47 tagged articles Fanfiction Fairy Tail

Vous avez la parole ! 11/05/2014

Vous avez la parole !

Je créé cet article pour que vous puissiez y mettre les réponses des commentaires que j'ai laissé sur vos blogs (Certains d'entre vous préfèrent cette méthode à celle de répondre sur votre propre blog. Alors voilà c'est ICI)
OU pour me prévenir de la sortie d'un nouvel article
OU simplement laisser un message. 
Ce n'est contre aucun de vous, mais retrouver vos réponses dans mon sommaire, dans un de mes chapitres, dans mes articles photos... Je ne m'y retrouve plus. 
Vous avez la parole !

Cet espace vous est donc entièrement dédié.
Et ainsi je saurais avec qui je dois répondre sur leur blog. 
 
 
 Alors à tout de suite !!!
Vous avez la parole !
 

Sommaire fictions 09/04/2014

Sommaire fictions
Légende :
chapitres surlignés chapitres comportant des lemons
========================================================================== 
PLAGIAT
J'atteste que ce travail est le fruit d'un travail personnel et a été rédigé de manière autonome.
Je déclare que toutes les sources d'information utilisées sont citées de manière complète et précise,
y compris les sources sur Internet.
Je suis conscient‐e que le fait de ne pas citer une source ou de ne pas la citer correctement est
constitutif de plagiat et que le plagiat est considéré comme une faute grave,
passible de sanctions.
Au vu de ce qui précède, je déclare sur l'honneur que le présent travail est original.
==========================================================================
Fiction n°1 : Fée et glace
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : GREYLU
Présence de lemons
Statut : en pause
Résumé : Natsu n'a pas rattrappé Lucy après que le château infini se soit désassemblé. Ils l'ont cherchée mais ils ne la retrouvèrent pas. Et elle vivante ou morte ? Si elle est vivante pourquoi ne rentre-t-elle pas ?
L'histoire se déroule un an après ces faits. Ils ont participé aux grands jeux magiques. 

Chapitre-1     Chapitre-2     Chapitre-3     ►Chapitre-4     ► Chapitre-5       ►Chapitre-6     ►Chapitre-7 ou VIP     ►Chapitre-8     ►Chapitre-9     ►Chapitre-10      ►Chapitre-11     ►Chapitre 12 ou VIP     ►Chapitre 13     ►Chapitre 14     ►Chapitre 15      ►Chapitre 16    ►Chapitre 17     ►Chapitre 18     ►Chapitre 19     ►Chapitre 20      ►Chapitre 21     ►Chapitre 22     ►chapitre 23     ►chapitre 24     ►chapitre 25
Sommaire fictions
Fiction n°2: Le mystère du coeur de printemps
Anime : Fairy Tail
Auteur : Cubrea de fanfic-fr
Couple : NALU
Présence de lemons
Statut : Fini
Résumé : Une mission pour l'équipe de Natsu, Lucy et Happy. Mais après l'intervention de Mira, seul Natsu et Lucy vont faire cette mission. Un rapprochement entre les deux mages va-t-il se faire comme le souhaite Mira ? 

Chapitre 1     ►Chapitre 2     ►Chapitre 3     ►Chapitre 4     ►Chapitre 5     
Chapitre 6 ou VIP     ►Chapitre 7      ►Chapitre 8     ►Chapitre 9     
Bonus VIP (scènes et images osées)
Sommaire fictions
OS n°1 : Je suis déjà là !!! 
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : à voir
Résumé : Une jeune fille apparaît dans un éclat lumineux en plein milieu de la guilde. Qui est-elle ? Et que veut-elle ? Pourquoi ressemble-t-elle à Lucy ? 

Cet OS est également répertoriée ici -> fairytales-list avec les écrits d'autres auteurs. 
Sommaire fictions
Mini OS : Toi
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : NALU
Résumé : réminiscence et volonté de Lucy

Toi 
Sommaire fictions
Recueil : Un moment de vie / Une lettre
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : GREYLU
Statut : Fini
1-Le commencement     ►2-La demande     ►3-Le mariage     ►4-Ton enfant 
► 5-Cohabitation      ►6-Séparation     ►7-Divorce ?     ►8-Brisé     ►9-Face à face 
10-Nouvelle vie      ►Bonus : Combattre pour elle          
Sommaire fictions
Fiction n° 3 : 3 ans sans toi
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : GREYLU
présence de lemons
Statut : en cours

Résumé : La mission de l'équipe la plus forte de Fairy Tail a mal tournée. Grey et Lucy sont les seuls à savoir ce qu'il s'est passé. Cependant Lucy n'est plus là pour le dire. La recherche du pardon et la nostalgie va amener deux soleils dans sa vie. 
 ►10-Sauf lui     ►11-Nouveau commencement     ►12-Rapprochement    
Sommaire fictions
Fiction n°4 : Ta perte a changé mon monde
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : NALU
présence de lemons
et version sans lemon
Statut : en cours

Résumé : L'indécision de Natsu a provoqué la disparition de Lucy ! Un jour, un petit bonhomme de neige Plue, a apporté de l'espoir à la guilde mais surtout à Natsu. Espoir de revoir Lucy mais aussi espoir de revoir Igneel.
ou sans lemon    ►10-La nouvelle Lucy      ►11-Trahison ? ou sans lemon     
Sommaire fictions
OS n°2 : Petit jeu
Anime : Fairy tail
Auteur : Moi
Couple : GREYLU
Mode : VIP
présence de lemons

► Petit jeu 
Sommaire fictions
Drabbles Greylu :
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
 Tu es mon soleil     ►Mon amour     Le réveil 
Sommaire fictions
Drabbles Nalu : 
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi

Sommaire fictions
Three shot : Banni
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : LuxMi (Luxus et Mira)
Présence de lemons
Statut : Fini

Résumé : Luxus vient d'être banni de la guilde après l'attaque de Fairy Tail. Pendant son bannissement il va se rapprocher d'une certaine mage. Deux forts caractères vont se rencontrer et...

Partie 1     Partie 2     Partie 3
Sommaire fictions
Drabbles Luxmi
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi 
1) Sur ce chemin    2) Le regret   
======================================  
1) Réveil solitaire      2) Blessure de virilité       3) Je suis un homme     
4) Castration ?     5) Elle me tient     6) Féminisation     7) Quel crétin !! 
 8 ) Foutu caractère !      9)Trop subtil ?     ►10)Je l'aime
Sommaire fictions
   
Sommaire fictions
OS n°3 (pour Halloween 2014)
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : Nalu

Sommaire fictions
Three shot : Péripéties d'une déclaration
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : Nalu
Présence de lemons
Statut : FINI

Partie 1      ►Partie 2     ►Partie 3 
Sommaire fictions
 OS n°4 : L'amour et l'amitié
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : Greylu

Sommaire fictions
OS n° 5 : Je ne suis plus seul
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : Zelu (Zeleph et Lucy)
Présence de lemons

Sommaire fictions
OS n°6 : Ne pleure pas Lucy
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : Greylu

Sommaire fictions
OS n°7 : Une pas si mauvaise journée
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi 
Couple : Luxlu
Présence de lemons

Sommaire fictions
OS n°8 : La courte vie de Lucy Heartfilia
Anime : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : Luxlu
Mode : VIP
Présence de lemons

Sommaire fictions
Mini OS NALU :
Animé : Fairy Tail
Auteur : Moi 

Sommaire fictions
Os n°9 : Un second amour
Animé : FairyTail
Auteur : moi
Couple : LUXLU
Mode : VIP
Présence de lemons

Sommaire fictions
Mini OS Greylu : 
Animé : Fairy Tail
Auteur : Moi
Présence de lemons

Sommaire fictions
OS n°10: 
Animé : Fairy Tail
Auteur : Moi
Couple : GREYLU
Présence de lemons

 

Tags : Fanfiction Fairy Tail - Sommaire ♥

OS : Je suis déjà là !!! 23/04/2014


OS : Je suis déjà là !!!

 
Tous nos compagnons de Fairy Tail se trouvaient dans la guilde soit à se battre, soit à se cacher pour échapper à tous objets volants (ou mages volants). Une fin d'après-midi normale quoi.

 Natsu venait de se réveiller de sa sieste après avoir pratiquement vidé la réserve de nourriture de la guilde.  Avec l'aide de Happy bien sûr.  Et la première chose qu'il vit était Grey assis à une table avec Lucy assise à sa droite et Wendy à côté d'elle.
 
 Il n'entendit que la fin de la phrase du mage de glace : ".... Cet idiot d'allumette, laisse-moi rire, il ne réussira même pas à comprendre alors le faire !!! Ha ha ha ha "
 
Cela le mit hors de lui : " Tu insinues quoi le glaçon !!! Lucy !!! Qu'est-ce que je dois faire ?!! Tu verras le pervers que je pourrai le faire !!!! " dit-il en se jetant sur Grey.
 
Et c'est ainsi que commença la bataille comme la plupart des batailles de la guilde, par ces deux idiots. Erza n'a pas tout de suite réagis, elle dégustait un bon fraisier. Et dans ce cas-là il ne faut surtout pas la déranger ou même s'approcher de son gâteau. Cela serait un sacrilège et une peine de mort pour celui qui s'y risquerait. Elle était la seule de Fairy Tail à ne pas se mettre à l'abri quand le désordre commençait.  Mais cette fois comme tant d'autre, le pauvre fraisier en fit les frais et finit en bouillie. C'était d'ailleurs ce qui attendait le mage qui avait lancé la chaise en direction d'Erza.
 
Lucy qui vit la scène, eut une pensée pour le pauvre Natsu.  Car oui, qui d'autre que lui perdait toute notion de ce qui l'entourait quand il se battait ? Mais le coup tant redouté n'arriva pas. Au moment de le donner, Erza fut éblouie tout comme le reste de la guilde par une lumière dorée. Ils ressentirent une grande force se propager dans le bâtiment. Ils se mirent tous en position de combat pour protéger leurs amis d'une possible attaque contre la guilde. 
 
Au c½ur de cette lumière apparu une forme humaine. Quand la luminosité se dissipa, l'on pouvait voir qu'il s'agissait d'une jeune fille ressemblant étrangement à Lucy. Le regard des mages allèrent de leur constellationniste à cette jeune fille. Car il n'y avait pas de doute, ces deux jeunes filles étaient liées, de la même famille ! Un détail sauta aux yeux du Maître qui tenait toujours sa chope de bière à la main, il ne savait pas comment cela était possible mais cette jeune fille blonde portait le tatouage de Fairy Tail. Il était bien visible sur la main droite, au même emplacement que celui de Lucy. Mais il était de couleur différente.
 
La jeune inconnue blonde regarda autour d'elle en souriant. Natsu vit tout de suite qu'elle avait le même sourire chaleureux que Lucy, mais qui est-elle ?

" Peut-elle être une menace pour nous ? Ou pour Lucy ? " pensa-t-il en ne perdant pas des yeux le cheminement de ceux de cette fille.
 
Elle se stoppa en arrivant sur Lucy. Elle fit un pas dans sa direction. Natsu se mit en garde, prêt à protéger sa nakama contre une attaque de cette inconnue, bien qu'elle ressemble beaucoup à Lucy. Mais ce que personne n'aurait pu prédire, fut qu'elle se mettrait à courir vers Lucy en pleurs et encore moins qu'elle l'appellerait " Maman" en lui tombant dans les bras.
 
Natsu était choqué : " Nanni ??? ". Son visage reflétait bien son étonnement et la même expression pouvait se voir sur le visage des autres mages.  

" Luce, depuis quand tu as une fille et pourquoi tu ne l'as pas dit ? " ajouta-t-il. 
 
" Quoi ? Mais tu es vraiment débile mon pauvre, tu ne vois pas que cette fille doit avoir dans les 15-16 ans et que Lucy ne peut pas l'avoir mise au monde ! Lucy n'a que 18 ans. Enfin si on ne compte pas les 7 ans sur l'île Tenrô ", hurla Grey avec découragement. Il ne se fera jamais à la stupidité de cette cheminée.
 
Lucy ne comprenait pas tout mais quand cette fille lui a sauté dans les bras, elle a senti comme un lien et elle ressentit  le besoin de refermer ses bras autour d'elle et de la serrer contre elle. Il fallut plusieurs minutes pour que cette blonde arrête de pleurer et de dire des " maman " dans le cou de Lucy. Quand elle se calma et s'écarta, le Maître décida de prendre la parole :
 
" Ma petite, peux-tu nous dire d'où tu viens et pourquoi tu appelles notre Lucy " maman " ? Je vois que tu portes la marque de la guilde, tu sais donc que tu ne risques rien ici. Alors parle sans crainte. "
 
Les mages, y compris Lucy, regardèrent un peu mieux cette fille. Ils virent que la marque de Fairy Tail s'y trouvait bien et qu'elle était tamponnée sur la main gauche. Leurs yeux allèrent encore faire plusieurs allers-retours entre cette fille et Lucy.
 
" Oui, je sais Maître Makaroff ", dit-elle en s'essuyant les yeux qu'elle avait de marron, comme Lucy. " Je me nomme Misuki et je suis la fille de Lucy. Enfin celle qu'elle aura dans le futur ",  ajouta-telle avec le sourire qu'elle perdit peu après. Elle regarda vers Lucy : " Quel jour sommes-nous aujourd'hui ? Je veux dire la date."
 
Mais Lucy était toujours en état de choc. Quoi elle allait avoir une fille ? Quand ? Et avec qui surtout ? Elle en était sûre, elle devait être aussi rouge que les cheveux d'Erza.
 
" Nous sommes le 3 avril 793", répondit Mira à la place de Lucy. " Tu es donc la fille de Lucy, mais qui est ton père ? C'est un membre de la guilde ? " ajouta-t-elle curieuse et cherchant des détails sur Misuki qui prouveraient qui est son père.
 
" Merci, tante Mira. Je vois que tu étais déjà... curieuse ", dit-elle avec tact. 
 
" Vu, que tu portes la marque de Fairy Tail et que tu connais assez bien Mira pour la traiter de... curieuse, sans oublier ta ressemblance avec Lucy, on peut penser que tu nous dis la vérité ", la coupa Erza. 
 
" Bien sûr que je vous dis la vérité tante Erza!! Je ne vous ai jamais mentis! Enfin à toi non, tante Erza "
 
" Ça veut dire qu'à moi tu as déjà menti ? " cria Lucy qui venait d'intégrer qu'elle allait avoir une fille et qu'en plus cette fille lui mentirait dans le futur.
 
" Je, heu...... Seulement quand on te faisait une surprise avec papa ou quand tonton Happy et moi te faisions une blague", expliqua-t-elle mal à l'aise d'avoir laissé échapper une telle information devant sa mère.
 
"Attends! Pourquoi tu parles de Lucy au passé ?" s'insinua Lisanna dans la conversation.
 
" C'est pour ça que je suis venue du futur." Elle baissa la tête mais l'on pouvait entendre les larmes dans sa voix. Quand elle regarda vers Lucy, ses yeux étaient effectivement pleins de larmes. Et elle vit également que Natsu, Erza, Grey et Happy s'étaient rapprochés de sa mère. "Ça va faire 1 an à mon époque que maman est.... "
 
Elle ne put finir sa phrase et courut à nouveau dans les bras de Lucy. "Tu me manques tellement maman et papa est si triste sans toi !! " pleura-t-elle dans l'épaule de Lucy.
 
" Si tu es venue dans le passé, c'est que l'on peut sauver Lucy. Mais pourquoi être venue à cette époque ? " demanda Natsu avec une voix grave, qu'il n'avait que quand il était très sérieux.
 
" C'est vrai, tu es remontée bien trop loin dans le passé. Du coup, pourras-tu rentrer à ton époque ? " demanda le Maître Makaroff.
 
" Non, je suis bien remontée à la bonne date. Dans 2 semaines, maman et toute l'équipe vont faire une mission. Lors de celle-ci, elle va prendre de plein fouet l'attaque d'un mage noir. Elle sera un peu sonnée mais pas blessée. Mais ce qu'on apprendra plus tard, c'est que maman a absorbé le sort et qu'il diminuera peu à peu sa magie. Elle utilisera ses dernières ressources pour nous protéger papa et moi lors d'une attaque qu'a subit la guilde. C'était de ma faute, je n'avais pas vu ce type se relever et m'attaquer. Papa s'est interposé pour prendre l'attaque à ma place mais maman appela Aries pour nous créer un mur de laine qui nous a enveloppé. Sa magie était devenue trop faible à l'époque pour qu'elle puisse invoquer un esprit et cela l'a tuée. Je suis tellement désolé maman!!!!! Tu m'avais demandé d'aider à l'évacuation des enfants de la guilde et de les protéger en cas de besoin. Mais je voulais te prouver que j'étais suffisamment forte pour me battre à vos côtés. Mon orgueil m'a fait perdre l'être que j'aimais le plus au monde, toi."
 
" Oh Misuki, tu n'as pas à t'en vouloir!! Si la guilde a été attaquée, je sais que je n'aurais pas pu rester sans rien faire et que j'aurais utilisé ma magie", la consola Lucy en la prenant dans ses bras.
 
" C'est vrai tu sais. Si l'on doit s'en prendre à quelqu'un pour ce qui se passera dans quelques années alors il faut s'en prendre à ce mage noir", dit Natsu avec ce grand sourire qui le caractérise. " Tu n'as pas à t'inquiéter, je ne laisserais jamais ce mage s'approcher de Luce. "
 
" Tu pourrais nous donner plus de renseignements sur cette mission ou sur ce mage, Misuki ? Comme ça on pourra éviter que Lucy fasse la mission et on s'occupera de le mettre hors d'état de nuire", ajouta Erza en posant la main sur la tête de Misuki.
 
Lucy écarta sa fille d'elle, prit son visage entre ses mains et dit : " Ma chérie, tu m'as prouvée que tu es une mage extrêmement forte. Tu as réussi à voyager dans le temps pour me prévenir du danger. Je suis très fière de toi. Mais comment vas-tu faire pour rentrer à ton époque ? Ton père doit s'inquiété !!! "
 
"Le sort que j'ai utilisé ne dure que 2 heures après je rentrerai à la maison."
 
"Mais Misuki cela fait déjà 1 heure que tu es avec nous!!!" s'écria Mira. "Donnes-nous vite les renseignements sur la mission et après tu pourras nous dire qui sera ton père!! "
 
"Déjà!!! Bon alors la mission a eu lieu le 19 avril 793 dans la ville de Onibas. Il va falloir que vous aidiez un villageois à retrouver sa fille. Il semblerait qu'en faite elle se soit fait enlever car un mage d'une guilde clandestine ait jeté son dévolu sur elle et qu'elle ait refusé de le suivre. Mais ça vous ne l'avez su qu'à la fin de la mission. Vous ne vous attendiez pas à tomber sur une guilde et vous avez été dépassés. Le mage, qui va s'en prendre à maman, avait d'après ce qu'elle m'a dit de long cheveux brun, il était pas tellement musclé mais avait une puissante magie. Euh, il était pas très grand, à peu près de la taille de tante Erza et il avait les yeux très bleus. C'est tout. J'espère que ça vous aidera ", finit-elle de dire en se tordant les doigts d'impuissance. Elle n'avait hélas pas plus de données sur celui qui allait brisée sa famille. 
 
" Bon, maintenant passons aux choses importantes!! Qui est ton père Misuki ? Est-ce un membre de la guilde ? Si oui, quand est-ce qu'ils se sont mis ensembles ? Quand as-tu été conçu ? Qui....."
 
"Non mais ça va pas Mira de poser des questions pareilles à une enfant!!! Tu ne peux pas te calmer un peu!! " cria Erza.
 
" Oh, pas besoin de me faire la morale Erza. Comme si tu ne te posais pas toi aussi des questions! Je suis sûre que même Natsu, qui ne comprend rien à l'amour, se pose la question de qui est le père de cette enfant!! "s'offusqua Mira. " En plus on a aucuns indices! Elle ressemble à Lucy comme 2 gouttes d'eau."
 
"C'est de famille! Je ressemble à ma mère qui elle ressemble à sa mère, ma grand-mère Layla Heartfilia. Mais je ressemble aussi à mon père, surtout le caractère", annonça Misuki avec fierté.
 
"Je pense avoir trouvé la mission dont cette enfant parle", dit le Maître qui était parti chercher dans le livre où était répertorié les demandes de missions envoyées à la guilde. "Pourquoi vous fixez tous Misuki et Lucy ? Il s'est passé quelque chose ? "
 
Lucy détourna la question : "Maintenant que l'on sait qui va jeter le sort, je pourrai l'éviter. Et comme Misuki nous a expliquée la situation, nous serons mieux préparés."
 
"Il ne me reste que quelques minutes avec vous. Et si tout ira bien, tu ne mourras pas maman et nous pourrons passer plus de temps ensembles. Mais s'il te plait, maman, ne va pas faire cette mission ! Pour moi. Je ne vous ai pas tout avoué. Moi aussi, je vais mourir. Les effets du sort se sont propagés jusqu'à moi", confessa-t-elle en se tordant encore les doigts.
 
"Attends, tu veux dire que comme Lucy avait le sort en elle, elle te l'a plus ou moins transmis durant sa grossesse ? Maître, c'est possible qu'un sort puisse contaminer un bébé même des années après ? " questionna Erza.
 
"Si le sort se trouve actif dans le corps c'est peut-être possible oui " lui répondit Makaroff.
 
Tous les mages regardaient Lucy et Misuki avec tristesse. "Pourquoi, ces deux jeunes femmes devaient-elle mourir ?!" pensèrent-ils avec colère. 
 
"En fait ce n'est pas vraiment comme cela que ça s'est passé. J'ai été contaminé par voie directe. Il se trouve que.... euh... Je suis déjà là, dans le ventre de maman ", rectifia Misuki en montrant le ventre plat de Lucy du doigt. 
 
"Nanni !!!!! " Crièrent les mages de Fairy Tail, même la concernée. " Quand est-ce que c'est arrivé ? " Ils fixaient tous à ce moment-là le ventre dénudé de la future maman. 
 
Lucy était toute rouge et n'arrivait plus à aligner deux idées. " Je ne peux pas être enceinte, je n'ai jamais eu de petit ami, je n'ai même jamais fait l'amour. Comment c'est possible ? " Tout s'embrouillait dans sa tête.
 
"J'ai été conçu il y a trois semaines environ. D'après mes parents, tout a commencé par une soirée trop arrosée. L'alcool leur a permis de s'avouer leurs sentiments, qui malgré leur peur, étaient réciproque. Mais papa m'a dit que le lendemain, tous les deux ne se souvenaient de rien. Il leur a fallu un mois pour qu'ils s'en rappellent et après ils ne se sont plus quittés. Papa aime toujours maman, je ne connais pas de couple qui s'aimait plus qu'eux. Papa m'a avoué que si je n'avais pas existé, il aurait rejoins maman. Tante Mira a essayé de lui présenter des femmes pour qu'il retrouve le bonheur. Il lui répète que maman sera la seule femme de sa vie. Il recherche un traitement pour moi. Il profite de ses missions pour demander partout où il passe si quelqu'un connait un guérisseur ou autre. Il ne veux pas abandonner. C'est aussi pour lui et moi que j'ai voulu revenir dans le passé. Je sais que si je meurs, papa se laissera mourir ou pire. Et je ne veux pas que notre famille soit détruite!! Je veux rester vivre très longtemps avec papa et maman!!! Je... Je....". Elle ne pouvait plus parler car les larmes lui nouées la gorge.
 
Lucy prit Misuki dans ses bras et la serra fort sur son coeur. Toutes les deux se ressemblaient tellement. Toutes les deux pleuraient. Devant les mages de Fairy Tail, se tenaient une mère et sa fille, deux mages belles et fortes, deux membres de leur guilde, deux membres de leur famille qui risquaient de mourir.
 
"Ne t'inquiètes pas Misuki....", chuchota Lucy à sa fille. 
 
Une forte lumière apparue comme quelques heures plus tôt. Misuki devait rentrer chez elle, c'était le moment.
Lucy souriait mais avait encore des larmes lui glissant sur les joues : "Je n'irai pas à cette mission, ne t'inquiète pas. Je resterai ici, à prendre soin de moi pour prendre soin de toi. Rentre tranquille! "
 
"Je ferai tout pour protéger Luce et je sais que les autres membres de la guilde aussi", certifia Natsu les poings serrés et le visage sérieux et déterminé. "Je ne sais pas qui est ton père mais il aura beaucoup de chance de vous avoir toutes les deux."
 
Misuki commençait à disparaître devant des mages en pleurs de la perdre si peu de temps après l'avoir connue.
 
"Merci, papa.... Il ne faut pas envoyer tante Jubia à cette mission non plus. Je ne suis pas la seule à avoir été conçu cette nuit-là. Mon meilleur ennemi l'a été aussi."
 
"Attends, quoi ???? Ton père est Natsu et Jubia est enceinte ?? Mais qui est le père ? " hurla Mira qui était trop abarsoudie par toutes ces nouvelles pour ne serait-ce s'évanouir.
 
Misuki disparaissait de plus en plus. Il ne restait que le haut de son corps de visible. Elle sourit à ses parents qui avaient le visage et surement tout le corps rouge de gêne puis se tourna vers Mira en enflammant ses poings : " Je n'ai pas hérité que des pouvoirs de dragon slayer du feu de papa !! J'ai aussi hérité de son combat contre les mages de glace. Surtout qu'Iruko et moi avont été conçus en même temps. Une autre source de dispute entre oncle Grey et papa."
 
Elle disparut complètement et avec le sourire après cette dernière révélation. Toute la guilde se tourna vers les quatre mages qui avaient été au centre de cette conversation. Ils étaient rouges de la tête aux pieds.
Bon, pour Jubia et Grey ça pouvait passer car dernièrement ils s'étaient rapprochés. Mais Lucy et Natsu ? Natsu, cet idiot de service, s'était déclaré ? Donc il avait compris tout seul qu'il était amoureux de Lucy ? Il avait même réussi à faire l'amour avec elle ? Toute la guilde était sous le choc!!!!
 
"Jubia va avoir un bébé avec Grey-sama", dit-elle les deux mains encadrant ses joues rouges avant de s'évanouir.
 
Les mages présents Grey regardaient avec un petit sourire aux lèvres. Il avait l'air dans tous ses états :  "Non, je ne suis pas prêt à être père!! Je .... Euh..." bafouilla-t-il à côté de Jubia toujours au sol.
 
"Ça t'apprendra le glaçon. Il faut toujours se protéger. Maintenant c'est trop tard, il va falloir assumer !! Hi hi hi!!! " gloussa Gadjeel. " Tu pourras apprendre en même temps que cet idiot de salamander. Il est passé où d'ailleurs celui-là ? Dire qu'il a mis la bunny-girl enceinte!!! Hi hi hi!! "
 
"Lucy n'est plus là non plus. Ils ont dû partir ensemble. Je crois qu'ils ont beaucoup de choses à se dire et à se souvenir aussi! ", dit Mira toute joyeuse. " Ils forment un beau couple. Il n'y avait qu'eux qui ne le voyait pas."
 
Un peu plus loin, dans une rue longeant le canal, un mage au cheveux rose tenait la main d'une mage blonde et l'entraînait vers un appartement bien connu. Ils avaient besoin d'intimité, de calme. Ce qui avec ce qu'il est arrivé ces dernière heures n'était pas possible à la guilde. 
 
" Natsu, ne me tire pas le bras comme ça. Tu es bien pressé. Qu'est-ce qu'il y a ? " haleta Lucy, le souffle coupé par leur course vers son appartement. 
 
"Ce qu'il y a ? Tu te moques de moi!! On vient de rencontrer notre fille qui venait du futur pour nous avertir que tu allais mourir. Qu'elle-même allait mourir. Que... Qu'elle était déjà présente  dans ton ventre alors qu'on ne se rappelle même pas avoir...., enfin l'avoir fait. Et toi, Luce, tu me demandes ce qu'il y a ? Vraiment tu te fous de moi!!!! "
 
Il continua de la conduire jusqu'à son appartement. Il lui laissa ouvrir la porte de l'immeuble et passer devant. Quand ils arrivèrent dans son appartement, Lucy se débarrassa de sa veste et la posa sur le dossier d'une chaise. Elle avait peur de ce qu'ils allaient se dire, malgré les révélations de Misuki. Elle doutait que Natsu ressente un tel amour pour elle. Elle l'aurait remarquée quand même, non ? Elle continua de passer d'une pièce à l'autre en faisant quelques menus rangements.
 
" Tu veux boire quelque chose Natsu ? Je peux te proposer de l'eau, du café, du thé, une boisson de feu peut-être, je crois qu'il m'en reste un peu. Attends, je vais voir dans la cuisine ", demanda-t-elle nerveusement.
 
" Je vois très bien que tu essayes de repousser notre conversation Lucy", dit-il en se décollant du mur où il avait pris appui à leur arrivée. "Je peux attendre un peu si tu veux mais si j'ai bien compris, dans 8 mois il faudra bien que tu fasses face à cette réalité Luce. Nous allons être parents ! À moi aussi, ça fait peur, je ne sais pas si je suis prêt. Je n'ai eu qu'Igneel comme modèle et même s'il a été un excellent père, je ne crois pas qu'élever notre fille comme un dragon te plairais beaucoup", ajouta-t-il gêné en se passant la main dans les cheveux. 
 
" Je sais que tu feras un excellent père toi aussi Natsu. Tu as bien vu comme Misuki a été forte pour venir nous prévenir. Elle était bien élevée, gentille, sensible mais aussi tête de mule que toi."
 
"Comme si toi tu ne l'es pas!!! " contra-t-il vexé.
 
"Je n'ai pas peur pour ton rôle de père Natsu. Je..."
 
"Je t'aime Luce, plus que tout. C'est ça qui te fait peur ? Tu ne ressens pas la même chose, c'est ça ? Je préfère que tu me le dise sincèrement Luce."
 
"Non! Enfin oui! Euh... Tu me comprends quoi ! " Mais devant l'expression sur son visage, apparemment Natsu ne comprenait pas. Alors elle s'expliqua :
 
"Je t'aime moi aussi Natsu. Mais je n'aurais jamais pensé que mes sentiments étaient réciproques. Tu m'as souvent écarté de ta vie. Comme après le retour de Lisanna. Je pensais que c'était elle que tu aimais."
 
" Qui t'as dit ça ? Je n'ai jamais ressenti ce genre de sentiments pour Lisanna. Tu crois vraiment que j'aurais mis aussi longtemps à comprendre que ce que je ressens pour toi est de l'amour si je l'avais déjà ressenti ? Tu crois qu'il n'aurait pas été plus facile pour moi de... Tu sais que depuis que je t'ai rencontrée, tu as complètement chamboulé ma vie ? J'étais bien heureux de faire des missions avec Happy, de pouvoir faire l'imbécile quand je le voulais, de ne pas m'inquiéter tout le temps pour quelqu'un, de pouvoir partir où je voulais quand je le voulais sans rendre de compte, de... "
 
" Eh bien si je t'ai tellement gâchée la vie pourquoi dis-tu m'aimer, Natsu ? Je ne t'ai rien demandé !! Je ne t'ai jamais demandé de t'inquiéter pour moi, je peux me débrouiller toute seule !!! " hurla-t-elle en pleurs.
 
" Mais tu ne comprends pas, j'étais heureux mais ça ne comblait pas le vide que je ne savais pas être en moi. Comment l'expliquer ?? Je savais d'ailleurs pas que l'on pouvait avoir plusieurs vides en nous. Après la disparition d'Igneel, le vieux et la guilde ont peu à peu comblé son absence. Je le chercherais  toujours et je le trouverais mais je n'étais plus seul ! Bien qu'à part Lisanna personne ne me croyais quand je disais avoir été élevé par un dragon. Et tu es arrivée. Tu voulais intégrer Fairy Tail et tu dégageais la même chaleur, la même gentillesse que Lisanna. Tu..."
 
" Cana avait donc raison quand elle disait que je lui faisais un peu penser à Lisanna. Tu as été attiré par ma ressemblance avec elle et non par moi", dit-elle en reculant la main sur le coeur. "J'étais un substitut, un, un remplacement. C'est pour ça que quand Lisanna est revenue, tu t'es éloigné de moi, je ne servais plus à rien!!! "
 
"Non, non!!! " Natsu ne savait plus comment l'arrêter dans son délire. "Tu n'as jamais été une remplaçante."
 
" Oui, tu as raison ", dit Lucy doucement.
 
Natsu était soulagé qu'elle comprenne.
 
"Je ne pouvais être une remplaçante, je n'étais, non, je ne suis pas assez forte pour l'être. Je crois que tu ne m'aime pas Natsu, je crois que tu as en partie transféré les sentiments que tu ressens pour Lisanna sur moi. Je..."
 
" Oh putain, tu ne comprends vraiment rien !!!! Et on dit que c'est moi l'idiot !! Je n'aime que toi. Tu n'es pas une remplaçante. Quand j'ai parlé de ta ressemblance avec Lisanna, je voulais dire que j'avais compris que, comme avec elle, on allait s'entendre, que tu allais pouvoir supporter mon caractère. Mais à la différence de Lisanna, c'est moi qui voulais passé du temps avec toi. J'ai voulu faire équipe avec toi. J'ai même accepté de continuer à faire équipe avec Erza, bien qu'elle me file toujours les chocottes, avec le naturiste, bien qu'on ne s'entend jamais. Car je savais que tu as aimé faire partie de cette équipe. Quand j'ai parlé de rendre des comptes sur ce que je faisais, j'aime ça Lucy ! Savoir que tu t'inquiète pour moi quand je ne suis pas près de toi. Je ne savais pas que compter pour quelqu'un faisait autant de bien. Qu'est-ce que j'ai dit d'autre aussi ? Ah oui, que je m'inquiétais pour toi, je ne peux pas m'en empêcher et je ne le veux pas. Pas parce que je ne te crois pas assez forte mais parce que l'idée que l'on te fasse du mal, que l'on te blesse, ou pire, m'est insupportable. Tu es ce que j'ai de plus précieux au monde, Lucy !!! " Il rajouta en souriant : "J'aime quand tu me cries dessus car je fais l'imbécile ou que je me bats, cela veux dire que tu me regardes, que tu fais attention à moi. Ma vie a été chamboulée par ton arrivée mais en mieux. Je ne savais pas que j'avais besoin de tout ça. Tu m'as fait prendre conscience de ce vide et tu l'as entièrement comblé. Ce vide n'attendait que toi."
 
" Oh Natsu, c'est la plus belle chose qu'on ne m'ait jamais dite. Je pense que c'est même la plus belle déclaration d'amour qu'on ait jamais faite !!! Je t'aime tellement ",  dit-elle en se jetant dans les bras de notre salamander.
 
Il l'a réceptionna comme il put mais elle lui avait véritablement sauté dessus. Ils tombèrent tous les deux à la renverse. Natsu se positionna pour recevoir tout l'impact avec le sol. Dès qu'ils le touchèrent, ils se mirent à rire en se regardant dans les yeux et ils s'y perdirent. Natsu reconnaissait dans les iris couleur chocolat la joie mais aussi la petite lumière qu'il y voyait souvent quand ils étaient tous les deux. Il comprit que pendant tout ce temps perdu, Lucy l'aimait et qu'il n'avait pas su voir que cette lumière était en fait l'amour qu'elle lui portait. Mais quel con!! Il avait vu cet amour dans les yeux de Lucy depuis..., depuis l'attaque de Phantom Lord. Merde, que de temps perdu!! Mais à ce moment-là, il ne comprenait pas pourquoi Lucy était si spéciale pour lui. Si elle le lui avait avoué, il aurait tout gâché avec sa stupidité. Il en était sûr. Heureusement, maintenant il savait et il comprenait. Il fera tout pour la rendre heureuse et fière de l'avoir choisi. Il prit son visage entre ses mains et l'approcha doucement du sien.
 
Pendant ce temps Lucy, elle, pouvait voir dans les yeux onyx de Natsu le choc. Pourquoi voit-elle ça ? N'était-il pas heureux il y a quelques minutes ? " Lucy, tu te poses encore trop de questions", se sermona-t-elle. Le choc disparut de ses yeux pour faire place à une drôle de lueur. Mais oui !!! Elle avait déjà vu cette lueur plusieurs fois dans ses yeux et elle comprit ce qui la troublait depuis plusieurs mois. Cette lueur, cette flamme, elle la voyait tous les matins dans ses propres yeux quand elle se trouvait dans la salle de bain, devant le miroir. C'était l'amour qu'elle ressent pour Natsu qui s'y reflétait. Tous les jours elle pense à lui au réveil, surtout après avoir fait des rêves pas toujours très chastes. Il l'aimait vraiment depuis logtemps. C'est à ce moment que Natsu décida de prendre le visage de Lucy entre ses mains et de l'approcher du sien.
Ils s'effleurèrent légèrement les lèvres comme pour être sûrs de ce que l'autre voulait. Aucun d'eux ne s'écartant, ils approfondirent leur baiser. Natsu força le barrage des lèvres de Lucy avec sa langue. Et là commença un véritable ballet entrecoupé de petits soupirs et gémissement de plaisirs. Ils étaient enfin dans les bras de l'être aimé. 

OS : Je suis déjà là !!!
Natsu et Misuki

Tags : NaLu♥ - je suis déjà là !!! - Fanfiction Fairy Tail

VI. Une invitée de marque part 2 29/04/2014

   VI.        Une invitée de marque part 2
 
  VI.        Une invitée de marque part 2
Présence de lemon dans ce chapitre

  VI.        Une invitée de marque part 2
Natsu descendit les escaliers. Les vêtements qu'il avait empruntés étaient ceux de Kev et lui allait plutôt bien. Les deux hommes ayant le même gabarit. Natsu n'avait aucune envie de retourner dans le salon avec la folle. Il ne voulait également pas croiser à nouveau le regard de Lucy. Un frisson de peur lui parcouru le dos. Mais c'était son travail et il n'avait pas le choix. Lucy serait encore plus en colère s'il ne faisait pas son travail correctement. Happy lui manquait. Dans un moment comme celui-ci il n'avait qu'une envie, prendre le chat bleu dans ses bras et trembler de terreur tous les deux enlacés, comme ils le faisaient souvent. A deux tout était plus simple et plus supportable.
 
Natsu était arrivé devant la porte du salon et s'apprêtait à l'ouvrir. La porte s'ouvrit tout à coup. Natsu sursauta et alla par réflexe se cacher derrière une des colonnes du hall.
Kev passa la porte mais un bras le retint.
???: « Où est-ce que tu vas comme ça ? »
Kev : « Sylia. Je t'ai dit que je ne l'avais plus ! »
Sylia : « Tu es sure que tu as bien cherché partout ? »
Kev : « Je t'ai dit que oui ! Il a dû se rendre compte que c'était moi qui l'avais volé et l'a récupéré. Et puis qu'est-ce que tu fais là ? »
Sylia : « Tu ne donnais plus de nouvelle donc je n'ai pas eu le choix ! Mais n'oublie pas une chose Kev, si tu ne me rapporte pas le C½ur de Printemps toi et moi c'est fini ! »
Kev peiné : « Je sais. »
Sylia : « Bien dans ce cas tu sais ce qu'il te reste à faire. »
Sylia sortit du salon et embrassa passionnément Kev.
Kev : « Je te ramènerais le C½ur de Printemps. Je te le promets. »
Sylia : « C'est bien. C'est ce que je voulais entendre. »
Sylia parcourut le hall et sortit par la grande porte. Peu de temps après on entendit le cocher ordonner à son attelage de prendre la route. Kev soupira, se passa une main dans les cheveux et retourna dans le salon.
 
Natsu qui n'avait pas bougé de sa cachette avait le cerveau en surchauffe. Il devait en parler à Lucy ! Il sortit de sa cachette et commença à chercher Lucy. Dans sa course il remarqua Shella qui s'était cachée derrière une colonne du premier étage. Qu'avait-elle bien pu voir et entendre. Elle quitta elle aussi sa cachette et sortit de la demeure.
 
Natsu chercha Lucy tout l'après-midi. Il la retrouva dans le jardin en compagnie de Shella quelques temps plus tard. Il aurait voulu lui parler mais il avait peur de déranger les deux jeunes femmes et d'avoir à nouveau droit à un regard noire de la jolie blonde. Il prit finalement la décision d'attendre qu'ils soient seuls dans leur chambre pour en discuter. Natsu avait fini par donner un sens à ce qu'il avait entendu. Kev avait volé le collier pour l'autre folle mais ne l'avait plus. Cela n'allait pas les aider à retrouver le collier !
L
orsque Shella était sortie de la demeure, elle avait cherché un endroit où épancher sa peine. Elle avait vu Kev et Sylia s'embrasser et cela lui avait fait mal. Depuis le temps qu'elle était amoureuse de lui, elle devrait s'être habituée à être déçue. Mais non, rien n'y faisait, elle ne pouvait s'empêcher de l'aimer plus que de raison. C'est alors qu'elle aperçut Lucy adosser contre un arbre et qu'elle entendit ses pleurs. Elle s'approcha de la jeune femme et lui posa une main sur la tête. Lucy releva son visage en larme et rencontra les yeux tristes de Shella. Shella se mit également à pleurer. Elles comprirent par ce regard qu'elles souffraient toute les deux. Un mal d'amour qui déchirait leurs c½urs.
 
  VI.        Une invitée de marque part 2
Shella et Lucy se serrèrent l'une contre l'autre, pleurant chacune sur l'épaule de l'autre. Se consolant mutuellement. Une fois leurs larmes taries à toutes deux, elles desserrèrent leur étreinte et se sourire. Elles discutèrent ensuite de tout et de rien, juste pour oublier leurs soucis et rire. Lucy aperçu Natsu qui les observait un cours instant. Mais elle n'avait pas envie de lui parler, pas maintenant. Lorsqu'elle serait redevenue elle-même et qu'elle pourrait à nouveau le regarder dans les yeux sans ciller, alors elle retournerait auprès de lui comme la meilleure amie qu'elle était.
 
Lorsque les deux amies s'étaient senties mieux, l'après-midi était fini. Elles rentrèrent le linge et le plièrent en continuant leurs discutions et souvent des éclats de rire se faisaient entendre. Lucy et Shella rangèrent le linge et allèrent ensemble dans la cuisine pour le diner. Personne n'était encore arrivé. La table était mise et les deux jeunes femmes s'assirent l'une à côté de l'autre et continuèrent à discuter. Les autres les rejoignirent rapidement et le repas se passa agréablement sous les rires de Lucy, Shella, Bludy et Christian. Seuls Natsu et Kev restaient silencieux, le visage rivé sur leurs assiettes. Le repas arriva à sa fin. Shella, Bludy et Christian quittèrent la cuisine pour aller se coucher. Natsu attendait Lucy. Mais celle-ci ne se sentait pas encore prête à rester seule avec Natsu.
Lucy : « Natsu part devant. Je vais rester aider Kev à faire la vaisselle. »
 
Natsu ne dit rien et sortit. Mais il s'adossa discrètement au mur à côté de la porte. Il n'aimait pas l'idée de laisser Lucy seule avec Kev.
Kev avec un sourire charmeur : « Merci Lucy, c'est gentil. Cela signifie-t-il que tu aimes passer du temps en ma compagnie ? »
Lucy : « Je n'ai tout simplement pas sommeil. »
Kev prit le menton de Lucy avec ses doigts et la força à le regarder dans les yeux.
Kev : « Vraiment ? »
Lucy se dégagea.
Lucy : « Oui vraiment. Et si tu continues, je te laisse te débrouiller. »
Kev : « Ok ok. Message reçu cinq sur cinq. »
 
Natsu avait les poings serrés. Il avait de plus en plus envie de frapper Kev. Cette envie le mettait en rogne. Il avait du mal à comprendre pourquoi il avait autant envie de le frapper. Natsu savait que cela avait un lien avec les tartes aux pommes alors il décida de monter dans sa chambre et d'y réfléchir.
 
Natsu déboutonna sa chemise, la jeta par terre et en fit de même avec son pantalon. Il enfila ensuite son pantalon de nuit en soie noire et s'allongea sur le lit, les mains sous la tête.
Il avait été furieux lorsque Kev avait fait des avances à Lucy. Il comprenait que Kev voulait Lucy pour lui seul. Par contre il n'avait rien ressenti lorsque la top model avait embrassé Kev passionnément. De même il se souvenait que son corps avait eu envie du magnifique top model. Il se souvenait de ses seins contre son torse, du mouvement de ses hanches contre les siennes et de sa main baladeuse sur son sexe. Natsu rougit à ce souvenir. Il secoua la tête et repensa au baiser qu'il avait échangé avec Lucy. Il avait eu envie de la dévorer. Il voulait, ..., il voulait graver quelque chose en elle. Mais quoi exactement ? Il était normal de ne pas vouloir que sa meilleure amie soit à un autre non ? Et désirer une jolie femme était normal également. Alors désirait-il la tarte aux pommes de Lucy ou une tarte aux pommes ? Il revit mentalement
  VI.        Une invitée de marque part 2
sa rencontre avec Lucy et tous les moments qu'ils avaient passés ensemble. Une douce chaleur se répandit dans son être. Puis il revit avec force de détails Lucy dans sa nuisette noire. Le désir s'empara de lui, il la voulait. Il désirait plus que tout l'embrasser et la caresser. Il se retourna et mordit dans un oreiller. Il fallait qu'il se calme et qu'il réfléchisse. Il sentait qu'il était prêt de comprendre, de trouver la réponse à la question qu'elle lui avait posée. Sylia était plus belle que Lucy, il l'avait trouvé très belle avec sa longue chevelure blonde. Une chevelure blonde... Et soudain il comprit. Lucy !
 
Il voulait Lucy parce que, et bien, parce que c'était Lucy ! Il avait grandi entouré de femme d'une beauté hors du commun telle qu'Erza et Mirajane, semblable à cette folle de mannequin. Mais c'était Lucy qui avait réveillé quelque chose en lui. Et même s'il verrait maintenant différemment Erza et Mirajane ; comme des femmes, et plus comme des, euh, des euh. Natsu s'embrouillait. Il avait du mal avec la nouvelle perception des corps féminin. Il décida qu'il penserait à ça plus tard. Pour l'instant seule Lucy devait occuper son esprit. Oui Lucy, la femme qui était toujours à ses côtés. Celle sans qui il ne pouvait dormir. Celle qui parvenait un peu à combler le manque de son compagnon ailé lorsqu'il n'était pas là. Celle entre toute dont il redoutait les pleurs. Celle pour qui il était capable de se surpasser. Celle pour qui il avait réussi à si bien se conduire durant cette mission. Il voulait l'impressionner. Il voulait qu'elle ne regarde que lui, qu'elle ne soit qu'à lui.
 
Il se souvint d'une discussion qu'il avait entendu à la guilde il y a bien longtemps. Il avait écouté mais n'avait rien compris sur le moment. Maintenant il comprenait. Alors c'était ça. Il était,... Il était amoureux de Lucy. Natsu rougit et respira profondément l'odeur de Lucy dans l'oreiller. Lucy. Sa Lucy ! Natsu recommençait à avoir de drôles d'images dans la tête.
La porte de la chambre s'ouvrit.
 
Lucy voulait profiter de ce moment qu'elle passait avec Kev pour lui parler de Shella. Elle aurait aimé faire quelque chose pour sa nouvelle amie.
Lucy : « Dis-moi Kev tu sautes sur toutes les femmes comme ça ? La pauvre Shella ! Je me demande comment elle a pu contenir tes assauts durant tout ce temps. »
Kev : « Je n'ai jamais dragué Shella. »
Lucy : « Vraiment ? Pourtant elle est très jolie. »
Kev ne répondit pas et continua de laver les assiettes et de les passer à Lucy pour qu'elle les essuies.
Lucy : « Kev ? Ça va ? Tu as l'air bien songeur tout à coup. »
Kev délaissant ses assiettes et profitant que Lucy avaient les mains prises l'enlaça et l'embrassa dans le cou.
Kev : « Hum. Tu es très appétissante. »
Lucy rougit, posa prestement l'assiette qu'elle était en train d'essuyer et repoussa doucement Kev.
Lucy : « Donc tu traites Shella différemment des autres femmes. Pourquoi ? »
Kev : « Et si on arrêtait de parler d'elle et qu'on parlait de nous. »
Lucy soupira, elle ne tirerait rien de lui ce soir. Le reste de la vaisselle se passa en silence. Bizarrement aucun des deux ne souhaitait le rompre. Ils retournèrent ensemble à leur chambre et se souhaitèrent une bonne nuit sur le palier. Kev rentra dans sa chambre et Lucy tourna la poignée de la sienne. Avec tout ça elle en avait oublié, momentanément, Natsu.
 
Lorsqu'elle entra, il était allongé, la tête dans l'oreiller. Il était déjà en pyjama. Elle s'engouffra rapidement dans la salle de bain et se changea. Elle respira profondément. Elle espérait que Natsu dorme. Mais si ce n'était pas le cas, elle était prête à lui faire front.
  VI.        Une invitée de marque part 2

Lorsqu'elle sortit Natsu fonça sur elle et la plaqua au mur. Elle poussa un cri sous l'attaque. Elle releva les yeux, prête à en découdre. Elle n'avait pas eu le temps de lâcher un mot qu'elle s'était figée. Natsu la regardait avec le regard brûlant. Elle sentit son corps réagir et une vague de chaleur la traverser. Natsu prit possession de ses lèvres et pressa plus fort son corps contre celui de Lucy. Natsu l'embrassait passionnément et elle ne pouvait que répondre à ses ardeurs. Elle glissa ses doigts dans les cheveux du dragon slayer. Il la maintenait toujours fermement contre le mur,  ses mains caressant son ventre. Il se désintéressa de ses lèvres pour lécher son cou. Lucy commençait à haleter. Comment avait-elle pu croire ne serait-ce qu'un instant qu'elle serait capable de lui résister quand chaque fibre de son être le désirait ? Mais elle devait être sure.
Lucy : « Natsu, tu  es sûr de ce que tu fais ?!! »
Natsu délaissa provisoirement son cou pour plonger ses yeux dans ceux de Lucy.
Natsu avec un sourire: « Oui. C'est ta tarte aux pommes que je veux. »
Il prit violemment les lèvres de la jeune femme. Explorant se bouche dans un ballet bestiale et sensuel. Le c½ur de Lucy explosait de joie. Elle pouvait enfin donner libre cours à ses envies. Il l'avait choisi elle. Il l'aimait ! Il s'aimaient !!!
Elle descendit ses mains pour caresser le corps de son compagnon, ses pectoraux, ses abdos, son dos musclé. Natsu recommença à lécher le cou de la demoiselle et suça par intermittence son lobe d'oreille sensible. Il descendit une de ses mains au niveau des cuisses de celle-ci et caressa délicatement sa peau.
 
Lucy était surprise de la connaissance du corps féminin qu'avait son partenaire mais il semblait qu'il le faisait naturellement, sans réfléchir. Natsu ne réfléchissait à rien, il suivait juste son instinct. Il était pris dans le feu le plus brûlant qu'il eut jamais rencontré. Cela lui brûlait l'intérieur du corps, la peau et la tête. Il dévorait le corps de celle qu'il désirait. Il n'allait plus tenir bien longtemps. 
Lucy : « Natsu, je t'en prie. Je n'en peux plus ».
Natsu continua à l'embrasser. Elle le sentait se rapprocher. Elle le réclamait. Elle n'aurait jamais cru vivre de tels moments avec lui. Des moments si intenses qu'elle en oubliait tout. Il n'y avait plus que lui, son regard, son odeur, sa présence. Elle ne pourrait plus jamais vivre sans lui. Elle poussa un nouveau gémissement. Elle devenait impatiente.
Lucy : « Natsu ! »
Il se prépara à répondre à ses attentes. Plus que quelques millimètres et ils seraient réunis.
Trois millimètres.
Deux millimètres.
Un millimètre.
Toc toc toc. Toc toc toc.
 
Ils n'arrivaient pas à y croire. Qui pouvait bien frapper à la porte à un moment pareil ! Qui que ce soit en tout cas elle passerait un mauvais quart d'heure !
Ils se séparèrent en se faisant un sourire las. Natsu qui n'était pas vraiment présentable alla se réfugier dans la salle de bain. Lucy remit vivement sa nuisette trempée de sueur et s'enroula dans le drap avant d'aller ouvrir.
Lucy : « Oui, qu'est-ce qu'il y a ? »
Harold Kagliwostolf : « Pourriez-vous me rejoindre dans mon bureau rapidement ? »
Lucy : « Euh, oui. Bien sûr ! »
Harold Kagliwostolf  s'éloigna et Lucy referma la porte. Elle rejoignit Natsu dans la salle de bain.
Lucy : « Tu as entendu ? »
Natsu : « Ouai. »
  VI.        Une invitée de marque part 2
Lucy et Natsu prirent une douche éclaire. Natsu et Lucy regardaient l'état catastrophique de leurs costumes de nuit. Ils étaient trempés de sueur.
Lucy : « On ne peut pas les remettre. Mettons nos costumes de jour. Je les laverais en toute discrétion demain. »
Lucy enfila donc son adorable robe noire à froufrou et le tablier blanc ; Natsu son pantalon noir et sa chemise blanche.
Natsu : « Au fait, j'ai oublié de te dire mais c'est Kev qui a volé le collier. »
Lucy : « Quoi ?! Comment tu le sais ? »
Natsu : « Je te raconterais plus tard. Par contre, il ne l'a plus. Il se l'est fait piqué. »
Lucy : « Quoi ?!!! Donc retour à la case départ. Pff »
Quelques minutes plus tard ils frappaient à la porte du bureau d'Harold.
Harold Kagliwostolf : « Désolé de vous déranger alors qu'il est minuit passé mais je souhaitais savoir où vous en étiez de l'affaire, et je ne tenais pas à ce qu'on nous surprenne. »
Lucy et Natsu échangèrent un regard, ils avaient avancé mais pas suffisamment.
Lucy : « Nous avons fouillé la demeure de fond en comble commencé à enquêter sur les employés, mais n'avons pour l'instant pas mis la main sur le collier. Mais nous le retrouverons dans les temps, ne vous inquiétez pas. »
Harold Kagliwostolf : « Je vois. Tenez-moi informé dès que vous aurez retrouvé le collier. Vous pouvez retourner dormir. »
Lucy : « Merci. Bonne nuit. »
Natsu : « Bonne nuit. »
 
  VI.        Une invitée de marque part 2

Natsu et Lucy retournèrent dans leur chambre main dans la main. Arrivée dans la chambre ils échangèrent un baiser en s'enlaçant.
Lucy : « Il se fait tard. Nous devrions nous coucher. Et demain, il faudra que tu me racontes ce que tu as appris et qu'on trouve ce fichu collier !!!»
Natsu : « Ouai. »
Ils se déshabillèrent tranquillement dans la salle de bain puis se mirent au lit, nus ; faute d'avoir des tenues de nuit en bon état. La journée et la nuit avaient été mouvementées, aussi la jolie constellationniste s'endormit rapidement dans les bras de son cher et tendre. Natsu rejoignit sa partenaire peu de temps après.

Tags : NaLu♥ - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 7 : Réalité ? 09/05/2014

Chapitre 7 : Réalité ?

 

                                   
Chapitre 7 : Réalité ?
Présence de lemon dans ce chapitre


Grey décida de ne pas dormir dans l'infirmerie pour ne pas laisser Lucy seule. Il déplaça les tables pour pouvoir en entourer la sphère. Comme ça elle ne bougerait pas. On ne sait jamais. Il prit des draps dans la lingerie et les installa sur une des tables entourant Lucy. Il s'allongea et pensa au lendemain. Il espérait la sortir de ce globe.
 
- "Pourquoi tu n'es pas avec les autres pour fêter ma libération de cette bulle ?" demanda Lucy tristement. "Tu n'es pas heureux ?" Ajouta-t-elle avec des sanglots dans la voix.

- "Si je suis très heureux. Tu nous as beaucoup manquée à tous ! Je suis seulement venu ici pour me calmer et ne pas gâcher cette soirée en ton honneur. Natsu et moi avons bien bu et ça risque de finir en bataille rangée", répondit-il avec gêne.

- "C'est pour cela que tu te caches dans la lingerie ? Grey, Natsu et toi êtes mes coéquipiers, je vous connais! Et franchement ce ne serait pas un joyeux retour si tu n'es pas là ! Je tiens beaucoup à toi", dit-elle en posant sa main droite sur la joue de Grey. "J'ai perdu sept ans de ma vie sur l'île Tenrô, j'ai à nouveau perdu une année dans cette bulle", déclara-t-elle en se rapprochant un peu plus de lui qui ne pouvait pas reculer, son dos étant collé au mur. "J'ai vu Mira avec Luxus, j'ai vu également le rapprochement de Levy et Gadjeel. Tout comme j'ai vu que tu n'avais pas de sentiments pour Jubia", souffla-t-elle doucement le visage à quelques centimètres de celui de Grey. "Je ne veux plus perdre de temps en peur et atermoiements !" finit-elle en posant ses lèvres sur celles de notre mage constructeur.

Il était d'abord choqué par cette nouvelle Lucy. Puis il passa ses bras autour de sa taille et répondit au baiser. Il colla son corps contre celui de notre constellationniste et approfondit leur échange en forçant sa bouche avec sa langue.
 
- "Ses baisers ont un goût de miel tout comme elle !!" Pensa-t-il en s'écartant suffisamment pour reprendre sa respiration, leurs lèvres se touchant toujours.
 
Il poussa un grognement et reprit sa bouche avec fougue. Cette fois-ci c'était elle qui investit sa bouche de sa langue. Elle l'embrassait comme si elle voulait tout découvrir de lui. Les mains de Lucy remontèrent pour se glisser dans les cheveux de Grey. Elles lui massèrent le cuir chevelu tandis que celles de Grey étaient restées sur les hanches de la mage blonde et les caressaient. Il poussa un gémissement à ce contact si doux et si sensuel sur sa tête. Il voulait sentir sa peau sous ses doigts, il glissa donc ceux-ci sous le débardeur noir qu'elle portait.
 
- "Oh oui ! Sa peau était si douce !! Ma bouche absorbe peut-être une partie de ses soupirs mais ils sont tout de même délicieux", pensa-t-il en remontant sa main dans le dos de Lucy.
 
Ils reprirent leur respiration. Grey plongea ses yeux dans ceux de sa coéquipière. Il y vit la passion, le trouble. Sa respiration était saccadée, faisant ressortir sa belle poitrine. Il fut troublé quand il comprit qu'elle ne portait pas de soutien-gorge. Il approcha ses lèvres de sa bouche et lui mordilla sa lèvre inférieure qui était gonflée et rouge de leurs baisers. Il lui embrassa la joue, lui mordilla également le lobe de l'oreille. Il posa ensuite ses lèvres sous l'oreille, là où la peau est si fine et sensible. Elle ne put retenir les soupirs qui accompagnaient les nombreux « Grey » qui sortaient de sa bouche. Il passa sa langue pour voir si sa peau avait le même goût que ses baisers.

- "Du miel avec une pointe de vanille, délicieux !!!" murmura-t-il pour ne pas gâcher ce moment.

Il poursuivit sa dégustation en semant d'autres baisers vers sa poitrine. Il allait l'atteindre quand il entendit un claquement dehors causé par le vent.

Il ouvrit les yeux et vit qu'il ne se trouvait pas dans la lingerie mais sur la table sur laquelle il s'était allongé.

- " Et merde !!! Ce n'était qu'un foutu rêve !!" S'exclama-t-il frustré et déçu en se redressant en position assise.

Il regarda vers la bulle et vit Lucy toujours en sommeil à l'intérieur. Il descendit et alla faire un tour dehors voir ce qui avait fait ce bruit et le gêner dans son rêve. Il ne s'habilla même pas. Le froid allait le calmer et lui remettre les idées en places.
 
Il revint une dizaine de minutes plus tard, après avoir fait le tour de la guilde. Il n'avait vu aucun objet qui aurait été déplacé par le vent. Il alla regarder la fissure en espérant que demain elle pourrait au pire être agrandie. Retrouver Lucy mais être tout de même séparé d'elle à cause de ce globe. Quelle malchance !!! Cela l'énerva et il lança un coup de poing sur la fissure. Il se retourna pour aller prendre à boire derrière le comptoir quand un léger craquement se fit entendre. Il regarda vers Lucy et vit la lézarde s'agrandir de plus en plus jusqu'à atteindre le fond de la sphère. Tout d'un coup, un énorme fracas retentit dans la salle. La bulle venait d'éclater là sous les yeux hallucinés de Grey. Lucy tomba à terre, il n'avait pas réagi, il restait à regarder les débris sans bouger.

- "Ce n'est pas possible ! Avec un simple coup de poing !! Lucy pouvait être libre avec un simple COUP DE POING !!!!!" S'énerva-t-il en pensant aux deux jours de recherches et d'attaques de ses amis. "Lucy aurait pu être avec nous depuis deux jours déjà !!" Ajouta-t-il en se dirigeant vers Lucy qui venait d'ouvrir doucement les yeux.

- "Lucy, c'est moi ! Tu vas bien ? " Demanda-t-il inquiet.

- "Grey ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Pourquoi je suis allongée sur le sol de la guilde ?" questionna-t-elle perdue.

- "Tu te rappelles de quoi en dernier ?"

- "Euh, attends. J'étais transformée en un château sous forme de poisson et j'ai décidé d'utiliser ma magie pour désassembler l'horloge et réveiller les constellationnistes de leur sommeil", raconta-t-elle en se passant la main dans ses cheveux. "Un château en forme de poisson, non, ça ne pouvait pas être vrai !!" Ajouta-t-elle avec espoir.

- "Hélas si, Lucy. Tu as bien réussi à la désassembler mais tu as été éjectée avec les autres parties dans le ciel. Natsu était inconscient et Erza et moi à bout de force. Nous nous sommes laissés convaincre par Warren que son lien télépathique serait plus rapide pour te retrouver. Mais il n'a pas réussi. Nous t'avons cherché pendant des mois malgré que Loki soit venu nous dire que tes contrats avec tes esprits ont été rompus et qu'ils ne ressentaient plus ta magie", dit-il en la portant pour l'asseoir sur la table où il avait dormi. "Cependant Erza, la cheminée, Happy et moi n'avons jamais vraiment cru que tu étais morte. Et il y a deux jours, en mission, le chalumeau et Happy t'ont retrouvée. Mais tu étais dans une sorte de bulle géante. Tu dormais plus ou moins. On avait peur de ne pas réussir à te sortir de là !!"

- "Com... Combien de temps ai-je disparu ? Et pourquoi sommes-nous seuls dans la guilde ?" demanda Lucy avec angoisse. 

- "Tu as disparu un an. Et nous sommes à la guilde tous les deux car il y a quelques minutes tu te trouvais toujours dedans. Je me suis énervé contre cette sphère et je lui ai donné un coup de poing. Comme il y avait déjà une petite fissure, elle a éclaté et te voilà. Et moi j'étais là pour veiller sur toi pendant la nuit", expliqua le mage de glace avec un sourire gêné.

- "Merci, Grey d'avoir veillé sur moi !" Pleura-t-elle en se jetant dans les bras de Grey.
 
La sentir contre lui si peu de temps après son rêve le fit se sentir mal à l'aise. Il la désirait encore. Il essaya de se contrôler pour ne pas faire peur à Lucy. Il la laissa pleurer toutes les larmes de son corps sur son épaule. Après avoir reçu ces informations, il était normal qu'elle craque. Elle commença à se calmer au bout de quelques minutes.

- "Je suis désolée Grey de t'avoir inondé l'épaule", dit-elle avec un mini sourire mais toujours des trémolos dans la voix.

- "Ne t'inquiètes pas, avec Jubia je suis habitué à être mouillé", la consola-t-il pour détendre l'atmosphère.

- "Tu es avec Jubia ? Beaucoup de chose ont l'air d'avoir changé en mon absence !"fut tout ce qu'elle trouva à répondre. 

- "Non mais ça va pas de dire ce genre de chose !!!! Pourquoi tout le monde croit que Jubia et moi finirons ensembles. J'ai pourtant répété et répété encore que je ne ressentais rien pour elle à part de l'amitié, bordel !!!!" s'énerva-t-il avant de se taire quand il comprit face à la lèvre inférieure tremblante de Lucy qu'elle allait recommencer à pleurer mais cette fois-ci à cause de lui et de son sale caractère.
 
Le seul moyen qu'il a trouvé pour éviter cela est de l'embrasser. Il prit son visage entre ses mains et se jeta sur ses lèvres. Dès qu'elles rentrèrent en contact, Grey perdit la notion du lieu où il était. Il revécut le rêve de tout à l'heure dans sa tête. Il allait reculer en repoussant le moment de la séparation jusqu'au bout. Mais il ne s'attendait pas que Lucy pose ses mains sur ses épaules et le ramène vers elle. Il ouvrit les yeux et la vit assise sur le bord de la table, les yeux ouvert et fixés sur lui, l'attirant vers elle en poursuivant le baiser qu'il avait commencé. Il se laissa faire pour voir comment elle réagirait. Il s'approcha là où il était il y a peu. Elle écarta les jambes et l'attira encore plus près en rougissant et en fermant les yeux. Il lâcha son visage et passa ses bras autour de sa taille. Ils se séparèrent pour reprendre leur souffle. Grey regardait toujours les réactions sur le visage de Lucy. Elle avait les yeux fermés mais un petit sourire au coin des lèvres.

- "Je ne te force à rien Lucy. Je t'ai embrassé pour empêcher que tu recommence à pleurer".

- "Tu n'as pas aimé ? Tu ne désirais pas le faire ? Je... euh excuse-moi", demanda-t-elle pardon d'une voix faible qu'il n'aurait pas entendu qu'il n'avait été aussi proche l'un de l'autre.

- "Non, Lucy !! J'ai adoré ce baiser et je ne désirais pas que lui, enfin... je m'embrouille", s'empressa-t-il de dire en tournant la tête car il sentait qu'il rougissait d'embarras.

Il entendit un petit rire qui lui fit plaisir. Cela faisait si longtemps qu'il ne l'avait pas entendu. Il posa à nouveau ses yeux sur elle. En voyant ses iris pétillants d'espièglerie il ne résista plus. Il avait laissé ses bras sur ses hanches. Il profita de cela pour fondre à nouveau sur elle. Elle accepta ce baiser en entrouvrant les lèvres et laissa passer la langue exploratrice de Grey. Il fouilla sa bouche avec sensualité et ferveur.
 
- "Comment est-ce possible que sa bouche est exactement la même saveur que dans mon rêve ? Son goût est vraiment unique ! Sa peau aussi sera-t-elle de miel et de vanille ?", se fut sa dernière pensée cohérente.
 
Elle s'écarta de lui et pris une bouffée d'air. Il ne put détacher longtemps ses lèvres d'elle. Il embrassa son menton et descendit le long de son cou. Il descendit sa main en une caresse légère le long de son cou, de sa poitrine pour trouver la fermeture éclair du bustier sur le côté. Le bustier tomba de lui-même sous la puissance de la respiration de Lucy. La salle était emplie de soupirs, de grognements et de « Grey » qui lui rappelèrent étrangement son rêve précédent. Cela lui fit presque perdre le peu de contrôle qui lui restait. 
 
- "Etre le premier, il n'y avait jamais pensé avec les autres ; alors pourquoi est-ce si important aujourd'hui ? Avec Lucy ?"
 
Il se positionna. 

- " Je suis désolé, Lucy. Il n'y a pas de moyen d'éviter la douleur", dit-il avec intensité.

Elle lui répondit par un sourire confiant. Il entra en elle. Les gémissements et les grognements se transformèrent en cris eux aussi forts et puissants jusqu'au cri final de jouissance de Lucy « Grey !!!! » qui fut suivi d'un dernier coup de rein ainsi que d'un « Lucy !!! ». Il ne pouvait plus tenir sur ses jambes et s'affala sur sa partenaire. Ils avaient tous les deux des difficultés à reprendre leurs respirations. Lucy passa sa main droite dans les cheveux trempés de sueur de Grey en une caresse de remerciement pour lui avoir fait ressentir cette jouissance, ce maelström de sensations qu'elle n'aurait jamais pu imaginer.
 
- "« Grey » encore son nom. Pourra-t-il à nouveau l'entendre le prononcer avec cette tendresse, cet abandon ? Une fois la guilde prévenue de son réveil, quand sera-t-il une nouvelle fois seuls tous les deux ?" pensa-t-il lorsque son cerveau fut remis en service.
 
Il se redressa sur ses bras tremblant, il vit Lucy lui sourire. Il expira tout l'air emprisonné dans ses poumons, soulagé, malgré les gestes d'affections qu'il lui avait donné, il s'était inquiété. Elle était là, allongée sur la table, les jambes à moitié pendantes sur le bord, avec sa jupe et son gilet sans manches qu'il ne lui avait pas retiré. Un unique mot lui vint à l'esprit devant cette image : « Magnifique ».

Il sentit sous sa paume une forte chaleur comme une brulure. Il la dressa devant ses yeux pour voir ce qu'il se passait, ce qui le brulait. Il ne vit rien. Il regarda vers Lucy. Elle ne se trouvait plus sur la table, endormie. Il se mit à suffoquer. Ses yeux se fermèrent.
 
Quand il put les ouvrirent, quelques secondes après, il était allongé sur la table, la bulle toujours intacte avec Lucy à l'intérieur.

- "Mais ce n'est pas vrai !!!! Encore un rêve ?" Cria-t-il en se passant la main dans les cheveux trempaient de sueur.
 
Il était nu, son caleçon déchirait sur le sol et la main droite posée sur la surface de la sphère de Lucy. C'est elle qui dégageait cette chaleur. Elle était devenue rouge !! Il se mit à genoux, inquiet pour sa partenaire. Oublié sa frustration, sa colère ! Seule restait sa peur pour son amie. Il utilisa sa magie pour refroidir le globe. Hélas cela ne suffit pas à faire descendre la température suffisamment. Il courut prendre la lacrima que lui avait confiée le maître au cas où. Elle se trouvait sur le comptoir. Il appela Fairy Hill. Il trouva Erza à l'autre bout.

- "Erza !! Va vite réveiller Wendy et rappliquaient à la guilde ! La sphère de Lucy s'est mise à chauffer et à rougir. Je n'arrive pas à faire baisser la chaleur !!"

- "Nous arrivons !! Appelle le maître et habilles-toi !!" Cria-t-elle en s'éloignant en courant.

Grey chercha un caleçon dans son sac. Heureusement qu'il avait pris de quoi se changer. Il appela le maître qui lui dit qu'il arrivait également. Il se retourna et alla vers la sphère pour continuer à la refroidir autant que possible.  
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>

Note de l'auteur : Chapitre en partie censuré (lemon un peu trop "chaud"). Version complète en VIP. 

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 9 : L’étreinte de vérité 24/05/2014


Chapitre 9 : L’étreinte de vérité

 
Chapitre 9 : L’étreinte de vérité
Présences de lemon dans ce chapitre

Les autres membres de Fairy Tail décidèrent de ranger la guilde. Il faisait nuit. Jet alla chercher Polyussica. A leur retour, elle examina Lucy et détecta une forte hausse de magie venant d'elle. Mais il se faisait tard. Elle ferait des examens plus approfondis demain.

- "Natsu, tu vas rester avec elle cette nuit, d'accord", ordonna Makaroff.

- "Oui le vieux".

Chacun rentra chez lui en se questionnant sur Lucy et son nouveau pouvoir. Grey s'en voulait, sans son histoire, elle ne se serait pas énervée et n'aurait pas fait ce carnage.

Il arriva chez lui surement par habitude tellement il était perdu dans ses pensées. Qu'avait donc Lucy ? Etait-ce un effet de son enfermement dans cette bulle ? Il ne savait pas comment l'aider. Il monta à son appartement, lâcha son sac sur le sol et se dirigea vers son lit. Il s'y affala et posa son avant-bras sur ses yeux. Il prendrait sa douche dans quelques minutes. Il avait besoin de faire le vide dans sa tête. Il ne put se doucher. Il s'était endormi.
 
Un coup sur la porte de son appartement le réveilla. Il regarda le réveil sur sa table de nuit, il était 1 heure du matin. Il avait dû s'endormir sans s'en rendre compte. Un nouveau coup fut frappé. Il se leva en se demandant qui pouvait bien venir à cette heure-ci. Il pensa à Lucy, il lui était peut-être arrivé quelque chose. Il avança plus vite et ouvrit la porte. Grey ne s'attendait pas à trouver sa coéquipière derrière la porte.

- "Lucy, que fais-tu là ? Il est tard et Natsu devait veiller sur toi à l'infirmerie".

- "Natsu et Happy sont bien à l'infirmerie, ils dorment. Je peux entrer ? Il pleut dehors et je commence à avoir froid", dit-elle en grelottant.

- "Bien sûr, excuse-moi ! Entre. Je vais te chercher des vêtements pour te changer".
 
Il revint avec un pantalon et une chemise. Il lui apporta également des serviettes dans la petite salle de bain qui jouxte sa chambre.

- "Tu peux prendre une douche pour te réchauffer. J'ai mis des serviettes propres dans la salle d'eau et des vêtements sur mon lit. Je vais dans la cuisine pour te préparer du chocolat chaud".
 
Il partit en la laissant dans la chambre. Il entendit l'eau couler. Il prit deux tasses dans un placard. Il se fit un café et commença à faire fondre le chocolat avec du lait dans une casserole. Il savait que Lucy adorée le faire comme ça. C'est pourquoi il avait toujours de quoi en faire chez lui. Bien qu'en y repensant, c'était la première fois qu'elle venait ici. Comment avait-elle su où il habitait ? Il se retourna avec la casserole en main pour remplir la tasse de Lucy quand du coin de l'½il il la vit à la porte de la cuisine. Il suspendit son geste et décida qu'il serait moins dangereux de poser la casserole sur la table. Lucy se tenait devant lui simplement vêtue de sa chemise. Où était le pantalon qu'il lui avait prêté ?

- "Tu... Tu n'as pas mis le pantalon ?? Il... euh..." Bafouilla-t-il.

- "J'ai voulu le mettre mais il était trop grand. Il n'arrêtait pas de tomber malgré la ceinture. La chemise est suffisamment longue, non ?" Demanda-t-elle en rougissant.

Grey prit la casserole sur la table et la vida dans la tasse. Il avait du mal à cause des tremblements de sa main. Ces deux derniers jours allaient avoir raison de lui ou du moins de ses nerfs. Il montra d'un signe une chaise à Lucy. Lui préféra rester debout appuyé sur le bord de l'évier avec pour plus de sécurité ses deux mains autour de sa tasse de café. Il regarda Lucy boire son chocolat.

- "Je peux savoir pourquoi tu es venue en pleine nuit jusqu'à chez moi, Lucy ? Dans ton état, tu ne devrais pas te promener toute seule dans l'obscurité".

- "Je n'arrivais plus à dormir et j'ai repensé à tout ce que tu m'as raconté sur l'attaque des dragons. Ce n'est pas de ta faute Grey", ajouta-t-elle après un moment de silence.

- "Je sais que ce n'est pas de ma faute si les dragons ont attaqués", répondit-il en souriant.

- "Non, je ne parle pas de ça. Je te parle de la mort d'Ultia. Ce n'est pas de ta faute ! J'ai vu dans tes yeux que tu t'en voulais. Je pense que tu as fait un rapprochement avec la mort, non, la disparition d'Oul", expliqua Lucy doucement.

Grey se figea en entendant cela. Comment avait-elle su ce qu'il ressentait ? La mère et la fille était morte en le sauvant. Il était forcément fautif.

- "Grey, Ultia était-elle près de toi quand tu as été touché par ce, ce mini dragon je crois ?" Demanda-t-elle en fronçant les sourcils.

- "Non, elle n'était pas près de moi. Pourquoi cette question. Elle est morte et ..."

- "Dans ce cas, son sacrifice ne te concernait pas Grey. Elle ne pouvait pas savoir que tu avais été blessé ou tué. Elle a fait ce choix pour une autre raison. Elle t'a sauvé, oui et je ne l'en remercierais jamais assez. Mais elle a également sauvé d'autres personnes comme Macao tu m'as dit. Elle a permis à nos amis de prendre l'avantage. Tu es très important Grey, cependant ne réduis pas son geste à ta seule vie. Elle a sauvé le monde !!", haussa-t-elle le ton. 

- "Tu n'étais pas là, Lucy. Non, ne me coupe pas ! Je ne t'ai raconté ce qu'il s'était passé seulement pour que tu ne te sentes pas trop exclue de cette année de nos vies. Et en quoi, trois heures, tu as vu ce que les autres n'ont pas su voir en plusieurs mois. Comment Lucy ?" demanda Grey en lui attrapant les épaules pour la voir face à face. 

- "Grey, j'étais là sur l'île de Galûna quand tu nous as expliqué la disparition de ton maître Oul. Tu as dit qu'elle était morte par ta faute car tu avais voulu battre Déliora tout seul. L'expression de ton visage d'alors était le même que celui d'aujourd'hui. Il n'était pas bien difficile de voir que tu t'en voulais pour Ultia aussi", dit-elle en prenant les mains de son nakama. 

Elle posa ensuite sa main droite sur la joue de son ami puis le prit dans ses bras. Il ne répondit pas tout de suite à son geste. Il referma finalement ses propres bras sur elle et la serra contre lui. Il enfouit son visage dans ses cheveux blonds qui sentaient son propre shampoing. Lucy s'écarta de Grey en rougissant.

- "J'ai mis mes vêtements à sécher sur une chaise dans ta chambre, j'espère que ça ne te gêne pas", ajouta-t-elle pour changer de sujet.
 
Grey était déçu de cet éloignement. Il aurait bien aimé la garder un peu plus longtemps dans ses bras.

- "Grey, reprends-toi à la fin. Lucy est ton amie, alors tu vas arrêter de repenser à tes fantasmes !!! " Pensa-t-il en colère contre lui-même.

- "Non, tu as bien fait. Je vais même les mettre près du chauffage et l'allumer pour qu'ils sèchent plus vite", dit-il en allant dans sa chambre suivi par Lucy.

Il vit le pantalon non mis sur le lit. Quand il finit de faire ce qu'il avait dit, Lucy était en train de regarder les livres qu'il avait dans sa bibliothèque.

- "Je vois que tu as des goûts très éclectiques pour la lecture. Ne le prends pas mal mais je n'aurais pas pensé que tu aimais lire bien que je t'ai souvent retrouvé avec mes histoires en mains", commenta-t-elle en souriant.

- "Je ne suis pas complètement ignare comme l'autre imbécile de dragon. Quand je suis seul, j'aime bien lire", répondit-il en se rapprochant d'elle.

Lucy se recula et entra en collision avec Grey. Il la rattrapa par les épaules. Il laissa ses mains glisser le long de ses bras.

- "Tu n'as pas froid ? Je peux te donner quelque chose de plus chaud".

Il espérait qu'elle réponde non. Il la trouvait si excitante dans sa chemise. Mais il ne devait pas penser cela. Elle fit un signe négatif et se dirigea vers la commode où se trouvait un unique cadre. Elle le prit à la main. Il s'agissait d'un dessin de Readers. Grey le lui avait subtilisé il y a plusieurs mois après la disparition de Lucy. Il représentait les membres de leur équipe récente c'est-à-dire Erza mangeant son fraisier avec à côté d'elle Wendy et Carla discutant. Michelle, avant qu'elle devienne une ennemie, qui pleurait devant un plateau renversé au sol. Mais surtout en premier plan, Lucy disputant Natsu et lui pour avoir fait renverser le plateau de nourriture de Michelle par une de nos nouvelles bastons.

- "Je me rappelle de ce jour. Natsu et toi avaient encore provoqué une baston", dit-elle en effleurant l'image et surtout Michelle avant de reposer le cadre sur le meuble. "Dire que j'aurais pu ne plus vivre de tels moments avec vous mes amis".

- "C'est de notre faute, nous n'avons pas su identifier l'ennemi, ni te protéger".

- "Ne dit plus jamais ça !" S'énerva-t-elle ce qui provoqua une petite onde qui envoya voler le cadre.

Lucy se mit à pleurer en regardant ses mains où se situait apparemment le contrôle de ces ondes. Il s'approcha doucement d'elle pour la consoler mais elle recula en faisant non de la tête. Grey passa outre et la prit dans ses bras.

- "Ce n'est rien, Lucy ! Il suffira de changer le verre. Calme-toi, s'il te plait".
 
Il ne savait pas vraiment comment l'aider. Il n'était définitivement pas doué pour ça. Elle continua de pleurer en s'accrochant à son cou. Il lui caressa le dos en essayant de ne pas penser à ce qu'il venait de découvrir. Elle ne portait pas de soutien-gorge ! Il ne put contrôler ses mains qui descendirent plus bas sur ses reins et ses hanches. Rien là non plus. Elle ne portait rien sous sa chemise.

- "Grey, ce n'est pas le moment de penser à ça ! Console-la et ne profite pas de sa détresse !" S'admonesta-t-il.

Mais comment voulez-vous résister quand une femme magnifique et pratiquement nue se colle encore plus à vous ? Il essaya de se dégager, il n'y réussit pas. Elle restait collée à lui. Au bout d'un moment, elle releva la tête de son cou et le fixa les yeux encore larmoyants. Il l'a vu rougir. Elle s'écarta d'elle-même mais elle ne le regardait plus. Il voyait qu'elle évitait de poser les yeux sur lui.

- "Lucy, qu'est-ce qu'il se passe ? Tu as peur de moi ? J'ai fait..."

- "Non, tu n'as rien fait. J'ai eu comme un flash, c'est rien", le coupa-t-elle.

- "Quel genre de flash ? Et pourquoi tu ne peux me regarder ?" Demanda-t-il en l'attrapant par les épaules pour la forcer à poser de nouveau les yeux sur lui.

- "Rien, je te dis", répéta-t-elle en détournant la tête.

- "Lucy !!!"

- "J'ai... J'ai vu des images. Elles étaient à la guilde, mais..."

Elle ne put finir, et rougit encore plus. Grey avait peur de savoir de quelles images Lucy se rappelait. Et dans ce cas, soit ils avaient partagé les mêmes rêves, soit ce n'étaient pas des rêves. Il n'osait pas lui demander. Mais il voulait savoir s'il devenait fou.

- "Continues Lucy ! Qu'as-tu vu ?" demanda Grey avec un peu d'impatience. 

- "Je t'ai vu Grey, tu étais dos au mur dans la lingerie et je... je me collais à toi", finit-elle par dire le visage encore plus rouge. Mais elle poursuivit son explication sous le regard profond de Grey. "Ensuite, je me suis vu allonger sur une table de la guilde et tu... tu... ma poitrine... baisers..." Le reste de sa phrase devint saccadé.
 
Mais Grey avait compris l'essentiel à savoir qu'ils étaient vraiment deux lors de leurs étreintes, rêve ou pas !! Il poussa un soupir de soulagement qui fit redresser la tête de notre blonde.

- "Je te raconte ça et tout ce que tu trouves à faire est de soupirer !!! Non, mais qu'est-ce qui ne va pas chez toi ? Ah moins que Monsieur le grand séducteur est habitué à ce que les femmes lui racontent ce genre de fantasme ou autre !! Tu souris en plus, j'en ai assez même si mes vêtements ne sont pas secs je pars maintenant !! Laisse-moi partir !!" Ajouta-t-elle en sentant Grey la retenir.

Il lui attrapa son deuxième bras pour la mettre bien en face de lui et l'embrassa. Elle résista un petit moment puis se laissa aller dans ses bras si puissants. Il approfondit leur échange en la serrant encore plus fort contre lui. Il voulait partager autre chose avec elle que des rêves ou des fantasmes après toute cette frustration. Il glissa une de ses mains dans son dos et remonta entre ses omoplates puis sur sa nuque. Il lui fit pencher la tête en arrière pour pouvoir mieux l'embrasser. Elle poussa un gémissement de plaisir sous cet assaut. Il dévia ses lèvres de sa bouche pour déposer des baisers sur son visage bien réel. Lucy ouvrit les yeux et il se perdit dans ses magnifiques iris marron. Elle enroula ses bras autour de son cou en signe d'accord pour aller plus loin. Ils n'arrivaient plus à se séparer, le barrage de leur envies venait de céder. Grey enroula ses bras sur sa taille et la souleva. Elle croisa ses jambes autour de ses hanches et le laissa l'emmener sur le lit de notre mage de glace. Il la déposa aussi doucement que possible. Malgré les fausses étreintes qu'ils avaient vécu qui n'étaient que passion, il ne savait pourquoi mais cette fois-ci il voulait plus. Plus que de la fougue, plus que qu'une simple étreinte. Il ne savait pas quoi, mais juste plus ! Il se positionna sur elle, elle l'accueillit entre ses bras si réconfortants. Grey s'appuya sur ses avant-bras et la fixa comme s'il voulait figer son image dans sa tête. Il caressa sa joue droite légèrement avec le dos de sa main gauche. Lucy lui fit un petit sourire et lui caressa le torse.

- "Tu es magnifique Lucy !" Susurra-t-il.
 
Lucy se figea à l'entente de ces mots.

- "Grey, je suis déjà dans ton lit, tu n'as pas besoin de mentir en me complimentant !"

- "Qu'est-ce que tu racontes ! Je n'ai jamais menti pour mettre une femme dans mon lit. Tu sais que j'ai eu suffisamment de problèmes avec ma franchise. Si je te dis que tu es magnifique c'est vrai !!" Haussa-t-il la voix.

Elle le regarda dans les yeux et dut y voir sa sincérité. Elle lui fit un sourire éblouissant et attira son visage vers le sien pour l'embrasser. Elle enroula ses jambes autour de ses reins et se frotta contre lui pour l'inciter à reprendre là où ils s'étaient arrêtés. Grey sourit contre ses lèvres. Il remonta sa main vers les boutons de la chemise et commença à les défaire. Une fois sa poitrine dénudée, il quitta sa bouche pour s'occuper de ses si beaux atouts. Il les cajola, les lécha, les mordilla. Pas un seul millimètre de ses seins n'échappa à son attention. Lui n'était que douceur, elle n'était que soupir. Cependant à un moment, il ne put supporter que cette chemise soit encore sur elle. Il arracha les deux derniers boutons attachés qui volèrent dans la pièce. Grey pouvait enfin la voir dans toute sa nudité. Il voulait aller doucement car leurs précédentes étreintes n'étaient hélas que des rêves, Lucy devait donc être toujours vierge. Il laissa sa bouche embrasser une ligne imaginaire qui allait de sa poitrine à son nombril et continua plus bas. Il se retrouva bientôt avec les jambes croisées de Lucy autour de son cou. Sa tête était nichée entre ses cuisses à rendre hommage à sa féminité. Il sentit quand elle allait jouir à la crispation de ses doigts dans sa chevelure brune et au serrement de ses muscles intimes autour de ses doigts à lui en elle. Elle hurla son plaisir dans son nom. Grey ne put plus se retenir, il prit un des préservatif dans le tiroir de la table de chevet, l'enfila et entra doucement en elle. Il sentit une légère résistance avant d'être entièrement enfouis. Il commença son mouvement de vas et viens en la regardant dans les yeux qu'elle avait ouverts en le sentant en elle. Il accéléra le rythme sans jamais qu'ils ne se quittent du regard. Ils se perdaient l'un dans l'autre dans les deux sens du terme. Lucy jouit à nouveau, Grey la suivit après un dernier coup de rein. Il s'écroula sur elle à bout de souffle. Quelques minutes après, il trouva la force de se dégager de son étreinte pour rouler à côté. Il se débarrassa du préservatif en le jetant dans la corbeille à gauche du lit. Lucy avait, elle, basculé sur son flanc droit, le dos tourné à Grey. Il se rapprocha d'elle et la prit dans ses bras en se collant à son dos. Elle posa sa main sur celle de Grey qui reposait maintenant sur son ventre. Ils s'endormirent dans cette position.

- "Je n'ai jamais été aussi tendre avec aucunes de mes précédentes conquêtes. Non, Lucy est plus que cela !!" Une autre pensée lui vint : "La légère résistance ressentit lorsqu'il était en Lucy n'était pas celle de sa virginité !!!" Pensa-t-il avant que ses yeux se ferment contre son gré. 
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 12 : Conversation et décision 06/07/2014

Chapitre 12 : Conversation et décision

 
                 
Chapitre 12 : Conversation et décision
Présence de lemon dans ce chapitre

Nos amis reprirent leur marche. Heureux de se retrouver ensemble comme avant. L'équipe la plus forte de Fairy Tail. Bien sûr pour un groupe qui ne devait pas se faire remarquer, Natsu et Grey commencèrent une nouvelle dispute. Mais bizarrement Erza n'avait pas l'air de s'en préoccuper. Elle souriait en marchant en tête. Pourtant vu la rapidité de leur départ, elle n'avait pu emporter toutes ses valises. Elle n'avait qu'une petite dizaine de valises.

- "Erza, tu n'es pas déçu de n'avoir qu'aussi peu de valises ? J'ai accepté que vous veniez avec moi. Si vous voulez je vous laisse retourner à Magnolia pour finir vos bagages", proposa Lucy.

- "Non, sinon le conseil va comprendre que nous avons fait exprès. Un trop grand nombre d'affaires montrerait une préméditation. C'est pour ça que j'ai pris que le strict minimum", répondit Erza en montrant la petite carriole. "D'ailleurs en parlant de ça, j'ai pris des costumes. Il faut que nous soyons moins reconnaissables. J'ai des perruques et ustensiles comme des lunettes pour nous cacher derrière".
 
Elle appela les garçons pour leur expliquer son idée. Ils approuvèrent, Natsu et Happy avec enthousiasme comme souvent et Grey avec son habituel flegme. Ils se dirigèrent vers un petit bosquet. Erza distribua les accessoires. Une fois chacun finit de se changer, Erza était brune avec des vêtements courts et décolletés. Wendy devint rousse mais avec les mêmes vêtements qu'elle portait avant. Tout comme Carla. Natsu lui avait le même déguisement que lors de leur retour dans le passé, Grey également. Happy lui resta comme avant. Quant à Lucy, qui était la plus recherchée dit Erza, elle s'est donnée à c½ur joie. Elle était devenue brune et gothique. Une dark Lucy la surnomma-t-elle. Ils reprirent le chemin. Elle avait dans l'idée d'aller dans la forêt de Calana. Elle était située à plusieurs semaines de marches de Magnolia mais elle était isolée et gigantesque. Parfait pour se cacher et s'entraîner pour ne blesser personne.
 
- "Oh comme mes clés me manquent ! Seulement se serait trop dangereux de les avoir reprises avec moi. Elles avaient un nouveau propriétaire qui les aimées. Je ne les ai eu que quelques secondes en mains et j'ai failli envoyer la guilde dans le monde des esprits. Quand tout cela s'arrêtera-t-il ? Saurai-je jamais qu'elle est l'étendue de mes nouvelles capacités ? Si j'ai vraiment une part de fée en moi comment savoir quelles étaient leurs pouvoirs vu qu'elles ont disparu depuis des centaines d'années ! Je redresse la tête et je vois mes amis. Je dois contrôler cette partie de moi au risque de devoir vivre loin de ma famille sinon", étaient les pensée de Lucy.

- "Lucy ne reste pas derrière nous ! Viens, Happy veut te dire quelque chose", dit Natsu.

Elle eut un mauvais pressentiment. Ce n'est jamais bon pour elle quand Happy veut lui parler. Il lui dit toujours des méchancetés qu'il juge amusantes.

- "Il va falloir trouver un autre nom pour Lucy. Le déguisement ne servira à rien si on l'appelle par son prénom. Tu as une idée pour un nouveau nom. Pas trop difficile non plus car Natsu doit pouvoir le retenir", proposa Erza sérieusement.

- "Qu'est-ce que tu veux dire ?! Je ne suis pas complètement débile !", s'écria Natsu. 

- "Les mots importants dans ta phrase sont "pas complètement", tu es réaliste au moins", intervint le mage de glace.

Natsu se jeta sur Grey et ils recommencèrent leur baston.  Erza en eu marre apparemment car elle se jeta dans la mêlée au lieu de les arrêter. Pendant ce laps de temps, Lucy réfléchit à son nouveau nom. Elle avait une idée, se sera “Stella Minor”, petite étoile comme l'appelait sa mère. Oui, en hommage à a mère, elle allait tout faire pour surmonter ses pouvoirs qui sont en elle ainsi que sa filiation de fée. Elle allait vivre pour sa mère, son père ainsi que tous ceux qui l'ont protégé et aimé depuis. Elle y arriverait, elle sera plus forte et cela sera à elle de protéger les autres ! Il est temps qu'elle arrête de s'apitoyer ! Nombreux sont ceux dans la guilde et ailleurs qui ont subi de plus grandes difficultés et ils se battent pour vivre comme ils l'entendent !

- "J'ai trouvé mon nouveau nom ! J'y ferai honneur et il est temps d'avancer plus vite. Je ne compte pas passer le reste de ma vie à m'entraîner. Il faut que nous rentrions bientôt à la guilde pour ne pas inquiéter les autres !" dit-elle en redressant la tête où on put voir un grand sourire ainsi que son air déterminé.
 
Erza sourit de voir que l'abattement de Lucy avait disparu. Elle ne savait pas ce qui l'avait provoqué mais elle en était heureuse.

- "Bon on va se séparer en deux groupes pour passer inaperçu. Wendy, Carla, Happy, Natsu et moi allons passer devant et nous préviendrons Lu, euh... Quel nom as-tu décidé de prendre ?" demanda-t-elle enfin à Lucy.

- "Stella Minor !!" Répondit-elle avec un sourire encore plus grand.

- "Bon alors on passe devant et on vous prévient s'il y a des personnes qui cherche Stella. Toi, Grey tu la protégeras après l'avoir mise en sécurité. Vous vous ferez passer pour un couple comme ça personne ne dira rien sur votre proximité. C'est donc réglé, nous y allons".

Le petit groupe formé par Erza avança. Happy tenait entre ses pattes un Natsu évanoui car il n'était pas d'accord pour laisser Lucy avec le pervers. Erza n'apprécia pas que l'on ne soit pas d'accord avec ses décisions.
 
L'autre groupe formé par Grey et la toute nouvelle Stella resta en plein milieu de la route. Ils n'osaient pas se regarder. La conversation qu'ils devaient avoir et qu'ils repoussaient, allait devoir avoir lieu s'ils ne voulaient pas être gênés pendant tout le voyage.

- "Décidemment Erza comme tu peux le voir n'a pas vraiment changée depuis un an", commenta Grey.

- "Oui, c'est ce que je vois ! Aucun de vous n'a vraiment changé. Evolué peut-être mais pas changé. Sauf notre relation à tous les deux".

Lucy avait entamé le sujet tabou. Elle ne voulait plus reculer. Elle devait avancer quoique Grey lui dise.

- "Non, elle n'a pas tellement changée ! Mon attirance pour toi ainsi que mon désir n'est pas apparu comme ça! Je ne le montrais pas mais il était bien présent. Seulement notre amitié était trop précieuse pour que je la gâche par un désir peut-être passager", avoua Grey.

- "Tu juges donc à présent notre amitié comme moins précieuse ? Est-ce mon nouvel état ?"

- "Non !!"

Il tourna la tête. Comment exprimer ce qu'il ressentait sans trop se dévoiler et en expliquant quelque chose dont il était lui-même pas sûr ?

- "Je crois que c'est ta disparition. Elle a provoqué comme un manque. Tout ce que je sais, c'est que ta réapparition a retiré les verrous qui retenaient mon désir en moi. Il m'a submergé. Et je m'en excuse. Je me suis littéralement jeté sur toi dès ton réveil. Enfin même avant !", dit Grey tout penaud. 

- "Tu parles de cette nuit à la guilde alors que j'étais encore dans la bulle ? Oui, je me souviens de ce qu'il s'est passé. Ce n'était pas vraiment moi mais mon double astral. Cependant elle a raison. Quand elle a réintégré mon corps, les souvenirs, les sensations, tout m'appartenait. Je sens au fond de moi que c'est mon désir qui est entré en résonnance avec le tien qui l'a libérée. J'ai vu ton rêve dans la lingerie. Mon subconscient, celui qui me disait que mon désir pour un de mes meilleurs amis n'était pas une honte. Tu n'étais pas le seul à avoir des désirs de nous".

- "Comment fais-tu pour me dire ça sans gêne ? Tu exprimes tes sentiments sans avoir peur ?"

- "Si, j'ai peur de te perdre mais j'ai encore plus peur de vivre avec des regrets surtout si ma vie doit être écourtée par ce qui est en moi ! Je ne sais pas où cela pourrait nous mener si tu décides de voir ce qu'il pourrait arriver entre nous. J'ai également peur de blesser d'autres personnes", murmura Lucy.

- "Tu parles de Jubia. Ne fais pas l'étonnée ! Je sais ce qu'elle ressent pour moi. Mais je me dis qu'elle se lassera sans que j'ai à la blesser. Je n'ai aucun sentiment pour elle sauf de l'amitié comme celle que je ressens pour les autres mages de la guilde. Enfin sauf pour l'autre débile de pinky !" S'exclama-t-il devant le sourire de Lucy.

- "As-tu déjà aimé Grey ? Comment savoir si ce que l'on a au fond de son c½ur est bien de l'Amour ? Celui que l'on ressent pour son âme s½ur ? Pardon, je crois que je me suis un peu laissé aller dans mes pensées et doutes. Je te laisse décider de ce que tu veux. Une suite à notre nouvelle relation ou un retour à l'ancienne. Je souhaite te dire que ma préférence irait à l'approfondissement de cette nouvelle relation. La balle est dans ton camp".
 
Elle commença à avancer. Grey lui resta en plan en plein milieu du chemin.
 
- "Comment pouvait-elle prendre ce genre de décision si facilement ? Je suis décidément pathétique dans ce genre de relation. Je fais mon malin avec mes conquêtes mais je n'ai fait qu'effleurer les sentiments des autres sans m'impliquer. Mais qu'est-ce que je fais ? Il faut que j'aide Lucy si elle devait être attaquée. Je ne peux pas rester là ! Une possible relation avec elle ne la mettrait-elle pas plus en danger qu'autre chose ? Grey bravo, tu te cherches des excuses comme toujours !"

Il se remit à marcher et la rattrapa.

- "N'oublies pas qu'il faut que nous jouons au couple pour éviter de nous faire repérer".

Il laissa un blanc dans la conversation. Elle ne fit pourtant rien pour combler le vide. Mais ce n'était pas gênant comme avec les autres mages.
 
- "On dirait toujours qu'elle savait comment se comporter avec moi ou ce que je ressens ! Pourquoi elle ?!", se demanda Grey. 

- "Je ne sais pas quoi décider pour euh, nous. J'espère que ça ne te gênes pas d'attendre un peu que mon esprit soit un peu moins embrouillé ?" Son indécision le rendait mignon. 

- " Je t'ai dit que je te laissais décider. Grey, tu n'es pas un grand sentimental, je savais bien en te disant ça que tu n'aurais pas une réponse à me donner tout de suite. Il te faut toujours du temps pour assimiler quelque chose. Tu joues souvent à l'indifférent alors que tu analyses la situation et tu te demandes qu'elle serait la meilleure façon de réagir mais malgré cela tu tombes souvent à côté et il arrive que tu blesses quelqu'un. Bon tout cela pour dire que je veux bien te laisser du temps mais peut-être pas trop non plus car je ne sais pas ce qu'il me reste de temps non plus", fut la réponse de Lucy.

- "Attends, tu crois peut-être qu'après t'avoir retrouvée, on va te laisser mourir à cause d'une stupide hérédité ?! Tu sais de quoi sont capables les mages de Fairy Tail, on arrivera à trouver un moyen de contrer cette chose".
 
Lucy le regardait les larmes aux yeux. Mais les mages de Fairy Tail bien que très forts ne pouvaient rien contre la mort. Elle fut stopper dans ses pensées par l'arrivée d'Happy qui avait été envoyé par Erza qui s'inquiétait de ne pas les voir arrivés alors qu'ils s'étaient arrêtés à l'entrée de la ville proche de Magnolia. Ils arrivèrent enfin au groupe d'amis. Il fut décidé de conserver les mêmes groupes et histoire. Par contre ils allaient devoir dormir dans 2 hôtels différents pour brouiller les pistes. Erza, Natsu et Wendy ainsi que les exceeds prirent le chemin d'un hôtel bon marché car bien que Grey ne soit pas avec Natsu dans le même établissement, il était à prévoir des frais de réparation pour l'hôtelier.
 
Grey et Lucy prirent le chemin d'un autre bâtiment un peu plus loin. Il s'agissait d'un vrai hôtel. Ils prirent une chambre avec un lit deux places. Il fallait tout de même passer pour un couple bien que Grey n'avait pas donné de réponse. Ils montèrent dans la chambre après avoir commandés deux repas au room service. Ils devaient faire profil bas pour que Lucy ne soit pas repérée. Leur repas arriva peu de temps après qu'ils eurent fini de prendre chacun une douche. Après une journée de marche, ils en avaient bien besoin. Grey réceptionna les plateaux et ils mangèrent en silence.

- "Je vois bien que tu veux dire quelque chose Lucy alors vas-y !"

- "Je suis désolée, mais je n'arrive jamais à me taire bien longtemps. Nous ne passions pas suffisamment de temps ensemble pour que tu le sache".

- "C'est un reproche ?", s'énerva le mage brun. 

- "Tu cherches la bagarre Grey ? C'était juste une constatation. Il me semble que nous nous évitions tous les deux pour ne pas montrer notre attirance alors se serait un reproche pour nous deux. Grey, si ce que je t'ai dit te mets si mal à l'aise, oublies ! Ce n'était pas mon but tu le sais", tenta de le calmer Lucy.

- "Non, c'est moi. L'idée de partager ton lit alors que je n'ai pas de réponse à te donner me met en rage. Comment je vais faire pour résister ? Car je n'ai pas le droit de te toucher avant de..."

- "Rien ne t'en empêche Grey !" Dit-elle avec le sourire.
 
Elle s'approcha doucement de lui pour lui laisser le temps de la repousser s'il le voulait. Elle arriva devant lui et lui passa la main sur la joue en réduisant la distance entre leurs lèvres. Grey n'osait plus bouger ne sachant pas ce qu'il devait faire ? Suivre son instinct ou alors sa conscience ? Il essaya de lui dire de ne pas agir comme cela.

Lucy profita  de cette occasion pour poser ses lèvres sur celle de son amant en approfondissant son baiser de sa langue. Il n'y répondit pas tout de suite toujours dans son indécision mais la fougue que mettait Lucy le décida. Il la prit dans ses bras en continuant le baiser. Il ferma les yeux pour mieux vivre ce  moment qui serait peut-être le dernier selon sa décision mais c'est sûr qu'avec ce genre de réaction de Lucy, il avait du mal à réfléchir. Elle dut sentir sa perte de participation car elle s'écarta de lui.

- "Tu n'es pas avec moi ! Qu'est-ce qu'il y a ? Excuse-moi, je n'aurais pas dû me jeter sur toi comme ça ! Seulement je crois que j'ai eu peur de ton choix et je voulais une dernière étreinte. Je suis désolé. Je viens de comprendre que j'allais me servir de toi", dit-elle en reculant en prenant conscience de ce fait.

- "Tu sais pour un homme être désiré comme ça par une femme est une joie. Si tu veux te servir de moi vas-y", répondit-il avec un sourire pervers.

- "Ce n'est pas marrant Grey ! Je suis devenue une vraie nymphomane entre tes bras ! Et en plus cela te fait encore plus sourire. Tu sais à quel point tu peux être énervant ?!"
 
Grey bougea et il l'a repris entre ses bras. Le baiser échangé était doux mais il se transforma rapidement en devenant brûlant. Il passa ses mains dans les longs cheveux encore humides de la douche de Lucy. Il tira légèrement en arrière. Leurs langues se caressaient, exploraient l'intérieur sucré de la bouche de l'autre. Les lèvres de Grey dévièrent vers le menton de Lucy ainsi que de son cou. Il le lécha de sa base au petit creux si sensible à son lobe droit. Lucy émit un petit couinement très sexy pour Grey. Il se sentit à l'étroit dans son caleçon et grogna lui aussi de plaisir. Ce son fit un électrochoc à la jeune femme. Elle s'accrocha à la chemise de son amant et tira un coup sec tellement elle voulait sentir son torse sous ses mains. Le rire de Grey résonna dans la pièce.

- "Tu sais que sur deux étreintes cela fait deux fois que tu m'arraches ma chemise ? Elles ne plaisent pas ? Ou alors tu préfères ce qu'il y a en dessous ? Tu sais que ça ne me dérange pas de l'enlever. Tu pourrais simplement me demander !" S'amusa-t-il en fixant Lucy de ses yeux brûlant.

- "Tu n'as pas besoin de me faire la morale, tu aimes que je réagisse comme ça !" Ajouta-t-elle en rougissant.
 
Il allait ajouter quelque chose et pour le faire taire, Lucy glissa ses mains le long de ses magnifiques abdominaux. Il retint sa respiration sous cette sensation douce. Un simple effleurement et Lucy pouvait le mettre à genoux.  Il prit les mains tentatrices et les bloqua entre une des siennes dans le dos de la belle. De l'autre il tira lui aussi sur le haut de pyjama et les boutons volèrent dans la pièce. Sur le sol on pouvait les voir mêlés à ceux de la chemise de Grey. Sa main caressait son sein délaissé. Lucy n'était plus que sensations et gémissements. Grey continuait de faire un sort à ses généreux atouts. Lucy remonta sa jambe le long de celle de Grey. Elle l'enroula autour de sa hanche en équilibre sur un pied mais cette position lui permettait de se frotter contre l'entrejambe gonflé du mage de glace.

- "Grey, je t'en prie lâche-moi. Je veux pouvoir te toucher. Te rendre les caresses que tu me donnes !" Murmura-t-elle.
 
Il répondit à sa demande et la lâcha. Elle mit ses bras autour de son cou et ses mains se promenèrent dans son dos. Il s'éloigna de sa poitrine pour lui enlever totalement le haut. Il en profita pour lui enlever également le bas. Elle ne portait aucun sous-vêtement en dessous. Il la voyait dans toute sa splendeur. 

- "Ne t'arrêtes pas Grey".
 
Un nouveau soupir, une nouvelle caresse. 

- "Je t'en supplie Grey, viens !" dit-elle en ouvrant les yeux.

Ce fut sa petite main qui prit le relais dans son caleçon. Il grogna. Elle tira fort pour faire glisser le pantalon et le caleçon de Grey d'un seul mouvement. Il enjamba le tas, la porta dans ses bras et posa délicatement sur les draps. Il s'allongea sur elle.

- "Je suis désolé, je ne vais pas tenir très longtemps. Tu étais si bandante !" Dit-il en se frottant à elle.

- "Les préservatifs Grey ?"

- "Bordel, ils sont dans ma valise dans la salle de bain !" Dit-il en faisant le geste de se lever.

Mais Lucy le retint.

- "Je ne veux pas que tu bouges !" Ajouta-t-elle pour qu'il continue son mouvement entre ses cuisses.

- "Lucy, non pas sans protection !" Mais elle ne voulait pas le lâcher et l'embrassa goulument.
 
Il perdit la notion de ce qu'il disait en sentant sa petite main sur son membre. Il entendit une porte claquée qui le fit sursauter. Il put voir du coin de ses yeux sa valise flotter dans la chambre en se dirigeant vers le lit. Il se détacha de cette bouche tentatrice.

- "Lucy ! C'est toi qui fait ça ?!" S'exclama-t-il.

- "Je crois que mon subconscient a su ce dont on avait besoin et a fait le reste. "Dit-elle en voyant la même chose. "Je ne contrôle pas assez mes pouvoirs pour l'avoir fait consciemment", finit-elle par dire gênée.

- "Ton subconscient à l'air d'être sur la même longueur d'onde que moi", dit-il en se penchant au bord du lit pour attraper la boîte convoitée.

Il enfila le préservatif sur son sexe assez rapidement montrant son impatience. Il la pénétra d'un grand coup ne pensant plus avec sa tête. Une fois totalement en elle, il se stoppa pour apprécier cette sensation d'être chez lui et de plus vouloir en bouger. Mais son désir fut plus fort et ses hanches commencèrent le mouvement ancestral de l'amant.
 
Il devait aller plus vite, il ne voulait pas jouir avant elle malgré son premier orgasme de tout à l'heure. Elle cria. Tout l'hôtel allait les entendre. Il l'embrassa pour étouffer ses cris.  Lucy s'agrippa aux fesses de Grey, y enfonça ses ongles sous le plaisir. Son corps tressautait sous les coups de bassin de son fougueux amant. Lucy se tendit et cria sa jouissance sous la bouche de son compagnon. Grey donna un dernier puissant coup de rein et jouit également. Il avait l'impression de se vider entièrement de sa substance. Il s'amollit sur le corps en sueur de celle qui venait de lui donner un des plus puissants orgasmes qu'il ait connu. Ils avaient du mal tous les deux à reprendre leur respiration. Grey réussi à bouger suffisamment son corps pour rouler sur le côté. Lucy ressentit un vide quand Grey se décolla d'elle. Lui aussi ressentit comme un manque. Il glissa sa main sur la cuisse toujours un peu tremblante de Lucy. Il se sentit un peu mieux à ce contact.

- "J'ai décidé de la poursuite de notre relation Lucy", dit-il en roulant sur son flanc pour la voir mais en gardant sa main sur sa cuisse. "Ce qu'il y a entre nous est trop fort pour ne pas être tenté. Je ne sais pas trop ce que c'est mais..."

Il ne put finir, Lucy avait posé son index sur les lèvres en mouvements.

- "Ne cherchons pas à savoir maintenant. Continuons, et voyons où cela nous mène. La seule chose que je te demande et de ne pas aller voir ailleurs. Je ne pourrai te pardonner cette trahison. Je préfère être quittée que trompée !"

- "D'accord. Mais je n'aurais jamais pu te faire ce coup-là", répondit-il en scellant leur décision d'un baiser. Surement le plus tendre qu'il n'ait jamais donné.
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Banni Partie 1 03/09/2014


 
Aujourd'hui, Mirajane faisait les achats pour la guilde. C'était des moments à elle qu'elle appréciait particulièrement. Bien que certains ne qualifierait pas ceci de temps libre !! Pour elle qui devait gérer la guilde lors des absences du maître en plus du travail de serveuse. Sans oublier la gestion des demandes et des acceptations de missions.


Pouvoir flâner dans les rues et faire les magasins était du repos pour elle.


-" C'est vrai que la lacrima de communication est brisée à cause de Natsu et Gadjeel. Il va falloir que j'aille passer commande directement chez le distilleur. Avec tout ce que boivent nos mages et surtout Kana, il pourrait passer pendant ses livraisons en ville pour prendre notre commande. Sans la lacrima, il va falloir que je passe par la forêt. Pourquoi avoir créé une distillerie dans cet endroit ? Il est obligé de faire de long trajet pour les livraisons", se plaignit Mira à voix haute.


Elle décida de déposer d'abord ses emplettes personnelles et d'aller ensuite passer commande. Il n'y avait personne à la maison. Elle aurait pu en profiter mais hélas si la guilde se trouvait à cours d'alcool se serait l'anarchie.


Heureusement pour elle, il faisait encore jour pendant au moins deux heures. Elle n'aimait pas la forêt la nuit. Elle était trop souvent fréquentée par des pervers. Elle pouvait à nouveau se défendre car elle avait vaincu le blocage qu'elle avait depuis la mort de Lisanna mais elle préférait ne pas s'en servir. En continuant de s'enfoncer dans cette végétation, elle croisa quelqu'un.


-” Moi qui pensais que les pervers ne sortaient dans la forêt qu'à la nuit tombée. Si j'avais su, j'aurais demandé à quelqu'un de venir à ma place !!” s'exclama-t-elle.


-” Je suis également heureux de te revoir Strauss. Que viens faire une démone dans la forêt ? C'est plutôt le lieu pour les fées, les farfadets et tout le folklore. A la rigueur, une sorcière pourrait aller” répondit le grand blond devant elle.


-” Pour une personne qui a été bannie, tu ne te trouves pas très loin de la guilde. On te manquait peut-être ? “ questionna-t-elle ironiquement.


-” Comment cela se fait-il que personne à Fairy Tail n'est droit comme moi à tes piques ? Enfin avant Erza en faisait les frais mais maintenant, je suis le seul. Serais-je spécial pour toi, Strauss ? C'est un traitement de faveur ?” dit-il avec un sourire carnassier.


-”Bon, ce n'est pas que je m'ennuie mais j'ai d'autres choses plus importantes à faire. Quoique, si je m'ennuie. Donc au plaisir de ne plus te revoir Luxus !” salua-t-elle.


Elle reprit sa marche avec un petit pas colérique qui fit sourire le mage de foudre. Il allait peut-être rester un peu dans cette forêt. Après tout il était de son devoir en tant qu'homme de vérifier qu'elle ne rencontrerait pas des personnes mal intentionnées dans les environs. Il se posa au pied d'un arbre et attendit le retour de sa victime, non de sa bonne action. Il s'endormit.


Mira avait pu passer commande pour un stock de 2 semaines d'alcool. Elle était fière d'elle, elle avait réussi à avoir une réduction. Elle était arrivée à la distillerie et disons que la colère contre Luxus c'était plus ou moins retournée contre ce pauvre commerçant.


-" Il n'avait qu'à pas habiter dans la forêt aussi. Je n'aurai pas eu à croiser cet imbécile !", dit-elle à voix haute.


-" J'aurai peut-être dû rester réveillé et te protéger de cet imbécile que tu as apparemment croisé" prononça Luxus derrière elle.


-" Tu sais parfaitement qu'il s'agit de toi, Luxus. Et qu'est-ce que tu fais encore là ? Il fait nuit, tu devrais être en train de profiter de l'obscurité pour séduire de pauvres innocentes !"


-" Tu as raison Strauss, mon sex-appeal est si puissant qu'il faut que je séduise en soirée. La journée quand elles me voient dans toute ma splendeur, elles se pâment"


-" Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre !! La journée elles s'évanouissent par ce que tu es un monstre Luxus. Tu fais peur à tout le monde" dit-elle en levant les yeux au ciel et en reprenant son chemin.


Elle sentit bien qu'il continuait de la suivre, mais elle fit semblant de ne pas le voir. Ce qu'il pouvait l'horripiler ! Dire que quand elle était plus jeune, elle avait un faible pour lui. Heureusement elle avait bien changé. Bien que ses foutues hormones ne semblaient pas d'accord avec elle.


-" Tu comptes aller jusqu'où comme ça ? Tu veux voir le maître ? '' demanda-t-elle avec espoir.


Il le niait mais il était inquiet pour Luxus. Il a dû faire passer la guilde avant son petit-fils et ça le mine. Il avait même voulu partir. Toute la guilde avait heureusement fait comprendre à cette tête de mule que ce n'était pas la peine. Le court du temps avait repris normalement malgré une certaine tristesse dans le regard de Makaroff. Après son fils, son petit-fils qui s'en prenait à la guilde. Pourtant cette guilde était une histoire de famille. Son propre père en avait fait partie. Mira se demandait comment ils avaient pu faire cela. Elle et son frère et sa s½ur avaient tout perdu. S'il n'y avait pas eu Fairy Tail et Makaroff où seraient-ils maintenant ? Seraient-ils encore en vie ? Quand on a la chance d'en faire partie, on ne doit pas faire de mal à ses compagnons de guilde. Mais l'orgueil de Luxus l'a poussé trop loin. Etait-ce par orgueil qu'il là suivait toujours ? Ils approchaient de l'orée de la forêt. Oserait-il en sortir et se faire peut-être voir par un mage ? Non, elle ne pensait pas. Il tenait à sa tranquillité !


-" Bon, je te dis pas à bientôt. Alors adieu j'espère " termina Mira ironiquement, agacée de ce pot de colle.


-" Il faut que j'aille faire quelque achat en ville. Je t'accompagne donc " répondit-il avec un grand sourire.


Mais ce n'était pas vrai ! Pourquoi cet imbécile arborait un sourire seulement pour se foutre de la tête des autres !  Mira partit vers la demeure qui lui servait de maison. Cependant maintenant avec le retour de Lisanna cette maison est redevenue un vrai foyer. À l'époque de la disparition de Lisanna, elle avait transformé cette habitation en vrai cocon pour son Elfman et elle. Elle ne voulait plus perdre personne. Elle s'était elle-même adoucie. Avant dès qu'elle voyait Erza elles se battaient, après elle préférait se retirer dans son monde, plus doux sans risques...


Les souvenirs de cette époque étaient encore un peu flous dans sa tête. Mira entendit Luxus râler dans son dos. Il n'appréciait apparemment pas d'être ignoré. Lui aussi avait essayé de s'approcher et de l'aider mais elle ne voulait rien entendre. Pourtant un tel geste de la part du Grand Luxus était rarissime en cette période.


-" Bon tu vas arrêter un peu ? Tu as déjà dépassé le centre-ville et ses commerces. À cette heure-ci ceux de la périphérie sont fermés " annonça Mira.


-" Je le sais mais il se fait tard. Je te raccompagne ! " expliqua Luxus.


-" Ce n'est pas la peine surtout que tu grognes et que tu marmonnes depuis le début ! En plus depuis quand tu es gentleman et que tu raccompagnes les femmes ? La dernière fois que l'on s'est vu tu as demandé à Evergreen de transformer les femmes de la guilde en statue. Ensuite tu nous as menacé de nous détruire et pour finir tu as utilisé la Loi de Fées ce qui nous aurait tué. Alors excuse-moi de ne pas croire en tes paroles !! " ragea-t-elle.   


-" C'est bon, fais ce que tu veux ! Je savais que l'on me le jetterait à la figure mais je croyais que toi tu comprendrais ! Je me suis trompé".


Mira reprit sa route tout en sentant la présence de Luxus toujours derrière mais cette fois-ci en silence. Elle avait eu beau râler, elle était soulagée de se savoir protégée. Même s'il s'agissait de lui. Elle arriva enfin dans sa rue quand Luxus se jeta sur elle et la plaqua dans un recoin sombre. Son dos plaqué contre le mur d'une maison et Luxus plaqué contre son buste.


-" Qu'est-ce..."


Elle fut bâillonnée par la main chaude du mage de foudre. Il s'approcha de l'oreille de Mira.


-" Je peux savoir ce que fait le vieux devant chez toi à cette heure-ci ?" demanda-t-il  rageusement.


Mira ne comprenait pas ! Le maître devant chez elle ? Il s'était passé quelque chose ? Elfman, est-ce qu'Elfman allait bien ? Elle commença à paniquer. Lisanna était aujourd'hui à la guilde mais Elfman avait voulu faire une mission. Elle se serait mal passée ?


-" Ne t'inquiète pas il parle avec ton frère et ta s½ur" la rassura Luxus. "Si ta famille va bien comment ça se fait qu'il soit ici ? M'aurais-tu attiré pour que je le vois ?"


Elle tira sur sa main pour respirer et parler à nouveau. Elle reprit son souffle.


-" Je te signale imbécile que c'est toi qui m'a suivi. Je voulais que tu restes dans ta forêt !! Mon dieu tu es plus idiot que Natsu ma ..."


Elle ne put encore une fois finir sa phrase. Cette fois se fut la bouche de Luxus qui lui coupa la parole. Il en profita pour y introduire sa langue et approfondir le baiser. Elle voulut protester mais le seul son qui passa leurs lèvres jointes fut un gémissement. Et à sa plus grande honte pas un gémissement de douleur ou de protestation mais un gémissement de plaisir. Luxus s'en rendit compte car elle sentit ses lèvres sourire contre les siennes. Cela la fit enrager. Elle réussit à le repousser et à s'enfuir. Elle rejoignit sa maison mais il n'y avait plus de trace de personne. Luxus aurait-il menti pour provoquer cette situation et en profiter ? Non, il était trop arrogant pour faire croire qu'il serait gêné de revoir son grand-père. Elle se retourna en ouvrant la porte d'entrée. Elle put voir son ombre qui patientait. Attendait-il qu'elle soit à l'intérieur ? Parfois elle ne comprenait pas cet homme. Que dit-elle ne le comprenait jamais !! Elle vit Elfman et Lisanna assis dans le salon.


-" Mira on s'inquiétait !! Le maître est venu. Il voulait te demander quelque chose mais tu n'étais pas encore rentrée. Il était étonné car tu étais parti il y a longtemps. Tu vas bien nee-san ?" demanda Lisanna.


-" Oui, j'ai un peu flâné à l'allée et la nuit est vite tombée. Que voulait le maître ?"


-" Il a pas dit pourquoi !" répondit Elfman vexé.


-" Je lui demanderais demain. Bon je suis fatiguée de toutes ses allées venues. Je vais me coucher. Bonsoir".


Elle alla dans sa chambre et prit une douche. Elle ne put s'empêcher de penser à Luxus et à son baiser. Pourquoi devait-elle réagir à cet homme ? Elle n'était pas vaniteuse mais elle savait qu'elle avait du succès. Elle pouvait avoir un petit ami facilement mais ils ne l'intéressaient pas. Elle devait avoir mauvais goût ! Mais aussi pourquoi fallait-il qu'un aussi bel homme possède un tel caractère ! Le monde était parfois mal fait.


Elle partit se coucher, la journée avait été difficile. Elle s'endormit après s'être tournée et retournée dans son lit en transformant Luxus en diable au fur et à mesure. Sa dernière pensée fut que lui devait dormir du sommeil du juste après avoir eu sa victime en elle !!


Le lendemain, elle alla à la guilde de bonne heure pour savoir ce que lui voulait Makaroff. Il ne se déplaçait jamais chez les mages. Il attendait toujours de les voir à Fairy Tail. Cela l'inquiétait un peu. Elle n'était pas la première arrivée. C'était logique après la mauvaise nuit qu'elle avait passé. Elle demanda si quelqu'un avait vu le maître. On lui répondit qu'il était dans son bureau. C'était vraiment étrange. Il n'avait jamais passé autant de temps dans cette pièce. Elle monta et frappa à la porte. Elle entra après son accord.


-” Vous vouliez me voir ? Il y a un problème ? “


-” Je vais devoir m'absenter pendant au moins deux semaine. Je voudrais que tu prennes le relais dans les affaires en cours. Tu pourras bien sûr me joindre en cas de problème mais les communications seront difficiles” expliqua-t-il calmement alors qu'il allait faire peser le poids de la guilde sur ses épaules.


Elle prit congés après qu'il lui eut montré tout ce qu'il fallait gérer. Elle avait peur de ne pas y arriver mais elle ferait de son mieux. Elle prouverait au maître qu'il avait eu raison de la choisir. Mais elle en tremblait quand même. En attendant l'annonce du maître qui allait provoquer un remue-ménage pas possible, elle retourna derrière le comptoir.


L'annonce se passa mieux que prévue. Elle avait eu peur que sa jeunesse entraîne des problèmes pour les mages plus anciens. Il fut donc décidé qu'elle serait remplacée au bar par Lisanna. Tout se déroula bien dans la matinée, hélas l'équipe de Natsu comprenant Erza, Grey, Lucy, Wendy et Natsu ainsi que leur Exceed décidèrent de partir en mission. La plus grande peur de Mira à son nouveau poste. Elle aurait préféré qu'ils ne partent qu'au retour du Maître. Ils choisirent une mission dans un village pas très loin. Ils devraient arrêter des voleurs. Pourvu qu'ils ne détruisent pas le village en même temps !! Elle décida de prendre Lucy et Wendy à l'écart.


-" Les filles vous croyez que vous pourriez essayer de calmer les autres pendant la mission ? Je ne veux pas avoir à me mettre en lien avec le conseil. Ils sont plutôt à cran avec nous depuis quelque temps ", demanda, non supplia-t-elle.


-" Tu sais le nombre de fois que j'ai essayé ? Questionna Lucy.


-" Je sais mais juste pour cette fois ! Tu seras aidée de Wendy, n'est-ce pas ! "


Wendy acquiesça en baissant la tête pas sûre de pouvoir faire quelque chose. Carla qui les rejoignit avait elle aussi l'air de dire que ce ne serait pas facile si seulement c'était possible. Mira était découragée. Avant le départ de l'équipe, elle refit les recommandations à tout le monde. La fin de journée de passa bien, les commandes de fournitures, les nouvelles directives à un établissement ...


Elle rentra tard chez elle. Son frère avait attendu pour la raccompagner. Le travail de maître de guilde était stressant à moins que cela ne concerne que Fairy Tail ? Elle se coucha en pensant qu'elle rêverait du retour de Natsu et des autres, mais elle rêva d'un autre problème de la guilde enfin d'un ex problème de la guilde. Un rêve assez érotique.


Le lendemain, elle se souvenait exactement du songe. Elle était dans la forêt, Luxus s'était approché d'elle sournoisement. Il était torse nu et en sueur. Il lui dit qu'il venait de faire un entraînement. Elle ne pouvait détacher ses yeux de ce torse musclé. Sa main commença à lui démanger. Elle aurait voulu la tendre et caresser cette peau tendue sur ce corps viril. Mais il ne fallait pas ! Il avait un sourire narquois sur le visage.


-" Ce que tu vois te plait n'est-ce pas ?! Tu peux toucher si tu veux. À moins que tu n'es trop
peur de ne pas pouvoir résister de me sauter dessus par la suite" se vanta-t-il.


-" Tu dis n'importe quoi. Je comprends pourquoi tu t'es isolé dans la forêt. Ton ego prendrait trop de place en ville !"


Luxus rit à cette blague pas très réussi il fallait le dire. Mais elle n'était pas une comique et la charge de la guilde l'avait épuisé moralement. Il s'approcha pendant qu'elle était perdue dans ses pensées. Il la prit par la taille et l'embrassa. Il put avoir accès à l'intérieur de sa bouche par l'exclamation qu'elle essaya de pousser. Le baiser devint de plus en plus sensuel car elle n'avait même pas la force de lutter contre elle-même. Il la souleva et se dirigea vers une petite cabane à peu de distance ou ils s'étaient rencontrés l'autre jour. Elle était petite mais bien entretenue. Une facette de Luxus qu'elle ne connaissait pas. Il la jeta sur le lit. Ça c'était plus le style qu'elle attendait de lui. Il se déshabilla assez rapidement ce qui n'était pas très compliqué car il ne portait qu'un pantalon et un boxer. Il se trouvait là devant elle nu et il ne manifestait pas la moindre gêne ! Il s'approcha et s'allongea sur elle.


-" Tu n'as pas fait le moindre geste pour t'enfuir. Je prends ça pour un accord, ma belle".


Il l'embrassa dans le cou. Mira se laissa faire. Elle avait abandonné la lutte. Pourquoi ne pas laisser libre court à ses fantasmes. Elle avait assez d'être toujours sérieuse. Ce ne serait qu'une simple liaison sans lendemain. Elle posa ses bras autour de son cou et glissa ses mains dans ses cheveux. Ils étaient plus doux que ce qu'elle imaginait. Elle sentait l'insistance qu'il mettait dans son baiser dans le cou. Non !! Il lui faisait un suçon !! Elle tenta de le repousser mais elle n'y arriva pas.


-" Luxus, d'accord pour coucher avec toi, mais je ne veux pas qu'on le sache. Si te plait, ne me fait de marque qui se remarquerait", demanda Mira.


Il ne répondit pas. Il releva la tête, lui sourit et passa ses mains dans son dos pour avoir accès à la fermeture éclair. Il la força à se retourner sur le ventre. Il ouvrit la robe en entier et la fit coulissait sur le corps abandonné de la mage de take over. Elle l'aida dans ses mouvements. Elle était maintenant en sous-vêtements devant Luxus. Il se pencha et suça le téton du sein droit à travers la dentelle. Elle se courba sous le choc électrique qu'il provoqua. Mais ce n'était pas réellement Luxus qui l'avait lancé, c'était juste la réaction de son corps. Elle se réveilla à ce moment.  


Ce matin elle ne savait pas si c'était bien ou pas qu'elle se soit réveillée avant la fin ! Bien elle devait penser à autre chose. Elle se prépara et prit le chemin de la guilde. Elle ne s'attendait pas à ce que Lisanna qui devait ouvrir la guilde à sa place arrive vers elle en pleurant.


-" On a été volé Mira ! Quelqu'un a forcé la porte arrière de la guilde et il a emporté toute notre réserve du mois d'alcool ainsi que des livres du maître ! Son bureau a été minutieusement fouillé. Je le sais car tu te rappelles du livre avec la couverture verte, il  n'est plus à sa place ! Mais il vaut mieux que tu viennes. Pour être sûre !"


Le bureau avait effectivement été visité. Il ne manquait heureusement que quelques livres. Ce qui était bizarre, c'était qu'il s'agissait de livres assez spéciaux. Des livres osés que le Maître cachaient dans des couvertures rigides. Une fois elle avait fait le ménage dans son bureau et en époussetant la bibliothèque, l'un d'eux étaient tombé et s'était ouvert. Quel choc. Il y avait de telles images explicites. C'était un vrai pervers. Mais revenons au vol, ce devait être des adolescents ou des jeunes hommes pour avoir choisi alcool et magazine “cochon”.


Un grand bruit se fit entendre au rez-de-chaussée.


-” Je veux que l'on retrouve ces moins que rien. Il faut leur faire payer leur crime avec leur vie !!! Le vol c'est grave mais s'attaquer à Fairy Tail, ils ne savent pas sur qui ils sont tombés !!!” hurla Kana en apprenant le vol des tonneaux d'alcool.


Pour elle se devait vraiment être la fin du monde.


-“Je vais demander à quelqu'un d'aller passer commande. Oh mais non !!!! La dernière fois que j'y suis allé, j'ai eu une remise car je pense que le propriétaire a un faible pour moi. C'est un type de 50 ans environ. Pourquoi j'attire toujours les types qu'il ne faut pas ? Si j'envoie une autre personne, lui fera-t-il un rabais ? Une fille devrait... Mais à quoi je pense ?!! Envoyer une mage pour séduire le distilleur !!! A moins que Kana serait d'accord. Mais non, je me transforme en maquerelle ou quoi ?!!! Je vais y aller et puis ça me fera un petit moment pour souffler avec mes nouvelles responsabilités. Avec un peu de chance, l'équipe de Natsu reviendront sans avoir causé le moindre dommage ! L'espoir fait vivre”, pensa-t-elle.


-” Kana, calme-toi ! Je vais tout de suite commander d'autres tonneaux. Le préjudice n'est pas trop élevé, bien que la commande fût récente. En rentrant je déposerais une plainte pour vol. On sera peut-être remboursé. Lisanna, je suis désolée mais tu peux t'occuper du bar ? La nouvelle va se répandre et il y aura foule dans peu de temps. Avec Kinana ça devrait être suffisant. Je m'occuperais également du rangement du bureau du Maître à mon retour. Il y a des dossiers sensibles alors...” finit de dire Mira en reprenant ses affaires et en partant pour la forêt.


On est maintenant en plein milieu de la matinée, elle espérait que Luxus ne serait pas chez lui. Il ne manquerait plus que lui pour que la journée dérape complètement. Surtout avec les images de son rêve encore en tête.  


Un souffle se fit sentir sur sa nuque. Elle se retourna précipitamment. Luxus !!! Comment n'avait-elle pas entendu ou même senti sa présence ? Il allait falloir qu'elle reprenne l'entraînement.


-” Qu'est-ce que tu fais là ? Je te manquais déjà ? Je suis flatté. Tu veux que je te fasse visiter ma maison ? “ se vanta Luxus.


-” Non, merci, ça ne m'intéresse pas ! Je vais seulement acheter de l'alcool au distilleur.”


-” Tu ne l'as pas déjà fait avant-hier ? C'est la sénilité du à ton âge qui te l'as fait oublier ? “ se moqua-t-il.


-” Ah ah très drôle ! On a été cambriolé pendant la nuit. Tous les tonneaux ont disparu. Ainsi que quelques affaires du Maître mais sans importance” confia Mira.


Elle reprit sa marche. Eh bien sûr il la suivit. Elle pouvait sentir son regard sur elle comme il y a deux jours. Que cherchait-il à faire ? A la pousser à bout ?


-” J'ai entendu dire que tu devais t'occuper de la guilde pendant l'absence du vieux. Avec des mages comme à Fairy Tail tu dois être éreintée ! Je peux te faire un petit massage relaxant “.


-” Tu sais que ce que tu fais s'appelle du harcèlement sexuel ? Va trouver une femme qui t'aidera à satisfaire tes besoins. J'ai autre chose à penser “


-” Alors ça ne te ferait rien que je couche avec une autre alors que je t'ai embrassée ? “


Il avait touché un point sensible. Mira n'était pas vaniteuse mais qu'il puisse passer d'elle à une autre, ça la gênait. Ils n'avaient fait que s'embrasser mais pour elle c'était beaucoup. Elle se retourna pour lui répondre et elle vit un petit sourire satisfait. Avait-elle laissé voir son désaccord ?  


-" Tu n'as pas l'air contente que je puisse le faire. Mais je suis célibataire et sans petite copine. Je suis donc libre de coucher avec qui je veux. Et bizarrement en ce moment c'est toi que je veux. Et tu sais que j'obtiens toujours ce que je veux !"


-" Ah bon ? Je croyais que tu voulais Fairy Tail mais il me semble que tu ne l'as pas et que tu ne peux même pas t'en approcher. Le petit Luxus n'obtiens plus ce qu'il veut ?"
Il ne réagit pas comme elle le pensait. Elle voulait l'énerver pour qu'il parte et la laisse tranquille pendant un moment. Mais tout ce qu'il fit fut un sourire tout en continuant de la suivre.


-"Pourquoi ça n'avait pas fonctionné ? Avait-il changé pendant son bannissement ? Non, il était trop imbu de sa personne et trop rigide pour avoir changé en si peu de temps " pensa-t-elle.


Il alla chez le distilleur avec elle. Il resta près d'elle les bras croisés sur le torse. Il avait l'air de ne pas faire confiance à cet homme. Savait-il quelque chose qu'elle-même ne connaissait pas ? Mais elle n'était pas là pour se poser des questions sur Luxus. Elle réussit à avoir une nouvelle réduction et à ce que la livraison se fasse dans la journée.


-" Bon je vais rentrer chez moi. Tu peux te débrouiller toute seule" dit Luxus.


Il partit. Elle se tourna vers le distilleur.


-" Je suis sincèrement désolé de son comportement".


-" Ce n'est rien vous savez. J'ai souvent affaire à des clients acariâtre" répondit le type. "Je vais en ville pour une livraison. Hélas je ne peux vous livrez que cette après-midi ou en fin de soirée mais je peux vous raccompagner. Cela vous évitera de marcher".


Mira accepta surtout pour ne pas recroiser le diable blond qui vit dans cette forêt. Elle était peut-être un Satan soul mais Luxus lui faisait sûrement parti du monde des enfers. Il devait même en être un membre actif !! Elle monta sur le siège de la charrette et ils prirent un sentier qu'elle ne connaissait à travers la forêt.


-" C'est un raccourci ?" demanda-t-elle pour faire la conversation et combler le vide qui perdure depuis leur départ il y a 10 minutes. Mais ils auraient dû déjà être sortis de la forêt !!


-" Je crois que vous vous êtes perdu ! Je vais descendre et continuer le chemin à pieds. Ce trajet à l'air plus long ainsi. Je serais rentrée plus vite en marchant".


Elle commença à descendre quand elle sentit du métal autour de ses poignets. Il s'agissait de menottes magiques qui annihilaient la magie de celui qui les portaient.


-" Qu'est-ce que ça veut dire ?! Enlevez-moi ça tout de suite !!" cria Mira.


-" Je crois que tu devrais rester tranquille ma belle. Je vais t'emmener dans un milieu un peu plus calme où l'on pourra discuter et mieux se connaître. J'ai bien vu que je te plaisais quand tu es venu il y a deux jours. Je suis également tombé amoureux de toi. Enfin je l'étais déjà un peu à travers tes photos. Mais maintenant que l'on s'est trouvé je pense que tu ne devrais plus en faire. Je n'apprécie pas tellement que ma femme se fasse reluquer en petites tenues dans les magazines !"


-” Je ne suis pas votre femme ! Il y a à peine quelques jours que l'on s'est rencontré. Je suis désolé mais je ne ressens pas les mêmes sentiments que vous. Il y a une différence d'âge également “ tenta de calmer le type.


-” Qu'est-ce qu'il t'est arrivée ? C'est ce type avec qui tu es venu qui t'a désorienté. Mais ce n'est pas grave, maintenant que je suis auprès de toi, il ne t'arrivera rien. Il faut d'ailleurs que tu arrêtes d'aller à cette guilde de pochtrons. Tu sais le nombre de livraison que je fais chez eux ? Bon c'est de bons clients pour mon commerce mais je ne veux pas que tu les fréquentes !” dit-il en attrapant le menton de Mira.


Il essayait de l'embrasser ! Elle ne pouvait pas laisser faire cet homme. La logique n'avait pas fonctionnée. Comment faire alors qu'elle avait ces foutue menottes magiques aux poignets. Elle avait bien essayé de faire appel à son Satan soul mais même avec sa puissance elle n'arrivait pas à les briser ! Pour une fois qu'elle ne regrettait pas son pouvoir elle ne pouvait pas s'en servir. Mais surtout pourquoi ce con de Luxus n'est pas resté avec elle ?! Il l'avait poursuivi pendant des heures dans la forêt mais là il était parti sans elle. Comment allait-elle faire pour se sortir de ce guêpier !


Elle lui donna des coups de pied et de poing. Heureusement il les lui avait liés devant et pas dans le dos. Malheureusement il était plus fort que ce que l'on pourrait croire en voyant son physique. Elle cria en espérant que quelqu'un serrait dans la forêt et l'entendrait. Pour une fois qu'elle aurait été heureuse de son pouvoir. Elle continua de se débattre alors qu'il s'était écarté. Il fixait un point dans son dos. Quelqu'un l'aurait entendu ? Elle en tout cas entendit bien un grognement féroce. Elle vit du coin de l'½il un poing passé. Un poing qu'elle connaissait bien. Luxus !! Le type  ne fit plus un seul mouvement.


-“Quelle honte tout de même ! Se faire sauver par le gars le plus chiant de tout le royaume ! “ dit Mira d'une voix qui se cassa sur la fin.


Luxus fouilla les poches de l'homme, non de la vermine inconscient à terre. Il trouva les clés des menottes. Il libéra Mira. Elle ne s'attendit pas à ce qu'il fit après. Il passa ses doigts sur la marque des menottes à chaque poignet. Il la caressa comme pour faire partir la trace rouge ou pour atténuer la douleur. Mira craqua devant cette tendresse après la frayeur qu'elle avait eu. Elle se mit à pleurer en baissant la tête. Elle ne put voir le visage de Luxus se figer. Il ne s'était pas attendu à cette réaction venant d'une forte femme comme Mira. Il approcha doucement la main de son épaule. Elle semblait tellement fragile dans cet état. Elle accepta ou en tout cas elle ne repoussa pas sa main. Il la prit donc contre son torse en espérant qu'elle se calme bientôt. Il ne savait pas gérer les pleurs. Surtout que souvent c'était lui qui en était la cause. Il posa son menton sur le haut de sa tête et commença à la bercer. Les pleurs de Mira résonnaient dans le calme de la forêt mais ils s'espacèrent et diminuèrent au fur et à mesure. Luxus continua pourtant de l'étreindre.


-” Merci. Tout le monde me dit que je suis forte et je n'ai pas pu me défendre contre un simple humain. Tu dois être en colère ou dégouter. Quoi que comme tu ne fais plus parti de Fairy Tail tu t'en fou des membres de la guilde”.


-” Ne dis pas de conneries plus grosses que toi ! C'est vrai que tu aurais dû voir ce dégénéré venir mais pour ce qui est de te défendre, avec ces menottes tu ne pouvais pas faire plus qu'une simple femme. Je... En fait c'est moi qui ...” ne put finir Luxus en détournant la tête face au regard de la mage de take-over.


-” Quoi ? Je crois que si tu as quelque chose à dire tu ne t'es jamais gêné pour le dire. Alors ? “


-” J'ai vu que ce type était louche et je n'aurai pas du te laisser toute seule avec lui. J'étais sur les nerfs aujourd'hui et tu en as fait les frais. Le vieux t'a laissé les rênes de la guilde alors qu'il n'a même jamais pensé à le faire avec moi. Ça m'a foutu en rogne”.


-” Et tu oses me l'avouer ? Habituellement tout ce qui a trait à des émotions tu te renferme. Pourquoi tu me dis ça en te mettant dans une situation instable ? “ demanda Mira intriguée.


-” Je t'ai vu dans une situation délicate, j'ai pensé que tu serais plus à l'aise si je te faisais partager la mienne. Mais je me suis trompé” dit-il en s'écartant d'elle.  


-" Je euh Merci. Je sais que pour toi cela a été difficile. Et en ce qui concerne la guilde, je suis sûre que le maître à déjà pensé à te nommer à sa suite. Enfin si tu arrivais à gérer ton mauvais caractère. Je ne peux pas te dire s'il va te réintégrer un jour ou si tu peux devenir le maître dans l'avenir mais je sais que son petit-fils lui manque. Il est tout aussi bourru que toi " rit-elle.


Luxus était heureux de revoir son sourire. Elle était tellement plus belle ainsi. C'est peut-être ce qu'il lui manquait le plus. Ne plus rentrer à la guilde et être accueilli par elle et son visage rayonnant.
 

Tags : Luxus x Mirajane - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 5 : Veine du dragon 12/09/2014

Chapitre 5 : Veine du dragon

                            
Chapitre 5 : Veine du dragon
Présence de lemon dans ce chapitre
 
Chacun des mages espéraient que le sort allait marcher. Ils voulaient savoir ce qu'il était arrivé à leur amie. Mais surtout savoir si elle allait bien car les explications de Plue ne leur étaient pas suffisantes.


Natsu courrait en espérant lui aussi. Il voulait expliquer la situation à Lucy et ne pas la perdre avant même de l'avoir eu à lui. Il entra comme d'habitude dans l'appartement de Lucy et prit la poupée de Michelle. C'était certainement ce à quoi elle tenait le plus. Le dernier cadeau de sa mère. Il répartit pour la guilde. Il arriva au moment où Wendy finissait de tracer le cercle magique au sol. Il ne se rapellait plus les symboles mais il espérait que les différences apportées leur permettront de contacter directement Lucy et de pouvoir la voir. Il s'approcha du cercle en faisant attension à ne rien effacer. Les écritures étaient faites en une sorte de poudre, du sable peut-être. Il donna la poupée à Wendy. Elle s'installa en tailleur sur le sol. Erza demanda le calme dans la guilde. Tous se turent, impatients de voir ça. Seuls les exceeds, Natsu, Gadjeel, Grey et Lucy l'avait déjà vu. La feuille avec les nouvelles incantations dans une main et la poupée dans l'autre, elle commença le rituel. Une belle lumière bleue apparue. L'air se mit à tourbillonner. À côté du cercle apparue une silhouette. Wendy poursuivit le sort. Le contour de la personne devint de plus en plus féminine et reconnaissable pour enfin y voir Lucy. Natsu ne put attendre et il l'interpella.


-" Lucy !! On est là" cria-t-il car elle leur tournait le dos.


Lucy sursauta et regarda dans leur direction. Elle en eut les larmes aux yeux quand elle les reconnut.


-" Les amis mais comment ? " murmura-t-elle


-" Grandine a donné des incantations pour changer le Milky Way et ainsi te contacter à Plue. Je ne suis pas amoureux de Lisanna !! C'est toi que j'aime !!" s'exclama Natsu.


Toute la guilde était abasourdie par cet aveu. Ils savaient les sentiments de Natsu mais ils ne pensaient pas qu'il les crierait comme ça. Lucy aussi apparemment car elle resta la bouche ouverte et rougit quand elle reprit ses esprits.


-" Tu... Tu... Dis quoi ?" bafouilla-t-elle.


-" Je t'aime Lucy " repeta-t-il avec le sourire.


-" Tu dis ça alors que tu m'as évité pendant longtemps et la façon de me parler quand tu es parti en mission avec Lisanna ! Je ne peux te croire. Tu le dis maintenant car tu sais que je suis avec vos dragons! Mais ne t'inquiète pas, je vais tout faire pour les ramener " dit Lucy en se détournant.


-" Demande aux membres de la guilde. Ils te diront que dès que nous sommes revenu de mission, j'ai déclaré que je t'aimais. Avant même de savoir pour les dragons. Rentre Lucy ! Nous trouverons un moyen de libérer nos dragons, alors ne force pas trop. Reste en vie et reviens, c'est tout ce que je te demande. Je vois bien que tu es faible. De plus Plue nous a dit que tu n'avais pas de nourriture. Et c'est quoi ce que tu portes ? On dirait comme pour mon écharpe !" demanda Natsu.


Lucy resta silencieuse quelques minutes. Natsu recommença à lui parler mais elle fit signe de se taire en mettant un doigt sur sa bouche. Il semblerait qu'elle écoutait quelque chose. Malheureusement le sort ne permettait de voir que Lucy et pas son environnement. Natsu s'approcha de l'image de Lucy. Il savait qu'il ne pouvait pas la toucher mais il voulait tout de même être à côté d'elle. Quand elle se retourna vers eux, elle sursauta à nouveau en voyant Natsu aussi proche. Elle put lire dans son regard son inquiétude.


-" Je vais bien Natsu. Pour l'instant je tiens avec de l'eau et les quelques sucettes de Plue. Mais Igneel a parlé d'une possibilité, on va l'essayer. J'ai besoin d'énergie pour partir d'ici avec les dragons. Il n'y a pas seulement les vôtres. Ils sont des dizaines. Il semblerait qu'ils aient été envoyé ici contre leur gré et ils n'arrivent pas à utiliser leur magie pour sortir. Le médaillon et moi-même sommes pour l'instant leur seul moyen de partir. Il faut que je tienne bon. De toute façon Igneel, Grandine et Metalicana m'ont pris sous leurs ailes bien que Igneel et Metalicana aient mauvais caractère. Quant à mes habits, c'est normal qu'ils ressemblent à ton écharpe car ils sont fait en écailles de dragons. Mes vêtements ont pas bien supporté l'explosion et le voyage. Ils étaient foutus. Les dragons ont donc pris des écailles de leur queue et ils m'ont fait ces vêtements. Ils tiennent chaud et ils me protègent "


-" Comment ça ils te protègent ? Les dragons qui se trouvent dans ce monde ne sont pas amis avec les humains ?" demanda le Maître en intervenant pour la première fois.


-" Si Maître mais certains sont également à court de nourriture. Et je suis comestible pour eux. Igneel me fait changer constamment de cachette pour brouiller les pistes. Les vêtements servent aussi à masquer mon odeur. Au début de leur arrivée ici, les dragons étaient plus nombreux. Malheureusement certain n'ont pu transformer leur environnement pour manger leur élément. D'ailleurs Metalicana commence à manquer de matière. Ils ne sont pas méchants, seulement la faim leur font perdre la tête. Ils s'attaquent parfois entre eux. Pour se préserver le plus possible, ils tuent les plus faibles le moment venu et distribuent le corps aux affamés. Je sais, c'est du cannibalisme mais il faut qu'ils survivent ", elle fut coupée par la voix de Carla.


-" Le sort et Wendy commencent à faiblir. Le contact va être bientôt coupé !"


-" Je t'aime Lucy, ne l'oublies pas ! Bats-toi et reviens-moi !" cria Natsu.


-" Je te crois Natsu. Je t'aime également. Je vais tout faire pour rentrer. Attends-moi " fut ses derniers mots avant de disparaître.


Wendy s'écroula de fatigue. Grey la prit dans ses bras et le monta à l'infirmerie pour qu'elle puisse se reposer tranquillement. À son retour la discussion sur Lucy commença.


-" Elle n'a pas l'air d'aller trop mal. Elle semble fatiguée ce qui est normal. Mais elle n'est pas blessée" dit Lisanna.


-" Ce qui m'inquiète moi, c'est l'histoire des dragons. S'ils poursuivent Lucy et qu'ils ont perdu la tête de faim, c'est très dangereux pour elle ! Même si d'autre dragon la protègent, ça ne pourra pas durer éternellement" expliqua Lévy.


-" Il faut qu'on trouve un moyen de les faire revenir et donc comme dit Lucy, les seuls moyens sont elle et ce collier ! Il faut trouver comment il fonctionne" déclara le Maître.


Natsu restait silencieux dans son coin. Mira se rapprocha de lui et lui proposa une boisson. Il refusa d'un mouvement de la tête.


-" Natsu, Lucy va bien et elle a compris tes sentiments et elle éprouve les même pour toi ! Tu devrais être heureux !"


-" Je ne pensais pas me déclarer comme ça ! Elle et moi séparés, dans deux mondes différents sans pouvoir se toucher ni passer suffisamment de temps ensemble. Je sais que Wendy a fait durer le sort aussi longtemps que possible mais c'était tout de même trop court. Elle est en danger et je ne peux même pas l'aider. Ma force ne sert à rien et je suis trop stupide pour vous aider à chercher. J'étais également trop immature pour comprendre mes sentiments à temps" se plaignit-il.  


-"  Natsu il ne faut pas que tu démoralises ! Restes toi-même, tu nous motives. Et je te signale que Lucy est tombée amoureuse de ce gars stupide et immature dont tu parles !" consola Mira.   


Cela sembla lui redonner le moral. Il décida tout de même de faire des efforts pour qu'à son retour Lucy puisse être fière de lui. Il allait réfléchir plus, faire des entraînements du cerveau et se montrer moins immature. Il voulait devenir meilleur pour elle. Il repensa à sa vie depuis l'arrivée de Lucy à la guilde. Est-ce d'avoir pris de l'âge ou son influence car il avait eu des périodes plus matures dès que ça concernait Lucy. Il ne s'en rendait compte que maintenant ! Dès qu'il s'agissait de la protéger, il lui semblait que tout devenait clair dans son esprit. Ce qu'il devait faire, comment il le ferait etc.. Le brouhaha des conversations sur Lucy revint à ses oreilles. Les mages de Fairy Tail se concertaient pour trouver des idées. Oui, c'était bien la meilleure des guildes, la meilleure des familles !


Quand Wendy revint à elle une heure plus tard, le calme régnait dans la salle principale. Elle descendit avec Carla qui avait veillée sur elle. Elle repéra le Maître et alla lui demander ce qu'ils avaient décidé de faire. Elle proposa d'essayer à nouveau de contacter Lucy mais le Maître lui dit d'attendre qu'ils aient un peu plus de renseignements sur le collier. Cette technique éviterait que la constellationniste use de sa magie en appellant Plue. Il avait donc décidé de prendre contact au minimum une fois toutes les deux semaines si elle pensait pouvoir tenir la cadence. Il savait qu'elle utilisait beaucoup plus d'énergie pour appeler une personne vivante qu'un esprit. Elle n'osa pas le contredire car c'était la vérité mais pour Lucy, elle était prête à le faire aussi souvent qu'il le faudrait. Elle alla s'asseoir avec Lévy devant un tas de livres. Elle en prit un et commença les recherches. Quand elle redressa la tête une demie-heure plus tard, elle ne s'attendait pas à voir Natsu devant un livre. Il avait décidé de participer. Mais ce que beaucoup attendaient c'était le retour de l'équipe de Luxus de la guilde qui avait attaquée Lucy. Comme ils avaient peu de renseignements sur eux. Le conseil n'avait pas voulu leur donner d'information alors qu'il détenait deux des trois mages. Pourquoi un tel secret ?


Un éclat doré se fit dans la guilde deux semaines plus tard. Loki venait d'arriver. Natsu se redressa pressé de savoir s'il avait trouvé un moyen de faire revenir Lucy.


-” Tu as trouvé des renseignements ? “ demanda Lévy plus rapide que les autres.


-” Il y a des archives qui ont du être effacées mais avec l'aide du roi des esprits, Crux a eu accès à des documents secrets du précédent roi. C'était d'ailleurs les seuls documents secrets qu'il y ait jamais eu dans notre monde. Cela concerne le collier et l'ancêtre de Lucy. Nous n'avons pas encore pu le décripter mais Crux travaille dessus “.


-” C'est tout ce que tu as ?!” cria Natsu en colère.


Comment allaient-ils pouvoir ramener Lucy comme ça ? Il devait forcement exister quelque chose !!


-” Bon maintenant il n'y a plus qu'à attendre l'équipe de Luxus en espérant qu'ils auront trouvé la guilde” dit Erza pour calmer Natsu et éviter qu'il décide de frapper quelqu'un.  


Tout le monde se tut. Cela faisait presque deux mois qu'ils étaient partis et la guilde n'avait pas de nouvelles. Mais l'équipe était suffisamment forte pour venir à bout d'une guilde entière. Ils durent attendre encore 2 jours avant le retour de Mira et des autres. Ils étaient bien blessés pour certains. Mais le plus bizarre fut que c'était Mira, Luxus et Gadjeel. L'unité Raïjin eux n'avaient que quelques égratignures. Ils avaient du être protégés par les plus forts.


-” Alors vous avez trouvé ? Qu'est-ce qu'ils voulaient au collier ? Répondez !!! ” s'écria encore une fois Natsu.


Il sautait pratiquement sur tous ceux qui passaient la porte. Luxus envoya son poing dans la tête de Natsu pour le calmer. Il eut une grimace de douleur en faisant ce geste.


-” Le vieux est là ? C'est très important “ demanda le mage de foudre.


Wendy monta chercher le maître. Ils revinrent tout de suite.


-” Ah fils ! je suis content de votre retour. Vous...” commença Makaroff.


-” Il y a plus important le vieux. On a besoin d'une boîte ou de quelque chose qui empêche une magie de sortir. C'est urgent. Sinon, il y a des chances que Gadjeel et moi on se cogne encore dessus. Sans oublier que cela pourrait atteindre Natsu et Wendy “.


Personne ne comprit mais le maître alla dans la réserve. Il prit un coffret un peu plus grand que la taille qu'avait montré Luxus. Il la posa sur une des tables. Mira demanda à tout le monde de reculer. Fried sortit une pierre aussi grosse qu'un oeuf de dessous sa veste. Il la deposa dans la boîte et fit une incantation pour bloquer toute magie.


-” Fried ce n'est pas la peine de mettre des runes autour. Ce coffret détient déjà ce genre de restriction “


-” Le vieux, crois-moi c'est nécessaire !” justifia Luxus.


-” Il a raison maître. Cette pierre est dangereuse. Elle a augmenté les pouvoirs de Luxus et Gadjeel mais en plus elle les attire. Les blessures que vous voyez sur nous proviennent d'un combat entre nous trois. Enfin surtout entre Luxus et Gadjeel qui voulaient chacun la pierre et j'ai du intervenir. Cette pierre est la même que celle du médaillon. La guilde la détenait. Elle voulait les réunir toutes les deux. La pierre est plus importante que le collier ou même le charme de protection qu'il dégage. Elles se nomment les veines du dragon. D'après une légende cette pierre rouge sang serait la cristallisation du sang d'un dragon spécial. On a pas réussi à en savoir plus. Le conseil est arrivé et ils ont embarqué les prisonniers. Il semble qu'ils nous aient suivi et laissé faire le sale boulot. Maître, j'ai l'impression qu'ils nous cachent quelque chose !” termina Mira.


-” Se sont-ils aperçus que vous aviez la pierre ?” demanda Makaroff perplexe.


-” Oui ! C'est étrange, n'est-ce pas ? Ils ne voulaient pas que la guilde nous parle de la pierre mais ils nous l'ont quand même laissé. Je ne comprend rien le vieux ! Elle est très puissante. J'aurais pensé qu'ils voudraient récupérer un tel objet “ dit Luxus.


-” Attendez ! Vous pensez que cette pierre pourrai en fait être la cause que les dragons soient attirés par Lucy ? Si cette pierre agit tellement sur les dragons slayers, elle agit peut-être plus sur les dragons ? “ demanda Natsu.


Personne ne put répondre. Loki apparut devant eux.


-” J'ai des nouvelles cette fois-ci ! L'ancien roi a volontairement crypté les documents. Il semblerait que 4 familles de constellationnistes devaient se tenir éloignées de certains objets. Les ancêtres de Lucy, ceux de Yukino ainsi que deux autres familles qui ne possède plus de constellationnistes. J'ai également découvert que Angel des Oracions seis est en fait la soeur ainée de Yukino ! Mais bon, le collier ainsi qu'une certaine pierre rouge sont les objets qu'il faut qu'elles évitent. Je n'en sait pas plus ! Il n'est pas expliqué pourquoi dans ces documents. Les autres comme je vous l'ai dit ont disparu “ expliqua Loki.


-” Cette pierre est peut-être dangereuse pour Lucy. Il faut qu'elle trouve le moyen d'enlever ce collier avant qu'il ne lui fasse du mal ! “


-” Natsu, elle ne peut pas faire ça pour l'instant. Elle en a besoin pour pouvoir sortir de ce monde surtout si elle décide de libérer les dragons qui s'y trouvent ” contra Erza.


Il se tut en comprenant qu'il fallait qu'il fasse confiance à Lucy pour gérer ça. Il allait lui expliquer le danger. Elle, elle trouverait une solution. C'était toujours elle qui réfléchissait dans leur équipe. Il fallait qu'elle revienne même sans les dragons !  


-" Maître, il faut prévenir Lucy. Cela fait 2 semaines depuis le dernier contact". Natsu était bon pour enfoncer les portes ouvertes.


Ils savaient tous que cela faisait 2 semaines. Eux aussi savait lire un calendrier. Ils devaient vraiment prendre contact sinon Natsu allait les faire tourner en bourrique. Lisanna alla chercher les fournitures pour l'incantation. Wendy se prépara mentalement pour faire tenir le sort le plus longtemps possible.


Une fois tout prêt, la guilde s'écarta et fit le silence. La lumière bleue apparue mais pas Lucy. Qu'est-ce qu'il se passait ? Elle était toujours présente dès le début.


-" Ce n'est pas normal ! Il lui est peut-être arrivé quelque chose. Wendy tu peux réessayer ?" demanda Natsu avec frayeur.


Wendy recommença depuis le début. La lumière bleue vacilla pendant quelques secondes. Il virent Lucy mais faiblement. Son image disparue.


-" Elle est morte ?" demanda Happy en pleurs.


La silhouette se matérialisa totalement.


-" Lucy est-ce que tu m'entends ? On est la derrière toi" cria Natsu.


Lucy se retourna et elle leur sourit. Elle semblait étrange.


-" Natsu, je suis contente de te voir. Comment ça va à la guilde ?" demanda Lucy.


-" Tout le monde va bien. C'est pour toi qu'on est inquiet ! Le sort n'a pas fonctionné comme d'habitude. On a eu du mal à te faire apparaître" expliqua Makaroff.


-" C'est vrai ? C'est peut-être à cause de la barrière ? " pensa-t-elle à voix haute.


-" De quelle barrière tu parles Lucy ?"


-" Il y a eu des problèmes ici. Des dragons ont réagi bizarrement. Sûrement la faim. En tout cas pour me protéger Grandine et Igneel ont créé une barrière magique. Elle doit parasiter le Milky Way".


-” Tu n'as pas l'air sereine, ma petite. Tu sais que tu peux tout nous dire. Ce n'est parce que nous sommes loin que nous ne pensons pas à toi. N'oublies surtout pas le geste de ralliement de Fairy Tail !”


-”Je sais maître mais ça fait toujours plaisir de l'entendre. Je suis juste un peu inquiète. Les dragons vont pas très bien. Si je n'arrive pas à les faire partir de ce monde, plusieurs ne vivront que quelques mois. Métalicana risque d'être dans ce cas. Je dois les emmener avec moi mais je n'ai pas encore trouvé d'idée. J'ai retrouvé des forces grâce à l'ingénuité d'Igneel et je peux manger maintenant. Cependant eux n'ont pas d'autres possibilités. Et vous ? Vous avez trouvé quelque chose ? “ finit par demander Lucy pleine d'espoir.


-” Nous avons trouvé pourquoi tu as été envoyé dans ce monde. La pierre de ton collier s'appelle “la veine du dragon”, elle a de grand pouvoir. Elle attire entre autre les dragons slayers. On pense que tu as dû ouvrir un portail lors de l'explosion pour y réchapper et que la pierre a été attiré par le pouvoir des dragons qui est plus puissant que celui des dragons slayers d'Earthland. Cependant on a pas encore d'idée pour ton retour. Avec cette pierre tu es liée aux dragons. Il faudrait quelque chose de puissant pour vous rapatrier”, expliqua le maître.


-” Ne t'inquiètes pas Lucy, on va continuer à chercher. Je veux que tu reviennes et qu'on soit tous les deux. Je les aide dans leur recherche alors on va vite avancer” rit Natsu de sa blague. “ On a trouvé la deuxième veine du dragon, on va l'étudier. J'avais bien eu l'idée de l'activer pour qu'elle t'attire ici mais les autres ont dit que c'est elle qui irait vers toi et les dragons. J'avais pensé qu'elle aurait pu servir de marquage pour que tu trouves notre monde en ouvrant un autre portail. C'est débile je sais, ils me l'ont déjà tous dit”, ajouta-t-il en voyant le visage de Lucy concentré.
 
Elle baissa la tête pour réfléchir un peu. Les membres de la guilde parlèrent tous en même temps croyant que Lucy était triste du peu d'avancement et de l'idée idiote de Natsu. Ce brouhaha ne la génait pas. Elle était perdue dans ses pensées.


-” Natsu, si ça marche encore une fois c'est toi qui m'aura sauvé. Tu es l'homme de ma vie. Je suis tellement impatiente de te rejoindre et de voir ou pourrait nous mener une relation entre nous deux”, pensa Lucy les larmes aux yeux.


-”... ta famille fait donc partie des gens ne devant pas s'approcher de la veine du dragon. Il va donc falloir trouver un moyen de te la sortir du corps à ton retour. Pour le moment je pense qu'il vaut mieux que tu la gardes car elle semble te donner de la puissance. Ce sera toujours un plus pour ton retour”, fut la fin de l'explication de Makaroff que Lucy pris en cours de route.


-” La veine du dragon serait dangereuse pour moi ? “


-” On ne sait pas ma fille. Je suis désolé mais on est un peu dans le flou complet avec cette histoire. Ne pleure pas je t'en pris”.


Natsu s'approcha pour prendre Lucy dans ses bras mais il se souvint qu'elle n'était pas “solide”. Il ne put que voir les larmes de celle qu'il aimait couler le long de ses joues douces. Une d'entre elles tomba sur sa poitrine. Une onde de magie se fit sentir. Le collier apparut, sa pierre rougeoya. Lucy ne prit pas cela en compte. Elle désirait tellement être dans les bras de Natsu. Elle s'élança vers lui en pleurs. Il eut le reflexe d'ouvrir les bras et la réceptionna. Il pouvait la toucher. Elle était contre lui, il sentait les battement de son coeur contre son torse. Il en eut les yeux humides. Tous ces mois sans elle et maintenant enfin...


Wendy et les membres de la guilde furent vraiment étonnés de voir que Lucy n'était pas passée au travers de Natsu comme cela aurait du être. Etait-ce l'apparition du collier qui avait fait ce miracle ? Ils n'osèrent pas les déranger. C'était la première fois qu'ils pouvaient être dans les bras l'un de l'autre depuis qu'ils se sont déclarés. Ils formaient un beau couple.  
Lucy releva la tête. Elle sourit à celui qu'elle aime à travers ses larmes. Ils se fixèrent et rapprochèrent leur visage. On entendit plus un souffle dans la guilde. Leurs lèvres se joignirent enfin. Ils s'embrassèrent passionnément enfin aussi passionnément que deux personnes novices. Leurs dents s'entrechoquèrent un peu, leurs langues partaient où elle voulaient... Mais pour eux il n'y avait pas meilleur baiser. Peu à peu Mira se demanda si ils allaient un de ces jours reprendre leur respiration. Le baiser semblait s'éterniser. Elle allait intervenir quand le collier se remit à rougeoyer. Un bruit se fit entendre. Ça ressemblait à un objet qu'on secouerait dans une boîte. Luxus se retourna en comprenant que cela venait du coffret dans lequel était la seconde veine du dragon. Il n'eût pas le temps de dire quoi que ce soit que la boîte en bois tomba au sol et s'ouvrit.


-"Comment avait-elle fait alors qu'il y avait deux charmes pour la maintenir fermée ?" se demanda le Maître.


La pierre à l'intérieur brillait comme celle que Lucy portait au cou. Les deux étaient-elles rentrée en résonance ? En tout cas Mira se rapprocha pour la prendre et éviter ainsi un nouveau affront entre les dragons slayers. Quand elle tendit la main, la pierre flotta et s'élança vers Lucy. Elle lui rentra dans le dos et disparut. Lucy ne bougea pas, ni Natsu. C'est comme s'ils étaient ailleurs. Ils s'écartèrent l'un de l'autre. Cependant les mages purent voir leurs yeux vides d'expression. Le Maître les interpella mais ils ne répondirent pas. Ils restaient là, dans les bras l'un de l'autre en fixant le vide. Erza tenta de s'approcher. Un mur invisible empêchait de toucher Natsu et Lucy. Ils s'inquiétèrent d'autant plus que du sang coula du coin de la bouche de Lucy.


Quelques secondes plus tard, se fut de celle de Natsu. Ils allaient essayer d'intervenir quand les deux amoureux recommencèrent à s'embrasser malgré le sang.


-" Que se passait-il encore ? Natsu et Lucy étaient-ils en danger ?" ce ne sont que les quelques questions qui passèrent dans la tête de nos mages de Fairy Tail.


Ce baiser avait l'air différent du précédent, plus tendre et profond. Il ressemblait vu de l'extérieur à un baiser dicté par l'amour plus que par la passion. Par contre ce qui n'avait pas changé, c'était la durée de celui-ci. Mira, toujours intéressée par les couples n'aurait jamais pensé que Lucy avait une telle capacité d'apnée. Pour Natsu avec ses poumons de dragon slayer de feu, elle comprenait mais Lucy !! Justement la constellationniste était en train de passer ses bras autour du cou de son amoureux.


-" Ne me dites pas qu'ils vont continuer comme ça longtemps ?! Wendy doit commencer à fatiguer de tenir le sort actif", dit Grey en se tournant vers la petite mage qui avait les yeux ouverts. Ce qui était étrange vu la concentration qu'elle devait maintenir pour Milky Way.


-" Cela fait un moment que je n'ai pas à utiliser ma magie pour maintenir le contact avec Lucy. C'est comme si une autre force avait pris le contrôle. Quand Lucy a pu toucher Natsu vous avez aussi senti cette puissance, n'est-ce pas ? Et bien depuis elle ne s'est pas relâchée. Elle a même augmenté. Ce doit être l'effet des deux pierres cumulé. Vous croyez qu'un jour ils vont s'arrêter ?" finit par demander Wendy en rougissant fortement.


Les deux mages concernés ne s'étaient toujours pas lâchés. Mais ils avaient pu reprendre leur respiration. Mira qui ne ratait rien de leur performance pouvait en attester. Une des mains de Lucy descendit le long du bras gauche de Natsu et elle entrecroisa ses doigts aux siens. Cette main gauche émis une flamme qui se propagea à son bras ainsi qu'à celui de Lucy. En quelques secondes les deux furent entourés par le feu. Cependant aucun d'eux ne parurent en souffrir, ni en brûler. Le feu de Natsu reconnaitrait-il Lucy ? Non, tout à coup dans la guilde une odeur atroce se fit sentir. Une odeur de chair brûlée. Erza s'élança vers les amoureux mais ne put les atteindre, encore à cause de ce mur.


-" Il faut trouver un moyen de les séparer Maître ! Le feu n'atteindrait jamais Natsu, cela doit venir de Lucy !" s'ecria-t-elle en cognant contre cette paroi invisible.


Pendant ce temps Grey lançait des attaques dessus. S' il ne pouvait la percer, peut-être pourrait-t-il atténuer le feu. Happy s'exclama par un cri de stupeur.


-" Regardez ! Le bras gauche de Natsu, quelque chose apparaît. Et il y a la même chose sur celui de Lucy ! Vous croyez que l'odeur vient de là ? On dirait que c'est en train de se graver sous nos yeux".


En effet une farandole de symboles apparurent peu à peu pour encercler le biceps gauche de Natsu et les mêmes symboles se retrouvèrent sur le biceps droit de Lucy. De là où ils se trouvaient ils ne pouvaient dire ce que représentaient les symboles surtout avec les flammes les entourant. Grey n'arrivait à rien. Impossible de les atteindre. Subitement Natsu et Lucy arretèrent de s'embrasser et le feu disparut. Ils reculèrent ; toutefois leur yeux n'avait toujours pas repris leur vivacité. Natsu leva sa main droite vers la joue de Lucy. Il la lui caressa et se rapprocha d'elle.


-" Ils ne vont tout de même pas recommencer !!" s'écria Happy.


Non, Natsu ne l'embrassa pas mais il passa sa langue sur le coin de sa bouche pour lécher la trace de sang qui s'y trouvait.


-" Tu es à moi maintenant", prononça-t-il.


Lucy sourit en réponse à cette phrase puis elle ferma les yeux. Le collier arrêta de briller et apparemment Natsu et Lucy reprirent leur esprit.


-" Pourquoi vous nous regardez comme ça ? Je n'avais pas le droit de tenir celle que j'aime dans mes bras et de l'embrasser ?" s'exclama le dragon slayer de feu.
 

Tags : NaLu♥ - ta perte a changé mon monde - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 14 : Réconciliation 26/09/2014

Chapitre 14 : Réconciliation

 
                            
Chapitre 14 : Réconciliation
Présence de lemon dans ce chapitre 

Lucy rejoignit ses amis en se frottant la main droite. Elle alla s'asseoir à côté de Wendy.

-" Grey euh je veux dire, euh...

-" Je crois que personne n'arrive à se souvenir de nos noms d'emprunts. On est trop habitué à se côtoyer pour les utiliser. Nos véritables prénoms viennent par réflexe. Je crois que l'on peut les abandonner Erza" fit Lucy en réponse au bafouillement de la petite mage.

-" Wendy a raison, il est où le caleçon ? On va bientôt partir !"

-" Il se repend de ce qu'il a dit et pensé. Il ne va pas tarder à revenir" expliqua la constelleationniste.

Justement il revint à ce moment en se tenant le haut de la tête. Il restait une place à côté d'Erza mais il savait après sa confession qu'il ferait mieux d'éviter de trop s'approcher d'elle tant que Lucy n'aurait pas digéré l'info. Il alla alors s'appuyer contre un arbre et croisa les bras. Il ne put s'empêcher de sourire face aux deux amies qui évitaient conscieusement de croiser leurs regards.

-" Au fait Grey, on a décidé d'arrêter les noms d'emprunts. Personne n'arrivait à les utiliser. Je vais de nouveau pouvoir t'appeler le caleçon sur pattes. Tu en es heureux je parie !" rit Natsu en se faisant poursuivre par Grey pour le faire taire.

Étrangement Erza ne leur ordonna pas de s'arrêter car ils allaient attirer l'attention. Elle semblait perdu dans ses pensées. Une fois le retour au calme, le trajet se poursuivit et Erza resta en retrait à l'arrière.


À la guilde, le lendemain de la prise de bec entre Mira et Makaroff, tout était calme. Le maître était assis sur le comptoir, Mira servait les commandes. Cependant entre les deux il y avait une différence de comportement. Luxus se posait des questions. Mira n'avait rien voulu lui dire hier soir. Il avait usé de nombreux stratagèmes mais elle s'était tue. Ses cachotteries associées au silence qu'il y avait eu dans le bureau ne présageaient rien de bon. Même s'ils avaient chuchoté, de là où il se trouvait alors il aurait du entendre la conversation. Pour qu'il y ait ce silence, le vieux avait dû mettre le système d'insonorisation en place. Pourtant d'habitude il ne le mettait qu'avec des interlocuteurs importants sur des sujets dangereux. Alors qu'avait-il dit de si important à Mira ? Cela concernait certainement Lucy et son équipe. Ce silence commençait vraiment à l'énerver !

Toute la journée, Luxus fut de mauvaise humeur. Personne n'osa plus l'approcher après qu'il ait rembarré un énième mage. Il le laissèrent fulminer dans son coin. En fin d'après-midi, il changea d'expression. Il fixait Mira et se mit soudain à sourire. Alors qu'elle passait entre les tables pour vider son plateau des consommations qu'il contenait, Luxus lui fit le signe de s'approcher. Se trouvant à côté de sa place, elle demanda un instant avant de finir le service. Ce qu'elle ne put faire car à peine fut-elle à portée de mains que Luxus lui prit le plateau, le posa sur la table et souleva sa compagne pour la jeter sur son épaule. Tout cela sous le regard ébahi de la guilde et le sourire goguenard du maître.

Luxus la transporta jusqu'au fond de la guilde, en dehors du bâtiment. Pour être plus précis dans l'installation secrète de son grand-père. C'est-à-dire sous la piscine, la salle qui avait explosé et qu'il avait fait reconstruire en cachette. Là, personne ne les trouverait.

-" Quoi !! Le maître avait promis de ne plus faire ce genre de chose ! Il va m'entendre !!" s'exclama Mira oubliant sa situation.

-" Ça me semble du déjà vu. Tu as pratiquement dit la même chose hier en ce qui concernait Lucy. Pourtant tu es ressortie de votre altercation rouge et calme. Peux-tu m'expliquer enfin la raison ? Qu'est-ce qu'il t'a dit ?" insista le mage de foudre.

Mira resta en face de lui mais détourna la tête sans répondre.

-" Je pensais que dans un couple on pouvait tout se dire. Je me suis apparemment trompé. Mais tant mieux, je vais pouvoir garder quelques secrets pour moi. Cela me soulage car certain d'entre eux que je pensais te confier étaient très intimes et gênants" termina-t-il de dire en se retournant sur lui même mais en sachant très bien qu'elle sera la réaction de son amante.

Il n'eût pas tellement à attendre car il entendit l'accélération de la respiration derrière lui se rapprocher. Ainsi qu'une main un peu tremblante se poser sur son dos.

-" Quels secrets ?"

-" Je ne vois pas pourquoi je devrais me dévoiler alors que toi tu me caches volontairement quelque chose" s'entêta Luxus en lui cachant son sourire satisfait.

-" Euh ! Si j'étais rouge, c'était parce que le maître m'a dit... Enfin ça m'a complètement fait oublier pourquoi j'étais si en colère contre lui".

-" Tu n'as rien avouer Mira !"

-" Le maître a dit qu'il espérait que ce que nous avions fait dans la réserve lui donnerait bientôt des arrière-petit-enfants. Que vu le nombre de fois que nous le faisons, cela ne devrait pas trop tarder à arriver !" dit-elle en rougissant comme hier.

Luxus lui même devint rouge mais pour lui c'était de la colère.

-" Le vieux va vraiment me le payer. C'est tout ce qu'il t'a raconté ? Je vais lui dire ma façon de penser ! Il n'a pas à se mêler de ma vie sexuelle !" et il partit de la pièce en claquant la porte.

Il ne put donc entendre le soupir de soulagement que poussa Mira. Toutefois lui cacher certaines données était un mauvais début pour eux. Elle espérait qu'il comprendrait quand il saurait la vérité. En attendant elle regarda de plus près cette pièce. Le maître leur avait menti à tous en promettant de ne pas reconstruire une pièce de pervers comme celle-ci. De plus d'après la description de Natsu et des autres, elle semblait y correspondre à l'identique. Mira prit la sortie et décida de finir le maître après Luxus.       

Lucy et ses compagnons passèrent la journée sur la route en espérant arriver à la prochaine ville assez rapidement.  La nuit précédente n'avait satisfait personne. Et surtout le réveil pour certain. D'après la carte, une petite ville devait être au bout du chemin qu'ils avaient pris. Il n'y arrivèrent que bien après la tombée de la nuit. Erza décida de conserver les groupes du dernier arrêt en ville. Elle ne voulait surtout pas se retrouver ni avec Lucy ni avec Grey. Elle avait réussi à éviter les explications et les excuses. Elle se doutait qu'ils s'étaient rapprochés tous les deux mais pas à ce point. Lucy n'avait pas hésité à embrasser la personne qu'elle prenait pour Grey. Etaient-ils déjà passés à l'acte ? Elle espérait que ce n'était pas sa décision de former ces groupes qui les avait jeté dans les bras l'un de l'autre. Non, ce n'était pas son choix qui aurait pu faire changer d'avis Grey sur sa règle de n'avoir aucunes relations sexuelles avec une amie. Qu'est-ce qui lui avait fait revoir sa décision ? À moins que cette exception ne concerne que Lucy ? En tout cas elle ne changerait pas la formation des groupes. Ils passeraient plus inaperçus comme cela. A l'entrée de la ville, ils se séparèrent.

-” Je peux savoir ce qu'il s'est passé Erza ? Il y avait une drôle d'ambiance toute la journée. Toi qui est restée seule à l'arrière, Grey qui essayait de parler avec Lucy et elle qui l'évitait”, demanda Natsu.

-“Pour une fois qu'il aurait mieux fallu qu'il ne remarque rien, il ouvrait les yeux sur le monde qui l'entourait” pensa Erza découragée.

-” Il n'y a rien, Natsu. Et pour ce qui est de Lucy et Grey, il faut leur demander”.

Il firent la tournée de trois hôtels mais ils étaient tous complets. Il y avait apparemment une conférence sur la magie qui avait fait affluer de nombreux clients. Ils furent dirigés vers un petit gîte qui devrait avoir encore des chambres. Ils y en trouvèrent seulement deux de libres. Les filles dormiront ensembles du coup.

-” Vous croyez que les autres ont pu trouver une chambre ?” questionna Wendy.

-” Je suis sure qu'ils arriveront à se débrouiller. Allons nous coucher, on part de bonne heure demain”.

-” D'accord Erza” fit la voix à moitié endormie d'Happy.


De l'autre côté de la ville, Grey et Lucy en étaient à leur quatrième hôtel. Mais à chaque fois on leur disait qu'il n'y avait pas de chambres de libres.

-” On ne va tout de même pas se retrouver à la rue pour la nuit ?!! ” s'exclama Lucy énervée.

-”On va trouver, ne t'inquiète pas. Et tu me reparles maintenant ? Je vais me sentir un peu moins seul alors”, la nargua le mage de glace.

-” Ah parce que tu t'es senti seul ? Pourtant tu avais l'air de bien te divertir avec les filles de la réception des différents hôtels. Je suis sûre que certaines t'auraient proposées de te loger chez elles” elle se stoppa dans sa diatribe en voyant l'air gêné qu'il affichait. “Elles te l'ont proposées n'est-ce pas ? Elles ont bien vu que j'étais avec toi, non ? C'est vrai que je me suis mise à l'écart en boudant”.

Elle fut interrompu par un ricanement. Elle le fixa avec colère.

-” Je peux savoir le pourquoi de ce son ? Qu'est-ce qui te fait rire ?” questionna-t-elle.

-" Toi. Je ne m'attendais à ce que tu avoues bouder. Tu reconnais ta puérilité" déclara Grey avec un petit sourire en coin.

-" Oui et alors ! Tu veux que je fasse quoi ? On s'est déjà disputé. Je ne voyais pas d'autres moyens de te montrer ma déception".

-" Ta déception et de quoi ? Je te rappelle que je n'ai rien fait. Devrais-je moi aussi te faire la gueule parce que tu as embrassé Erza ?  Et au cas où tu l'aurais oublié, j'étais libre de toute relation et il ne s'est rien passé".

-" Tu crois que je fais la tête pour ça ? " fit Lucy en avançant dans la rue vers un autre établissement. " Je suis en colère pour ce que tu as déclaré à Erza. Que tu ne voulais pas gâcher votre amitié. J'ai l'impression de moins compter".


-" On a déjà eu cette discussion ! Notre amitié est toute aussi importante mais toi tu es aussi importante pour ma vie sentimentale. Et tu vois j'ai volontairement utilisé le terme sentimental et noon sexuel", répondit Grey en la suivant.

Elle resta un moment silencieuse puis elle s'arrêta au milieu de la rue. Elle attendit que Grey soit à son niveau et elle tendit le bras pour prendre sa main dans la sienne. Grey regarda leurs doigts entrelacés et il sourit. Elle lui pardonnait.

Mais Lucy ne voulut pas s'excuser, elle avait tout de même sa fierté. Bien qu'elle avait été mise à mal ces derniers temps. Elle put voir du coin de l'oeil le sourire éblouissant qu'il fit. Il se moquait suffisamment sans qu'elle ait besoin de s'humilier.

Ils eurent plus de chance avec cet hôtel. Un établissement haut de gamme. Ils n'avaient malheureusement pas le choix, ils n'allaient pas passer toute la nuit dehors. Ils feraient un travail un peu plus lucratif pour compenser. Dans la chambre, ils virent en premier un lit immense. Lucy était pratiquement sûre qu'ils auraient pu accueillir toute l'équipe pour la nuit. Alors qu'elle pensait cela, Grey arriva par derrière, l'entoura de ses bras et la souleva pour la lâcher au dessus de ce lit. Elle poussa un petit cri indigné mais le disciple de Oul n'y prit pas compte face au magnifique sourire de son amante.

-" Après une bonne dispute rien ne vaut une bonne réconciliation. D'autant plus que tu dois te faire pardonner cette tromperie de baiser" sourit-il en s'allongeant sur elle qui avait rampé jusqu'à la tête de lit. " Tu m'as manqué hier soir. J'ai mal dormi".

Face à cet aveu, Lucy passa ses bras autour de son cou.

-" Je vais te montrer comment j'aurai voulu t'embrasser ce matin" et elle fit la démonstration.

-" Et as-tu donné ce genre de baiser à Erza ? Dans ce cas il va falloir que je fasse attention car elle pourrait devenir une rivale. On devient facilement accro à ces embrassades !" arriva-t-il à dire quand elle le laissa à bout de souffle.

Lucy répondit par un rire. Grey reprit leur échange mais avec une différence, il descendit une de ses mains sous le haut de sa compagne. Il caressa la peau si douce de son ventre et ressentit un gémissement contre sa bouche. Il s'écarta d'elle, prit le bas du tee-shirt et le fit passer par dessus la tête languissante de Lucy qui s'était redressée pour l'aider.

-"Grey, un jour il faudra que tu me laisses te déshabiller entièrement. Tu as déjà enlevé ta chemise. La dernière fois tu avais enlevé ton pantalon. Tu veux me priver de ce plaisir ? " râla-t-elle.

-" Je suis plus rapide c'est pour ça !"

En réponse Lucy glissa ses mains tout doucement le long du dos musclé de son amant en y laissant une marque de griffure pour chaque main. Elle finit par lui pincer les fesses en passant sa main droite sous son pantalon et son boxer.

-" Tu as des fesses si fermes et sexy !"susurra-t-elle dans son cou qu'elle suçota y laissant une marque bien visible et reconnaissable.

-" Je sais !" se vanta-t-il.

-" Tu es vraiment imbu de toi-même. Tu finira par ressembler à Luxus" prophétisa Lucy en laissant retomber sa tête sur l'oreiller.

-" Je suis désolé mais je ne fais que répéter ce que l'on m'a dit" assura-t-il en embrassant lui-même le cou d'albatre qui s'offrait à lui.

Elle réagit en riant. Elle se doutait bien qu'il recevait de nombreux compliments. Elle était sûre qu'il en avait plus que quiconque dans la guilde. Peut-être pas plus que Mira mais presque. Qu'est-ce qu'il lui trouvait d'ailleurs ? Elle n'était pas si intéressante et belle.  

-" Lucy, tu es au lit avec un mage absolument magnifique et doué de ses mains et de son corps ! Ne pense pas à ça maintenant" se morigéna-t-elle en silence.

Elle décida à prendre un peu le dessus. Elle avait vraiment à se faire pardonner sa conduite. Il avait raison, à l'époque des faits il était libre de faire et de fréquenter qui il voulait. Sa jalousie avait pris le pas sur sa raison. Elle manqua subitement sa respiration. Grey venait de poser ses lèvres sur son ventre et il continuait de descendre. Était-ce mal d'aimer à ce point ce genre de caresse ? Elle ne put retenir un gémissement quand il posa sa main sur son entrejambe avec une légère pression.

-" Je peux sentir ta chaleur à travers tes vêtements Lucy. Pourquoi as-tu mis un short aujourd'hui ? " la gronda-t-il en défaisant le bouton et la fermeture éclaire. "Je suis heureux que tu sois revenu à moi ! Tu avais l'air perdu dans tes pensées. Ce n'étais pas flatteur pour moi" termina-t-il autant son dialogue que le déshabillage de Lucy.

Elle était enfin nue devant lui. Elle lui présenta un sourire coquet et se mit à genoux sur le lit. Elle fit courir ses doigts le long des abdominaux fermes et bien dessinés pour finir sur la braguette de son amant. Il grogna et pressa la petite main curieuse un peu plus fort sur cette partie de son anatomie qui lui était totalement dévouée. Lucy poussa le mage de glace sur le dos et se mit à califourchon sans déplacer sa main. Elle n'aurait de tout façon pas pu l'enlever avec celle qui se trouvait par-dessus et ne semblait pas vouloir la lâcher. Elle se pencha et laissa sa bouche et sa langue suivre le même chemin tout en caressant le sexe de Grey qui prenait de plus en plus de place dans son pantalon. Elle arriva à la hauteur de cet objet de plaisir qui avait pris une grandeur et grosseur parfait pour elle. La constellationniste utlisa donc son autre main pour retirer les doigts du mage.

-" Grey, je préférerais que tu poses tes doigts magiques sur moi. Enfin sur une autre partie que sur ma main !" s'expliqua-t-elle face à la résistance de son compagnon.

Il relâcha la pression et elle lui ota son pantalon et son boxer en un seul mouvement libérant ainsi son membre fièrement dressé. Lucy le regarda avec gourmandise et ne put s'empêcher de passer sa langue sur se lèvres. En réponse, Grey poussa un grognement digne d'un homme des cavernes qui finit par une grande inspiration quand il sentit la bouche de sa compagne sur son pénis.  Il était vraiment heureux d'avoir retiré sa main. Il s'accrocha aux draps, il ne voulait pas la guider. Il désirait qu'elle fasse comme le sentait. Elle se débrouillait très bien pour une novice dans les jeux de l'amour. Elle y mettait beaucoup d'ardeur. Sa langue joua avec le bout et sa main hésitante joua avec ses bourses. Grey ne put tenir beaucoup plus. Il lâcha les draps et attrapa sa tentatrice par les cheveux et la tira vers ses propres lèvres. Il ne les embrassa pas, il les dévora. Ses doigts le démangeaient et ils partirent à la conquête des monts et des vallées de ce corps délectable. Elle ne fut plus que gémissements entre ses bras. À un moment elle le regarda dans les yeux, il comprit qu'elle n'avait pas besoin de plus de préliminaires. Il se pencha sur le bord du lit, attrapa son pantalon et en sortit une protection. Il l'enfila et entra en Lucy sans aucune hésitation. Ils se figèrent tous les deux sous les sensations que provoquaient leur union. La mage blonde se reprit la première, elle haussa le bassin pour accueillir son amant plus profondément. Grey commença à balancer ses reins. Il accélera le rythme en réponse aux cris et autres que poussa sa partenaire. Leurs souffles augmentèrent, leurs sueurs également jusqu'au moment de l'apothéose. Le jeune homme s'affala sur sa compagne à bout de force. Elle ne se plaignit pas de son poids qui l'oppressait un peu, elle l'entoura de ses bras au contraire.

-” Pardon pour mon comportement d'aujoud'hui” souffla-t-elle en caressant la peau moîte du dos du brun.

Elle ne voulait pas rompre le contact entre eux, pas encore. Il rit doucement dans le cou de Lucy.

-” Qu'est-ce qui t'a fait changer d'avis pour les excuses ? Mon incroyable talent au lit ?” il continua de rire en sentant une main lui pincer à nouveau les fesses en représailles.

Il redressa la tête avec le sourire, roula sur le flanc gauche et l'attira à lui. Il passa sa paume sur la joue mouillée de sueurs et de pleurs.

-” Je plaisantais Lucy ! Je n'aime pas te voir pleurer surtout si j'en suis la cause”.

-” C'est le trop plein d'émotions. Et de toute façon, tu as en partie raison. Mes sentiments m'ont submergés et après t'avoir traité aussi mal alors que toi tu n'as pas hésité à m'approcher malgré mes rebouffades et que tu m'as fait merveilleusement l'amour, j'avais honte” confessa-t-elle avec gêne.

Grey lui sourit étrangement.

-” Que veux-tu je suis un petit ami extraordinaire. Tu a beaucoup de chance de m'avoir “, il fut coupé par les coups pas très puissants contre son torse.

Ils gagnèrent le sommeil après une bonne partie de rigolade qui avait suivi la partie de jambe en l'air.
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>
 

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Partie 2 10/10/2014


Elle avait l'air d'avoir bien surmonté les événements précédents. Elle était forte mais se retrouver entravée et impuissante devait lui rappeler sa vie après la disparition de Lisanna. Une mage aussi puissante n'utilisant plus ses pouvoirs par peur. Elle n'avait pas sombré grâce à son frère et à la guilde. Il aurait voulu faire quelque chose mais il n'était pas doué pour le réconfort ou les sentiments. C'est ce que lui avait souvent répété son entourage mais il était devenu comme ça pour être plus fort comme son père le voulait. À quoi servirait un mage s'il n'était pas capable de battre ses adversaires ? C'était son credo avant d'attaquer la guilde. Mais voir tous les mages de Fairy Tail combattre, même les plus faibles pour leurs amies, lui avait en partie fait comprendre que cette guilde sera toujours la plus forte tant qu'elle aura le même but : Protéger ses membres. Leur lien était leur force.


Il continua de la fixer avec pour résultat de la faire rougir. Il eut un sourire malicieux. Il allait reprendre leur mode de fonctionnement à tous les deux. Il avait toujours fonctionné.


-" Alors Strauss ! Tu as réfléchi au moyen de me remercier pour t'avoir sauvée ? Tu sais, ça ne va pas être gratuit. Comme je suis un mage sans guilde, on ne me fait pas toujours confiance. Les missions sont rares en ce moment", il prit une expression devant lui attirer la compassion, enfin il essaya. "J'ai bien quelque idée : tu pourrais me faire un ou deux repas, venir faire le ménage chez moi, me divertir car je n'ai pas de travail, ce genre de chose quoi".  


Mira qui était pourtant habituée aux demandes excentriques de Luxus en fut estomaquée. Il ne demandait ni plus ni moins que d'être son esclave. Son aide valait-elle vraiment qu'elle soit à sa merci ?


-" D'accord, je te préparerai tes repas pendant une semaine. Ça te va ?" elle se demanda pourquoi elle avait ajouté cette dernière question qui risquait de lui attirer plus de problèmes.


-" Je ferai donc la vaisselle pour te rendre les plats mais j'espère que ma brusquerie de les cassera pas !" dit-il penaud.


La mage le fixa. Il savait très bien jouer la comédie ! Comme si quelques assiettes cassées le dérangaient. Il essayait encore de la manipuler.


-" Ne t'inquiète pas pour les plats. Je les laverais chez moi. Tu n'auras qu'a faire ta propre vaisselle".


Le dragon slayer perdit pendant quelques secondes son masque ce qui la fit sourire intérieurement.


-" Bon je vais rentrer. Tu peux me raccompagner ? Je suis fatiguée de toute cette journée" demanda-t-elle avec un petit haussement de sourcil.   


Il commença à avancer sans regarder si elle le suivait. Il firent le chemin en silence. Sauf qu'à un embranchement Luxus prit à droite au lieu de continuer tout droit.


-" Luxus, tu t'es trompé de route. En prenant par là ça à l'air de retourner dans la forêt".


-" Je sais mais il faut que je passe d'abord chez moi" fut sa seule explication.


Mira se tut. Elle était curieuse de voir où s'était réfugié le mage de foudre après son expulsion de la guilde. Elle ne pourrait pas faire de comparaison avec son ancien logis car elle ne le connaissais pas non plus. Mais elle s'en faisait une idée. Ils approchaient d'une petite cabane en bois. De l'extérieur elle n'était pas très bien entretenue, le bois avait bien besoin d'un traitement pour éviter qu'il devienne vermoulu. Luxus s'arrêta devant la porte, l'ouvrit et la laissa entrer. L'intérieur était bien différent : propre, avec aucun dégât dû au mauvais caractère du mage. Elle regardait tout autour d'elle, la décoration, la propreté, le rangement car oui il y en avait bien un. Elle était tellement dans son étonnement qu'elle ne vit pas que Luxus n'avait pas bougé derrière elle.


-" Ce que tu vois te plait ?" dit le mage en faisant sursauter la jeune femme. "Tu n'as pas peur de te retrouver seule avec moi après ce qu'il t'est arrivée plus tôt ?"


Mira répondit par un mouvement négatif de la tête. Il était plus près que ce qu'elle croyait. Son visage se trouvait à quelques centimètres de son torse musclé recouvert par une chemise moulante. Elle était tellement près qu'elle put voir des tâches de sang au niveau de son abdomen.


-" Luxus, tu es blessé ?!" s'exclama-t-elle inquiète.


-" C'est pour ça que je suis venu me changer à la cabane. Si on me voit en ville avec du sang sur moi et avec ma mauvaise réputation, on pourrait imaginer que j'ai tué quelqu'un".


La jeune femme ne dit rien car elle savait qu'il avait en partie raison.


-"Mais tu n'as pas répondu à ma question !" s'écria-t-elle en le réalisant.


Luxus lui sourit en passant sa chemise par-dessus sa tête.


-" Comme tu peux le voir, je ne suis absolument pas blessé. Je suis peut-être moins imbu de moi-même qu'avant mais je peux certifier que je peux battre un avorton comme ce pervers sans recevoir de blessures" sourit-il en faisant glisser sa main droite sur son torse.


Elle ne put faire autrement que de suivre la progression de celle-ci. Puisqu'il avait la gentillesse de se montrer à elle, elle pouvait se rincer l'oeil sans honte. Par contre ce à quoi elle ne s'attendait pas était que ses propres mains agissaient sans son accord. Elles s'avancèrent et se posèrent à l'endroit du cheminement précédent des mains viriles de Luxus. Mira put voir qu'il n'avait pas pensé qu'elle ferait cela. Elle sentit le corps chaud et réceptif vibrer sous ses paumes. Elle fut un peu choquée de sentir son propre corps réagir, ce qui la fit prendre une profonde inspiration pour se calmer. Hélas cela ne fonctionna pas ! Elle aspira le parfum naturel du mage : un mélange de bois de santal et de l'odeur de sa peau légèrement moite. Elle approcha son visage jusqu'à coller son nez sur ces muscles figés. Elle inspira encore.


-"Etait-il possible de devenir accro à la senteur d'un homme ? Non, ce vicieux de Luxus devait sûrement dégager des phéromones qui prenaient le contrôle de mon corps !" pensa Mira en s'écartant, pas assez rapidement à son goût.


Quand elle osa relever la tête, Luxus était resté sans bouger à la fixer. Elle pensait qu'il aurait un grand sourire victorieux or il avait les sourcils froncés et les yeux perdus dans le vague.


-" Luxus, je pense qu'il serait temps que tu t'habilles et que tu me ramènes à la guilde".


Il ne réagit toujours pas. Etait-elle allée trop loin ? Elle-même se perdit dans ses pensées pour se rappeler ce qui avait bien pu "bloquer" Luxus. Elle ne le vit pas revenir à lui et tendre la main vers elle. Elle poussa un cri de surprise.


-" Luxus ! Qu'est-ce qu'il te prend ? Je viens de te demander de me ramener!"


Il ne répondit pas. Enfin pas de façon auditive. Il la serra dans ses bras et cette fois-ci c'est lui qui respira son parfum à elle. Il glissa ses doigts dans la chevelure longue et soyeuse de la blanche. Elle laissa échapper un soupir.


-" Comment une simple main dans son cuir chevelu pouvait lui provoquer cette sensation ? À moins qu'il ne s'agissait de Luxus tout simplement. Il n'y avait jamais eu que lui pour la faire vibrer" pensa-t-elle en continuant de recevoir les caresses du mage blond.


Elle ne put se retenir. Tant pis si elle le regrettait après. Elle avait si souvent rêvé d'être dans ses bras il y a quelques années. Elle posa ses lèvres sur la peau glabre et douce. Elle sourit sans s'écarter et continua son exploration. Sa peau avait un goût salé pas du tout désagréable. Elle y passa sa langue pour mieux l'apprécier. Elle sentit les doigts du dragon slayer se crisper sur sa tête.


-" Sais-tu ce que tu es en train de faire démone ? Car si tu poursuis, je ne réponds plus de rien. Et tant pis pour le traumatisme que tu as vécu plus tôt ! Je ne compte pas m'arrêter avant de t'avoir fait jouir !!" dit-il en redressant la tête de Mira pour qu'elle puisse voir le sérieux sur son visage.


Elle resta à le fixer pendant quelques secondes pour elle et une éternité pour lui. Elle baissa la tête. Il crut qu'elle allait refuser, il la relâcha donc. Cependant se ne devait pas être le cas car elle reposa ses lèvres sur le torse et lui lécha le téton droit. Il grogna et la reprit contre lui. Ses mains descendirent dans le dos féminin et s'arrondirent sur les fesses rebondies. Il la colla à lui pour lui faire bien sentir son état d'excitation comme un dernier avertissement. Elle gémit et glissa ses propres mains sur le fessier ferme du jeune homme et se colla encore plus. Elle venait tacitement de lui donner sa bénédiction pour continuer. Il remonta sa main droite vers sa poitrine. Mira crut qu'il allait la lui caresser. Elle attendait le plaisir de la sentir envelopper un de ses globes de chair tendu, cependant il monta encore jusqu'à son épaule. Il attrapa la bretelle de sa robe et la descendit pour découvrir entièrement un sein. Elle sentit d'abord l'air sur sa peau ensuite vint un souffle plus chaud et enfin des lèvres tendres qui embrassèrent le bout dressé de désir. Elle cria quand il commença à le sucer. Ses seins étaient devenus très sensibles. Il la fit basculer en arrière pour avoir un meilleur accès. Il put ainsi la soulever et l'emmener sur son lit.


-" Tu es sûre que c'est ce que tu veux ? " en disant ça Luxus prit conscience que c'était la première fois qu'il posait cette question. C'était la première fois qu'il voulait faire passer les envies de sa compagne avant les siens. Il ne voulait pas qu'elle puisse regretter ce qu'il allait se passer.


-" Je ne regretterai rien. J'en ai envie" avoua Mira en rougissant et en détournant légèrement la tête.


Il encercla son visage et l'approcha du sien. Il la regarda intensément et l'embrassa. Mira avait l'impression qu'il voulait la dévorer à travers ce baiser. Il lui laissait à peine le temps de reprendre sa respiration entre chacun d'entre eux. Elle pensait qu'il serait plus entreprenant mais il ne faisait que l'embrasser, certe avec beaucoup de passion mais ça ne restait que des baisers. Elle décida donc de prendre son courage à deux mains et de faire glisser ses doigts de ses épaules jusqu'à son dos. Il grogna contre sa bouche. Sous ses caresses la jeune femme put sentir les muscles de son amant se contracter. Faisait-elle ce qu'il fallait ?


-" Luxus, tu ne veux pas faire l'amour ? Je... Euh tu ne..." elle n'eût pas la force de finir sa demande.


-" Tu vas rire. Bien que je t'ai demandé si tu étais sûre de le vouloir et que tu m'ais donné une réponse affirmative, je voulais te laisser le choix de continuer. Tes caresses m'ont dit oui. Alors prepares-toi car je ne compte pas te laisser tranquille avant t'avoir fait jouir au moins trois fois !"


Elle lut dans ses yeux qu'il pensait ce qu'il disait. Elle eut un peu peur mais une vague de chaleur et de plaisir la submergea en sentant les mains de Luxus lui retirer le reste de sa robe. Elle y aida en soulevant les fesses. Elle se retrouva avec juste sa petite culotte. Sa robe de lui permettant pas de porter un soutien-gorge. Il lança le tissu à travers la pièce et  déposa un baiser sur la pointe dressée d'un sein. Il la lécha, la suça jusqu'à ce que son amante ne puisse plus retenir son gémissement.


-" Je veux t'entendre Mira ! Je veux entendre le plaisir que je te donne ! Je veux entendre quand tu perds le controle ! " susurra-t-il a l'oreille de la mage avant de la lui mordiller.


Elle avait peur de se laisser totalement aller avec Luxus. Elle se savait en sécurité entre les mains d'un excellent amant d'après les rumeurs, mais elle savait aussi qu'il ne restait pas longtemps avec les femmes qui entraient dans son lit. Elle ne voulait pas souffrir plus tard en lui laissant voir une partie plus intime d'elle que son corps. Son coeur était beaucoup trop fragile car elle réalisait qu'elle le lui avait inconsciemment donné il y a longtemps. Elle se lança dans ce corps à corps fougueux en retenant une partie d'elle même.


Le mage de foudre continuait de butiner la poitrine de la jeune femme tout en lui caressant la cuisse. Il ne put bientôt plus empêcher ses hanches de cogner contre le bassin féminin. Il voulait la rendre folle de désir mais c'est lui qui avait le plus de mal à se retenir. Sentir ses petites mais douces mains lui frôler le dos et parfois quand il accédait à un point sensible, elle lui plantait les ongles et le griffait légèrement. Il voyait qu'elle ne se laissait pas totalement aller. Il insistait sur certains touchers pour l'amener dans cet état où la raison n'avait plus lieu. Il dirigea sa main vers son entrejambe et il appuya sur le clitoris à travers la culotte. En réponse, Mira se cambra et gémit fort. En quelques secondes, le sous-vêtement devint humide. Elle était prête pour le recevoir mais il avait une promesse à tenir. La faire jouir au moins trois fois. Cependant il savait que s'il entrait en elle maintenant, malgré la résistance dont il se savait capable, il n'arriverait pas à la deuxième jouissance sans lui-même abandonner le contrôle qu'il avait sur son corps. Cette fille était un péché en elle-même.
Comment quelqu'un avait pu créer une telle perfection ? Son surnom de demone n'était pas seulement dû à son pouvoir. Elle attirait les hommes dans des pensées de luxure. Il lui enleva sa culotte qui se retrouva coincée à un de ses pieds. Elle leva la jambe et propulsa le vêtement récalcitrant à l'autre bout de la chambre. Luxus l'empêcha de l'abaisser en glissant son bras sous son genou. Il lui écarta les cuisses, la fixa en souriant puis descendit sa tête entre. Il commença par embrasser les lèvres qui cachaient ce qu'il appelait l'antre du paradis. Il utilisa ses doigts pour les écarter ce qui n'était pas totalement facile avec Mira qui se contorsionnait de plaisir. Il fit glisser sa langue sur toute la longueur en insistant sur le clitoris ainsi qu'en la pénétrant avec le bout. Cette fois-ci il avait réussi à lui faire perdre le contrôle d'elle. Elle n'était plus que gémissements, halètements et murmures. Il répeta cette caresse trois fois avant qu'elle jouisse. Au summum du plaisir elle s'était cambrée et elle retomba donc sur le lit le souffle court.


Luxus ne lui laissa pas le temps de le reprendre qu'il introduisit un doigt dans son vagin. Il remonta vers le visage de sa belle. Le terme était bien choisi. Elle était échevelée, les lèvres rouges d'avoir été mordues et les yeux encore embrumés de l'extase qu'elle venait de vivre et qu'elle allait bientôt expérimenter une seconde fois. Il embrassa ses lèvres pulpeuses et sourit légèrement en la voyant tiquer. Il venait de lui faire goûter sa propre saveur. Il avait bu à la source de sa jouissance. Il ne détacha pas ses lèvres pour autant. Il approfondit le baiser tout en poursuivant les va et viens de ses doigts. Entre temps il en avait ajouté un deuxième. Mira était douce et chaude, tellement excitante que c'était une torture de se retenir autant. Il traça une ligne de baisers de ses lèvres à sa poitrine. Il agaça la pointe de sa langue et ajouta un troisième doigt en accélérant le mouvement.


Le souffle de nos deux mages se fit plus rapide et saccadé. La démone ressemblait à une poupée de chiffon, sans plus aucune force dans ses membres. Au contraire le dragon slayer, lui était extrêmement tendu. Il eut la présence d'esprit d'enfiler un préservatif avant de plonger vers le paradis des hommes. Il ne pensa à la virginité de la jeune femme qu'en entendant son cri de douleur. Il se figea.


-”Mais quel imbécile il était ! Il voulait que cela soit une expérience merveilleuse pour eux deux et il avait totalement perdu le contact avec cette vérité, Mira n'avait connu personne d'autre avant lui”, se morigéna-t-il.


-" Je suis désolé ma douce ! Je sais que ça fait mal mais la douleur va passer", dit-il en l'embrassant et en caressant sa poitrine pour lui faire oublier.


Le corps crispé de l'amante se détendit peu à peu sous les caresses tendres du jeune homme. Il continua de s'excuser en essayant de bouger le moins possible, ce qui était difficile. Il ne s'y autorisa que lorsqu'il sentit l'étau des muscles du vagin de la jeune femme se relâcher. Il y alla tout de même doucement par des petits mouvements du bassin alors qu'il était prêt à entrer entièrement en elle. Mira recommença à pousser de petits gémissements. Ce fut le véritable enclenchement à leur étreinte. Les coups de bassin de Luxus devinrent de plus en plus amples et profond et en même temps, la blanche épousa le rythme des coups de butor de l'homme au-dessus d'elle. Une senteur de transpiration et de sexe monta dans la pièce ainsi que les décibels de leurs cris jusqu'au final en apothéose, les laissant à moitié morts de plaisir.  Ils s'endormirent.
 
Mira se réveilla seule dans le lit. Elle vit par l'une des deux fenêtres de l'habitation que le soleil commençait à se coucher. Elle s'assit difficilement sur le bord du lit en emportant le drap avec elle pour se couvrir. Sa robe se trouvait sur une chaise mais trop loin de là où elle était. Elle sentait une douleur diffuse dans tout le bas de son corps. Les quelques pas qu'elle eut à faire la fit grimacer. Elle ne vit pas de traces de Luxus. Aucuns vêtements, ni bruit pouvant provenir de la douche. L'avait-il laisser seule ? Elle ne savait pas comment se comporter après l'amour. Car elle avait bien voulu se protéger mais elle n'avait pas réussi. Elle était sûre que pour elle, c'était de l'amour. Elle entendit du bruit venir de dehors. Quelqu'un se trouvait devant la cabane. La porte était fermée ? Elle eut sa réponse en entendant une clé tourner et la porte s'ouvrir. Luxus apparut. Il tenait un carton dans ses bras. Il la vit debout avec sa robe encore à la main. Elle s'était figée quand il était arrivé.


-" Je vois que tu es réveillée. Comment tu vas ? Tu n'as pas trop mal ?"demanda-t-il sincèrement inquiet.


Mira fit non de la tête. Elle ne trouva rien d'autre à ajouter. Elle se dirigea donc vers l'autre pièce qui semblait être la salle de bain. Elle se doucha et se changea aussi rapidement que lui permettait son état. Elle avait su que cela allait faire mal mais pas autant. La chaleur de la douche permit au moins de lui détendre les muscles. Quand elle repassa la porte, elle vit sur la table un assortiment de nourriture.


-" Je peux savoir quelle heure il est ? Tu n'as aucune montre ou horloge chez toi !" dit Mira par rapport au repas sur la table.


-" Il est 19 heures 10. Tu as dormi la majorité de l'après-midi ".


-" Il faut que je rentre à la guilde ! Je ne devais être partie que pour la commande d'alcool. Ils doivent s'inquiéter ! Surtout Lisanna et Elfman. Je leur avais promis de déjeuner avec eux " finit-elle en se dirigeant vers la sortie.


Luxus la rattrapa par le bras. Il la fit s'asseoir et commença à la servir. Elle voulut protester mais elle y renonça en voyant son visage déterminé.


-" Ce n'est pas la peine de courir. Ton frère et ta soeur sont au courant de ta présence chez moi. Elfman a eu un peu de mal à le digérer, cependant Lisanna le convainquit de me faire confiance. Elle insinua aussi qu'il te serait facile de me battre. Ton frère est un vrai idiot car il a cru à ce mensonge. Je ne sais pas ce que tu as dit de moi à ta soeur mais elle avait l'air contente pour toi !" sourit-il.


Mira se sentit gênée. Elle ne dit rien et commença à manger. Elle fit durer ce silence pendant quelques minutes et elle ne tint plus.


-" Est-ce que quelqu'un d'autre sait que je suis avec toi ? "


-" Non ! Je te rappelle qu'il s'agit de la période précédent la sélection pour passer mage de rang S. Ils étaient tous en mission. De toute façon je ne suis pas aller à la guide. Je les ai croisés dans la forêt il y a une heure. Je partais chercher de la nourriture pour ton réveil". Il ajouta en souriant " On a consommé beaucoup de calories tous les deux, je ne voulais pas que tu ais un malaise à cause de moi. Cela arrive souvent que les femmes se pament à mes pieds".


-" Dis plutôt qu'elles ont tellement peur qu'elles s'évanouissent !" rectifia avec plaisir la mage.


Cela ne le vexa pas comme elle l'avait cru. Il rit même. Pourquoi ne riait-il pas plus ? Il était tellement séduisant comme cela. Non, il ne valait mieux pas. Elles étaient déjà trop nombreuses à succomber à son charme. Pourtant il se payait un sacré caractère et un sacré égo ! Elle poursuivit donc son repas sous l'oeil goguenard de son hôte.


-" Alors à part la douleur comment as-tu trouvé ton initiation au sexe ? "


Elle aurait dû se douter que pour lui ce n'était que du sexe !  Elle avait tout de même espéré mais sans aucun retour apparemment.


-" Ce n'est pas des questions à poser !" s'exclama-t-elle plus rouge qu'une tomate.


-" Comment veux-tu que je sache ce que je dois faire la prochaine fois si tu ne me le dis pas ? J'ai bien vu à quelques unes de tes réactions sur le moment ce qui te plaisait, toutefois je dois dire qu'à un moment j'ai moi-même un peu perdu le contact avec la réalité", expliqua-t-il gêné.


Mira ne put que rester la bouche ouverte devant cette confession. Avait-il vraiment été submergé par le plaisir de leur union ?


-" Je... Tu veux donc recommencer ?"


-" Je sais que je t'ai fait mal cependant il ne faut pas se focaliser dessus. La prochaine fois je compte bien te faire ressentir que du plaisir !"


-" Non, ce que je veux dire, c'est euh... Tu VEUX vraiment refaire l'am... Coucher à nouveau avec moi ? "demanda Mira en détournant la tête car elle n'avait pas le courage de lire la réponse sur son visage.


-" Je ne te connaissais pas ce petit côté incertain ! Il est mignon".


La mage en resta bouche bée. "Mignon" ce mot était vraiment sorti de la bouche du grand Luxus ??


Il lui attrapa le menton et attira son visage à lui.


-" Strauss, je vais te faire l'amour jusqu'à ton départ pour Tenro. Ainsi peut-être que tes adversaires auront plus de chances cette année ! " jura-t-il avec un sourire qui n'atteignait pas ses yeux.


Mira comprit qu'il aurait dû lui aussi se trouver sur l'île pour l'évaluation. Mais cette année il sera remplacé par Guildartz. Cela lui fit penser qu'elle avait la charge de la guilde et qu'elle ne pouvait pas disparaître comme ça. Chacun resta muré dans ses réflexions. Et si quelqu'un avait vu leur visage à ce moment là, il aurait deviné que leurs pensées étaient tristes.
 

Tags : Luxus x Mirajane - Fanfiction Fairy Tail