Chapitre 18 : Les révélations

Chapitre 18 : Les révélations

- “Grey”, murmura encore et encore Lucy pour le calmer comme elle le faisait quand Hope avait un cauchemar.


Ils restèrent plusieurs dizaines de minutes ainsi, les genoux au sol dans les bras l'un de l'autre. Grey semblait ne plus vouloir la lâcher.


- “Tu es vivante ! Merci mon dieu !” murmura le brun en resserrant encore sa prise sur elle.


- “Oui, je vais bien. J'ai eu un peu peur mais heureusement Happy était là. Et toi ? Tu saignes d'un peu de partout. Pourquoi tu ne t'es pas mieux protégé ?!”


Il ne répondit rien. Il s'éloigna d'elle pour voir son visage et le caresser. Il se pencha pour l'embrasser mais il se stoppa avant d'atteindre ses lèvres. Lucy remonta ses mains et les posa sur ses joues rugueuses de barbe de fin de journée. Elle estompa la distance qu'il y avait entre eux et elle l'embrassa. Il se figea quelques dixièmes de seconde puis il approfondit le baiser. Cependant, il n'était pas aussi passionné que d'habitude. Il était plus tendre.


- “Hum Hum !” s'entendit derrière eux.


Ils se séparèrent et regardèrent le docteur Takamura qui se tenait dans l'encadrement abîmé de la porte de la chambre.


- “Vos amis m'ont dit qu'il n'y avait plus de danger. Je suis venu voir comment vous alliez quand je ne vous ai pas vu les suivre”.


- “Les patientes de ce service...” commença Grey.


- “Elles vont bien. Dès que nous avons entendu des bruits de combat, je me suis douté que c'était ce dont avait parlé mademoiselle Heartfilia. Nous les avons fait évacuer. Il y a juste celle qui se trouvait dans la pièce d'à côté qui a eu peur et a déclenché le travail. Mademoiselle Heartfilia, comment vous sentez-vous ?”


- “Je vais bien. Juste un peu sous le choc. Je crois que je ne réalise pas tout ce qu'il vient de se passer. Mais il faut que Grey voit un médecin, il est blessé”, elle se redressa mais ses jambes tremblèrent.


Elle fut rattraper par Grey. Elle écarquilla les yeux et baissa la tête. Les 2 hommes suivirent son regard et ils virent un filet de sang s'écouler de sa jambe.


- “Suivez-moi ! Je vais l'examiner dans une autre salle. Allez là ! Je vais chercher le matériel d'échographie !” il partit dans le couloir.


- “Ça va aller Lucy. Je suis sûr que le bébé va bien ! Il va être aussi fort que sa maman comme Hope” il semblait désespéré en disant cela.


Il ne savait pas que faire face au visage apeuré de sa compagne. Il regarda autour de lui et il alla prendre ce qu'il semblait être des essuis-mains en papier. Il en prit 2 ou 3 et il essuya doucement le sang sur la jambe. Il ne savait pas ce qu'il espérait en faisant ça. Peut-être qu'en effaçant les traces, le pire n'arriverait pas.


En sentant le papier effleurer sa cuisse, Lucy stoppa le bras de Grey puis elle le relâcha. Il se recula, ne sachant pas si elle le rejetait ou si elle ne voulait pas être touchée. Lui reprochait-elle ce qu'il venait d'arriver ? Elle n'en n'avait pas l'air il y a quelques minutes. Mais maintenant avec le bébé en danger...?


Le médecin revenait avec un appareil. Il demanda à Lucy de se dénuder le ventre. Elle tenta d'ouvrir la blouse qui lui servait de robe. Ses doigts tremblaient tellement qu'elle ne réussissait pas.


- “Excuse-moi Lucy, je vais le faire”, Grey avait peur qu'elle le rejette pour cette simple action.


Elle ne bougea pas de toute l'opération. Cela ne le rassura pas. Il s'éloigna une fois le vêtement ouvert. Il n'était pas allé jusqu'en haut car elle ne portait apparemment pas de soutien-gorge. Malgré cette situation critique, il ne voulait pas que le médecin la voit. En faisant ce pas en arrière, il fut retenu par la main. Il fixa Lucy qui regardait l'écran qui venait de s'allumer.


Il fit de même, toutefois il ne voyait rien. Il commençait à s'inquiéter puis il se reprit car le médecin n'avait pas encore commencé l'examen. La sonde fut passer sur le ventre encore plat de la mage constellationniste. Grey suivait le mouvement sur cette peau. Il ne put retenir de serrer sa main sur les doigts féminins. Les restes de cicatrices d'il y a 3 ans n'étaient que peu visibles mais elles montraient ce que Lucy avait déjà traversé par sa faute.


Il releva brusquement la tête en entendant un battement cardiaque résonner dans la salle. Il regarda l'écran et vit des images en mouvement. Le buste de Lucy se remit à monter et à descendre. Elle avait retenu sa respiration jusque là.


- “Il semblerait que votre bébé va bien. Le coeur est régulier. Le placenta ne s'est pas décollé. Il arrive qu'il y ait des pertes de sang au début d'une grossesse. Et avec le stress et la peur c'est normal. Votre tension est un peu haute, cela peut être une explication aussi. Du repos en étant alitée pendant quelques jours et tout devrait rentrer dans l'ordre. On va vous garder en observation pour cette nuit. Je vais voir si nous avons un lit”, les rassura-t-il.


Les larmes coulaient sur les joues de Lucy mais aussi sur celles de Grey. Il ne chercha même pas à les essuyer. Il regarda la blonde qui ne quittait toujours pas l'écran des yeux. Takamura décida de les laisser un peu seul. Du bruit venait du couloir. Quelqu'un cogna à la porte. Loki passa la tête par l'entrebâillement. Il souleva la main pour montrer qu'il tenait les clés de Lucy.


- “Il va bien” murmura Grey sans prendre en compte l'arrivée de l'esprit du lion.


- “Oui !.... Il est aussi fort que son papa”, elle souriait à travers ses larmes.


Le brun se demandait si elle avait conscience d'avoir pratiquement dit la même phrase que lui. Il avança sa main libre pour la poser sur les cheveux blonds et caresser sa tête. Elle ne résista pas. Il se demandait si elle le sentait.


- “Lucy, pardon...” il ne savait pas quoi ajouter.


- “Ce n'est pas de ta faute. Jubia s'est laissée submerger par ... je ne sais trop quoi mais elle...”


- “Mais c'est à cause...”


- “Alors on peut dire que c'est aussi de ma faute. Dois-je m'excuser d'être en vie ? Dois-je m'excuser d'avoir donnée naissance à Hope ?”


- “Non !!! Pas du tout ! Je n'ai jamais pensé ça ! Que toi et Hope soyez près de moi est un vrai miracle !! Il est pas question que tu t'excuses pour...”


- “Alors ne le fais pas toi non plus ! Et tu n'as pas à me contredire ! C'est mauvais pour le bébé et moi. On a besoin de calme et pas d'être énervés !” le coupa-t-elle encore.


Il ne put qu'être étonné par ce retournement de situation. Il y a quelques minutes elle ne lui parlait pas et elle semblait lui en vouloir et maintenant elle... le taquinait ? Il avait toujours eu du mal à comprendre les femmes mais Lucy était même un voir deux niveaux plus haut dans la complexité !


- “Grey, tu veux bien faire une chose pour moi ?” demanda-t-elle sérieusement.


- “Bien sûr ! Tout ce que tu veux”.


- “J'aimerai que tu te fasses examiner. Si tu ne veux pas des médecins d'ici, va au moins voir Wendy”.


- “Ce n'est que quelques égratignures, rien de grave”.


- “Tu as dit que tu le ferais. Je serais plus rassurer. Va voir Wendy. Elle te soignera rapidement et tu pourras veiller sur Hope en attendant que je rentre, d'accord ?”


- “Vous avez un médecin dans vos proches ?” demanda le médecin en passant la porte.


Loki était parti comme aucun des deux mages n'avaient prêté attention à lui.


- “En fait c'est une mage qui pratique des soins. Pourquoi ?” s'inquiéta Grey.


- “On vient de recevoir 2 patientes à surveiller. Il nous manque des chambres vu que 2 d'entre elles au moins sont inutilisables. On pensait à les transférer dans un autre service mais si votre amie pouvait prendre soin de vous, on vous ferez sortir ce soir sous son contrôle. Vous n'auriez qu'à revenir pour un bilan dans 3 ou 4 jours et à venir s'il y avait le moindre problème. Je n'aurai jamais fait cette proposition si on avait plus de possibilités”.


- “C'est d'accord pour moi. Je serais d'ailleurs apaisée d'être auprès de ma famille. Grey, tu pourrais demander à Wendy si cela lui convient ?”


- “Mais si quelque chose arrivait ?!!!” Grey haussa la voix de peur.


- “Il n'arrivera rien. Tu seras là en cas de problème, non ? Tu m'emmèneras ici si ça ne va vraiment pas et si Wendy peut rien faire. Je suis sûre que ce bébé veut autant naître que sa soeur. J'étais dans un état encore pire pour la naissance de Hope. Va demander à Wendy s'il te plait”, le supplia-t-elle.


Il garda son air préoccupé et il partit voir la dragon slayer. Il lança un regard noir à Loki en sortant. Il était en fait resté à côté de la porte.


- “Reste là pour veiller sur elle ! Mieux que tu ne l'as fait jusqu'à maintenant !” s'énerva le mage de glace.


Loki entra dans la salle. Il détourna à peine la tête en voyant la blonde finir de se reboutonner. Elle resta sans parler en fixant les clés.


- “ Je suis désolé, Lucy. Je n'étais pas retourné dans le monde des esprits. Je n'ai donc pas senti que tu avais besoin d'aide. Je pensais pouvoir être utile ici mais cela a dû plus te fatiguer qu'autre chose”, s'excusa le châtain en rendant les clés.


- “C'est moi qui devrais m'excuser. Encore une fois, je me suis bêtement laissée écarter de vous. Vos clés sont même tombées de haut. Il faut que je prenne mieux soin de vous !”


- “Ne t'inquiètes pas nous sommes résistants” rit Loki.


Lucy en fit de même.
Chapitre 18 : Les révélations

Grey trouva Wendy à la guilde. Un attroupement se fit autour de lui pour avoir des nouvelles de Lucy. Il les rassura un peu.


- “Wendy, tu peux venir à la maison surveiller Lucy ? L'hôpital aurait besoin de place apparemment”.


- “Tu m'étonnes avec l'attaque de Jubia, le bâtiment doit être dans un drôle d'état”, supposa Carla.


- “Pas de problème. Je vais chercher des affaires et je vais chez vous. A moins que tu veuilles que je vienne à l'hôpital ?”


- “Non, je vais la ramener. D'ailleurs il faut que je passe à la maison avant. Lucy n'a rien à se mettre”, pensa le brun.


- “Attends, on a des vêtements ici. Ça prendra moins de temps que de rentrer et de retourner à l'hôpital. Je reviens”, proposa Mira.


- “Où vous avez mis Jubia ?” demanda calmement le mage de glace.


- “Elle est sous surveillance. Elle ne s'échappera pas cette fois. On pense la confier à un établissement plutôt que de l'emprisonner. On va en parler avec le maître pour avoir son avis. D'ailleurs il garde Hope et Suzanna pour la nuit. Lucy pourra se reposer comme ça”, répondit Lévy.


- “D'ailleurs comment elle a fait pour retrouver Lucy aussi facilement ? Je croyais que vous étiez en train de surveiller les alentours de l'hôpital ? Et comment s'est-elle échappée ?”, il était tendu en disant ça.


- “Elle était difficilement gérable après votre départ. On a réussi à la ramener à la guilde. Erza et Natsu se faisaient soigner. Moi je suis allée prévenir le maître. Et Gadjeel n'a pas voulu être à la surveillance de Jubia, ils sont trop proches. Nous avons donc décidé de lui donner un calmant vu que ceux étant plus puissants qu'elle ne serait pas là. Nous n'avons malheureusement pas pensé qu'elle est constituée de plus d'eau qu'un humain normal. La dose n'était pas suffisante. Elle s'est réveillée et elle a facilement pris le dessus. Après, comment savoir de quelle façon elle est arrivée jusqu'à Lucy...? On ne le saura quand lui demandant quand elle reprendra conscience. Tu n'y es pas allé de main morte avec elle !” avoua Mira en revenant.


- “Elle était encore consciente après que je me sois occupé d'elle ! C'est Natsu qui l'a assommé”.


Mira lui tendit les vêtements et il partit rejoindre Lucy. Il savait qu'elle ne serait pas contente que Hope ne soit pas auprès d'elle mais ils pourraient peut-être discuter tranquillement. Il n'était pas encore très sûr de vouloir cette conversation. Cependant ce qu'elle avait dit avant l'arrivée de Natsu dans sa chambre d'hôpital lui restait en mémoire.


Il arriva au moment où Lucy était dans les bras de Loki en pleurs.


- “Qu'est-ce qu'il se passe ?!! Lucy, tu vas bien ?!!”


- “Oui, c'est juste le contrecoup de tout ça. Et les hormones peut-être” sourit-elle pour tranquilliser le brun.


Il n'avait pas osé poser la question la plus importante pour lui à cet instant : ”pourquoi était-elle dans les bras de Loki ?”. Il laissa sa jalousie de côté. Cela ne l'empêcha pas d'écarter, d'une poussée, le lion.


- “Mira m'a donné des vêtements pour toi mais je ne sais pas si je dois te les donner”.


- “Pourquoi ? Ils ne sont pas bien ?”


- “C'est juste que l'idée que tu portes une blouse d'infirmière me plait assez !” sourit-il sensuellement.


- “Je te signale que je ne suis pas en état de répondre à tes fantasmes !”


- “Ah parce que tu le ferais si tu le pouvais ?”, il lança un regard narquois à Loki, resté dans la pièce.


- “Il va vous falloir attendre au moins une semaine. Après, cela sera selon l'état de mademoiselle Heartfilia” ajouta la voix du médecin.


Lucy était toute rouge qu'ils aient entendu leur plaisanterie, lui et Loki. Ce dernier s'approcha de la constellationniste, l'embrassa sur la joue et il disparut.


- “Bon je vous ai fait un nouveau papier de sortie. Au moindre problème n'hésitez pas à venir”, dit le médecin après son mouvement de recul face à la disparition de l'esprit.


- “C'est à nous de nous excuser de la situation. On a amené le danger dans ce service. A par du repos, il n'y a rien que je puisse faire pour elle ?” demanda Grey.


- “Cela devrait suffir. Tenez, l'hôpital vous prête un fauteuil roulant pour rentrer. Cela sera plus simple que de la porter”, il semblait avoir lu dans la tête de Grey.


La nuit était déjà tombée quand ils sortirent. Comme il l'avait pensé, Lucy n'avait pas été contente de ne pas retrouver sa mère et sa fille. Elle avait voulu les voir pour être bien rassurée.


- “Tu les verras demain. Elles savent que tu vas bien”


Le trajet se fit en silence. Grey ne voulait pas parler dans la rue. Ils s'arrêtèrent devant la maison éclairée. Wendy était déjà arrivée, il lui avait donné la clé, celle qu'il n'avait pas utilisée depuis cette histoire avec jubia.


- “... Mais qu'est-ce que vous faites là ?” s'exclama le mage de glace.


Il y avait du monde dans la maison. Toute leur équipe ainsi Mira et Lévy.


- “Les autres s'occupent de surveiller Jubia” expliqua la blanche.


- “Ce n'est pas ce que j'ai demandé !”


Lucy rit devant l'invasion de toutes ces personnes.


- “Cela te fait rire ? Je vous rappelle qu'elle doit se reposer !” dit-il aux autres.


- “Tu comprends maintenant ce que je ressentais quand vous vous incrustiez chez moi ?”


- “Ah ah c'est vrai... Hein ? Comment, tu te rappelles ? Je croyais que tout ce qui concernait Grey avait disparu”, s'étonna Natsu.


- “Ça m'est revenu quand je me noyais dans la chambre de Jubia”.


- “Mais c'est génial ! N'est-ce pas Grey ?” dit Mira.


Il ne semblait pas du même avis. Il semblait avoir peur.


- “Bon quoi qu'il en soit, il faut que tu te reposes pour le bébé. Je n'en reviens pas que l'on t'ais annoncé 2 bébés en aussi...”, Natsu termina-t-il par dire à Grey.


Il s'arrêta face au regard furieux d'Erza.


Il réalisa ce qu'il allait dire. Il chercha quelque chose pour détourner la conversation mais rien ne lui vint à l'esprit. Il se tourna vers les autres pour trouver de l'aide.


- “Ce n'est pas de ta faute Grey. De toute façon vu l'état mental de Jubia s'est peut-être mieux...” Erza ne finit pas sa phrase.


- “Tu n'as pas à te culpabiliser pour ça Grey”.


Les membres de Fairy Tail étaient choqués que Lucy en parle de manière si désinvolte.


- “Lucy. C'est tout de même difficile pour lui, tu dois le comprendre”, avoua Mira.


- “ Oui mais ce que je veux dire c'est qu'il n'y avait pas de bébé. Jubia n'était pas enceinte” ajouta la blonde face aux visages stupéfaits de ses amis.


- “Avant notre combat, elle a avoué qu'elle me détestait car j'avais été enceinte de Hope si facilement alors qu'elle n'avait pas réussi malgré plusieurs stratagèmes. Quand elle a eu du retard, elle s'est trop précipitée. Elle l'a avoué à Grey avant le contrôle du médecin, qui était négatif”.


- “Mais pourquoi lui dire qu'elle avait avorté alors ?” s'exclama Lévy.


- “Elle voulait le blesser, qu'il s'en veuille et peut-être qu'il s'éloigne de moi en insinuant qu'elle la fait par notre faute”.


- “Comment a-t-elle pu croire être enceinte alors que je me suis toujours protégé ?”


- “Elle a trafiqué les préservatifs que tu avais pendant plusieurs mois”.


Grey redressa la tête et la fixa, nerveux.


- “Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?” demanda Mira, curieuse de leur expression.


Elle fut encore plus intéressée par la rougeur qui apparut légèrement sur le visage du mage de glace.


- “Vu mon état, je pense que Grey a utilisé une des boîtes qui lui restait lors de nos propres relations”, Lucy rougit aussi mais elle était aussi heureuse d'avoir entamé l'air impassible de son compagnon.   


Il se passa la main sur le visage.


- “Ce n'est pas sûr qu'elle ait réussi à les trafiquer vu que ça n'a pas marché avec elle. C'est peut-être une autre raison qui explique ta grossesse”, mais cette phrase le faisait passer pour quelqu'un d' imprévoyant.


- “Ou alors elle ne peut pas avoir d'enfant. Ce qui n'est apparemment pas le cas de Lucy qui a réussi à tomber enceinte en très peu de temps les 2 fois. Ou alors c'est la super technique de Grey avec Lucy...” se moqua Natsu.


Les rires des autres remplirent la pièce. Lucy avait la tête penchée sur le côté comme si elle évaluait cette possibilité. En le voyant la fixer, elle éclata aussi de rire. Il pensa qu'il aimait décidément ce son et qu'il ne l'avait pas assez entendu récemment par sa faute.


- “Bon il faut que Lucy se repose. Vous pourrez la voir demain. Il se fait tard”, dit Grey le plus poliment qu'il put.


Plusieurs ralèrent mais Erza s'occupa de convaincre les récalcitrants. Ils partirent en promettant de revenir comme l'avait proposé le mage de glace. Wendy poussa le fauteuil jusqu'à la chambre de Grey et Lucy pendant que le brun accompagnait les autres à la porte. Il voulait s'assurer que la maison était bien fermée au cas où.


Il ne comptait pas laisser Lucy seule mais 2 précautions valaient mieux qu'une. Il rejoignit les filles en courant car il avait pas pensé à l'escalier. Il arriva juste à temps pour voir la blonde se levait pour monter à l'étage.


Elle avait à peine posée le pied sur la première marche qu'il glissa son bras dans son dos et la souleva. Elle poussa une exclamation de frayeur.


- “Je peux monter quelques marches Grey !”


- “Peut-être mais comme ça c'est tout de même mieux pour le bébé et toi !”


Elle ne dit plus rien. Wendy souriait en voyant son ami aux petits soins pour sa compagne. Elle attendit qu'il allonge la jeune mère pour proposer de l'examiner avant qu'elle dorme. Il se recula et il alla dans la penderie chercher un vêtement féminin pour la nuit. Il prit quelque chose dans lequel elle se sentirait à l'aise.


- “Tout semble bien aller. Je dois dire que je ne suis pas habituée aux grossesses. Cependant je sentirais s'il y avait une perte de sang ou un problème cardiaque”.


- “Merci Wendy. Grey tu peux l'emmener dans la chambre d'amis ? Je ne pense pas qu'elle ait besoin de veiller. Si il y a le moindre problème, je t'appellerais”, promit la blonde en baillant à la fin de sa phrase.


Le temps que Grey fasse ce qu'elle avait demandé, elle s'était changé et était entrée dans le lit. Il avança une chaise.


- “Qu'est-ce que tu fais ?”


- “Je vais m'installer là pour ne pas gêner”.


- “Le lit est assez grand” répondit-elle, sérieuse.


- “Je risque de m'endormir et de ne pas pouvoir veiller sur toi !”


- “Tu n'as pas à le faire. Je le sentirais !”


Il resta tout de même sur la chaise. Elle se redressa, remonta son oreiller et s'adossa. Ils se regardaient sans dire un mot.


- “Tu veux fuir à nouveau ?”, coupa-t-elle le silence.  


- “Qu'est-ce que tu entends par fuir ?”demanda-t-il la gorge nouée.


- “Je veux dire comme le lendemain de la conception de Hope”.


- “Tu t'en rappelles ? Tu te rappelles de quoi exactement ?”, il serra les poings sur ses cuisses.


- “Je crois que c'est de tout. Les images me sont apparues quand j'étais en train de me noyer. Je me rappelle de nos étreintes. On avait du mal à se rassasier l'un de l'autre. Et le lendemain tu as tout fait pour me convaincre qu'il n'y aurait rien d'autre car c'était juste du sexe entre amis et que tu le regrettais. J'ai réalisé que tu n'avais rien dit pendant la nuit. Pas de déclaration, pas de mot doux. Tu as juste exprimé du désir. Je ne pouvais pas te faire de reproches. C'était juste moi qui avais... C'est du passé maintenant, n'est-ce pas ? On a décidé de reprendre à zéro”, elle se glissa dans le lit pour s'allonger et elle se tourna.


Elle avait tout de même peur de sa réponse. Elle fit donc semblant de vouloir dormir. Une demie-heure plus tard toutefois en sentant du mouvement  derrière elle, elle tourna la tête et elle le vit allongé au dessus des draps, habillé.


- “Qu'est-ce que tu fais ?”' demanda-t-elle.


- “Je viens me coucher, ça se voit. Allez dors !” il mit ses deux bras sous sa tête.


- “Je le vois bien mais ce que je te demande c'est pourquoi tu te mets sur le lit ?”


- “C'est une sécurité”.


- “Tu as peur de me cogner dans la nuit ? ”


Il ne répondit pas. Lucy se tourna donc complètement pour le voir. Il avait passé un de ses bras sur ses yeux.


- “Grey ? Cette nuit-là, c'était vraiment que du sexe ?” demanda-t-elle, n'étant pas à une contradiction près.


Il ne répondit rien. Elle crut qu'il s'était endormi.


- “Ce devait être le cas”, ajouta-t-elle doucement.


- “Non ça ne l'était pas. C'était de l'amour et c'est ce qui m'a fait peur”, dit-il sans bouger.


Lucy avança la main vers son torse. Elle voulait le toucher. Cette simple phrase guérissait la blessure qu'elle pensait refermée.


- “Laisse-moi deviner ! Tu n'avais pas mis de nom sur tes sentiments et c'est après ma disparition que tu l'as compris”.


- “Il vaudrait mieux dormir”, répondit-il.


- “Mieux pour qui ?!!”


- “Bon si tu veux discuter, c'est donnant donnant ! Et toi depuis quand tu es amoureuse de moi ?”


- “En fait, je ne sais pas trop quand ça a commencé. Mais je l'ai réalisé au moment de l'affaire d'Edolas. Je pensais que mes réactions de colère quand Jubia te poursuivait était dû à l'agacement. Toutefois en voyant dans ce monde, la façon que leur Grey était amoureux d'elle, je me suis demandé si quand tu la repoussais ce n'était pas pour une autre raison que celle qu'elle ne t'intéressait pas. Et j'ai compris que ce n'était pas de l'agacement mais de la jalousie. Associée aux désirs que tu m'inspirais, j'ai sû que j'étais amoureuse de toi”.


Elle reprit sa respiration après avoir parlé d'une traite. Elle n'aurait pas pensé être aussi gênée de l'avouer à haute voix. Elle lui jeta un regard pour voir sa réaction à cette déclaration. Il souriait mais pas d'un air satisfait. Plus comme s'il se moquait de quelque chose.


- “Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle” s'exclama-t-elle en s'écartant de lui, blessée.


- “Je ne ris pas de toi mais de moi. J'ai perdu !”


- “Perdu ? Qu'est-ce que tu veux dire ? “


- “On dit bien que celui qui perd est celui qui aime en premier, non ?”, en l'accolant à lui.  


Lucy écarquilla les yeux, son rythme cardiaque s'accéléra et elle commença à trembler. Cette fois-ci Grey rit franchement.


- “Je vois que ça te fait de l'effet ! Mais pour le bébé, il vaut mieux que tu te calmes un peu”.


- “Quand ?” demanda-t-elle simplement.


- “Galuna !” dit-il en ne faisant pas croire qu'il n'avait pas compris la question.


Ce nom coupa la respiration de la blonde et arrêta son coeur pendant quelques dixièmes de secondes. L'île de Galuna et tout ce qui s'y était passé datait de peu de temps après son arrivée à la guilde. Plusieurs mois avant Edolas !

Tags : GreyLu - 3 ans sans toi - Fanfiction Fairy Tail

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.145.51.250) if someone makes a complaint.

Comments :

  • fairy-althea

    20/05/2017

    kimie68 wrote: "J'ai adoré ce chapitre !
    J'ai eu peur au début pour le bébé mais ouf tout vas bien comme lucy j'ai retenue ma respiration xd
    La relation de Grey et Lucy est sublimement bien écrite ! C'est une bonne chose qu'ils aient enfin parlé de leurs sentiments avant l'accident.
    Il y a plusieurs phrases que j'ai trouvé très fine et sublime.
    je te l'ai déjà dit mais j'aime beaucoup comment tu créés les sentiments de tes personnages ça m'emporte à chaque fois bravo ! ^^
    "

    Tant mieux ^^
    Pour avancer dans leur relation, il fallait qu'ils en parlent malgré leur décision de recommencer à zéro. Mais tout n'est pas encore exprimé !
    Je suis contente que les sentiments que je veux faire passer touchent les lecteurs.
    Merci beaucoup ^^

  • kimie68

    19/05/2017

    J'ai adoré ce chapitre !
    J'ai eu peur au début pour le bébé mais ouf tout vas bien comme lucy j'ai retenue ma respiration xd
    La relation de Grey et Lucy est sublimement bien écrite ! C'est une bonne chose qu'ils aient enfin parlé de leurs sentiments avant l'accident.
    Il y a plusieurs phrases que j'ai trouvé très fine et sublime.
    je te l'ai déjà dit mais j'aime beaucoup comment tu créés les sentiments de tes personnages ça m'emporte à chaque fois bravo ! ^^

  • fairy-althea

    05/05/2017

    fanderoluetgreylu wrote: "Non non, je veux dire comment elle a réussi si facilement à s'introduire dans l'hôpital "

    Ah cette partie sera évoquée par la suite en rapport avec des sentiments de Grey.

  • fairy-althea

    05/05/2017

    fairyvaria24 wrote: "Ba ta eu raison en plus quand on regarde par rapport à l'anime ba sa correspond parfaitement 😍"

    J'essaye toujours plus ou moins de rester dans le sens du manga ^^

  • fairy-althea

    05/05/2017

    FairyTail2012 wrote: "Enfin Juvia est hors d'état de nuire !!! Bon courage pour la suite "

    Merci ^^

  • fairyvaria24

    05/05/2017

    Ba ta eu raison en plus quand on regarde par rapport à l'anime ba sa correspond parfaitement 😍

  • FairyTail2012

    05/05/2017

    Enfin Juvia est hors d'état de nuire !!! Bon courage pour la suite

  • fanderoluetgreylu

    04/05/2017

    Non non, je veux dire comment elle a réussi si facilement à s'introduire dans l'hôpital

  • fairy-althea

    04/05/2017

    ninou-fr wrote: "J aime énormément ce chapitre.. les choses se révèlent.. grey est bcp plus digest et même mieux, il est au top!
    je adore sa dernière remarque.. celui qui aime le premier perd.. j aime bcp! C est de toi?
    Et lucy est enfin lucy!!!
    j aime bcp cette fiction.
    "

    Tant mieux que tu trouve Grey au top car j'avais peur de le faire trop sentimental.
    Celui qui aime le premier... n'est pas de moi. Je l'ai souvent lui dans des mangas (shôjo précisons-le ^^)
    Eh oui, Lucy est enfin de retour avec toute sa mémoire. Grey va devoir un peu plus s'expliqué du coup.
    Merci ^^

  • fairy-althea

    04/05/2017

    fairyvaria24 wrote: "wouah ! J'ai adoré , je pensais pas que grey étai amoureux de Lucy à partir de galuna 😨 mais franchement j'ai bien aimé ! Hâte de lire la suite !!;"

    Merci ^^
    Oui j'ai voulu que cela fasse longtemps qu'il soit amoureux et qu'il se soit "retenu" à cause du traumatisme de revoir Déliora, celui qui lui a pris ceux qu'il aimait.

Report abuse