu'elle préférait oublier. 
 
Le silence était oppressant. Elle n'aurait peut-être ps dû lui demander de rester. Elle voulait se venger mais... Une idée passa. Vu sa réaction par rapport à elle, elle pouvait ... oui, elle allait le faire. Elle se leva et cogna contre la table basse, faisant tomber et s'éteindre les bougies. 
 
-"Non, ce n'est pas possible ! Et je n'ai plus d'allumettes. Mais qui en aurait besoin à notre époque ?! Je n'aurais pas dû penser ça". 
 
-"Tu n'en a pas dans d'autres pièces ? Je peux aller les chercher" proposa-t-il. 
 
-"Merci, mais non" dit-elle en avançant vers lui. Elle se prit les pieds dans les siens et lui tomba dessus. 
 
-"Pardon. Je suis allée dans la mauvaise direction". 
 
Elle prit appui sur lui pour se redresser. Elle posa sa main encore une fois sur une certaine partie. Il était on ne peu plus tendu. 
 
-"C'est le noir qui te fait cet effet ?"
 
-"Tu te venge n'est-ce pas ? Ca t'amuse de te jouer de moi ? "
 
-"Je ne me joue pas de toi. Maintenant que je n'ai plus peur, je prends en considération l'occasion qui m'est faite. Et j'en profite" susurra-t-elle à son oreille.
 
-"Alors moi aussi !"
 
Il la fit basculer sur le dos et la dommina. Il ne pouvait pas voir son visage mais elle fit entendre un petit gloussement qui lui montra qu'elle n'était plus contre cette situation. Elle l'encouragea même de temps en temps.
 
Les 12 coups de minuit sonnèrent. Ils étaient le 1ier novembre.
 
-"Grey, on est plus à Halloween. Je crois que tu peux te débarrasser de ton costume".
 
Il n'hésita pas et se déshabilla. Elle ne pouvait pas voir son corps, elle utilisa donc ses mains tout comme lui. L'exploration en surface et en profondeur du corps de l'autre dura le reste de la nuit. Ce ne fut plus des cris de peur qui résonnèrent dans la pièce mais des cris de plaisirs des 2 mages.
 
Le soleil se leva sur leur 2 corps endormis et satisfait. Il prit à partir de cette nuit, la responsabilité de lui tenir compagnie le soir dans son lit. C'était la moindre des choses lui répéta-t-elle les nombreuses années qui suivirent.  

Tags : GreyLu♥ - OS Grey x Lucy

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (107.20.120.65) if someone makes a complaint.

Comments :

  • LucyGray-NamiZoro

    21/09/2017

    j'ai adoré!!! c'était vraiment bien :D

  • fairy-althea

    25/05/2016

    greyfairytail wrote: "tu écrit tellement bien, tu as beaucoup de talent "

    Merci beaucoup, c'est gentil ^^

  • greyfairytail

    25/05/2016

    tu écrit tellement bien, tu as beaucoup de talent

  • fairy-althea

    05/04/2016

    jaja-78 wrote: "Je trouve que tu a fait d'énorme progrès au niveaux écriture ! J'adore !"

    Merci. J'en suis heureuse. Et j'espère m'améliorer encore pour vous écrire de plus belles histoires ^^

  • jaja-78

    05/04/2016

    Je trouve que tu a fait d'énorme progrès au niveaux écriture ! J'adore !

  • fairy-althea

    24/01/2016

    Inou43 wrote: "Super Os ! Très mignon :D"

    Merci ^^

  • Inou43

    24/01/2016

    Super Os ! Très mignon :D

  • fairy-althea

    04/01/2016

    choppie wrote: "Je pense qu'il est plutôt content de cette vengeance ;-) "

    Plus que content ^^

  • choppie

    04/01/2016

    Je pense qu'il est plutôt content de cette vengeance ;-)

  • fairy-althea

    04/01/2016

    choppie wrote: "Lucy et sa super vengeance, je dit "oui" !
    Dommage que la lumière ne se soit pas à nouveau allumée, mais quelque part, ça donne un style ;-)
    "

    Le pauvre Grey qui a dû subir cette vengeance ^^
    Merci ^^

Report abuse