16 tagged articles 3 ans sans toi

Vous avez la parole ! 11/05/2014

Vous avez la parole !

Je créé cet article pour que vous puissiez y mettre les réponses des commentaires que j'ai laissé sur vos blogs (Certains d'entre vous préfèrent cette méthode à celle de répondre sur votre propre blog. Alors voilà c'est ICI)
OU pour me prévenir de la sortie d'un nouvel article
OU simplement laisser un message. 
Ce n'est contre aucun de vous, mais retrouver vos réponses dans mon sommaire, dans un de mes chapitres, dans mes articles photos... Je ne m'y retrouve plus. 
Vous avez la parole !

Cet espace vous est donc entièrement dédié.
Et ainsi je saurais avec qui je dois répondre sur leur blog. 
 
 
 Alors à tout de suite !!!
Vous avez la parole !
 

Chapitre 1 : Le retour de Grey 03/06/2014


Grey revenait d'une mission. Il l'avait réussi beaucoup plus vite que prévu, ce qui était normal vu qu'il passait son temps entre les missions, les entraînements et les bastons avec Natsu.
Il arriva en face de la guilde. Il s'arrêta devant. Il n'était pas pressé de rentrer. Non, il ne voulait pas entrer !! Chaque année depuis trois ans, c'était pareil. Pourtant il avait surmonté tout ça ! Il avait gagné en puissance, il était passé mage de rang S, il avait une petite amie depuis quatre mois, ce qui était un record pour lui, qui était plus du genre aventures d'un soir ou courtes liaisons de deux mois grand maximum. Mais il faisait des efforts pour cette relation. Jubia l'avait eu à l'usure. Et depuis qu'ils étaient ensembles, elle s'était un peu calmée mais surtout elle avait arrêté de l'appeler Grey-sama. Elle était au petit soin pour lui tout en lui laissant de l'espace. Mais cette pensée ne suffit pas à le décider d'entrer.
Il continua donc son chemin, il ne savait pas où aller, il marcha donc sans but, perdu dans ses pensées. Pourquoi n'avait-il plus ressenti les mêmes sensations que cette nuit-là ? Il n'avait eu de cesse de les retrouver. Passé les quelques mois pour surmonter le choc et la culpabilité... non pas seulement quelques mois, pratiquement une année, il avait repris le court de sa vie. Les bastons, les missions, les filles d'un soir ou plus mais...
 
« Le vivrai-je qu'avec elle ? Cela voudrait dire que je ne ressentirais plus jamais ça maintenant qu'elle est morte ? Mais ai-je vraiment envie de le vivre avec quelqu'un d'autre ? Arrête de te poser toutes ces questions Grey !!! » prononça-t-il à voix haute.
 
-" Bien, maintenant tout le monde va te prendre pour un fou en plus d'un exhibitionniste !! ", se fustigea-t-il en voyant une femme s'écarter de son chemin en le regardant comme un fou.
 
Il tenta de lui sourire pour s'excuser mais cela ne fit qu'aggraver la situation car elle partit en courant. Il regarda où il se trouvait. Il reconnut la rue qui longeait le canal. Inconsciemment, ses pas l'avaient emmené vers l'endroit de la ville qu'il évitait. Il fit demi-tour et décida de rejoindre la guilde et d'y entrer cette fois-ci. Il croisa Lisanna qui sortait d'une épicerie avec deux sacs dans les bras. Il s'approcha.
 
-" Attends, je vais t'aider à porter tout ça", proposa-t-il en prenant les sacs des mains de la mage de take-over.
 
-" Grey !!!! Tu m'as fait peur. Tu ne devais pas être en mission ?", s'exclama-t-elle sous la surprise.
 
-" J'ai fini plus rapidement que prévu. Et toi, tu fais des courses pour le repas ?"
 
-" Non, c'est des provisions pour la guilde. En fait c'est seulement une petite partie. Mira m'a demandé de passer commande mais de prendre tout ceci des maintenant en attendant la livraison demain.  Mais tu devais te diriger vers chez toi !! Laisse-moi reprendre les sacs ça ira", dit-elle en s'approchant de Grey.
 
-" En fait, j'allais à la guilde donc je peux très bien les porter", ajouta-t-il en souriant.
 
-" C'est Jubia qui va être contente. Elle se languissait déjà de toi. Vous formez un joli couple. Mira est heureuse de vous voir ensemble. Elle qui espérait tellement te caser pour que tu arrêtes de passer de fille en fille. Elle attend que vous lui annonciez la venue de mini Grey et de mini Jubia ", confessa-t-elle avec le sourire sans voir l'expression sur le visage du mage constructeur.
 
Ils continuèrent leur chemin en silence. Quand ils arrivèrent à la guilde, Grey eut juste le temps de déposer les sacs sur le comptoir avant que Jubia ne lui saute dessus.
 
-" Grey, tu es enfin rentré ! Tu m'as manqué. Et si la prochaine mission on la faisait ensemble, en amoureux ?", demanda-t-elle le visage collé au dos de notre mage de glace.
 
-" Tu sais que la mission aurait dû durer deux jours de plus ?", dit-il en essayant de se détacher des bras de Jubia.
 
-" Alors, le nudiste, on t'a viré de la mission pour exhibitionnisme ? C'est pour ça que tu rentres plus tôt ?", le nargua un mage à l'étrange chevelure rose.
 
-" Non, la cheminée ! C'est seulement que j'ai fini la mission et contrairement à toi sans faire de dégâts. Le commanditaire était très content. Et vu que je n'ai dû utiliser que peu de ma force, j'ai décidé de rentrer pour te mettre la raclée de ta vie !!", répondit-il en se jetant sur Natsu.
 
C'est ainsi que commença une nouvelle baston qui entraîna une bonne partie de la guilde. Mira, qui s'occupait de gérer la guilde en l'absence du maître et de Erza, voulut les arrêter car leur budget pour réparer les destructions faites à la guilde était déjà dépassé.
 
-" Natsu, Grey, arrêtait de vous battre tout de suite sinon je m'occupe de vous !!! ", cria-t-elle après les deux fauteurs de troubles.
Elle savait que si ces deux-là s'arrêtaient, les autres suivraient. Hélas aucun d'eux ne réagit aux menaces ni à l'aura noire qu'elle dégagea.
 
-" Lisanna, Jubia, vous voulez bien dire à vos petits amis de se calmer. Le maître et Erza risquent de ne pas être heureux à leur retour si la guilde a subi des dommages", demanda-t-elle en dernier recours.
 
Mais ni Jubia, ni Lisanna n'avait assez d'emprise sur ces deux imbéciles pour les stopper. Seuls le maître Makaroff et Erza leur faisait suffisamment peur pour les arrêter. Non, ce n'était pas vrai. Mira se souvenait d'une autre personne qui arrivait à le faire. D'y repenser lui amena les larmes aux yeux. Ce qu'elle pouvait lui manquer. Lisanna en voyant sa grande s½ur pleurer et se méprenant sur la raison, décida de se jeter dans la bagarre. Elle réussit à sortir Natsu en le tirant par l'oreille. Ce qui calma rapidement la brutalité.
 
-" Regarde, ce que vous avez fait, toi et Grey ! Mira vous avez demandé de vous arrêter et vous ne l'avez pas écouté. Maintenant elle pleure. Vous êtes content de vous ?", hurla-t-elle après les deux protagonistes.
 
-" Je suis désolé Mira, je ne voulais pas te faire pleurer", s'excusa Natsu.
 
Grey quant à lui resta-là ne sachant pas quoi faire à chaque fois qu'une fille se mettait à pleurer.
 
-" Ce n'est pas de votre faute si je pleure. Je me suis juste rappelé que seules 3 personnes pouvaient vous canaliser", expliqua Mira.
 
-" Tu dois te tromper Mira, Jubia ne connait que le maître et Erza pour le faire. Jubia ne voit personne d'autre". 
 
-" Si, il y avait Lucy. Je me souviens de la première fois que je l'ai vu faire. Natsu et Grey se disputaient pour savoir qui avait gagné une bataille de polochon. Ils étaient d'ailleurs recouverts de bandages. Elle était assise au comptoir provisoire après l'attaque des Phantom Lord. Elle s'est retournée vers eux avec la même aura noire qu'Erza. Ils se sont tout de suite excusés et on promit de ne plus la déranger. J'étais toute étonnée", raconta-t-elle avec un sourire nostalgique.
 
Natsu tourna la tête pour ne pas montrer ses yeux embués de larmes et Grey s'éloigna pour récupérer les vêtements qu'il avait abandonnés durant le combat. Le sujet de Lucy était tabou. Surtout devant les membres de son équipe.
 
-" Je suis désolé, je n'aurais pas dû en parler", s'excusa Mira.
 
-" C'est rien ! Happy tu viens on va pêcher", et il partit sans attendre de voir si l'Exceed le suivait ou pas. Il disparut par les portes de la guilde.
 
-" Bon, moi, je vais rentrer me reposer un peu ! Je reviens à peine de mission. Je n'ai même pas pris le temps de déposer mon sac. A plus !", annonça Grey. Il prit lui aussi la direction des portes de la guilde.   
 
Les mages qui avaient entendus la conversation présentaient eux aussi une mine triste. Car bien que le métier de mage soit dangereux, surtout pour ceux de Fairy Tail qui trouvés toujours le moyen d'être impliqués dans les gros conflits, seul Lucy avait péri lors d'une mission. Ils ne pouvaient bien sûr pas compter les 2 ans où ils pensaient que Lisanna était elle aussi morte alors qu'elle se situait sur Edolas.
Jubia commença à suivre Grey mais la main de Mira l'a retenue. Elle lui fit « non » de la tête.
 
Un peu plus loin, Grey passa déposer son sac chez lui mais n'y resta pas. Il ne voulait pas rester entre quatre murs, il avait l'impression d'étouffer. Il partit vers la forêt de Magnolia. Il repensa aux missions qu'ils avaient fait tous ensemble, Lucy, Erza, Happy, le chalumeau et lui. Ils avaient de très nombreuses fois ris, crié, eu peur face à Erza ou même comme le disait Mira face à Lucy. Mais cette fois-là, ils n'auraient pas dû changer leur fonctionnement car...
 
« Non, n'y pense plus !!! Si Lucy avait fait équipe avec Natsu... Oh putain !!! Elle serait surement en vie aujourd'hui !! » pensa-t-il en fourrageant ses mains dans ses cheveux. Il baissa la tête et continua son chemin sans but précis. Mais il la rencontra.  
 
 
Il arriva dans une clairière. Il décida d'y rester et alla s'adosser à un arbre. Il leva la tête et regarda le ciel. Le soleil se couchait, transformant le bleu en une multitude de nuance orangée. Lucy était le soleil de l'équipe, de sa chevelure à son sourire, tout rayonnait. Il était perdu dans ses pensées depuis il ne savait pas combien de temps quand Natsu arriva à côté de lui.
 
-" Qu'est-ce que tu fais ici le glaçon ? La nature n'est pas trop ton truc. Tu préfères généralement la ville avec ses distractions !", demanda-t-il en s'asseyant contre un arbre à 2 ou 3 mètres de Grey.
 
-" Tu sais, bien qu'on ne s'entende pas, tu n'es pas non plus obliger de t'installer si loin !!", rétorqua-t-il vexé malgré lui.
 
-" Ça n'a rien avoir avec toi, crétin !! C'est seulement à cette place que Lucy venait parfois voir les étoiles. Elle disait que c'était plus calme que le hall de gare qu'était devenue sa chambre. » expliqua-t-il avec le sourire. Elle devait folle à force de toujours nous trouver dans son appart, que ce soit Happy et moi, ou toi et Erza. Elle m'avait dit une fois que quand elle insérait la clé dans sa porte, elle avait l'appréhension de trouver le bordel que l'on aurait pu mettre. Et que parfois elle passait chaque porte, de l'entrée, de la cuisine ou de la salle de bain qu'elle était bien toute seule !!", ria-t-il.
 
Ils restèrent ensuite là à contempler les étoiles en pensant à celle qu'ils avaient perdue. Au bout d'une heure ou deux, Grey se redressa.
 
-"Bon, je rentre moi ! A demain ", Il n'avait même pas envie d'insulter Natsu.
 
 
Décidément, à chaque fois à cette période, il déprimait. Certaines personnes ne comprenaient pas pourquoi. En fait personne ne pouvait comprendre. Ils ne savaient pas toute l'histoire, seules deux personnes savaient ce qui c'était passé ce jour-là. Lui et Lucy ! Malheureusement Lucy ne pouvait plus rien raconter.
Il se rendit chez lui et rangea les affaires qu'il avait dans son sac. Surtout un certain objet que personne ne savait qu'il l'avait en sa possession. Il le gardait toujours avec lui, dans son sac qu'il transportait maintenant de partout. Il le posa sur la table de chevet. Le regarder lui faisait penser à elle. Peut-être que c'était pour cela qu'il n'arrivait pas à se détacher.
Il se dirigea vers la douche et y resta longtemps comme si elle pouvait lavait sa culpabilité. Il n'aurait pas dû rentrer, généralement il faisait coïncider cette visite avec une de ses missions pour que personne ne lui pose de questions ni sache ce qu'il allait faire. Cependant cette fois-ci, il était revenu car il avait laissé son billet de train dans son appartement et il savait que Jubia s'introduisait parfois chez lui.
A sa sortie de la douche dans le plus simple appareil, il alla vérifier si le billet n'avait pas bougé de place. Non, il se trouvait toujours là. Ça le faisait chier car demain il allait devoir donner des explications sur son départ juste après être rentré et sur... Surtout Jubia après la scène qu'elle lui avait faite. Il avait de plus en plus de mal à gérer cette relation. Il avait l'impression que cela faisait des années alors qu'il y avait seulement 4 mois qu'ils étaient ensemble. Il avait eu raison de penser à rompre et c'est ce qu'il ferait à son retour. Il se coucha sur le lit et pensa qu'il aurait surement du mal à s'endormir. Il se tourna, vit sa table de chevet, sourit et s'endormit.

Tags : greylu fic - 3 ans sans toi - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 5 : Rentrons à Magnolia 23/01/2015


Les billets achetés, ils prirent le chemin inversé dans le silence. Grey vit bien que Lucy essayait de rester le plus loin possible de lui et était pensive. Etait-ce par peur d'être tentée de recommencer leur baiser ? Ou alors la culpabilité ? Il espérait vraiment que cela soit la première explication.

À peine arrivé, Hope se jeta dans les bras de sa mère en pleurs. Elle hoquetait ce qui ne permit pas au brun de comprendre son explication. Mais Lucy devait avoir plus de pratique car elle lui murmura quelque chose à l'oreille qui la calma. La petite fille renifla et sécha ses larmes avec ses mains. Lucy rit, la souleva dans ses bras et partit dans le salon où se trouvait tout le monde pour moucher sa fille.

-"Je peux savoir ce qui a mis Hope dans cet état ? " demanda Grey à son équipe.

-" Elle espérait pouvoir amener tous ces jouets avec nous a la guilde. Sa grand-mère a refusé. Du coup ça a été le grand déluge de larmes" expliqua Erza.

-" Ce n'est rien. Elle a eu beaucoup d'émotion aujourd'hui et ce n'est qu'une petite fille qui va devoir aller faire une sieste après avoir manger" répondit Lucy en calinant sa fille.

C'est vrai qu'elle n'avait que deux ans. Elle paraissait si débrouillarde pour son âge qu'il oubliait. Il avait devant ses yeux un tableau dont il ne voulait plus se passer. Suzanna alla préparer le repas car la petite ne voulait pas sortir des bras de sa mère. Même Grey ne réussit pas. Le côté bébé de sa fille lui sauta plus au yeux. Tant d'années qu'il lui reste à éduquer sa fille, il n'était pas question qu'un autre le fasse.

Le déjeuner se passa au calme pour ne pas déranger la petite. Une fois couchée, ils parlèrent tous ensemble du voyage. Il était prévu pour le lendemain à 10h. Suzanna et Lucy firent les valises en essayant de tout prévoir car ils n'avaient pas pris de retour. Elles ne savait pas combien de temps elles allaient rester. Vers les 14h30 Lucy partit pour prévenir la librairie et la bibliothèque qu'elle s'absenterait pour plusieurs semaines. Heureusement qu'elle n'était pas embauchée, que c'était du bénévolat car sinon elle aurait eu des problèmes pour garder son travail. Mais sa fille voulait vraiment connaître la guilde de Fairy Tail et elle aussi. Elle n'avait plus trop de doute quant à la véracité de toute cette vie antérieure à son amnésie. Une fois sortie de la bibliothèque, elle alla prévenir également Conrad. Dire qu'il venait juste de rentrer et là c'était elle qui partait. Depuis leur mise en couple, ils n'avaient eu que peu de temps à passer ensemble. Et maintenant se rajoutait son ancienne vie avec un père pour Hope et un ex pour elle. Surtout qu'elle n'avaot pas seulement oublié sa vie mais aussi ses expériences comme les rendez-vous amoureux, le sexe... Elle se présenta à l'accueil du magasin bien que Conrad lui ait dit qu'elle pouvait directement montée dans les bureau directoriaux. Elle n'osait pas. Elle fut amenée directement dans le bureau de son petit ami qui l'accueillit en la prenant dans ses bras et en l'embrassant. Elle eut un petit figement, pas encore habituée. Elle y répondit mais il y avait quand même quelque chose de différent. Un peu plus de retenue de sa part à elle. Elle ne put s'empêcher de repenser au baiser échangé avec Grey. Et aussi d'en faire une comparaison bien qu'elle essaya. Malheureusement il fut au désavantage de Conrad. Mais elle chassa vite cette pensée.

-" Je suis heureux de te voir ici. Je te manquais ? "

-" Non, enfin si, tu me comprends quoi ! " repondit-elle face à son sourire. " Je suis venue te dire que nous partons ce soir. Avec Grey on a pris des wagons-lits. Le trajet sera moins long pour Hope et surtout pour nous qui devrions la distraire pendant tout ce temps. Là elle dormira, ça ira plus vite. Je sais que tu penses venir avec nous et que ce délai est court. Moi-même je trouve que c'est précipité mais Hope est heureuse et je crois que j'ai surtout peur de mon passé".

Conrad la prit dans ses bras. Il posa sa joue sur le haut de la tête blonde.

-" Tu t'es reconstruit une vie à partir de rien. Tu étais gravement blessée, enceinte et sans mémoire pourtant tu t'en es sortie. Si tu avais la force de surmonter cela, tu arriveras à connaître ton passé. Et puis je serai là ! Je suis venu directement ici pour parler avec mon père. Il est d'accord pour que je parte encore quelques jours. Je ne pourrai peut-être pas venir dès ce soir mais je vous rejoindrais. J'en profiterai pour prospecter à Magnolia. Cette ville est assez touristique avec la Cathédrale de Cardia et la guilde de Fairy Tail. Beaucoup de monde y va. Ça serait bien qu'on ait une succursale là-bas. C'est ce que j'ai proposé pour qu'il accepte en fait."

-" Tu es rusé, Conrad. Tu sembles assez gentil mais tu sais manipuler tout monde. Je me demande si tu le fais avec moi ?"

-" Bien sûr que non ma chérie !" souria-t-il en se prenant des coups. " Ce que tu es costaud, je vais avoir plein de bleus. Et les gens diront " Oh le pauvre Conrad, il s'est encore fait battre par sa petite amie. Elle avait pourtant l'air si douce" et me plaidront".

-" Tu es un monstre de vanité et sans morale. C'est décidé je vais rompre. Je ne veux pas rester avec un type comme toi ! Laisse-moi partir !" mais elle était retenue dans ses bras forts.

-" J'ai eu suffisamment de mal pour te conquérir, je ne vais pas abandonner surtout avec ce Grey dans les parages. Il a un atout en étant le père de Hope. Il s'est passé quelque chose ?" demanda-t-il en la sentant se figer.

Il la retourna en la prenant par les épaules pour pouvoir voir son visage qu'elle essayait de cacher avec ses cheveux. Il lui redressa la tête en mettant son index sous le menton.

-" Dis-moi".

-" Il m'a embrassé sur le trajet de la gare. Je ne voulais pas te le cacher mais je ne savais pas comment te le dire" expliqua Lucy.

-" Cet enfoiré ! "

-" Je l'ai repoussé, ne t'inquiète pas. Et je lui ai fait comprendre que j'étais avec toi" le rassura-t-elle.

Mais cela n'eût pas tellement d'effet. Il lui demanda de le laisser car il avait du travail. Il avait une expression déterminée. Elle quitta le bureau l'esprit torturé par sa conscience. Elle n'avait pas tout de suite repoussé Grey. Elle n'avait pas menti à Conrad mais elle n'avait pas dit toute la vérité non plus.

Une fois tout organisé, Lucy et sa mère adoptive firent les bagages. Il a fallu dissuader Hope de prendre tous ses jouets ce qui ne fut pas un mince affaire mais ils prirent tous le trajet pour la gare de la ville voisine. La petite avait décidé de tenir la main de son papa pour le chemin. Elle lui posait énormément de questions. Comment était une guilde, si tous les mages étaient gentils, si ils allaient l'aimer, si elle pouvait devenir mage maintenant, où ils allaient vivre pendant ce temps...

Grey, n'ayant pas beaucoup de patience habituellement, prit sur lui. Il allait devoir changer pour sa fille. Elle était aussi intelligente et curieuse que sa mère ce qui le fit sourire. Hélas il le perdir vite en voyant son rival devant eux avec des valises.

-" Conrad ?" appela Lucy.

Il se retourna et leur fit signe.

-" Qu'est-ce que tu fais ici ? Je croyais que tu devais nous rejoindre plus tard ?"

-" J'ai réussi à bien travailler après ton départ. Du coup j'ai pu partir plus tôt. Je finirai de régler des détails dans le train. Je n'allais pas laisser partir les femmes de ma vie sans moi ? Je compte bien faire partie de la famille" dit-il en fixant intensément Grey.

Celui-ci le prit comme un défi. La guerre pour la conquête de Lucy était enclenchée. Il serra un peu plus la main de sa fille. De son côté Conrad, se pencha vers Lucy et l'embrassa à pleine bouche. Il s'ecarta d'une blonde sous le choc de ce baiser et il lui prit la main en entrelaçant leurs doigts. Ils reprirent la marche.

Grey fulminait mais il ne voulait pas perdre le contrôle devant la petite.

-" Papa, je suis fatiguée. Tu peux me porter s'il te plait ?" cette demande lui donna une idée.

-" Tu sais ce qu'on va faire ? Je vais prendre toutes les valises et ainsi tu pourras aller dans les bras de maman. Tu es d'accord ?"

Elle lui fit oui de la tête. Il demanda à Erza de prendre la valise de Hope, prit la petite dans ses bras et accéléra l'allure pour rattraper Lucy.

-"Lucy, Hope est fatiguée. Elle veut aller dans tes bras. Je vais prendre les valises comme ça se sera plus facile pour toi" et il lui déposa la petite dans son giron.

Il ne put s'empêcher de jeter un regard expressif au blond et il répartit à l'arrière pour récupérer les valises laissées à Titania.

-" Bien joué Grey. Ainsi il ne peut plus lui tenir la main. Je me demandais combien de temps tu allais tenir. Tu es bizarre ce soir. Tu ne t'es pas déshabillé, tu as gardé patience avec ta fille mais tu mets plus de temps pour réagir" exprima la rouge.

-" Je me concentre pour ne pas me déshabiller. Personne ne me croit quand je dis que c'est inconsciemment que je le fais. Là, pour ne pas être dévalorisé par rapport à ce type, je dois pas passer pour un pervers. Je dois vérifier que j'ai toujours mes vêtements très souvent. Du coup mes réactions sont plus lentes. Putain ! À ce rythme, je vais perdre des occasions" s'énerva Grey.

-" Tu ne devrais pas changer. Cela ressemblerait à de la dissimulation. Ta manie de te dessapper restera. Il vaut mieux qu'elle aprrenne ate connaître comme tu es. Elle est bien tombée amoureuse de toi avant en le sachant".

-" Oui, mais je n'avais pas de rival à cette époque. De plus elle a changé. Les épreuves qu'elle a traversé sans moi, la vie qu'elle a mené sans magie et que ce type a partagé, je ne pourrai pas le rattrapper !"

Ils arrivèrent à la gare et montrèrent dans le wagon où se trouvait leurs couchettes. Il y eut des problèmes de distribution de couchettes. Conrad n'avait pas eu le temps de prévoir une couchette. Il devrait donc partager avec quelqu'un. Mais si les garçons devaient être ensemble ça allait être impossible. Natsu et son mal des transports n'allait pas pouvoir partager une couchette. Il ne restait plus que Grey et Conrad. Aucun des deux n'y pensa même. Il fut donc décider qu'Erza dormirait avec Grey, Natsu seul, Wendy avec Carla et Happy, Lucy avec sa fille, Suzanna et Conrad seuls. Par contre les compartiments comprenaient deux couchettes. Grey décida malheureusement pour ne pas choquer sa fille de dormir dans un autre compartiment. Il se voyait mal expliquer pourquoi il était dans le même lit que Tatie Erza. Mais il n'était tout de même pas question que Conrad soit avec elles. Suzana alla avec sa fille et petite-fille. Erza, Grey, Wendy et les exceeds ensembles. Natsu fut casé avec le rival. Bien sûr cette décision venait plus ou moins du brun.

Le trajet se passa relativement bien pour la majorité du groupe. Ils arrivèrent enfin à Magnolia. Les mages de Fairy Tail espéraient que leur amie se souviendrait un peu de cette ville où elle a vécu heureuse. Hélas il faisait encore nuit.

-" On ferait bien de chercher un hôtel" proposa Suzanna.

-" C'est vrai. Mais comme l'on ne sait pas combien de temps on va rester, cela risque de faire cher maman. Il n'y aurait pas une auberge plutôt ? D'autant plus qu'il faudrait quelque chose de plus approprié pour Hope. Un hôtel risque d'être trop exigu pour une enfant comme elle" demanda-t-elle à Erza.

-" Ne vous inquiétez pas. Il y aura des chambres pour vous à la guilde. Je vais m'en occuper. Par contre, Conrad devra se trouver autre chose. Il ne fait pas partie de Fairy Tail".

-" Ce n'est pas grave. Il me faudra du calme de toute façon pour mon travail. Et d'après ce que j'en sais, ce n'est pas le fort chez vous" déclara le blond.

Ils se séparèrent donc. Conrad vers un hôtel tout de même proche de la guilde et les autres vers le bâtiment dont Erza de part ses fonctions avait la clé. Natsu partit chez lui pour récupérer du voyage avec Happy. Wendy alla aussi finir sa nuit à Fairy Hill. Grey qui portait sa fille endormie dans ses bras suivi la mage la plus forte.

-" Vous êtes sûrs que cela ne gênerà pas votre maître ? "les questionna Suzanna.

-" Non. Et de plus vous avez le droit d'être ici car comme je l'ai dit, Lucy fait partie de la famille donc vous aussi. N'est-ce pas Grey ?"

-" Oui, tu as parfaitement raison Erza. Même si Lucy ne fait plus techniquement partie de la guilde, en temps que mère de ma fille et vous grand-mère, vous êtes de la famille ! Mais venez, vous devez être fatiguées malgré les couchettes du train".

-" Passe-moi Hope, elle doit commencer à être lourde maintenant !" proposa Lucy.

-" Non, elle est légère comme une plume. J'aime la serrer dans mes bras. J'ai encore un peu de mal à croire à ma paternité. Non pas que je crois qu'elle n'est pas ma fille ! Elle nous ressemble à tous les deux. Mais, enfin..."

-"Je comprend. Les hommes ont habituellement 9 mois pour apprendre à être père, toi tu as eu quelques jours seulement", expliqua la blonde face au désarroi du mage de glace qui avait stoppé sa marche vers les chambres de l'etage.

-" C'est chambre servent aux visiteurs ou même à certains membres de la guilde qui seraient trop fatigués après une mission pour rentrer chez eux. Ou aussi pour la famille de certains blessés. Aucuns visiteurs à part vous n'est annoncé et l'infirmerie est vide donc il n'y a vraiment aucun problème", certifia la rouge.

-" Nous allons vous laisser vous reposer. Je vais dormir à l'infirmerie qui est juste à côté. Si vous avez besoin de quelque chose, dites-le moi" dit Grey en se dirigeant vers la porte avec Erza.

Elles s'endormirent à peine la tête posée sur l'oreiller. Elles avaient confiance bien qu'elles ne connaissaient pas les lieux. Dans la nuit, ou plutôt très tôt le matin, Lucy se leva. Elle avait fait un drôle de rêve. De ceux qu'elle faisait de temps en temps bien que cela ne lui était pas arrivé depuis des mois. Elle sortit de la pièce en vérifiant que sa fille dormait bien et était bien couverte. Elle passa également doucement devant l'infirmerie pour ne pas réveiller le brun. Parfois elle ne savait pas comment se comporter avec lui. Elle descendit les escaliers qui menaient à la grande salle commune puis se dirigea vers une porte grise. Elle cherchait la cuisine pour prendre un verre de lait et elle ne savait pas pourquoi, mais elle était sûre qu'elle se situait derrière. Ils avaient peut-être raison pour son appartenance à la guilde. Malgré les photos, elle avait eu des doutes. Grey mentait peut-être pour pouvoir être proche de sa fille !
Elle posa la paume sur la porte mais n'osa pas la pousser. Une main apparut à côté de la sienne sur le battant.

-" Tu aurais pu me réveiller si tu voulais quelque chose. Je ne l'aurais pas proposé si ça me dérangeait !" susurra une voix dans son oreille.

La jeune femme poussa un petit couinement de peur. Elle sursauta également ce qui la fit partir en avant. Elle se serait étalée par terre dans la cuisine s'il ne l'avait pas retenue par la taille.

-" Tu n'as même pas eu à chercher, tu as trouvé tout de suite la cuisine. Tu t'en rappelles ?"

-" Non, je supposais seulement qu'elle devait être prêt du comptoir !"

-" Tu sais que tu n'as jamais su mentir ?" dit-il en souriant et en la rapprochant de lui.

Il la lâcha en voyant la peur dans son regard.

-" Je ne ferai jamais rien contre ta volonté, Lucy. Mais je te préviens que je souhaite te reconquérir. Le fait que tu sois en couple ni change rien. Je t'aimais quand tu as disparu. Et quand je t'ai retrouvé, c'est vrai que j'ai eu un choc cependant j'avais l'impression que le destin me donnait une autre chance. Je sais maintenant ce que se serait de vivre sans toi et je ne veux plus de cette demie vie !" ajouta-t-il en allant remplir un verre de lait puis de le lui tendre.

-" Comment tu savais que c'est ce que je voulais ?!"

-" Je te connais Lucy. Ce n'est pas la première nuit que nous passons ensemble. Je ne le montrais pas à l'époque mais j'ai toujours fait attention à ce qui te concernait. Comme le fait que tu boive du lait quand tu te réveille la nuit. Je remonte me coucher. Il y aura beaucoup de remue ménage demain avec votre arrivée. Il faudra que je vous protège de l'affection intempestive de certain. Bonne nuit".

Il passa à côté d'elle et déposa un baiser sur sa joue puis partit. Elle resta là, la main sur le baiser comme pour le retenir. Elle prit conscience de son geste et retira rapidement sa main. Heureusement que personne ne l'avait vu. Ce n'était pas tout à fait vrai. Grey était resté un petit moment à la porte et avait vu son geste. Il souriait en montant les escaliers. Oui, il allait tout faire pour qu'elle le choisisse !

Via Skyrock Android

Tags : GreyLu♥ - 3 ans sans toi

Chapitre 7 : Sa véritable connaissance 14/10/2015

Chapitre 7 : Sa véritable connaissance

Les trois femmes partirent refaire les bagages. Hope ne voulait oublier aucuns des jouets qu'elle avait sorti pour les montrer à tout le monde. Elles prirent donc les escaliers avec les bras chargés de peluches et autres. Elles revinrent quinze minutes après. Conrad était resté. Il voulait les accompagner jusqu'à l'appartement du mage de glace. Grey savait que c'était pour savoir où il habitait et pouvoir rappliquer quand il voulait. Il savait également qu'il devrait faire avec. Ce n'était pas encore le moment de les séparer plus avant. Il allait prendre les valises que tenaient Lucy mais son ennemi l'avait devancé. Il s'occupa donc de celles de Suzanna et de Hope. La vieille femme lui lança un sourire goguenard. Il devait se reprendre si elle avait deviné ses intentions ou sa déception. Il passa devant pour montrer le chemin. Hope se mit à côté de lui et le tint par son pantalon car il avait les mains occupées.


Ils arrivèrent devant son appartement qui comportait heureusement 2 chambres. Sinon son invitation n'aurait pu se faire. Il n'avait pas précisé qu'il comptait dormir sur le canapé et leur laisser les lits. Il avait fait au plus vite face à la situation. Il devait se rapprocher de Lucy, hors de la présence de Conrad et de leur amis. Il était prêt à tout pour la reconquérir mais se serait tout de même moins gênant pour lui de montrer ses sentiments hors de leur vue.    
Lucy mit justement le doigt sur l'histoire des lits. Il aurait du se douter qu'elle penserait à lui malgré leur manque de logement.


-”Il n'y a pas de problème, je vais dormir sur le canapé. Il est convertible. Et ce sera plus facile pour moi de connaître Hope dans un espace plus  personnel et restreint” déclara Grey.


Il réussit à convaincre la jeune femme qui partit vers une des chambres avec les valises. Elle fut suivi par Conrad qui n'avait pas voulu partir sans les aider pour l'aménagement. Le mage ne savait pas comment lui dire de quitter son appartement sans passer pour un con. Il ne les laissa que quelques minutes puis il les rejoignit.


-”Comment ça va ? Vous êtes bien installées ? Je peux vous fournir quelque chose ? “ demanda-t-il en s'approchant et en posant la main sur l'épaule de la blonde.


Il vit le regard que posa Conrad sur cette main qui déclarée qu'il la voulait pour lui. Quand les yeux dorés de son adversaire se posèrent sur lui, il vit clairement qu'il acceptait la confrontation. Lucy se retourna à la voix de leur fille qui entra en courant dans la pièce. Elle se détacha ainsi de lui sans qu'elle est réagit à son contact. Il avait en fait un autre adversaire, Lucy elle-même. Elle ne semblait pas être si réceptive à lui depuis qu'elle était revenue à Magnolia. Le seul moment où cela avait été le cas, c'était quand il l'avait embrassé dans la cuisine de la guilde. Il ne la troublait qu'avec un contact proche. Il savait que c'était mauvais signe mais il n'abandonnerait pas.


-”Grey, vous pouvez venir s'il vous plait ? “ fit la voix de Suzanna depuis l'autre pièce.


Il s'y dirigea laissant Lucy avec cet homme. Heureusement il y avait sa fille. Il savait qu'il pouvait compter sur elle pour les empêcher de se rapprocher.  


-”Il y a un problème Suzanna ?”


-”Non, pas du tout. Je vous ai juste appelé car j'avais peur que la situation tourne mal. Vous savez que l'on ne peut forcer quelqu'un à nous aimer. Attendez ! je ne dis pas que c'est impossible entre vous et Lucy mais qu'il faut prendre en compte son amnésie et ne pas y aller trop vite avec elle. Elle vient de rencontrer le père de sa fille dont elle n'a aucun souvenirs. Elle se retrouve aussi face à toute une guilde qui la connait mieux qu'elle-même. Ajoutez à cela un tout récent petit ami. Cela doit être le chaos dans sa tête et son coeur”.


-”Je le comprend mais justement, elle a un petit ami qui a un avantage sur moi puisqu'ils sont en couple !!”


-”Cela sera peut-être difficile mais je pense tout de même qu'il faut y aller doucement. En plus il faut pas oublier que vous avez suffisamment été proche pour faire un enfant. Elle doit se douter qu'elle avait des sentiments pour vous”.


-”Mamy ! Maman demande ce que l'on veut manger ce midi. Elle dit qu'elle va faire le repas pour remercier papa de nous héb... héb quelque chose !”


-”C'est héberger, Hope. C'est un mot difficile pour une petite fille même si elle est aussi intelligente que toi” dit Grey en s'accroupissant face à l'enfant et en lui souriant.


La petite lui fit un grand sourire et se cala dans les bras paternels. Grey en se relevant avec sa fille contre lui vit Lucy dans l'embrasure de la porte. Il espérait qu'elle n'avait pas entendu la conversation précédente avec Suzanna.


-”Conrad est parti ?” demanda-t-il pour détourner l'attention.


-”Oui, il avait un rendez-vous pour l'affaire familiale. Il ne reviendra que demain. Alors vous avez décidé pour midi ? Car si on écoute cette petite friponne, ce sera des hanbagu. Elle en mangerait matin, midi et soir”, répondit Lucy.  


-”Cela me dit bien un hanbagu. Et vous Suzanna ?”


-”Je suis d'accord”.


Ces réponses enchantèrent la petite qui sautillait dans les bras masculins. Il fut décidé que Suzanna et Hope continueraient de défaire les bagages et s'installer pendant que Lucy et Grey partaient pour acheter ce qu'il fallait. Grey, en bon célibataire, ne prenait pas ses repas chez lui mais à la guilde ou au restaurant. Il en profita pour lui montrer les environs de l'appartement pour les prochains jours même s'il ne pensait pas être absent ni trop loin d'elles.


-”Est-ce que j'habitais près d'ici ?” demanda la blonde.


-”En fait tu habitais de l'autre côté de la ville. Un peu éloignée de la guilde mais ça n'empêchait que toute l'équipe de s'y retrouver souvent. A chaque fois tu te demandais comment on était parvenu à rentrer sans la clé pendant ton absence. Parfois on venait simplement pour voir ta réaction. C'était amusant de te faire tourner en bourrique. Ce n'est pas très mature, je l'avoue mais ça nous faisait décompresser après une mission difficile”.


-”J'étais le bouffon de service alors ?”


-”Non, ça c'était et c'est toujours le rôle de l'autre idiot de Natsu”.


-”Il est encore tôt, on peut aller dans ce parc là ? J'aimerais te poser d'autres questions”


Il lui passa le bras derrière le dos et ils se dirigèrent vers un banc. Ils s'y assirent mais ne dirent rien pendant quelques secondes.


-”Que veux-tu savoir, Lucy ?”, il était intrigué car il pensait comme Suzanna qu'elle était réticente envers son passé oublié.


-”Je veux en savoir plus sur mon ancienne vie. Voir toutes ces personnes qui en savent plus que moi me met mal à l'aise. Ca te va si je te pose des questions et que tu y répondes ? Cela évitera les digressions”.


Il accepta en espérant qu'elle poserait les bonnes questions sur leur histoire et pas sur ça façon de réagir après la nuit de la conception de Hope. Les premières concernaient son arrivée à la guilde, ensuite son intégration et la formation de leur équipe. Aucunes questions sur eux deux. Elle n'était peut-être pas encore prête.   


-”L'heure a beaucoup avancée, on ferait bien de faire les achats”, finit par dire Grey.


-”Oui, tu as raison. Mais la prochaine fois, il faudra que l'on parle de la relation qu'on avait avant !” elle avait dit cela avec détermination.


Le mage de glace en resta coi. Malgré que ce soit lui qui savait où se trouvait le marché, c'était elle qui partait devant. Il la rattrapa et resta à ses côtés, toujours abasourdi. Il se reprit. Il n'aurait pas du douter du caractère déterminé de Lucy. Ses souvenirs et certains de ses côtés avaient changé mais pas tous. Il en était heureux. Il retrouvait la femme qu'il avait aimé et qui lui faisait encore battre le coeur à un rythme fou. Il devait profiter de cette journée sans l'autre type. Il se mina le moral tout seul en pensant à lui. Il trouvèrent tout ce qu'elle désirait pour faire un bon repas. Il rentrèrent à l'appartement sans rien dire mais Lucy souriait. Il était heureux qu'elle soit dans cet état, il avait eu peur de la forcer à revenir. Elle gérait mieux son retour que lui. Il voulait la conquérir mais pour l'instant c'était elle qui le faisait.


-”Maman ! Mamie dit qu'elle est d'accord pour que je dorme avec elle. Elle m'a dit que le soleil se levait de son côté et il y a la mer. Je peux dit ?” supplia la petite.


-”Si tu veux mais il faudra être sage pendant la nuit”, sa réponse fut suivi par une danse de joie de la petite blonde.


Elle partit en courant pour donner la réponse à sa grand-mère.


-”Elle tient ce côté exubérant de toi. Elle est vraiment une géniale enfant. Bon, je ne suis peut-être pas objectif”.


-”Je trouve aussi qu'elle l'est. D'ailleurs tu n'as pas besoin d'être objectif car ton avis est le même que de nombreuses personnes. Il va falloir que je me mette en cuisine. Tu peux...” un cri la coupa.


-”Ne crie pas Hope. Il n'est pas perdu. Je suis sûre qu'il est tombé quelque part” fit la voix de Suzanna qui se rapprochait de la cuisine.
 
-”Maman, qu'est-ce qu'il se passe ? “ demanda Lucy.


-”Monsieur Beagle a disparu. On ne le trouve ni dans la chambre, ni dans les valises. Je pense qu'il peut être à la guilde de Fairy Tail”.


-”Je vais y aller. Mais je ne sais pas à quoi il ressemble. Tu veux venir avec moi, Hope ? Ce sera une mission de recherche entre mages de glace. Je suis sûr que si on cherche tous les deux, on le trouvera. Tu es d'accord ?” proposa Grey à sa fille qui avait des larmes aux coins de ses yeux.


Elle s'essuya le visage avec sa manche et courut lui prendre la main, prête à partir. Grey redressa la tête pour avoir l'accord de Lucy.


-”C'est d'accord mais faites attention que la mission ne soit pas dangereuse. Je vous attends pour le déjeûner ! “ sourit-elle.


Ils partirent tous les deux, joyeux. Suzanna s'assit sur une chaise de la cuisine en souriant elle aussi mais son regard était posé sur la blonde.


-”Qu'est-ce qu'il y a ? Je n'aime pas trop ce regard”.


-”Vous ressembliez vraiment à une famille. Que ressens-tu ? Veux-tu laisser une chance à Grey ?”


-”Je suis en couple avec Conrad”.


-”Tu entends ce que tu dis ? Tu parles d'être en couple mais pas d'être amoureuse. Ce n'est pas pareil. Que ressens-tu ?”


-”Quand je suis avec Conrad et quand il m'embrasse, je me sens bien, apaisée. Mais il a suffit que Grey le fasse pour que je sois perdue et que mon corps devienne chaud et tremble. C'est quoi le mieux ? J'ai peur que si je choisis Grey, ce qu'il me fait ressentir ne soit qu'un feu de paille. C'est si intense que cela ne peut durer. Je suis perdue”, avoua Lucy.


Elle profita du calme laissé par le départ de sa fille pour ranger les courses dans la cuisine. Elle mit un bon moment vu la disposition aléatoire. Cela se voyait que Grey ne mangeait jamais chez lui. La cuisine n'était pas fonctionnelle.


-”Ah j'ai oublié de te dire. Je ne mange pas avec vous ce midi. On a reçu la visite de Makaroff pendant votre absence. Il m'a invité à déjeuner et à visiter la ville. De cette façon vous pourrez passer un moment comme une vraie famille. Cela t'aidera peut-être à y voir plus clair. Bon je vais me changer” et elle partit, laissant Lucy la bouche grande ouverte de stupéfaction.


C'était la prmière fois que sa mère sortait avec un homme depuis qu'elle la connaissait. Se sentait-elle plus libre maintenant qu'elle allait mieux et que Hope n'était plus un bébé ou alors c'était le maître de la guilde de Fairy Tail qui lui faisait cet effet ? Elle était vraiment heureuse pour elle mais elle devait s'avouer que cela lui faisait peur aussi. Tellement de chose changeait en ce moment !   


Chapitre 7 : Sa véritable connaissance

Le repas était prêt. Suzanna était partit toute joyeuse. Lucy,elle, était assise à la table de la cuisine à attendre sa fille et Grey. Elle ressassait les paroles de sa mère.


-”Maman ! On a trouvé Mr Beagle ! Il était caché à la guilde mais avec papa on était plus fort !” cria Hope.


-”Ma chérie, tu pourrait arrêter de crier ? Je t'entends très bien” rit-elle en réceptionnant sa fille dans ses bras.


-”La bataille a été féroce. Au moment où on l'a trouvé, Happy est venu nous le chipper. Il a fallu défendre Mr Beagle. Hope est très forte. C'est la meilleure” affirma le brun.


-”Bravo ma chérie. Bon le repas est prêt. Vas te laver les mains. Toi aussi Grey et surveille-la”.


-”Suzanna n'est pas là ?”


-”Non, elle avait rendez-vous avec Mr Drayer. Elle reviendra que ce soir. “Peut-être” a-t-elle ajouté” dit Lucy en secouant la tête montrant ainsi son incompréhension face au comportement de la femme.


Le repas fut pris dans la bonne humeur de Hope. Elle babilla sur sa première mission. Elle en était si fière. Cet entrain eut pour résultat une somnolence avant la fin du déjeuner.


-” Ma chérie, je crois qu'il est l'heure pour une petite sieste” cette phrase fut accueillie comme toujours par un dénégation mais moins virulente que d'habitude.


Lucy transporta son enfant dans le lit. Elle la regarda dormir quelques minutes. Elle fut rejoint par Grey.


-”On dirait un ange”.


-”Grey, il faut que tu arrive à lui résister sinon elle va te mener par le bout du nez ! Il faut être ferme de temps en temps”.


-”Tu m'en veux car je lui ai promis de l'emmener au parc d'attraction, n'est-ce pas ?”


-” Grey, je ne savais pas ce que c'était alors je me suis renseignée. Tu savais que la plupart des attractions ont des tailles et âges minimum ? Hope n'a que 2 ans et demi. Elle voudra faire des manèges qui lui sont interdits. Il n'y en a malheureusement que peu pour ceux de son âge. La petite chenille, la pêche de poissons rouges et le lancer de cerceau. Après ce ne serait que bonbons sur friandises.Je lui avais déjà dit non. Mais la petite maline a profité de toi ! Comme c'est toi qui nous a mis dans ce pétrin, ce sera toi qui lui dira non” et elle repartit vers la cuisine.


Elle y trouva Suzanna assise à la table.


-”Maman ? Je croyais que tu ne rentrerais que ce soir ?”


-”Je préfère être avec ma famille qu'en mauvaise compagnie !” s'énerva-t-elle.


-” Il y a eu un problème Suzanna ?” demanda Grey derrière elles.


-”J'aurais du me méfier de ce... Tu te rends compte Lucy qu'il n'a pas arrêté de lorgner le décolleté d'une fille qui pourrait être son arrière-petite fille ?! Et alors que j'étais en train de lui parler juste à côté de lui ! Ca ne m'étonne pas qu'il soit célibataire depuis si longtemps !” continua-t-elle.


-”J'ai entendu quelques rumeurs hier mais je ne pensais pas qu'il...”


-” Ce n'est pas un mauvais homme. C'est vrai qu'il est un peu obsédé par les jeunes femmes. Il aime bien leur mettre la main aux fesses et regarder leur poitrine. Je pense que c'est une mauvaise habitude qu'il a du mal à perdre. Mais je ne doute pas qu'il le ferait pour vous Suzanna. Laissez-lui une chance”, plaida Grey.


Il fit face aux regards sombres des 2 femmes. Il avait vraiment choisi les termes les plus à éviter.


-”Bon quoi qu'il en soit, je reste ici. Je ne veux plus soritr. Je vais prendre soin de notre bébé. Vous pouvez aller vous balader ” elle se leva et partit vers la chambre.


Grey poussa la blonde à accepter. Il voulait reprendre la conversation de ce matin. Il attendit qu'elle se change pour il ne savait quelle raison et ils se dirigèrent vers le centre ville. Ils y croisèrent Wendy et Carla. La discussion que voulait Grey devait donc être reporté. Il se voyait mal demander aux deux filles de partir. Ils flanèrent en essayant de remémorer des souvenirs à la blonde.


A un moment, Wendy se figea. Il semblait qu'elle écoutait quelque chose. Les 2 autres mages n'y firent pas attention.


-”Et si nous nous arrêtions pour prendre un chocolat  chaud ?” demanda la petite bleue.
Elle leur montra une direction pour un café.


-” Pas besoin de rechercher si loin. Il y en a un à 2 bâtiments d'ici. Ils font aussi de délicieuses pâtisseries. Erza y va souvent. C'est une bonne référence” contra Grey.


-” Oui mais...” elle fut interrompu par un cri de Lucy.


Ils se retournèrent vers ce qu'elle regardait. Cependant Wendy se doutait de ce qu'ils allaient voir. Elle les avait entendu approcher. Grey fit également une drole de tête en comprenant ce qui avait fait réagir la mère de sa fille. En face d'eux se trouvaient Conrad et Jubia en train de s'embrasser. Et assez fougueusement. Ils n'avaient même pas entendu la voix de Lucy alors que plusieurs passants s'étaient retournés à ce son.


Ils se décidèrent enfin à se séparer et virent les personnes qui les fixaient. Conrad relâcha la mage d'eau et tendit la main vers Lucy qui n'avait pu empêcher des larmes de couler sur ses joues.


-”Lucy... Ce n'est pas... Pardon” Conrad ne pouvait pas continuer.
 
Qu'aurait-il pu dire pour sa défense ?


-”Pourquoi tu t'excuses ? C'est ce que vous vouliez Jubia et toi !” intervint Wendy.


Tous la regardèrent.


-”Vous vous êtes volontairement embrassés en nous voyant arriver. Vous l'avez dit”.


Conrad allait se récrier mais Jubia lui prit le bras pour l'arrêter.


-”Elle a une ouie de dragon. Elle peut entendre de très loin. Je ne pensais pas que tu serais avec eux. Nous les avions vu sortir et prendre cette direction. Je pensais que c'était notre chance”.


-”Votre chance pourquoi ?! Conrad, je croyais que l'on était bien ensemble. Je... Je t'aime et toi tu imagines ça ?!” la fin de la phrase stupéfiat tout le monde.


-”Tu m'aimes ?! Et ta situation avec ce type ? Tu l'a déjà embrassé en plus. Tu me l'as dit !”


-”Justement ! J'étais mal à l'aise après QU'IL m'ait embrassé, c'est pourquoi je te l'ai dit. Tu m'as répondu que tu ne m'en voulais pas mais c'était faux n'est-ce pas ? Tu voulais te venger ?”


-”Je n'y avais pas pensé mais vous deveniez de plus en plus proche et tu as même emmenagé chez lui !”


-”C'est plus facile pour lui de connaître Hope et qu'ils s'habituent l'un à l'autre. On n'est pas tout seul tous les deux ! “


-”Et pourquoi vous n'êtes que tous les deux maintenant ?!”


-”Hope fait la sieste. Maman est avec elle. Grey voulait parler du passé pour ma mémoire et moi je comptais venir te voir après. Pour que l'on soit tous les deux. J'ai pensé à venir à cette heure-ci mais je ne voulais pas te géner dans ton travail. Quelle idiote j'ai été !”


-”Ce baiser ne compte pas pour moi Lucy. Je voulais attirer ton attention, ta jalousie pour faire avancer notre couple. Cela fait quelque temps que l'on est ensemble et on s'est juste embrassé”.


-” Tu es parti en voyage d'affaire après m'avoir demandé de sortir avec toi ! Tu n'es revenu que cette semaine. Et pour quelqu'un qui me voulais, tu n'avais pas l'air de trouver ce baiser avec Jubia détestable. Tu y participais activement ! J'ai même pu en voir les effets dans ton pantalon !”


-”C'est un reflexe conditionné chez les hommes. Ca ne veut rien dire ! Je suis frustré par tout ce temps passé loin de toi, c'est tout. Cela fait 3 semaines que je n'ai rien fait et mon corps a réagi à...” il réalisa son erreur.


-”3 semaines ?! Cela fait 5 semaines que tu m'as demandé de sortir avec toi !!! Alors pendant ton soi-disant voyage d'affaire...?!!”


-”Non, c'était bien un voyage d'affaire ! Je me suis trompé dans la durée. Je m'excuse”.


-”Tu avais l'air plutôt sûr de toi en disant 3 semaines” intervint Grey voyant là un moyen pour que Lucy rompe avec ce type qui ne la méritait pas .   


-”C'était une erreur ! J'ai cédé juste une fois. J'ai été abstinent pendant que je faisais ta conquête et là face à cette femme, j'ai été faible mais ça ne se reproduira pas. Si tu m'aimes vraiment on va pouvoir avancer dans notre couple. C'est tout ce que j'espère et ai toujours voulu !” plaida-t-il.


Il s'approcha de Lucy la main tendue. Elle ne fit aucun gestes. Grey se mit devant elle. Les traits faciaux de Conrad se durcirent.


-”Tu as cédé comme tu dis alors qu'elle venait d'accepter d'être avec toi. Ce n'était pas une raison suffisante pour résister encore plus ? Surtout que c'est toi qui est parti pour ce voyage”, contra encore le brun.


Lucy restait toujours silencieuse. De même que Jubia qui savait qu'elle ne devait pas intervenir pour ne pas braquer Grey.


-”Arrêtez !” intervint enfin la blonde.


Ils se retournèrent vers elle et la virent les larmes coulant le long de ses joues. Elle avait vraiment des sentiments pour Conrad. Cela lui avait fait vraiment mal de voir cette facette de lui. Leur mise en couple n'avait pas été suffisante pour qu'il évite de la tromper. Car c'était comme cela que c'était. Elle s'était considéré comme sa petite amie dès qu'elle avait dit oui.


-” Je suis désolée. C'est fini. Je ne pourrais pas continuer de te faire confiance, surtout que tu feras encore des voyages d'affaires. Je sais que je ne pourrais pas vivre avec ce doute. Non, tu as déjà plaidé mais tu as dit que ça n'arriverait plus jamais et tu l'affirmes alors que je viens de te voir embrasser Jubia. Comment pourrais-je te croire ? “


-”Je suis sûr que tu m'aurais laissé une chance si ce gars n'était pas là ! Mais il n'est pas mieux que moi ! Il multiplie les conquêtes. Il n'hésite pas à passer de femme en femme sans prendre en compte leurs sentiments !  D'après ce que j'ai compris avant que tu ne chutes de la falaise, il n'a pas hésité à coucher avec toi puis à te rejeter ! “


Lucy se tourna vers le concerné. Les larmes redoublèrent.


-”Cela n'a rien à voir avec toi et moi. C'est fini Conrad et cela simplement de par tes actes ! “


-”Ne me mets pas au même rang que toi ! J'ai toujours été honnête avec les femmes. Je n'en ai jamais trompé une ! Même si je ne les aimais pas, j'avais de la considération pour elles. Tu ne peux pas en dire autant vu ce que tu as fait à Lucy et avant même que je n'intervienne dans l'histoire “ intervint Grey.


Les deux hommes se faisaient face à face. Ils ne virent pas le sujet principal de leur dispute s'enfuir en pleurs. Cea arrangeant bien la mage d'eau, elle se tut et attendait la fin de la confrontation pour avoir un tête à tête avec Grey. Elle espérait qu'une partie de la colère de son anciennement Grey-sama était du fait que Conrad s'était servi d'elle pour rendre Lucy jalouse. L'espoir dominait cet instant. Celui de Jubia, celui de Conrad était le pardon et celui de Grey était une nouvelle chance avec celle qu'il aimait depuis des années. 

Tags : GreyLu♥ - 3 ans sans toi - greylu fic

Chapitre 8 : Perte de confiance 22/12/2015

 
Chapitre 8 : Perte de confiance



 -Comment peux-tu savoir ce qu'il s'est passé lors du jour où Lucy est tombée ? C'est toi Jubia qui lui a dit, n'est-ce pas ? Pour partager de telles confidences, vous devez être proches. Tant mieux, comme cela vous ne vous mettrez pas entre Lucy et moi”.


-” Grey ce n'est pas ce que tu...” tenta de dire Jubia.


-”Je te l'ai déjà dit Jubia. C'est fini entre nous. Quoi que tu tentes. Mes sentiments pour toi n'ont jamais étaient profonds et j'en suis désolé. J'essayais de continuer ma vie sans Lucy mais ce n'était pas une raison suffisante pour te donner de faux espoirs”, s'excusa Grey.


-”Cela aurait été tellement mieux si tu n'avais pas retrouvé Lucy. Elle aurait été plus heureuse...” l'interpella Conrad. 


-”Tu dis ça alors que tu l'avais déjà trompé. Je n'aime pas les types comme toi qui se trouvent des excuses ou qui accusent les autres au lieu de prendre sur eux. Votre façon de gérer cette situation t'a irrémédiablement écarté de Lucy”.


-”Tu n'es pas mieux que moi. Elle sait maintenant quel genre de mec tu es et votre passé. Il ne te sera pas possible de...”


-”Je n'ai pas le temps. Il faut que je rattrape Lucy. Jubia, je te verrais plus tard !” le ton employé n'était pas amical.


Grey courut dans la même direction que la blonde, enfin c'est ce qu'il espérait. Il arriva chez lui pensant qu'elle faisait ses bagages avec Suzanna et Hope. Elle n'y était pas. La vieille femme s'inquiéta.


-”Je vais la retrouver. C'est en grande partie de ma faute”. Il ressortit sans savoir où chercher.


Il eut une idée. Elle ne lui plaisait pas mais il n'avait pas d'autres choix. Il alla à la guilde et demanda à Natsu de l'aider avec son flair. Il dut passer par quelques explications avant. Sa tête résonna des répliques sanglantes d'Erza et Mira. Comme quoi il aurait dû lui en parler avant que quelqu'un d'autre ne lui révèle.


-”Et quand vous vouliez que je lui en parle ?! Je voulais d'abord qu'elle refasse ma connaissance avant de lui montrer cette facette de moi dont je ne suis pas fier. Mais ce n'est pas le moment d'épiloguer. Natsu on y va !”


Il emmena le rosé à l'endroit où elle s'était enfuie. L'après-midi touché presque à sa fin, il y avait plus de monde dans cette rue commerçante. Natsu se concentra sur l'odeur de la blonde qu'il n'avait jamais oublié. Ils cherchèrent pendant une bonne demie-heure avant qu'ils ne la trouvent. Natsu s'arrêta et montra où elle se cachait.
 
 
Elle était assise à terre contre le mur d'un bâtiment. Elle hoquetait encore de la crise de larmes qu'elle avait eu. Ses joues en étaient encore marquées. Grey s'avança doucement et lui posa la main sur l'épaule. Elle releva la tête. Quand elle le reconnut à travers sa vision brouillée, elle voulut se lever et partir. Il la prit dans ses bras. Elle se débattit. Natsu décida de les laisser seuls.  


-”Lâche-moi ! Pourquoi maintenant je t'intéresse ? C'est car il y a Hope n'est-ce pas ? Je ne l'empêcherai jamais de te voir”.


-”Ce n'est pas cela, tu le sais. Tu as appris à me connaître un peu depuis que je t'ai retrouvé. J'ai toujours voulu de toi mais je n'en avais pas le courage. Il faut que tu comprenne que les relations ne sont pas mon fort. L'amitié c'est le mieux que je peux gérer. Avec toi cela a été plus et j'ai pris peur. Est-ce que l'amour est toujours aussi fort ou c'est seulement celui que je ressens ?Je me suis dit que si je venais à te perdre... Je ne veux plus vivre cela”.


Lucy s'était calmée. Elle savait qu'il disait vrai. La sincérité dans sa voix... Mais Conrad aussi paraissait sincère. Non, les battements de son coeur ne pouvaient pas mentir eux. Et ils battaient irréguliers et forts. Elle s'écarta et le regarda autant qu'elle pouvait dans cette ruelle sombre où elle s'était cachée. Elle comprit en entend le bruit autour d'elle qu'elle devait être dans un endroit où il y avait de l'alcool. Des bruits de bouteilles lui parvenaient. Elle n'avait pas fait attention plus tôt, trop prise par la trahison qui vena d'être découverte.


-”Il se fait tard. On ferait mieux de rentrer” dit Grey.


-”Je ne peux pas me montrer comme cela à Hope et à maman. Il faut que je me rafraîchisse d'abord”.
 
-”Je connais un bar où tu pourras le faire. Viens” proposa le brun.


Il semblait connaitre le quartier. S'amusait-il souvent ici ? Elle savait que son retour allait provoquer un changement important dans la vie du brun. Elle voulait qu'il soit sur de lui avant de prendre la bonne décision. Ils entrèrent dans un bar en sous-sol. Il la conduisit dans le coin des WC sans demander le trajet. Il devait vrraiment bien connaître cet établissement. Elle alla dans la salle n'était pas pleine. Elle put se debarbouiller. Elle resta un peu plus pour se reprendre. Quand elle ressortit, elle trouva grey au milieu d'un attroupement de femme. Il restait stoïque mais peut-être qu'elle devrait partir sans lui ? C'est ce qu'elle fit même si elle ne savait pas où elle se trouvait. Il ne lui fallut que quelques minutes à tourner avant qu'elle ne rencontre un autre membre de Fairy Tail.


-" Que fais-tu la Lucy ? Demanda Kanna qui avait déjà bien bu.


-" Je cherche le chemin pour rentrer chez Grey. Je l'ai laissé dans un bar pas loin. Il était en bonne compagnie."


-" ah bon ?! Pourrquoi tu pleures ? Tu regrettes ?"


-" J'ai rompu avec Conrad. Il a couché avec une autre queques jours après que l'on se soit mis en couple. Deplus il venait d'embrasser Jubia devant nous. Je n'ai plus confiance."


-" Et tu doutes de Grey, n'est-ce pas ?"


-" Non ! Si. Enfin, il a une réputation d'après ce que j'ai compris. Et là il découvre que je suis en vie avec sa fille en plus. Il rompu avec Jubai quand il a su. Peut-être le regrette-t-il".


-" Je ne crois pas. Je ne connais pas toute votre histoire mais il était ravagé à son retour sans toi. De plus tu n'as parlé que de lui, et toi que ressens-tu ?" demanda Kanna après un blanc.


-" Il me trouble. Mais il y a que 2 heures que j'ai rompu avec Conrad. J'ai besoin d'un peu plus de temps pour me remettre, je pense. Ce n'était pas le grand amour cependant j'avais des sentiments pour lui. Quelle sorte d'homme est Grey ? Est-ce qu'il tromperait une femme ? Je sais qu'il a beaucoup de propositions".


-" Non, ce n'est pas son genre. Elles ne restent pas longtemps mais il les respecte trop pour faire ça. Mais c'est différent pour toi. Quand ils sont revenus sans toi. Il n'était plus le même. Nous avons pensé qu'avec le temps, il remonterait la pente mais ce n'était pas le cas. Alors certains d'entre nous avons pensé qu'il devait avoir une vie plus calme si on peut dire. On l'a poussé à se mettre en couple avec Jubia. Je crois que c'était plus pour nous que pour lui qu'il a accepté. C'est difficile à dire pour Jubia mais c'est ce que je pense. J'étais dans la guilde quand il est revenu pour nous dire que tu étais en vie et que vous aviez une fille. Je crois que je ne l'avais jamais vu aussi heureux. Il avait toujours été un peu en retrait. Ses sentiments pour toi doivent être plus profond que ce que tout le monde croyait”.


-”C'est peut-être vrai pour la Lucy que vous connaissiez mais je ne le suis plus. N'ayant aucun souvenirs après mon accident, j'ai dû apprendre à parler, marcher, tout en fait. Ma personnalité a été modelée sur cette vie qui a commencé il y a 3 ans. Je ne veux pas le blesser ni le décevoir...”


-”Je pense que c'est à lui de te répondre. Je vous laisse en discuter” et Kanna partit vers le bar duquel Lucy venait de partir.


La blonde se retourna en comprenant que l'homme en question était derrière elle.


-”Je comprends que tu ais beaucoup de questions. Je n'ai pas tout pris en considération. Ma joie de te retrouver a occulté le reste “s'excusa-t-il penaud.


-”Ce n'est pas à toi...”


-”Si ! C'est moi qui te pousse à choisir, à prendre des décisions alors que tu ne connais rien de moi. Je me base sur les sentiments que tu avais avant ta chute. Comme si je voulais effacer mon erreur et reprendre notre histoire d'il y a 3 ans. Tu veux bien que l'on recommence depuis le début ?” demanda Grey en tendant la main gauche.


Lucy hésita ne comprenant pas bien ce qu'il voulait. Il lui attrapa la main de la sienne et la serra.


-”Enchanté, je m'appelle Grey Fullbuster, je suis un mage de glace de la guilde de Fairy Tail. J'aimerais beaucoup apprendre à te connaître mieux, si tu es d'accord”.


Le temps se figea pour l'ancienne constellationniste. Elle reprit sa respiration qu'elle avait retenue sans en prendre conscience. Elle serra la grande main froide et sourit timidement.


-”Moi de même. Je m'appelle Lucy Masumi. Je travaille dans une librairie et j'ai une fille de 3 ans. J'aimerais aussi te connaître mieux”.


-”C'est décidé, alors. Commençons par rentrer à la maison et apprenons-en plus sur l'autre”.


-”Tu es sûr Grey ? Ca ne se fera pas en quelques jours. Il vaudrait mieux ne rien se promettre et être libre en attendant, non ?”


-”Pourquoi ? “


-”Je ne veux pas revivre la même révélation qu'avec Conrad. Comme ça si une femme...”


-”Je ne suis pas comme lui. Je sais que j'ai une certaine réputation et qui est en grande partie vraie. Surtout depuis ces 3 dernières années. Mais je veux faire ta conquête. Je prendrais le temps qu'il faudra pour cela. Et il n'y aura pas d'autres femmes. C'est une promesse et je les tiens toujours. De plus si je suis en manque, il y a toujours ma main !” il rit en voyant la jeune femme rougir sous les éclairages de la rue.


Ils continuèrent leur chemin de retour dans le silence. Grey était soulagé, tout n'était pas perdu. Le coup porté par cet idiot de Conrad avait failli lui gâcher toutes ses chances. Il avait blessé Lucy mais d'un autre côté, la situation serait moins compliquée.


-”Vous êtes restés longtemps dehors” dit Suzanna qui jouait à la poupée avec Hope.


-”Papa, viens jouer avec moi ! Tu vas faire le prince. Tiens c'est lui” et elle lui tendit la poupée qui le représentait.


Pour avoir fait ces poupée, Lucy devait avoir une partie de sa vie passée au fond de sa mémoire. Il réalisa qu'il avait oublié ce fait. Pourtant il aurait dû si raccrocher pour sa conquête. Il regarda la mère de sa fille qui expliquait la trahison du blond. Oui, il n'avait pas besoin de lui faire retrouver la mémoire. Ils devaient juste apprendre à connaître ceux qu'ils étaient devenus. Lui aussi avait changé et il ne voulait pas redevenir celui qu'il était.


Elle se retourna en sentant son regard sur elle. Elle lui sourit avec un questionnement dans les yeux. Il détourna la tête. Il venait de réaliser qu'il commençait à tomber amoureux de cette nouvelle Lucy. Elle était toujours aussi douce et sensible mais aussi elle avait plus de maturité et de force. Surement à cause de sa chute et de la rééducation qui avait suivie. La soirée se passa normalement. Ils ne revinrent pas sur les évènements de la journée. Grey prit plaisir à lire une histoire à sa fille avant d'aller au lit. Il se coucha sur le canapé avec les deux femmes qui comptaient le plus près de lui.
Chapitre 8 : Perte de confiance

Il se réveilla son les mains de Hope qui le secouait.


-”Papa, je veux aller à la guilde. Tata Mira m'a promis d me montrer des photos de maman et toi ! S'il te plait”.


Il n'eut pas d'autre choix que de se lever. Il ne pourrait plus dormir de toute façon, bien qu'il n'était que 7 heure. Il se prépara et rejoignit les femmes à la cuisine. Il n'y trouva que Suzanna et Hope.


-”Où est Lucy ?” demanda-t-il en s'asseyant.


-”Elle a dit qu'elle avait quelque chose à faire. Elle avait un sac avec elle. Je n'en sais pas plus”, dit la vieille femme.


Où a-t-ell bien pu aller alors qu'elle ne connaissait pas la ville ? Il voulut la chercher mais quand il le proposa, Hope s'y opposa. Elle voulait aller à la guilde avec lui pour voir les photos. Sa grand-mère n'était pas suffisante. Heureusement la concernée ne s'offusqua pas. Le petit déjeuner prit, ils partirent.
Chapitre 8 : Perte de confiance

A quelques minutes de l'appartement, Lucy marchait dans la rue. Elle suivait les instruction que lui avait donné l'homme à qui elle avait demandé son chemin. L'hôtel n'était pas loin d'après lui. Elle arriva devant une grande façade luxueuse. Elle aurait du se douter qu'il irait dans ce genre d'établissement. Elle entra et passa devant l'accueil. Elle prit directement l'ascenseur pour le 5ième étage. Il était dans la chambre 526 lui avait-il dit. Elle se tstoppa devant la porte. Elle inspira profondément. Elle voulait tout régler avant de prendre n'importe quelle décision. Elle toqua.


On vint lui ouvrir au bout du troisième cognement. Elle devaitle réveiller mais elle ne voulait pas le repousser. Il se présenta devant elle en peignoir. Il avait l'air étonné de la voir.


-”Bonjour Conrad. Je suis désolée de te déranger. Je t'ai réveillé ?”


-”Non, je ne dormais plus. Qu'est-ce que tu fais ici ? Je pensais ne plus te revoir après la façon dont tu es partie”.


-”Je viens m'excuser de m'être enfouie. J'ai pensé aussi à venir te rendre certaines de tes affaires que j'avais avec moi. On peut parler ?”


-”Je... Ce n'est...”


-”Conrad ! Dépêche-toi, le lit refroidi !” fit une voix féminine.


-”Ah, je vois”.


-”Tu as clairement rompu hier. Je suis libre de....”


-”Tu n'as pas à te justifier. Tu t'es vite consolé. Enfin si tu étais triste, j'en doute. Dire que... Non rien. Voilà tes affaires. Je te souhaite d'être heureux”.


-”Qu'est-ce que tu allais dire ?” demanda-t-il en la retenant par le bras.


-”Rien”.


-”Je te signale que tu as clairement choisi Grey”.


-”Comment j'aurais pu le faire alors que même maintenant je n'ai pas décidé ce qu'il était pour moi ! Tu te défausse de notre rupture ! Il semblerait que j'étais la seule à avoir des sentiments pour l'autre. Je voulais être bien pour toi. Tu ne sais pas tous les doutes que j'ai eu ! Je suis même passé pour une dévergondée en lisant des magazine pour savoir quoi faire au lit. Quelle idiote de m'être investie dans cette relation. Je savais que je n'étais pas prête mais...” elle lui fit lâcher prise et partie sous les appels du blond.


Elle descendit les escaliers le plus vite qu'elle pouvait. Cependant elle se doutait qu'il ne la suivrait pas. Une femme l'attendait et il tenait à sa réputation, donc courrir en peignoir pour rattraper une ex n'était pas son style. Elle respira profondément à sa sortie. Elle était sans dessus-dessous. Le sexe pour les hommes était-il plus important qu'une relation amoureuse ? Elle savait qu'elle n'était pas encore prête et si elle se laissait aller dans une relation avec Grey et qu'elle hésitait à se donner à lui, ferait-il de même ? Kanna avait l'air de dire non. Elle le connaissait mieux qu'elle mais... Non, elle ne devait pas croire qu'ils étaient tous des obsédés du sexe.


Perdue dans ses pensées, elle n'avait pas remarqué qu'il avait commencé à pleuvoir. Elle était trempée. Elle décida de rentrer prendre une douche et après de rejoindre les autres à la guilde. Vu l'heure qu'il était, ils étaient surement déjà là-bas. Elle alla tranquillement à l'appartement au cas où. Elle ne voulait pas les voir tout de suite et répondre à leur questions : où était-elle allée, ce qu'elle faisait, etc... De toute façon, elle était déjà mouilllée.


Quand elle arriva, elle alla sous la douche sans attendre. La période donnée une pluie encore froide. Elle frissonait. Elle abandonna ses vêtements au sol et entra sous l'eau chaude.
Chapitre 8 : Perte de confiance

Un brun regardait souvent les portes de la guilde, attendant l'arrivée de celle qu'il tentait de séduire. Il ne pouvait pas s'empêcher de se demander ce qu'elle pouvait bien avoir à faire de si bon matin dans une ville qu'elle ne connaissait pas.


-”Pourquoi ne lui avez-vous rien demandé ?” demanda-t-il pour la quatrième fois à la personne à côté de lui.


-”Elle est grande, Grey. Je suis sûre qu'elle peut se débrouiller dans une ville inconnu. J'ai confiance en elle”.


-”Ce n'es pas ça le problème ! Magnolia est plus grande que votre village et il y a malheureusement plein de personnes mal intensionnée. Ca fait 1 heure que l'on est arrivé et toujours pas de nouvelles d'elle. Je vais rentrer à l'appartement voire si elle n'y est pas. Pouvez-vous surveiller Hope pendant ce temps ? Merci”, il partit sans plus attendre.


-”Se rend-t-il compte de ce qu'il vient de demander ? Cela fait même pas 2 semaines qu'il sait pour Hope et il me demande de la veiller sur elle alors que c'est ce que je fais depuis sa naissance. Il est devenu un très bon père. Un peu trop protecteur mais ça peut se comprendre, je pense”.


-”Vous avez raison Suzanna”, ajouta Lévy qui lisait un livre à la même table.
Chapitre 8 : Perte de confiance

Il entra dans l'appartement et poussa un souffle de soulagement. Il entendait la douche couler. Elle était donc rentrée. Il avança dans le couloir et le silence se fit. La porte de la salle de bain s'ouvrit. Il s'arrêta et perdit sa respiration. Elle était devant lui avec seulement une serviette tenue devant elle. Elle ne s'était pas enroulée dedans ! Elle cria en le voyant et passa rapidement vers sa chambre. Il avait une vue imprenable sur son dos et son derrière. Il ne se focalisa pas beaucoup sur les courbes exquises qu'il avait devant lui. Il était choqué par la vue de toutes ces petites traces démontrant la violence qu'avait été sa chute de la falaise. Sa peau était parsemée de cicatrices plus ou moins grandes et visibles. Il serra les poings et alla frapper à la porte.


-”Lucy, je peux entrer ?” il n'eut pas de réponse.


Il appuya sur la poignée. Elle s'abaissa. Il entra et la vit assis sur le lit, enveloppée dans le drap, la serviette au sol.


-”Lucy...”


-”Tu les as vu n'est-ce pas ? Comment tu aurais fait pour ne pas les voir de toute façon. J'en ai sur tout le corps. Pas très sexy ! Plus aussi sûr de me vouloir comme petite amie ?”


-”Je ne suis pas si superficiel ! La seule chose que j'ai pensé en voyant tes cicatrices, c'est Comment a-t-elle réussi à survivre à cette chute puis à ces blessures ? Tu as été courageuse et forte. Une femme comme cela ne peut que me plaire.”


Elle ne semblait pas beaucoup le croire. Il s'avança vers elle et lui prit la main pour la faire se lever. Elle tint le drap serrer autour d'elle. Elle ne portait que ses sous-vêtements dessous. Il ne lui avait laissé que le temps de les mettre avant d'ouvrir. Il posa ses mains sur les siennes et les força à se desserrer, faisant tomber le linge de lit sur le sol. Il regarda son corps en entier. Il n'eut pas à se forcer pour que le sien réagisse. Il lui prit la main et la posa sur le devant de son pantalon.


-”Un homme ne peut simuler ce genre de réaction. Soit fière de toi de les avoir endurées et surmontées !”


-”Je... Il y a bien une dont je soit fière. C'est celle-ci” dit-elle en montrant son bassin.
Il ne comprit pas.


-”C'est la marque de la césarienne qui m'a permit de donner naissance à Hope. Je n'étais pas en assez bonne forme pour subir les douleurs de l'accouchement. Le médecin qui me suivait en plus des soins de maman avait prévu une date proche du terme pour la pratiquer. C'st la seule opération que j'ai subi à l'hôpital. Les autres ont été pratiqué à la maison. Mon état ne me permettait pas d'être transporté à l'époque”.


-”Je comprends pourquoi elle te tient à coeur. Je vais l'aimer aussi, comme toutes les autres”, il caressa sa joue tendrement.


Elle resta calme.Il poussa son avantage et se pencha vers elle doucement lui faisant comprendre qu'il allait l'embrasser et lui laissant le temps de le repousser. Elle ne le fit pas. Il posa ses lèvres sur les siennes. Il aurait voulu plus mais il préférait y allait pas à pas. Elle entrouvit les lèvres et il s'y engouffra. Elle se recula pour reprendre son souffle. Elle n'était pas habitué à cette sorte d'exercice. Elle rougit face à son regard et son sourire qui s'afficha en voyant les pointes de ses seins tendus en réaction à un simple baiser.


Elle le poussa, enfila la robe qu'elle avait pas eu le temps de mettre et partit dans la cuisine pour prendre un verre d'eau pour se retrouver sa tranquilité. Il la suivit. Elle baissa les yeux, génée en l'entendant entrer. Elle se retourna pour lui parler mais se figea. Il était en caleçon.


-” Je ne peux te retourner tes sentiments Lucy. Cette nuit n'aurait pas du avoir lieu. Je suis désolé. Il vaut mieux que nous restions amis. Et continuer nos vie comme avant comme simples coéquipiers. Je me suis trompé sur les sentiments que j'ai pour toi”.


Ces mots résonnèrent dans sa tête. Elle les répéta en bégayant, les larmes coulant sur ses joues et son coeur se serrant au point de la faire suffoquer. Grey écarquilla les yeux en entendant ses mots qu'il avait prononcé il y a 3 ans le lendemain de leur nuit ensemble et celle où ils avaient conçus leur fille. Ces mots qu'il regrettait depuis. Il réalisa qu'ils se tenaient dans les mêmes positions que ce matin-là. Cela avait suffit à ranimer la mémoire de la blonde ?


Le moment dont il était le moins fier, celui de sa lacheté. Celui qu'il aurait voulu qu'elle ne se rappelle jamais !

Tags : GreyLu♥ - 3 ans sans toi - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 9 : L’arrivée de Loki 05/03/2016

Chapitre 9 : L’arrivée de Loki

-”Lucy...”, il ne prononça pas plus de mot.
 
Que pouvait-il bien dire pour sa défense ? Il s'approcha d'elle. Il avait besoin d'un contact. Sinon, il aurait l'impression qu'elle s'éloignerait de lui. Il posa sa main sur son épaule tremblante. Elle arrêta d'hoqueter et le fixa dans les yeux. Ils semblaient vide comme si elle était perdue dans un monde intérieur. C'était peut-être le cas. Un monde qui avait existé il y a 3 ans. Il sentit son corps se tendre. Elle inspira profondément. Grey eut peur de la réaction qu'elle aurait.  


La lumière revint dans ses iris. Elle détourna le regard et serra ses bras autour d'elle. Grey recula, comprenant qu'elle ne le voulait pas près d'elle. Il l'avait de nouveau blessée. Il détourna lui aussi la tête de la vision accablante de cette peine. Il n'aurait pas dû. Cela permit à la blonde de s'élancer vers la porte d'entrée. Elle s'était de nouveau enfuie mais cette fois elle était pieds nus. Il courrut après elle. Il entendait dans la cage d'escalier un bruit de pas irréguliers. La blessure qu'elle s'était faite dans sa chute dans le videallait peut-être l'aider à la rattraper. Il s'engouffra dans la cage d'escalier. Il n'y avait plus de bruit quand il arriva au deuxième étage. Avait-elle pu courrir aussi vite ?


Il ne la trouva pas aux abords de son immeuble. Il réalisa qu'elle avait dû feinter et rester dans le bâtiment le temps que lui-même en sorte. Il n'allait tout de même pas devoir demander encore de l'aide à Natsu pour la retrouver ?!! Il mit sa fierté de côté et alla à la guilde pour la deuxième fois aujourd'hui. Hélas aucun des 3 dragons slayers ne s'y trouvaient. 


-”Qu'as-tu fais pour qu'elle s'enfuit encore ?!! cria Erza, énervée par la situation qui n'allait pas en la faveur du retour de Lucy à Magnolia et dans la guilde.


-”Elle s'est souvenue du moment où je l'ai repoussé, il y a 3 ans. Elle était déjà dans un état sensible. Je ne sais pas comment elle va gérer ses souvenirs. Peut-être pas aussi bien qu'à l'époque”.


-”Tu crois vraiment qu'être rejeté par celui que l'on aime est si facile à supporter ? Pense à ce que tu as ressenti ces derniers jours à chaque fois qu'elle se détournait de toi. Et sans paroles blessantes comme tu lui as surement dit ! C'est toujours de la même façon que tu repousses les gens. Avec froideur.”


Le coeur de Grey se comprima.


-”Papa, maman va pas bien ?” demanda Hope en s'accrochant au pantalon de son père.


-”Elle était triste ma chérie” intervint Suzanna.


-”Pourquoi ? Elle voulait venir avec nous à la guilde ?” la petite ne comprenait pas.


-”Il va falloir que tu rattrapes ça Grey ! Il n'est pas question que Lucy, Suzanna et Hope reparte de Magnolia ! Alors tu vas prendre sur toi et s'il le faut, tu te mettras à genoux pour lui demander pardon ! C'est de ta faute si on en est dans cette situation. Je pensais bien qu'il aurait fallu que tu lui parles de votre passé plus sérieusement”.


-”Qu'est-ce qu'il a fait papa pour que tatie Erza lui crie dessus ?” demanda la petite blonde à sa grand-mère.


Celle-ci ne répondit pas. La mini mage eut la réponse par les éclats de voix qui suivirent, bien qu'elle ne compris pa tout vu son âge.


-” Tu as encore fait pleurer Lucy ?! Je ne sais pas si tout compte fait tu es bien pour elle” dit Mira qui venait d'arriver.


Hope ne comprenait pas bien. Tout ce qu'elle savait c'était que sa maman était triste et que c'était de la faute de son papa. Elle décida de partir la chercher pour lui faire un câlin comme quand c'était elle qui pleurait. Elle serra ses bras sur la poupée qu'elle avait dans ses bras et partit de la guilde sans le dire à personne. Elle ne savait pas où chercher alors elle marcha tout simplement devant elle. Elle savait qu'elle n'avait pas le droit de sortir toute seule mais sa maman avait besoin d'elle !
Chapitre 9 : L’arrivée de Loki

Lucy ne savait pas depuis combien de temps elle était dehors. Elle ressentait une telle peine et elle avait si froid en elle ! Elle ne se rappelait toujours pas de sa vie, elle avait seulement ressenti comme un poignard qui lui aurait transpercé le coeur. Elle revoyait un Grey plus jeune qui lui faisait face et lui disait ne pas l'aimer. Peut-être pas en ces termes mais c'était ce qu'elle ressentait. Il lui avait bien parlé d'un rejet pour se protéger lui.


-”Il va falloir que j'aille chercher mon fils à l'école. On continuera cette discussion demain, d'accord ?” dit une femme qui passait à côté d'elle avec une femme plus âgée.


Lucy réalisa qu'il devait être vers les 16 heures. Elle avait pas vu le temps passer. Sa mère devait s'inquiéter. Et elle avait besoin de serrer sa fille contre elle pour aller mieux. Son bébé était sa raison de vivre. Elle comprit que quoi qu'il se soit passé, rejet, coeur brisé, trahison ou autre, elle ne regrettait pas ce qu'il était arrivé. Aujourd'hui elle avait une merveilleuse petite fille, une mère adoptive des plus aimantes. Elle avait une vie formidable. Elle mit de côté ses propres sensations.


-” Excusez-moi. La guilde de Fairy Tail est dans quelle direction ? “ demanda-t-elle à un passant.


Il lui expliqua le trajet. Elle le remercia et prit la direction indiquée. Les images qui semblaient être des souvenirs lui revinrent en tête et provoqua la même douleur en elle. Elle continua d'avancer, moins vite mais elle continua. Elle ne devait plus prendre la fuite comme cela ! Elle était une adulte qui avait la responsabilité d'une enfant. Elle ne devait pas toujours compter sur sa mère.
Chapitre 9 : L’arrivée de Loki

La nuit était tombée mais la ville était bien éclairée. Il y avait de nombreuses personnes dehors. Elle entendait du bruit, des rires... Il y avait une fête pendant 2 jours. Elle s'en souvenait, Mira lui en avait parlé. Elle avait penser y aller avec sa famille. Encore une occasion ratée par sa faute. Elle devait arrêter de fuir !


Elle se trouva dans un endroit plus calme tout à coup. Avait-elle pris un mauvais chemin pendant qu'elle se fustigiait ? Elle tourna la tête brusquement. Elle avait sûrement rêvé. Pourquoi aurait-elle entendu la voix de sa fille dans ce quartier ? Elle allait continuer quand une voix féminine s'exclama.


-" Arrêtez ! Ne la touchait pas ! Ce n'est qu'une enfant !"


-" On est pas intéressé par elle, ma belle. Mais par toi. Cependant elle est au milieu"


Un claquement se fit entendre, un bruit de chute et des pleurs.


-" Ma...Mam...Maman !!"


Lucy se figea puis son corps se mit à courir vers ces sons. C'était bien la voix de Hope ! Quelqu'un l'avait frappé ?! Ils allaient payer ! Elle vit devant elle 4 types qui entouraient une femme accroupie qui tenait sa fille en larmes dans ses bras. Elle s'élança, cogna un des hommes et prit sa fille contre elle. Hope leva la tête.


-" Maman !! J'ai mal" pleura-t-elle en se blottissant.


-" Qui es-tu ?! Tu ferais bien..." un des agresseurs fut stoppé par un autre.


-" Un peu plus de compagnie n'est pas de trop. Elle est bien foutue d'après ce que je vois !"


Lucy resserra sa prise sur sa fille. Elle tourna la tête et vit l'autre femme, une brune d'environ 20 ans aussi qui se débattait des mains des assaillants. Et à gauche il y avait le bout de la ruelle mais elle était vide. La plupart des habitants s'étaient dirigés vers le lieu de la fête. Si elle n'avait pas dévié de sa trajectoire, elle n'aurait pas pu intervenir et qui sait ce qu'il serait arrivé ?!!


Une main attrapa ses cheveux longs et blonds. Elle serra les dents. Malheureusement elle relâcha légèrement sa fille. Ils en profitèrent pour lui prendre Hope. Elle se jeta sur l'homme qui tenait la petite, gesticulante pour retrouver les bras de sa mère. Lucy fut frappée et tomba à terre. Elle n'attendit pas de retrouver une vision claire pour retenter sa chance. Elle mordit le bras du kidnappeur et arracha sa fille. Elle se jeta en boule sur le sol, protégeant sa fille de son corps.
 
-" Enlevez-la lui ! Elle sera une bonne valeur. Une petite fille blonde tout compte fait vaudra cher sur le marché noir. J'évitais les enfants mais là il ne faut pas râter le coup !" cette phrase donna des frissons de peur aux 2 femmes.


Lucy ne bougea pas malgré les coups de poings et de pieds quelle reçut dans les côtes et le ventre. Pas question qu'ils touchent à un cheveu de sa fille ! Elle eut la mauvaise réaction de lever la tête en entendant la brune crier de douleur. Son haut avait été arraché et elle avait une marque de coup au visage. Un des type attrapa alors la tête de Lucy et tira en arrière juste assez pour la redresser et permettre de passer la main sous elle pour avoir une prise sur la petite.


-”Ne touchez pas à ma fille !!”cria Lucy en se recourbant, faisant s'arracher des cheveux tenus dans la poigne masculine.


L'air autour d'elle se mit en mouvement, une petite lumière devint de plus en plus visible au point de l'entourer et faire reculer les agresseurs. Ils commencèrent à paniquer. Le faisceau lumineux doré montait très haut dans le ciel. Ils comprirent qu'ils avaient affaire à une mage.  
Des personnes virent effectivement cette lumière. Ils pensèrent que c'était un autre élément de la fête. D'autres qui étaient à la recherche d'une petite fille et d'une certaine blonde se stoppèrent en la voyant. Ils ne mirent que quelques minutes pour décider de partir vers cette direction. Ils connaissaient cette magie !


A un autre endroit encore, dans une vitrine, des clés se mirent à briller et à vibrer. Le commerçant qui se trouvait à côté ainsi que la cliente, sursautèrent en voyant apparaître un homme séduisant chatain-roux.


-”Cette présence ! Ce n'est pas possible !” dit-il en s'élançant au dehors, faisant disparaître une des clés de la vitrine.


Il n'avait pas besoin de voir où brillait la lumière, il la ressentait. Il se concentra et s'élança vers elle, guidait comme par un phare dans une ruelle qui devait être sombre à cette heure de la journée mais qui là, était éclairée mieux qu'en plein jour. Il s'élança vers le groupe. Il vit une chevelure blonde qui reposait à terre, le dos en boule mais le regard dirigeait vers plusieurs hommes qui tenait une femme brune. Il attaqua.


-”Régulus !” dit-il en lançant son poing en avant.


Il allait se prendre un coup de baton mais fut stoppé par un mur de glace. Et à sa droite, un homme à la chevelure longue et brune passa rapidement et envoya les 2 qui étaient encore debout contre un mur. Ils regardèrent autour au cas où mais il n'y avait plus d'ennemis.


Quand les nouveaux arrivants se retournèrent, il virent à peine le chatain à genoux devant la blonde. Elle le regardait fixement. Il avança sa main et la posa sur sa joue mouillée de larmes.


-”Lucy. C'est bien toi ?” pleura-t-il, n'osant pas y croire.


La lumière empêchait les autres d'approcher et de voir clairement, éblouis. Cependant elle ne dura pas plus longtemps. La jeune femme perdit tout tonus en voyant Grey pas loin. Elle s'évanouit et la lumière disparut. Le calme étant revenu, ils entendirent des petits pleurs. Grey courut et poussa doucement la blonde et prit sa fille dans ses bras.


-”C'est fini Hope. Tout va bien maintenant” affirma-t-il en la serrant contre lui.


Elle hoqueta un peu puis appela sa maman.
 
-”Elle est fatiguée mais elle ira bientôt mieux” ajouta-t-il à sa fille.


Il redressa la tête et regarda le chatain.


-”Que fais-tu ici Loki ? On a cherché les clés de Lucy de partout sans rien trouver”.


-”Pourtant moi ainsi que 4 autres clés sommes dans la vitrine d'un commerçant de Magnolia” répondit le lion.


-”C'est vrai qu'il y a quelques mois que j'ai abandonné. Pardon”


-”Plus important, c'est bien Lucy ?”


-”Oui. Je l'ai retrouvé il y a 2 semaines pratiquement. Elle a cependant perdu toute mémoire ainsi que sa capacité à la magie. Enfin c'est ce que nous avons cru”.


-”Nos contrat ont été rompu ! Le seul moyen est la mort de notre maître. Vu qu'elle est...”


-”Ellle est techniquement morte puisqu'elle a été retrouvé au bord de la rivière dans laquelle elle est tombée, sans respiration, ni battements cardiaques. C'est ce qui a dû provoquer la rupture mais elle a été ranimée heureusement”.


-”C'est bien beau les retrouvailles mais il faut faire quelque chose pour ces types ! Je propose de les frapper encore un peu puis d'aller chercher la police”, dit Gadjeel en montrant les hommes à terre.


-”C'était bien Lucy” intervint une voix féminine.


-”Erza ! Oui, il faut la ramener à la guilde et la faire soigner” dit Grey en se redressant, Hope contre lui qui suçait son pouce.


La petite se remit à pleurer en appelant sa mère. Grey tenta de la consoler. Il n'y arriva malheureusement pas. Il ne put donc pas prendre la constellationniste pour la ramener à la guilde. Il dut laisser Loki le faire. Erza resta avec la femme qui avait été agressée et Gajeel était parti chercher la police.  


Loki ne savait plus que penser et ressentir. Lucy avait changé. Elle était plus féminine, plus légère et toujours aussi puissante. C'était malheureusement la seule chose qu'il pouvait dire pour l'instant.


-”Alors cette petite fille est la fille de Lucy. Elle lui ressemble. Elle s'est mariée ?” demanda le lion.


-”Non, elle n'est pas mariée. Et oui c'est sa fille. Enfin notre fille”.


-”Je croyais que vous avez retrouvé Lucy qu'il y a 2 semaines !”


-”C'est le cas. Je n'ai appris l'existence de Hope qu'il y a 2 semaines en la retrouvant. La veille de sa disparition, nous...”


-”C'est bon j'ai compris ! C'est pour ça qu'elle était si chamboulée à l'époque. Mais que s'est-il passé ? Si elle était en danger, pourquoi ne pas nous avoir appelé ?”


-”On était suspendu dans le vide. Elle était incapable d'atteindre son trousseau. Elle a lâché pour pas que nous tombions tous les deux.” expliqua le brun.


-”Papa...” hoqueta Hope.


-”Chut ! C'est fini ma chérie. On te ramène avec maman à la maison. Qu'est-ce que tu faisais là d'ailleurs ?”


-”Je cherchais maman. Je voulais lui faire un câlin pour qu'elle arrête de pleurer” Grey serra sa fille contre lui.


Il savait que tout cela était arrivé par sa faute.


-”Tu te rappelles où j'habite ? C'est là qu'elles logent en ce moment. Il y a sa mère adoptive qui...”


-”Elle serait pas mieux à la guilde où elle pourra être soignée ?! Wendy est toujours dans la guilde ?”


-”Oui. Tu as raison, il vaut mieux y aller. Je ne suis pas d'une grande aide là !” il rit jaune.


-”Alors tu étais si près depuis longtemps ? Tu ne pouvais pas venir nous voir ?” continua Grey.


-”Non. Je ne pouvais pas sortir du monde des esprits. Dire que je m'énorguillais de pouvoir venir dans le monde des humains sans utiliser le pouvoir de mon propriétaire ! Quel idiot !”


Le mage de glace se tourna vers lui.


-”A la mort de Karen, j'étais déjà dans ce monde, alors j'ai pu y rester pour ma punition. Après j'ai appartenu à Lucy et je faisais les aller-retours en pensant utiliser seulement ma force. Mais je me trompais. Sinon j'yi serais arrivé après la rupture de mon contrat avec elle. Je devais quand même puisser dans son pouvoir”, expliqua-t-il face à l'incompréhension du mage de glace.


Le reste du trajet se fit en silence entre eux. Le brun chuchotait son réconfort à sa fille. La fête battait son plein dans la ville mais elle ne les atteignait pas. Ils arrivèrent enfin à la guilde. Certaines des personnes parties chercher Hope après qu'elle ait disparu étaient revenues en apprenant que l'on avait retrouvé les deux blondes grâce à Warren. Il savait aussi par le rapport d'Erza que Loki arrivait avec Lucy blessée. Ils laissèrent le petit groupe monter à l'infirmerie où les attendait effectivement Wendy et Mira.


Il fallut tirer un rideau autour du lit où était allongé Lucy car Hope ne voulut pas s'éloigner de sa mère. Grey resta donc assis avec sa fille sur ses genoux. Loki lui aussi ne bougea pas. La dragonne slayer sortit un quart d'heure plus tard.


-”Elle n'est pas en danger. Elle a quelques côtes de cassées, des contusions mais rien de grave heureusement. Mira et moi l'avons soigné et pansée. Elle est toujours inconsciente cependant. Elle a une carence en magie. Elle devrait aller mieux après une nuit de sommeil”.


-”Je peux mettre Hope dans le lit avec elle ? Elle ne veut pas s'éloigner de sa mère” dit Grey en montrant la petite, qui essayait de rester éveillée, du menton.


Wendy fut d'accord. Grey allongea sa fille à côté de Lucy et les borda toutes les deux. Il déposa un baiser sur le front de la petite mais il ne se sentait pas en droit de faire pareil avec l'adulte. Il descendit dans la salle commune avec Loki. Il devait remercier tous ceux qui étaient partis chercher les femmes de sa vie.


-”Pas la peine. Elles font parties de Fairy Tail donc c'est normale” dit Lévy.


-”Je suis plus intéressée, moi, par le fait que Loki soit là. Où tu te trouvais ces dernières années ?” demanda Mira.


-”J'étais bloqué dans le monde des esprits depuis la disparition de Lucy. Impossible de sortir. Je n'ai réussi aujourd'hui simplement car ma clé a réagi à son pouvoir. Il faut que je prévienne le roi qu'elle est vivante. Certaines de ses clés sont encore sur le marché. D'autres ont été achetées. Mais pas par des constellationnistes. Il n'y en a pas beaucoup qui reste dans ce monde”.


-”Eh bien fais-le ! Je pense que la présence de ses esprits pourraient l'aider”.


-”En quoi ?” demanda le lion, perdu.


-”Lucy n'a plus aucun souvenirs de sa vie d'avant. Son prénom était la seule chose qu'elle savait. Même son nom de famille et son pouvoir ne lui disaient rien” intervint Wendy.


-”Je pense qu'elle a déjà suffisamment à faire avec ce qu'elle vient de se souvenir avant de se rappeler d'autres choses !”


Grey était d'accord avec ce que venait de dire le maître. Il fallait qu'il trouve rapidement une manière de se faire pardonner ses erreurs passées.


Le retour de Gadjeel et Erza lui apporta un répit. Il écouta ce qu'avait dit la police sur les bandits. Il semblerait qu'ils sévissaient depuis un moment dans les villes alentour. Plusieurs personnes avaient disparu. Ils savaient maintenant qu'il s'agissait de traite blanche. Ils allaient les interroger et peut-être qu'ils demanderaient l'aide de la guilde.


Grey serra les poings de fureur en pensant qu'ils avaient voulu s'en prendre à sa fille et à sa femme ! Il n'osait pas imaginer ce qu'il était arrivé aux autres femmes.


Le maître donna son accord à Gadjeel pour qu'il parte faire des recherches sans attendre l'accord de la police. Il fut décidé qu'il partirait avec Lévy, Kanna et Max. Le reste des Shadow Gear ne servirait pas pour cette mission.


Cette décision prise, Grey partit pour son appartement, prévenir Suzanna du retour de Lucy et Hope. Elle était rentré au cas où l'une ou l'autre y retournerait. Elle fut soulagée malgré ce qu'il lui raconta.


-”On pensera au reste plus tard. Si elle a utilisé son pouvoir, cela sera plus facile pour elle de rester ici. Elle s'intégrera mieux dans la guilde. C'est bien ce que tu veux, n'est-ce pas ?” demanda-t-elle en souriant.


-”Oui. C'est vrai. Mais je suis prêt à la suivre dans votre village si elle pense que cela serait mieux pour vous toutes ! Je pourrais toujours faire des missions sans être à Magnolia. On en reçoit de tout le royaume” rétorqua-t-il.


Ils partirent pour Fairy Tail. Ils dormiraient là-bas pour être plus proche des deux blondes.  


-”Loki est déjà parti ?”


-”Ah Grey ! Non il veille sur Lucy. Il ne veut pas partir avant de lui avoir parlé. Erza est allée acheter les clés qui se trouvaient avec Loki dans le présentoir du commerçant. Il vaut mieux ne pas attendre au risque que quelqu'un les achète” répondit Mira.


Le mage de glace monta voir si ses 2 femmes s'étaient réveillées. Il trouva Lucy assise avec Loki la tenant dans ses bras, le visage niché dans son cou.

Tags : Fanfiction Fairy Tail - GreyLu♥ - 3 ans sans toi

Chapitre 10 : Sauf lui 21/05/2016



 
Aucun des deux ne bougea. Ils étaient dans leur monde. Grey toussa pour se faire entendre. Loki et Lucy se séparèrent. Il vit en partie le visage de la blonde qui était caché derrière ses cheveux. Elle avait les larmes aux yeux. Elle posa sa main sur la joue du lion et lui fit un petit sourire. Ce dernier le lui rendit.


-"Je suis venu voir comment tu allais. Je peux repasser" proposa Grey.


La blonde secoua la tête et lui sourit.


-" Non ça ira. Par contre je ne comprend pas ce que je fais à l'infirmerie".


-" Tu ne te rappelle pas ? Mais tu reconnais Loki ?" demanda le brun inquiet et en même temps soulagé.


-" Je... C'est un peu embrouillé dans ma tête. Cependant je me rappelle Loki, mes esprits, la guilde, c'est sûr. Par contre la raison de pourquoi je me trouve ici, non. Je..."elle se passa la main dans ses cheveux en se frottant un peu le crâne.


-" Tu quoi ? C'est bien si tu as retrouvé tes souvenirs ! Pourquoi tu... C'est ma faute ? Je suis désolé pour tout. Vraiment. Si..." essaya-t-il de s'excuser.


-" Oui. Je ne sais pas pourquoi mais je... Je me souviens de mon arrivée à la guilde avec Natsu, de l'équipe avec Erza, Wendy, Happy, Carla, certaines de nos missions"


-" Qu'est-ce que tu veux dire ? N'hésite pas" intervint Loki.


-" C'est le vide quand j'essaye de penser à Grey ? Je sais par tout le monde que nous étions dans la même équipe mais je... Tu n'y es pas Grey ! Je comprend pas ? C'est comme si je n'avais aucun souvenirs de toi ? Je..." des larmes perlèrent aux coins de ses yeux bruns.


Le choc se lisait sur le visage blanc du mage de glace. Elle se souvenait de tout le monde sauf de lui. Et seulement lui. Inconsciemment ne le voulait-elle pas ? Loki la reprit dans ses bras pour la consoler. Il regardait son ami avec commiseration. Cela l'énerva. Il ne voulait pas de la pitié de son ami qui tenait dans ses bras la femme qui l'avait oublié. Elle ne se detachait pas de lui. Ressentait-elle quelque chose pour son esprit ? Avait-elle renoncé car c'était compliqué ?


Il avait espéré et redouté ses souvenirs. Il n'avait pas pensé qu'il les regretterait ! Il lança un regard à sa fille toujours endormie. Lucy s'éloigna de Loki, elle regarda dans la direction du brun et baissa les yeux. L'évitait-elle ?


-" Je ne veux pas vous gêner. Et il ne faut pas réveiller Hope" dit-il en reculant vers la porte.


Celle-ci s'ouvrit sur Mira et Wendy.


-" Ah Lucy, tu es réveillée ! Comment tu vas ? " demanda la blanche mais elle perdit son sourire en voyant le visage de ses amis:


-" Il y a un problème ?"


-" Lucy a retrouvé la mémoire mais pas de Grey. Tu crois que c'est possible, de ne pas se rappeler d'une seule personne ?"


Elle fut choquée par cette nouvelle. Et la principale victime blessée.


-" Je ne sais pas. Il faudrait en parler à quelqu'un. Je ne connais rien sur la mémoire".


Grey passa à côté de Wendy sans rien dire. Il avait l'air triste et en colère. C'était rare qu'il montre ses sentiments, il devait être perdu pour se montrer ainsi. Lucy le regarda partir sans savoir quoi dire. Hope remua dans son sommeil. Elle remonta le drap et caressa les doux cheveux de sa fille. Elle voulut se lever mais son corps protesta.


-" Va doucement Lucy. Tu as utilisé beaucoup de magie alors que cela fait des années que tu ne la pratiques plus. Ton corps n'est plus habitué. Tu vas avoir des courbatures pendant quelques jours".


-" Je dois parler à Grey" repondit-elle.


-" Pourquoi ? Et surtout de quoi ?" demanda Loki.


-" Je ne sais pas, mais il le faut".


Elle se leva et demanda à Wendy de veiller sur Hope. Avec l'aide du lion, elle descendit les escaliers menant à la salle commune. Grey s'y trouvait. Il était assis au comptoir et avait un verre à la main. Lucy s'approcha. Elle fut interceptée par plusieurs mages.


-" C'est vrai lucy ?! Tu as retrouvé la mémoire ?!" questionna Lévy.


-" Oui. Pardon il faut que je m'assois" dit-elle en montrant le comptoir.


Elle s'assit à côté du brun. Sa mère la prit dans ses bras, elle perdit le contact visuel et ne vit pas le mage de glace se dresser pour partir. Le petit attroupement que la nouvelle avait attiré se massait autour d'elle. La blonde entraperçue celui qu'elle voulait voir se diriger vers la sortie.


-" Grey !" cria-t-elle.


Il se stoppa et ainsi il put éviter de se prendre la porte. Erza, très contente d'elle entra.


-" C'est quoi ce boucan ?! Calmez-vous ! Lucy j'ai de bonnes nouvelles ! Je sais que tu ne te rappelle..."


-" Erza, elle se souvient !" s'écria Mira qui venait de redescendre.


-" Oh ! C'est encore mieux. Je suis allée dans le magasin qui détenait la clé de Loki. J'ai du marchander et finalement il m'en a fait un bon prix. J'ai racheté la clé de Loki, de Taurus, de la boussole et de Plue. C'était les seules qu'il avait. Il va se renseigner pour les autres. Tiens Lucy" dit la rousse en tendant les clés à son amie.


Lucy les prit les mains tremblantes. Elle les serra contre son coeur et pleura un peu. Bien qu'elle n'avait plus eu de souvenirs d'eux, elle avait l'impression d'avoir eu un manque pendant ces 3 ans. Ses amis étaient enfin de retour auprès d'elle. Que ce soit ses esprits ou ses compagnons de Fairy Tail. Mais il manquait toujours quelqu'un. Elle releva la tête pour chercher Grey. Il n'était nulle part. Il avait profité pour partir.


-" Oh, tu as appelé Grey quand je suis arrivée. Il s'est passé quelque chose ?" demanda la chevalière.


-" Je..."


-" Lucy ne se souvient pas de Grey", intervint Loki.


-" Comment ça ?"


-" Je n'ai pas de souvenirs de lui dans mon passé. Je revois des missions du groupe et il est là, j'en suis sûre d'après ce que vous m'avez dit mais c'est flou. Je ne le revois pas et..."


-" C'est le seul ? C'est possible ce genre d'amnésie ?" demanda à nouveau Mira.


-" J'ai vu un truc là-dessus. J'ai fait des recherches pour le cas de Lucy. Ils en parlaient comme d'une amnésie psychologique plus précisemment amnésie lacunaire. C'est une sorte de défense contre des souvenirs douloureux à propos d'un fait ou d'une personne précise" déclara Lévy.


-" Il doit être triste. C'est pour ça qu'il a commandé de l'alcool ?! "


-" D'un autre côté, il avait peur de sa réaction en se rappellant tout. D'ailleurs Lucy, tu t'es enfuie car il semblerait que tu te sois souvenue de la veille de ta chute. Tu t'en rappelles ?"


-" Non. La dernière chose que je revois, c'est Grey dans l'appartement en face de moi", elle rougit.


Elle était nue et elle lui montrait ses cicatrices. Elle se souvenait de lui depuis qu'il l'avait retrouvé mais pas du passé. Comme si elle venait juste de le connaître. Elle devait le retrouver et s'expliquer avec lui. Elle avait vu le choc puis la peine dans ses yeux ainsi que la colère.     


-" Où tu vas Lucy ? En plus tu n'as pas de chaussures aux pieds ! " s'écria Loki.


-" Je dois lui parler !"


-" Il a dû aller dans un bar pour boire et se consoler !" dit Kanna.


Se consoler en buvant ou... Non, il lui avait dit qu'il ne voulait qu'elle. Cependant le fait d'être le seul dont elle ne se souvienne pas... Il l'avait vu aussi dans les bras de Loki...


-" Quels sont les bars où il va ?! Kanna, tu les connais tous, alors aide-moi !"


-" Je l'ai vu dans 3 ou 4 seulement. Tu ferais peut-être mieux de..."


-" Tu penses vraiment qu'après ce que tu lui as dit elle va le laisser seul avec des femmes autour ?" demanda Mira.


Kanna sourit. Il était peut temps que ce soit Lucy qui court après Grey.


-" Viens, on va le chercher ", elle partit avec sa bouteille à la main sans regarder derrière elle.


Loki tenta de retenir la constellationniste. Elle leva la clé du lion et dit l'incantation les liant.


-" Ne t'inquiète pas. Merci de veiller sur moi" dit-elle quand le lion retourna dans son monde.


Mira se déchaussa et lança ses escarpins en lui souriant. Lucy les rammassa et courut après Kanna. Elles allèrent dans le bar le plus proche, il ne s'y trouvait pas. Elles allaient prendre une ruelle menant au second quand un tee-shirt blanc attira l'oeil de Lucy. Il se trouvait sur le sol. Il n'etait pas abîmé ni rien. La brune regarda ce que regardait son amie.


-" Ah, il s'est encore dessappé ! Il y a le “Blue lounge” dans cette direction. Il doit y être. Viens !"


Encore cette histoire d'habit enlevé !


-" Kanna, il se déshabille vraiment ? Il a fait ça quand on s'est rencontré, enfin quand il m'a trouvé mais..."


-" Ouais. Il le fait tout le temps. Enfin il a essayé de se retenir ces derniers temps. Je crois qu'il ne voulait pas te faire peur. Il le fait depuis qu'il est tout petit. Je l'ai connu à 10 ans et il était déjà comme ça. Il va falloir faire avec".


Lucy rougit en comprenant que cette dernière phrase s'adressait à elle. Grey était le père de Hope mais pas seulement. Il lui faisait la sentir féminine et désirable. Dans sa nouvelle vie, seul Conrad s'était intéressé à elle. Elle aurait dû être aussi égaré par le regard d'un homme autre que Grey mais non. Et maintenant qu'elle se rappelait son passé, elle n'avait eu ce genre de réaction avec personne. Elle avait eu beau s'habiller de manière sexy, elle n'avait rien ressenti à part de la gêne ou du dégoût face à eux. Et qu'avait-elle resssenti face à Grey ? Posait-il le même regard que maintenant sur elle ?


-" C'est là. On va voir s'il est ici".


L'établissement se situait en sous sol.  Elles passèrent la porte, l'endroit était en partie enfumé. Lucy cherchait parmi la foule qui était assez nombreuse. Kanna avait dit que les soirs de fête, ces bars étaient pleins. La brune alla questionner le barman, qu'elle connaissait. Avant son retour, Lucy le trouva. Difficilement tout de même car il y avait 3 femmes autour de lui. Il était en caleçon et elles avaient l'air d'apprécier. Il y avait de quoi, il faut dire.


Il ne faisait pas beaucoup attention à elles. Il se contentait de boire. Il leva son verre vide pour en commander un autre. Kanna arriva à côté de la blonde.


-" Je vois que tu l'as déjà trouvé. Et il est en bonne compagnie. Que vas-tu faire ?"


Lucy hésitait. Kanna alla rejoindre des personnes qui l'interpella. Elle semblait être une habituée. Comment faisait-elle alors qu'elle buvait déjà beaucoup à la guilde ? Elle détourna le regard pour revenir à Grey. Une des femmes avait posé une main sur son épaule. Elle le caressait du pouce ! La constellationniste serra les poings. Elle avait une partie de la réponse que lui avait posé Kanna. Elle s'approcha et posa elle aussi la main sur l'épaule du brun. Une femme s'éloigna en voyant son regard déterminé.


-" Grey, tu veux bien rentrer avec moi ?"


-" Attends ! On était là avant ! En plus, tu t'es vue ?" rit une des femmes.


-" Tu penses avoir une chance avec un mec comme lui ? Pas avec cette monstruosité sur l'épaule !" se moqua la deuxième.


Lucy se figea sous le choc.  Elle se regarda et vit ce qu'elle portait. Une robe bustier qui lui dégageait le haut du buste. Une de ses cicatrices était bien visible. Habituellement elle évitait les décolletés trop larges et les manches courtes. Elle s'était doute que ses marques la ferait rejeter par beaucoup. Elle abaissa la main qu'elle avait posé sur le brun. Les femmes reprirent l'assaut. Lucy allait se retourner quand elle se rappella le moment où elle s'était mise nue devant lui. Les mots qu'il avait dit la stoppa. Elle redressa la tête et rencontra son regard. Il se détourna et sourit à ces femmes. Plus tôt, il était indifférent à leurs avances pourtant.


-" Cette monstruosité ne le gène pas ! Et j'étais là avant. Cela fait des années. Nous avons même une fille ensemble alors passez votre chemin !"


-" Il n'a pas l'air de nous repousser. Et c'est rare de voir un homme aussi bien de sa personne. Pourquoi on te le laisserait ?"


Lucy fixa Grey. Il leva son verre vers elle. Il ne comptait pas les éloigner et les détromper. Ne voulait-il plus être avec elle ? Tant pis ! Elle passa sa main dans la petite poche de sa robe et en sortit une clé.


-" Viens à moi Loki !"


Grey fronca les sourcils et posa son verre. Loki apparut tranquillement.


-" Tu m'as appelé, princesse ? Je te manquais ?"


Grey se remit face au bar et but son verre d'alcool cul-sec. Il le reposa violemment.


-" Les filles, ça vous dit d'aller ailleurs pour s'amuser ?" proposa le mage de glace.


Elles furent d'accord. Il se leva et posa un bras sur l'épaule de la femme qui avait insulté Lucy. En passant devant la blonde, elles sourirent.


-" Ce type vous intéresse vraiment ? Car lui, il ne l'est pas par vous".


-" Qu'est-ce que tu oses dire sale blonde ?!"


-" La vérité. Il se fout de vous. Il a dit lui-même qu'une fois passé dans son lit, il passait à une autre. Vous n'avez pas à être amoureuse de lui mais le fait de si peu compter ne vous gêne pas ? N'est-ce pas Grey ? Tu les oublieras sans même te dire qu'elles étaient un bon coups !" sa voix portait dans la salle.


Les personnes présentent, ivres ou non, regardaient la scène qui se jouait. Kanna avait une bouteille dans chaque main, elle interpella ceux autour d'elle et elle lança des paris. Qu'allait-il se passer ? Qui partirait avec qui ? Lucy et les 2 autres allaient-elles se battre ? Qui allait gagner ?....


Le brun ne se défendit pas. Il continua de fixer Lucy. Les femmes passaient de l'un à l'autre. Elle se demandait si cela valait le coup de se mettre entre les deux ?


-" Lucy, pourquoi tu m'as appelé ?" demanda Loki.


-" Je me suis dit que comme tu avais été enfermé pendant longtemps dans ton monde, tu voudrais rencontrer des jeunes femmes séduisantes. C'est un bon endroit, non ?"


-" Tu veux que je les détourne de Grey, c'est ça ? Tu te sers de moi comme d'un gigolo, tu le sais ?" murmura-t-il a son oreille.


Du coin de l'oeil, il vit le mage de glace serrer la mâchoire face à sa proximité avec sa maîtresse. Le lion s'était douté des sentiments de Grey depuis longtemps. Il agissait différemment avec elle. Cependant il n'avait rien fait, par égoïsme. Lucy se tourna vers lui et plongea ses yeux bruns dans le siens. Ils étaient si près qu'il n'aurait qu'à se pencher un peu pour réaliser un rêve.


Le disciple de Oul reprit sa marche aux bras de ses femmes. Lucy agrippa la manche de Loki, la lacha et s'élança vers le trio. Elle sauta littéralement dessus Grey, sur son dos. Il partit en avant et réussit à se stabiliser. La blonde entoura ses reins de ses jambes.


-" Non mais oh ! Où elle..."


-" Mesdemoiselles, cette histoire à l'air bien compliquée. Et si je vous invitais, aurais-je le plaisir que vous me choisissiez ?" charma l'esprit en leur tentant une main et faisant une petite courbette.


Elles rougirent et gloussèrent. Elles regardèrent le drôle de couple et elles s'écartèrent d'eux pour prendre chacune un bras du châtain. Il les guida à l'extérieur. Lucy et Grey n'avaient pas bougé ni dit un mot.


-" Lucy ! Tu m'as fait perdre de l'argent" cria Kanna


La constellationniste regarda son amie sans comprendre. Elle fut tout aussi étonnée quand Grey posa ses mains sur ses fesses et qu'il sortit de l'établissement.


-" Que..."


-" Pas la peine de continuer à se donner en spectacle, surtout celui de ta culotte. Qu'est-ce que tu veux Lucy ?" demanda-t-il en la posant au sol.


-" Je... " c'était plus dur de lui dire que de se décider.


-" Je suis désolée. J'ai du te faire de la peine".


-" Ce n'est pas comme si c'était volontaire".


-" Tout de même".


-" Et pour ce qui est de ton intervention ?"


-" Et toi pourquoi partir avec elles ?! Tu avais dit que tu me voulais moi ! Il te faut plusieurs femmes ?!


-" Non, une seule me suffit. Mais que penser quand elle n'oublie que moi ?"


-" Je ne t'ai pas oublié ! Enfin si, mais comme je ne me rappelais de personne, disons que je ne me souviens pas “encore” de toi. Et c'est si important notre passé ? D'après ce que j'ai compris, notre relation n'était pas amoureuse. Sauf la nuit de la conception de Hope. Alors... Si..."


-" Si quoi ?" demanda-t-il blessé par ce qu'elle venait de dire bien que ce soit la vérité.


-" Tu ne... Voudrais pas que...que l'on reprenne à zéro ?.... Bonsoir, je m'appelle Lucy Heartfilia. Heureuse de te rencontrer !" et elle tendit sa main après avoir pris une grande inspiration.


Il resta à réfléchir. Cela changerait-il quelque chose ?


-" Je souhaiterais voir où pourrait nous mener une relation normale. Sans notre passé. Avec juste le présent. Qu'est-ce que tu en dis ?"


Il lui prit la main qui était restée tendue.


-" Je m'appelle Grey Fullbuster. Enchanté de te connaître."


De joie elle lui sauta dans les bras. Il inspira fort, se remplissant les poumons de son odeur sucrée. Elle était bien différente de celle de ces femmes, capiteuses. Il ne regrettait pas. D'ailleurs...


-" Tu n'as pas répondu. Tu as même fait intervenir Loki. Vous voyant dans les bras l'un de l'autre..."


-" Loki est un ami c'est tout. De plus une telle relation entre maître et esprit est interdite. Tu imagines, lui qui ne peut ni vieillir ni mourir avec une humaine ?"


Elle y avait apparemment déjà bien réfléchi.


-" De plus..."


-" Non, c'est bon" la coupa-t-il.


-" Pourquoi ? En tout cas, tu sais bien qu'il ne pourra jamais se contenter d'une seule femme" sourit-elle.


Elle n'avait pas l'air d'en être triste. Tant mieux. Il n'avait jamais compris comment l'on pouvait être jaloux mais cela avait changé avec l'arrivée de Lucy dans sa vie.


-" Qu'est-ce que tu veux faire maintenant ?" demanda Grey.


Elle s'approcha à nouveau, lui prit le visage et l'embrassa légèrement sur les lèvres. Il écarquilla les yeux puis il la prit par la taille pour approfondir le baiser. Il devint de plus en plus fougueux. Quand il la sentit tremblante, il s'éloigna un peu. Ils reprirent leur souffle en se fixant. Lucy était devenue rouge, elle avait aussi un beau sourire.


-" Je veux être la seule. Je veux sortir avec toi. Tu es d'accord ?"


-" C'est ce que j'ai voulu depuis que je t'ai retrouvé", il se pencha vers elle et perdit un peu l'équilibre.


Elle le réceptionna contre elle et l'embrassa encore. Cependant quand les mains du mage de glace devinrent baladeuses, elle les prit et les écartèrent. Elle recula, devant l'étonnement de Grey.


-" Je vais trop vite ?" supposa-t-il.


-" Un peu mais pas seulement. Je pense qu'on devrait rentrer à la guilde et que l'on reparlera de ça demain. Quand tu auras dessoulé. Non ! C'est mieux. Je préfère. Et si tu es sûr de ton choix, demain j'aurai la même réponse", elle lui sourit encore.


Il ne voulait pas la contrarier. Il lui prit la main et ils partirent vers la guilde.
Demain.
Il avait hâte.

Tags : 3 ans sans toi - GreyLu♥ - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 11 : Nouveau commencement 20/08/2016

Chapitre 11 : Nouveau commencement

Le soleil se levait sur la ville de Magnolia. Lucy était dans son lit en train de dormir jusqu'à ce que les rayons du soleil l'atteigne. Elle n'avait pas pensé à fermer les volets la veille, tellement elle était tourmentée par la décision de Grey. Il avait beau dire qu'il ne changerait pas d'avis mais... Et elle s'était endormie sur cette pensée.


Il y avait eu énormément de choses qui s'étaient déroulées la veille. Elle avait retrouvé la mémoire et elle avait compris combien elle tenait à Grey. Cependant était-ce de l'amour ? Le grand amour ? Elle ne le savait pas, n'ayant jamais vécu de romances avant. Et que penser du fait qu'il était le seul dont elle ne se souvenait pas ? Elle avait essayé de diminuer l'impact mais ils savaient tous les deux que c'était trop important pour passer à côté. Elle ne voulait cependant pas lui demander la cause, ni à lui ni aux autres. Car cela pourrait peut-être la briser encore une fois. Mais même ce sentiment ne lui disait rien. Reprendre de zéro était donc une bonne idée.


La blonde se leva et partit pour la cuisine en faisant attention de ne pas faire de bruits. Et surtout de ne pas réveiller le brun qui était endormi sur le canapé. Il ronflait un peu, chose qu'il ne faisait pas habituellement. Ce devait être une facette de lui quand il était soûl.


Elle entendit des petits pas approcher. Sa fille n'était pas quelqu'un de discret alors elle s'engagea dans le couloir et tapa à la chambre de sa mère qui dormait avec Hope.


- “Ça vous direz d'aller manger à la guilde ? Papa dort car il s'est couché tard. Il vaudrait mieux le laisser tranquille” expliqua Lucy à la petite.


Elles étaient d'accord. Toutefois cela n'empêcha pas la petite blonde de s'approcher du canapé, une fois prête,  pour regarder son père. Elle mit ses 2 petites mains sur sa bouche pour ne pas rire en l'entendant. Lucy lui prit la main et elles partirent.


- “Maman, c'est vrai que tu te rappelles d'avant ? Papa il était comment alors ?” demanda la petite sans savoir qu'elle touchait un point sensible.


- “Je ne me souviens pas bien. Mais je suis sûr qu'il était aussi bien que maintenant”.


Suzanna regardait sa fille et elle voyait bien que c'était difficile pour elle. Elle changea de sujet en demandant à sa petite fille ce qu'elle prendrait au petit déjeuner. Cela fonctionna à merveille. Lucy sourit à sa mère.
Chapitre 11 : Nouveau commencement

Grey bougea sur le canapé, il était engourdi. Il vit le soleil entrer dans la pièce et se demanda pourquoi c'était aussi calme. Il se leva difficilement, il avait moins bien supporté l'alcool de la veille qu'il ne le pensait. Il alla dans la cuisine mais il ne trouva rien. Même pas la vaisselle du petit déjeuner.


- “Elles n'ont pas mangé ce matin ? C'est étrange” dit-il à voix haute.


Il alla dans la chambre de Lucy et il vit l'armoire ouverte. Il s'en approcha. Elle était en partie vide ! Il courut jusqu'à celle qu'occupaient Hope et Suzanna. Il ouvrit le placard et là aussi il manquait des vêtements. Il prit peur.


- “Pourtant hier soir tout c'est bien fini avec Lucy ! Elles seraient parties ? Mais pourquoi ?!”, il inspira profondément pour se calmer.


Cela ne marcha pas quand il pensa que peut-être pour la deuxième fois en quelques jours, Lucy se soit rappelée de leur dernier moment ensemble, avant sa chute. Il sortit et s'élança vers la gare.


Une fois arrivé, il sortit une photo de Lucy et Hope qu'il avait pris à leur arrivée à Magnolia et qu'il avait mis dans son porte-feuille. Il la montra au personnel. Chacun dit qu'il ne les avait pas vu. Mais avec tout le monde qui passait, ils ne pouvaient pas en être sûr. Grey changea de stratégie. Il se dirigea vers la guilde pour chercher Natsu et utiliser son flair comme la veille.


Il fit claquer les portes en les poussant. Il allait interpeller le rose quand il vit les 3 femmes qu'il cherchait assises tranquillement à une table.


Lucy se leva et s'avança vers lui. Il était essouflé. Elle posa sa main sur son épaule, inquiète.


- “Grey ? Il s'est passé quelque chose ? Tu as un problème ?” elle avait à peine fini sa phrase qu'il la prit contre lui, fermement.


- “Grey ?” demanda-t-elle encore plus décontenancée.


- “J'ai vu l'appartement vide et vos affaires avaient disparu !” murmura-t-il.


- “Comment ça disparues ? Quelqu'un est entré dans l'appartement ? “


- “Une partie des placard est vide” ajouta-t-il.


- “Oh ! En fait, ton lave linge est en panne depuis 2 jours. Le linge sale s'est accumulé. Comme mes souvenirs sont revenus, je me suis rappelais d'une laverie automatique où aller. Regarde, le sac est là” dit Lucy en montrant le linge.


Grey ne la lâchait toujours pas. Il avait vraiment eu peur. Il s'était souvenu de la façon dont il l'avait plaqué au mur et avait cru l'avoir effrayée. Il l'éloigna légèrement pour l'embrasser devant tout le monde. Elle s'agrippa à lui tellement le baiser était intense. Il la relâcha, le regard profond fixé sur elle.


- “Je n'ai pas changé d'avis ! Formons un couple en reprenant depuis le début ! Tant pis si c'est toi qui a changé d'avis. Je ne te laisserais plus jamais partir ni t'éloigner de moi”.


Cette déclaration résonna dans la guilde, estomaquée par la hardiesse du brun. Lui qui était si pudique sur ses sentiments.


- “Papa !” s'écria Hope qui ne comprenait pas bien et qui s'accrocha à la jambe de son pantalon.


Il se pencha et prit sa fille dans ses bras. Il la serra elle aussi très fort. Il ne pouvait plus imaginer sa vie sans elles deux.


- “Je suis d'accord” dit enfin la blonde.


- “Fêtons le nouveau couple ! “s'écria Mira en faisant tomber son plateau plein de boisson.


Heureusement que les récipients de la guilde n'étaient pas en verre. De toute façon cela n'était plus possible depuis des dizaines d'années. La guilde était trop bagarreuse pour ne pas être ruinée dans ce cas.


Mira et Kinana partirent à l'arrière de la guilde pour aller chercher de l'alcool. Il fallait parfois le mettre sous clef pour éviter la pénurie. Elles apportèrent de quoi faire la fête pendant le reste de la matinée.


Lucy ne comprendrait jamais comment ils pouvaient boire de si bon matin. Elle sentit une main sur son épaule. Sa mère essayait d'attirer son attention.


- “Nous allons vous laisser” dit-elle en montrant Makaroff.


Ils devaient avoir prévu une sortie. Ils formaient tout de même un drôle de couple. Il ne fallait pas oublier que le maître avait près de 30 ans de plus que Suzanna. Ils partirent tranquillement au milieu des cris de la guilde. Ils demandaient tous à être servis. Grey avait été emmené par un groupe. Il avait l'air joyeux bien que toujours impassible. Avait-elle déjà la capacité de deviner l'humeur de son compagnon ? Elle regarda autour, tous ses amis. Enfin presque. Certains étaient partis en mission et il manquait Jubia. Sa poitrine se serra en pensant à elle. Comment cela allait se passer maintenant que Grey et elle était en couple ?


Cette pensée fut vite effacée. En chahutant, quelqu'un avait bousculé Hope. Elle était si petite parmi tout ce monde. Elle alla près d'elle pour la redresser avant qu'elle ne se mette à pleurer. La petite retenait apparemment ses pleurs. Elle fronçait toujours le nez quand c'était le cas comme maintenant.


Bizarrement c'était elle qui était la nouvelle petite amie mais personne ne s'occupait d'elle. Ils étaient en train de féliciter Grey. Avant de se redresser, elle fut elle aussi poussée. La fête avait à peine commencée que les bagarres étaient en cours. Elle secoua la tête face à ce triste constat. Elle avança vers la table où elle se trouvait quand Grey était arrivé. Elle tenait la main de sa fille et de son autre main, elle prit le sac de linge sale. Elle avait décidé de s'éclipser avec la petite pour aller à la laverie. Elles passèrent les portes sans problèmes.


- “Maman, pourquoi on reste pas ? “


- “C'est devenu un peu dangereux. Et si on ne lave pas, je connais un certain monsieur qui ne pourra pas dormir avec toi cette nuit”.


La petite blonde avait fait tomber son bol de chocolat chaud sur son doudou. Il fallait donc rapidement le laver. Elle marcha avec plus d'entrain à l'idée de récupérer son ami. Elle était toute joyeuse. Une bouffée d'amour s'empara de Lucy. Elle serra un peu plus la petite main.


Elles arrivèrent et il y avait déjà quelqu'un. Elles préparèrent tout ce qu'il fallait et fit tourner la première machine qui laverait et sècherait. L'autre contenant des sous-vêtements qu'elle ferait sécher dans la salle de bain de Grey.


En attendant la fin des deux machines, elles allèrent se promener. A leur retour une heure plus tard, Grey était assis à les attendre.


- “Qu'est-ce que tu fais là ?” demanda la blonde.


- “Je ne vous voyais plus. J'ai alors pensé que vous deviez être partie ici en ne voyant plus le sac de linge”.


- “Cela fait longtemps que tu attends ?”


- “A peu près 30 minutes. Vous vous êtes amusée ?” sourit-il.


- “On a visité papa. Il y a un monsieur qui se rappelait de maman et m'a donné des bonbons. Regarde !” elle lui montra son butin.


Il posa sa main sur sa tête blonde en regardant la jeune femme. Il fronçait légèrement les sourcils.


- “Il y a un problème ? Ne t'inquiète pas, elle n'en a mangé qu'un ou deux. Il faut qu'elle garde de la place pour le repas de midi”.


Cette affirmation ne le dérida pas. Ce fut au tour de Lucy de froncer les sourcils. Grey se comportait étrangement. Elle se demandait ce qu'il avait quand une des machine fit un “bip”. C'était une des siennes. Elle alla sortir les sous-vêtement qui s'y trouvaient. Elle les mit dans le sac en plus qu'elle avait pris. L'autre contiendrait le linge sec. Il restait à peu près 30 minutes pour celle-ci. Elle regarda vers sa fille qui n'aurait pas la patience d'attendre.


- “Grey, il reste encore du temps avant la fin du séchage, tu veux bien emmener Hope au parc ? Il parait qu'il y en a un un peu plus loin. Je n'en suis pas revenue du changement qu'il y a eu dans cette partie de la ville. Elle est devenue pavillonnaire et familiale. Tu veux bien ?”


- “D'accord mais tu nous rejoins après ?”


- “Non, il faut que j'étends le linge mouillé pour qu'il ne prenne pas une drôle d'odeur”.


- “Bon, nous allons voir ce parc et nous revenons. On pourra y aller une autre fois” dit-il tranquillement malgré la petite fille sautante qui le tenait par le pantalon.


- “Bon d'accord, je vous rejoindrais mais pas longtemps !” répondit la blonde en voyant le visage de sa fille.


Grey prit la petite fille dans ses bras et ils partirent. Il était vraiment étrange. Quoique cela ne faisait que 9 jours qu'ils se connaissaient. Non, qu'ils s'étaient revus. Elle avait du mal à l'associer à son passé. Elle s'assit et essaya de se souvenir. Ce n'était parce qu'ils avaient décidé de tout recommencer qu'elle ne devait pas faire d'efforts.


La machine finit enfin et munie de ses 2 sacs, elle partit pour les rejoindre. Le quartier était vraiment devenu différent. Une dizaine de grosses maisons avaient été construites. Elles étaient assez belles. Elle était perdue dans sa contemplation et elle se demanda subitement par où aller. Elle croisa heureusement une femme avec 2 enfants.


- “Excusez-moi, pouvez-vous me dire où se situe le parc ?”


- “Nous y allons, suivez-nous”, proposa la femme.


- “Vous n'êtes pas d'ici ?” poursuivit-elle en marchant.


- “J'ai habité Magnolia il y 3 ans. Mais ce côté de la ville s'est agrandi, je suis un peu perdue”, avoua Lucy.


- “C'est vrai. Moi-même qui ai toujours vécu ici, je me dis que la ville a bien changé. Elle a tendance aussi à changer pendant les reconstructions. La ville a été de nombreuses fois attaquée. Par chance nous avons la guilde... Mais oui, je vous reconnais ! Vous faites partie de Fairy Tail ! Vous êtes celle que l'on croyait morte, Lucy Heartfilia !”


- “Oui. Comment vous le savez ?” demanda-t-elle étonnée.


- “Il y a eu un article sur vous il y a quelques jours”.


- “Je ne le savais pas. Pourtant je ne suis pas un sujet important de la guilde !?”


- “Après votre retour miraculeux de votre île et maintenant ça ! C'est à se demander combien  de vie ont les membres de votre guilde. C'est un sujet extraordinaire !” s'enthousiasma la femme.


Elles arrivèrent au parc et Lucy vit Grey qui poussait Hope sur une balançoire. Ses amours étaient magnifiques. Elle s'excusa auprès de la femme et les rejoignit.


- “Maman, regarde comme je peux aller haut ! Papa, pousse-moi plus fort !” cria la petite.


La constellationniste eut peur en voyant sa fille aussi haute dans les airs. Cependant celle-ci riait et encourageait son père. Il refusa de l'envoyer plus haut. Lucy s'assit sur un banc pas loin et les regarda. Le brun vint s'assoir à côté quand la petite courut vers le toboggan pour jouer avec d'autres enfants.


- “Je me demande d'où elle tient cette sociabilité ? Ce n'est pas de moi et à première vue, pas de toi non plus”.


- “Elle est juste elle-même” dit fièrement Grey.


- “Grey ? Qu'est-ce que tu avais toute à l'heure ? Tu étais étrange”.


- “Tu l'as remarqué ? Pourtant j'ai fait comme si ça allait. Tu remarques toujours ce genre de chose. Qui est le type que vous avez rencontré ? Celui des bonbons !” questionna-t-il après avoir soupiré.


- “Tu es jaloux ? Tu n'as vraiment aucune raison. Cet homme a au moins 60 ans. Il tient une boutique de livres où Lévy et moi nous rendions souvent. Et il avait des bonbons car il a un coin enfant. Grey, tu penses que je suis une personne qui regarderait un autre homme moins d'un jour après être en couple ?”


- “Non, pardon”.


Il n'osa pas lui dire que lorsqu'il s'agissait d'elle son flegme disparaissait.Elle se leva et alla chercher sa fille. Il était temps de rentrer. Elle tint la main de la petite pendant que Grey portait le linge et écoutait Hope lui narrait la vie de ses nouveaux amis de jeu. Elle était vraiment très sociable. Mais il était vrai qu'il était difficile de lui résister.


Une fois arrivé à l'appartement, Lucy alla étendre les vêtement qui n'étaient pas passés au sèche linge dont le doudou de sa fille. Elle profita de cet instant pour se calmer. Penser que Grey avait cru qu'elle était attiré par... Une pensée traversa son esprit et coupa sa réflexion. C'était en fait ce qu'il s'était passé avec Conrad. Elle connaissait à peine Grey qu'elle était tombée sous son charme. Elle décida d'arrêter de lui faire la tête. Pas un mot n'était sorti de sa bouche durant le trajet malgré les tentatives du brun.


Elle suivit les voix et elle découvrit Grey et Hope dans la cuisine.


- “Maman sera moins en colère en mangeant”, disait la petite fille qui était assise à la table.


- “Je pense que tu as raison. On va faire quelque chose de si bon qu'elle parlera à nouveau”, s'exclama le mage de glace.


- “Cela va être difficile. Je suis pas si facile à satisfaire”, dit Lucy.


- “Maman ! Tu es plus fachée ?”


- “Non, mon bébé. Je suis désolée”, elle s'en voulait d'avoir montré cette facette à sa fille.


- “Assis-toi. Je vais quand même faire le repas”, intervint Grey.


Il se tourna et fit un petit sourire. Il s'affaira en écoutant les deux femmes de sa vie parler de ce qu'elles feraient l'après-midi. Il commençait à s'habituer aux babillements dans son appartements.


Ils mangèrent et la petite alla faire une sieste. Elle réclama son doudou mais il n'était pas encore sec. Elle eut droit à un substitut avec une autre peluche qu'elle aimait bien. Cependant Lucy s'attendait à quelques problèmes si cela ne séchait pas assez vite. Elle laissa la porte ouverte et elle fit la vaisselle. Grey était assis à la table.


- “Lucy, je m'excuse de...”


- “Pas la peine. Tu avais des raisons de douter. Cependant je veux que tu saches que ce que je ressens pour toi est beaucoup plus fort que ce que je ressentais pour Conrad. On ne s'est revu que récemment et je n'ai pas de souvenir de toi, pourtant...”


Grey l'a pris dans ses bras et la calla contre son torse. Il ne dit rien, il la tenait juste. L'avait-elle blessé en parlant de son manque de souvenirs ? Elle l'entoura de ses bras fins et le serra. Il s'écarta légèrement et lui prit le menton. Il l'embrassa tendrement. Cela ne dura pas longtemps. Cependant ils commencèrent à perdre le contrôle de leurs sens. Bien qu'ayant ses mains posaient sur le dos masculin, elle ne sentit pratiquement pas le moment où il se dénuda. Juste que maintenant elle sentait sa peau plus chaude qu'elle ne le croyait pour un mage de glace.


Le baiser était devenu sauvage. Il lui dévorait la bouche. Ses mains légèrement rugueuse étaient passées sous son haut. Les sentir là la fit trembler sur ses jambes. Elle allait perdre l'équilibre. Elle recula jusqu'à la table pour se retenir. Toutefois le verre de Grey qui s'y trouvait tanga. Elle lança le bras pour qu'il ne tombe pas et réveille Hope. Ce mouvement ne la sépara pas du brun. Il avait toujours ses lèvres sur elle. Elles ne s'occupaient plus des siennes mais de son cou qu'elle avait ployé pour voir le verre.


Celui-ci en main, elle se fit empoigner par les fesses. Grey la souleva et elle dut l'entourer de ses cuisses.


- “Grey ?! Le verre !”


Mais il n'écoutait pas. Il se dirigea vers le canapé qui était devenu son lit. Il l'y déposa en se mettant à genou sur le sol. Il s'écarta d'elle et plongea dans ses yeux. Elle avait les lèvres rouges de baisers et une petite marque de suçon dans son cou qui se voyait à peine tellement elle avait rosi sous le coup des émotions. Cette vision d'elle, le souffle rapide, la poitrine gonflée de désirs, les yeux brillants, il se demanda si c'était encore un de ses rêves, un souvenirs de sa seule et unique nuit avec elle. Elle posa sa main sur sa joue. Non, elle était bien là !


Il fit passer le haut par-dessus sa tête. Elle portait effectivement un soutien-gorge en coton blanc et non pas un de ceux qu'elle avait avant mais elle n'en n'était pas moins désirable. Il avança son visage et le posa sur cette poitrine haletante. Il entendait son coeur battre à un rythme endiablé. Tout comme le sien. Il déposa ses lèvres sur cette peau rosie. Il suivit le liseré du sous-vêtement pendant que ses mains migrées vers les flancs de la blonde. Elle lui prit la tête et glissa ses doigts dans ses cheveux. Il poussa un grognement de plaisir.


Il titilla les pointes dressées de ses pouces en nichant son visage entre ses seins. Il échangea pour les prendre en bouche et laisser ses mains s'occuper des attaches du vêtement. Il défit les deux premiers et il arriva au dernier crochet.


- Maman ?! Je veux monsieur Yuki !” s'écria Hope.


Lucy repoussa rapidement Grey et elle rattacha son soutien-gorge.


- “J'arrive ma chérie. Je vais voir s'il est sec !”


Elle ramassa son haut et partit vers la salle de bain où il séchait. Grey resta quelques secondes assis pour reprendre son souffle et se calmer. Il entendit des petits pas. Hope était donc sortie de son lit. Ils auraient pu être surpris dans une drôle de position. Cela lui fit penser que cet appartement était trop petit pour eux tous. Une idée lui vint. Il sourit en pensant à son plan.


- “Pourquoi tu souris papa ?” demanda la petite en s'asseyant sur les genoux de son père positionné en tailleur.


- “Je repensais à ta mère quand on rentrait du parc” dit-il simplement.


- “Elle boudait, t'a dit.”


- “Oui mais je pensais à quand elle s'est arrêté un moment. Mais dis-moi tu es bien réveillée !”


- “J'ai pas pu dormir sans monsieur Yuki” dit-elle tristement.


- “Ah tu es là ! Monsieur Yuki est encore un peu humide, mais tiens !” la fillette le serra contre elle en souriant.


- “De quoi vous parliez tous les deux ?“ demanda la blonde.


  - “De quand tu boudait” dit  Hope malgré que son père se tendait derrière elle.


- “Je ne boudais pas !” et elle fit une moue boudeuse exagéré qui fit rire sa fille.


Elle la prit dans ses bras et lui demanda si elle voulait retourner au lit. La petite fit non et elle se blottit contre sa mère. Elle mit son pouce dans sa bouche, serra sa poupée et s'endormit lentement. Lucy sourit de manière contrite à Grey. Ce n'était pas cet après-midi qu'ils pourraient avoir un interlude coquin.

Tags : GreyLu - greylu lemon - 3 ans sans toi - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 12 : Rapprochement 31/08/2016

 
Chapitre 12 : Rapprochement


 
Grey profita de l'endormissement de Lucy et de Hope pour continuer à penser à son récent plan. Une fois les choses bien clair dans sa tête, il partit pour lancer le projet. Il prit tous les renseignements et se présenta pour prendre rendez-vous 2 jours plus tard. Il alla ensuite à la guilde pour voir les missions qu'il y avait. Il en repéra 2 ou 3  qui lui conviendraient. Comme cela avait pris plus de temps que prévu, il retourna à l'appartement. Il y trouva Suzanna qui discutait avec Lucy et Hope mangeait son goûter.


- “On se demandait où tu étais ? Je ne me suis même pas aperçue que je m'étais endormie. Pardon” dit Lucy.


- “Ce n'est pas grave. Tu avais du sommeil en retard à rattraper. Et j'ai trouvé à m'occuper. Mais je ne voulais pas vous déranger, vous étiez en train de parler”.  


- “Je demandais à maman si elle voulait venir avec Hope et moi au parc que l'on a découvert dans le quartier résidentiel de toute à l'heure”.


- “Oui, ça me plairait” répondit la vieille femme.


- “Je n'ai plus rien à faire, je peux venir avec vous ?” cette proposition ravit la petite.


- “Oui, comme ça tu me pousseras encore plus haut !”
 
Cette idée donna froid dans le dos de Lucy. Elle avait trouvé qu'elle était suffisamment haute ce matin. Comme ce parc était plus un parc de jeu pour enfant, ils ne prirent pas de paniers repas pour un pique-nique comme ils le faisaient parfois le soir.


La petite famille discutait  en regardant les maisons du quartier. Elles étaient belles et spacieuses. Suzanna se demandait ce que cela faisait de vivre dedans.


- “Est-ce que ça n'est pas trop grand pour une petite famille ? Ma maison n'était pas bien grande et dès que l'on faisait un pas, on rencontrait quelqu'un. Dedans il peut surement se passer une journée sans se croiser !”


- “Ce n'est tout de même pas aussi grand que ça, Suzanna. Et si vous trouvez ceci grand, alors vous n'auriez pas de mots pour le manoir dans lequel vivait Lucy. Il y avait au moins un trentaine de pièces, voire plus. Et ne parlons pas du terrain. Il y avait plusieurs hectares”, il sourit en se rappelant la dernière visite.


Suzanna regarda Lucy avec des yeux étonnés. La constellationniste fit un geste affirmatif. Elle précisa qu'il y avait encore plus de pièces que le disait Grey. Elle raconta l'histoire de sa famille biologique. Enfin le plus gros car elle avait encore quelques trous de mémoire.


- “Papa ! Viens me pousser !” s'exclama la petite qui en avait assez de ne pas attirer l'attention des adultes, une fois arrivés.


A cette heure-ci, effectivement il n'y avait pratiquement personne. Les enfants du matin arrivèrent après la sortie de l'école avec leur grands-frères ou soeurs. Il n'y eut ensuite plus de “papa, maman pousse-moi !”. Elle avait retrouvé ses compagnons de jeu.


Suzanna était assise sur un banc avec Grey. Lucy était partie aux toilettes. Il fallut aussi peu de temps avant que le brun ne soit entouré par une nuée de mamans ou de nounous. Il fit son indifférent mais elles persistèrent.


Il se demanda si c'était si peu courant qu'un père se trouve dans ce parc. Il posa la question sans détour en voulant faire comprendre qu'il avait un enfant et qu'il n'était pas à la “chasse à la maman”.


- “Si il y a parfois des papas. Cependant ceux qui viennent ne sont pas...” la femme ne finit pas.


Grey se tourna vers sa “belle-mère” en cherchant de l'aide. Elle souriait de voir cette situation. Il fronça les sourcils en pensant qu'il faudrait qu'il lui dise son fait ! Une exclamation relança le bourdonnement autour de lui. Quelqu'un l'avait reconnu comme membre de Fairy Tail. Des questions fusèrent sur le fait d'être une sorte de héros qui protégeait les gens. Il ne se considérait pas comme cela et le dit sèchement. Toujours pas de recul des femmes ! Il ne savait pas quoi faire sans paraître malpoli. Il ne voulait pas être expulsé du parc où sa fille s'amusait autant.


D'ailleurs, il l'avait perdu de vue. Il se redressa et poussa 2 femmes. Il regarda autour et il la trouva. Il poussa un soupir de soulagement. Et celui-ci se bloqua dans sa gorge. Lucy était à côté de leur fille et elle regardait vers eux. Ce n'était pas si grave s'il n'avait pas eu une des femmes qui lui avait pris le bras et qui collait sa poitrine dessus. Il attrapa cette sangsue par l'épaule et l'éloigna.


- “Je ne suis pas intéressé par aucunes de vous ! J'ai déjà une femme dans ma vie, la mère de ma fille. Alors si vous pouviez me lâcher !” s'exclama-t-il pour bien se faire entendre par toutes.


Il savait que certaines ne s'étaient approchées que par curiosité mais d'autres restaient collantes. Lucy s'avançait justement vers eux. Il la désigna et il la prit par la taille. Elle ne fit aucun geste ni commentaire. Il se demandait si elle était en colère. Elle se dégagea et alla s'assoir à côté de sa mère. Y aurait-il un jour où il n'aurait pas un conflit avec elle ? Il sourit en espérant que non. Lui qui voulait du calme, de la tranquillité et pas de problèmes, sentait que sa vie serait sans dessus-dessous avec cette femme et cela lui donnait des frissons d'anticipation.


Comme quoi avoir la bonne femme changeait tout. La même situation avec Jubia lui portait sur les nerfs. En pensant à son ex, il se dit que cela faisait plusieurs jours qu'il ne l'avait pas vu à la guilde. Il espérait qu'elle allait bien. Il devrait demander à Erza qui vivait Fairy Hill de se renseigner.


Il reporta son attention sur la blonde. Elle avait un petit sourire en coin. Il comprit qu'elle se moquait de lui. Elle avait peut-être compris qu'il essayait d'être dans les bonnes grâces des femmes du quartier. Il alla s'assoir à côté d'elle et il posa son bras sur ses épaules.  


- “Tu aurais pu intervenir ! Tu me le paieras quand on sera rentré !” cette affirmation fit éclater de rire Suzanna.  
Chapitre 12 : Rapprochement

La soirée arriva rapidement. Ils décidèrent de rentrer à la guilde pour le dîner. Ce fut le seul moyen pour “détacher” Hope des installations de jeu. Ils reprirent le même chemin qu'à l'aller mais sans les commentaires de la mère adoptive. Celle-ci tenait la main de sa petite-fille et écoutait ses babillements. Elle avait vu tout ce qu'elle avait fait mais cela n'empêcha pas la petite de tout lui raconter. Grey et Lucy étaient en retrait. Il flânait les mains dans les poches et regardait la mage. Il la vit ralentir à un moment. Il sourit, cela confirmait son intuition. Il accéléra et la dépassa. Il leva la tête en sentant que dans une des maisons, on préparait le repas. Et il éclata de rire. Il sortit ses mains et les posa sur son ventre pour avoir un peu moins mal tellement il riait. Lucy avait dû sentir la même odeur car quand il l'avait dépassé, un grognement assez caractéristique s'était fait entendre.


Elle lui cria dessus car elle avait compris la cause de son hilarité. Il avança plus vite pour échapper à sa colère. On aurait dit des gamins. Hope voulut participer et elle les pourchassa de ses petites jambes.


- “Moi aussi ! Moi aussi !” criait-elle derrière eux.


Suzanna souriait de les voir ainsi. Elle était heureuse que Grey les ait trouvé. Leur vie à toutes les trois était bien remplie mais elle était encore mieux maintenant. Elle vit Grey s'arrêter et prendre sa fille sur ses épaules. Elle glissa sa petite main dans ses cheveux. De l'autre elle montra sa mère devant.


- “En avant ! On va la ratrapper !” dit-il à sa fille.


L'éclat de rire de Lucy et de Hope gonfla la poitrine du brun. Sa bêtise avait failli le priver de cette vie.


Il ne fallut pas longtemps avant qu'ils ne réussissent à la rattrapper. Il avait beau avoir le poids de la petite en plus, il devança Lucy facilement. Elle avait vraiment du mal à se déplacer et pas seulement à courir. La marche rapide était aussi limitée. Son bonheur diminua. Pourtant, elle souriait malgré tout ce qu'elle avait traversé. Il se reprit, il ne voulait pas qu'elle le voit la prendre en pitié !


Ils arrivèrent dans la joie à l'appartement. Ils avaient décidé durant le trajet de se changer avant d'aller dîner car Hope était couverte de sable. Cependant elle s'endormit après la douche. Ils la mirent au lit et mangèrent tranquillement. Suzanna alla dans sa chambre après le repas. Grey aida Lucy à essuyer la vaisselle. Le calme entre eux n'était pas gênant mais reposant. Une après-midi dans un parc pour enfant avait été suffisant.


- “Bon je vais te laisser. Tu dois avoir sommeil” lui dit la blonde.


- “Non, pas vraiment. Tu peux rester un peu”.


Elle s'assit en rosissant sur le canapé. Elle se rappelait ce qu'il s'était passé après le déjeuner. Elle le regarda du coin de l'oeil et elle le vit avec le sourire. Elle se tourna un peu plus et il éclata de rire. Elle le frappa sur l'épaule.


- “Je peux savoir pourquoi tu me frappes ?”


- “Tu le sais très bien ! Tu te moques de moi ! C'est quoi ? Un nouveau divertissement ?!!”


- “Ça l'était déjà depuis longtemps. Tu as toujours été une source intarissable...” il ne finit pas en se rappellant qu'elle n'en savait rien.


- “Je sais. Mais pas que tu participais”.


La calme revint. Il y avait toujours cette mémoire entre eux. Lucy se leva et décida d'aller dans la chambre. Elle s'allongea mais ne dormit pas. Elle essaya encore de se rappeler. Des images de missions lui revinrent mais pas de Grey. Elle revit aussi une partie de sa vie avant la guilde. Pourquoi, s'il avait été aussi important pour elle, était-il le seul ? Elle se reprit. Ils avaient décidé de reprendre du début. Elle allait s'y tenir ! Elle se tourna et vit ses clés sur la table de chevet. Il lui en manquait beaucoup. Elle les prit en main et les serra contre elle. Elle prit une décision et décida de commencer le lendemain.


La nuit passa avec peu de sommeil pour Grey. Il ferma les yeux au petit matin. Il n'entendit pas le départ de bonne heure de Lucy. Il ne l'apprit que beaucoup plus tard par Suzanna.


- “Elle a dit qu'elle allait s'entraîner. Elle veut retrouver ses clés et être suffisamment puissante pour les appeler. Elle va y passer la journée. Elle te confie la petite pour aujourd'hui. Je ne peux t'aider malheureusement, je vais aussi passer ma journée avec Polyussica pour connaître certains de ses mélanges d'herbes. Il faut que j'y aille ! Il parait qu'elle est à cheval sur la ponctualité. A plus tard ma chérie, amuse-toi bien avec ton papa. Mamie et maman te verront ce soir” et Suzanna partit.  


Etre seul toute une journée avec sa fille était une première pour lui. Habituellement c'est juste pour 1 heure ou 2. Comme elle avait déjà prit son petit déjeuner, il lui prit la main et ils allèrent à la guilde. Il savait que ce n'était pas très courageux mais là-bas s'il y avait un problème, il trouverait de l'aide. Il secoua la tête en réalisant que malgré tout l'amour qu'il avait pour elle, elle lui faisait plus peur que n'importe quel ennemi ! Il en eut un peu honte.


La petite courut près de Asuka dès qu'elle la vit. Elle lui raconta sa journée de la veille au parc. Les deux petites voulurent y aller ensemble. Un frisson parcourut le dos du brun. Il ne voulait pas y retourner tout seul. Si ces femmes continuaient leur rentre-dedans, il ne pourrait pas se retenir longtemps de les envoyer balader plus durement que la veille. Bisca proposa de venir avec eux en voyant le visage décomposé du mage. Il ne savait si c'était mieux. Elles allaient le voir avec une autre femme que celle qu'il avait présenté comme sienne. Cependant Lucy et Suzanna lui avaient confié la petite. Il ne voulait pas la laisser à la charge de quelqu'un d'autre, c'était sa fille !!!!!Il partit avec elles trois.


Ce matin-là, il y avait heureusement moins de monde. Les deux petites ne jouèrent qu'avec deux autres petites filles. Asuka était la plus âgée et elle menait son petit monde à la baguette. Elles avaient l'air si contentes.


- “Il est bien ce parc, il faudra que l'on revienne avec Asuka” dit la tireuse de la guilde.
  
Vers midi, ils décidèrent de partir. L'après-midi, la petite fit une sieste puis ils s'amusèrent à créer des glaçons. Il était épaté de voir une si jeune enfant utiliser la magie. Il était si fier ! Le soir arriva rapidement. Lucy eut juste le temps d'embrasser sa fille avant de s'effrondrer.


- “Tu rentres bien tard. Tu as utilisé la magie toute la journée ? Il ne faut pas abuser Lucy. Tu n'es plus habituée !” dit Grey.


- “Non, j'ai bien trop perdu pour le faire. J'ai convoqué 3 esprits. Puis avec l'aide de Loki, j'ai fait un entraînement de concentration. J'ai aussi ré-apprit à communiquer avec mes esprits sans les faire apparaître. Demain, je recommence. Je réalise comme ils m'avaient manqué même si je ne me rappelais pas d'eux. Et sinon cette journée, vous avez fait quelque chose de beau ?” demanda-t-elle en s'asseyant à côté de lui à table.


- “Avec Asuka et Bisca on est allé au parc. Ne me regarde pas comme ça ! Pas question que j'y aille seul avec Hope. Ah et on s'est entraîné aussi avec Hope dans l'après-midi. Elle est extraordinaire !”


- “Ce n'est pas moi qui vais te dire le contraire. “ sourit-elle.


Elle bailla puis elle grignota son repas. Il la poussa à finir et il l'envoya se laver.


- “Je reste à côté au cas tu aurais besoin de moi” dit-il.


- “Cela fait longtemps que je sais prendre un bain... Non en fait j'ai dû réapprendre il y a deux ans mais je sais le faire !”


- “Oui mais tu es fatiguée. Si tu t'endors dans le bain ? Alors vas-y et si dans 10 minutes je n'entends rien, je viens !”


- “Ce n'est pas que tu veux me voir nue ?” supposa la blonde.


- “Aussi ! Alors s'il te plait ne fait pas de bruits dans 10 minutes”, il sourit et s'éloigna.


Elle savait qu'ils allaient devoir se trouver un moment pour eux deux. Elle aussi était impatiente. Mais pour cela, il fallait pas que Hope soit dans les parages. Elle avait comme une sorte d'antenne pour deviner quand il convenait le moins d'intervenir !
Chapitre 12 : Rapprochement

Il semblerait qu'elle se soit endormie car elle n'avait aucun souvenir d'être sortie du bain, ni d'être allée au lit. Et elle était nue ! Elle ne dormait jamais nue ! Il l'avait donc mise au lit et il avait eu tout son temps pour la reluquer ! Non, elle n'allait pas s'énerver. Il n'avait sûrement rien fait pendant son sommeil. Enfin, elle espérait.


Elle allait partir comme la veille mais cette fois-ci il était debout.


- “Bonjour, tu as bien dormi ?”


- “Oui” répondit-elle en rougissant.


Il resta à la fixer, sans rien dire de plus. Il buvait son café.


- “Euh, merci pour m'avoir ramenée au lit. Euh, je...”


- “Tout le plaisir était pour moi. Tu es drôlement entreprenante dans ton sommeil”


Elle écarquilla les yeux en se demandant ce qu'il voulait dire.


- “Que... Qu'est-ce que...” elle en bégayait.


- “Eh bien quoi ?” il jouait l'innocent.


- “J'ai fait quelque chose ? Et arrête un peu ça !” dit-elle en faisant des cercles devant son visage masculin.


Il éclata de rire. Il réalisa que cela lui arrivait beaucoup depuis le retour de Lucy. Elle lui mit la main sur les lèvres. Et elle posa l'index de l'autre main sur sa propre bouche pour lui dire de se taire. Il comprit qu'il avait failli réveiller Hope et... Il réalisa que Suzanna n'était pas rentrée de la nuit. Elle ne les avait pas prévenue.


- “Suzanna n'est pas rentrée. Il...”


- “Je l'ai vu hier soir en rentrant. Elle était avec le maître. Je crois que tout va bien entre eux deux. Attends ! Si c'est sérieux, vu que je la considère comme ma mère, est-ce que ça veut dire qu'il serait une sorte de père pour moi ? Et je deviendrais la tante de Luxus ?????!!!!” s'inquiéta-t-elle.


Cette fois-ci il essaya de se retenir de rire mais ce fut difficile. Elle gonfla les joues de colère et elle partit sans en dire plus. Le temps qu'il reprenne son souffle tellement il avait rit, il réalisa quel jour il était et qu'il ne serait pas disponible dans la matinée pour s'occuper de Hope. Et Lucy était déjà partie. Il n'avait d'autre choix que de l'amener encore à la guilde et de trouver quelqu'un pour le remplacer pendant 2 ou 3 heures.


Heureusement, il trouva facilement. Mira n'était que trop contente de le faire. Cela l'inquiéta un peu. Il se demandait ce qu'elles allaient faire, surtout la démone. Cependant il n'avait pas d'autre choix, il avait pris rendez-vous pour son fameux plan.


L'affaire fut menée rapidement. Il n'avait aucun doute, maintenant. Il rentra à l'appartement avec tous les papiers. Il regarda l'horloge de la ville et il lui restait encore 2 heures avant que Mira revienne d'où il ne savait où elle avait emmené Hope. Il allait en profiter pour rentrer dormir un peu. Cela faisait 2 nuits qu'il dormait mal. Bien que la veille au soir c'était surtout l'image et l'abandon du corps dénudé de Lucy qui l'avait gardé éveillé.


Il était perdu dans ses pensée et il ne vit la femme avec son cornet de glace. La femme s'excusa jusqu'à ce qu'elle s'étouffe presque quand Grey retira sa chemise collante de crème glacée. Il continua son chemin en acceptant les excuses. Il était bon pour une douche en rentrant.


Il était avec sa chemise et son pantalon dans les mains. Il rentra tranquillement chez lui et il alla directement à la salle de bain. Il se trouva face à Lucy dans le plus simple appareil. Il se figea.


- “Qu'est-ce que tu fais là ?” demandèrent-ils en même temps.


- “Je viens de rencontrer une glace et toi ?” fit Grey en premier.


- “L'entraînement ne s'est pas bien passé. Mes vêtements... Comme j'avais transpiré...” elle attrapa une serviette et s'en couvrit.


Elle allait passer près de lui mais elle ne lui tourna pas le dos. Il la retint par le bras et il vit ce qu'elle voulait cacher. Une blessure sur son omoplate.


- “Qu'est-ce qu'il s'est passé !!!” s'écria-t-il.


- “Rien, un petit accident de rien du tout”, elle essaya de s'écarter.


Il la retint encore et il passa sa main près de la blessure. Elle trembla.


- “Pardon, tu dois avoir mal. Je vais soigner cette blessure. Tu ne le peux toute seule”.


- “Pas la...” elle ne finit pas face à son regard.


Elle se reprit et lui dit qu'une cicatrice de plus ne serait rien. Il s'énerva encore plus. Il la souleva, prit la trousse de secours et il alla dans la chambre. Il s'assit sur le lit sans la lâcher et il la posa sur ses genoux. Il garda un bras autour de sa taille pour qu'elle ne s'échappe pas. Il s'occupa du pansement et il posa un baiser dessus.


- “Il parait que ça guérira plus vite ainsi”, dit-il sensuellement.


Lucy rougit tellement que sa nuque rosit. Elle continua à trembler.


- “Pardon, je t'ai fais mal”.


- “Ce n'est pour ça. C'est toi qui...”  


Il resserra sa prise et posa ses lèvres dans cette nuque qui l'appelait. Il réalisa qu'elle avait une odeur familière. Elle avait utilisé son shampoing. C'était comme si elle portait son odeur. Il posa une de ses mains sur son menton pour pouvoir atteindre ses lèvres. Elle ouvrit la bouche et il l'explora sans retenue.


Au bout d'un moment, elle se leva de ses genoux, se retourna face à lui et elle laissa tomber sa serviette. Elle rougit à nouveau et regarda à terre. Elle n'osait pas le fixer. Cependant, rien ne se passa. Elle remonta son regard et elle resta figé sur l'entrejambe du brun. Il était on ne peut plus excité. Il se leva lui aussi et il enleva son caleçon. Elle remonta rapidement son regard en le voyant dans sa nudité. Elle crut que son visage serait moins dangereux. Elle avait eu tord.


La fougue avec laquelle il la fixait était suffocante. Elle avait du mal à faire entrer l'air dans ses poumons. Il avança d'un pas et là l'air entrait de façon trop rapide. Il la prit dans ses bras et il embrassa ses lèvres entrouvertes. Il colla son corps chaud contre le sien. Il la souleva et elle entoura ses hanches de ses cuisses. Il garda une de ses mains sur ses fesses et de l'autre il remonta dans son dos. Il se décala et retourna vers le lit. Il l'allongea doucement sans quitter ses lèvres.


Il la caressa en suivant ses soupirs. Elle murmura son nom à son oreille et il eut un frisson. Il s'écarta pour la regarder. Elle aussi le faisait. Il mit sa main sur sa joue avec tendresse. Elle lui sourit et elle lui prit la main pour la descendre vers sa poitrine. Elle paraissait petite posait sur ce sein. Il commença à le malaxer. Elle bougea les hanches pour se frotter à lui tout en caressant son dos musclé.


La bouche de Grey suivit le cheminement de sa main et il s'occupa de la pointe tendue du sein. Elle poussa un râle de plaisir. Il crut qu'il allait perdre le contrôle de lui. Il se dit qu'il devait calmer le jeu. Elle ne lui en laissa pas l'occasion. Elle attrapa ses fesses et le plaqua contre elle.


Lucy était parfois une énigme pour lui. Elle paraissait si prude  mais une fois dans le corps à corps, elle était entreprenante. Et pas seulement maintenant ! Elle était pareille lors de leur seule nuit ensemble, bien qu'elle était vierge à l'époque. Elle laissa sa main s'égarer sur lui et elle attrapa ce qui était pleinement éveillé et désireux d'être actif.


Il ne se sentait plus le courage de freiner le déroulement. Il glissa ses doigts entre les cuisses douces et féminines. Elle était déjà bien mouillée. Il entra 2 doigts en elle et son pouce faisait des mouvements circulaires sur son clitoris. Elle se cabra de plaisir mais il vit passer une expression de douleur sur son visage. Il comprit qu'elle avait pris appui sur son omoplate blessée.


- “On devrait arrêter pour le moment. Tu as mal” il prononça ses mots comme s'ils étaient arrachés à sa bouche.


Il ne voulait pas les dire mais il voulait qu'elle ait que du plaisir.


- “Pas question. Je ne sens presque rien. Enfin j'ai pas tellement mal. En plus tu es en train de me la faire oublier”.


Elle non plus ne voulait pas arrêter. Qui savait quand ils auraient une autre occasion ? Il pensa à quelque chose. Il s'écarta un peu. Elle voulut le retenir.


- “Je reviens. Il nous faut des préservatifs. Ils sont dans le salon. J'ai pas voulu les laisser ici et que ça te gêne”.


Il reparut assez rapidement avec une boîte à la main. Il la posa sur la table de nuit. Il s'allongea à côté d'elle. Elle fronça les sourcils et le regarda sans comprendre. Il l'attrapa par la taille et il la fit asseoir sur lui. Ainsi elle n'aura pas mal. Il recommença ses caresses pour la remettre en condition. Elle sourit et elle frotta ses fesses sur son membres. Elle exhalla un soupir de plaisir. Elle se baissa et plaqua sa poitrine contre son torse glabre. La main du brun emprisonnée entre un sein et son propre corps. Elle l'embrassa passionnément en se laissant guider par ses sensations.   


Elle passa une main derrière elle et elle se saisit doucement du membres tendu. Elle voulut le positionner mais il l'en empêcha. Il attrapa la boîte et un petit emballage. Il le déchira avec ses dents. Il le positionna sans la quitter des yeux. Puis il la saisit elle et il la souleva pour qu'elle s'empalle sur lui. Elle rejeta la tête en arrière en gémissant, une fois qu'il fut entièrement en elle. Il la trouva étroite malgré la naissance de Hope. Il regardait la jonction de leur deux corps reliés. Elle s'affaisa un peu et il vit des petites larmes aux coins de ses yeux bruns.


- “Lucy ?”


Elle ne répondit pas mais elle sourit et elle commença à bouger. Il la laissa faire un moment puis il n'en puit plus. Il prit sa taille entre ses mains et il donna des coups de bassin pour accompagner ses gestes. Ils allèrent de plus en plus vite. Leurs halètements résonnèrent dans la pièce. Ils étaient dans leur monde de sensualité.


Lucy se cramponnait aux épaules du brun, fortement. C'était devenu son seul lien avec la réalité. Elle n'était plus que sensations.


Grey sentait son coeur près à sortir de sa poitrine. Il avait du mal à prendre son souffle, pourtant tout son corps vibré.


Il crièrent pratiquement en même temps et la blonde s'écroula sur lui. Leur corps en sueur se collèrent l'un à l'autre. Il leur fallut un bon moment pour se calmer et retrouver une respiration normale. Cependant la béatitude ne les quitta pas.


Elle resta allongée sur lui. Emboitée à lui. Il l'embrassa dans ses cheveux dorés et en partie collés par la sueur.

Tags : GreyLu - greylu lemon - 3 ans sans toi - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 13 : début de vie commune 30/11/2016

Chapitre 13 : début de vie commune

Un bruit résonna dans l'appartement. Grey ouvrit difficile un oeil. Il était trop bien pour bouger plus. Il sentait les courbes douces contre lui. Il resserra les bras autour et il allait se rendormir quand il reconnut le bruit. C'était la voix jeune et aiguë de sa fille. Il se rappela être dans la chambre heureusement. Cependant il n'avait pas fermé la porte. Il essaya de se lever sans réveiller Lucy mais il n'y réussit pas.
- “Grey ?”
- “Chut ! Hope et Suzanna sont rentrées ! Il faut vite nous lever “ murmura-t-il en ayant la main sur la bouche de la blonde.
Celle-ci écarquilla les yeux et fit signe qu'elle avait compris. Ils se levèrent et Lucy s'habilla. Pour Grey, c'était difficile car il n'avait que ses vêtement sale. Il enfila son caleçon.
- “Je vais détourner leur attention pendant un moment. Toi, tu vas dans la salle de bain et tu prends ta douche comme si tu venais d'arriver aussi”, ordonna-t-elle.
Il fut d'accord et elle partit de la chambre. Il pouvait entendre la discussion qui se passait dans le salon. De là, personne ne pouvait voir dans le couloir. Il vérifia tout de même et il s'engouffra dans la salle d'eau.
Il se lava et il retourna dans la chambre pour prendre des vêtements. Il suivit ensuite le bruit des voix. Les 3 femmes étaient dans la cuisine, elles riaient. Hope descendit des genoux de sa mère et courut vers Grey.
- “Papa ! Tu étais où ? On t'a attendu avec mamie !”
- “Je suis désolé. J'avais des choses à faire. C'est une surprise pour demain”, cette nouvelle rendit la petite rayonnante.
Les 2 autres femmes froncèrent les sourcils mais on voyait sur le visage du brun qu'il ne dirait rien de plus. Lucy prépara le repas. Ils dinèrent sous les questions de la petite fille. Elle s'endormit rapidement avant la fin du repas. La constellationniste la prit dans ses bras pour l'emmener se coucher. Suzanna sourit à Grey.
- “Elle ne tenait plus. Mais jusqu'à la fin elle posé des questions. J'ai parfois du mal à me rappeler qu'elle a seulement 2 ans et demi. Elle est si précoce !”
- “Elle est très curieuse et intelligente. Comme ses parents. C'était une bonne idée de faire croire que tu étais dans la salle de bain quand on est arrivée. Elle aurait posé encore plus de questions si elle t'avais vu sortir de la chambre de sa mère”, elle sourit.
Il resta avec la fourchette suspendue devant sa bouche ouverte. Il ne savait plus quoi faire. Il décida de ne rien dire et de continuer à manger. Il fallit s'étouffer quand elle reprit la conversation.
- “Je suis contente que votre relation évolue. J'espère que ça se passera bien entre vous. Lucy semble forte mais elle reste fragile autant physiquement que psychologiquement. Si jamais...”
- “Je ferai tout pour ne pas la blesser. Notre passé... Je vais créer un futur avec elle. Je sais que je vais connaître et aimer de plus en plus la Lucy qu'elle est devenue”.
Suzanna sourit et elle se leva. Grey sentit une main se poser sur son épaule. Il se demandait quelle tête faisait la jeune femme après avoir l'entendu. Il se retourna et il la vit le sourire aux lèvres et les yeux plein de larmes.
- “Je souhaite la même chose”.
Il posa sa fourchette. Il lui prit le bras et la fit basculer sur ses genoux. Il l'embrassa, oubliant la présence de la vieille femme.
- “Ça te dirait de retourner au lit ? Il semble que ta mère se soit aperçu de ce qu'il s'est passé cet après-midi. On a pas besoin de se cacher”, dit suavement Grey.
- “Mais Hope ?!”
- “Elle dort. Et puis on aura qu'à lui rappeler que les papas et les mamans dorment ensemble. Finissons vite et allons au lit !”
Lucy était toute rouge. Elle était très tentée. Elle finit son repas et elle fit la vaisselle avec l'aide de Grey. A la fin, il lui tint la main et il referma la porte de la chambre sur eux. Elle ne s'ouvrit que le lendemain matin. Une petite main tapait dessus. Il se leva après avoir enfilé son caleçon et il la fit entrer.
- “Pourquoi papa dort avec maman ?” dit-elle avant même de dire bonjour.
- “Car on est un papa et une maman” répondit-il simplement.
Lucy s'inquiétait de la réaction de sa fille mais elle accepta l'explication.
- “Bon ! J'emmène tout le monde voir ma surprise ! J'espère qu'elle vous plaira” il souriait nerveusement.
Le petit groupe partit peu après le petit-déjeuner dans la direction du parc. Dans la partie résidentielle, il prit un trousseau de clé dans sa poche et il entra dans le jardin de la maison qui n'arborait plus le panneau “à vendre”.
- “Alors vous en pensez quoi ?”
- “Je ne comprends pas bien. Que... Que...” bégaya lablonde.
- “Ça devenait trop petit dans mon appartement. On aura plus de place ici. Et il y a le parc et une bonne école pas loin. C'est parfait pour une jeune enfant”.
- “T-tu as acheté cet-cette maison ?” bafouilla Lucy.  
- “C'est notre maison maintenant. Elle ne te plait pas ?” le doute apparut sur son visage.
Il sentit à peine sa fille courir et lui rentrer dedans.
- “Mais tu es fou ?! Pourquoi soudainement ?”
- “C'est pour nous. Un lieu pour vivre en famille. Les quelques semaines que vous avez passé chez moi m'a rappelé ma famille. Un lieu où rentrer qui soit chaleureux”.
Il détourna la tête. Il était pas habitué à se révéler autant.
- “Et si on allait visiter ? Hope tu veux choisir ta chambre” intervint Suzanna.
- “Oui !”
Grey avança vers le bâtiment. Il ouvrit et il laissa la grand-mère et la petite-fille explorer les lieux. Il serra les poings en sentant la constellationniste derrière lui. Elle ne rentrait pas.
- “Tu n'aimes pas ?”
- “Si. Elle me rappelle un peu le manoir en plus petit. Mais elle a dû coûter cher, Grey. En plus tu as pris cette décision seul”.
- “J'ai pu tout payer. J'avais des économies. Je suis heureux de pouvoir mettre un toit au-dessus de ma famille”.
Il alla rejoindre sa fille. Lucy passa enfin l'entrée. Elle était dans le hall qui menait à un escalier ainsi qu'à plusieurs pièces au rez-de chaussée. Le rire de Hope résonna. Suzanna sortit d'une des salles.
- “Qu'est-ce qu'il y a Lucy ? Tu n'es pas heureuse ? Elle ne te plait pas ?”
- “C'est trop rapide. Je ne sais plus quoi faire ? J'ai l'impression que les évènements s'enchaînent si vite ! Pour une telle décision, il faut du temps, il faut en parler ensemble...”
La quinquagénaire continua de la fixer.
- “J'ai peur. Je sens comme si en allant trop vite, tout allait s'écrouler.”
- “Mais tu es heureuse ? “
- “Oui. Trop peut-être. Toutes ses émotions d'un coup...” elle secoua la tête puis elle sourit pour ne pas gâcher la joie de sa famille.
Elle prit le bras de sa mère et elle s'enfonça dans la maison. Elles retrouvèrent Grey et Hope pour visiter l'étage. Il y avait  3 chambre plus une suite parentale avec salle de bain et un petit salon en plus de la chambre. La petite courut pour avoir la meilleure. Elle imaginait déjà ses jouets dans la pièce.
- “Qu'est-ce que vous en pensez Suzanna ?” demanda Grey.
- “C'est une très belle maison pour une famille. Je sais que vous serez très heureux dedans”.
- “Mais je compte bien vous garder avec nous ! C'est vous qui avez permis que ce moment existe”.
- “Avoir une belle-mère dans les jambes n'est pas le mieux. En plus sans vous froisser, maintenant que tu es avec elle, je pensais vous laisser tranquille pour peut-être agrandir le nombre de mes petits-enfants. Je vais rester à Magnolia et trouver un petit appartement. Cela ira très bien”.
- “Maman ! Tu ne déranges pas du tout !”
- “Lucy a raison Suzanna. Cependant j'y avais pensé. Il y a aussi votre relation avec le vieux. Il vous faut de l'intimité”, il rit en voyant l'air choqué des deux femmes.      
- “Si cela vous convient, il y a une petite dépendance rattachée à la maison. Un appartement qui était destiné aux gardiens de la maison. C'était une résidence secondaire. Venez”, il montra le local qui était relié à la maison par une porte au rez-de-chaussée.
Le lieu ravi Suzanna. Elle pensa à l'agencement et aussi au fait d'être avec sa famille sans les gêner.
- “Il y a une autre surprise. Pour toi aussi Hope. Il montra le jardin de derrière. Il y avait une balançoire d'un côté et de l'autre, une serre.
- “Vous pourriez faire pousser certaines de vos plantes médicinales ici”.
Le brun laissa tout le monde se réjouir. Il aima les voir heureuses. Lucy s'approcha.
- “J'adore cette maison. Je suis désolée pour ma réaction de tout à l'heure. Je crois que je ne suis pas habituée à ce que quelqu'un décide pour moi. Mais je veux pour la suite que l'on parle avant de prendre de grandes décisions pour notre avenir”.
- “Alors tu veux un avenir avec moi ?” demanda-t-il.
Ce manque de confiance était uniquement pour sa relation avec Lucy. Par le passé, il ne savait pas qu'elles seraient ses réactions et maintenant encore moins.
- “Je le souhaite en tout cas. Si toi tu le veux, il va falloir que tu t'habitues à mon caractère versatile”.
- “Lucy, tu l'as toujours été !” elle prit mal cette reflexion.
Le mage de glace ne s'inquiéta pas. Elle boudait de façon trop charmante.
Il fut décidé qu'ils emménageraient dès l'après-midi. Ils allèrent à la guilde pour demander de l'aide. Il y eut des volontaires et aussi des non-volontaires. Erza et Mira prirent les choses en main. En fin de journée, la chambre parentale, celle de Hope et une chambre pour Suzanna furent prêtes. Ainsi que la cuisine. La maison étant très grande, les meubles de Grey remplissaient que 3 pièces. Un lit avait été acheté en urgence. La quinquagénaire put dormir seule depuis bien longtemps. Et le couple inaugura la chambre par une nuit passionnée.
Leur bonheur fut ternit le lendemain. Le brun leur annonça qu'il avait pris une mission qui allait durer 2 semaines au moins. Il avait mis ses économies dans la maison et il leur fallait de quoi vivre maintenant.
- “Je vais trouver un travail. Il est pas question que tout le ménage soit à ta charge !” s'exclama Lucy.
- “Ça ne me gêne pas. C'est vrai que cela va être long. C'est la première fois que nous serons séparés depuis que l'on s'est retrouvé mais...”
- “Je veux participer aussi ! Je vais pas rester sans rien faire !”
- “Il y a Hope. On ne peux pas la laisser à ta mère ou à la guilde tout le temps. Ces derniers jours, tu es partie tôt et revenue tard pour t'entraîner. Reste avec elle”.
- “D'accord pour cette fois, mais je vais me renseigner pour la mettre en maternelle. Elle est précoce malgré qu'elle n'ait pas encore 3 ans. Ils la prendront peut-être. Et la guilde n'est pas un lieu pour une petite fille”.
Il accepta pour la scolarité et pas pour le travail. Il voulait être le pilier de sa famille. Il se sentit mal à l'aise mais il ne chercha pas à comprendre pourquoi il était devenu aussi buté sur ce point.
Ils passèrent la soirée à la guilde pour fêter l'emménagement. Les autres membres de l'équipe qu'ils avaient formé avec Natsu et Erza devait aussi aller en mission pendant quelques jours. Grey demanda au maître de veiller sur les femmes de sa vie.
La fête battait son plein. Ils ne virent pas la porte s'entrouvrir. Ni se refermer sur le visage où la colère et la tristesse se disputaient.
Hope s'endormit rapidement. Mira proposa de la laisse à l'infirmerie plutôt que de rentrer. Les parents refusèrent. La blanche n'insista pas. Elle comprit qu'ils voulaient aussi fêter ça dans l'intimité. Ce qu'elle ne savait pas c'est que pour prendre de l'avance sur l'absence de Grey, ils avaient déjà “inaugurés” certaines pièces de la maison.
Chapitre 13 : début de vie commune

Le lendemain, le mage de glace dut se lever de bonne heure. Bien avant que quiconque ne soit debout pour prendre le premier train. Il s'habilla en silence en regardant la blonde qui était endormie dans le lit chaud qu'il venait de quitter. Il l'embrassa sur le front sans la réveiller. Il alla ensuite dans la chambre de sa fille. Elle tenait une de ses poupées, celle  à l'effigie de Natsu. Il serra un peu les dents puis déposa un baiser au même endroit que celui de sa mère. Il prit son sac qui avait été fait la veille et il partit.
Chapitre 13 : début de vie commune

Une première semaine passa sans nouvelles. Lucy savait que personne ne recevait de nouvelles sauf en cas de problèmes. Mais elle n'était pas sereine. Pour se changer les idées et aussi car les économies qu'elles avaient apporté se réduisaient, la constellationniste chercha une petite mission. Grey lui avait interdit un travail pas une mission !
Elle n'était pas encore assez forte mais elle allait faire de son mieux. Elle choisit quelque chose de facile. Serveuse dans un bar-restaurant. Il était tenu par un couple. La première rencontre se passa bien et elle fut acceptée. Suzanna s'occuperait de Hope pendant la semaine de travail. Tout se passa bien jusqu'au jeudi.
Quand Lucy rentra le soir. Elle trouva Mira dans le salon avec Suzanna. Elles n'avaient pas l'air joyeuses mais pas ravagées non plus. La constellationniste se tendit tout de même. Elle devint blanche et elle eut du mal à avancer jusqu'au canapé. Elle s'y laissa tomber.
- “Il y a eu un...” commença-t-elle.
- “Grey va bien. Cependant il a demandé des renforts. Sa mission s'est compliquée en cours de route. Ne t'inquiète pas. Natsu, Erza, Wendy, Happy et Carla sont partis le rejoindre. Tu sais qu'à eux tous rien ne leur résiste !  Je suis venue vous prévenir qu'il aura du retard, c'est tout”, dit calmement Mira pour la calmer.
Lucy ne se sentait pas beaucoup mieux. C'était bien un mauvais pressentiment qui l'avait si fatiguée ces derniers jours ? En tout cas, elle se sentait mal. Elle se redressa pour prendre un verre et elle s'évanouit.
Quand elle revint à elle, elle était sur le canapé. Mira et Suzanna se demandaient qui appeler ? Polyussica ou un médécin ?
- “Aucun des deux, merci. C'est juste que je suis un peu fatiguée et avec l'inquiétude... Ça va mieux. Je peux avoir un verre d'eau ? “ demanda-t-elle à sa mère.
- “Lucy, il faudrait peut-être que tu arrêtes la mission”.
- “Non Mira. D'autant plus si Grey revient plus tard que prévu. Tu ne lui a pas dit pour...”
- “Non, je te l'avais promis. Et je dois te dire que nous n'avons pas encore de pistes. C'est rageant ! Vous arrivez à vivre dans ce chantier ?”
- “Oui. ..... Merci maman. On parlait des travaux dus à l'incendie. .... On prend nos repas dehors tant que la cuisine n'est pas finie. Après, les autres pièces du rez-de-chaussée devront attendre. Je n'ai pas encore assez d'argent. Je sais que le maître voulait me les prêter mais avec maman on ne veut pas. Je suis sûre que Grey comprendra”.
- “C'est surtout qu'il va nous en vouloir de ne pas avoir su vous protéger pendant son absence. Ni d'avoir trouvé qui a fait ça. Car c'est certain que c'est criminel !”
- “Je sais. Mais changeons de sujet. Ça va bien à la guilde ?”
- “Ça va. Bien que cela fait un moment que Jubia n'est pas venue. Elle vient juste prendre des missions et elle part.”
- “Elle doit nous en vouloir à Grey et moi. Non maman. Je sais que tu doute de l'innocence de Jubia pour ce feu, mais elle ne ferait jamais ça ! Elle ne mettrait pas le feu en pleine nuit au risque de blesser quelqu'un ! Surtout avec Hope dans la maison. N'est-ce pas Mira ?”
La blanche ne dit rien pendant quelques secondes.
- “Je... Elle est étrange en ce moment. Non, tu as raison, elle ne ferait rien d'aussi dangereux”.
La démone partit peu après. Lucy alla embrasser sa fille endormie et elle alla se coucher. Demain elle avait encore une longue journée.   
Chapitre 13 : début de vie commune

Une autre semaine passa. Cela faisait 4 semaines que Grey était partit. Il arriva avec les autres, épuisé mais heureux de revoir sa petite famille. Ils allèrent à la guilde pour fêter la fin de la mission. Il pensait les retrouver là-bas. Il se sentait impatient mais inquiet aussi.
Quand il avait demandé des nouvelles, les autres membres de l'équipe lui en avait donné. Elles allaient bien disaient-ils. Pourtant il changeait de sujet rapidement. Ils passèrent les portes. Il y avait du monde comme toujours. Grey regarda la salle. Il repéra sa fille et sa futur belle-mère. Il tâta la poche de sa veste qu'il avait difficilement gardé sur lui. Il ne voulait pas la perdre, avec la bague dedans.
- “Papa ! Tu m'as manqué !!!!” cria Hope en se jetant dans les bras ouverts de son père.
- “Toi aussi ma chérie !” il se redressa et il la serra contre lui.
- “Bonsoir Grey. Je suis contente de vous voir en bonne forme. Tout c'est bien fini ?” demanda Suzanna en allant l'embrasser sur la joue.
- “Oui, merci. Il y avait plus de monde à arrêter que prévu mais tout c'est bien fini. Où est Lucy ? “
Elle baissa la tête.
- “Maman est au travail” répondit la petite.
- “Quoi ?!! Je pensais lui avoir... Ah vous n'aviez pas assez pendant mon absence ?”
- “Ce n'est pas ça. On a dû faire face à plus de dépenses. Tu ferais mieux de t'assoire. Tu veux manger...”
- “Suzanna !”
- “Quelqu'un a mis le feu à la nouvelle maison. Les pièces d'en bas étaient très endommagées. Ne t'inquiètes pas ! Tu vois bien que l'on a rien et Lucy n'ont plus. Il y avait une alarme incendie dans la maison. Elle nous a réveillé et il y a eu plus de peur que de mal”.
- “Papa, tu me fais mal !!!” cria la petite.
Le mage de glace l'avait trop serré à cause de sa peur et sa colère.
- “Ça c'est passé en pleine nuit, quand vous dormiez ?!! Mais qui a fait ça ?! Je vais lui régler son compte !” s'énerva-t-il.
Il se tourna vers ses amis.
- “C'est ça que vous me cachiez ? Pourquoi ?!”
- “Lucy ne voulait pas que tu t'inquiètes et que tu te mettes en danger. Des membres de la guilde enquêtaient quand on est parti te rejoindre. Ils ont dû trouver, n'est-ce pas ?” demanda Erza.   
        
- “Non, ils n'ont rien trouvé. Il n'y a pas de témoins ni de preuves. Le feu et l'eau a tout effacé. Heureusement il ne s'est rien passé d'autre. C'était peut-être au hasard” dit Suzanna.
- “Et Lucy ? Il est pas un peu tard pour travailler ? Il est déjà plus de 19h”.
- “Elle travaille comme serveuse. Ils doivent être en plein rush en ce moment. Elle revient vers 22-23h généralement. Elle sera contente de te revoir. Elle s'inquiétait pour toi. Elle va pouvoir se reposer maintenant. Elle a perdu du poids et elle semble pâle parfois”.
- “Pourquoi en faire autant ? Personne ne pouvait...”
- “On a pas voulu devoir de l'argent à des amis. Les travaux ont coûté assez cher. On a refait la cuisine et le salon. Pour l'aider, je vends des remède à base de plantes. J'ai aussi contacté une amie, elle a mis ma maison en vente. Mais je n'ai pas encore d'offre”.
- “Où elle travaille ? Je vais la rejoindre et la raccompagner. J'aimerais lui dire de donner sa démission mais je suis sûr qu'elle ne voudra pas tant qu'elle n'aura pas fini. Elle a un contrat de combien ?” demanda Grey.
- “Elle est au “Mazaki”. Il lui reste 1 semaine”.   
Il décida de rentrer à la maison pour voir les dégâts. Il fut catastrophé de voir l'état du rez-de-chaussée. Il avait laissé sa famille vivre dans ces conditions ! On aurait dû le prévenir ! Il monta et prit son bain. Il réfléchissait aux réparations quand Suzanna et Hope revinrent de la guilde après avoir mangé. Il fut heureux de pouvoir reprendre le rituel du soir, c'est à dire lui lire l'histoire du soir en la bordant et la regarder dormir si tranquillement. Il sentait à chaque fois un tel amour le submerger. Cela le calma un peu.
Il partit après avoir discuter avec Suzanna sur ce qu'il avait été fait comme travaux. La colère le reprit en allant chercher Lucy à son travail. C'était un établissement qu'il ne connaissait pas. Le bâtiment était entouré par un jardin. Il décida de rester contre le mur de clôture, à l'entrée. L'heure passa quand il se rappela la fois où ils avaient été serveur pour le vieux Yajima. Les employés passaient par la porte de derrière. Il fit le tour. Il y avait une autre entrée. Il décida de rester là. Il eut raison car près de 30 minutes plus tard, la porte s'ouvrit.
- “Lucy, ça va aller ? Je peux te raccompagner si tu veux” fit une voix masculine.
Grey serra les poings.
- “Merci, mais ça ira. Et puis je t'ai déjà dit que j'avais un compagnon. Sans oublier que j'ai une petite fille. Donc le flirt et les relations sans attaches ne m'intéressent pas. On se revoit demain tout le monde” dit Lucy d'une voix fatiguée mais joyeuse.
- “Mais je suis sérieux avec toi !”
- “Idiot ! Quand c'est que tu as été sérieux ? Laisse Lucy. Ah tiens tu as oublié ta tenue pour ce week-end. Habituellement je suis jalouse de ton corps mais là pas du tout. Je n'aurais jamais pu porter ce costume ! Bon c'est une demande assez spéciale mais ils ont loué le resto pour 2 jours alors... N'empêche, je ne pourrais pas porter ça”.
-”C'est sûr ! Tu n'aurais pas de quoi remplir le haut ! Aie !!”
- “Bonne nuit !” finit Lucy.
- “C'est quoi cette histoire de costume ?” demanda Grey quand Lucy le dépassa sans le voir.
Elle sursauta. Elle posa sa main sur sa poitrine puis elle lâche ce qu'elle avait à la main et elle lui sauta au cou.
- “Tu es enfin revenu !!!!!” dit-elle le visage niché dans son cou.   

Tags : GreyLu♥ - 3 ans sans toi - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 14 : Désespoir 13/01/2017

Chapitre 14 : Désespoir

Lucy inspira à fond pour sentir l'odeur de son homme. Elle s'enfouit un peu plus dans son cou. Il la serra contre lui puis il la repoussa. Il ne devait pas se laisser attendrir. Il avait beaucoup à lui reprocher !


- “Oui je suis revenu et devine ce que j'ai découvert en rentrant. Non seulement ma femme s'est trouvée un travail alors que je lui avais dit de ne pas le faire mais en plus, j'ai découvert que la maison avait pris feu ! De plus tu ne m'as toujours pas répondu sur cette histoire de costume !”


Les larmes vinrent aux yeux de la blonde. Elle qui avait tellement pensé à ses retrouvailles !


- “Pour le costume, c'est juste une demande d'un habitué qui a loué le restaurant pour le week-end. Il fête le mariage de sa petite soeur. Pour le travail, il fallait bien trouver l'argent pour faire les réparations ! Ce que tu avais laissé plus le reste des économies de maman et moi se sont déjà épuisées. Je ne voulais pas laisser la maison dans cet état !”


- “D'accord tu as bien fait avec le peu de possibilité que vous aviez. Je m'excuse de m'être emporté pour cette raison. Mais tu peux me dire pourquoi Natsu et les autres ne m'ont pas avertis du feu ? Ils sont pourtant partis de Magnolia après les faits !”


- “J'avais peur que tu ne sois pas concentré sur la mission et ainsi que tu te mettes en danger ou alors que cela prenne plus de temps. Je savais que tu arriverais avant la fin des travaux et que tu découvrirais tout. Bon c'est assez pour les explications ?!! Je peux pleinement ressentir le fait que tu sois revenu ou on se dispute encore ? Car là, je dois dire qu'il se fait tard et que je commence à fatiguer. On peut reporter le reste à demain ?!!”


Grey vit qu'il l'avait énervé. De fait sa colère se calma en voyant la lassitude sur son visage. Il lui tourna le dos et il s'accroupit lui faisant comprendre que son dos était prêt à l'accueillir. Il ne vit pas le petit sourire heureux qu'elle afficha. Elle monta sur son dos et elle posa sa joue sur les cheveux doux et bruns.


- “Tu sens bon” dit-elle doucement et elle finit par s'endormir.


Il la ramena dans leur chambre, la déshabilla et il se coucha contre elle. Elle lui avait manqué.
Chapitre 14 : Désespoir

Lucy se réveilla avec le rire de sa fille. Un autre, masculin lui répondit. Elle était en joie d'entendre à nouveau ce double son dans la maison. Elle se leva et alla dans la salle de bain attenante à la suite parentale. Elle écarquilla les yeux en voyant les cernes et le maquillage qui avait un peu coulé. Elle espérait que Grey ne l'avait pas regardé ce matin. Une fois sa toilette de faite, elle suivit les rires. Elle arriva dans la cuisine faite à neuf.


- “Je peux me joindre à vous ?” demanda-t-elle avec amusement.


- “Maman ! Papa n'arrête pas de m'embêter ! Il dit que je suis encore petite ! Mais j'ai pris 2 cm !”


- “Elle devient une grande fille. Pourquoi riait-elle si elle était en colère ?” demanda la blonde à son compagnon.


- “J'ai fais semblant de m'asseoir sur elle en disant que je ne l'avais pas vu comme elle était petite. Viens, je vais te servir du chocolat et te donner un pain au chocolat. Ils sont frais de ce matin”, il l'embrassa sur le haut de la tête.


- “En tout cas, tu as bien meilleure mine que lorsque je me suis levé” sourit-il en posant le bol.


Elle rougit en repensant à sa tête de panda ! Elle le fusilla des yeux. Elle prit son petit-déjeuner tranquillement. Elle n'avait que le service du soir aujourd'hui.


- “Maman, tu es prête pour aller au parc ? “


- “Ah c'est vrai que je te l'avais promis. Je finis et on y va. Tu veux venir Grey ?”


- “Bien sûr ! Être avec les deux plus jolies femmes de la ville ne se rate pas !”


La petite sauta de joie face à ce compliment.
Chapitre 14 : Désespoir

Une fois assis à regarder la petite blonde jouer avec des amis, Grey demanda des informations sur les circonstances du feu.


- “On était en pleine nuit. Heureusement qu'il y avait des détecteurs de fumée ! Sinon je ne sais pas ce qu'il serait arrivé ! L'alarme m'a réveillé et j'ai senti la fumée. J'ai couru dans la chambre de Hope. Tout le rez-de-chaussée était en flamme. Avec Hope dans les bras, on est passé par la fenêtre de la chambre au fond du couloir. J'ai sauté sur le toit du cellier puis au sol. Hope n'a rien eu ni maman qui ce soir-là n'avait pas dormi chez nous. Les voisins avaient appelé les pompiers. D'après eux, c'est criminel. Il y a des traces d'accélérateur et une fenêtre brisée avant la prise du feu”, elle avait des grelots dans la voix”.


Grey la prit contre lui pour qu'elle se calme. Il regarda vers sa fille. Heureusement elle ne s'occupait pas d'eux et ne voyait pas sa mère pleurer.


- “Pardon, c'est passé. Quand le maître a su, il a demandé à Gadjeel et Levy d'enquêter. Ils n'ont rien trouvé. Il était tard, dans un lieu résidentiel, il y avait personne dans les rues pour voir quelque chose. Et les autres indices ont brûlé”.


- “Mais personne n'a de soupçon ? Il ne s'est rien passé dans les environs ?” demanda Grey, étonné.


Il vit que Lucy avait réagi au mot “soupçon”. Il la fixa jusqu'à ce qu'elle parle. Elle lui cachait quelque chose, il en était sûr.


- “Maman... Elle pense à Jubia. Elle croit que... Qu'elle m'en veut à cause de votre rupture”, avoua Lucy.


- “Jubia est assez... spéciale. Qu'elle ait fait une fixation sur moi dans le passé d'accord, mais elle ne mettrait pas des vies en jeu ! Elle a beaucoup changé depuis Phantom Lord. Même ces 3 dernières années, elle a mûri et arrêté les “grey-sama” et de parler d'elle à la 3e personne. Non, ça ne peut être elle. Et Conrad ?”


- “Il est déjà parti. Notre rupture ne l'a pas vraiment attristé. Le lendemain, il avait une femme dans son lit. C'est peut-être l'oeuvre unique d'un délinquant ou un truc du genre ?”


Ça pouvait être le cas. Grey l'espérait. Il décida de poser plus de question à Gadjeel. Il voyait le visage de sa compagne passer de l'espoir à la peur. Il lui prit la main et il la serra.


Ils restèrent 2 heures au parc, puis ils allèrent à la guilde. Grey savait qu'Erza avait dû faire son rapport sur la mission mais c'était lui qui l'avait commencé. Il monta dans le bureau du vieux et laissa ses femmes rire des bêtises de Natsu.


Il redescendit à midi. Ils décidèrent de prendre leur repas là. Ils étaient à table avec Natsu et Happy quand la porte s'ouvrit sur la mage d'eau. Elle regarda dans la salle et s'arrêta sur Grey. Le silence à son entrée fit dresser les yeux du brun. Il vit la bleue s'approcher d'eux.


- “Je peux te parler Grey ? C'est important”, elle était apparemment fatiguée.


- “Tu peux parler devant Lucy. Je ne veux pas de secret entre nous. Natsu ?” il demanda au rose de partir.


- “Je suis enceinte !”, c'était une bombe de plusieurs mega-tonnes qu'elle lâcha.


- “Et il est de toi, au cas tu douterais. Je suis enceinte de 11 semaines. On était encore ensemble ! Qu'est-ce que tu comptes faire ? Je préfère te dire que je ne me sens pas assez forte pour l'élever toute seule”.


- “Je... Euh... Tu es sûre ?”, bafouilla le brun.


- “Oui ! Tu crois que je viendrai te le dire sinon ?!!”


- “Qu'est-ce que tu veux, toi ?”


- “Je veux que notre enfant naisse dans une vraie famille. Qu'il ait sa mère et son père ! Je ne veux pas qu'il soit... un bâtard !”, elle dit ça en regardant la petite Hope.


Lucy serra les poings face à ces mots ! Elle allait se lever quand Mira lui posa la main sur l'épaule.


Grey était sous le choc. Son esprit essayait de réfléchir mais ses idées s'embrouillaient. Elle lui demandait de l'épouser ?


- “J'ai rendez-vous dans 4 jours avec la gynécologue pour un premier contrôle. J'attends ta réponse ce matin-là !”, elle repartit sans se retourner.


Le brouhaha revint dans la guilde. Quelqu'un lança un “eh ben il est drôlement productif Grey ! 2 gamins par accident ! Il devrait changer de préservatifs !!!”. La fin de la phrase était étouffée par le coups que ce quelqu'un reçu. Le mage de glace regarda vers sa compagne. Elle aussi était abasourdie.


- “Lucy... Je...”


- “Il faut que tu réfléchisses. Il s'agit d'un bébé. Tu dois prendre...”


- “Je sais !” il était en partie déçu de sa réaction à elle.


Il se demandait si elle avait bien compris que Jubia lui demandait de reprendre leur relation. Elle n'avait pas peur ?!! Elle n'avait pas d'expression sur son visage. Cela lui était égal ?!!! Il se leva pour sortir de la guilde et réfléchir comme elle le demandait. Il avait besoin d'être seul. En passant à côté d'elle, il vit ses poings serrés et tremblant. Elle les cachait sous la table. Il s'arrêta. Il reprit son chemin. Il déambula dans les rues de Magnolia.


Il rentra tard dans la nuit. La marche ne l'avait pas beaucoup aidé. Il s'approcha de la chambre qu'il partageait avec Lucy mais il n'osa pas ouvrir. Il alla dans une des chambres d'amis. Il se retourna dans les draps toute la nuit jusqu'au matin. Il partit très tôt le lendemain pour ne pas croiser le regard de la blonde.
Chapitre 14 : Désespoir

La constellationniste prit son petit déjeuner avec sa mère dans le babillement de la petite. Pour une fois, elle n'écoutait pas, perdue dans ses pensées et ses peurs. Grey n'était pas venu dans leur chambre. En se réveillant, elle l'avait cherché. Elle avait vu le lit défait dans la chambre d'ami. Avait-il décidé de retourner auprès de Jubia et du bébé ?


Elle avait vu le désespoir de la bleue. Elle s'en voulait. Malgré la situation que celle-ci vivait, elle voulait que Grey les choisisse, elle et Hope. Elle se dégoûtait d'être aussi égoïste. Elle essaya de se changer les idées en attendant la décision du brun. Elle s'occupa de sa fille jusqu'à ce qu'elle aille au travail. Elle ne pensait pas que cela dérangerait Grey. Elle se demandait s'il s'en apercevrait seulement.


Elle n'avait pas tout à fait tort car il rentra à nouveau très tard. Il alla encore une fois dans la chambre d'ami et il partit à nouveau à l'aube.


Lucy ne le revit que vers la fin d'après midi. Elle venait d'amener Hope à la guilde pour que Lévy fasse la baby-sitter. Suzanna était partie la veille pour leur village et signer la vente de la maison. Toutes les deux en avaient discuté. Quelque soit la décision de Grey, elles allaient rester à Magnolia. Même si ça devenait difficile.


- “Lucy, je peux te parler ? “ demanda-t-il, hésitant.


- “Oui mais je dois aller au travail dans 30 minutes”.


Ils allèrent s'asseoir sur un banc dans le parc central de Magnolia. Il ne dit rien pendant quelques minutes.


- “Grey, il va falloir que j'y aille. Si ...” il lui prit la main.


- “J'ai pris ma décision. Je n'aurais jamais pensé être un jour dans cette situation. Cela a été difficile. Mais je suis arrivé à un fait irréfutable. Non, deux en fait. Le premier est qu'un couple qui est ensemble seulement pour un enfant n'a pas la capacité à traverser les épreuves de la vie et à vivre heureux. Le deuxième est que je ne pourrai plus vivre séparé de toi. Je...” il ne finit pas car Lucy venait de se jeter sur lui et de l'enlacer.


- “Je n'aurai jamais penser t'entendre dire ce genre de chose un jour !” elle pleura en se serrant bien fort contre lui.


- “De t'avoir choisi ?” demanda-t-il.


- “Non ! La façon poétique de le dire ! Je ne pensais pas que ce soit ton style. Tu sembles si stoïque, si peu sentimental. Ne te méprends pas ! C'est surtout le fait de l'avoir dit qui...”


Il s'écarta d'elle et se passa la main dans les cheveux. Ils étaient en fouillis.


- “Je n'ai pas dormi depuis 2 jours alors excuse-moi d'être un peu trop sentimental !” il essaya de reprendre son fameux air stoïque.


Il n'y réussit que de peu car le visage souriant et en pleurs de la femme qu'il aimait était magnifique. Il se pencha pour l'embrasser mais il se stoppa en sentant un frisson lui courir le long de son dos. Il se tourna pour voir ce qui l'avait provoqué. Il ne vit rien que des promeneurs dans le parc.


- “Comment vas-tu faire pour Jubia ?” demanda Lucy qui s'inquiétait pour la réaction de son amie.


- “Je pensais y réfléchir avec toi. L'avis d'une femme sur l'état d'esprit d'une autre sera une grande aide. J'ai toujours du mal à vous comprendre. Je pense d'ailleurs ne jamais y arriver tellement que vous êtes complexes !!”


Le rire de la blonde lui répondit. Ils décidèrent de rentrer à la maison pour en discuter en toute discrétion. Cela fut difficile, mais ils se mirent d'accord sur une façon.
Chapitre 14 : Désespoir

Le jour tant redouté arriva. Grey se sentait fébrile. Une main prit la sienne et la serra. Il était dans la guilde pour annoncer sa décision à la mage d'eau. Il avait demandé à ses amis d'être présents.


Lucy et lui avaient pensé que le fait d'être entourée et soutenue par la guilde serait plus réconfortant pour la jeune femme. Il voulait lui faire comprendre que quoi qu'il arrivait elle ne serait pas seule.


Il était l'heure qu'ils s'étaient fixés mais elle n'était pas encore arrivée. Le temps passa et elle avait plus d'une heure de retard. Grey commençait à s'inquiéter. Il se leva de la table où il attendait avec Lucy quand la mage passa la porte. Elle avançait en regardant par terre.  


Grey quitta la table et il la rejoint. Il sentit Lucy en faire de même. Elle resta derrière pour le soutenir moralement.


- “Jubia. Je suis prêt à veiller sur toi et sur notre enfant. Cependant je ne pense pas que le fait de nous remettre ensemble soit la meilleure idée. Je serai près de toi à chaque étape de ta grossesse. Il suffira que tu m'appelles et j'accourrai. Et une fois le bébé venu au monde, nous apprendrons à l'élever. Je sais aussi que tous nos amis nous aideront. Lucy et...”


- “Tu compte élever notre enfant avec Lucy ?!! Tu comptes le prendre avec vous ? L'élever dans ta “famille” avec une mère et un père amoureux ? Une grande soeur et une gentille grand-mère même si elle n'a aucun lien avec ? Et où est ma place dans ce schéma ?!!!!”


- “Je voulais dire que Lucy et BISCA, qui ont déjà élevé un bébé pourront nous donner des conseils. Macao, Wakaba et Alzack pourront en faire de même avec moi. Tu es la mère de ce bébé ! Rien ne changera ça ! Je ne te le prendrai jamais ! Lucy...”


- “Elle ne l'aura jamais. Personne ne l'aura !” Jubia rit méchamment.


- “Jubia, je ne veux pas prendre ta place”, intervint la blonde.


- “C'est sûr ! Tu m'as pris ce que j'avais !”


- “Je ne t'ai jamais appartenu Jubia. Je suis désolé de ne pas avoir pu t'aimer comme tu le méritais. Cependant, je...”


- “Je savais déjà ta réponse avant de venir. Je vous ai entendu dans le parc il y a quelques jours. J'ai donc moi aussi pris ma décision ! Tu ne sera jamais le père de mon enfant !”


- “Comment ça ?! Il est pas question que tu me tiennes éloigné du bébé !” face au sourire qu'elle lui retourna, il recula d'un pas.


- “Jubia, je comprends que tu sois apeurée et déçue de la décision de Grey. Mais c'est le père de ton bébé. Vous allez devoir l'élever ensemble...” dit Mira.


- “Nous ne l'élèverons pas. J'ai pris mes dispositions”.


- “Tu comptes le faire adopter ?! Pense à...”, commença Makaroff.


- “Non ! Il est pas possible que tu es fais ça ! Jubia ! Dis que tu n'as pas fais ça !!” prononça difficilement Lucy.


Grey se tourna vers elle sans comprendre la peur dans sa voix. L'horreur s'afficha lentement sur le visage de Mira et de Bisca qui étaient à côté d'elle. Il sentit son coeur s'arrêter en regardant à nouveau la bleue.


- “Il n'y a plus de bébé depuis hier ! Tu n'as pas voulu de nous en me repoussant, j'ai donc fait selon ta volonté !”


- “J'ai jamais voulu ça !!! Ce n'est pas possible ! Tu n'as pas pu faire ça si rapidement !! Il doit y avoir des procédures... Avorter n'est pas si facile, non ?!!!”, gémit-il en espérant une réponse positive.


Il n'en eut pas. Tout le monde semblait choqué. Lui le mage de glace sentit un froid glacial comme il n'en avait sentit qu'en de pires situations l'envahir. Sa décision avait-elle été la bonne ? Avait-il pris l'état psychologique de Jubia trop à la légère ? Il sentit une main se poser sur son bras.


- “Non !” cria-t-il en repoussant brutalement la personne.


Il vit le regard de la mage constellationniste blessé. Elle avait voulu le réconforter mais il n'en voulait pas. Il lança un regard autour de lui puis il partit en vitesse de la guilde.


- “Il a besoin d'un moment Lucy” réconforta Mira.


- “Je sais. Jubia, tu n'avais pas besoin d'aller aussi loin. On aurait pu...” commença la blonde.


- “Tu n'aurais jamais dû faire partie de la décision ! C'est toi le problème !” la mage d'eau partit tout aussi vite que le brun.


Suzanna et Hope arrivèrent et elles la croisèrent. Elle avait les larmes aux yeux pourtant son regard était froid. Makaroff expliqua ce qu'il s'était passé à sa petite amie. Elle vint vers Lucy qui était restée figée et elle regardait sa main. Celle qui avait été repoussée par son compagnon. Elle se demandait en son for intérieur s'il allait le rester et s'il n'allait pas lui en vouloir lui aussi.


Cette question résonna en elle quand elles rentrèrent toutes les 3 peu après. La première chose que fit la mage constellationniste fut de regarder dans la chambre si le brun y était. Elle ne le vit pas. Elle chercha dans les autres pièces mais toujours rien. Elle retourna dans la chambre et ouvrit en grand les placards pour voir que ses affaires étaient toujours là. Elle poussa un soupir de soulagement.


Suzanna prépara le repas et elle mangea seule avec la petite. Lucy restait sur le canapé à surveiller par la fenêtre. L'heure passa et il était temps de mettre la petite au lit. Elle réclama son père mais en comprenant que ce n'était pas possible, elle demanda sa mère. Celle-ci s'exécuta. Elle prit sa fille contre elle et elle l'emmena dans son petit lit. Elle la serra contre elle en lui lisant une histoire. Hope s'endormit au milieu du livre. Cependant pour ne pas retourner devant la fenêtre et pour continuer de serrer son bébé, sa petite fille contre elle, elle poursuivit la lecture.


Il était près de 21h30 quand elle sortit de la chambre d'enfant. Elle alla voir sa mère dans la cuisine. Elle était en train de préparer une tisane pour calmer la blonde. Elle la lui donna et elles allèrent s'asseoir sur la canapé. Lucy recommença à regarder au dehors, une faible lumière éclairant le portail.


- “Lucy, il faut lui laisser du temps. Je ne pense pas qu'il aille jusqu'à t'en vouloir ou même te quitter. C'est un bon père. Et il vient d'apprendre, même si ça ne faisait pas longtemps, qu'il allait avoir un autre enfant. Il avait dû s'y attacher. Par contre, je pense qu'il doit s'en vouloir. Il doit se dire qu'il aurait peut-être pu l'empêcher de faire ça”, la consola sa mère.


“J'espère que tu as raison. Je ne veux pas le perdre. Cela de fait que quelques mois que l'on s'est revu, que l'on a appris à connaître la personne que l'on était devenu durant ces 3 ans. Même si je ne me rappelle pas vraiment de lui avant ça. Il regrette peut-être que je ne sois plus cette ancienne Lucy ?”


- “Ne dit pas n'importe quoi. Va au lit. Il faut que tu sois en forme pour être à ses côtés et l'aider dans cette situation”.


La blonde se leva, finit sa tisane et obéit à sa mère. Elle se changea et entra dans le lit. Elle ne trouva pas le sommeil et elle put ainsi voir que Grey ne rentra pas de la nuit.


Elle se leva le lendemain avec des cernes sous les yeux. Suzanna fit un signe vers elle en sortant de sa chambre en même temps qu'elle. Elle répondit par la négative.


Lucy hésita puis elle s'habilla pour aller à la guilde. Elle demanda à la vieille femme de ne pas emmener la petite blonde à Fairy Tail pour la journée au cas où. Elle quitta la maison et en quelques minutes, elle entra dans la guilde. Elle se dirigea vers Natsu qui prenait son petit-déjeuner avec Lisanna et Happy.


- “Mira, est-ce que Grey est passé ? Tu sais si quelqu'un l'aurait vu depuis hier ?” demanda-t-elle à la blanche qui déposait une assiette devant sa soeur.


- “Il n'est pas venu et je ne l'ai pas vu. Quant à savoir si quelqu'un l'a vu ? Je n'ai entendu personne en parler. Pourquoi tu ne l'as plus revu depuis son départ de la guilde ?”


- “Non. Il n'est pas rentré de la nuit. Je m'inquiète vu l'état dans lequel il est parti ”.


- “Tu veux que je le cherche ?” questionna Natsu.


- “Non, je vais lui laisser encore un peu de temps. Merci”, elle s'éloigna d'eux.


Elle alla au dehors de la guilde. Elle prit une de ses clés, une en argent. Elle fit apparaître un esprit, une jeune fille avec une harpe. Elle lui demanda doucement si elle voulait bien aller chez elle et attendre le retour possible de Grey.


L'esprit accepta mais elle s'inquiéta de savoir si sa maîtresse allait pouvoir tenir sa porte ouverte longtemps alors qu'elle ne venait de retrouver sa magie qu'il y a peu. Lucy la rassura et l'esprit partit. Elle appela ensuite Loki pour chercher en ville.


Une première demie-journée passa sans nouvelles. La mage constellationniste commença à fatiguer. Elle résista jusqu'à 15h. Elle fit rentrer l'esprit de la jeune fille. Elle apprit ainsi que celle-ci n'avait croisé que Suzanna et Hope lors du repas de midi. Le lion, quant à lui, ne trouva rien non plus. Il insista pour entrer. Il savait maintenant qu'il utilisait un peu de la force de son propriétaire quand il était dans ce monde.  


Lucy décida à faire le tour des bars. Il avait surement voulu noyer son chagrin dans l'alcool. Elle se leva mais elle ne put aller plus loin. Ses jambes ne la portaient pas. Elle se rassit. Elle serra les poings face à sa faiblesse. Cela avait toujours été pareil.


Une main se posa sur son épaule. Elle était chaude et elle savait à qui elle appartenait.


- “Ne t'inquiète pas. On va le chercher pour toi. Tu ferais mieux de rentrer et de te reposer. Ce n'est pas facile pour toi en ce moment” dit Erza qui était accompagnée de Natsu.


- “Non, je vais aussi le chercher. Bien que je doive être la dernière personne qu'il souhaite voir. Jubia doit avoir raison. J'ai chamboulé le monde de Grey depuis mon retour”.


- “Ne dis pas n'importe quoi ! Il n'a jamais été aussi heureux que depuis que l'on t'ait retrouvé ! Il faut lui laisser un peu de temps pour qu'il digère les derniers faits. Bon si tu veux y aller, Kana va venir avec toi. Elle connait bien les bars des environs”, proposa la rousse.


Elle aussi pensait donc qu'il était allé se saouler. Lucy rassembla ses forces et elle accompagna la brune qui attendait près de la porte après avoir parlé avec la mage chevalière.


Les 3 heures qui suivirent ne leurs apportèrent pas un seul indice sauf celui que cette ville avait énormément de bars. Natsu et Erza n'avait pas eu plus de chance. Ils se demandaient où le mage de glace avait bien pu aller.


- “En tout cas, il n'a pas circulé par ici dernièrement. Sinon je l'aurai senti”, certifia le rose.


- “Il est temps pour toi de rentrer, Lucy. Ta fille doit s'inquiéter. Et avec un peu de chance, il sera rentré. On s'occupe du reste. Natsu va la raccompagner !”


- “C'est bon Erza. Je peux rentrer seule. Merci en tout cas pour ce que vous faites. Je m'excuse de vous mêler à nos problèmes”.


- “Ne dis pas n'importe quoi”, répéta Erza.


Lucy et Natsu partirent ensemble. Ils marchèrent en silence, chacun perdu dans leur pensée. Il la laissa devant chez elle et il repartit à la recherche du brun. Il avait pensé à un lieu où il n'avait pas voulu emmener Erza. Grey y allait quand il était au plus mal ou alors quand il avait essayé d'oublier et d'effacer Lucy de sa mémoire que ce soit avant ou après sa disparition. Il espérait vraiment ne pas le trouver là-bas.


Il ne fut pas exhausser. A peine entra-t-il dans le bar, à la nuit tombée, qu'il fut interpellé par un homme derrière le comptoir.


- “Ah, enfin ! Je me demandais quand quelqu'un viendrait le chercher. Il est derrière. S'il n'avait pas été un habitué, je l'aurai jeté dehors sans m'en préoccuper” dit-il à Natsu.


- “Un habitué ? Il vient encore ?”


- “En fait cela fait bien 2 ou 3 mois que je ne l'avais plus vu”, il guida Natsu dans la réserve.


Le rose vit son ami affalé dans un coin avec un tas de bouteille près de lui.


- “Il a continué à boire ici ?”


- “Il était déjà bien imbibé hier soir. Cependant il ne voulait pas de compagnie, contrairement à d'habitude. Même certaines de ses anciennes maîtresses ont été repoussées. Et assez violemment”.


- “Ne me dis pas qu'il voyait des femmes ici avant ces 3 mois !”


- “Non, il ne faisait rien. Il disait qu'il avait quelqu'un, Jubia je crois. Mais là c'était différent. Il prononce le nom de Lucy, comme avant. Il répète “juste Lucy maintenant”. Il s'est passé quelque chose ?” demanda le patron du bar en ramassant les bouteilles.


- “C'est compliqué. J'avais peur que son état l'avait refait plonger dans ses mauvaises habitudes”.


- “Eh ! Mon bar n'est pas si mal ! C'est seulement ceux qui le fréquentent qui en font ce qu'il est ! “


- “Il y a trop d'alcool, de sexe ici. Je serais venu plus tôt si je n'avais pas été accompagné. Pas question d'amener une femme ici !”


- “Il y en a pourtant” sourit l'homme.


- “Celles qui cherche un coup pour la nuit ou un client ! Bon, je l'emmène”.


- “Dis. Pour cette Lucy, c'est la même non ? Ce nom est assez rare. Je croyais qu'elle était morte ?”


- “Elle a survécu et il l'a retrouvé”.


- “Alors pourquoi il est dans cet état ? C'est ce qu'il espérait le plus !”      


- “Comme j'ai dit, c'est compliqué. Merci de l'avoir isolé et gardé”.


- “Sa façon de repousser ces femmes... Il avait l'air désespéré qu'elles le touchent. Je me suis dit que lorsqu'il sortirait de l'alcool, il n'aimerait pas se trouver dans un lit avec l'une d'elle”.

Natsu fit un signe de tête. Grey puait l'alcool et le parfum. Pas question que Lucy le voit comme ça. Il l'emmena chez lui et il demanda à Happy d'aller prévenir la blonde que Grey était avec lui.

Tags : 3 ans sans toi - GreyLu♥ - Fanfiction Fairy Tail