Chapitre 14 : Désespoir

Chapitre 14 : Désespoir

Lucy inspira à fond pour sentir l'odeur de son homme. Elle s'enfouit un peu plus dans son cou. Il la serra contre lui puis il la repoussa. Il ne devait pas se laisser attendrir. Il avait beaucoup à lui reprocher !


- “Oui je suis revenu et devine ce que j'ai découvert en rentrant. Non seulement ma femme s'est trouvée un travail alors que je lui avais dit de ne pas le faire mais en plus, j'ai découvert que la maison avait pris feu ! De plus tu ne m'as toujours pas répondu sur cette histoire de costume !”


Les larmes vinrent aux yeux de la blonde. Elle qui avait tellement pensé à ses retrouvailles !


- “Pour le costume, c'est juste une demande d'un habitué qui a loué le restaurant pour le week-end. Il fête le mariage de sa petite soeur. Pour le travail, il fallait bien trouver l'argent pour faire les réparations ! Ce que tu avais laissé plus le reste des économies de maman et moi se sont déjà épuisées. Je ne voulais pas laisser la maison dans cet état !”


- “D'accord tu as bien fait avec le peu de possibilité que vous aviez. Je m'excuse de m'être emporté pour cette raison. Mais tu peux me dire pourquoi Natsu et les autres ne m'ont pas avertis du feu ? Ils sont pourtant partis de Magnolia après les faits !”


- “J'avais peur que tu ne sois pas concentré sur la mission et ainsi que tu te mettes en danger ou alors que cela prenne plus de temps. Je savais que tu arriverais avant la fin des travaux et que tu découvrirais tout. Bon c'est assez pour les explications ?!! Je peux pleinement ressentir le fait que tu sois revenu ou on se dispute encore ? Car là, je dois dire qu'il se fait tard et que je commence à fatiguer. On peut reporter le reste à demain ?!!”


Grey vit qu'il l'avait énervé. De fait sa colère se calma en voyant la lassitude sur son visage. Il lui tourna le dos et il s'accroupit lui faisant comprendre que son dos était prêt à l'accueillir. Il ne vit pas le petit sourire heureux qu'elle afficha. Elle monta sur son dos et elle posa sa joue sur les cheveux doux et bruns.


- “Tu sens bon” dit-elle doucement et elle finit par s'endormir.


Il la ramena dans leur chambre, la déshabilla et il se coucha contre elle. Elle lui avait manqué.
Chapitre 14 : Désespoir

Lucy se réveilla avec le rire de sa fille. Un autre, masculin lui répondit. Elle était en joie d'entendre à nouveau ce double son dans la maison. Elle se leva et alla dans la salle de bain attenante à la suite parentale. Elle écarquilla les yeux en voyant les cernes et le maquillage qui avait un peu coulé. Elle espérait que Grey ne l'avait pas regardé ce matin. Une fois sa toilette de faite, elle suivit les rires. Elle arriva dans la cuisine faite à neuf.


- “Je peux me joindre à vous ?” demanda-t-elle avec amusement.


- “Maman ! Papa n'arrête pas de m'embêter ! Il dit que je suis encore petite ! Mais j'ai pris 2 cm !”


- “Elle devient une grande fille. Pourquoi riait-elle si elle était en colère ?” demanda la blonde à son compagnon.


- “J'ai fais semblant de m'asseoir sur elle en disant que je ne l'avais pas vu comme elle était petite. Viens, je vais te servir du chocolat et te donner un pain au chocolat. Ils sont frais de ce matin”, il l'embrassa sur le haut de la tête.


- “En tout cas, tu as bien meilleure mine que lorsque je me suis levé” sourit-il en posant le bol.


Elle rougit en repensant à sa tête de panda ! Elle le fusilla des yeux. Elle prit son petit-déjeuner tranquillement. Elle n'avait que le service du soir aujourd'hui.


- “Maman, tu es prête pour aller au parc ? “


- “Ah c'est vrai que je te l'avais promis. Je finis et on y va. Tu veux venir Grey ?”


- “Bien sûr ! Être avec les deux plus jolies femmes de la ville ne se rate pas !”


La petite sauta de joie face à ce compliment.
Chapitre 14 : Désespoir

Une fois assis à regarder la petite blonde jouer avec des amis, Grey demanda des informations sur les circonstances du feu.


- “On était en pleine nuit. Heureusement qu'il y avait des détecteurs de fumée ! Sinon je ne sais pas ce qu'il serait arrivé ! L'alarme m'a réveillé et j'ai senti la fumée. J'ai couru dans la chambre de Hope. Tout le rez-de-chaussée était en flamme. Avec Hope dans les bras, on est passé par la fenêtre de la chambre au fond du couloir. J'ai sauté sur le toit du cellier puis au sol. Hope n'a rien eu ni maman qui ce soir-là n'avait pas dormi chez nous. Les voisins avaient appelé les pompiers. D'après eux, c'est criminel. Il y a des traces d'accélérateur et une fenêtre brisée avant la prise du feu”, elle avait des grelots dans la voix”.


Grey la prit contre lui pour qu'elle se calme. Il regarda vers sa fille. Heureusement elle ne s'occupait pas d'eux et ne voyait pas sa mère pleurer.


- “Pardon, c'est passé. Quand le maître a su, il a demandé à Gadjeel et Levy d'enquêter. Ils n'ont rien trouvé. Il était tard, dans un lieu résidentiel, il y avait personne dans les rues pour voir quelque chose. Et les autres indices ont brûlé”.


- “Mais personne n'a de soupçon ? Il ne s'est rien passé dans les environs ?” demanda Grey, étonné.


Il vit que Lucy avait réagi au mot “soupçon”. Il la fixa jusqu'à ce qu'elle parle. Elle lui cachait quelque chose, il en était sûr.


- “Maman... Elle pense à Jubia. Elle croit que... Qu'elle m'en veut à cause de votre rupture”, avoua Lucy.


- “Jubia est assez... spéciale. Qu'elle ait fait une fixation sur moi dans le passé d'accord, mais elle ne mettrait pas des vies en jeu ! Elle a beaucoup changé depuis Phantom Lord. Même ces 3 dernières années, elle a mûri et arrêté les “grey-sama” et de parler d'elle à la 3e personne. Non, ça ne peut être elle. Et Conrad ?”


- “Il est déjà parti. Notre rupture ne l'a pas vraiment attristé. Le lendemain, il avait une femme dans son lit. C'est peut-être l'oeuvre unique d'un délinquant ou un truc du genre ?”


Ça pouvait être le cas. Grey l'espérait. Il décida de poser plus de question à Gadjeel. Il voyait le visage de sa compagne passer de l'espoir à la peur. Il lui prit la main et il la serra.


Ils restèrent 2 heures au parc, puis ils allèrent à la guilde. Grey savait qu'Erza avait dû faire son rapport sur la mission mais c'était lui qui l'avait commencé. Il monta dans le bureau du vieux et laissa ses femmes rire des bêtises de Natsu.


Il redescendit à midi. Ils décidèrent de prendre leur repas là. Ils étaient à table avec Natsu et Happy quand la porte s'ouvrit sur la mage d'eau. Elle regarda dans la salle et s'arrêta sur Grey. Le silence à son entrée fit dresser les yeux du brun. Il vit la bleue s'approcher d'eux.


- “Je peux te parler Grey ? C'est important”, elle était apparemment fatiguée.


- “Tu peux parler devant Lucy. Je ne veux pas de secret entre nous. Natsu ?” il demanda au rose de partir.


- “Je suis enceinte !”, c'était une bombe de plusieurs mega-tonnes qu'elle lâcha.


- “Et il est de toi, au cas tu douterais. Je suis enceinte de 11 semaines. On était encore ensemble ! Qu'est-ce que tu comptes faire ? Je préfère te dire que je ne me sens pas assez forte pour l'élever toute seule”.


- “Je... Euh... Tu es sûre ?”, bafouilla le brun.


- “Oui ! Tu crois que je viendrai te le dire sinon ?!!”


- “Qu'est-ce que tu veux, toi ?”


- “Je veux que notre enfant naisse dans une vraie famille. Qu'il ait sa mère et son père ! Je ne veux pas qu'il soit... un bâtard !”, elle dit ça en regardant la petite Hope.


Lucy serra les poings face à ces mots ! Elle allait se lever quand Mira lui posa la main sur l'épaule.


Grey était sous le choc. Son esprit essayait de réfléchir mais ses idées s'embrouillaient. Elle lui demandait de l'épouser ?


- “J'ai rendez-vous dans 4 jours avec la gynécologue pour un premier contrôle. J'attends ta réponse ce matin-là !”, elle repartit sans se retourner.


Le brouhaha revint dans la guilde. Quelqu'un lança un “eh ben il est drôlement productif Grey ! 2 gamins par accident ! Il devrait changer de préservatifs !!!”. La fin de la phrase était étouffée par le coups que ce quelqu'un reçu. Le mage de glace regarda vers sa compagne. Elle aussi était abasourdie.


- “Lucy... Je...”


- “Il faut que tu réfléchisses. Il s'agit d'un bébé. Tu dois prendre...”


- “Je sais !” il était en partie déçu de sa réaction à elle.


Il se demandait si elle avait bien compris que Jubia lui demandait de reprendre leur relation. Elle n'avait pas peur ?!! Elle n'avait pas d'expression sur son visage. Cela lui était égal ?!!! Il se leva pour sortir de la guilde et réfléchir comme elle le demandait. Il avait besoin d'être seul. En passant à côté d'elle, il vit ses poings serrés et tremblant. Elle les cachait sous la table. Il s'arrêta. Il reprit son chemin. Il déambula dans les rues de Magnolia.


Il rentra tard dans la nuit. La marche ne l'avait pas beaucoup aidé. Il s'approcha de la chambre qu'il partageait avec Lucy mais il n'osa pas ouvrir. Il alla dans une des chambres d'amis. Il se retourna dans les draps toute la nuit jusqu'au matin. Il partit très tôt le lendemain pour ne pas croiser le regard de la blonde.
Chapitre 14 : Désespoir

La constellationniste prit son petit déjeuner avec sa mère dans le babillement de la petite. Pour une fois, elle n'écoutait pas, perdue dans ses pensées et ses peurs. Grey n'était pas venu dans leur chambre. En se réveillant, elle l'avait cherché. Elle avait vu le lit défait dans la chambre d'ami. Avait-il décidé de retourner auprès de Jubia et du bébé ?


Elle avait vu le désespoir de la bleue. Elle s'en voulait. Malgré la situation que celle-ci vivait, elle voulait que Grey les choisisse, elle et Hope. Elle se dégoûtait d'être aussi égoïste. Elle essaya de se changer les idées en attendant la décision du brun. Elle s'occupa de sa fille jusqu'à ce qu'elle aille au travail. Elle ne pensait pas que cela dérangerait Grey. Elle se demandait s'il s'en apercevrait seulement.


Elle n'avait pas tout à fait tort car il rentra à nouveau très tard. Il alla encore une fois dans la chambre d'ami et il partit à nouveau à l'aube.


Lucy ne le revit que vers la fin d'après midi. Elle venait d'amener Hope à la guilde pour que Lévy fasse la baby-sitter. Suzanna était partie la veille pour leur village et signer la vente de la maison. Toutes les deux en avaient discuté. Quelque soit la décision de Grey, elles allaient rester à Magnolia. Même si ça devenait difficile.


- “Lucy, je peux te parler ? “ demanda-t-il, hésitant.


- “Oui mais je dois aller au travail dans 30 minutes”.


Ils allèrent s'asseoir sur un banc dans le parc central de Magnolia. Il ne dit rien pendant quelques minutes.


- “Grey, il va falloir que j'y aille. Si ...” il lui prit la main.


- “J'ai pris ma décision. Je n'aurais jamais pensé être un jour dans cette situation. Cela a été difficile. Mais je suis arrivé à un fait irréfutable. Non, deux en fait. Le premier est qu'un couple qui est ensemble seulement pour un enfant n'a pas la capacité à traverser les épreuves de la vie et à vivre heureux. Le deuxième est que je ne pourrai plus vivre séparé de toi. Je...” il ne finit pas car Lucy venait de se jeter sur lui et de l'enlacer.


- “Je n'aurai jamais penser t'entendre dire ce genre de chose un jour !” elle pleura en se serrant bien fort contre lui.


- “De t'avoir choisi ?” demanda-t-il.


- “Non ! La façon poétique de le dire ! Je ne pensais pas que ce soit ton style. Tu sembles si stoïque, si peu sentimental. Ne te méprends pas ! C'est surtout le fait de l'avoir dit qui...”


Il s'écarta d'elle et se passa la main dans les cheveux. Ils étaient en fouillis.


- “Je n'ai pas dormi depuis 2 jours alors excuse-moi d'être un peu trop sentimental !” il essaya de reprendre son fameux air stoïque.


Il n'y réussit que de peu car le visage souriant et en pleurs de la femme qu'il aimait était magnifique. Il se pencha pour l'embrasser mais il se stoppa en sentant un frisson lui courir le long de son dos. Il se tourna pour voir ce qui l'avait provoqué. Il ne vit rien que des promeneurs dans le parc.


- “Comment vas-tu faire pour Jubia ?” demanda Lucy qui s'inquiétait pour la réaction de son amie.


- “Je pensais y réfléchir avec toi. L'avis d'une femme sur l'état d'esprit d'une autre sera une grande aide. J'ai toujours du mal à vous comprendre. Je pense d'ailleurs ne jamais y arriver tellement que vous êtes complexes !!”


Le rire de la blonde lui répondit. Ils décidèrent de rentrer à la maison pour en discuter en toute discrétion. Cela fut difficile, mais ils se mirent d'accord sur une façon.
Chapitre 14 : Désespoir

Le jour tant redouté arriva. Grey se sentait fébrile. Une main prit la sienne et la serra. Il était dans la guilde pour annoncer sa décision à la mage d'eau. Il avait demandé à ses amis d'être présents.


Lucy et lui avaient pensé que le fait d'être entourée et soutenue par la guilde serait plus réconfortant pour la jeune femme. Il voulait lui faire comprendre que quoi qu'il arrivait elle ne serait pas seule.


Il était l'heure qu'ils s'étaient fixés mais elle n'était pas encore arrivée. Le temps passa et elle avait plus d'une heure de retard. Grey commençait à s'inquiéter. Il se leva de la table où il attendait avec Lucy quand la mage passa la porte. Elle avançait en regardant par terre.  


Grey quitta la table et il la rejoint. Il sentit Lucy en faire de même. Elle resta derrière pour le soutenir moralement.


- “Jubia. Je suis prêt à veiller sur toi et sur notre enfant. Cependant je ne pense pas que le fait de nous remettre ensemble soit la meilleure idée. Je serai près de toi à chaque étape de ta grossesse. Il suffira que tu m'appelles et j'accourrai. Et une fois le bébé venu au monde, nous apprendrons à l'élever. Je sais aussi que tous nos amis nous aideront. Lucy et...”


- “Tu compte élever notre enfant avec Lucy ?!! Tu comptes le prendre avec vous ? L'élever dans ta “famille” avec une mère et un père amoureux ? Une grande soeur et une gentille grand-mère même si elle n'a aucun lien avec ? Et où est ma place dans ce schéma ?!!!!”


- “Je voulais dire que Lucy et BISCA, qui ont déjà élevé un bébé pourront nous donner des conseils. Macao, Wakaba et Alzack pourront en faire de même avec moi. Tu es la mère de ce bébé ! Rien ne changera ça ! Je ne te le prendrai jamais ! Lucy...”


- “Elle ne l'aura jamais. Personne ne l'aura !” Jubia rit méchamment.


- “Jubia, je ne veux pas prendre ta place”, intervint la blonde.


- “C'est sûr ! Tu m'as pris ce que j'avais !”


- “Je ne t'ai jamais appartenu Jubia. Je suis désolé de ne pas avoir pu t'aimer comme tu le méritais. Cependant, je...”


- “Je savais déjà ta réponse avant de venir. Je vous ai entendu dans le parc il y a quelques jours. J'ai donc moi aussi pris ma décision ! Tu ne sera jamais le père de mon enfant !”


- “Comment ça ?! Il est pas question que tu me tiennes éloigné du bébé !” face au sourire qu'elle lui retourna, il recula d'un pas.


- “Jubia, je comprends que tu sois apeurée et déçue de la décision de Grey. Mais c'est le père de ton bébé. Vous allez devoir l'élever ensemble...” dit Mira.


- “Nous ne l'élèverons pas. J'ai pris mes dispositions”.


- “Tu comptes le faire adopter ?! Pense à...”, commença Makaroff.


- “Non ! Il est pas possible que tu es fais ça ! Jubia ! Dis que tu n'as pas fais ça !!” prononça difficilement Lucy.


Grey se tourna vers elle sans comprendre la peur dans sa voix. L'horreur s'afficha lentement sur le visage de Mira et de Bisca qui étaient à côté d'elle. Il sentit son coeur s'arrêter en regardant à nouveau la bleue.


- “Il n'y a plus de bébé depuis hier ! Tu n'as pas voulu de nous en me repoussant, j'ai donc fait selon ta volonté !”


- “J'ai jamais voulu ça !!! Ce n'est pas possible ! Tu n'as pas pu faire ça si rapidement !! Il doit y avoir des procédures... Avorter n'est pas si facile, non ?!!!”, gémit-il en espérant une réponse positive.


Il n'en eut pas. Tout le monde semblait choqué. Lui le mage de glace sentit un froid glacial comme il n'en avait sentit qu'en de pires situations l'envahir. Sa décision avait-elle été la bonne ? Avait-il pris l'état psychologique de Jubia trop à la légère ? Il sentit une main se poser sur son bras.


- “Non !” cria-t-il en repoussant brutalement la personne.


Il vit le regard de la mage constellationniste blessé. Elle avait voulu le réconforter mais il n'en voulait pas. Il lança un regard autour de lui puis il partit en vitesse de la guilde.


- “Il a besoin d'un moment Lucy” réconforta Mira.


- “Je sais. Jubia, tu n'avais pas besoin d'aller aussi loin. On aurait pu...” commença la blonde.


- “Tu n'aurais jamais dû faire partie de la décision ! C'est toi le problème !” la mage d'eau partit tout aussi vite que le brun.


Suzanna et Hope arrivèrent et elles la croisèrent. Elle avait les larmes aux yeux pourtant son regard était froid. Makaroff expliqua ce qu'il s'était passé à sa petite amie. Elle vint vers Lucy qui était restée figée et elle regardait sa main. Celle qui avait été repoussée par son compagnon. Elle se demandait en son for intérieur s'il allait le rester et s'il n'allait pas lui en vouloir lui aussi.


Cette question résonna en elle quand elles rentrèrent toutes les 3 peu après. La première chose que fit la mage constellationniste fut de regarder dans la chambre si le brun y était. Elle ne le vit pas. Elle chercha dans les autres pièces mais toujours rien. Elle retourna dans la chambre et ouvrit en grand les placards pour voir que ses affaires étaient toujours là. Elle poussa un soupir de soulagement.


Suzanna prépara le repas et elle mangea seule avec la petite. Lucy restait sur le canapé à surveiller par la fenêtre. L'heure passa et il était temps de mettre la petite au lit. Elle réclama son père mais en comprenant que ce n'était pas possible, elle demanda sa mère. Celle-ci s'exécuta. Elle prit sa fille contre elle et elle l'emmena dans son petit lit. Elle la serra contre elle en lui lisant une histoire. Hope s'endormit au milieu du livre. Cependant pour ne pas retourner devant la fenêtre et pour continuer de serrer son bébé, sa petite fille contre elle, elle poursuivit la lecture.


Il était près de 21h30 quand elle sortit de la chambre d'enfant. Elle alla voir sa mère dans la cuisine. Elle était en train de préparer une tisane pour calmer la blonde. Elle la lui donna et elles allèrent s'asseoir sur la canapé. Lucy recommença à regarder au dehors, une faible lumière éclairant le portail.


- “Lucy, il faut lui laisser du temps. Je ne pense pas qu'il aille jusqu'à t'en vouloir ou même te quitter. C'est un bon père. Et il vient d'apprendre, même si ça ne faisait pas longtemps, qu'il allait avoir un autre enfant. Il avait dû s'y attacher. Par contre, je pense qu'il doit s'en vouloir. Il doit se dire qu'il aurait peut-être pu l'empêcher de faire ça”, la consola sa mère.


“J'espère que tu as raison. Je ne veux pas le perdre. Cela de fait que quelques mois que l'on s'est revu, que l'on a appris à connaître la personne que l'on était devenu durant ces 3 ans. Même si je ne me rappelle pas vraiment de lui avant ça. Il regrette peut-être que je ne sois plus cette ancienne Lucy ?”


- “Ne dit pas n'importe quoi. Va au lit. Il faut que tu sois en forme pour être à ses côtés et l'aider dans cette situation”.


La blonde se leva, finit sa tisane et obéit à sa mère. Elle se changea et entra dans le lit. Elle ne trouva pas le sommeil et elle put ainsi voir que Grey ne rentra pas de la nuit.


Elle se leva le lendemain avec des cernes sous les yeux. Suzanna fit un signe vers elle en sortant de sa chambre en même temps qu'elle. Elle répondit par la négative.


Lucy hésita puis elle s'habilla pour aller à la guilde. Elle demanda à la vieille femme de ne pas emmener la petite blonde à Fairy Tail pour la journée au cas où. Elle quitta la maison et en quelques minutes, elle entra dans la guilde. Elle se dirigea vers Natsu qui prenait son petit-déjeuner avec Lisanna et Happy.


- “Mira, est-ce que Grey est passé ? Tu sais si quelqu'un l'aurait vu depuis hier ?” demanda-t-elle à la blanche qui déposait une assiette devant sa soeur.


- “Il n'est pas venu et je ne l'ai pas vu. Quant à savoir si quelqu'un l'a vu ? Je n'ai entendu personne en parler. Pourquoi tu ne l'as plus revu depuis son départ de la guilde ?”


- “Non. Il n'est pas rentré de la nuit. Je m'inquiète vu l'état dans lequel il est parti ”.


- “Tu veux que je le cherche ?” questionna Natsu.


- “Non, je vais lui laisser encore un peu de temps. Merci”, elle s'éloigna d'eux.


Elle alla au dehors de la guilde. Elle prit une de ses clés, une en argent. Elle fit apparaître un esprit, une jeune fille avec une harpe. Elle lui demanda doucement si elle voulait bien aller chez elle et attendre le retour possible de Grey.


L'esprit accepta mais elle s'inquiéta de savoir si sa maîtresse allait pouvoir tenir sa porte ouverte longtemps alors qu'elle ne venait de retrouver sa magie qu'il y a peu. Lucy la rassura et l'esprit partit. Elle appela ensuite Loki pour chercher en ville.


Une première demie-journée passa sans nouvelles. La mage constellationniste commença à fatiguer. Elle résista jusqu'à 15h. Elle fit rentrer l'esprit de la jeune fille. Elle apprit ainsi que celle-ci n'avait croisé que Suzanna et Hope lors du repas de midi. Le lion, quant à lui, ne trouva rien non plus. Il insista pour entrer. Il savait maintenant qu'il utilisait un peu de la force de son propriétaire quand il était dans ce monde.  


Lucy décida à faire le tour des bars. Il avait surement voulu noyer son chagrin dans l'alcool. Elle se leva mais elle ne put aller plus loin. Ses jambes ne la portaient pas. Elle se rassit. Elle serra les poings face à sa faiblesse. Cela avait toujours été pareil.


Une main se posa sur son épaule. Elle était chaude et elle savait à qui elle appartenait.


- “Ne t'inquiète pas. On va le chercher pour toi. Tu ferais mieux de rentrer et de te reposer. Ce n'est pas facile pour toi en ce moment” dit Erza qui était accompagnée de Natsu.


- “Non, je vais aussi le chercher. Bien que je doive être la dernière personne qu'il souhaite voir. Jubia doit avoir raison. J'ai chamboulé le monde de Grey depuis mon retour”.


- “Ne dis pas n'importe quoi ! Il n'a jamais été aussi heureux que depuis que l'on t'ait retrouvé ! Il faut lui laisser un peu de temps pour qu'il digère les derniers faits. Bon si tu veux y aller, Kana va venir avec toi. Elle connait bien les bars des environs”, proposa la rousse.


Elle aussi pensait donc qu'il était allé se saouler. Lucy rassembla ses forces et elle accompagna la brune qui attendait près de la porte après avoir parlé avec la mage chevalière.


Les 3 heures qui suivirent ne leurs apportèrent pas un seul indice sauf celui que cette ville avait énormément de bars. Natsu et Erza n'avait pas eu plus de chance. Ils se demandaient où le mage de glace avait bien pu aller.


- “En tout cas, il n'a pas circulé par ici dernièrement. Sinon je l'aurai senti”, certifia le rose.


- “Il est temps pour toi de rentrer, Lucy. Ta fille doit s'inquiéter. Et avec un peu de chance, il sera rentré. On s'occupe du reste. Natsu va la raccompagner !”


- “C'est bon Erza. Je peux rentrer seule. Merci en tout cas pour ce que vous faites. Je m'excuse de vous mêler à nos problèmes”.


- “Ne dis pas n'importe quoi”, répéta Erza.


Lucy et Natsu partirent ensemble. Ils marchèrent en silence, chacun perdu dans leur pensée. Il la laissa devant chez elle et il repartit à la recherche du brun. Il avait pensé à un lieu où il n'avait pas voulu emmener Erza. Grey y allait quand il était au plus mal ou alors quand il avait essayé d'oublier et d'effacer Lucy de sa mémoire que ce soit avant ou après sa disparition. Il espérait vraiment ne pas le trouver là-bas.


Il ne fut pas exhausser. A peine entra-t-il dans le bar, à la nuit tombée, qu'il fut interpellé par un homme derrière le comptoir.


- “Ah, enfin ! Je me demandais quand quelqu'un viendrait le chercher. Il est derrière. S'il n'avait pas été un habitué, je l'aurai jeté dehors sans m'en préoccuper” dit-il à Natsu.


- “Un habitué ? Il vient encore ?”


- “En fait cela fait bien 2 ou 3 mois que je ne l'avais plus vu”, il guida Natsu dans la réserve.


Le rose vit son ami affalé dans un coin avec un tas de bouteille près de lui.


- “Il a continué à boire ici ?”


- “Il était déjà bien imbibé hier soir. Cependant il ne voulait pas de compagnie, contrairement à d'habitude. Même certaines de ses anciennes maîtresses ont été repoussées. Et assez violemment”.


- “Ne me dis pas qu'il voyait des femmes ici avant ces 3 mois !”


- “Non, il ne faisait rien. Il disait qu'il avait quelqu'un, Jubia je crois. Mais là c'était différent. Il prononce le nom de Lucy, comme avant. Il répète “juste Lucy maintenant”. Il s'est passé quelque chose ?” demanda le patron du bar en ramassant les bouteilles.


- “C'est compliqué. J'avais peur que son état l'avait refait plonger dans ses mauvaises habitudes”.


- “Eh ! Mon bar n'est pas si mal ! C'est seulement ceux qui le fréquentent qui en font ce qu'il est ! “


- “Il y a trop d'alcool, de sexe ici. Je serais venu plus tôt si je n'avais pas été accompagné. Pas question d'amener une femme ici !”


- “Il y en a pourtant” sourit l'homme.


- “Celles qui cherche un coup pour la nuit ou un client ! Bon, je l'emmène”.


- “Dis. Pour cette Lucy, c'est la même non ? Ce nom est assez rare. Je croyais qu'elle était morte ?”


- “Elle a survécu et il l'a retrouvé”.


- “Alors pourquoi il est dans cet état ? C'est ce qu'il espérait le plus !”      


- “Comme j'ai dit, c'est compliqué. Merci de l'avoir isolé et gardé”.


- “Sa façon de repousser ces femmes... Il avait l'air désespéré qu'elles le touchent. Je me suis dit que lorsqu'il sortirait de l'alcool, il n'aimerait pas se trouver dans un lit avec l'une d'elle”.

Natsu fit un signe de tête. Grey puait l'alcool et le parfum. Pas question que Lucy le voit comme ça. Il l'emmena chez lui et il demanda à Happy d'aller prévenir la blonde que Grey était avec lui.

Tags : 3 ans sans toi - GreyLu♥ - Fanfiction Fairy Tail

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.42.111) if someone makes a complaint.

Comments :

  • fairy-althea

    15/01/2017

    Teolou wrote: "Comment grey va t il comprendre que Jubia a menti et qu'elle est à l'origine du feu?
    Les pauvres, ils s'étaient enfin retrouvés et hope comment va t elle vivre cette situation?
    Vivement la suite
    "

    Je dois dire que Hope n'apparaît que peu car j'ai un peu de mal avec les enfants et les situations difficiles. Je n'aime pas beaucoup (même si c'est une fiction) de les mettre en scène.
    Normalement la suite arrivera dans la semaine.

  • Teolou

    14/01/2017

    Comment grey va t il comprendre que Jubia a menti et qu'elle est à l'origine du feu?
    Les pauvres, ils s'étaient enfin retrouvés et hope comment va t elle vivre cette situation?
    Vivement la suite

  • fairy-althea

    14/01/2017

    La-Plume-Bleue wrote: "Julia, enceinte ?.. Et le feu dans l'appartement.. trop de détails bizarres c'est louche tout ça ! Hâte de lire la suite, tu posteras un chapitre du Nalu bientôt ? En tout cas merci de m'avoir prévenue ^^ "

    La fin de cette fic est très proche. Je comptais la finir avant de reprendre les autres. Mais leurs écritures continuent !
    Quoique maintenant que j'y pense il y a qu'un seul Nalu en cours. Je vais essayer d'en publier un rapidement pour contenter tout le monde. ^^

  • La-Plume-Bleue

    14/01/2017

    Julia, enceinte ?.. Et le feu dans l'appartement.. trop de détails bizarres c'est louche tout ça ! Hâte de lire la suite, tu posteras un chapitre du Nalu bientôt ? En tout cas merci de m'avoir prévenue ^^

  • fairy-althea

    13/01/2017

    ninou-fr wrote: "je pense comme camelya!!! elle nous fait chier la jubia!!!! elle était vraiment enceinte, la bougresse??? et grey, il oublie qu'il a un gosse.. c'est plus le moment de se turbiner, bordel!!"

    Comme pour camelya, tu as une bonne intuition. Jubia voulait les manipuler et leur faire mal.
    Grey a subi un gros choc. Il ne pensait pas qu'elle utiliserait cette possibilité. J'ai laissé un Grey comme dans le manga, qui se referme sur lui quand ça va pas.
    Début du face à face Lucy / Jubia dans le prochain chapitre, il va donc devoir se bouger Grey !!

  • fairy-althea

    13/01/2017

    fairyvaria24 wrote: "Je le sent gros comme une maison que jubia est derriere tout sa c pas logique ... sinon jadore ta fic . La suite sera vers pour quand ?"

    Merci ^^
    La suite la semaine prochaine. Il n'y a plus que que 3 ou 4 chapitres (à peu près) pour cette fic donc je vais me focaliser sur elle ^^

  • fairy-althea

    13/01/2017

    Camelya659 wrote: "C'est moi où cette Jubia est une véritable manipulatrice ?
    Etait-elle vraiment enceinte d'ailleurs ? Ça sent le coup fourré à plein nez !
    "

    Bonne intuition que tu as là ^^
    La plupart des réponses dans le prochain chapitre (la semaine prochaine). Jubia va montrer un peu de son vrai visage ^^

  • fairy-althea

    13/01/2017

    LucyFulbuster wrote: "J'ai hâte d'avoir la suite x3"

    Elle devrait être prête la semaine prochaine ^^

  • ninou-fr

    13/01/2017

    je pense comme camelya!!! elle nous fait chier la jubia!!!! elle était vraiment enceinte, la bougresse??? et grey, il oublie qu'il a un gosse.. c'est plus le moment de se turbiner, bordel!!

  • fairyvaria24

    13/01/2017

    Je le sent gros comme une maison que jubia est derriere tout sa c pas logique ... sinon jadore ta fic . La suite sera vers pour quand ?

Report abuse