Partie 3

Partie 3
Ils déambulèrent dans les rues. Ils s'embrassèrent à chaque croisement. Natsu joua les jaloux face aux regards des types sur Lucy.

"Peut-on parler de jouer quand c'est véritablement ce que l'on ressent ?" pensa-t-il après une réprimande de la blonde.

Ils essayaient de se faire remarquer comme un couple de jeunes mariés pour attirer l'agresseur. Natsu voulut absolument s'arrêter dans une boutique faisant des photos par lacrima. Il voulait un souvenir pour ne pas croire que c'était seulement un rêve. Cela donna une idée à Lucy. Ils achetèrent un appareil pour photographier ceux qui se trouvaient autour d'eux au cas ils seraient suivis.
 
La journée passa assez rapidement entre les rires et les disputes. Ils demandèrent à différentes personnes de les prendre en photos, surtout après que Natsu ait senti un regard persistant, sans le repérer. Ils prirent différentes poses amoureuses, dos au paysage et au public. Peut-être verraient-ils quelqu'un de récurrent sur les clichés.
 
-”Et si nous rentrions pour aller aux sources de l'hôtel ? J'ai envie d'un petit moment tranquille avec toi” dit soudainement la blonde.

C'était la fin d'après-midi, ils rentrèrent pour louer un bain et pour poser leurs achats dans leur chambre. Ils entrèrent dans le hall, Lucy prit les sacs pour laisser Natsu faire la réservation d'un bain mixte.

-”Natsu, n'oublie pas de demander un bain mixte “pour couple”, je n'ai pas envie de me retrouver nue devant du monde” précisa-t-elle au cas où.

Il leva la main, dos à elle pour dire qu'il comprenait. Elle eut tout de même un doute avec lui.

-”Pour couple, Natsu !” haussa-t-elle la voix alors qu'il était proche de l'acceuil.

Il se retourna et sourit.

-”Oui, je sais. Je compte bien être le seul mec à te voir nue pour le reste de ta vie” cria-t-il sans se préoccuper des gens autour.

La constellationniste rougit et partit rapidement vers les escaliers. L'ascenceur serait trop long à venir.

-”Pourquoi tu ne me dis jamais quelque chose d'aussi romantique ?!” dit une femme d'âge moyen à son compagnon en lui donnant un coup de coude.

Heureusement à cette heure-ci, il restait des bassins de libre. C'était en soirée qu'il y avait le plus de monde, les couples aimaient leur intimité lui dit l'agent à l'acceuil.

“Seuls tous les deux dans un bain chaud, nus. J'en ai des frissons d'anticipations” pensa Natsu.

Il loua un bassin pour une heure. Après une journée à déambuler dans les rues pour servir d'appât, ils méritaient bien un peu de repos. Natsu fut le premier à entrer dans le bain. Il ferma les yeux et se relaxa. Il voulait ne pas sauter sur sa compagne dès qu'elle arriverait, alors il se préparait  mentalement. Il avait bien vu qu'elle marchait d'une façon différente.

"Ai-je été trop fougueux la nuit dernière ?"

Il entendit un bruit de pas venant vers lui. Il garda les yeux fermés jusqu'à ce qu'elle rentre dans le bain. Un bruit d'eau et des oscillations se rapprochèrent. Une main se posa sur son torse et le caressa. Cependant il ouvrit brusquement les paupières. Ce n'était pas l'odeur de Lucy. C'était bien une odeur de femme mais pas celle qu'il aimait.  Devant, se trouvait une brune d'une vingtaine d'années environ.

-”Je ne pensais pas te faire peur. Je m'appelle Hina. Je n'ai pu résister au plaisir que tu représentais”, expliqua-t-elle en se collant à lui.

Il pouvait sentir sa poitrine ronde.

-” Je suis en couple. Je pense que vous vous êtes trompé de bassin. Ma compagne ne va pas tarder à arriver”, dit Natsu en s'écartant.

-” Elle est en discussion avec quelqu'un, un ami, pour nous laisser le temps de se connaître. Elle a d'ailleurs l'air assez nunuche. J'ai vu sa réaction ce matin. J'aurai adoré montrer les suçons que mon compagnon aurait fait sur moi. Je ne la comprend pas. Tu pourrais trouver bien mieux qu' elle. En plus c'est une vulgaire blonde. Elle ne doit pas être très futée si tu veux mon avis”.

-” Vous avez intérêt à partir avant que je ne décide de changer d'avis et de taper sur une femme ! Lucy est extrêmement intelligente, elle n'est pas comme vous dîtes ! Je suis fier d'être à ses côtés. Alors sortez de ce bain !”

-” Tu veux que je sorte ? Très bien. Tu changeras alors d'avis”, elle avança doucement vers le bord et se tourna vers lui, montrant ainsi sa nudité jusqu'à ses cuisses.

-”La vue te plais ? Tu as changé d'avis ? Ce corps peut te donner énormément de plaisir” elle fit courir ses mains sur les contours de celui-ci.

-” Non, je n'ai pas changé d'avis !”

Natsu était focalisé sur cette femme et sur une manière de la faire partir avant que Lucy ne revienne et qu'elle se méprenne sur ce qu'elle verrait.

-” Tu me rejettes ? Tu risques de le regretter, tu sais”.

-” Je suis fidèle et je ne veux que Lucy. Alors je ne regretterais pas”.

-”Les hommes qui m'ont repoussé se comptent sur les doigts d'une main. Et ça ne me fait rien que tu sois marié, j'ai déjà séduit et couché avec des hommes ayant une épouse. Ils ont passé un merveilleux moment grâce à moi. Bien sûr ta femme n'en saura rien, ne t'en fait pas. Je ne cherche pas une relation. Juste une bonne partie de jambe en l'air. Et ton corps m'inspire vraiment” sourit-elle, séductrice.

-” Si tu ne veux pas partir, alors je le ferais. De plus je pense que ces hommes n'en étaient pas vraiment. Ils n'auraient jamais du tromper leur femme. Et si tu veux une preuve que tu ne m'intéresses pas, regarde-moi. Je suis un homme, nu devant toi. Puisque tu es une amante expérimentée, tu sais que l'on ne peut pas cacher notre désir. Comme tu le vois, je ne suis pas du tout excité par toi. Seul le corps de Lucy me fait de l'effet. Je pense être assez clair ! Alors soit tu pars, soit c'est moi” fit Natsu d'un ton assez sérieux.

Un bruit retentit, il tourna légèrement la tête et vit Lucy devant eux.

-” Ce n'est pas du tout ce que tu pourrais imaginer Lucy ! J'allais partir à ta recherche”.

-” Je pense que mon mari a été assez clair. Tu ne l'intéresses pas. Nous avons réservé ce bassin. Pars de là avant que je ne décide de te refaire le portrait. Tu n'auras plus les faveurs dont tu te vantes. Et n'approche plus jamais de mon homme ! “, s'énerva la blonde.

-” Vous me revaudrez cette humiliation !” et elle sortit, non sans se dandiner devant le rosé.

-”Lucy, je peux t'expliquer”.

-” Pas besoin Natsu. Je suis là depuis un petit moment et j'ai entendu ce que tu lui as répondu. Je suis donc la seule à te plaire ?”

-” Bien sûr. Tu as déjà vu ton corps, il me semble. Comment veux-tu qu'un homme y résiste”.

-” Tes flatteries te mèneront loin” rit-elle en lui sautant dans les bras.

Ils s'embrassèrent passionnément. L'érection naissante de Natsu se fit de plus en plus pressante entre les cuisses de la jeune femme. Ils entendirent du bruit pas loin. Les personnes ayant réservé le bain proche étaient arrivées.

-”On ne peut pas le faire ici Natsu. Rentrons à l'hôtel” supplia la blonde.

Le rosé ne la lâcha qu'à la porte de sortie du bain. Ils allèrent chacun dans leur vestiaire. Lui ressortit sans avoir boutonné son haut et elle, avait ses chaussures à la main. Cette vision fit sourire le jeune homme.

-”Tu voulais que je te porte dans mes bras jusqu'à l'hôtel, n'est-ce pas ?

Lucy ne comprit pas tout de suite puis elle suivit le regard de son compagnon. Elle avait eu l'intention de les mettre mais tout compte fait ce n'était pas si mal de se faire transporter. Elle passa ses bras autour de son cou et lui sauta dessus. Il la rattrapa et suivit le chemin.
 
Cependant, ce même passage était celui spécialement pour les bains. Les clients avaient ainsi plus de discrétion. Il y avait eu un petit accident et des verres étaient tombés. C'était l'explication que donna les personnes qui nettoyées le sol. Les clients étaient donc déviés et devait passer par l'entrée principale. Lucy en comprenant cela, voulut descendre de Natsu. Il le refusa en resserrant sa prise. Elle rougit en pensant à la vision qu'ils allaient offrir. Mais elle se rassura en pensant qu'à cette heure-ci, la plupart des personnes étaient au restaurant, ou en ville. Hélas ce ne fut pas le cas.

“Lucy devient de plus en plus caline sans que je fasse le premier pas. Peut-être que cette mission nous rapprochera suffisamment pour que je fasse ma déclaration. Je ne veux pas qu'elle croit vraiment que c'est seulement pour le sexe.”

Un petit hoquet se fit entendre de la mage. Elle vit qu'il y avait beaucoup de monde dans le hall. Et eux aussi les virent. Elle rougit et cacha son visage dans le cou masculin.

-”Monsieur Dragneel, votre table n'est pas encore prête ! L'onsen n'était pas assez bien ? “ demanda le réceptionniste.

-”Si mais nous avions mieux à faire. Je pense qu'il vaudrait mieux monter notre repas dans notre chambre.  Je ne pense pas que nous aurons la force de sortir après” dit Natsu en souriant sensuellement.

Lucy eut un autre hôquet mais de mécontentement. Il n'était pas obligé de dire ce qu'ils allaient faire, même à mots couverts ! Elle le pinça, sans aucunes réactions de sa part. Il monta à l'étage et ouvrit la porte. Il la laissa tomber sur le lit et retira son haut.

-”Tu n'avais pas besoin de dire ça devant tout le monde !” cria-t-elle en lui lançant les coussins.
 
Il les reçut tous et s'avança vers elle.

-” Ils sauront que tu es à moi et moi à toi. Ca attirera peut-être le malfaiteur”.

Elle trouvait qu'il avait toujours cette excuse aux lèvres. Il en profitait un peu trop. Mais ça lui plaisait. Elle se mit à genoux sur le matelat et elle retira son haut et sa jupe. Elle était en sous-vêtement devant lui. Il fit de même.  

-” Laisse-moi enlever le reste” supplia-t-il.

Elle lui sourit et écarta les bras. Il passa ses mains dans son dos, il profita pour se coller à elle et détacha les agraphes du soutien gorge sans bretelles. Le tissu glissa le long de sa poitrine. Leurs peaux étaient l'une contre l'autre. Il lui laissa sa culotte. Il ne voulait pas aller trop vite. Il s'occupa de ses seins qui le captivaient depuis toujours. Sa langue insista sur les tétons. Elle semblait être plus sensible au niveau du sein droit. Il s'en amusa, la faisant gémir de plus en plus. Elle cria sa jouissance.

-”Cela a été rapide” sourit-il.

-”C'est parce que tu deviens de plus en plus doué”, elle utilisa ses jambes pour le faire se retourner.

Il était sur le dos, le sourire aux lèvres. Il ne bougeait plus, attendant de voir ce qu'elle allait faire. Elle passa le bout de ses doigts sur son torse. Mais pas en caresse, c'était plus un frôlement. Il sentit tous les poils de son corps se dressés. Il n'y avait pas que les poils, son pantalon était extrêmement tendu. Elle baissa sa tête et fit suivre le même chemin par sa langue. Natsu suffoqua. Il lui attrapa les épaules et la retourna à son tour. Il n'y avait plus de retenue. Il allait la faire sienne tout de suite. Il arracha la culotte qui résista un peu et baissa juste ce qu'il fallait de son pantalon. Il écarta ses cuisses et entra d'une seule poussée. Lucy se cambra et retint son souffle. Le rosé se figea.

“J'ai été trop brutal. Il faut que je m'excuse avant que le peu de conscience qui me reste ne s'évapore”.

Il allait ouvrir la bouche mais elle fut plus rapide et elle l'embrassa. Sa langue se fit langoureuse.

“Je suis perdu. Je m'excuserai...”

Il se retira doucement pour replonger mais avec plus de douceur. Il recommença plusieurs fois jusqu'à ce qu'elle lui verrouille les hanches.
 
-”Arrête ça tout de suite et fais-moi jouir !” grogna Lucy.

Natsu écarquilla les yeux puis sourit. Il balança son bassin de plus en plus vite, de plus en plus profondément. La constellationniste gémissait souvent. Elle lui griffa le dos en essayant d'avoir une prise sur le monde réel. Elle abandonna pour poser ses mains sur les fesses fermes et musclées de son amant. Elle accompagna ses mouvements tout en lui mordillant l'oreille. Le jeune homme accéléra jusqu'à sentir le resserrrement des muscles de la blonde sur son sexe. Il ne put tenir plus longtemps. Il jouit à son tour, s'affalant sur elle, à bout de souffle.
Partie 3

Lucy se réveilla seulement le lendemain matin. Natsu dormait toujours. Elle le regarda et approcha sa main de son visage. Elle se stoppa. Il valait mieux le laisser encore dormir. Elle se tourna et vit l'heure.

-”Natsu ! Réveille-toi, il est déjà midi ! Comment on a pu dormir autant ?”

-”Encore un peu”.

-”Non, on a une mission. Allez, debout” et elle tira sur les draps le montrant dans le plus simple appareil.
 
Natsu ouvrit un oeil, ne sentant plus de mouvements ni de bruits. Elle se tenait à genoux sur le lit, les draps à la main et le fixant. Son regard donna encore plus d'ampleur à son érection matinale.

-”La vue te plait ?” demanda-t-il en mettant ses bras derrière sa tête.

-”Depuis quand tu es devenu si arrogant ?” cria-t-elle.

-”Depuis que je sais l'effet que je te fais”.

Elle se leva et partit dans la salle de bain.

“Ai-je été trop loin ? Les femmes aiment les types sûr d'eux, non ?  Enfin c'est que dit l'autre abruti. Mais depuis quand je me mets à l'écouter ? Comme quoi je suis prêt à tout pour elle”.

Il se leva et la suivit dans la salle d'eau. Elle se trouvait sous la douche, il y entra.

-”Mais qu'est-ce que tu fais ?”

-”Tu te plains qu'on est en retard. Alors si on prend la douche tous les deux ça ira plus vite”, il lui prit le gant et le passa sur le corps féminin.

-”On ira pas aussi vite ainsi !” s'exclama-t-elle.

Elle passa un bras dehors la douche et prit un autre gant. Elle s'occupa du corps masculin à son tour. Il ne leur fallut que 30 minutes avant de refermer la porte de leur chambre. Ils allèrent au restaurant pour le petit déjeuner. Ils devaient aller à la boutique pour imprimer les photos de la veille et voir si un personnage récurrent apparaissait. Le repas se fit dans le calme. Un serveur s'approcha de leur table.

-”Il y a un problème, monsieur et madame Dragneel ?”

-”Non, tout va bien merci ? Pourquoi ?” répondit Natsu après avoir avalé pour une fois.

-”Pour rien” et il s'éloigna.

-”Vous êtes plutôt calme, ça fait un choc”, intervint une femme à 2 tables d'eux.

-”Je ne comprend pas ?”

-” Disons que votre couple ne passe pas inaperçu depuis votre arrivée. Vous avez fait une forte impression sur beaucoup de monde” dit la voix du réceptionniste principal.

-”Oui, c'est exactement ça. Je suis descendu pour voir une autre de vos apparitions” continua la vielle femme.

-”Il y a un problème monsieur, madame Dragneel ? demanda cette fois-ci le réceptionniste.

-”Mais non tout va bien !” s'énerva Natsu.

Lucy regarda autour d'elle et vit qu'ils étaient le point de mire de la salle.

-”Nous sommes juste un peu fatigués de notre nuit, c'est tout” sourit-elle non sans rougir.

Un “ah” de compréhension se fit. Le réceptionniste s'en alla après avoir demandé s'ils avaient besoin de quelque chose. Ils dirent non et continuèrent à manger. Natsu se posait des questions mais il demanderait plus tard à sa compagne. Ils sortirent de table et prirent le chemin de la sortie de l'hôtel. Lucy attrapa la main de son coéquipier. Il la regarda mais ne dit toujours rien.

Il ne put tenir longtemps. A peine à une dizaine de mètre, il parla.

-”Je n'ai rien compris”.   

-” En partie c'est ce que nous voulions mais l'autre partie c'est de ta faute si on nous voit comme cela. Ta manie de ne pas être géné par le monde qui est autour de toi pour dire ce qui te passe par la tête ! A force de parler de lit cassé, des suçons et de me voir nue, les gens pense que s'ils nous voient pas collés l'un à l'autre, il y a un problème.” expliqua Lucy.

-”Ça fait bien notre affaire , non ? C'est peut-être cela qui a attiré l'oeil de notre malfaiteur”.

-”Tu es fâchée Lucy ?” demanda-t-il après un moment.
 
-”Pourquoi je le serais ?”

-”Je suis désolé d'avoir pris cet air arrogant ce matin. Je pensais que ça te ferait plaisir. Les femmes aiment bien les homme sûr d'eux”.

-”Où as-tu entend cela ? C'est peut-être vrai pour certaines mais pas pour moi. De plus ce n'est pas ton genre alors cela m'a choqué”.

-”Pardon. C'est vrai que je suis plus du genre imbécile heureux”

-”Exactement crétin ! Alors ne recommence pas à jouer à ça” elle pointa son doigt sur lui.

Il se rapprocha d'elle. Elle crut qu'il allait l'embrasser.

-”Quelqu'un nous surveille. Il est moins prudent que d'habitude” murmura-t-il à son oreille.

-”Où ?”

-”A l'angle de la maison rose”.

-”Ok. Dispute et je le prend à revers”

-”Mais ça ne va pas de me dire ça, crétin !!!!! Tu crois que je peux tout te pardonner par des mots doux ?!!” elle le gifla et partit.

Natsu mit sa main sur sa joue rouge. Il se retourna pour faire le chemin inverse. Il accula le jeune homme qui les suivait dans une ruelle pas loin.

-”Pourquoi tu nous suis ? Qu'est-ce que tu nous veux ? Nous attaquer ?”

-”Rien ! J'ai juste été payé pour vous suivre et noter où vous alliez. Je le jure !”.
 
-”Tu...” Natsu réalisa que Lucy n'était pas venue vers eux.

Il renifla l'air mais ne la sentit pas proche. Pourquoi serait-elle allée dans l'autre sens ? C'était-elle perdue ?

-”Viens avec moi !” et il prit le garçon qui devait avoir leur âge par le bras.

Il suivit la piste de la blonde. En se rapprochant, il sentit du sang mais pas n'importe lequel. Celui qu'il détestait le plus sentir et voir. Il courut en tenant toujours le jeune. Il arriva dans une autre ruelle. Cette ville en était pleines. Ils se stoppèrent devant une tâche de sang sur le sol ainsi que les clés du zodiaque de sa partenaire. Il les rammassa. Il lâcha l'autre.

-”Reste où tu es. Je reviens !” grogna-t-il.

Il se mit à courir à nouveau, le nez levé. Il s'arrêta soudainement, en colère. Il avait perdu la trace de Lucy. Il chercha autour du lieu où il était mais rien. Son nez était gêné par l'odeur des produits chimiques de la teinturerie. Il cogna son poing contre le mur, y faisant un trou. Il partit là où il avait laissé leur suiveur.

-”Comment était le type qui t'a demandé de nous suivre ? Où dois-tu laisser les informations que tu as récolté ?” cria le rosé en le prenant par le devant de ses vêtements.

-”C'était un type brun avec des lunettes de vue. Il était plus grand que vous de 20 centimètres je dirais. Et je dois lui rendre le carnet dans la parc ouest de la ville”.

-”Il n'y sera surement pas. Son but était de kidnapper Lucy. Putain comment faire ?”

-”Je suis désolé, je ne savais rien. Mais je peux vous aider. Je sais qu'il travail pour l'hôtel pour couple en haut de la butte. Il est venu chercher des légumes dans le magasin de ma mère pour leur restaurant. Je peux le reconnaître si vous voulez”.

Le dragon slayer releva la tête et respira un peu mieux. Il avait une piste. Il reprit le bras de ce garçon et l'entraîna à sa suite vers l'hôtel. Il s'arrêta à peine pour demander à la femme derrière la réception où se trouvait le directeur.

-”Il est dans son bureau mais...” dit-elle.

Il alla directement et entra sans frapper. Il claqua la porte faisant sursauter l'homme.

-”Je cherche un de vos employé. Lucy a été enlevée. Vas-y décrit lui le type” dit-il en poussant le garçon.

-”Vous êtes sûr qu'il travaille ici ?”

-”Oui, il a acheté des légumes pour votre hôtel. Il est brun, grand...”

-”Attendez, il y a beaucoup de personne qui travaille dans cet hôtel. Je vais chercher l'organigramme, il y a des photos de tous les employés”, il chercha dans un meuble derrière lui.  

Il en sortie un livre et il le donna au témoin qui s'assit pour mieux le feuilleter. Il arriva à la cinquième pages quand il trouva la bonne personne.

-”C'est lui, j'en suis sûr” en montrant la photo du concerné.

Natsu arracha presque le livre de ces mains. Il voulait voir la tête qu'il allait défoncer. Le directeur se positionna à ses côtés pour voir.

-”C'est étrange, c'est pourtant un employé calme et réservé. Il n'a jamais posé de problèmes. Je n'ai pas demandé mais vous pensez que c'est en lien avec notre affaire ?”

-”Je ne sais pas. Vous nous avez bien dit que les personnes agressées étaient les maris des couples”.

-”Oui, Un groupe de personne encercle le couple et poignarde, frappe le mari devant la femme..Bien que dans les dépositions des femmes, le nombres des agresseurs et leur descriptions sont différentes, nous avons fait le lien car c'est des couples de notre hôtel et que c'est toujours le mari qui est blessé voire plus”.

-”Là, ils s'en seraient pris à l'épouse. Ca n'a peut-être rien à voir. Je... c'est Lucy qui pense à ça dans notre équipe. Quoi qu'il en soit il faut que je la retrouve vite. Il n'a pas intérêt à l'avoir blessée !”

Le directeur accompagna le jeune à la police pour une déposition. Natsu alla trouver des employés avec le sous-directeur pour les interroger sur ce Hiroto Kasuma. Il était apparemment très discret, peu de personne savait des informations privée sur lui. Son adresse et le fait qu'il était amoureux d'une stagiaire de l'hôtel qui avait été présente il y a un an environ, c'est tout ce qu'il apprit.

“Je ne trouverai pas Lucy comme cela ! “

Il mit les mains dans ses poches et serra le poing sur les clés de la blonde.

“Mais oui, ses esprits auront peut-être une idée. Comment les appeler ?! Loki étant un membre de la guilde serait plus facile à contacter ?”

Il prit la clé du lion et pensa très fort à son ami châtain. Rien ne se passa. Il fallait surement de la maie. Il enflamma son poing.

“Peut-être que Loki sentira les flammes et sortira ?”

C'est ce qu'il se passa.

-”Non mais ça ne va pas ?! Pourquoi tu fais ça à ma clé ? Et pourquoi c'est toi qui l'a ?” cria le lion.

-”Lucy a été kidnappée, ils ont abandonné les clés au sol. Est-ce que tu peux repérer Lucy avec votre lien ? Je ne trouve pas son odeur dans cette ville !” dit d'une traite le rose.

-”Je ne peux sentir que si elle est en danger quand elle a ses clés sur elle, sinon non. Attends, Pixis le peut peut-être. Je reviens, je vais me renseigner” et il disparut.

La patience n'était pas le fort du dragon slayer, il tourna en rond. Loki apparut.

-”Oui Pixis peut le faire mais il faut qu'il soit invoqué et sans Lucy s'est impossible. Enfin pas vraiment impossible, je peux l'invoquer avec l'aide d'un autre esprit pour avoir plus de puissance cependant il ne pourra pas rester longtemps. C'est ce que m'a expliqué le Roi des Esprits quand je suis allé le voir. Virgo étant celle qui peut apparaître sans invocation comme moi va aider”, finit-il au moment où elle apparut.

Ils tinrent tous les deux la clé en argent. L'oiseau apparut au bout du troisième essai. La soubrette disparut instantanément.

-”Il faut vraiment beaucoup de puissance. Je le savais mais le ressentir. Dire que Lucy peut en invoquer plusieurs. C'est épuisant. Mais dépêchons-nous, je ne tiendrait pas aussi longtemps que je l'espérais” affirma le châtain.

-”Où se trouve Lucy” demanda Natsu.

L'oiseau montra le chemin allant à la ville. Pour aller plus vite, Loki le prit sur son dos. A chaque croisement, il montrait une direction en quelques secondes. Ils traversèrent la cité. C'était plus loin que ce que croyait le rose. Ils s'éloignèrent encore.

-”Comment ont-ils fait pour transporter sans que personne ne disent rien ?” questionna le lion.

-” Aucune idée. Et je m'en fous. Seul trouver Lucy m'intéresse”.

Ils arrivèrent devant un vieux bâtiment. Loki s'écroula à bout de souffle.

-”Je ne peux pas tenir plus. Pixis, elle est là ?”

L'oiseau fit “oui” de la tête. Il disparut. Loki respira plus facilement.

-”Bon sang. Je ne resterai plus dans ce monde pour raisons personnelles sur la puissance de ma princesse”, dit-il.

Natsu allait défoncer la porte quand il fut retenu par l'esprit.

-”Attends, on risque de la mettre en danger. Regardons d'abord les lieux”.

Ils firent le tour et trouvèrent une fenêtre entrouverte. Ils entrèrent et perçurent des voix. Ils reconnurent l'une d'elle, celle de Lucy.

-”Alors vous attaquez les couples car votre amant était marié et qu'il est retourné avec sa femme ?! Ca ne va vraiment pas chez vous ! De plus vous les cherchez. C'est tout de même vous qui avez dragué Natsu en le sachant marié. Il ne faut pas vous étonner après !”

-”Je n'ai commencé que lors de mon stage à l'hôtel. Cela faisait un an qu'il avait rompu avec moi. Je pensais être guérie et un type lui ressemblant est arrivé avec sa femme. Je n'ai pu m'empêcher de l'approcher. Il me regardait que peu. J'ai tenté de le séduire. Mais il m'a repoussé. Je savais qu'il me trouvait sexy, à son regard sur moi. Cependant il m'a dit qu'il aimait sa femme et qu'il ne pouvait pas la tromper au risque de la perdre. J'ai été rejeté de 2 façons différentes par de sortes de types différents. Je ne pouvais pas l'accepter ! Pourquoi c'était toujours l'autre femme qui était choisi ?! Or celle-ci avait tout de même plus de chance. Son mari n'avait pas voulu la tromper”.

-”Alors pourquoi, je ne comprend pas ! Vous avez la preuve qu'il y a des hommes qui ne trompera jamais leur femme. Il suffit juste que vous trouviez celui qui vous aimera ainsi”.

-”Tu fais ta maline car tu as un tel homme. Tu ne sais pas comme c'est difficile d'en trouver un ! Durant le reste de mon stage, il y a eu d'autres hommes qui étaient là avec leur femme pour un séjour romantique, cela ne les a pas empêché de me draguer. Il affirme aimer leur femme plus que tout mais leur bas ventre est plus important. Je ne suis pas sans sentiments. Je ne vois pas pourquoi ces femmes devraient avoir de tels hommes. Ils m'ont rejeté à leurs risques et périls”.

Natsu et Loki pouvaient maintenant voir les deux femmes. Lucy était à genoux et avaient les bras attachés en l'air. Sur son visage on pouvait voir qu'elle avait pris des coups.

-”Elles ne sont peut-être pas seules. N'agit pas...” dit Loki.

-” D'accord et pour moi ? Pourquoi avoir changé de mode opératoire ? Vous n'avez jamais attaqué les femmes”reprit la prisonnière.

-”Comment tu le sais ?”

-”J'ai entendu les rumeurs sur ces attaques en ville”.

L'autre sembla la croire.

-”Si tu es là c'est à cause de ton mari. Ceux qui m'ont rejetés, avaient tout de même du désir pour moi. Pas le tien. J'étais nue devant lui et il n'a pas réagi ! Un homme ne peut contrôler sa queue. Il aurait dû se dresser ! J'ai pensé qu'il avait un problème à ce niveau toutefois quand tu es arrivée dans le bain avec ta serviette pour te couvrir. Ça a été instantanée. Il en était donc capable. Je veux qu'il souffre en représailles à ce camouflet. Il a l'air de n'aimer que toi, alors c'est par toi qu'il souffrira. Je vais bien t'amocher et on verra s'il te préfère toujours à moi ?! Et si c'est le cas, il n'aura qu'à te regarder pour penser à tout ce que tu auras subi. J'ai 2 amis qui vont bien s'occuper de toi. Les blondasses sont à leur goût”

Il n'en fallut pas plus pour que Natsu s'élance vers elle. Elle fur jeté à terre. Il allait la cogner quand la main du lion le retint.

-”Détache Lucy, je m'occupe d'elle”.

Le rose fit ce qu'il dit. Il réceptionna la blonde dans ses bras. Elle pleura dans son cou et il la serra plus fort. Heureusement qu'ils étaient arrivés à temps. Il aurait perdu la tête si on avait abusé d'elle en plus de la battre. Il passa ses mains dans ses cheveux si doux. Il respira son parfum à elle. Une porte s'ouvrit. Loki bâillonna la femme. Natsu lâcha sa compagne. Il ne laissa pas aux 2 hommes qui étaient venus pour violer Lucy le temps de comprendre ce qui leur arrivait. Il les mit hors d'état de nuire. Le lion alla prévenir les autorités pendant que les 2 mages surveillaient les prisonniers.

-”Pourquoi ? Je suis mieux qu'elle ! Plus belle” intervint la brune.

-”  C'est vrai qu'il y a des femmes plus belles que Lucy. Il y en a même 2 dans notre guilde. Mais pour moi, elle est la plus belle. C'est ce que je ressens et pas un fait. Je n'ai jamais été attiré par une autre. C'est avec elle que j'ai connu le désir et c'est avec elle seulement que je veux l'assouvir. C'est tout” expliqua le mage de Fairy Tail.

-”Vous êtes des mages ? “

-”Oui et on a été embauchés pour te trouver. Le commanditaire est le directeur de l'hôtel”.

Elle baissa la tête. Elle était tombée dans un piège.

-”Vous n'êtes pas en couple ? Non, ce n'est pas possible de truquer ce genre d'émotion et de désirs”.

Loki revint à ce moment-là avec plusieurs policiers. Ils furent embarqués et Lucy amenée à un médecin. L'hôpital le plus proche était dans la ville voisine et elle ne voulut pas y aller. L'esprit rentra dans son monde non sans féliciter “sa princesse” pour sa force. Elle ne comprit pas bien mais elle était trop fatiguée pour insister. Natsu la porta jusqu'à leur chambre en passant par le hall qui était plein. C'était l'heure du regroupement pour une sortie collective. Tous virent par dessus l'épaule du mage le visage tuméfié avec un bandage autour de sa tête. Les bras qu'elle avait passés autour du cou de son porteur étaient également marqués par des ecchymoses et ses poignets étaient tous les 2 bandés.

-”Mais que lui est-il arrivée” chuchota une femme.

D'autres phrases du même style se propagèrent mais heureusement ils avaient attendu la disparition du couple dans l'ascenceur. Le directeur fut prévenu de leur retour. Il passa par le hall et fut arrêté.

-”Monsieur, le couple qui avait l'air si...” commença la même femme que celle qui leur avait parlé dans le restaurant le matin.

-”Les Dragneel sont des mages. Je les ai embauchés car des couples de notre hôtel étaient attaqués. Ils viennent de trouver et d'arrêter les coupables. Malheureusement madame Dragneel a été enlevée et blessée. Je vous demande de pas les dranger pendant les quelques jours qu'ils vont passer ici à s'en remettre, merci” et il continua son chemin.
Partie 3
Natsu posa doucement Lucy sur le lit. Cela ne l'empêcha de grimacer. Elle avait 3 côtes de cassées, le bandage compressif n'était pas suffisant.

-”Lucy, tu veux quelque chose ? Dis-le moi et je te l'apporte”.

-”Tu n'as pas à te sentir coupable. Tu es intervenu à temps. Je n'aurais pas supporté que c'est types me touchent.Je suis désolée mais je ne vais pas tenir éveillée longtemps. Les calmants commencent à faire effet”, elle s'endormit après cette phrase.

Il s'approcha et lui frôla les cheveux. Lui non plus n'aurait pas supporté que d'autres la touchent. Il la regarda pendant un moment, laissant son coeur reprendre un rythme normal, de soulagement. Il utilisa ce temps pour chercher un moyen de lui faire sa déclaration. Il n'y avait pas beaucoup pensé ces derniers jours, complètement pris dans leur relations sexuelles. Il voualit pas gâcher cette situation. Si elle ne ressentait pas la même chose, elle voudrait surement arrêter.

“Je ne suis pas le meilleur pour être en couple. Je ne comprends pas toujours la signification des choses. Un type un peu bête en fait. Je ne suis pas romantique et mon franc parlé l'a blessé plus d'une fois. Pourquoi voudrait-elle être avec moi ? Je me mine le moral tout seul. Bon, ceux à qui j'ai demandé implicitement de l'aide n'ont fait que m'embrouiller encore plus. Mais si je... Ah ! Fais chier. Tant pis, j'attends que l'on rentre et je demande à Mira. C'est surement signer mon arrêt de mort mais je ne vois rien d'autre. Il faut quelque chose qui lui ferait oublier mes défauts”

Il entendit gémir. Lucy faisait un cauchemar. Il lui caressa les cheveux. Cela semblait marcher. Il s'allongea à côté d'elle. Il finit par s'endormir lui aussi.

Quand il ouvrit les yeux il tomba sur ceux marrons de sa compagne.

-”Tu es réveillée depuis longtemps ? Tu as besoin de quelque chose ? Je suuis désolé de m'être endormi. A ne rien faire, je n'ai pas pu résister”.

Lucy posa sa main sur la joue légèrement rapeuse du mage. Il était 19h26 d'après le réveil.

-”J'ai essayé de me dresser mais j'ai trop mal, encore plus qu'après les coups. Mes muscles se sont rigidifiés pendant mon sommeil. Tu peux me passer mes analgésiques, s'il te plait ?” demanda la blonde en essayant de s'assoir.

-” Ne bouge pas, j'apporte ça. Tu veux manger aussi ? Il ne faut pas prendre des médicaments le ventre vide”.

-”Non, merci. J'ai un peu la nausée”., elle avala les comprimés et se recoucha.

Elle s'endormit 30 minutes plus tard sous les caresses du rose. Il commanda pour lui, à monter dans la chambre. Il ne voulait pas la quitter des yeux. Ce fut le même rythme le lendemain. C'était difficile de tenir mais il prenait sur lui Elle lui proposa plusieurs fois de sortir, il refusait à chaque fois.

Le troisième jour, la veille de leur départ, le directeur vint taper à leur porte avec un autre type.

-”Je ne dérange pas j'espère ?” demanda-t-il.

-”Non, entrez. Lucy et moi allions prendre un petit déjeuner. Il y a un problème ?” dit Natsu.

-”Oui et peut-être que non. Je vous présente mon ami qui travail à la mairie. C'est lui qui m'a donné le formulaire de mariage pour vous. Je lui ai renvoyé pour qu'il le détruise, sauf que...”

-”Je suis tombé malade il y a 4 jours. Je viens de reprendre mon travail. Quand on s'est parlé hier, il m'a demandé si j'avais détruit le formulaire. Comme je n'étais pas là, j'ai fouillé ma corbeille. Euh... Il semblerait que pour ma collègue de travail ait voulu m'aider. Elle a pris en charge mon courrier. Ellle... Elle a cru que votre formulaire avait été oublié. Tu aurais dû me le poster et pas le déposer dans ma corbeille en attente ! En clair, elle l'a enregistré. Vous... Vous êtes officiellement marié depuis. De plus comme vous vous faisiez passé pour un vrai couple, vous ne pouvez pas dire ne pas avoir consommé le mariage donc pas d'annulation. Il ne reste plus que le divorce. J'ai là quelques papiers pour vous. Je suis vraiment désolé”, il partit suivi du directeur qui s'excusa lui aussi.

Les 2 mages de Fairy Tail étaient sous le choc. Ils étaient donc mariés depuis plusieurs jours. Ils se regardèrent sans rien dire. Une telle chose pouvait vraiment se produire ?

-" Qu'est-ce qu'on fait ?" demanda Natsu en ayant peur de la réponse.

-" Ce directeur ! C'est lui qui nous a mis dans ce pétrin et tout ce qu'il trouve à dire c'est désolé ?!" s'écria la blonde.

-" C'est si affreux d'être ma femme ? "

-" Je n'ai pas dis ça. C'est plutôt toi qui te retrouve bloqué avec moi" rit-elle doucement.

Il y eu un blanc entre eux. Natsu lui tournait le dos, elle ne pouvait pas voir son expression.
-" Je ne pensais pas me retrouver divorcée quelques jours à peine après le mariage. Bon comment il faut remplir ce document ?" sa voix tremblait.

Le dragon slayer s'avança vers la mage penchée sur le papier et il lui bloqua le poignet.

-" Ça ne va pas ?"

-" Divorcer de l'homme qu'on aime n'est pas facile. Je suis désolée, je sais que c'est que du sexe entre..."

Il mit la main sur la feuille et la brûla.

-"Tu peux répéter ? Je n'ose rêver".

-" Je t'aime. Je pensais que tu t'en doutais comme les autres. Ils me taquine toujours dessus".

-" Si je m'en étais douté, tu crois que j'aurai souffert des semaines pour trouver comme t'avouer mes sentiments ? Putain, je devais te le dire en premier mais j'avais un peu peur de ta réaction" déclara-t-il.
 
-" J'ai essayé de le cacher et même de me mentir à moi-même pour ne pas être rejetée et te perdre. Quand on a couché ensemble, je me suis raccroché à ça pour me faire des souvenirs. Je ne pensais pas que tu aurais ce désir pour moi ni ces sentiments" pleura-t-elle.

Ces derniers jours étaient trop pour elle. Il la souleva, s'assit et la posa sur ses genoux. Elle changea de position en se mettant à califourchon. Elle dit que c'était moins douloureux pour ses côtés. Elle sécha ses larmes avec la manche de son kimono qu'elle avait enfilé par dessus sa nuisette quand on avait apportait le petit-déjeuner. Elle passa ses bras autour de cou et l'embrassa tendrement. Il ne le resta pas longtemps. Ils s'echauffèrent tous les deux. Des gémissements se firent entendre. Natsu prit les épaules fines de la blonde et l'écarta.

-" Tu viens de me dire que tes côtés te faisaient mal. Ce n'est pas le moment pour faire des cochonneries"

-" Si c'est le moment ! C'est un peu notre nuit de noce"

-" Dois-je te rappeler que l'on est le matin ?"

-" Pourquoi tu choisis de devenir rabat-joie juste maintenant ?!" s'écria-t-elle en gonflant ses joues.

Il la trouva trop mignonne. Son entrejambe réagit de manière explicite. Lucy sourit en le sentant. Elle bougea doucement contre lui. Son kimono s'ouvrit. Il avait toujours les mains sur ses épaules, elle en profita pour sortir son sexe du pantalon. Elle le caressa.

-" On a pas besoin d'être violent pour faire l'amour. C'est vrai que notre envie l'un de l'autre nous a souvent submergée mais il y a eu des passages tendres. Faisons comme cela le temps que je guérisse. Il est pas question que j'attende 3 semaines pour "faire de l'exercice" comme le docteur a dit !" elle l'embrassa et le caressa encore.

Il capitula. Il fit coulisser le kimono ainsi que les bretelles fines de la nuisette. Le tissu s'arrêta sur sa poitrine, il aida en le tirant par le bas. Il se courba après s'être détaché des lèvres affamées de la constellationniste contre sa volonté. Elle protesta toutefois pas très longtemps. La bouche chaude du rosé s'occupa de la poitrine dévoilée. Elle essaya de se plier en arrière mais ses côtes se rappelèrent à elle. Elle grimaça et serra les dents pour que Natsu ne l'entende pas. C'était raté. Il avait senti sa crispation. Il se stoppa.

-" C'était une mauvaise idée".

-" Pas du tout. C'est de ma faute. Tout allait bien avant que je bouge" déclara-t-elle.

Il se leva et la porta vers le lit. Elle protesta en croyant qu'il voulait qu'elle se repose. Il la posa délicatement sur le lit et se positionna au dessus, utilisant ses avant-bras pour ne pas l'écraser.

-"Ça fait des jours que je me retiens. Faire ta toilette était une torture. Je vais aller doucement, promis", il souleva le bas de sa nuisette et lui retira sa culotte.

Elle était nue en haut, en bas avec le vêtement de nuit en boule sur sa taille. Il se positionna et plongea avec lenteur en elle.

-" Tu n'as pas mal ?"

Elle fit non de la tête. Il commença son va-et-vient par petit mouvement. Son amplitude augmenta. Plutôt que de faire des coups rapides, il bougeait ses hanches de manière lente et profonde. Ils suaient à grosses gouttes sous le plaisir. Il était différent. Peut-être le fait d'être véritablement mariés ? Où alors le rythme de ce corps à corps ? Les sensations étaient plus fortes.

-" Je n'en peux plus. Va plus vite !"

-" Je vais te faire mal !" répondit-il.

-" Non ! C'est maintenant que j'ai mal !"

Il accéléra pour finir au plus vite. Encore quelques minutes avant qu'ils atteignent la jouissance. Ses bras tremblaient, il se jeta sur le côté pour ne pas peser sur elle.

-" Ça va mieux ? Tu veux que..." annonna-t-il à bout de souffle.

-" Je n'avais pas mal dans ce sens Natsu. Je voulais dire que c'était trop intense".

-"Tu as mis le doute exprès !" s'énerva-t-il.

-" Pour notre plaisir à tous les deux. Et je n'a pas si mal que ça. Je ne vais pas arrêter de vivre pendant ma guérison. Je compte bien que l'on renouvelle la chose. Bon pas maintenant mais plus tard où demain" ajouta-t-elle en mettant la main sur ses côtes et en grimaçant un peu.

-" Je savais que tu aurais des douleurs !"

-" J'ai des douleurs comme tu dis simplement en respirant, je dois arrêter de respirer ? Non, alors laissé tombé ! Tu es énervant".

" Dire que l'on se dispute car on a fait l'amour. Il vaut mieux que j'arrête".

Il se mit sur le dos, les bras sous la tête et regarda le plafond.

-" Je suis désolée Natsu. C'est de ma faute si j'ai été capturée, alors je ne veux pas te faire subir ma convalescence".

-" Il me semblait qu'entre mari et femme, c'était justement le but, s'entraider et supporter les difficultés de l'autre."

Lucy ne dit rien mais elle eut les larmes aux yeux. C'était cela qu'elle avait toujours rêvé, ce genre d'amour et de mariage. Elle leva sa main et la posa sur le visage de son mari.

-" Tu as raison. Tu semble être beaucoup plus intelligent et mature que tu le montres"

-" Eh je te permet pas ! C'est pas que je le semble, c'est que je le suis !" bouda-t-il.

La blonde éclata de rire.

-" Ah, mes côtes. Ne me fais pas rire " dit-elle ne pouvant s'arreter.

Natsu sourit. Elle avait peut-être un peu mal mais elle n'avait plus besoin des calmants. De plus entendre son rire était le meilleur pour lui. Il soignait en partie sa culpabilité. Il lui proposa de retenir une source chaude pour cette après-midi. La dernière fois ils n'y étaient reste peu de temps. Il s'en voulut du rappel de leur première rencontre avec l'agresseur.

-" Je n'aurais pas..."

-" C'est bon. Je plains cette femme. Elle n'a pas eu la chance de rencontrer un homme comme toi. Sa jalousie a empoisonné sa vie. Je veux bien aller aux sources. Ah et n'oublie pas de spécifier pour couple".

-" Oui, je sais. Tu vas me le dire à chaque fois ?!"

-" Oui. Jusqu'à la fin de notre vie" sourit-elle en se levant et en allant dans la douche.

Il se dépêcha de descendre faire la réservation pour remonter dans la chambre à sa sortie de douche. Il allait devoir lui refaire le pansement compressif pour les côtes. Il avait à chaque fois peur de trop serrer. Elle n'était pas sortie. Il s'inquiéta. Ça faisait bien 30 minutes.  Il entra dans la salle de bain. Elle était en train de s'essuyer difficilement. Il lui prit la serviette des mains en la faisant sursauter.

-”Je vais le faire. C'est la moindre des chose alors que je suis le responsable de t'avoir fait transpirer de plaisir” sourit-il en commençant à l'éponger.

Elle le laissa faire sans rien dire mais en secouant la tête.

-”Tu est toute propre et séche. C'est mon tour. Va m'attendre sur le lit. Me regarde pas comme ça ! Tu peux m'attendre à la table, c'est juste pour dire que je viens faire ton bandage après. Tu as vraiment l'esprit mal placer Lucy. Que vais-je faire d'une femme obsédée ,” il rit en rentrant dans la cabine de douche après s'être retiré la serviette que la blonde lui avait jetée au visage.

A la sortie, Natsu trouva la constellationniste habillée. Elle lui dit que ça ne valait pas la peine qu'il lui fasse  un bandage pour l'enlever dans 3 heures. Elle restera tranquille. Il hésita mais il accepta. Elle lui proposa qu'il aille un peu dehors pour se changer les idées en attendant l'heure. Il réfusa car elle ne voulait pas venir avec lui. Elle ne voulait pas montrer son visage tuméfié. Ils s'occupèrent comme ils le pouvaient.
Partie 3
Les sources étaient calmes en après-midi, Lucy put se relaxer. Natsu était content de la voir avec un visage si calme sans les analgésiques.Ils en profitèrent bien pendant une heure. A leur sortie, ils allèrent dans le bureau du directeur pour recevoir leur récompense. Ils eurent droit à des excuses pour cette histoire de mariage.

-”Non, ce n'est pas grave. Au contraire, cela nous a aidé à prendre conscience de nos sentiments. Alors merci à vous. Nous viendrons surement pour nos anniversaires de mariage dans votre hôtel” ajouta Lucy.

-”Avec grand plaisir. Cependant si vous pouviez ne pas trop vous montrer aussi libres, cela aidera les commerces et activités environnantes”. demanda l'homme.

-”'Je ne comprend pas ?”

-”Les différentes apparitions que vous avez fait dans le hall, on atteint les autres couples. Nombreux d'entre eux sont retournés dans leur chambres après cette histoire de suçons et de lit cassé. Enfin vous voyez”.

Apparemment Natsu ne comprit pas bien mais Lucy devint rouge écrevisse. Elle promit. Ils remontèrent dans leur chambre après avoir passés commande pour leur diner. Le lendemain il devait partir de bonne heure. Natsu, pour le bien de Lucy avait accepté de prendre le train. Elle ne pourrait pas refaire le chemin du retour à pieds.

Ils passèrent le repas à parler des tentatives du rose à se déclarer. Lucy en eut mal aux côté de tout ce qui l'avait empêché de le faire. Il y avait toujours un membre de la guilde pour arriver au mauvais moment. Il lui avait dit la vérité. Cela faisait de longues semaines qu'il essayait. Il était de plus en plus précieux pour elle.

-”Allons au lit sinon on ne se réveillera pas à temps demain. Oui, je sais que le train n'est pas ce que tu préfère. Il y a la possibilité que je le prenne seule et que tu me rejoins à pieds si vraiment tu ne veux pas.”

-”Pas question que tu prennes le train toute seule ! On ne sait jamais ce qu'il peut arriver”.

-”Tu veux dire avec moi qui attire les problèmes, n'est-ce pas ?”

-”Eh bien, oui” avoua Natsu.

-”Mais c'est un trait que j'aime chez toi. Il nous apporte toujours beaucoup d'aventures et de rigolades”.

Il vit qu'elle ne le prenait pas mieux. Elle boudait en lui tournant le dos. Il s'approcha quand il vit ses épaules trembler.

“Bravo Natsu, vous êtes marié depuis peu et tu la fait déjà pleurer. Tu es génial comme mari. Elle va peut-être changer d'avis et demander le divorce. Non, il ne le faut pas !”


Il la prit par les épaules tremblantes et la retourna. Elle avait bien les larmes aux yeux mais elle avait aussi un sourire sur les lèvres. Il fut soulagé bien que ne comprenant pas. Il savait qu'il n'était pas le plus intelligent mais cela faisait plusieurs jours qu'il ne comprenait pas des choses. Il commençait à en avoir assez !

-”Pardon, Natsu. C'est plus fort que moi. En plus ça fait mal”.

-”Alors arrête de rire ! Et d'ailleurs pourquoi tu le fais ?”

-”C'est parce que je me suis souvenue de plusieurs situations. En y pensant rétroperspectivement, il y en avait de cocasses. Et souvent ça finissait soit par le fait que tu me sauvait, mon preux chevalier, soit par position assez osé de nous deux ou de moi. Parfois même les deux”.

Il ne pouvait dire le contraire. Il fit un sourire coquin en repensant au nombre de fois ou il avait fini sa tête dans sa poitrine. Il y logea son visage pour retrouver la sensation douce. Elle hoqueta de surprise. Il ne lui fallut que quelques secondes pour qu'elle y participe en lui serrant les mains sur son crane pour le serrer contre elle. Elle lui caressa les cheveux comme un enfant. Il n'apprécia pas. Il ouvrit la bouche et prit une pointe de sein toute proche et la mordit en représaille. Elle trésaillit. Il rit dans le décolleté et le prit en main. Il massa et malaxa les globes volumineux. Il pouvait le faire en toute quiétude et légalité. Il en était extrêmement heureux.

Il fit attention à ne pas lui faire mal et il déboutonna le haut d'une main pendant que de l'autre il l'allongeait. Elle lui sourit en accord. Elle caressa sa joue et voulut se redresser pour l'embrasser. Mauvaise idée dans son état. Elle retomba sur le couvre-lit. Il écarta les pans de la chemise. Le bandage ne recouvrant que les dernières côtes ne lui emprisonnait pas la poitrine. Les tétons fièrement dressés appelaient d'autres baisers et suçotement. Il s'y attela.
A un moment, en voulant s'occuper des 2 côtés en même temps, il dérapa du coude et tomba sur elle. Son souffle se bloqua et elle serra les dents de douleur. Il s'arrêta instantanément. Il s'allongea à côté d'elle.

-”Doucement, respire doucement. Je suis désolé. On va en rester là pour ce soir. On va attendre que tu ailles mieux.”

-”Non ! C'est seulement qu'ilfaut une autre position pour que tu ne me tombe pas dessus”, bredouilla-t-elle.

Il l'embrassa sur la tempe.

-”Il vaut mieux dormir pour demain. Allez Lucy, écoute moi pour une fois”.

Elle accepta à contrecoeur.
Partie 3
Le lendemain matin, ils dirent au revoir à l'équipe qui avait si bien prit soin d'eux et ils allèrent à la gare. Natsu ne se sentait pas bien mais c'était toujours mieux que l'état dans lequel serait Lucy s'ils devaient marcher.

Il accepta de mettre sa tête sur ses genoux après plusieurs haut le coeur. Il perdit le sens de la durée. Ils arrivèrent pas assez rapidement pour lui. Il tremblait sur ses jambes. Ils allèrent à l'appartement de la blonde pour qu'elle dépose ses affaires en attendant son aménagement chez Natsu et Happy. Ils n'auraient pas besoin de payer un loyer car la maison appartenait à eux. Bien sûr, il faudrait des travaux pour installer une chambre pour eux deux et une salle de bain. Il voulait qu'elle soit à l'aise. Donc ne pas dormir avec lui et Happy dans un hamac !

Avant d'aller à la guilde, ils passèrent par une bijouterie pour trouver une alliance à Lucy. Natsu ne pouvait pas en porter. Celle qui avait été fournie pour la mission avait fondu lors de la libéraion de la constellationniste. Il en irait de même avec tous les métaux. La blonde aurait voulu une marque de leur sentiment et appartenance mais elle ne pouvait rien y faire.

Par contre ce qu'elle n'accepta pas bien, c'était de cacher pour quelques temps leur mariage et leur couple. Natsu avait une idée en tête et il avait décidé de partir tout de suite pour une autre mission. Il ne voulut pas lui dire pourquoi. Elle regimba mais dit oui. Il affirmait que c'était pour eux. Elle rentra chez elle ne voulant pas mentir à leurs amis dès son retour. Elle allait juste dire qu'elle se reposait. Il lui donna un baiser et partit.

Elle rangea un peu son appartement, et elle prit un rendez-vous avec un médecin de la ville. Elle n'était plus allée le voir depuis que Wendy avait intégré la guilde. C'était elle qui était devenue le médecin en quelque sorte. Le seul que Lucy consultait, en fait la seule était sa gynécologue. Bien qu'avant Natsu elle n'avait pas de rapport, depuis son premier enlèvement par le faux Salamander, elle avait préféré prendre un contraceptif. Qui c'est ce qu'il pourrait lui arriver pendant son inconscience.

Elle était protégée d'une éventuelle grossesse malgré l'absence total de préservatif dans sa relation avec Natsu. Un bébé avec lui ne la gênerait pas, c'était un peu tôt toutefois. Il allait falloir qu'ils apprennent à vivre ensemble tous les deux. Non tous les trois vec Happy. Il faudrait qu'elle supporte les réflexion de l'exceed. Ca sera difficile parfois.
Partie 3
Il se passa 3 jours avant que Lucy ne sorte de chez elle. Elle avait été en pleine inspiration pour son roman et dans ce cas elle ne voyait pas le temps passer. Mais son rendez-vous avec le médecin pour ses côtes était arrivé. Il jugea qu'elle était au début de la consolidation, encore 3 semaines et elle pourrait reprendre une vie normale. Elle décida d'aller à la guilde.
 
Ils devaient être au courant de leur retour et ils risquaient de lui en vouloir de son absence. Elle vit Mira et quelques autres mais pas de trace de son équipe. Elle alla à une table. Mira et Lévy vinrent prendre des nouvelles. Elle leur expliqua son enlèvement et ses blessures. Elles compatirent et proposèrent leur aide au besoin. Mira dit qu'elle voulait préparer une fête mais quand elle serait guérit. De toute façon, il manquait de nombreux membres. Elle monopolisa la conversation en faisant de nombreuses références à Natsu. Se doutait-elle de quelque chose ? Lucy l'écouta sans rien dire, elle avait promi d'attendre le retour de son mari. Ils allaient tous avoir un choc !

-”Lucy, tu écoutes au moins ?” demanda Mira exaspérée.

-”Mais oui. C'est seulement que je suis un peu fatiguée. Je vais rentrer” et elle se leva en saluant ses amies.

Elle espérait que Natsu reviendrait vite. Elle ne tiendrait pas longtemps. Elle n'était pas douée pour cacher des secrets. Elle se remit à son roman. 5 autres jours passèrent. Elle écrivait durant une grande partie de la journée, elle ne devait pas être fatiguée pourtant c'était le cas. Et cela persista. Elle reprit rendez-vous avec son médecin. Il lui posa plusieurs question et lui fit une prise de sang. Elle retourna le lendemain pour le résultat. Quand elle en ressortit, elle était sous le choc mais heureuse. Elle se demandait comment le dire à Natsu.

Elle eut une autre semaine pour y réfléchir. 15 jours sans se voir était devenus très long. Il se présenta à sa porte un soir. Elle allait se coucher. Il l'embrassa sans dire un mot et la souleva. Il sortit de l'appartement de voulant rien dire de leur trajet. Elle reconnut les environs malgré la nuit tombante. Il l'emmenait chez lui.

-”Pourquoi ne pas me dire que nous allions chez toi ? Et tu devrais me poser. Les gens vont se poser des questions.”

-”Maintenant que je suis de retour, je ne compte plus cacher notre relation”.

-”Tu l'as dit à Happy ?” demanda Lucy.

-”Non. Pourtant il a posé beaucoup de question sur notre mission. Il doit être en train de faire son rapport à Mira contre des poissons. Dans ces cas, notre amitié ne compte plus pour lui. Son ventre est le plus fort” rit-il.

-”Tu m'as manqué” avoua la blonde.

Natsu resserra sa prise sur elle et accéléra. Il arriva devant chez lui. Une lumière se trouvait devant. Lucy ouvrit de grands yeux. Des travaux avaient été fait. Elle pouvait voir que la maison était plus grande d'une pièce et en meilleur état général. Le dragon slayer abaissa la poignet de la porte avec son coude, elle s'ouvrit et il passa l'entrée avec elle dans ses bras, comme tous les jeunes mariés. Les larmes vinrent embuer les yeux marrons. Elle se colla à lui, pleura et rit en même temps. Ses émotions lâchaient prise. Il continua d'avancer avec un petit sourire sur ses lèvres.

“J'espère qu'elle va aimer la chambre” pensa-t-il en s'y dirigeant.

Il la posa, elle se retint à lui puis regarda autour d'elle.

-”Elle est magnifique Natsu. Elle ressemble à ma chambre”.

-”C'est normal, c'est ce que j'avais demandé. Les entrepreneurs avaient une photo de ta chambre comme modèle. Ils ont fini hier d'après ce qu'ils m'ont dit. Ils ont travaillé non-stop. C'était un peu cher mais avec la mission que je viens de faire c'est bon. Elle te plait ma surprise ?”

-”Oui !!” elle l'embrassa et visita la pièce.

Elle trouva une porte. Elle l'ouvrit et vit que c'était une salle de bain particulière.

-”Pas question que tu prenne ta douche derrière comme Happy et moi. J'ai fait mettre une baignoire pour deux, on pourra prendre notre bain ensemble “il lui fit un clin d'oeil.
Elle rougit. Il caressa la joue de sa femme. Elle lui attrappa la main. Il avait un bandage.

-”Tu t'es blessé ?”

-”Ce n'est rien. Et toi tu vas mieux ? “

-”Oui, juste un peu fatigué”.

-”Ah. Il vaut mieux que je te raccompagne alors”.

-”Mais pourquoi ? C'est chez nous maintenant, non ? “

-”Si. Seulement tu m'as vraiment manqué et ton corps aussi. Je risque de te sauter dessus”.

-”Je suis d'accord”, elle l'embrassa fougueusement.

Il se raidit. Elle poussa son avantage en glissant la main sur le devant de son pantalon. Il était en érection. Elle entra dans le pantalon et le caleçon. Elle le prit en man et serra un peu. Il gémit. Il la souleva et l'allongea doucement sur le lit. Il sentait le neuf comme la chambre. Ce la ne dura pas longtemps. Elle s'impregna peu à peu de l'odeur de leur sueur, de leurs sécrétions. Ils s'endormirent ensuite l'un contre l'autre, apaisés d'être de nouveau ensemble. Lucy pensa qu'elle ne lui avait encore rien dirt ni qu'elle ne savait toujours pas ce qu'il avait à la main.
Partie 3
Le lendemain, ils se réveillèrent vers les 11h. Ils avaient refait l'amour en pleine nuit. Lucy s'inquiéta de ne pas voir Happy. Natsu lui expliqua qu'il avait dormi chez Wendy. 15 jours sans voir Carla était trop pour lui.

-”Tu veux manger ici ou dehors ? “ demanda-t-il.

Il voulait êtgre tranquille avec elle mais il ne savait pas cuisiner. Faire cuire de la viande ou du poisson, c'était tout ce qu'il pouvait faire. Elle l'envoya acheter de la viande et prendre des vêtement chez elle. Pas question qu'elle sorte comme elle était en plein jour. Il revint avec tout. Ils s'attablèrent peu après. Elle demanda pour sa main repoussant ainsi sa propre révélation. Il enleva son bandage. Sa main n'avait rien. Il mit sa main devant son visage et elle put voir un dessin sur son annulaire. Non, une inscription.

-”Les alliances fondraient sur moi, alors j'ai pensais qu'un tatouage resterait. C'est indélibile, permanent”.

Avant que ses yeux ne voient plus rien, elle put lire “à Lucy pour toujours” sur le pourtour du doigt.

-”Tu n'aimes pas ?”

-”Mais si crétin ! Il n'y avait que toi pour avoir une idée pareille”, elle était heureuse qu'il soit tombé amoureux d'elle.

-”Moi aussi j'ai une surprise pour toi”, elle se recula et lui prit la main pour la poser sur son ventre.

Il ouvrit grand les yeux sous le choc. Il avait la même réaction qu'elle.

-”Un bébé ? Tu es sûre ? Mais ça ne fait pas longtemps. Et je croyais que tu étais protégée, c'est ce que tu m'as dit”.

-”Tu n'es pas heureux ?” s'inquiéta-t-elle.

-”Si ! Un bébé, je suis certain qu'il sera aussi génial que sa maman. C'est juste que je comprends pas comment...”

-”Il semble que l'injection n'avait pas fait effet. C'est un concours de circonstance” certifia-t-elle.

Il la serra contre lui avant de la relâcher.

-”Pardon, je t'ai fait mal ? Et au bébé ? Attends mais ça date de quand ? Tes blessures et ...”

-”Ne t'inquiète pas. Le bébé est trop petit pour être en danger à ce moment-là. Le docteur pense que je suis enceinte d'un mois environ. Notre première fois était magique, je suis sûre qu'il a été conçu cette nuit-là” sourit-elle béatement.

Il fit de même en se rappelant.

-”Il faut aller le dire à tout le monde ! Il est temps” cria Natsu tout excité.

Ils allèrent à la guilde après le repas. Etrangement elle était fermée. Un panneau disait qu'elle n'ouvrirait que le soir. Ils partirent vers Fairy Hill pour en savoir plus auprès des filles. Jubia leur répondit que Mira préparait une fête mais qu'elle n'en savait pas plus.

-”Encore une magouille de Mira. Je me demande qui est la pauvre victime ? En tout cas, on ne risque plus rien”.

-”Elle ne le sait pas encore”.

-”Tu as raison” répondit le rose.

Il décidèrent de s'occuper du déménagement de Lucy. Elle tria sous le contrôle encore plus excessif que d'habitude de son époux. Elle était certaine de ne pas tenir 8 mois de plus dans ces conditions. Il faudra qu'elle lui parle.

“Un bébé, je n'en reviens pas ! Lucy et moi formons notre propre famille comme Alzack et Bisca. On aura peut-être une petite fille. Une petite Lucy, aussi joli et intelligente que sa maman”.

-”Tu profite que je suis dans mes pensées pour porter des choses. Pense au bébé et à tes côtes qui ne sont pas guéries !!”

-”Natsu, se sont des vêtements, c'est léger !!” s'énerva-t-elle.

Il n'insista pas. Il savait reconnaître ses réactions et elle était vraiment énervée. Il s'amusait souvent à la pousser dans ses retranchements avec l'aide de Happy.

“Happy va devenir un grand frère. Il devra faire attention maintenant qu'on n'est plus seuls tous les deux”.

Il laissa Lucy seule, avec la promesse de ne rien faire, pour faire les différents voyages de cartons. Il faudra plusieurs jours pour finir. Ils rendraient ensuite la clé de l'appartement où ils avaient passés de si bon moment. De toute façon, avec le bébé qui allait arriver, il serait devenu trop petit.

Il fut rapidement 18h. Ils décidèrent de retourner à la guilde. Il y avait du monde devant la scène. A leur arrivée, ils furent guidés vers une table. Ils soufflèrent de soulagement. Ils n'étaient pas les victimes, sinon ils auraient été emmenés sur la scène. Du champagne et du saké leur fut servi. Les lumières se firent et Mira apparut. Elle souhaita la bienvenu à tous les mages.

-”C'est une soirée spéciale entraide. Quelqu'un de la guilde a des problèmes alors je voudrais l'aider. Natsu, j'aurai besoin de toi. Lucy aussi. Vous voulez bien ? Merci de votre aide” dit la démone.

Ils montèrent l'estrade en se posant des questions.

-”Merci. Bon alors, il me semble que tu as quelque chose que tu n'arrives pas à dire à Lucy, Natsu. C'est le bon moment”.

-”Je ne vois pas de quoi tu veux parler, Mira. Je dis toujours tout à Lucy.”

-”Je parle de tes sentiments pour elle”.

-”Natsu, ne fait pas ton timide !” cria Lisanna pour l'encourager.

-”Ce débile est trop stupide pour comprendre de quoi vous parlez ! “ intervint Grey.

Natsu fut retenu par Mira alors qu'il allait sauter de la scène pour frapper son coéquipier.

-”Bordel Natsu dis à Lucy que tu l'aimes que l'on puisse commencer à faire la fête et boire !” cria Kanna.

-”Elle le sait déjà, alors arrêter et laissez moi régler son compte à ce nudiste !” répondit le dragon slayer.

-”Tu as réussi à lui dire ? Quand ?! Happy, tu n'as rien dit !” s'énerva Mira.

-”Mais je ne savais rien !” affirma le chat bleu.

-”C'était quand ?” demanda Erza.

-”Pendant notre mission” dit Lucy.

-”Bon maintenant, il ne reste plus qu'à lui apprendre comment coucher avec une femme. Qui se propose ?” intervint Gadjeel.

-”Non, avant il faut prévoir une date pour le mariage. Vous ne comptez pas attendre trop longtemps n'est-ce pas ?” questionna la blanche.

Un brouhaha se fit dans la guilde sur les deux sujets. Ils ne se préoccupaient plus des concernés. Il y avait eu des paris sur leur couple et des personnes voulaient récupérer leur cagnotte.

-”C'est pas le moment” cria Mira en dégageant sa puissance.

Tout le monde s'arrêta. Et ils virent le couple essayant de partir.

-” Pas question que vous partiez, il faut fêter ça ! Viens Natsu, je t'explique et te montre où toucher une femme pour lui faire plaisir !” dit Kanna.

-”Il n'a pas besoin de tes démonstrations, Kanna” s'énerva la blonde, jalouse.

-”Ne sois pas prude Lucy, tu me remercieras”.

-”Je te dis qu'il n'en a pas besoin ! Il se débrouille très bien ! On a mêrme cassé un lit à force !” elle ne réalisa ce qu'elle venait de dire que lorsque le le choc et le silence se fit dans la salle.

-”Vous l'avez déjà fait et en plus vous avez cassé un lit ? Mais quand ?”la voix de Mira monta dans les aigus.

-”Pendant notre mission”.

-”Mais il s'est passé combien de chose pendant c'est 10 jours ?! Natsu c'est déclaré, apparemment c'était réciproque, vous avez couché ensemble, tu t'es fait enlever et blesser. Vous n'avez pas chomé” intervint Lévy.

-”Bon vous avez bien avancé, alors il faut une date pour le mariage. Vous pensez de quoi pour la date du 23 mars, lors de l'hanami ? Lucy, tu aimes regarder les fleurs de cerisiers, non. Vous pourriez vous marier dans le parc sous les cerisiers. C'est seulement dans 6 mois. On aura le temps de tout préparer” proposa la blanche.

-”Euh, j'en serais heureuse, merci Mira mais ce n'est pa la peine et ce serait impossible. Mais merci, vraiment” dit Lucy.

-”'Vous méritez une bonne fête. De plus le seul mariage qu'on ait eu à la guilde, c'est celui de Alzack et Bisca et la plupart d'entre nous n'étions pas là. Donc on va faire se mariage. Et si c'est parce que Natsu n'a pas fait sa demande, je suis sûre qu'il la fera. Et une belle en plus”.

-”Non, ce qu'elle veut dire c'est que nous sommes déjà mariés, depuis le 12 septembre”.

Nouveau choc dans la guilde.

-”Attends ! C'est il y a presque un mois. Comment c'est possible ?!!” demanda Erza, les yeux écarquillés.

-”Pour la mission on devait se faire passer pour un couple marié. On a rempli un document qui devait être détruit mais ils ne l'ont pas fait et on a été enregistrés. On l'a su à la fin de la mission, il y a un peu plus de 15 jours”, expliqua Natsu, Lucy n'osait plus rien dire.

-”Il ne faut pas vous laisser seuls tous les deux pendant une mission ! Bon ce n'est pas grave. Il vous faut une belle cérémonie de toute façon. J'irai voir pour réserver le parc pour le 23 mars. Ce sera magnifique et plus beau qu'un simple bout de papier”.

-”Si tu veux organiser un mariage, il faudra le faire plus tôt ou plus tard, je suis désolée “annonça Lucy.

-”Pourquoi ? Tu aimes les cerisiers en fleurs. Natsu t'en a même déraciné un car tu ne pouvais pas les voir en tombant malade”.

-”Je sais...”

-”C'est peut-être car elle sera en train d'accoucher vu comme ils sont rapides” rit Gajeel.

Tous ce tournèrent vers lui puis vers le couple.

-”Non ! Ne me dites pas qu'il a raison !” fit Erza.

-” Non, je ne serais pas en train d'accoucher...”

-”Tu vois ! Arrête de dire des bêtises ! “ le reprit Lévy.

-”Mais j'en serai à 7 mois de grossesse. Se marier avec un ventre aussi rond, va choquer du monde et gâcher la fête”.

Plusieurs mages recrachèrent le verre qu'ils étaient en train de boire.

-”C'est un gag, n'est-ce pas ? “ dit Grey arrosé par la boisson d'Erza.

-”Non, c'est vrai. J'ai vu un médecin”.

Elle se tourna vers la démone. Elle ne l'avait jamais vu dans cet état de stupéfaction..

-”Je... Je... Je vais être tatie !” dit-elle enfin.

Le choc passé, ils firent la fête pour toutes ses bonnes nouvelles. Un groupe se mit à l'écart.

-”Bon on va dire que les paris sur la déclaration de Natsu, leur première coucherie, leur mariage et leur premier enfant sont caduques. Ils ont tout fait en même temps. C'est un bordel pas possible. Vous êtes d'accord ?”

Ils répondirent “oui” juste avant que Natsu qui avait entendu se mette à les cogner pour avoir jouer sur son amour pour Lucy. La vie de la guilde reprenait un cours normal après tout ce chamboulement.

La constellationniste enleva son alliance de la chaîne à son cou et la remit enfin à son annulaire où elle ne la retirera jamais plus.       
 
Partie 3

Tags : NaLu♥ - three-shot - péripéties d'une déclaration

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.211.170) if someone makes a complaint.

Comments :

  • fairy-althea

    30/01/2017

    Lissanna wrote: "Super j'adore et la fin m'a fait marrer avec toutes les nouvelles O_o pauvres Natsu et Lucy qui doivent subir Mirajane ^^'
    Sinon j'adore ton style d'écrire continue comme ça. ^^ (c'est les vieux qui parle comme ça !?)
    "

    Merci ^^
    Et oui Mirajane est à l'oeuvre !!! Que serait Fairy Tail sans elle !!!!!
    Ce n'est pas que les vieux qui disent ça. Sinon l'âge moyen de mes lecteurs (enfin ceux qui laissent un commentaire) est assez élevé ^^

  • Lissanna

    29/01/2017

    Super j'adore et la fin m'a fait marrer avec toutes les nouvelles O_o pauvres Natsu et Lucy qui doivent subir Mirajane ^^'
    Sinon j'adore ton style d'écrire continue comme ça. ^^ (c'est les vieux qui parle comme ça !?)

  • fairy-althea

    18/01/2017

    Xalyssax wrote: "J'adore , franchement on va me prendre pour une folle a forcé de rire ou sourire continue comme ça
    "

    Merci, je suis contente que tu l'apprécies au point de rire ou sourire ^^

  • Xalyssax

    17/01/2017

    J'adore , franchement on va me prendre pour une folle a forcé de rire ou sourire continue comme ça

  • fairy-althea

    02/01/2017

    Lissanna wrote: "J'étais tellement absorbée par la lecture que j'ai oublié que j'étais toute seule dans ma chambre ta fic est tellement absorbante que je me croyais avec les mages de Fairy tail"

    Merci c'est très gentil. J'essaye toujours de coller au mieux aux caractères des personnages. En tout cas j'y arrive mieux que dans la description du décor (paysage) ^^

  • Lissanna

    01/01/2017

    J'étais tellement absorbée par la lecture que j'ai oublié que j'étais toute seule dans ma chambre ta fic est tellement absorbante que je me croyais avec les mages de Fairy tail

  • fairy-althea

    17/09/2016

    Visiteur wrote: "Trop bien !!!!!! ????"

    Merci ^^

  • Visiteur

    17/09/2016

    Trop bien !!!!!! ????

  • fairy-althea

    29/05/2016

    Yasukokoro wrote: "Awww c'était beau! Comment tu fais sérieux? xDDD"

    Je me triture les méninges. Je remanie beaucoup mes idées avant de les écrire pour que l'histoire soit bonne et cohérente ^^
    Je suis contente qu'elle t'ait plu ^^

  • Yasukokoro

    29/05/2016

    Awww c'était beau! Comment tu fais sérieux? xDDD

Report abuse