9 - Un lendemain de découverte #2

9 - Un lendemain de découverte #2




Natsu était heureux de voir sa maison toujours debout. Elle avait subi que quelques chutes de tuiles. Il s'en occuperait plus tard pour l'instant il devait poser et prendre soin de Lucy. Il entra ; plusieurs objets gisaient au sol, il les écarta du pied. Il laissa Lucy dans son hamac en attendant d'aller prendre des coussins et autres pouvant servir de matelas pour la jeune femme. Une fois la couche faite, il reprit Lucy et l'installa confortablement. Pour ne pas la réveiller, il prit des ciseaux et découpa ce qui restait des ses vêtements. Elle avait sur une grande partie de son corps le sang séché qu'elle avait perdu. L'odeur lui restait en travers de la gorge. Il n'avait pas pu protéger la femme qu'il aimait. Qu'allait-il advenir maintenant ? Igneel parlait de changement et c'est vrai que son odeur, autre que celui du sang séché, n'était plus la même. Il rougit face à la nudité dévoilée. Il avait pourtant vu cette silhouette plusieurs fois et ils avaient même fait l'amour. Mais dans ce contexte, il devrait prendre sur lui.

Il alla prendre une bassine et y fit couler de l'eau. Il s'agenouilla à côté de sa femme et commença à lui faire sa toilette. Dire qu'il avait plusieurs fois pensé au retour de Lucy dans ce monde et à la façon dont il la ferait entrer dans leur maison. Il avait fait faire des modifications pour plus de confort et d'intimité pour eux. Lucy et lui avaient leur propre chambre avec le lit que la blonde avait possédé, une salle de bain avait aussi été créée. Pas question que Lucy se lave à l'extérieur comme Happy et lui le faisaient ! Et maintenant, elle était entrée, inconsciente et peut-être plus elle-même dans leur foyer.

Il finit et l'essuya pour qu'elle ne prenne froid malgré qu'ils soient presque en été. Il lui enfila un de ses tee-shirt et la déposa dans le lit. Il fit sa toilette et s'allongea près d'elle en la tenant contre lui. Il ne voulait plus la quitter ne serait-ce qu'un instant. Il s'endormit à peine la tête posée sur l'oreiller. Le sommeil n'avait pas été un point vital pour lui depuis la disparition de Lucy.
9 - Un lendemain de découverte #2

La jeune femme se réveilla dans un endroit qu'elle ne connaissait pas. En fait elle ne savait même pas qui elle était, comprit-elle en se concentrant un peu plus. Cette constatation n'était pas la seule, à côté d'elle se tenait un homme et il ne portait rien comme haut. En voulant s'éloigner pour comprendre ce qu'il lui arrivait, elle ne put retenir un petit cri de douleur. Elle avait tout son corps qui lui faisait mal. Avait-elle eu un accident ? Cela expliquerait beaucoup de choses. Elle s'assit difficilement sur le bord du lit et recommença à gémir plus fort. Quand elle voulut se lever, ses jambes tremblèrent, elle retomba sur le matelat et réveilla l'inconnu à la chevelure rose.

-”Lucy, tu vas bien ? C'est toi qui gémissait de douleurs ou c'était dans mon rêve ?”

-”Je...” commença-t-elle la voix rocailleuse.

-”Attends je vais te chercher un peu d'eau” et il se leva dans le plus simple appareil.

Lucy ne put détacher ses yeux de lui tout en étant génée par ce fait. Quand il revint, elle eut une vue du devant qui était tout aussi attirante que l'arrière. Elle ne savait pas qui il était mais elle pouvait dire que son corps réagissait à celui du jeune homme. Il lui donna le verre d'eau qu'elle but tout en le regardant de biais. Elle n'en fit qu'une gorgée qui passa de travers, la faisant tousser. Sa gorge apprécia encore moins que lorsqu'elle avait voulu parler.

Le jeune homme vint lui tapoter le dos. Il était si musclé qu'elle n'aurait pas pensé qu'il pourrait être si doux dans ses gestes. 

Elle finit par s'endormir juste après un feu d'artifice intérieur dans les bras moites et tremblant du jeune homme. Il la suivit quelques secondes plus tard en déposant un derniers baiser sur son front.
9 - Un lendemain de découverte #2

Le soleil se lévait sur la ville ravagée par les combats. Un attroupement de blessés se faisait près d'un bâtiment à moitié détruit. Ils y recevaient les premiers soins en attendant l'aide des villages voisins qui n'avait pas subi de dégâts. Heureusement la population avait été mise à l'abri avant l'arrivée des mages ennemis mais l'attaque avait tout de même eu des répercussions assez loin, les blessant légèrement. Certains gémissaient de douleurs, d'autres pleurés et encore d'autres étaient prostrés, en réalisant tout ce qui avait été perdu.

C'est sans aucune connaissance de ces différents évènements que Lucy se réveilla. Son corps était toujours courbaturé, elle sentait un certain engourdissant qui lui venait de son étreinte de la nuit. Cette fois-ci elle réussit à se lever sans éveiller l'homme dans le lit. Elle sortit de la pièce dans le plus simple appareil pour chercher où elle se trouvait et qui était avec elle. Cette perte de mémoire commençait à l'inquiéter. Oublier quelqu'un peut-être, mais oublier jusqu'à qui elle était s'était plus dur à accepter.

Elle eut peur en sentant le sang dans cette nouvelle pièce. Que s'était-il passé ? Elle se mordit le bout du doigt jusqu'au sang et comprit que cette senteur était la sienne. Son sang s'était donc écoulé dans cette maison. Pourtant elle ne pensait pas que l'homme aux cheveux roses en soit responsable. Elle ne comprenait pas d'où venait cette certitude mais elle était sûre d'elle. Elle attrapa un long gilet sans manche et le passa. Elle explora la pièce du regard. Un tableau, avec de nombreux objets autour, attira son attention. Elle comprit une chose, elle ne savait pas qui elle était mais elle savait lire. Elle passa en revue tous les petits morceaux de papier. Certains comportaient le nom par lequel il l'avait interpellée “Lucy”. Hélas aucun souvenir ne lui revint en mémoires. Peut-être trouverait-elle plus de renseignement au dehors.

Elle ne réfléchit pas plus et sortit de la maison avec seulement sur elle la drôle de veste sans manches ainsi  qu'une petite culotte qui était en train de séchée. Elle lui allait parfaitement, elle devait lui appartenir. Cependant dès qu'elle passa la porte, une odeur de sang la prit au nez, ainsi que de la poussière. Elle eut peur de ce monde inconnu. Elle poursuivit son chemin, menée par l'envie de savoir dans quoi elle vivait. Elle marcha pendant 10 minutes en se rapprochant de ces odeurs. Elle vit enfin de nombreux bâtiments en ruine. Cela avait dû se passer récemment. Elle entendit au loin des pleurs, des cris. C'était dans cet enfer qu'elle s'était éveillée ? Elle comprenait qu'elle avait été présente lors de ces dégats tout comme l'homme aux cheveux roses. Les différentes blessures étaient donc expliquées. Mais étaient-ils du côté des “gentils” ou des “méchants” ?

Pas loin de là où elle se trouvait, elle vit un homme à genoux devant une maison complètement détruite. Il pleurait en déplaçant des pierres. Elle se rapprocha mais mal lui en prit car l'homme s'emporta et lança ce qu'il tenait dans sa main. Le bloc de pierre passa très près de sa tête. Il semblerait qu'elle ait d'assez bons réflexes. Elle laissa tout de même un petit cri sortir de sa bouche. Le type se retourna et la fixa.

-”Avez-vous...” les mots avaient encore du mal à être prononcés.

La gorge de Lucy était encore très douloureuse. Elle s'approcha un peu plus mais en restant sur le qui vive. Elle était peut-être avec un ennemi.

-”Je suis désolé. Je ne vous ai pas blessée j'espère ?” demanda l'agresseur involontaire.
Lucy secoua la tête. C'était plus pratique.

-”Tant mieux. Il y a trop de morts et de blessés dans cette ville. Heureusement que la guilde nous a protégé. Mais j'ai tout perdu. Ma maison, mon commerce, mon rêve. Et je pense ne pas avoir la force de tout recommencer”.

La blonde le regarda puis elle s'avança vers les débris. Elle se baissa pour attraper une peluche.

-” A vous ?”, demanda-t-elle simplement.

-” C'est la peluche de ma fille, elle a 5 ans. Elle est restée avec ma femme et mon fils, à l'abri. Comment vais-je leur dire pour la maison ? Nous n'avons plus rien !!” cria-t-il en colère.

-” Vous avez votre famille”.

Il se retourna vers la mage, choqué. 4 petits mots mais ils lui avaient remis les idées en place.

-”Vous avez raison. Ils sont le plus important. Merci. Je me présente, je m'appelle Kyu Mizuki. J'avais un commerce d'objets magiques. Et vous ?”

-”Je ... Je sais plus. Je crois que je m'appelle Lucy” hésita-t-elle.

-” Vous avez dû être blessée pendant la bataille. Attendez. Vous avez un tatouage sur la main. Impossible de se tromper. Il s'agit de celui de Fairy Tail, la guilde la plus puissante de Magnolia. Je ne suis hélas installé dans cette ville que depuis 7 mois. Je ne connais pas bien les membres. Venez, je vais vous accompagner à l'hôpital provisoire. Il y aura des personnes qui vous reconnaitront surement”, il lui attrappa la main et la guida sur le chemin devasté.

Tout autour d'eux ressemblait à une zone de guerre. Certains habitats avaient même des traces de sang sur les murs. Cette odeur devenait de plus en plus présente. Lucy avait du mal à retenir un haut le coeur. Plus ils avançaient, plus il y avait du monde. Certains se trouvaient dans le même état de découragement que Kyu, d'autres faisaient des recherches de ce qui pouvait être sauvé dans les décombres. Un attroupement de blessés soignés se dirigeait vers eux.    

-”Excusez-moi. Avez-vous vu des membres de la guilde de Fairy Tail pas loin ? Il semble que cette jeune femme en soit mais elle ne se rappelle plus de rien. Ils pourront l'aider”, questionna Kyu.

-”Il y en a plusieurs là-bas. Ils sont pas mal amochés mais d'après ce que j'ai compris, ils sont tous en vie”, expliqua un des blessés.

-”Merci”, murmura Lucy.

Elle continua de suivre son bienfaiteur. Ils arrivèrent enfin à l'endroit indiqué. C'était de là que venait la plus forte odeur de sang. Ce qui était normal vu qu'il s'agissait apparemment d'un hôpital de fortune.

-”Asseyez-vous ici, je vais chercher quelqu'un” et il partit.

Lucy ne voulait pas regarder autour. Elle se recroquevilla en se bouchant les oreilles qui résonnaient des cris, gémissements et pleurs. Elle posa également son visage dans ses genoux afin d'atténuer les senteurs. Cela filtrait un peu mais pas suffisamment pour qu'elle se sente mieux. Etait-elle la seule à se sentir ainsi ?

-”La voici”, intervint la voix de Kyu.  

-”Lucy, ça ne va pas ? Cet homme vient de me dire que tu ne te rappelais de rien ? Il faut surement te faire examiner par Pollyussica. C'est peut-être aussi un contre coup du combat. Viens” dit une petite femme à la chevelure bleue en lui tendant la main.

La blonde refusa de la prendre. Elle ne la connaissait pas et en plus un mal de tête se fit ressentir en la voyant.

-”Regarde, j'ai le même tatouage que toi” ajouta la bleue en montrant son dos avec des pansements.

-”Oye, la naine. Qu'est-ce que tu fais ? Tu devrais aider les blessés. Je déteste cette odeur persistante de sang, je vais faire un tour. Je ne sens plus que ça, j'ai l'impression que ça s'imprègne”, il s'arrêta d'un coup. “Putain, je n'avais même pas reconnu l'odeur de la bunny girl !”.

Celle-ci avait relevé légèrement la tête à cette approche. L'odeur que dégageait cet homme était presque la même que celui qui s'était trouvé dans le lit avec elle. Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait l'impression qu'il s'agissait d'une odeur réconfortante.

-”Lucy a perdu la mémoire. Elle ne se souvient pas de son nom” intervint la petite.

-”Je, mon nom est Lucy, je crois. C'est...” sa gorge la fit souffrir.

-”Tu as du mal à parler ? En tout cas, son odeur est différente d'avant. Serait-ce la transformation qui a provoqué cela ? “, ajouta le grand brun.

Il n'alla pas plus loin en sentant la blonde se coller à lui et inspirer profondement.

-”Mais qu'est-ce qu'il te prend ? Si l'autre imbécile te voyait, il serait vert de rage !” cria Gadjeel.

-”C'est pas le mieux d'enlacer une autre femme devant sa petite amie. Aide plutôt au lieu de draguer !” s'amusa un grand blond.

-”La ferme. C'est Lucy et je ne sais pas pourquoi elle me colle !”

-”Lucy ? Mais je n'ai pas reconnu son odeur”.

-”Je le sais ! Il semblerait qu'elle ait changé aussi. Bon ça suffit les câlins !” en la repoussant.

Elle se retourna et fit la même chose à Luxus.

-”C'est peut-être car vous êtes comme Natsu des dragons slayers. Elle doit être attirée par ça. D'ailleurs, je croyais qu'il était avec elle !” finit Lévy.

-”Et la bunny... Je veux dire Lucy, il est passé où l'autre débile aux cheveux roses ? “

-”Il sentait bon et il avait bon goût” fut sa seule réponse, la tête dans le torse de Luxus.

-”C'est quoi qui avait bon goût ?” demanda Happy qui venait de se rapprocher avec Grey et Erza.

-”Il semblerait que se soit Natsu” répondit Gadjeel.

-”Quoi ?!! Lucy a bouffé Natsu ??! “ pleura l'exceed.

-”Et pourquoi elle est collé à Luxus ? Ca ne va pas plaire à une certaine personne “ cette question venait d'Erza.

-”Il semblerait qu'elle soit attiré par leur odeur” fit Lévy.

A ce moment, Lucy enfonça encore sa tête contre la poitrine de Luxus mais elle rajouta ses deux mains sur ses oreilles pour empêcher le son des cris, du bruit environnant de lui vriller le crâne.

-”Elle doit être submergée par l'odorat et l'ouie des dragons slayers. C'est vrai que c'est difficile au début de s'y habituer. D'ailleurs le sang, les cris sont tellement prenant que même moi il faut que je m'en éloigne un peu” admit Gadjeel.

-”Mais il va falloir qu'elle s'y habitue. Il n'y a plus d'endroits qui soit épargnés dans Magnolia. Lucy, il faut que tu prenne sur toi. Ne respires pas de grandes bouffées d'air et essaies... Non si tu n'as plus de mémoire, ça ne sera pas possible. Tiens je vais aller chercher mes écouteurs, ça calmera le bruit. Tu es d'accord ?” demanda Luxus en éloignant la blonde de lui.

Il eut un geste de recul en voyant le visage de la concernée et il écarquilla les yeux. Cette réaction interpella les autres.

-”Qu'est-ce qu'il y a ?!”

-”Tout compte fait il est possible qu'elle ait bouffé Natsu” répondit-il.

-”Non, Natsu !!!” cria Happy.

-”Pourquoi tu cries mon nom ? Ah ! Je t'ai enfin trouvé Lucy. Ce n'est pas facile dans cette ville en ce moment. Eh ! Pourquoi Luxus a les mains sur elle ?!” intervint le rosé.

-”Putain, mais c'est quoi cette histoire ! Alors elle se transforme vraiment en dragon ?!” s'exclama le blond.

-”Il y a un problème ?” demanda Erza.

-”Elle a les même yeux que les reptiles. Ils sont toujours marrons mais la pupille n'est plus ronde, elle est en fente”.

-”Elle avait ses yeux quand elle s'est réveillée. C'est vrai qu'elle s'est conduit un peu différemment mais c'est tout”.

-”Tu n'as pas remarqué qu'elle ne se rappelait de rien même pas de son nom ?” dit Erza.

-” Ce n'est pas possible, si elle ne se souvenait pas, elle n'aurait... Lucy, tu sais qui je suis ?” finit Natsu.

Elle fit un mouvement négatif. Il était abasourdi. Ils avaient pourtant fait l'amour. Elle l'aurait fait sans se souvenir de lui ? En tout cas, cela ne l'empêcha pas de se jeter dans ses bras.

-”Lucy...”

Elle renifla son odeur et se blottit contre lui.

-”On a cru qu'elle t'avait mangé. Lucy a dit que tu sentais bon et que tu avais bon goût”, cette affirmation de Happy fit rougir le dragon slayer de feu.

Une partie des mages comprit enfin ce qu'elle avait voulu dire. Mais de nombreuses autres questions se firent dans leurs têtes. Qu'allait-il advenir de leur amie si la transformation se poursuivait. Ils étaient dans le flou. C'est à ce moment que choisit d'approcher le maître de la guilde.

-”Les enfants, des membres du conseil vont venir. Ils veulent prendre en charge Acnologia. Bien qu'il semble ne plus avoir de magie, je ne sais pas s'il ne faudrait pas qu'il reste sous la surveillance d'autres dragons salyers et même des dragons”.

-”Maître, il semblerait que l'on a un petit problème alors. Il faut cacher Lucy avant l'arrivée du conseil. Il semblerait qu'Igneel ait dit la vérité sur Lucy. Elle a déjà les yeux des dragons. Si le conseil la voit comme ça, ils voudront l'emmener. De plus elle est amnésique et agit bizarrement. Elle ne parle presque pas et reste collé aux dragons slayers” s'inquiéta Lévy.

-”Lucy, c'est vrai ? Tu veux bien te tourner vers moi ?” demanda le petit homme à la jeune femme qui avait le visage toujours blotti dans le cou de son amant.

Elle obéit et regarda vers cet homme de petite taille mais qui dégageait beaucoup de magie. Il eut un moment de flottement. Elle vit qu'il n'y avait pas à avoir peur de lui, elle lui sourit et montra ses canines pointues, comme les dragons. Makaroff se demandait encore combien d'embûches devrait endurer leur guilde. C'était un vrai problème. Il allait devoir demander de l'aide aux dragons. Il n'avait que peu d'idées de comment ils fonctionnaient. Ils avaient disparu depuis si longtemps. Il semblait qu'elle en eut assez car elle retourna se nicher dans le cou du rosé. Elle dût faire quelque chose car il sursauta et rougit.

-”C'est vrai qu'elle agit différemment.”

-”Oui, on dirait qu'elle suit plus son instinct que la convenance. Il est difficile de la tenir. Il faut qu'elle parte avant que le conseil...” Erza ne put terminer, coupée par une voix impérieuse.

-”Avant que le conseil quoi ? Et qui doit nous éviter ? Cette conversation m'a l'air intéressante”.

Il s'agissait d'un homme qu'ils n'avaient jamais vu. Il était accompagné par une femme et deux autres types. Ils dégageaient plus de force que les autres sous-fifres appartenant au Conseil.

-”Pardonnez mon manque de civilité. Je m'appelle Hiroki Shouta, je suis le capitaine de cette section. Voici mes subordonnés : cette jeune femme est Kako Makoto, cet homme Bateru Kazuma et le dernier Ame Kyou. Nous sommes venus pour mettre Acnologia aux arrêts. D'ailleurs nous vous remercions de l'avoir gardé jusque là. Il est où je vous prie ?” déclara-t-il.

-”Vous pensez être suffisamment puissant pour le contrôler ?”

-”Si votre rapport ne comportait pas d'erreurs, il n'a plus autant de pouvoir qu'avant. Il est redevenu humain et ne devrait plus poser de problèmes. De plus je suis plus intrigué par la puissance que dégage cette ville. Et aussi pourquoi ne pas avoir marqué dans votre compte-rendu au conseil que les dragons avaient fait un retour dans ce monde ? Il semble qu'ils soient apparus à Magnolia. Avez-vous une explication pour tout cela ? “

Il était froid mais incisif dans ces propos, digne du Conseil. Natsu ressera sa prise sur Lucy.

-”C'est normal que Magnolia dégage autant de magie. Il y a des mages de toutes les guildes réunis ici. De plus, c'est sur ce sol que la bataille contre Acnologia et Zeref s'est produite. Il doit rester des résidus” rétorqua le dragon slayer de feu.

Les autres ne purent que le fixer ébahis par sa promptitude à donner une raison valable. Mais ils se reprirent vite. Dès que cela concernait Lucy, Natsu se comportait de façon plus mature. Cette explication dû convenir en partie.

-”Vous avez raison. Et maintenant pour les dragons ? Vous êtes des dragons slayers donc plus que concernés”.

-”Je ne sais pas comment ils ont pu revenir mais c'est un fait et de plus entre nous et Acnologia, on a dû les attirer ici” continua Natsu ne relâchant pas sa femme.

-”Et pouvez-vous me dire qui c'est qui doit nous éviter ?” finit Shouta Hiroki en fixant intensement le rosé.

-”Moi”

-”Mlle Scarlett a dit “elle” et vous êtes un homme d'après ce que je sais” le nargua-t-il.

Natsu se contrôla, bien de l'atmosphère se faisait de plus en plus pesante.

-”Elle voulait dire “cette barbe à papa” en pronoçant “elle”. Vous devez dire que ce nom lui va bien vu sa couleur de cheveux” intervint Grey goguenard.

Cette explication-là ne passa pas. Il continuait à fixer Natsu et en même temps Lucy qui restait cachée dans ses bras.

-”Mademoiselle, vous avez un problème ?” dit-il en s'adressant à la blonde.

Tout le monde se crispa. Il n'y avait aucun moyens de détourner son actuel attention. Natsu serra ses bras un peu plus.

-”Relâchez-la !” ordonna Shouta.

Il s'approcha d'un pas. Les membres de sa section se mirent en alerte face à cette intonation. 


Tags : NaLu♥ - version n°2 (sans lemon)

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (107.20.120.65) if someone makes a complaint.

Comments :

  • fairy-althea

    31/01/2016

    Visiteur wrote: "C'est top j'adore !"

    Merci ^^

  • Visiteur

    31/01/2016

    C'est top j'adore !

Report abuse