Chapitre 17 : Doutes et dangers

Chapitre 17 : Doutes et dangers

Grey se leva en entendant le nom de Lucy. Il s'approcha de la femme qui avait appelé les proches.


- “Mademoiselle Heartfilia va être transférée au 4ième étage. Voyez avec le service pour connaître sa chambre”.


- “Comment va-t-elle ?” demanda Grey la voix tremblante.


- “Je ne sais pas. On vous en dira surement plus au 4ième” et elle retourna dans le service.


Il monta les escaliers 4 par 4. Au bon étage, il chercha le bureau des infirmières.


- “Excusez-moi ! Lucy Heartfilia a été admise dans ce service ! Comment va -t-elle ? Et le bébé ? Dans quelle chambre ?” dit-il rapidement.


La femme qui était derrière le bureau rougit devant ce magnifique brun.


- “Putain, vous pouvez répondre ?” il était excédé de cette réaction coutumière.


- “Ne vous énervez pas ! Je vais voir” dit une autre infirmière qui était derrière lui pour entrer dans le bureau.


- “En premier, vous êtes de la famille ? On a pas...”


- “Je suis son compagnon. Nous vivons ensemble ! Elle porte notre enfant”.


- “Il n'y a pas de plus proche parents ?” demanda la femme qui avait plus d'expérience que celle qui était béate.


- “Ses parents sont morts il y a longtemps. Alors ?!”


- “D'accord. Ah justement voilà le médecin du service. Il vous en dira plus. Docteur, ce monsieur... comment ?”


- “Grey Fullbuster !”


- “Monsieur Fullbuster voudrez des nouvelles de mademoiselle Heartfilia. C'est son compagnon”.


- “Je dois justement aller la voir. D'après les urgences, elle n'a toujours pas repris connaissance mais elle ne semble pas trop gravement blessée. Dès son réveil nous demanderons à un neurologue de venir pour voir si elle n'a pas de séquelle à cause du manque d'oxygène”.


- “Et le bébé ?!!” les mots avaient du mal à sortir.


- “Comme on avait une chambre de libre, elle a été amenée directement ici où on pourra faire une échographie plus tranquillement. Vous voulez venir ?” demanda l'obstétricien en marchant dans le couloir.


- “Je viens !”


Lucy était dans une chambre seule. Quand la porte s'ouvrit, elle tourna la tête vers eux. Grey n'osa pas s'approcher mais il souffla de soulagement. Pendant les 2 ou 3 minutes avec le médecin, il était passé pour un mauvais compagnon qui savait que sa femme était enceinte mais pas plus.


- “Ah tant mieux ! Vous êtes réveillée. Je me présente, je suis le docteur Takamura. Vous êtes dans le service de gynécologie-obstétrique. Je vais vous faire passer une échographie pour voir si votre bébé va bien. Votre compagnon n'a pas pu nous dire de combien vous êtes enceinte”.


- “Je suis venue consulter dans cet hôpital il y a quelques jours, après une agression. C'est à ce moment que j'ai appris que j'étais enceinte. Une de vos collègues pense que j'en suis à 8 ou 9 semaines de grossesse. Vous pensez que mon bébé...” elle ne put continuer, des grelots dans la voix.


- “Nous allons voir ça. Vous voulez que votre compagnon sorte ?”


- “Non, je veux qu'il reste” dit-elle en tendant la main vers le brun.


Il s'approcha doucement, n'osant pas la regarder. Il prit sa main et la serra en réponse à sa main à elle. Une infirmière arriva avec l'appareil à échographie. Le docteur demanda à faire appeler un neurologue puis il commença l'examen.


La machine se mit en marche. Le gel sur le ventre de la blonde la fit se contracter. Le médecin s'excusa de façon mécanique. Il regardait l'écran. Il fit passer la sonde sur tout le ventre. Il ne disait rien. Lucy serra encore plus la main de Grey. Le docteur Takamura appuya sur quelques touches puis se tourna vers eux. Un son se propagea dans la pièce.     


- “Ce que vous entendez c'est le coeur de votre bébé. Il a l'air de bien se porter. Il semble jouer avec son cordon ombilical.  Je ne peux peux cependant pas vous certifier qu'il n'aura pas de séquelles mais les bébés sont résistants. Son rythme cardiaque est régulier et son développement est normal pour 9 semaines. Il faudra surveiller aux autres examens durant la grossesse”.


- “Merci !” pleura Lucy.


Elle regarda vers Grey pour se réjouir. Il avait les yeux brillants mais il gardait son air impassible. Le coeur de la constellationniste lui fit mal. Maintenant qu'elle était apaisée sur la santé de son bébé, elle pensa à tout ce qu'il s'était passé.


Le médecin partit et rappelant qu'un autre viendrait l'ausculter. Celui-ci frappa justement à la porte de la chambre. Il demanda à tout le monde de sortir. Le mage de glace lâcha la main qu'il tenait et sortit sans résister.


Il alla s'asseoir dans la salle d'attente du service. Il ne savait plus que faire. Lucy et le bébé semblait aller bien mais pour combien de temps ? Il se sentait coupable de ce qui venait d'arriver. C'était par sa faute que Jubia avait autant changé. Elle était devenue une menace pour sa famille car il n'avait pas su gérer leur relation.


Une main se posa sur son épaule. C'était Lévy.


- “Comment va Lucy ? “ demanda-t-elle inquiète en voyant le visage ravagé de Grey.


- “Elle va bien. Le bébé aussi”.


- “Alors pourquoi tu fais cette tête ?!!!”


- “C'est de ma faute si...”


- “Ne dis pas n'importe quoi ! C'est aussi de notre faute à tous ! Nous n'avons pas assez fait attention à Jubia depuis le retour de Lucy. Elle s'est isolée à votre rupture et nous n'avons pas assez insisté. D'ailleurs je crois que c'est même plus ancien et profond que votre relation. Après que tu sois sorti avec Lucy...”


- “J'ai entendu un cri. C'était elle ?”


- “Oui. Elle a voulu s'en prendre à nouveau à Lucy quand elle a entendu pour le bébé. Il a fallu que l'on se mette à plusieurs pour l'arrêter. C'est pour ça qu'Erza et Natsu ne sont pas encore là. Elle les a blessé. Pas beaucoup mais Wendy les soigne avant qu'ils viennent ici. Ils ne veulent pas que Lucy s'inquiète pour eux. Jubia va avoir besoin d'aide. Psychiatrique, je veux dire. D'après ses cris, elle fait plus que de la jalousie envers Lucy”.


- “Je n'aurais jamais dû commencer une relation avec elle alors que...”


- “C'est aussi de notre faute, Grey ! On pensait que c'était une bonne chose pour que tu passes à autre chose. Pardon”, répéta-t-elle.


- “C'est pas à moi qu'il faut le dire”.


- “Pourquoi tu n'es pas auprès de Lucy ?” demanda Lévy.


- “Un médecin était en train de l'ausculter. Il doit avoir fini. Tu peux aller la voir. Elle est dans la chambre 412”.


- “Viens avec moi ! Elle doit vouloir que tu sois près d'elle”.


- “Je ne crois pas. Elle doit surtout m'en vouloir !”


- “As-tu déjà vu Lucy en vouloir vraiment à quelqu'un ? Regarde ce qu'il vient d'arriver. Elle devait s'inquiéter de l'état de Jubia. Allez dresses-toi et comporte-toi comme un homme !! Voilà que tu me fais parler comme Elfman !” 's'énerva Lévy en attrapant Grey par sa chemise.


Elle toqua à la porte mais elle n'eut aucune réponse. Elle appuya sur la poignée et entra doucement pour le cas où Lucy serait encore avec un médecin. Il n'y avait personne. Enfin personne sauf Lucy qui était endormie dans le lit d'hôpital.


La mage des mots s'avança en silence. Elle sourit en voyant son amie dormir sereinement. Elle se sentait mieux de la voir elle-même. Elle fit demi-tour vers le brun.


- “Je vais la laisser dormir tranquillement. Veille sur elle. Je suis sûre qu'elle sera heureuse de te voir à son réveil. Et ne refais pas l'idiot en la laissant encore une fois seule ! Sinon tu auras à faire à moi et à beaucoup d'autres !” menaça-t-elle en partant.


Le jeune homme resta à côté de la porte quelques minutes puis il prit une chaise et s'assit à côté du lit. Il se saisit de la main féminine en prenant attention de ne pas la réveiller. Elle ne réagit pas. Elle devait dormir profondément pour reprendre des forces.


- “Je suis désolé Lucy. Je n'ai pas su être auprès de toi pour te protéger. Aucunes des 3 fois où Jubia t'a attaqué. Quel sorte de compagnon je fais ?! Tu ne t'en souviens pas mais déjà par le passé, je n'ai jamais pu le faire. C'était toujours Natsu qui te sauvait. La seule fois où j'étais le seul près de toi, je n'ai rien fait. Pas terrible alors que je voulais être fort pour ne plus perdre quelqu'un”.


Il baissa la tête et regarda ses pieds.


- “Ce jour-là... C'est même l'inverse qui c'est produit. C'est toi qui m'a protégé. Quand tu as lâché ma main... Je suis resté sans rien faire, accroché à cette plante. J'allais me laisser tomber aussi quand les autres sont arrivés. Je n'osais pas regarder en bas où tu étais tombée ni en haut pour voir leur visage”.


Il reposa la main sur le lit et se leva. Il remit la chaise en place.


- “Tu menais une vie tranquille avant que je te retrouve. Quand j'ai compris que tu étais bien vivante, je n'ai pensé qu'à mon bonheur et à celui de la guilde. Je t'ai ramené pratiquement de force, juste pour nous. Tu mèneras une meilleure vie sans moi”.


Il commença à partir, les doigts sur la poignée. Il tremblait malgré sa résolution.


- “Tu ne fais que fuir, encore et encore” dit la voix de l'endormie.


Grey se figea. Son bras retomba le long de son corps.


- “Tu ne t'éloignes pas pour moi mais pour toi. Comme après l'aveu de Jubia. Tu te retranches sur toi-même en t'autoflagellant. Tu croyais que pouvoir partir tranquillement en me parlant dans mon sommeil ?!! Tu croyais que j'allais encore te laisser faire ? Combien de fois comptes-tu m'abandonner ?!!” s'énerva Lucy en s'asseyant sur le lit.


Le mot “abandonner” fit mal à Grey. Il allait répliquer quand la porte de la chambre s'ouvrit avec fracas. Natsu apparut essoufflé.


- “Tu vas bien Lucy ?” s'écria-t-il soulagé.


- “Je vais bien. Mais toi...”


- “Tant mieux ! J'ai eu peur de ne pas arriver à temps. Jubia a réussi à s'échapper. On la cherche un peu de partout autour de l'hôpital. On a pensé qu'elle viendrait vers toi pour continuer et ...”


- “C'est pas vrai ! Mais qu'est-ce que vous avez fait pour qu'elle vous échappe ?!!” cria Grey.


- “Tu crois que c'est facile de se méfier d'une amie ? Je crois qu'elle n'est plus elle-même. Elle en veut tellement à Lucy ! La rage qu'elle a déployé quand vous êtes partis ...!” dit le dragon slayer de feu.


- “C'est elle qui t'a blessé Natsu ?” demanda Lucy en voyant un pansement sur le bras du rose.


- “Ce n'est rien. Bon je vais rejoindre les autres. Grey reste là et protège Lucy”.


- “Attendez ! Vous êtes autour de l'hôpital ? Est-ce que quelqu'un veille sur Hope et maman ?”


Une expression d'horreur apparut sur le visage du rose.


- “Le maître est revenu pour rechercher Jubia. Il n'y a plus...” il ne finit pas sa phrase que Grey passa à côté de lui en criant de rester avec Lucy.


Elle essaya de se lever mais ses jambes ne la portaient pas. Elle devait subir le contrecoup de son combat avec Jubia.


- “Natsu ! Vas avec lui ! Tout ça risque d'être trop pour lui ! Les autres surveillent l'hôpital, tu l'as dit ! Je ne risque rien ! Vas-y !”


Il hésita puis il partit à la suite du brun.


Lucy s'inquiétait pour sa famille mais aussi pour le cas où Jubia passerait à travers la surveillance à l'extérieur. Si elle arrivait dans l'hôpital dans le même état d'esprit que tout à l'heure, les patients du service risquaient d'être en danger. Elle devait s'habiller et sortir avant que cela n'arrive. Elle retenta de se lever. Elle était encore tremblante. Elle appela une infirmière avec l'alarme.


- “Il y a un problème mademoiselle Heartfilia ?”


- “Je dois quitter l'hôpital. Puis-je voir le médecin ? Et je souhaite m'habiller, s'il vous plait”.


L'infirmière refusa mais devant l'insistance de la blonde, elle alla chercher le médecin.


- “Vous ne vous sentez pas bien dans notre service pour vouloir partir aussi vite ? Pourtant vous étiez bien d'accord pour rester jusqu'à demain, non ? “ plaisanta Takamura.  


- “Je viens d'apprendre que la personne qui m'a blessée s'est échappée. Elle risque de venir à l'hôpital pour finir ce qu'elle voulait. Les autres patientes risquent d'être blessées. Il faut que je parte.”


- “Elle est si dangereuse ? “


- “Dans d'autres conditions peut-être pas mais là... Il y a peu, elle a mis le feu chez moi sans se préoccuper que ma fille de 2 ans et demi et ma mère pouvaient être présentes à l'intérieur. Je ne veux pas prendre de risques. Je promets de revenir si j'ai un problème mais...”


- “J'ai compris. Il va falloir que vous signez une décharge. Il faut aussi que vous vous reposiez le plus possible ces prochaines 48 à 72h. Si vous avez des saignements revenez tout de suite. Le neurologue vous a dit ce que vous deviez faire aussi. Je vais vous apporter la décharge”.


Il sortit et parla à l'infirmière qui arrivait derrière la porte. Celle-ci entra avec du linge dans les bras.


- “Vos vêtements étaient dans un trop mauvais été pour être gardés. Et vos sous-vêtements sont encore mouillés. Je vous ai apporté une blouse qui pourra vous servir de robe jusqu'à ce que vous arriviez chez vous. Cependant il faudra la ramener, elle appartient à l'hôpital. Vous avez besoin d'aide pour l'enfiler ?”


- “Non, je vous remercie”, elle fut coupée par le “toc toc” du médecin.


Elle signa les papiers puis se changea. On lui avait proposé un fauteuil roulant qui attendait devant la chambre. Ses blessures aux bras allaient lui faire mal mais c'était le seul moyen pour elle de se déplacer dans ces conditions. Elle trouverait bien un membre dehors pour l'aider. Pour l'instant elle devait partir. Elle regarda si elle n'avait rien oublié. Elle avança vers la porte mais elle fut repoussée. Elle pensa qu'elle aurait dû aller plus vite.  


- “Je vois que je t'ai encore bien râté pour que tu puisses déjà sortir de l'hôpital ! Est-ce encore un coup de l'extraordinaire chance que tu as ?” dit Jubia en face d'elle.


Elle la repoussa à l'intérieur de la chambre et ferma la porte. Lucy se laissa faire en attendant de trouver une idée. Elle se rappela qu'avant de partir Natsu avait posé quelque chose à côté de son lit. Elle regarda rapidement et elle vit son trousseau de clés. Malheureusement elle n'avait pas été assez discrète. Jubia avait suivi son regard. Lucy s'élança comme elle pu vers la table de chevet. Une main attrapa les clés avant elle.


Le bleue ouvrit la fenêtre et elle les lança en souriant. Lucy profita que la mage d'eau se tournait pour fermer la vitre mais aussi les stores pour sortir et s'enfuir. Une fois encore, elle fut trop lente. Elle fut tirée en arrière par les cheveux. Elle tomba sur le sol. Elle eut peur. Beaucoup plus qu'il y a quelques heures car elle n'avait plus de force pour se battre.
Chapitre 17 : Doutes et dangers

Grey avait croisé plusieurs membres de la guilde en chemin. Ils lui dirent qu'ils n'avaient toujours pas de nouvelles de Jubia. La savoir dans la nature, pouvant s'en prendre à sa famille, l'énervait. Maintenant qu'il savait Hope et Suzanna en sécurité avec le maître, il pouvait mieux réfléchir sur les lieux où pouvait se cacher son ex petite amie. Il réalisa qu'ils allaient surtout à la guilde ou se promenaient dans les rues quand ils n'étaient pas en mission. Ce n'était pas des sorties romantiques.


Il avança plus vite en voyant l'hôpital. Il devait d'abord rassurer Lucy à propos de leur fille. En attendant l'autorisation de sortie pour sa compagne, il veillerait sur elle. Il laisserait les autres rechercher Jubia.


- “Ils essayent de blesser du monde pour avoir plus de patients ou quoi ?!” s'écria un homme que venait de dépasser Grey.


- “Je suis sûre que ce n'est pas ce qu'ils veulent. Quelqu'un a dû faire tomber ces clés. Il ou elle va surement arriver pour les trouver. C'est peut-être quelqu'un qui a fait une blague”, rit la femme qui était avec l'homme.


- “En tout cas, elles sont assez grandes ces clés ! Ce n'est pas pour ouvrir une porte ! Et qui les ferait en or pour une simple...”


- “Vous avez parlé de clés en or ?! Où sont-elles ? Où vous les avez trouvé ?! ” demanda Grey en attrapant l'homme par le bras.


- “Nous les avons laissé à l'accueil de l'hôpital. Je pense qu'elles sont tombées d'une fenêtre. Mais en quoi...?” Grey était parti en courant vers le bâtiment.


Lucy n'aurait jamais pris le risque de laisser ses clés dans le vide. C'était surement volontaire qu'elles soient passées par la fenêtre. Il savait que ces clés étaient la seule défense de la constellationniste et il n'y avait qu'une seule personne qui voudrait s'en débarrasser ! Il se fit crier dessus de ne pas courir dans un hôpital mais il ne s'arrêta pas. Il ne pensait pas être parti si longtemps pour que Jubia trouve la chambre de Lucy.


- “Putain ! Natsu aurait dû rester avec elle au lieu de me suivre !” s'exclama-t-il en colère et avec de la peur dans la voix.


Il arriva devant la porte. Le nom de Heartfilia n'y était plus inscrit. Il s'en étonna à peine. Il posa la main sur la poignée de la porte. Celle-ci était fermée. Il espéra que Lucy recevait des soins et pas de blessures. Cette porte fermée lui rappelait trop les événements ultérieurs. Il défonça la porte. Elle alla se cogner contre le mur à moitié dégondée. Jubia apparut surplombant Lucy qui était au sol.


- “Éloigne-toi d'elle ! Je t'interdis de la toucher ! Si tu veux te venger prends-en toi à moi ! C'est moi qui t'ai quitté, qui n'est jamais pu tomber amoureux de toi ! C'est moi qui n'ai pu te rendre heureuse !”


- “Mais tout ça c'est sa faute à elle ! C'est puisqu'elle était là que...”


- “Justement ! Elle n'était pas là. On la croyait morte !”


- “Mais elle a toujours été dans ton coeur ! Même morte, tu l'aimais ! Peut-être plus que quand elle était vivante ! Car à ce moment, tu n'osais pas l'approcher ! Je connais les sentiments que tu as pour elle depuis notre rencontre. Je te voyais lui jeter des regards quand tu pensais que personne ne le voyait ! Je te voyais éloigner ceux qui s'approcher trop d'elle ! Je te voyais aussi passer de femme en femme pour l'oublier ! Mas tu ne voulais pas de moi ! Je n'ai jamais compris ce que tu lui trouvais. Elle n'est pas forte, elle ne pourras jamais se battre à tes côtés ! Nous sommes si compatibles. Même nos magies s'associent à la perfection ! Mais elle, toujours elle !!!!”


- “Et tu crois que c'est en la tuant que tout ira bien ? Tu crois que je tomberais amoureux d'une meurtrière ?!” cria Grey en se plaçant entre les deux femmes.


Il n'avait pas voulu faire de mouvements brusques. Il avait eu peur qu'elle s'en prenne à Lucy avant qu'il puisse s'interposer. Maintenant il pouvait créer un mur de glace pour protéger la blonde. Cela énerva encore plus Jubia.


- “Je suis plus forte que tu ne le crois. Je n'utilisais pas toute ma puissance pour ne pas te surpasser et que tu le prennes mal. Il sera facile de casser ce mur et d'en finir avec elle !”


- “Jubia ! Tu te rends compte qu'elle n'est pas toute seule ? Elle est enceinte. Je t'en prie, ne fais pas de mal cet enfant comme...” il ne put finir en repensant à l'avortement de la bleue.


- “Elle n'a rien fait Grey !” intervint Lucy.


Il se tourna vers la constellationniste sans comprendre.


- “Tu vas te taire !” hurla Jubia en lançant sa magie vers le mur de glace.


Cela devait être de l'eau un peu chaude car la pièce fut envahie par de la vapeur. Grey se concentra pour sentir la présence de la bleue. Il devait à tout prix protéger Lucy. C'était une sorte de leitmotiv qu'il avait oublié pendant quelques jours. Il sentit quelqu'un sur sa droite, il se prépara à recevoir un coup car il faisait rempart. Il n'y eut rien sauf un bruit de choc. Jubia ou Lucy avait cogné contre le mur de glace.


La vue commençait à se dégager. Il approcha de là où était Lucy. Le mur était fragilisé. La mage d'eau essayait de s'infiltrer par n'importe quel interstice. Elle visait seulement Lucy. Grey lança son marteau mais elle l'évita.


- “Je t'ai dit de ne pas la toucher !” cria-t-il.


Il voulait lui faire peur. En voyant la force qu'il avait mis dans son marteau, il avait compris qu'il ne voulait pas la blesser. Mais s'il continuait ainsi, c'était Lucy qui en paierait le prix. Il lança une nouvelle attaque qui figea l'eau en forme de lance. Elle cherchait à transpercer le mur tout en évitant de s'en prendre à lui. Il allait en jouer et se mettre en travers de son chemin. Il s'interposa une nouvelle fois. Seulement la lance se sépara en plusieurs et frappa la glace. De nouvelles vapeurs s'échappèrent. Le cri de Lucy, derrière, le figea. Il passa la main dessus la partie solide. Il sentit qu'elle avait été transpercée.


- “Lucy ! Tu vas bien ?!” demanda-t-il inquiet.


- “Ça va. C'est passé à côté de moi. Je n'ai rien” avoua la blonde.


- “Jubia, c'est fini ! Il ne pourra plus rien avoir entre nous !”


- “Tu crois que je ne l'ai pas déjà compris ? Cela n'a plus rien à voir avec toi ! C'est entre elle et moi ! Je ne veux pas te faire de mal mais si c'est le seul moyen de me débarrasser d'elle, je le ferais !”


Elle le frappa avec ses poings et sa magie. Il les évita difficilement. Elle était beaucoup plus forte qu'il ne le pensait. Toutefois cela lui était égal car elle ne dirigeait plus d'attaques vers Lucy. Il allait la fatiguer et la stopper sans trop la blesser. Il encaissa les coups un par un malgré les cris de sa compagne qui lui demandait de se défendre.   


Au bout d'un moment, ils devinrent essouflés. C'était difficile de se battre dans un espace restreint. Il devait contenir sa force pour ne pas mettre les patients du service en danger. Il s'était décidé à lancer des attaques car il faiblissait. S'il avait continué, il aurait risqué d'être trop atteint pour défendre Lucy.  Il regarda vers celle-ci et il se prit un violent coup qui le projeta contre la porte de la chambre qui se décrocha du chambranle. Elle tomba en avant et s'abattit sur lui. Il se redressa et il poussa la porte vers le couloir. Il vit les gens courir dans le service. Certains poussaient des brancards. Ils évacuaient les patientes.


Jubia fixait la glace qui protégeait à nouveau Lucy. Grey l'avait reconstituée. Elle se tourna vers lui et lança une grosse quantité d'eau dans le visage. Il ne réussit pas à l'éviter. Il fut envoyé en dehors de la chambre. Il retint sa respiration et se concentra pour geler le liquide. Cependant il dut prendre quelques secondes pour dégager sa tête du bloc formé.


Il entendit soudain un grand bruit. La bleue avait mit toute sa puissance magique et elle avait détruit en partie le mur de glace. Il ne chercha plus à  la préserver. Il lança son bazuka directement sur elle. Elle l'évita en se liquéfiant. Le coup de feu de glace fit exploser le mur externe de la chambre. Un trou énorme donnait sur le devant de l'hôpital.


-”Merde ! J'espère que personne n'était dessous !” s'exclama-t-il.


Il n'avait pas le temps de vérifier. Il jeta un coup d'oeil à Lucy pour voir si elle n'avait pas été blessée. Elle se couvrait le visage avec ses bras. Elle les baissa et le regarda. Elle hocha la tête pour lui faire comprendre qu'elle allait bien. Il réalisa que depuis ses suppliques pour qu'il se défende, elle n'avait plus parlé. Surement pour ne pas le distraire. Il chercha la bleue du regard depuis l'entrée. Il sentit un frisson dans son dos. Il n'eut pas le temps de s'écarter. Il se prit plusieurs coups de pied dans les côtes. Il n'avait pas pensé à regarder sous lui. Il ne l'avait donc pas vu le prendre à revers. Il s'écroula dans une autre chambre, celle d'à côté. Celle-ci avait la porte ouverte et plus personne à l'intérieur.


Cela le soulagea quelque peu car un pan du mur était tombé, surement à cause de son attaque. C'était par ce trou qu'il avait été mis à terre. Il s'élança dans la chambre de Lucy en ne voyant plus Jubia. Elle se trouvait sur le côté de la pièce, face à la constellationniste. Celle-ci avançait doucement à quatre pattes pour sortir de sa protection de glace. Elle n'avait pas vu le retour de la bleue.  


- “Lucy, fais attention !” cria Grey.


Une vague d'eau rapide la repoussa en arrière juste à l'endroit où le mur avait explosé. Elle ouvrit grand les yeux en se sentant partir en l'air.


- “Aaaaaahhhhhhhhhhhh !!!!!!!!” cria la blonde en tombant.


- “Lucy !!!!!!”, il courut vers le trou rougeoyant.


Le soleil avait commencé de tomber en cette fin d'après midi. Il n'arriva pas jusque là. Il fut repoussé. Il résista puis il se laissa tomber sur les genoux. L'obstétrique était au 4ième étage. Lucy devait déjà être au sol parmi les gravats, le corps disloqué. Il ne pouvait pas voir ça. Il se recroquevilla. Les larmes coulèrent sur ses joues mais le silence régnait dans la chambre. Enfin jusqu'à ce qu'il entende au loin la voix de Jubia.


- “J'ai réussi cette fois ? Elle est vraiment morte ! “, elle rit de soulagement et de joie.


Ce son incongru en regard de ce qu'il se passait transperça le froid et la brume qui avait envahi le corps et l'esprit de Grey. Il se leva et fonça sur la bleue qui riait encore. Il n'hésita plus. Il lui donna un violent coup de poing dans le ventre. Elle toussa mais elle garda le sourire. Il voulut le faire disparaître en s'en prenant à son visage. Elle le contra cependant.  La rage avait envahi Grey et ses coups étaient puissants. Elle ne résista pas longtemps. Elle tomba à terre. Il continua en pleurant.


- “Mais ça ne va pas ! Arrête Grey !!!” intervint la voix de Natsu.


Il agrippa le bras du mage de glace et le stoppa. Il le repoussa en arrière et le fixa avec étonnement. Il n'avait pratiquement jamais vu son compagnon dans cet état. Il avait totalement perdu le contrôle ! Jubia respirait difficilement, le visage en sang. Il chercha quelque chose pour l'essuyer et il ne crut pas ce qu'il vit. Jubia était mal en point pourtant à travers le liquide rouge elle souriait. Natsu eut peur.


Il regarda autour de lui.


- “Grey ! Où est Lucy ?!!” demanda-t-il avec effroi.


- “Elle a été poussé hors du bâtiment par Jubia” murmura le brun en montrant le mur éventré.


Le mage de feu retint sa respiration.


- “Encore une fois je n'ai rien pu faire pour elle. Je devais la protéger, je lui avais promis ! Par ma faute elle a chuté ! Cette fois-ci il n'y a pas la rivière pour la sauver. Qu'est-ce que.... Qu'est-ce que je vais faire maintenant ? Que vais-je dire à Hope et Suzanna ? Je ne crois pas que j'arriverais à continuer sans elle ! Pas cette fois”, termina-t-il doucement.


Il était là au sol, le dos voûté, les poings serrés. Ses cheveux cachaient ses yeux mais on voyait les larmes s'écouler sans s'arrêter sur son visage parmi les traces de sang. Il n'était pas seulement submergé par la douleur, il était aussi enseveli sous la culpabilité.


Natsu ne savait que dire. Il avança avec réticence de l'ouverture du mur. Il s'arrêta 1 mètre avant. Il fit demi-tour et il s'accroupit près de Jubia qui regardait le plafond, sereine. Il hésita puis il leva le poing et l'assomma d'un seul coup. Par sécurité, il sortit les menotte anti-magie que lui avait confié Erza et il les lui passa dans le dos.


- “T'es sûre ? Il y a peut-être encore du danger” dit la voix de Happy.


- “Ouf, j'ai eu un doute”, soupira Natsu.


Quelques pas se firent entendre puis des bras enlacèrent Grey qui était toujours prostré.


- “Grey. Je vais bien. Le bébé est moi allons bien”, murmura Lucy à l'oreille du brun en passant ses mains sur le corps masculin pour vérifier que lui n'avait rien.


Il inspira profondément et il répondit à son étreinte. Les larmes coulèrent encore plus mais cette fois, elles furent accompagnées par de forts sanglots.


- “Qu'est-ce qu'il se passe ? Jubia a été neutralisée ?” demanda Erza en entrant par la porte défoncée.


- “Ouais. J'ai préféré l'assommer avant qu'elle voie que Lucy était vivante”.


- “Elle a cru qu'elle était morte ?”


- “Ni elle ni Grey n'ont apparemment regardé par le trou pour vérifier. Je crois que l'on ferait mieux de l'emmener et de les laisser seuls. Je n'avais jamais vu Grey dans cet état. Ça me met mal à l'aise. Partons !” dit Natsu.


- “Et depuis quand c'est toi qui décide ?!” s'énerva Erza tout en le suivant avec Happy alors qu'il portait Jubia.

Tags : 3 ans sans toi - GreyLu♥ - Fanfiction Fairy Tail

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.90.92.204) if someone makes a complaint.

Comments :

  • fairy-althea

    10/04/2017

    cabou23 wrote: "super chapitre avec cette psychopathe de jubia . Attend la suite avec impatience"

    Psychopathe c'est bien le mot ^^
    Merci

  • cabou23

    09/04/2017

    super chapitre avec cette psychopathe de jubia . Attend la suite avec impatience

  • fairy-althea

    09/04/2017

    ninou-fr wrote: "super chapitre.. plein d'action et de sentiments..
    j'ai adoré!!!
    et grey a t il comprit que juvia n' a jamais été enceinte?
    "

    Il fallait que Grey se bouge un peu. Qu'il se comporte en "homme" pour Lucy.
    Tant mieux si ça t'a plu.
    Entre le combat, Lucy à protéger et ses propres sentiments, il n'a pas eu le temps d'y penser mais il saura dans le prochain chapitre.

  • fairy-althea

    09/04/2017

    lapiACNL wrote: "Grey est un peu dur avec les infirmières au début Mais j'adore le caractère froid De Grey !! Super chapitre hâte qui est la suite !!!"

    C'est vrai qu'il est dur mais elles se trouvaient entre lui et Lucy alors... La suite est presque finie ^^

  • fairy-althea

    09/04/2017

    La-Plume-Bleue wrote: "Yeah la suite !! J'adore comme toujours, de l'action, du combat, et des larmes du sexy Greyy 😊"

    Merci ^^
    J'espère n'avoir pas fait Grey trop sentimantale :-)

  • ninou-fr

    08/04/2017

    super chapitre.. plein d'action et de sentiments..
    j'ai adoré!!!
    et grey a t il comprit que juvia n' a jamais été enceinte?

  • lapiACNL

    07/04/2017

    Grey est un peu dur avec les infirmières au début Mais j'adore le caractère froid De Grey !! Super chapitre hâte qui est la suite !!!

  • La-Plume-Bleue

    06/04/2017

    Yeah la suite !! J'adore comme toujours, de l'action, du combat, et des larmes du sexy Greyy 😊

  • fairy-althea

    06/04/2017

    fanderoluetgreylu wrote: "Je suis contente qu'elle aille bien, mais dis moi, suis je la seule à me demander comment vont les autres patients ?
    Lucy a-t-elle récupéré ses clés ?
    Comment Juvia a réussi à entrer dans l'hôpital ? En se transformant en eau ? En ayant en complice ?

    Je ne suis pas sur d'avoir vu ces explications, peut être est ce juste moi qui les ai loupées ?

    En tout cas, hâte de voir la suite ^^
    "

    J'ai trouvé qu'il y avait pas mal d'explications entre Jubia et Grey au début alors j'ai pas voulu "alourdir" le chapitre.
    Donc ce n'est pas toi qui les a loupé, c'est juste qu'elles ne sont pas encore données. Difficile aussi de parler quand tu te prends des coups !! Et à la fin Jubia n'était pas en état de parler :-/
    La suite arrivera très vite car elle est presque finie ^^

  • fanderoluetgreylu

    06/04/2017

    Je suis contente qu'elle aille bien, mais dis moi, suis je la seule à me demander comment vont les autres patients ?
    Lucy a-t-elle récupéré ses clés ?
    Comment Juvia a réussi à entrer dans l'hôpital ? En se transformant en eau ? En ayant en complice ?

    Je ne suis pas sur d'avoir vu ces explications, peut être est ce juste moi qui les ai loupées ?

    En tout cas, hâte de voir la suite ^^

Report abuse