27 tagged articles Fée et glace

Vous avez la parole ! 11/05/2014

Vous avez la parole !

Je créé cet article pour que vous puissiez y mettre les réponses des commentaires que j'ai laissé sur vos blogs (Certains d'entre vous préfèrent cette méthode à celle de répondre sur votre propre blog. Alors voilà c'est ICI)
OU pour me prévenir de la sortie d'un nouvel article
OU simplement laisser un message. 
Ce n'est contre aucun de vous, mais retrouver vos réponses dans mon sommaire, dans un de mes chapitres, dans mes articles photos... Je ne m'y retrouve plus. 
Vous avez la parole !

Cet espace vous est donc entièrement dédié.
Et ainsi je saurais avec qui je dois répondre sur leur blog. 
 
 
 Alors à tout de suite !!!
Vous avez la parole !
 

1- Les sentiments de Natsu et Erza 09/04/2014



Le soleil se levait sur la ville de Magnolia. Ses rayons éclairaient le lit d'une personne blonde. La seule description que l'on pouvait faire d'elle était la couleur de ses cheveux, car rien d'autres ne dépassait de sa couverture.
 - "Ah, que j'ai bien dormi!" Dit-elle tout en s'étirant.
 
La voilà découverte, l'on pouvait maintenant voir qu'il s'agissait d'une jeune fille d'environ 18 ans, blonde aux formes généreuses et aux yeux bruns.
Elle se leva et se dirigea vers ce qu'il semblerait être une salle de bain.
 
- "Allez une bonne douche et j'irai ensuite à la guilde".
 
Cette jeune fille était Lucy Heartfilia, la mage constellationniste de la guilde de Fairy Tail.

Une fois lavée, habillée et maquillée, elle partit pour la guilde comme elle l'avait dit.


- "Aujourd'hui, toute l'équipe part en mission. Je vais pouvoir mettre un peu d'argent de côté pour le loyer du mois prochain et peut-être pour faire du shopping avec les filles", pensa-t-elle joyeuse. "A moins qu'ils ne détruisent encore la moitié d'une ville", ajouta-t-elle avec pessimisme à voix haute.
 
- "À qui tu parles Lucy ?" dit une voix derrière elle la faisant sursauter.
 
- "Natsu, ça va pas de me faire une peur pareille !!!", lui cria-t-elle dessus.
 
- "Elle est folle c'est pour ça qu'elle parle toute seule", dit une petite voix bien énervante.
 
- "Baka neko !! Tu vas voir si je suis folle", cria-t-elle en le poursuivant jusqu'à la guilde.
 
Natsu suivait tranquillement le sourire aux lèvres de voir ses meilleurs amis s'amusaient ensemble.
 
- "Natsu, réveille-toi !!!"
 
Natsu ouvrit les yeux et vit qu'il se trouvait dans le hamac qui lui servait de lit. Il avait encore fait ce rêve. Mais cela faisait près d'un an qu'une telle scène n'aurait pu se produire. Près d'un an que Lucy avait utilisé les pouvoirs de l'horloge infinie pour désassembler le château infini et réveiller les constellationnistes de leur sommeil de 100 ans. Près d'un an que Lucy avait été propulsée dans les airs avec le reste des pièces du château.
 
- "Pourquoi ne me suis-je pas réveillé à temps ? Je sais que j'aurai pu la retrouver, moi. Mais hélas il m'a fallu deux jours pour me remettre de mon combat contre Midnight et de ma chute lors de la disparition du château", pensa Natsu en se tenant la tête.
 
- "Natsu, ça va ? Tu as encore fait un cauchemar ?"
 
"Non, Happy. Ce n'était pas un cauchemar, je rêvais qu'on allait à la guilde avec Lucy et qu'elle te pourchassait car tu l'avais encore embêtée", lui raconta-t-il avec des sanglots dans la voix.
 
- "Elle me manque Lucy. C'était toujours marrant avec elle", pleura Happy en baissant la tête.

- "Bon allez, Lucy ne serait pas contente de nous voir en train de pleurer. Et puis ce n'est pas parce qu'on ne l'a pas trouvée qu'elle est morte..."
 
- "Mais Natsu, Loki a dit qu'il ne ressentait plus la magie de Lucy et que les contrats avec ses esprits ont été rompus", coupa Happy.
 
Natsu regardait le mur où étaient exposés tous les souvenirs de ses missions, le costume de soubrette de Lucy lors de leur première mission ensemble, ainsi que tous les autres souvenirs qu'il avait pu prendre lors des différentes missions.
 
- "Allons à la guilde, j'ai envie de frapper le congelo", dit-il en forçant son enthousiasme.
 
Ils se dirigèrent donc tous les deux vers le bâtiment de la guilde de Fairy Tail. Et comme à son habitude, Natsu défonça les portes de la guilde à coups de pieds

 
- "Salut bande de naze !", hurla-t-il dès son entrée dans la salle commune.
 
Mirajane servait déjà les mages présents, il était tout de même 10 heures. Cana avait déjà commencé à boire, Macao et Wakaba parlaient des jeunes filles de la guilde et de leur silhouette sous l'½il désabusé de Roméo. Wendy et Sharuru, elles étaient assises à une table et discutaient avec Reby qui tenait un livre dans ses mains. Gadjeel, lui dormait dans un coin sombre avec Panther Lily qui lui dégustait un kiwi. En clair tout avait l'air normal dans la salle si ce n'était qu'il n'y avait eu aucune réaction venant du caleçon sur patte nommé Grey.
 
- "Il se trouve où cet abruti ?" Se questionna la salamandre.
 
En regardant de plus près il ne voyait pas non plus Jubia. Si Jubia n'était pas à la guilde alors Grey ne devait pas si trouver non plus. 
 
- "Eh Mira, il est où l'exhibitionniste ? Je ne le vois pas", demanda-t-il.
 
- "Il est parti en mission ce matin".
 
- "Tout seul ?" fit-il étonné. 
 
- "Non, Jubia l'a accompagnée. Enfin, elle l'a suivie. Tu veux que je te serve quelque chose ?", proposa Mira. 
 
- "Oui, une boisson de feu, s'il te plait".
 
- " Je t'apporte ça tout de suite. Si tu veux, Lisanna se trouve dans la réserve, elle aide Kinana à ranger la commande que l'on vient de recevoir".
 
- "D'accord, merci".
 
Il se dirigea vers le tableau des missions afin d'en trouver une qui lui changera les idées car dans trois jours cela fera exactement un an que Lucy avait disparu. Il préfèrait le terme de disparition à celui de ....
 
- "Eh Happy, j'ai trouvé une mission. Il faut aller à Utaka. Une bande de voleur y sévit. L'employeur est le maire de la ville", héla-t-il l'exceed qui se trouvait à la table de Wendy mais surtout de Sharuru.
 
- "Mais Natsu, il faut au moins une semaine pour aller à Utaka, faire la mission et revenir. Tu ne seras jamais là à temps pour la cérémonie pour Lucy", s'exclama Erza qui venait de descendre du bureau du maître.
 
- "Je ne vois pas pourquoi il faudrait faire une cérémonie tant qu'on n'aura pas retrouvé Lucy ! ", s'écria-t-il en colère.
 
- "Natsu, Lucy nous manque à tous mais rappelle-toi ce qu'a dit Loki. Même le roi des esprits ne ressent plus le pouvoir de Lucy. Et d'après eux, il n'y a qu'un moyen pour ne plus ressentir sa puissance. C'est dur à accepter mais ils savent de ce qu'il parle".
 
- "Happy, tu viens ? Il faut partir", dit-il en se détournant d'Erza et en se dirigeant vers la porte.
 
- " Je ne te permets pas de m'ignorer quand je te parle !!! Reviens ici que ... ", hurla-t-elle avant de se faire couper par la main du maître sur sa cuisse.
 
- "Laisse-le partir. Il ne sera pas le seul à ne pas être présent à la cérémonie. Grey non plus ne sera pas là. Il ne revient que la semaine prochaine. Il m'a prévenu avant de partir pour sa nouvelle mission en solo", expliqua Makaroff.
 
- "Maître, Grey n'est pas parti tout seul, Jubia l'a suivi. Elle semblait inquiète pour lui", rectifia Mira. 
 
- "On fait cette cérémonie pour Lucy et même si on pense qu'elle est peut être vivante quelque part rien ne nous empêche de se réunir pour parler d'elle. J'ai besoin de parler d'elle !!! Son nom est devenu tabou dans cette guilde. Je veux pouvoir me rappeler de ses rires, de ses bêtises, de ses colères... Pour ne pas les oublier et les revivre jusqu'à ce qu'elle revienne! J'ai beau dire et redire ce que Loki nous a révélé, je pense également que Lucy n'a pas pu mourir. Les esprits sont peut-être liés à leur constellationniste, mais Lucy fait partie de mon équipe, elle est comme une s½ur, je crois que je l'aurais senti si elle était morte", annonça Erza avec conviction mais les larmes aux yeux.
 
Erza se dirigea vers la porte de la guilde. Elle était une mage puissante qui n'aimait pas montrer ces émotions. Il faut qu'elle reste forte. Elle alla vers Fairy Hill, la pension où logeait la plupart des mages feminines ainsi qu'elle-même.
 
Une fois arrivée à sa chambre, elle s'assit sur son lit et pleura. A la disparition de Lucy, elle avait beaucoup perdu tout comme les autres membres de son équipe. Lucy en était le c½ur. Et on le leur a arraché. Lucy pense qu'elle est la plus faible de nous tous mais maintenant qu'elle n'est plus là, notre équipe a volé en éclat. Elle s'essuya les yeux. Il était rare que son ½il artificiel laisse échapper des larmes sauf quand il s'agit d'une trop forte émotion.
 
- "Pourquoi ? Pourquoi n'avons-nous pu la retrouver ? Pourquoi avons-nous laissé Warren nous convaincre que son lien psychique serait plus performant que nous pour retrouver Lucy ?", se questionna-t-elle pour la énième fois.
 
Dans trois jours cela allait faire un an que.... Elle avait besoin de se remémorer. Elle se leva et ouvrit l'armoire où elle mettait les souvenirs de certaines de ses missions. Elle trouva les costumes de la pièce de théâtre qu'ils avaient joué lors d'une de leur premières missions ensemble. Elle jouait un prince et Lucy, elle, jouait la princesse. Elle était parfaite pour le rôle. Il y avait aussi le collier qu'elle avait ramené de l'île de Galuna. Elle revoyait la tête de Lucy et Happy quand elle les avaient retrouvés. Les démons de cette île étaient très gentils.
 
En parlant de démons, cela lui rappela la première rencontre d'avec Lucy. Natsu, Happy et elle faisaient déjà équipe. Elle n'avait pas fait attention à cette nouvelle venue dans la guilde mais le lendemain quand elle avait rejoins Natsu, Grey et Happy à la gare, elle avait véritablement fait connaissance avec elle. Et depuis ils avaient été toujours ensemble même pour des missions à faible récompense. Elle se souvenait de la fois où Lucy avait voulu faire une mission solo pour 500 joyaux. Natsu, Happy, Grey et elle l'avaient rejointe. C'était au retour de cette mission qu'ils avaient découvert l'attaque de Phantom Lord.
 
- " Tu as beaucoup souffert lors de ce combat Lucy, mais pour nous protéger tu étais prête à te battre ou à te livrer. Tu as même surmonté ta peine et tu es allée affronter ton père pour qu'il n'engage plus personne qui s'attaquerait à ta nouvelle famille. Tu étais forte Lucy et je sais que tu l'es toujours. Reviens-nous vite !!!" Cria-t-elle en dernier à la fenêtre de sa chambre. 
 
Chapitre suivant >>

Note de l'auteur : 
Pouvez-vous me dire ce que vous en pensez et si je dois continuer cette histoire ou tout simplement l'effacer ? J'ai de nombreuses histoires dans ma tête et j'ai eu envie de vous en faire partager. Mais il est très difficile de les mettre en mots et en phrases. Il y a de nombreux spoil dans ce chapitre. 

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

2 : Les sentiments de Grey et Jubia 11/04/2014


 
- "Je n'ai pas réussi à dormir. La date approche de plus en plus, comment cela peut-il faire bientôt un an qu'elle ait disparu ? Elle qui se jugeait trop faible, c'est sacrifiée pour que d'autres personnes se réveillent d'un sommeil de 100 ans. Je veux bien qu'elle ait pensé avoir un lien de constellationniste avec eux mais pourquoi devait-elle le faire ? On aurait pu trouver un moyen d'arriver au même résultat sans qu'elle y laisse la vie. Mais qu'est-ce que je raconte, elle ne peut être morte. Elle.... Elle n'est plus là, avec ses sourires, son rire, sa joie de vivre, sa chaleur. Oui, sa chaleur. Elle était peut-être une constellationniste mais elle dégageait plus de chaleur que cette allumette. Bon, il faut que je me lève, de toute façon je n'arriverais pas à dormir" dit-il en prenant appui sur le bord de son lit pour se redresser.
 
On pouvait voir une silhouette nue se dirigeait vers une salle d'eau. Il s'agissait d'un jeune homme brun au corps musclé.
 
Dès qu'il sortit de la salle de bain, il s'habilla avec ce qu'il lui tombait sous la main, de toute façon, il ne garderait ses vêtements pas bien longtemps. Bien que depuis presque un an, il avait tendance à le faire moins souvent. Lui-même ne comprenait pas pourquoi. C'était-il tellement habitué à l'entendre lui dire de se rhabiller que ne plus l'entendre de sa part....
 
- "Bon, n'y pensons plus! " Dit Grey avec démoralisation. "Je vais aller à la guilde. À cette heure il n'y aura pas trop de monde et je choisirais une mission solo", se dit-il comme pour s'encourageait.
 
Il sortit de chez lui et se retrouva bientôt devant les portes de la guilde. Quand il entra, il vit qu'il avait raison, il y avait peu de monde. Il se dirigea vers le tableau des missions.
 
- "Quelle mission puis-je choisir ?" Se demanda-t-il à voix haute.
 
- "Tu devrais choisir une mission pas trop longue car dans trois jours il y a la cérémonie pour Lucy. Tu t'en souviens Grey ?" intervint une voix dans son dos. 
 
- "Non je ne me rappelais plus Mira" répondit-il avec lassitude.
 
Il regarda Mira se diriger vers une table pour servir le petit-déjeuner à son frère Elfman. Il profita qu'elle ait le dos tourné pour prendre une mission qui devait durer au moins une semaine.
 
- "Pas question que je sois là pour ce simulacre", pensa-t-il en arrachant la feuille de mission du tableau et en montant les escaliers qui mènent au bureau du vieux.
 
Il toqua à la porte du bureau. Et oui, il n'était pas comme ce bouffeur de feu, à défoncer les portes. Et de plus avec un pervers comme le maître, il valait mieux taper avant d'entrer pour ne pas se faire enguirlander. Le vieux prenait très mal le fait de se faire surprendre avec des revues cochonnes entre les mains.
 
- "Oui, entrez", entendit-il derrière la porte ainsi que le bruit d'un tiroir que l'on referme bien vite. "Ah c'est toi Grey! Qu'est-ce que tu veux ?" Demanda Makaroff apparemment soulagé.



- "Je viens te dire que je prends cette mission", et Grey montra la feuille dans sa main droite.
 
- "Tu viens me déranger pour ça !!! "Cria le maître en colère. "Tu aurais pu le dire à Mirajane, elle aurait noté la mission dans le carnet".
 
- "Je ne veux pas lui dire. Elle veut que je sois présent pour la cérémonie dans trois jours et moi je ne veux pas. Elle verrait bien que pour cette mission il faudrait une semaine minimum", expliqua-t-il. "Je ne souhaite pas lui faire de la peine. Mais il est hors de question que je participe. Lucy n'est pas morte, je ne vois donc pas pourquoi faire cette cérémonie", insista le mage de glace. 

- "Je comprends. D'accord tu peux partir je m'occuperais de noter cette mission et de prévenir l'employeur. Tu veux vraiment y aller tout seul ?" Questionna le viel homme bien qu'il sache déjà la réponse. 

- "Oui, je préfère être seul cette semaine. Mais ne t'inquiète le vieux, je ne compte pas prendre de risques inconsidérés", rassura-t-il Makaroff.
 
Il se dirigea hors du bureau et descendit les escaliers. Arrivé en bas des marches Jubia le suivit jusqu'à la porte de la guilde. La date de la mort de Lucy été proche et elle s'inquiétait pour son Grey-sama. Il n'avait plus fait équipe avec Titania et Natsu. Il faisait des missions en solo. Quand elle lui avait proposé de faire équipe avec lui, il avait refusé. Il avait précisé qu'il faisait ses missions seul avant que Lucy n'intègre la guilde et que leur équipe soit formée avec Lucy, Erza, Happy et l'autre cheminée ambulante. Et à l'époque il ne s'en portait pas plus mal.

- "Ah quoi ça sert de faire des missions en équipe si on ne peut pas protéger un des membres ? Je vais continuer seul comme ça je n'aurais que ma propre vie à protéger  puisqu'il semblerait que je ne sois pas assez fort pour protéger mes nakamas ",  termina-t-il par dire.

- "Jubia pense que Grey-sama est très fort et qu'il s'en veut de ne pas avoir pu sauver Lucy. Mais ni Natsu, ni Erza n'ont pu faire quoi que ce soit! Alors il n'y avait pas de raison que Grey-sama y arrive", expliqua-t-elle pour lui remonter le moral. "Non pas que Jubia pense que Natsu et Erza soit plus fort que Grey-sama ! " S'exclama-t-elle comme pour s'excuser de sa phrase précédente.

Elle savait qu'il se sentait coupable de son inaction lors du désassemblage du château infini. Elle l'avait vu devenir de plus en plus sombre et elle ne souhaitait pas le laisser partir seul surtout en cette période. En fait c'est toute l'équipe qui avait perdue toute sa joie de vivre. Oh ils riaient avec les autres membres de la guilde mais plus avec cet entrain qui l'avait fait tomber amoureuse de Fairy Tail en même temps que de Grey-sama. Bien qu'elle était sa rivale amoureuse, Lucy était aussi la première à avoir été son amie et à l'avoir accueilli à Fairy Tail, elle se souviendrait toujours de leur combat à la tour du paradis. Grace à son acceptation, elles avaient pu faire une unison raid. Oui, bien que Lucy n'était pas très forte, elle n'hésitait pas à se battre pour aider ses amis. C'est pourquoi elle pensait que malheureusement Lucy était morte. Si elle avait été vivante, elle aurait déjà pris contact avec eux. Eux qui étaient la seule famille qui lui restait. Mais Jubia saivait une chose, c'est que la constellationniste ne voudrait pas voir son équipe dans cet état. Elle n'avait pas été là pour aider Lucy mais elle jurait d'être là pour aider Grey-sama à retrouver le sourire, pour lui, pour moi, pour la guilde mais surtout pour Lucy.

- "Oh, Jubia  était perdu dans ses pensées et elle a perdu de vue Grey-sama !! Qu'elle idiote elle est !!! " S'écria-t-elle en s'auto-flagellant. "Où est-il passé ? Madame, excusez-moi, vous n'auriez pas vu passer un magnifique jeune homme brun avec des yeux bleu nuit presque noirs? Il portait un pantalon noir avec un manteau long et blanc. Il avait peut-être même enlevé ses vêtements et était en caleçon".

- "Non, je suis désolé. Je n'ai vu personne de cette description", répondit-t-elle en poursuivant son chemin.

- "Jubia a perdu Grey-sama !!!!! " Pleura-t-elle sous la pluie qui commençait de tomber sur Magnolia. "Jubia va continuer à le chercher. Jubia sait qu'il a besoin d'aide. Et peut-être qu'il tombera amoureux si je reste près de lui. Jubia aurait dû faire plus attention à la mission que Grey-sama a prise, elle aurait pu l'attendre à la gare", se fustigea-t-elle en poursuivant sa traque.  
 
Un peu plus loin, Grey s'était glissé dans une ruelle pour pouvoir échapper à filature de Jubia.

- "J'ai enfin réussi à semer Jubia. Elle ne peut pas me laisser tranquille à la fin!!!! Elle ne veut pas comprendre que je ne suis pas intéressé par elle et que je veux rester seul", s'énerva-t-il.

Il se dirigea vers son appartement, le train pour Katamay ne partait que dans trois heures. Il rentra donc, plus pour ne croiser personne que pour faire ses bagages. Il avait déjà préparé son sac hier soir car il ne voulait pas être présent à Magnolia pendant cette période et surtout pas à la guilde où le nom de Lucy serait prononcé. A chaque fois qu'il l'entendait, il avait l'impression que quelqu'un lui enfoncé un pieu dans le c½ur. Ainsi que le manque qui lui cisaillait les entrailles. Se doit bien être la seule émotion qu'il voulai bien partager avec l'autre torche vivante, la culpabilité. Coupable de n'avoir pas accompagné Lucy et Natsu à la place de Elfman, comme ça Lucy n'aurait pas été kidnappée. Coupable de n'avoir pas su la délivrer avant que l'horloge ne fusionne avec elle. Coupable de ne pas être parti à sa recherche avec Warren.

- "Mais il faut que je dépasse tout ça. Je ne veux pas que la culpabilité soit le sentiment prédominent dans ma relation avec Lucy comme c'était le cas avec Oul. Deux femmes. Non trois femmes se sont sacrifiées et m'ont sauvé la vie. Je ne dois pas oublier Ultear qui a permis que je puisse éviter l'attaque des mini dragons en remontant le temps. Tu te prends pour un mage puissant Grey, mais tu n'arrives pas à leurs niveaux", rajouta-t-il en colère contre lui-même.

Il regarda l'heure. Il était temps de partir pour la gare, sinon il risquait de rater le train et de devoir rester pour la cérémonie. Mira devait être au courant pour la mission maintenant et la connaissant elle serait capable de trouver un stratagème pour me faire rester. Arrivé à la gare, je fis attention à ne pas croiser Jubia au cas où elle l'aurait attendue ici pour le retrouver.

- "Je souhaiterais un billet pour Katamay, s'il vous plait", demanda-t-il à la femme blonde du guichet.

- "Tenez cela fera 500 joyaux. Désirez-vous quelque chose d'autre ? Je suis à votre service", dit-elle avec un sourire aguicheur. "Sinon, je finis mon travail dans le soir à 17 heures. L'on pourrait prendre un verre ensemble un de ces soirs. Je me nomme Katia Hobito", insista-t-elle.

- "Je suis flatté mais pas intéressé, désolé. Je ne suis pas de bonne compagnie en ce moment", s'excusa Grey.

- "Je pourrais vous remonter le moral vous savez ! Non ? Peut-être une autre fois alors",  proposa-t-elle quand elle vit le doute dans les yeux de Grey.

- "Le train en partance pour Katamay va bientôt partir ! " Prononça une voix dans la gare.

Grey se dirigea vers le train en pensant à ce que la sublime blonde du guichet lui avait dit. Peut-être qu'une petite aventure avec elle lui changerait les idées ? Non, pas en ce moment et surtout pas avec une blonde. Il monta dans le train et s'assit sur un fauteuil libre à l'écart des autres. Il n'était vraiment pas de bonne compagnie en ce moment, il n'avait pas menti. Il savait que certaines personnes à la guilde s'inquiétaient qu'il se soit renfermé comme ça. Mais il ne pouvait rien y faire. Plus le temps passé et plus il se demandait s'il ne...

- "Excusez-moi, mais cette place est-elle libre ?"

Grey redressa la tête pour dire à cette femme qu'il y avait de nombreuses places de libres, qu'il voulait être seul. Mais en regardant autour de lui, il vit que le wagon du train s'était rempli et qu'effectivement la seule place de libre était à côté de lui. Il se poussa en lui faisant signe de s'asseoir.

- "Ne vous inquiétez pas, je ne compte pas faire la conversation durant le voyage", ajouta-t-elle avec amusement. 
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 3 : Les sentiments d’happy et le début de la mission 26/04/2014



- "Natsu, nous sommes arrivés à Utaka. Il faut sortir du train maintenant sinon tu risques de faire un aller-retour", dit Happy en étant sur le bord du quai.
 
En se retournant, il vit que le train était déjà reparti.
 
- "Bon, y a plus qu'à attendre qu'il revienne", dit-il en se figeant.
 
Oui, c'était la même situation et les mêmes mots que le jour où lui et Natsu avait rencontré Lucy à Hargéon il y a huit ans déjà. Il se dirigea vers le banc pour attendre le retour de Natsu et se remémorer les moments qu'il avait passé avec Lucy. Toutes les fois où il se moquait d'elle en lui parlant de son poids, comme quoi elle était plus lourde qu'Erza avec son armure et qu'il ne pourrait pas la porter longtemps sinon ses pattes allaient lâcher... Il y avait aussi quand il lui disait qu'elle aurait des rides à force de sourire comme elle le faisait. C'était toujours marrant d'embêter Lucy même si elle pouvait être violente dans ses réactions. Il ne comptait même plus le nombre de fois où elle lui a tiré les joues ou les moustaches. Mais il recommençait. Toujours. Enfin plus maintenant, bien que parfois une idée lui passait par la tête et il se demandait comment réagirait Lucy ou alors que Lucy aurait été une bonne victime. C'est bizarre, Lucy était la moins forte de l'équipe et souvent leurs missions étaient très dangereuses mais jamais, non jamais il n'aurait pensé qu'elle aurait pu mourir ou disparaître comme c'était le cas aujourd'hui. Car Lucy ne pouvait pas être morte, elle avait trop de chance comme lui avait écrit son père. Jude Heartfilia avait su qu'elle ne pouvait être morte quand ils avaient tous disparu sur l'ile Tenrô. Et bien là c'était pareil.

- "Bon, il revient quand ce train, je ne veux pas dire mais on risque d'être en retard pour le rendez-vous avec le commanditaire. Quel idiot ce Natsu!! Il faut toujours qu'il fasse son intéressant", ajouta-t-il de mauvaise foi.

- "Le train en provenance de Magnolia va bientôt entrer en gare. Dit une voix dans les haut-parleurs de la gare.

- "Il va falloir que j'aille chercher Natsu sinon il va faire un deuxième aller-retour", marmonna l'exceed en descendant du banc sur lequel il s'était assis il y a deux bonnes heures.
 
Il entra dans le train dès son arrivée en gare et chercha Natsu. Bien sûr, il n'avait pas bougé de sa place, avachis en travers du fauteuil du train. Il le prit par son haut et s'envola vers la sortie du train.

- "Ah, je me sens mieux. Je revis !!" s'exclama Natsu en se tournant vers Happy dès qu'il eut posé le pied sur le sol. "Tu aurais pu faire ça dès le premier voyage, ça m'aurait évité deux autres heures de train", ajouta-t-il en colère. "Tu es mon coéquipier, tu sais que je ne supporte pas le train et qu'il faut m'aider à en sortir !" 

- "Pourquoi c'est toujours à moi de m'occuper de toi dans le train. La prochaine fois tu n'as qu'à demander à....", Happy ne put finir sa phrase. 

Natsu avait bien compris ce qu'il allait ajouter. Mais depuis la disparition de Lucy, ils ne faisaient plus équipe que tous les deux. Et avant c'était Lucy qui s'occupait de Natsu dans le train ou tous autres moyens de transport. Ils se turent donc et poursuivirent leur chemin vers l'adresse notée sur la feuille de mission. Il s'agissait du maire de la ville, Lucy aurait sauté de joie devant une telle récompense. Ils trouvèrent la mairie et présentèrent à l'accueil.

- "Nous sommes des mages de Fairy Tail, nous venons pour la mission envoyée à notre guilde par votre maire", se présenta Natsu en montrant la feuille de mission.

- "Veuillez attendre ici, je vais voir s'il peut vous recevoir maintenant", expliqua la femme de l'accueil en leur montrant les chaises de la salle d'attente.

- "J'espère qu'on va pouvoir lui parler maintenant car je commence à avoir faim moi", se plaignit Happy. 

- "Ouai, tu as raison, moi aussi j'ai faim. S'il ne peut pas nous recevoir, on repassera plus tard après être allés au restaurant".

- "Aïe".

- "Le maire va vous recevoir. Prenez les escaliers, c'est au deuxième étage à droite, la secrétaire de Mr Hanoki vous attendra et vous fera entrer dans le bureau", expliqua la réceptionniste.
 
Nos deux compagnons se dirigèrent vers les escaliers en espérant que le rendez-vous ne durerait pas trop longtemps car leurs ventres commençaient à crier famine.

Au deuxième étage les attendait une jeune femme blonde d'environ vingt-cinq ans.

- "Bonjour vous êtes des mages de Fairy Tail, il me semble vous avoir déjà vu. Je me présente, je suis mademoiselle Nagato, la secrétaire de Mr Hanoki. Venez, je vous conduis à son bureau. Il ne doit en avoir encore que pour cinq minutes maximum, il était en réunion. Voulez-vous que je vous serve quelque chose à boire en attendant ?" demanda-t-elle.

- "Non merci. Vous pensez qu'il y en a pour longtemps car nous n'avons pas encore pu manger ?" Questionna Happy en s'asseyant dans le fauteuil devant le bureau.

- "Non, ne vous inquiétez pas. Mais si vous voulez je peux vous apporter des gâteaux que j'ai dans mon bureau", ajouta Mlle Nagato en souriant car elle venait d'entendre les ventres de nos deux nakama grogner.

- "Merci, vous êtes trop gentille, nous voulons bien de vos gâteaux", dit Natsu avec un grand sourire.

He oui, notre salamandre avait appris à se conduire correctement quand il le fallait. C'est Lucy qui lui avait donné des conseils pour le bal du comte Balsamico.
 
La secrétaire partie donc à son bureau pour sortir une boîte de gâteau d'un tiroir. Elle la présenta à nos deux ventres sur pattes qui se jetèrent littéralement dessus. Au bout de quelques secondes la boîte qui était pourtant neuve ne contenait plus aucuns gâteaux ni même aucunes miettes.

- "Je vois que vous aviez effectivement faim. Je n'ai hélas rien d'autre à vous proposer", dit-elle contrite.

- "Mlle Nagato, les mages de Fairy Tail sont-ils arrivés ? Il faut vraiment que quelqu'un réussisse à arrêter ces voleurs qui sèment le chaos dans notre ville. Les habitants sont de plus en plus déçus de l'inefficacité des forces de l'ordre ainsi que de moi. Il faut que ça change. Nous sommes bientôt dans une année d'élection", termina de dire le Maire en arrivant dans son bureau.

- "Comme vous le voyez, les mages de Fairy Tail sont là et attendent vos instructions, Monsieur", répondit-elle en apportant le dossier où été relaté tous les méfaits des voleurs ainsi que les indices recueillis.

- "Il semblerait qu'on est aperçu des mouvements suspects vers les grottes Komo. Elles se situent à l'Est de la ville, à environ 5 kilomètres. Il n'est pas dit que ce soit eux mais c'est les seuls indices que nous ayons. Ils sont vraiment très forts et il semblerait que ce soit des mages. A chaque fois les témoins ne se souviennent de rien. Cela ne peut être une coïncidence", expliqua le maire en fixant le dossier.  

- "Très bien, avec Happy nous allons survoler la zone des grottes et voir si nous repérons ces ordures ou toutes traces de passages récents", dit Natsu en sautant de son fauteuil.

- "Oui et si nous ne voyons rien, pouvez-vous nous dire où et quand a eu lieu le dernier vol ? S'il est assez récent et que pas trop de monde se situait sur les lieux, Natsu pourra utiliser son flaire pour suivre la piste des personnes présentent que ce soit les témoins ou les malfrats", annonça l'exceed au maire.  

- "Ouai, bonne idée Happy !!" S'exclama-t-il content de l'idée de son nakama.
 
Le maire leur donna tous les autres renseignements utilisables et ils quittèrent le bureau en n'oubliant pas de remercier la secrétaire de leur avoir donné des gâteaux. Mais ceux-ci ne leur ayant pas comblé l'estomac, ils se dirigèrent vers un restaurant. Ils choisirent des poissons pour Happy et des gigots pour Natsu. Le tout bien sûr avec tous les accompagnements qu'il y avait sur le menu. A eux deux, il ne fallut que 1 heure pour manger l'équivalent du repas de 10 personnes au moins.

- "Ah !!! Je me suis régalé. Et toi Happy, tu as aimé ? Oui ?! Alors allons botter les fesses de ces voleurs et prendre la récompense. Il faut payer le loyer bientôt. Sinon cette vieille sorcière déménagera toutes les affaires comme elle l'a promis. Par contre si on finit la mission avant jeudi, on restera un peu dans le coin. Pas question de rentrer et d'aller à la cérémonie. Tu es d'accord ?"

- "Aïe. Moi non plus je ne veux pas y aller".
 
Ils payèrent la note et se dirigèrent vers la zone des grottes en volant grâce à Happy. Ils ne virent rien et décidèrent d'attendre que la nuit tombe. Ils se posèrent près d'un bosquet à l'ouest des grottes et se cachèrent. Happy s'endormit assez vite. Natsu quant à lui resta aussi concentré que possible pour entendre les bruits environnants et sentir les personnes qui s'approcheraient.
 
Pendant environ 3 heures rien ne se passa. Mais un bruit de voix réveilla Natsu qui s'était finalement endormi lui aussi. Il secoua Happy en se mettant un doigt sur la bouche pour lui faire comprendre de se taire. Les voix se rapprochèrent et ils purent entendre ce qu'il se disait.

- "Il est chiant le patron de nous demander de faire une ronde à la tombée de la nuit. Ça fait des jours que nous nous trouvons dans la région et personne ne s'est jamais aventuré près des grottes. C'est une excellente cachette. Et on peut y cacher le butin aussi".

- "Tu préfèrerais être resté à l'intérieur de la grotte avec cette chose ? Depuis que le patron l'a trouvé, il ne s'éloigne plus de cette fille. Il est comme hypnotisé. Et je n'aimerais pas être celui qui lui dira qu'il faut partir avant qu'il est pu trouver comment la sortir de là. Il compte bien l'emmener avec lui".

Le premier voleur à avoir parlé, était un homme de grande taille avec les cheveux mi-long bruns. Il portait une sorte de long manteau en léopard. L'autre était un châtain de style classique, avec chemise et pantalon noir. Il était plus petit que son collègue mais plus baraqué.

- "Ouai, je sais. Mais il y en a beaucoup de belles blondes et des plus utiles si tu vois ce que je veux dire. Que compte-t-il faire avec celle-là ? Franchement !! On risque de se faire prendre s'il reste dans son délire", déclara le brun.

- "Tu veux aller lui dire, vas-y !! Mais c'est vrai qu'elle est intrigante cette fille. Tu en a vu beaucoup toi, qui était dans une bulle qui flotte dans les airs ? En tout cas elle a des formes où il faut", prononça le châtain.

- "Moi ce qui m'intrigue le plus, c'est ce que fait une mage de Fairy Tail dans une bulle ? J'ai bien reconnu le symbole. Depuis qu'ils ont gagné aux grands jeux magiques, tout le monde le connait. S'ils sont à sa recherche, ils vont nous trouver et nous livrer. Ils sont très forts. Je sais que le patron l'est aussi et ton sort d'effacement de mémoire aide bien. Mais nous ne sommes pas très puissants tous les deux", s'inquiéta l'autre.

- "Allez, arrête de t'inquiéter. Le patron va trouver une idée. Ou sinon chacun prendra sa partie du butin et partira de son côté".
 
Natsu et Happy, qui étaient cachés derrière un buisson, avaient tiqué quand ils avaient entendu parler de la blonde de Fairy Tail dans une bulle. A leur connaissance, il n'y avait que Lucy de blonde dans la guilde. Ils se regardèrent avec des yeux ébahis. Ils l'avaient finalement trouvée ? Mais que faisait-elle dans une bulle ? Ce n'était de toute façon pas le moment de se poser des questions.
 
Ils suivirent discrètement les deux malfrats jusqu'à l'entrée d'une grotte.

- "Reste devant pour surveiller, je vais voir le patron. Il aura peut-être trouvé une idée pour déplacer cette chose. Et alors on pourra tous partir", exigea le châtain.

L'autre hocha la tête en signe d'accord. Natsu ne pouvant parler sans se faire repérer, montra par signes à Happy de faire du bruit dans la direction opposée pour éloigner le brun. Cette diversion permettra à Natsu d'entrée dans la grotte et de s'occuper des deux voleurs à l'intérieur.
 
Happy s'envola sans faire de bruit vers la gauche. Quelques secondes plus tard, on entendit une petite voix se plaindre de s'être perdue. Le brun se dirigea vers l'endroit d'où provenait la voix tout en restant sur ses gardes.
 
Natsu profita de cet éloignement pour entrer. Il ne vit personne. Il décida d'aller plus profondément. À un moment il arriva à une sorte d'intersection. Par où devait-il aller ? Il renifla l'air en espérant trouver l'odeur de Lucy. Il sentit deux personnes différentes mais aucunes traces de Lucy. Ne serait-ce pas elle ? Non, c'était Lucy mais quelque chose devait bloquer son odeur. Il prit à gauche et commença à entendre les deux types se disputer. Natsu se plaqua contre la paroi et regarda furtivement dans la nouvelle salle formée dans la roche. Il se plaqua à nouveau contre le mur et essaya de respirer normalement. Il n'y arrivait pas, son c½ur battait la chamade. Il l'avait enfin retrouvée, elle était là à quelques pas à peine de lui, Lucy. Il en avait les larmes aux yeux.

-"Calme toi Natsu, ce n'est pas le moment de tout faire foirer. Il ne faut pas qu'ils puissent faire quelque chose à Lucy ou qu'ils utilisent ton moment de faiblesse contre toi. Pour Lucy, tu dois te concentrer", s'ordonna-t-il mentalement pour se ressaisir. 
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 4 : Mission à deux, retour à trois. 28/04/2014


 
Happy fit disparaître ses ailes et prit son air le plus inoffensif. Il ne bougea plus et recommença à se lamenter.

- "Je me suis encore perdu, Lucy ne va être contente, elle risque de s'inquiéter pour moi. Pourquoi ai-je suivi ce papillon ? Dans quelle direction est la ville ?" Pleura Happy.

- "Hé, tu es un chat mais tu parles ! C'est quoi cette histoire ? Et d'abord, qu'est-ce que tu fais là ?" S'étonna le brun en trouvant  l'exceed. 

- "Je me promenais et je me suis perdu. Je dois rentrer. Vous ne savez pas par où est la ville, s'il vous plait monsieur ?"
 
Le brun le regarda avec de la suspicion dans les yeux. Il chercha autour de lui pour voir si Happy était bien tout seul. Ne voyant rien, il décida de le croire.

- "Tu vas suivre le chemin que tu vois là à droite et dans 300 mètres il y a un embranchement, tu prendras à droite. En suivant ce chemin, tu arriveras à l'entrée de la ville", répondit le voleur.

- "Je ne sais pas si j'arriverai à tout me rappeler. Je ferai peut-être mieux de rester avec vous ici et mon amie Lucy me trouvera. D'autant plus qu'il fait nuit".  

- "Non, tu ne peux pas rester!! C'est bon je vais t'accompagner jusqu'à la ville mais ne reviens pas dans la forêt, tu risquerais de te reperdre et je ne serai pas là pour t'aider. Et il ne fait pas tellement nuit. Il y a la pleine lune qui nous éclaire", proposa le brun. 

- "D'accord, je vous remercie monsieur".
 
Ils se dirigèrent tous les deux vers le chemin indiqué par le mage brun. Happy fit comme s'il ne pouvait avancer trop vite et demanda au brun de ralentir. Natsu aurait ainsi un peu plus de temps pour trouver Lucy et battre les voleurs. Il n'avait aucun doute, ni en la capacité de Natsu de vaincre les deux mages voleurs, ni en ses retrouvailles avec Lucy.
 
Ils leur fallurent que vingt minutes pour arriver à l'entrée de la ville. Happy savait qu'avec les différents vols dans la ville, il y avait des patrouilles à chaque accès à Utaka pour éviter la fuite des malfrats en cas de nouveaux vols. Il eut donc une idée. Il s'éloigna un peu du brun.

- "Au secours!! A l'aide, il essaye de me kidnapper. C'est un pervers !!" S'écria Happy avec une petite voix ressemblant à celle d'un enfant.
 
Cela ne plut vraiment pas au mage brun qui essaya de l'attraper pour le faire taire. Happy se mit à courir pour lui échapper tout en continuant de crier à l'aide. Le brun, comprenant qu'il risquait de se faire arrêter, décida de s'enfuir vers la forêt. Happy, comprenant l'intention du voleur, déploya ses ailes pour le stopper. Le mage, ne s'attendant pas à voir l'exceed avec des ailes, su qu'il s'agissait d'une man½uvre de diversion pour l'éloigner de la grotte.

- "Halte-là!! Que se passe-t-il ici ?", ordonna une voix d'homme. 

- "Ce type est un des voleurs recherchés dans votre ville. Il faut l'arrêter tout de suite avant qu'il ne rejoigne ces complices", s'écria Happy.

- "Cette "chose" ment !! Il disait qu'il s'était perdu et je l'aidais à retrouver son chemin quand il s'est mis à hurler. D'ailleurs, vous n'allez pas croire un chat bleu qui vole tout de même !!"

- "C'est vrai que je lui ai fait croire que je m'étais perdu pour le diriger vers Utaka pour qu'il soit arrêté ! Et je ne suis pas qu'un chat bleu volant, je suis un mage de Fairy Tail. On a été engagé par le maire lui-même pour retrouver ces voleurs. Il a dû vous prévenir", expliqua-t-il en soulevant son baluchon vert qu'il transporte toujours son dos et montrant le symbole de Fairy Tail tatoué.

Les forces de l'ordre le crûrent et arrêtèrent le voleur brun.

- "Mon nakama se trouve en ce moment dans la grotte où ils se cachaient et doit neutraliser les deux autres complices dont le chef. Je vais le rejoindre pour voir s'il n'a pas besoin d'aide", annonça Happy en se faisant plus imposant qu'il ne l'est.

Il s'envola vers le chemin qu'il venait de faire en sens inverse.
 
Pendant ce temps dans la grotte, Natsu essayait de se concentrer. S'il fonçait dans le tas comme il en avait l'habitude, il risquait de blesser Lucy lors de ses attaques. Il trouva une idée et décida de le faire tout de suite au cas où Happy n'arriverait pas à retenir l'autre type. Il prit la pierre qui se trouvait un mètre de lui et la jeta contre le mur de roche.

-"Oui, cela allait marcher. En entendant le bruit les deux mages viendraient voir d'où venait le bruit et si quelqu'un n'aurait pas découvert leur cachette. Ils sortiraient donc de la pièce et je pourrai les attaquer sans que Lucy soit touchée. C'est une idée géniale que j'ai eu !!!" se félicita-t-il. 
 
Et bizarrement le plan de Natsu fonctionna. Les mages sortirent et l'aperçurent. Le châtain se positionna en face de Natsu et prépara une attaque. Notre mage de Fairy Tail n'eut aucune difficulté à l'éviter. Elle n'était pas très puissante.

- "Poing d'acier du dragon de feu", s'écria-t-il en brandissant son poing enflammé.

Il alla percuter la mâchoire de son adversaire et le propulsa contre paroi de la grotte. Avec cet unique coup, Natsu le mit hors d'état de nuire. Il se tourna alors vers le chef de cette bande. Il lui sourit.

- "Enfin un peu de résistance. Les vols dans cette ville ont tous été trop faciles. Il n'y avait aucuns défis. Ça sera amusant de te battre. D'autant plus que je vois que ma blonde porte le même symbole de guilde que toi. Voilà trois bonnes raisons de te vaincre. Pour le divertissement, pour ma liberté et pour conquérir ma belle mage blonde" dit le chef des voleurs avec un sourire suffisant.

- "Je ne te laisserais pas approcher de Lucy. Elle est ma coéquipière, je la protégerais au péril de ma vie. Je n'hésiterais pas à te tuer s'il le faut. Je vais éclater ta sale gueule de pervers".

- "Tu parles beaucoup mais tu n'as pas encore attaqué", attisant ainsi la colère de Natsu.

- "Si je t'attaque dans la caverne, je vais faire s'écrouler les rochers sur nous et je risque de blesser Lucy", se vanta-t-il.

- "Sortons, alors !! Ce ne serait pas intéressant si tu devais retenir tes coups", sourit le chef.
 
Natsu n'ayant pas confiance en ce gars, fit un signe de tête pour montrer son accord et commença à sortir de la grotte à reculons pour ne pas lui tourner le dos. Le mage voleur le suivit avec le sourire aux lèvres. Il avait vraiment l'air heureux de se mesurer à la salamandre.

Dès qu'ils furent tous les deux sortis, Natsu l'attaqua avec son poing d'acier du dragon de feu. Le chef l'évita facilement. Cela n'inquiéta pas tellement notre mage de feu. Mais ce qu'il ne s'attendait pas à voir, c'est la riposte du mage. Il lui retourna sa propre attaque. Un poing d'acier du dragon. Comment c'est possible ? Il n'avait jamais entendu parler d'un autre dragon slayer de feu!!
 
Juste au moment où sous le coup de la surprise Natsu se prit l'uppercut, Happy arriva. Il se figea en voyant la scène. Heureusement Natsu n'eut à subir que le choc du coup. Il avala les flammes qui le recouvraient. Cela voulait dire que ce n'était pas ses propres flammes, car Natsu ne peut consommer sa magie. Il se redressa et fixa son adversaire. Il sourit d'avoir un vrai combat. Il ne chercha même pas à savoir comment c'était possible. Il allait pouvoir se mesurer à un mage qui a la même force que lui.
 
Happy quant à lui, chercha à comprendre. Il n'avait pas vu le début du combat mais il existerait deux dragons slayers de feu ?
 
Natsu se jeta sur le mage pour le frapper à l'estomac mais il ne put l'atteindre. Il se prit un nouveau coup de poing enflammé. Aucun des deux lutteurs ne dirent un mot, ils étaient complètement pris dans leur duel. La salamandre qui avait à peine reculé sous le coup, prit appui sur son pied droit et sauta pour lancer les ailes du dragon de feu. Elles se dirigèrent vers le chef des voleurs qui ne put éviter cette attaque trop proche. Une fois l'explosion et le feu dissipé, l'on put voir que le mage était très peu touché. Il redressa la tête avec le sourire et courut vers Natsu. Il sauta lui aussi et lança également les ailes du dragon de feu.
 
Happy se souvint tout à coup avoir vu un tel enchaînement d'attaque. C'était lors du bal du comte Balsamico. Le malfaiteur Velveno copiait les pouvoirs des mages avec qui il était entré en contact. Oui, c'était surement cela l'explication. Il ne peut y avoir deux dragons slayer de feu. Le chef des voleurs devait être une sorte de mage copieur ( petit clin d'oeil au ninja copieur du manga Naruto) !!

- "Natsu, ce n'est pas un mage de feu!! Je pense qu'il s'agit d'un mage qui reproduit les attaques que tu lui lances !! " Cria son coéquipier pour se faire entendre dans le combat qui continuait

Natsu recula en faisant des saltos arrière pour échapper à un nouveau coup. Il se tourna vers Happy. Il avait confiance en son coéquipier bleu. Si Happy disait que ce mage le copie, c'était surement ce qu'il faisait. Il fallait frapper un grand coup et qu'il ne puisse se relever ou copier d'autres techniques.

- "Happy va dans la grotte. Suis toujours le chemin de gauche, tu trouveras le mage que nous avons vu dans la forêt. Il devrait être K.O. mais s'il se réveille, il pourrait faire du mal à Lucy pour se venger. Elle se trouve dans la salle juste derrière le gars. Veille sur elle en attendant que je m'occupe de cet enfoiré", ordonna Natsu sans perdre son adversaire des yeux.

- "D'accord !! J'ai déjà livré le troisième voleur à la police d'Utaka. Ils devraient arriver en renfort dans quelques minutes", fut la réponse d'Happy en s'envolant pour rejoindre Lucy plus vite.

- "Il va falloir que je te batte rapidement alors", fanfaronna l'adversaire de Natsu.

Le visage de notre mage de Fairy Tail devint sérieux. Il fit apparaître des flammes dans sa main droite et des éclairs dans sa main gauche.

- "Lotus pourpre, flammes flamboyantes électriques !!!"

L'attaque se dirigea droit sur le mage voleur. Il essaya de bouger mais il n'y réussit pas. Il était paralysé par la puissance et la chaleur qui arrivait sur lui. Il fut propulsé à plusieurs mètres de là. Il tomba durement sur le sol. Natsu s'approcha de son corps inanimé pour être sûr de sa victoire.
 
Happy, n'entendant plus de bruits, passa la tête hors de l'entrée de la grotte. Voyant Natsu debout à côté du chef des voleurs, il prit le dernier complice par la ceinture de son pantalon et le déposa à proximité de l'autre. Il se posa et sortit une paire de menottes magiques.

- "Où as-tu trouvé ces menottes Happy ?" Demanda-t-il en voyant celle-ci déjà sur les poignets de son précédent adversaire.

- "Ce sont les policiers d'Utaka qui me les ont donnés pour eux deux. Elles annulent la magie de ceux qui les portent. Ils seront moins dangereux s'ils se réveillent", expliqua-t-il fier de lui.
 
Ils entendirent du bruit venant de la forêt. C'était les forces de l'ordre qui arrivées, après la bataille bien sûr, pour emmener les deux malfrats.

- "Merci, nous prenons le relais maintenant !"

- "Très bien. Dites au maire que l'on passera plus tard pour récupérer la récompense", répondit Natsu en se dirigeant vers la caverne.

- "Attendez, vous ne pouvez plus entrer dans la grotte, elle va être bloquée le temps que l'on retrouve tout ce qui a été volés".

- "Non, ce n'est pas possible ! Notre coéquipière est à l'intérieur, elle..."

- "Dites-lui de sortir alors. Seuls les membres de la police seront autorisés à..."

- " Vous ne comprenez pas, elle ne peut pas sortir. Elle est dans une sorte de bulle, endormie. Je ne sais pas comment l'en extraire !!! Ça fait un an qu'elle a disparu. Je ne la laisserais pas tombée à nouveau", hurla la salamandre.
 
Il partit vers le lieu où se situait Lucy. Le commandant de police le suivit pour voir de quoi parlait ce mage. C'était la moindre des choses qu'il pouvait faire pour ceux qui avaient aidés la ville à se débarrasser des voleurs. Arrivés au bout de la galerie de couloir, il y avait une salle et en son centre se trouvait effectivement une jeune fille blonde portant la marque de Fairy Tail enfermée dans une bulle géante. Elle semblait endormie.

- "Mais comment cette bulle a-t-elle pu se former ? Votre amie n'a pas pu entrer dans cette pièce avec cette bulle autour d'elle. Le passage est bien trop étroit. D'ailleurs comment allez-vous la faire sortir si vous n'arrivez pas  à faire éclater cette chose ?" demanda le commandant des forces de l'ordre. 

- "Je n'ai pas encore essayé de la détruire. J'ai peur de faire du mal à ma nakama". 
 
C'était rare de voir Natsu si peut confiant en lui.

- "Et si tu utilisais ta magie pour élargir le passage. On pourrait déplacer Lucy et la ramener à la guilde. Je sais que le chef des voleurs a dit qu'il ne pouvait pas la bouger mais tout à l'heure je me suis approché et quand j'ai posé mes pattes dessus, j'ai senti qu'elle vibrait, elle a même un peu bougé. Essaye Natsu, tu verras !", s'exclama Happy. 
 
Natsu s'approcha de Lucy et posa ses mains sur la surface. Il l'a senti vibrée, c'est vrai. Il appuya et la bulle se déplaça de quelques centimètres. Il se tourna vers Happy avec son célèbre sourire de 3 km.

- "Tu as raison Happy !!! On va faire ce que tu as dit. On va ramener Lucy dans cette bulle. Il y aura bien quelqu'un à la guilde qui saura comment sortir Lucy de là sans la blesser".

- "Je ne veux pas me mêler de vos affaires, mais vous venez bien de Magnolia ? Cette ville se situe à un jour de train d'ici. Comment allez-vous faire pour transporter votre amie avec cette chose dans le train. Elle ne passera jamais les portes du wagon", rappela le commandant.

Nos deux mages n'avaient pas pensé au train. Ce qui pour Natsu était normal, il préférait oublier ce moyen de transport.

- "On a qu'à louer un wagon de marchandise. Ils ont de grandes portes coulissantes. Lucy devrait passer et tenir dans ce genre de wagon !!!! " Cria-t-il heureux de lui d'avoir trouvé une solution.
- "Ouai, bravo Natsu !!" Cria aussi  Happy heureux et étonné de l'idée de l'idiot de la guilde.

- "Je vais demander à mes hommes de fouiller tous les recoins de cette grotte dès maintenant et vous pourrez créer un passage pour votre amie mais seulement après. Il risque d'avoir des éboulements avec votre magie. Je préfère récolter tous les indices avant. Non, c'est sans appel ! Vous ne me ferez pas changer d'avis. Mais vous pouvez profiter de ce temps pour aller louer le wagon de marchandise. Avec un peu de chance, il y aura de la place pour aujourd'hui".

- "Il a raison. Natsu, allons voir le maire pour la récompense et avec cet argent on payera le wagon. Allons plutôt voir le maire à l'ouverture de la mairie car là il est quelle heure ?" demanda l'exceed. 

- "Vu que le soleil est en train de se lever, je dirais qu'il est vers les 5 heures du matin. Dans ce cas, la mairie n'ouvrira pas avant 3 heures. Mais la gare elle est ouverte. Vous pouvez toujours réserver le wagon et payer quand vous arriverez avec votre amie. Vous pourrez ainsi vous reposer un peu", dit le commandant.

- "Merci, on va faire ça Happy. J'ai hâte de voir la tête des autres quand on arrivera avec Lucy dans cette bulle", dit-il tout content. "Par contre, j'éclaterais tous les mecs qui essayeront de s'approcher de Lucy pendant notre absence. Je sentirais leur odeur et je les retrouverais. Faites passer le message", menaça-t-il en se retournant vers le commandant. 
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>

Note de l'auteur : Le greylu entre en scène au prochain chapitre. 

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 5 : Grey apprend le retour de Lucy 01/05/2014


Grey se réveilla dans la chambre d'hôtel qu'il avait réservé à son arrivée il y 4 jours. Il avait un terrible mal de crâne. Les excès de boisson de la veille se faisaient sentir. Il avait pu se le permettre car sa mission avait duré moins longtemps que prévue.

- "Putain de soleil !! J'aurais dû fermer les volets hier. Merde, il va me falloir quelque chose pour faire passer cette migraine.

- "Tu es obligé de jurer comme ça de bon matin !!" Dit une voix féminine qui venait de son lit.

- "Tu es qui ? Je ne me rappelle pas. Et comment es-tu entrée dans ma chambre ?" demanda Grey après avoir sursauté. 

- "Je m'appelle Bianca et c'est toi qui m'as fait entrer dans ta chambre. Vu ta tête, tu ne te rappelles vraiment de rien. C'est pas très flatteur pour moi. On s'est rencontré au bar de l'hôtel, tu avais déjà bien commencé à boire. Je suis venue m'installer à côté de toi. Disons qu'au bout d'une heure, tu m'as proposé de monter dans ta chambre", expliqua-t-elle en s'asseyant contre la tête de lit.

Elle était nue, enfin d'après ce que pouvait voir Grey, c'est-à-dire sa poitrine dénudée.

- "Je ne me souviens pas ! Et tu pourrais peut-être te couvrir tu ne crois pas ?" Haussa-t-il la voix.

- "Ce que tu vois ne te plait pas ? Tu ne disais pas ça hier soir", le nargua-t-elle en se couvrant tout doucement avec le drap.

- "On a ??? Non, je m'en souviendrai ! Quoique ces derniers temps... Oh putain!!" s'exclama Grey. 

- "Oui, je sais cela fait des mois que tu te retrouves au lit avec des femmes dont tu te fous et que tu te rappelles à peine. Généralement après une soirée de beuverie n'est-ce pas ?", prononça Bianca avec un petit sourire narquois.

Grey la regarda bien en face pour voir s'il la connaissait. C'était le seul moyen pour qu'elle sache tout ça sur lui. Peu de personne savait ce qu'il faisait ces derniers mois.

- "Ça t'intrigue que je sache tout cela, hein ? Ne t'inquiète pas, je ne t'ai pas suivi et on ne s'est jamais vu avant hier soir", le rassura-t-elle avec un petit sourire ironique. 

- "Alors comment sais-tu tout ça sur moi ? Répond !!!"

- "C'est toi qui me l'as dit. Vu que l'on ne va rien faire tu pourrais te couvrir toi aussi", dit- elle avec le sourire.
 
Grey ramassa le caleçon qui se trouvait au pied du lit. Il se tourna ensuite vers Bianca toujours adossée à la tête de lit avec le drap sur elle. Son mal de crâne se faisait de plus en plus sentir. Mais il voulait savoir ce qu'il s'était passé. Il croisa les bras en la fixant et attendit qu'elle parle.

- "On est monté dans ta chambre collé l'un à l'autre. On s'embrassait, tout allait bien, tu m'as enlevée mon haut. Tu m'as dit que j'étais belle. Mais quand tu as commencé à caresser ma poitrine et à m'embrasser dans le cou, je t'ai entendu prononcer le nom d'une certaine Lucy. Je t'ai rappelé que je m'appelais Bianca mais tu étais tellement bourré que je savais que tu ne t'en souviendrais pas. Ça ne me gêne pas de coucher avec un type juste pour un soir ou même s'il est bourré mais tu as recommençais à prononcer ce prénom en me demandant de te faire oublier. Et là, tu t'es figé puis éloigné de moi en me repoussant. Tu as dit que c'était son jour que tu ne pouvais pas le faire. Que tu n'avais pas le droit d'oublier surtout aujourd'hui!! Tu l'as répété plusieurs fois. J'ai compris que cela avait un rapport avec cette Lucy, alors je t'ai demandé qui c'était. Tu m'as répondu qu'elle était ta coéquipière et que hier était le jour anniversaire de sa disparition, que ça faisait un an. Tu t'es assis sur le bord du lit, la tête entre les mains et tu as rajouté que tu n'avais rien fait pour la sauver. Et tu as continué de parler. Je crois tu avais plus envie d'exprimer ce que tu ressentais à une inconnue que d'oublier entre ses bras. Tu as dit que tu t'en voulais. Que depuis, certains soirs tu finissais dans un bar à boire et à coucher avec des inconnues dont tu te foutais mais que tu le faisais pour ressentir autre chose que de la culpabilité et du vide. Je t'ai écouté me parler de cette Lucy, mage constellationniste. Tu t'es endormi pendant ton discours, je t'ai déshabillé, enfin il te restait que ton caleçon et je t'ai mis au lit. Comme je pensais finir la nuit avec toi, je n'étais pas allée réserver une chambre. Je me suis donc dit qu'après t'avoir écouté au lieu d'avoir du sexe, je pouvais quand même dormir ici, que tu n'y verrais pas d'inconvénients".

- "Alors il ne s'est rien ...?" demanda tout de même Grey pour se rassuré mais il fut coupé par des coups à la porte de la chambre.
 
- "Grey, réveille-toi, je sais que tu es là! Il faut te lever. Il est arrivé quelque chose, il faut rentrer le plus vite possible à la guilde. Ça concerne Lucy", cria la voix derrière la porte.

Grey s''était figé au nom de Lucy. Ce fut Bianca qui lui dit d'entrer.

- "Oh, je suis désolé!! Tu n'étais pas tout seul", s'excusa Lisanna le visage rouge.
 
Grey revint à lui et fonça sur la soeur de Mira. Il l'a pris par les épaules.

- "Qu'est-ce qu'il y a ?? En quoi ça concerne Lucy ?? Réponds bordel de merde", hurla-t-il en la secouant.

- "Je te conseille de te calmer, sinon je m'occupe de toi !!" Gronda le type avec Lisanna.

Personne n'avait fait attention à lui jusque-là.

- "Dranbalt, en quoi ça te concerne ?" questionna le mage de glace. 

- "Ne t'énerve pas Grey. Il était venu à la guilde pour voir et prendre des nouvelles de Wendy. Il est arrivé au bon moment. Et il a accepté de nous transporter pour aller plus vite".

- "Qui ça nous ? Vraiment, tu ne pourrais pas être plus clair dans tes explications surtout avec la gueule de bois que je me paye".

- "Dranbalt a déjà ramené Luxus et l'unité Raîjin à la guilde. On avait besoin de Fried. Ainsi que de la foudre de Luxus. Il ne reste plus que toi", expliqua Lisanna assez rapidement. 

- "Attends !! Si ça concerne Lucy pourquoi JE viens en dernier, c'est ma coéquipière ! Et pourquoi vous aviez besoin de Luxus et de Fried ? Tu n'as toujours pas répondu !", s'écria-t-il.

- "Natsu est rentré de mission hier. Il est revenu à la guilde par wagon spécial. Il a dû demander au maître de se porter garant pour pouvoir affréter ce wagon. Mais il n'avait rien voulu nous dire, ni à nous ni au maître. Il a juste dit que c'était une surprise. Mira qui était à côté du maître a tout entendu. Quand il est arrivé à la guilde, il a défoncé les portes comme d'habitude mais ce qu'on n'attendait pas c'était que lui et Happy poussaient une sorte de bulle géante. Et dans cette bulle se trouve Lucy !! Elle est dans une sorte de sommeil. Natsu a préféré la ramener sans essayer de sortir Lucy de dedans car il avait peur de la blesser. Reby fait des recherches dans les bibliothèques de la guilde et de Magnolia pour trouver ce que c'est et sortir Lucy de là, Fried va l'aider. Wendy et Polyssiuca ont examiné Lucy du mieux qu'elles pouvaient à travers la bulle. Elles sont catégoriques, Lucy est bien vivante et il n'y a pas de traces de blessures apparentes. Le maître a donné son accord pour lancer des sorts et des attaques contre ce truc. Pour l'instant, on n'a même pas pu fissurer la protection", raconta Lisanna.
- "Natsu et Erza... ??", commença à dire Grey. 

- "Natsu et Erza ont lancé leur meilleure attaque mais rien. Mira également et le maître aussi. C'est pour ça que l'on a transporté Luxus. Pour plus d'aide, Makaroff a pris contact avec la guilde de Saberthooth. Il a demandé à ce que Yukino vienne. On aurait besoin des esprits de Lucy surtout de Crux d'après Reby. Donc voilà, je suis désolé que tu sois le dernier prévenu mais il était plus urgent de chercher les autres d'abord".

- " Je comprends. Je vais me doucher et nous pourrons partir, ça vous va ?" demanda-t-il en se passant la main dans les cheveux de façon nerveuse.
 
Il se dirigea vers la douche sans un regard pour la fille nue dans le lit. Ce qui choqua beaucoup Lisanna et Dranbalt.

- "Il faut l'excuser. Lucy compte énormément pour nous, il doit être sous le choc", tenta-t-elle de justifier le comportement de son compagnon de guilde.

- "Je sais combien cette Lucy compte pour vous et combien elle compte surtout pour lui. Bien que les vêtements laissent à désirer, il ne s'est rien passé entre nous. Si vous pouviez éviter d'en parler à votre guilde. Si votre amie sort de là où elle est, Grey n'aimerait pas qu'elle sache pour cela", dit-elle en montrant le lit et elle-même.

- "Vous voulez dire que Grey ???? Pour Lucy ???" fit Lisanna choquée. 

- "Il tient beaucoup à elle. Et ce n'est que mon avis, mais... " elle fut coupée par le retour du mage de glace.

- "Je prends mon sac et je suis prêt. Heureusement que j'ai déjà fini la mission. Ah non !! Il faut que je descende pour payer la chambre".

Ils sortirent en disant au revoir à Bianca. Au moment de passer la porte, Grey se retourna et sourit à la fille. Ils passèrent à la réception de l'hôtel et Grey paya. Une fois dehors, Dranbalt posa ses deux mains sur les épaules de Lisanna et de Grey. Ils durent faire plusieurs haltes mais ne mirent qu'une heure au lieu de 18 heures de train.
 
Ils arrivèrent directement devant les portes de la guilde. Lisanna et Dranbalt rentrèrent mais Grey lui ressentit une appréhension. Lucy allait-elle véritablement bien ? Pourraient-ils la sortir de là ? Et toutes les autres questions qu'il évitait de se poser depuis des mois. Il décida d'entrer sinon les autres allaient se poser eux aussi de drôles de questions. Dès qu'il entra, il vit les tables et les bancs de la guilde poussés contre les murs et au centre, une bulle géante d'au moins 2 mètres 50 de diamètre avec Lucy flottant en son centre. La bulle elle-même flottée à 1 mètre du sol.

- "Tu as vu l'exhibitionniste, j'ai retrouvé Lucy !!! On avait raison, elle est vivante !!" s'écria Natsu tout joyeux. 

- "Natsu, tu ne peux pas laisser Grey entrer dans la guilde sans lui sauter dessus ?" Cria Erza puis elle se tourna vers Grey.

- "Elle est de retour. Il faut juste trouver comment la sortir de cette bulle. Wendy et Polyussica disent qu'elle n'a pas de blessures et que ses constantes sont bonnes. Apparemment il s'agit d'une sorte de protection comme un cocon. Mais on ne comprend pas pourquoi elle ne se réveille pas. On dirait qu'elle est dans une sorte de stase. Nous avons découvert aussi que nous ne pouvons pas tous la déplacer. Au début, on croyait que tous les membres de la guilde le pouvaient car Natsu et Happy l'on ramener jusqu'ici et que les malfaiteurs qui l'ont découvert n'ont même pas pu la faire bouger de quelques centimètres..." elle fut coupée dans sa phrase.

- "Tu aurais dû voir la tête qu'ils ont faite quand on est arrivé. C'était trop drôle. Natsu a défoncé les portes comme d'habitude en criant « salut les nazes » et il leur a dit qu'il avait une surprise. Lucy et moi on attendait à côté de la porte. Quand il est revenu, on a poussé Lucy devant les portes en criant « On a retrouvé Lucy !!! ». Ils étaient en train de préparer la cérémonie pour Lucy justement. Mira a lâché son plateau et c'est mise à pleurer. Le vieux en a recraché son verre sur le visage d'Erza qui elle, en a fait tomber son fraisier sur ses genoux. C'était ça le plus marrant !! Erza dégoulinante de bière et sa jupe pleine de gâteau. Wendy a pleuré aussi et elle s'est jetée sur Lucy. Elle a failli tomber quand la bulle s'est écartée sous le choc. Et Jubia s'est tellement mise à pleurer que la guilde a été inondée. Par contre là, la sphère n'a pas bougé. Ah oui, Jet et Droy ont voulu prendre Reby dans leurs bras mais le temps qu'ils le fassent, elle était dans les bras de Gadjeel. Et comme ils lui avaient carrément sauté dessus, ils se sont retrouvés avec Gadjeel dans leurs bras. Hihihi si tu avais vu leurs têtes. Ils étaient dégouttés et mort de peur en même temps. Ils étaient ridicules", pouffa-t-il dans ses pattes.

- "Quelle est cette histoire de sphère qui ne bouge pas avec tout le monde ? Elle réagit à certains et pas d'autre ?"demanda-t-il à Erza alors qu'elle s'occupait de punir Happy de s'être moqué d'elle.

- "Oui, après nous être calmé du retour de Lucy, le maître a demandé des explications à Natsu et Happy. Ils sont allés le rejoindre au comptoir en laissant Lucy sur le pas de la porte, ces imbéciles. Des personnes passaient devant et se posaient des questions. Alors Mira a demandé à Gadjeel de bouger Lucy vers le centre de la pièce. Mais il n'a pas réussi. Il a poussé de toutes ses forces s'en que la bulle se déplace. Il a interpellé Natsu en lui demandant comment il avait fait pour la pousser avec Happy. Tu connais Natsu, il a commencé à dire qu'il était plus fort que lui etc... Happy a voulu faire son malin et est allé déplacer Lucy. Il avait à peine posé ses pattes dessus qu'elle a avancé. Gadjeel réessaya mais toujours rien. Pas un seul centimètre. Le maître s'est étonné d'autant plus que Wendy l'avait fait bouger. Il demanda à chacun des membres de la guilde d'essayer. Au bout du compte, seul Natsu, Happy, Wendy, Reby et moi avons pu le faire. On pense que cette bulle est liée à Lucy. Si nous avons raison, seul notre équipe et Reby, qui est sa meilleure amie, avons le pouvoir de la déplacer", expliqua Erza.

- "Lucy ne doit pas me considérer comme une amie !"

- "Mais non Mira, on te l'a expliquée !" fit Erza exaspérée. 
 
Grey n'écouta pas le reste de la conversation entre les filles. Il voulait voir si lui aussi était considéré comme un ami par Lucy. Mais en même temps, s'il n'y arrivait pas ?

- "Grey, arrête de te poser toutes ses questions !!! Depuis quand tu es si indécis ? Tu as confiance en toi, tu es solide. Si ça ne marche pas tant pis !", pensa-t-il en lui même.

Il posa ses mains sur la sphère, il l'a senti vibrée. Eh oui, elle bouge !!

- "Tu vois même Grey arrive à le faire !!!" S'écria Mira en colère maintenant.

- "Eh ! Qu'est-ce que tu veux dire par là ?", répondit Grey vexé. 

- "Que dans votre équipe, tu es celui qui est le moins proche de Lucy. Je le suis beaucoup plus que toi !!!" Assena-t-elle sans voir qu'elle le blessait.

- "Arrête Mira ! Ne t'en prends pas à lui, tu m'entends ?!" s'énerva Erza du comportement puéril de son amie. 

- "C'est pas grave Erza, elle a raison vous êtes tous plus proche de Lucy que moi. Vous passez plus de temps avec elle que moi", essaya-t-il de calmer Erza comme s'il s'en foutait. "Par contre, l'avez-vous aussi senti vibrer sous vos mains ?" 
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 6 : Réveil ? 05/05/2014


- "Oui, c'est comme pour la déplacer, seulement nous nous le ressentons", s'exclama Natsu avec le sourire.

Grey fut un peu déçu de cette réponse.

- "Lisanna m'a parlé des attaques que vous avez lancé sur la sphère et que ça n'avait pas marché. Luxus y est-il arrivé lui ?" demanda-t-il pour faire passer cette sensation.

- "Non, il n'a pas réussi. Aucun de nous en fait. Même ceux qui peuvent la déplacer n'ont aucun résultat avec leurs plus puissantes attaques. Cette bulle protectrice remplie bien sa fonction. Fried et Reby sont à la bibliothèque pour les recherches. Nous avons également fait appel à Yukino de Sabertooth. Les esprits auront peut-être des réponses" répondit Mira. 

- "Je sais Lisanna m'avait parlé de cette partie de l'histoire. Elle devrait arriver quand ?"

- "Elle arrive justement et avec Sting, Rogue et leurs exceeds. Putain, ils étaient obligés de venir ceux-là !!!" cria Natsu, pas du tout content de les revoir. 

- "Comment tu sais cela ? " dit Erza en le fixant. 

- "Car je peux sentir leurs odeurs, ils sont pas loin de la guilde. Ils sont même derrière la porte".
 
Tous les 5 se tournèrent vers la porte et les virent effectivement rentrer dans la guilde. Ils se figèrent en voyant la sphère en plein milieu de la salle.

- "Salut, Natsu !!! On est venu dès qu'on a su que vous aviez besoin d'aide. Qu'est-ce qu'il y a tu n'arrives plus à te battre ?" voilà comment Sting nargua Natsu.

- "Je te prends quand tu veux !!! Si tu n'as pas eu assez des Jeux Magiques, je peux te refaire la face ici et maintenant !" dit-il le front collé à celui du dragon slayer de la lumière.

- "Vous n'allez pas vous battre c'est compris !! De plus Sting, nous n'avons fait appel qu'à Yukino, pas à toi ni à ton ami. Alors reste tranquille ou sinon c'est moi qui te refait le portrait, c'est clair ?" le menaça Titania. 

- "Ouai, ouai..." fit Sting avec désinvolture ne comprenant pas le danger. 

Il ne put aller plus loin dans sa phrase car Erza n'avait pas apprécié sa façon de lui répondre et lui avait assené sur la tête un coup qui l'a mis K.O.

- "Vous avez besoin de moi ? Pourtant je ne suis pas la plus forte de l'équipe", dit Yukino en montrant ces compagnons.

Cette façon de le dire avec timidité, leur rappelait à tous cette même phrase prononcée si souvent par leur constellationniste. Etait-ce le propre de ces mages de ressentir cela ? Ils entendirent un grognement, Sting revenait à lui.

- "Tu sais que nous avons une constellationniste dans notre guilde, Lucy Heartfilia. Mais qu'elle avait disparu il y a un an ? Et qu'à la demande du roi des esprits et étant la dernière constellationniste nous t'avons donné ses clés ? Eh bien, nous venons de la retrouver. C'est elle dans cette bulle. Elle est comme en sommeil. Nous avons pensé que tu accepterais de nous aider en faisant appel aux esprits et surtout à Crux pour faire des recherches et voir si c'est lié à votre magie. Nous espérons pouvoir la sortir de là", expliqua Mira.

- "Oui, il n'y a pas de problèmes mais les esprits de Lucy m'ont dit qu'elle était morte. Qu'ils n'arrivaient plus à ressentir sa magie et que leur contrat avait été rompu. Ils ont même ajouté que le roi lui-même, le plus puissant des esprits, ne percevait plus la magie de Lucy".

- "C'est ce qu'ils nous ont dit aussi. Mais nous ne les avons pas crus. Et je n'ai pas arrêté de la chercher. Mais avec Happy nous avons eu de la chance. Car à travers cette bulle, je n'arrive pas à ressentir ni son odeur, ni sa magie. Rien ne passe".
 
- "Pourquoi, tu n'as pas fait éclater cette chose Natsu ? Si tu as peur car ton amie est à l'intérieur, je peux le faire", proposa Sting avec un  sourire narquois.

Natsu allait répondre avec ses poings quand le maître arriva.

- "Merci à vous d'être venu nous aider. Et nous avons déjà essayé toutes nos plus puissantes attaques, mais cette protection est solide. Il n'y a même pas une petite fissure. Mais allez-y ! Vous nous servirez peut-être ?"

Sting n'apprécia pas vraiment la réflexion du maître. Rogue le calma en lui posant la main sur l'épaule.

- "Essayons. On ne sait jamais", proposa-t-il.
 
Ils firent deux attaques surpuissantes mais pas une seule égratignure sur la surface. Ils demandèrent s'ils pouvaient faire leur sort combiné. Makaroff accepta et demanda aux mages présents autour d'eux de s'écarter. Natsu et les autres se rappelaient de cette attaque. Natsu l'avait contrée sans soucis. Mais peut-être qu'elle marchera sur Lucy. Hélas, ils avaient vu juste. Rien, pas une rayure, pas un déplacement de quelques millimètres. Les dragons jumeaux et Yukino n'en revenaient pas. 
 
Grey eut une idée peut-être dangereuse mais il voulait l'essayer. 

- "Maître, tous les dragons slayers sont présents. S'ils n'ont pas réussi seul peut-être que tous ensembles en fusionnant leur attaque sur un point précis, ils arriveraient à fragiliser la structure de cette sphère".

- "On pourrait essayer. Mais il ne faut pas que Lucy soit touchée. S'ils lancent tous leur attaque, la puissance de celle-ci sera phénoménale. Elle serait peut-être trop puissante pour Lucy".

- "Ça va pas, tu veux tuer Lucy !!! Si on s'y met tous, on peut même faire exploser la guilde !!" se facha Natsu. 

- "Tu as une idée peut-être toi ? Non, cela ne m'étonne pas !! Pour tout ce qui est de mettre le bordel, tu es le premier mais quand il s'agit de trouver une idée, tu es tellement débile que c'est le vide sidéral dans ta tête !!!!!" cria Grey après son ex-coéquipier. 

- "Tu as dit quoi, le nudiste !!! Tu vas voir si je suis un débile !! Je vais t'éclater la tronche comme ça tu arrêteras de dire des conneries plus grosses que toi !!"

- "Ouai, viens par ici que je glace tes petites flammèches qui arrive même pas à libérer Lucy !!"

- "Des flammèches !!!! Hurlement du dragon de feu !!"

- "Ice Make Bazouka !!!"

Les deux attaques se dirigèrent l'une vers l'autre. Mais ce qu'ils n'avaient pas pris en compte était l'emplacement de la sphère. Le feu et la glace heurtèrent la surface du globe dans une explosion. Tous ceux qui étaient dans la guilde attendaient de voir ce qui allait suivre. Ces attaques pourraient-elles libérer Lucy sans le vouloir ?
 
Une fois la vue dégagée de la vapeur résultant des 2 attaques, on put voir la bulle réagir. Elle se mit à scintiller et une légère fissure se vit. Cependant la bulle continuait de réagir. Elle brilla de plus en plus jusqu'à ce qu'une onde de choc envoya les mages les plus proches dans les airs. Grey et Natsu se retrouvèrent chacun à une extrémité de la guilde. Erza n'ayant pu changer d'armure fut protégée par le maître qui s'était décuplé. Les mages de Sabertooth se jetèrent à terre pour protéger Yukino. Mira, elle, fut protégée par un corps robuste.

- "Merci Elfman, heureusement que tu as de bons réflexes", remercia Mira en relevant la tête.
 
Elle ouvrit des yeux étonnés en voyant que le corps qui l'avait protégé se trouvait être celui de Luxus.
 
- "Pourquoi avoir fait ça ?", lui demanda-t-elle.

- "Tu aurais préféré te faire balancer contre le mur avec les deux guignols ?" Répondit-il tout en la gardant dans ses bras.

- "Non, mais c'est bien toi qui ne voulait pas que la guilde soit au courant de notre relation et qui veux éviter tous gestes équivoques en public !! C'est toi qui a fixé ces règles il y a quelques mois maintenant !!" s'énerva la mage de take-over. 

- "Oui, je sais !! Je ne suis pas sénile. Je te signale que je n'ai que 4 ans de plus que toi !! Et tu voulais que je fasse quoi, hein ? Que je laisse cette attaque t'atteindre et te blesser pour continuer à cacher que nous sommes en couple !! Je ne suis pas le plus sensible des mecs mais tout de même !!" Cria-t-il énervé.

Il ne remarqua pas qu'il avait haussé la voix et que toute la guilde l'avait entendu. Pour certains, cette nouvelle représentait un plus gros choc que celui qu'il venait de prendre.  
Mira, si gentille, si douce avec une brute comme Luxus ?!! Bon d'accord qu'elle-même pouvait faire peur parfois mais ... pensèrent certains. Quand d'autres eux pensèrent que Mira était bien la seule à pouvoir supporter Luxus même s'il avait changé. Qu'ils formaient un beau couple. Surement le plus fort de la guilde. Bien que niveau déclaration d'amour, s'était le désert total dans la guilde. Biska et Arzack ainsi que Mira et Luxus risquaient d'être les seuls couples avant longtemps.

- "Le vieux, c'était quoi ça ? Une sorte de protection ?" dit Luxus en détournant la conversation. 

- "Je ne sais pas ?!" répondit-il en reprenant sa taille originelle quand il vit que la sphère était redevenue calme.

- "Si c'est un genre de protection, comment ça se fait qu'avec toutes les grosses attaques que nous lui avons lancées, elle ne l'ait pas activée ?" Demanda Mira en se dégageant des bras de Luxus. Mais elle sentit tout de même sa main rester sur sa hanche.

- "Grey as-tu essayé d'attaquer la bulle depuis ton arrivée ?" demanda Makaroff. 

- "Non, je n'ai pas eu le temps. Dès que je suis arrivé, l'on m'a expliqué le retour de Lucy et vos réactions ensuite les mages de Sabertooth ont essayé et vous savez la suite !!"

- "C'est peut-être ta magie qui est le résultat de ceci ?! Tu peux lancer une de tes attaques les plus fortes ? Nous verrons bien ce qu'il se passe".

Grey se positionna, les jambes écartées, ses deux poings se rejoignirent. Il ferma les yeux et se concentra. Il allait tenter de lancer l'attaque vers la fissure. Il rouvrit les yeux.

- "Ice Make Unlimited", cria-t-il en lançant une multitude d'épées dans la fissure pour l'agrandir voire fendre la sphère.
 
Quand la brume de glace créait disparue, tous virent la lézarde dans le même état. Grey avait pourtant bien visé. Ils attendirent pour voir s'ils allaient se prendre une nouvelle attaque en représailles. 

Luxus poussa Mira pour la mettre derrière lui. Elle sourit en voyant ce geste de protection apparemment spontané. Elle posa ses mains sur son dos pour le remercier silencieusement. Elle sentit un frisson remonter le long du dos de son amant, elle adorait ces petites réactions qu'il avait à son contact et qu'il ne pouvait contrôler ou lui cacher. 
Rien ne vint. La sphère ne brilla pas. 

- "Ce n'est donc pas la magie de Grey qui a provoqué cette réaction. C'est peut-être tout compte fait le choc des deux attaques de Natsu et Grey ?! Que tout le monde s'éloignent. Non, même mieux, montez tous à l'étage. On ne sait jamais", conseilla-t-il en parlant aux mages de Fairy Tail et Sabertooth. Il se tourna ensuite vers les deux concernés. "Vous essayez de refaire pareil que tout à l'heure dans un premier temps pour voir", ajouta-t-il en se dirigeant lui aussi au premier.
 
Natsu et Grey se remirent à peu près à la place qu'ils avaient lors de leur altercation. Ils recommencèrent leurs attaques. Ils n'en revinrent pas, la fissure c'était légèrement agrandie, mais elle était clairement plus longue. La sphère recommença également à briller. Bien qu'ils aient prévu une possible répercussion, ils ne purent totalement se protéger. Ils se firent éjecter mais prirent attention à leur réception au sol.

- "Ouai, c'est bien ces deux idiots qui sont à l'origine de ça", fit Luxus étonné comme tout le monde.

- "Oui, mais j'y ai mis toute mes forces et Natsu aussi. Et nous n'avons pu agrandir la lézarde que de 2 ou 3 cm. Ce n'est pas suffisant pour libérer Lucy !!", dit Grey frustré.

- "Et si l'on demandait l'aide de Léon pour augmenter la puissance de l'attaque de Grey et tous ceux qui peuvent faire du feu pour la puissance de Natsu ?"

- "C'est une idée à essayer, Erza. Je vais tout de suite appeler Lamia scale pour voir si Léon pourrait venir rapidement", dit Makaroff en se dirigeant vers son bureau.

Tous les mages redescendirent au rez-de-chaussée pour voir de plus près la fissure.
Pour un fois que les engueulades de ces deux imbéciles servaient à quelque chose d'utile ! Pensèrent-ils. 

- "Léon est en route pour venir. Il prend le premier train. Il sera là demain matin", annonça le maître  à la cantonade.

- "Je crois que vous avez voulu me faire venir pour parler aux esprits ? Vous désirez lequel ?", demanda Yukino de sa petite voix douce.

- "Je pense que nous devrions demander à Loki de faire le lien. Qu'en pensez-vous maître ?"

- "Tu as raison, Erza. Loki fait toujours partie de la guilde et il est le leader des douze portes. Il aura plus de poids pour demander l'aide du roi des Esprits".

- "Ouvre-toi porte des esprits, viens à moi Léo !!"

- "Tu m'as appelé maîtresse ? Il vit à ce moment qu'il se trouvait dans la guilde de Fairy Tail. Les amis !! Qu'est-ce que Yukino et apparemment les dragons jumeaux font ici ?"

- "Tu es un pauvre imbécile qui ne méritait pas Lucy !!!" Cria Natsu en lui balançant un coup de poing en pleine face.

Loki tomba à terre. Il se tenait la mâchoire.

- "Tu crois que je ne le sais peut-être pas ? Lucy a été la meilleure de tous mes propriétaires. Et je dis ça de mes centaines d'années d'existence. Il se tourna vers Yukino. Je ne veux pas te blesser. Mais c'est la vérité. Peu de mage constellationniste se préoccupent vraiment de ses esprits, pour eux nous ne sommes que des instruments, des objets. Yukino, nous apprécie, mais Lucy, elle, nous aimait du font de son c½ur. Nous étions ses égales. Elle préférait être blessée à notre place", dit-il en se retournant à nouveau vers Natsu.

- "Loki, Lucy est vivante", fit la voix de Mira. .

- "Non, ce n'est pas possible !! Nous sommes, nous étions liés. Si elle avait survécu, je l'aurais senti, notre contrat ainsi que celui des autres n'auraient pas été rompus".

- "Loki, regarde bien derrière nous, dans la bulle au milieu de la guilde. Lucy est vivante et elle se trouve enfermée dedans. Nous sommes en train de chercher un moyen de la sortir de là. Wendy et Polyussica sont formelles. Lucy est bel et bien en vie", s'exclama Grey.
 
Loki passa à côté de ses amis en direction de ce globe. Il vit qu'ils avaient raison, que Lucy était vivante, là devant lui. Il tomba à genou et se mit à pleurer.

- "Je l'ai abandonnée !!! Moi qui avais juré au roi des esprits de la protéger au péril de ma vie, je l'ai abandonné !!"

- "Nous aussi, nous n'avons pu l'aider mais maintenant qu'elle est auprès de nous, il faut tout faire pour qu'elle revienne à elle. Alors Loki, reprends-toi !!!",  le consola Grey. 

- "Loki, il faudrait que tu demandes à... comment il s'appelle déjà ?"

- "Le vieux qui réfléchit en dormant, Erza ? Il a une tête en forme de croix" rigola Happy derrière ses pattes.

- "Oui, il s'appelle Crux. Que voulez-vous savoir ?", demanda-t-il en se redressant.

 - "Il faudrait que l'on sache si c'est déjà arrivé à une constellationniste et ce qu'il faut faire. La bulle réagit à la magie de Grey et Natsu mais ensemble, pas séparément. Elle envoie également des sortes d'ondes de choc en réponse. Elles sont très puissantes. Cette bulle est une protection. Lucy est en parfaite santé dedans mais elle est comme en sommeil. On en sait pas plus. Reby et Fried cherche dans les livres de la bibliothèque".

- "D'accord, maître j'y vais !!! Cependant, je ne peux forcer ma porte trop souvent avec Yukino. Il s'est avéré que Lucy possèdait plus de puissance que l'on croyait. Virgo, Horologium, Taurus, eux ne peuvent plus le faire. Je reviendrais avec des réponses, enfin j'espère demain. Ça vous va ?"

- "Nous attendons Léon demain pour faire exploser ce globe. Alors essaye de venir le matin", dit le maître.

Loki disparut dans un nuage de fumée. Tout le monde remit les tables et les bancs en place. Il fallait attendre demain pour tenter autre chose.

- "Maître, vous ne comptez pas laisser Lucy seul dans la guilde cette nuit, n'est-ce pas ?" prit peur Grey. 

- "Non, la nuit dernière c'est Natsu qui l'a gardé. Ce soir, j'allais demander un volontaire".

- "Je suis volontaire Maître. Avec cette fissure, il faut quelqu'un avec le sommeil léger et c'est mon cas. Si jamais il y avait un problème je le saurais de suite", fut la réponse du mage de glace.

- "D'accord, c'est toi qui t'occupes de la surveillance ce soir. Mais tu es sûr de toi ? Demain tu vas avoir besoin de toutes tes forces !", ajouta-t-il en le fixant.

- "Oui, je suis sûr !!" dit-il en hochant la tête pour donner plus de poids à sa réponse.

Quelques heures plus tard, Grey et Lucy étaient seuls dans la guilde. 
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >> - Chapitre suivant VIP >>

Note de l'auteur : Dans le prochain chapitre, au moins un lemon Greylu.  ;)

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 7 : Réalité ? 09/05/2014

Chapitre 7 : Réalité ?

 

                                   
Chapitre 7 : Réalité ?
Présence de lemon dans ce chapitre


Grey décida de ne pas dormir dans l'infirmerie pour ne pas laisser Lucy seule. Il déplaça les tables pour pouvoir en entourer la sphère. Comme ça elle ne bougerait pas. On ne sait jamais. Il prit des draps dans la lingerie et les installa sur une des tables entourant Lucy. Il s'allongea et pensa au lendemain. Il espérait la sortir de ce globe.
 
- "Pourquoi tu n'es pas avec les autres pour fêter ma libération de cette bulle ?" demanda Lucy tristement. "Tu n'es pas heureux ?" Ajouta-t-elle avec des sanglots dans la voix.

- "Si je suis très heureux. Tu nous as beaucoup manquée à tous ! Je suis seulement venu ici pour me calmer et ne pas gâcher cette soirée en ton honneur. Natsu et moi avons bien bu et ça risque de finir en bataille rangée", répondit-il avec gêne.

- "C'est pour cela que tu te caches dans la lingerie ? Grey, Natsu et toi êtes mes coéquipiers, je vous connais! Et franchement ce ne serait pas un joyeux retour si tu n'es pas là ! Je tiens beaucoup à toi", dit-elle en posant sa main droite sur la joue de Grey. "J'ai perdu sept ans de ma vie sur l'île Tenrô, j'ai à nouveau perdu une année dans cette bulle", déclara-t-elle en se rapprochant un peu plus de lui qui ne pouvait pas reculer, son dos étant collé au mur. "J'ai vu Mira avec Luxus, j'ai vu également le rapprochement de Levy et Gadjeel. Tout comme j'ai vu que tu n'avais pas de sentiments pour Jubia", souffla-t-elle doucement le visage à quelques centimètres de celui de Grey. "Je ne veux plus perdre de temps en peur et atermoiements !" finit-elle en posant ses lèvres sur celles de notre mage constructeur.

Il était d'abord choqué par cette nouvelle Lucy. Puis il passa ses bras autour de sa taille et répondit au baiser. Il colla son corps contre celui de notre constellationniste et approfondit leur échange en forçant sa bouche avec sa langue.
 
- "Ses baisers ont un goût de miel tout comme elle !!" Pensa-t-il en s'écartant suffisamment pour reprendre sa respiration, leurs lèvres se touchant toujours.
 
Il poussa un grognement et reprit sa bouche avec fougue. Cette fois-ci c'était elle qui investit sa bouche de sa langue. Elle l'embrassait comme si elle voulait tout découvrir de lui. Les mains de Lucy remontèrent pour se glisser dans les cheveux de Grey. Elles lui massèrent le cuir chevelu tandis que celles de Grey étaient restées sur les hanches de la mage blonde et les caressaient. Il poussa un gémissement à ce contact si doux et si sensuel sur sa tête. Il voulait sentir sa peau sous ses doigts, il glissa donc ceux-ci sous le débardeur noir qu'elle portait.
 
- "Oh oui ! Sa peau était si douce !! Ma bouche absorbe peut-être une partie de ses soupirs mais ils sont tout de même délicieux", pensa-t-il en remontant sa main dans le dos de Lucy.
 
Ils reprirent leur respiration. Grey plongea ses yeux dans ceux de sa coéquipière. Il y vit la passion, le trouble. Sa respiration était saccadée, faisant ressortir sa belle poitrine. Il fut troublé quand il comprit qu'elle ne portait pas de soutien-gorge. Il approcha ses lèvres de sa bouche et lui mordilla sa lèvre inférieure qui était gonflée et rouge de leurs baisers. Il lui embrassa la joue, lui mordilla également le lobe de l'oreille. Il posa ensuite ses lèvres sous l'oreille, là où la peau est si fine et sensible. Elle ne put retenir les soupirs qui accompagnaient les nombreux « Grey » qui sortaient de sa bouche. Il passa sa langue pour voir si sa peau avait le même goût que ses baisers.

- "Du miel avec une pointe de vanille, délicieux !!!" murmura-t-il pour ne pas gâcher ce moment.

Il poursuivit sa dégustation en semant d'autres baisers vers sa poitrine. Il allait l'atteindre quand il entendit un claquement dehors causé par le vent.

Il ouvrit les yeux et vit qu'il ne se trouvait pas dans la lingerie mais sur la table sur laquelle il s'était allongé.

- " Et merde !!! Ce n'était qu'un foutu rêve !!" S'exclama-t-il frustré et déçu en se redressant en position assise.

Il regarda vers la bulle et vit Lucy toujours en sommeil à l'intérieur. Il descendit et alla faire un tour dehors voir ce qui avait fait ce bruit et le gêner dans son rêve. Il ne s'habilla même pas. Le froid allait le calmer et lui remettre les idées en places.
 
Il revint une dizaine de minutes plus tard, après avoir fait le tour de la guilde. Il n'avait vu aucun objet qui aurait été déplacé par le vent. Il alla regarder la fissure en espérant que demain elle pourrait au pire être agrandie. Retrouver Lucy mais être tout de même séparé d'elle à cause de ce globe. Quelle malchance !!! Cela l'énerva et il lança un coup de poing sur la fissure. Il se retourna pour aller prendre à boire derrière le comptoir quand un léger craquement se fit entendre. Il regarda vers Lucy et vit la lézarde s'agrandir de plus en plus jusqu'à atteindre le fond de la sphère. Tout d'un coup, un énorme fracas retentit dans la salle. La bulle venait d'éclater là sous les yeux hallucinés de Grey. Lucy tomba à terre, il n'avait pas réagi, il restait à regarder les débris sans bouger.

- "Ce n'est pas possible ! Avec un simple coup de poing !! Lucy pouvait être libre avec un simple COUP DE POING !!!!!" S'énerva-t-il en pensant aux deux jours de recherches et d'attaques de ses amis. "Lucy aurait pu être avec nous depuis deux jours déjà !!" Ajouta-t-il en se dirigeant vers Lucy qui venait d'ouvrir doucement les yeux.

- "Lucy, c'est moi ! Tu vas bien ? " Demanda-t-il inquiet.

- "Grey ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Pourquoi je suis allongée sur le sol de la guilde ?" questionna-t-elle perdue.

- "Tu te rappelles de quoi en dernier ?"

- "Euh, attends. J'étais transformée en un château sous forme de poisson et j'ai décidé d'utiliser ma magie pour désassembler l'horloge et réveiller les constellationnistes de leur sommeil", raconta-t-elle en se passant la main dans ses cheveux. "Un château en forme de poisson, non, ça ne pouvait pas être vrai !!" Ajouta-t-elle avec espoir.

- "Hélas si, Lucy. Tu as bien réussi à la désassembler mais tu as été éjectée avec les autres parties dans le ciel. Natsu était inconscient et Erza et moi à bout de force. Nous nous sommes laissés convaincre par Warren que son lien télépathique serait plus rapide pour te retrouver. Mais il n'a pas réussi. Nous t'avons cherché pendant des mois malgré que Loki soit venu nous dire que tes contrats avec tes esprits ont été rompus et qu'ils ne ressentaient plus ta magie", dit-il en la portant pour l'asseoir sur la table où il avait dormi. "Cependant Erza, la cheminée, Happy et moi n'avons jamais vraiment cru que tu étais morte. Et il y a deux jours, en mission, le chalumeau et Happy t'ont retrouvée. Mais tu étais dans une sorte de bulle géante. Tu dormais plus ou moins. On avait peur de ne pas réussir à te sortir de là !!"

- "Com... Combien de temps ai-je disparu ? Et pourquoi sommes-nous seuls dans la guilde ?" demanda Lucy avec angoisse. 

- "Tu as disparu un an. Et nous sommes à la guilde tous les deux car il y a quelques minutes tu te trouvais toujours dedans. Je me suis énervé contre cette sphère et je lui ai donné un coup de poing. Comme il y avait déjà une petite fissure, elle a éclaté et te voilà. Et moi j'étais là pour veiller sur toi pendant la nuit", expliqua le mage de glace avec un sourire gêné.

- "Merci, Grey d'avoir veillé sur moi !" Pleura-t-elle en se jetant dans les bras de Grey.
 
La sentir contre lui si peu de temps après son rêve le fit se sentir mal à l'aise. Il la désirait encore. Il essaya de se contrôler pour ne pas faire peur à Lucy. Il la laissa pleurer toutes les larmes de son corps sur son épaule. Après avoir reçu ces informations, il était normal qu'elle craque. Elle commença à se calmer au bout de quelques minutes.

- "Je suis désolée Grey de t'avoir inondé l'épaule", dit-elle avec un mini sourire mais toujours des trémolos dans la voix.

- "Ne t'inquiètes pas, avec Jubia je suis habitué à être mouillé", la consola-t-il pour détendre l'atmosphère.

- "Tu es avec Jubia ? Beaucoup de chose ont l'air d'avoir changé en mon absence !"fut tout ce qu'elle trouva à répondre. 

- "Non mais ça va pas de dire ce genre de chose !!!! Pourquoi tout le monde croit que Jubia et moi finirons ensembles. J'ai pourtant répété et répété encore que je ne ressentais rien pour elle à part de l'amitié, bordel !!!!" s'énerva-t-il avant de se taire quand il comprit face à la lèvre inférieure tremblante de Lucy qu'elle allait recommencer à pleurer mais cette fois-ci à cause de lui et de son sale caractère.
 
Le seul moyen qu'il a trouvé pour éviter cela est de l'embrasser. Il prit son visage entre ses mains et se jeta sur ses lèvres. Dès qu'elles rentrèrent en contact, Grey perdit la notion du lieu où il était. Il revécut le rêve de tout à l'heure dans sa tête. Il allait reculer en repoussant le moment de la séparation jusqu'au bout. Mais il ne s'attendait pas que Lucy pose ses mains sur ses épaules et le ramène vers elle. Il ouvrit les yeux et la vit assise sur le bord de la table, les yeux ouvert et fixés sur lui, l'attirant vers elle en poursuivant le baiser qu'il avait commencé. Il se laissa faire pour voir comment elle réagirait. Il s'approcha là où il était il y a peu. Elle écarta les jambes et l'attira encore plus près en rougissant et en fermant les yeux. Il lâcha son visage et passa ses bras autour de sa taille. Ils se séparèrent pour reprendre leur souffle. Grey regardait toujours les réactions sur le visage de Lucy. Elle avait les yeux fermés mais un petit sourire au coin des lèvres.

- "Je ne te force à rien Lucy. Je t'ai embrassé pour empêcher que tu recommence à pleurer".

- "Tu n'as pas aimé ? Tu ne désirais pas le faire ? Je... euh excuse-moi", demanda-t-elle pardon d'une voix faible qu'il n'aurait pas entendu qu'il n'avait été aussi proche l'un de l'autre.

- "Non, Lucy !! J'ai adoré ce baiser et je ne désirais pas que lui, enfin... je m'embrouille", s'empressa-t-il de dire en tournant la tête car il sentait qu'il rougissait d'embarras.

Il entendit un petit rire qui lui fit plaisir. Cela faisait si longtemps qu'il ne l'avait pas entendu. Il posa à nouveau ses yeux sur elle. En voyant ses iris pétillants d'espièglerie il ne résista plus. Il avait laissé ses bras sur ses hanches. Il profita de cela pour fondre à nouveau sur elle. Elle accepta ce baiser en entrouvrant les lèvres et laissa passer la langue exploratrice de Grey. Il fouilla sa bouche avec sensualité et ferveur.
 
- "Comment est-ce possible que sa bouche est exactement la même saveur que dans mon rêve ? Son goût est vraiment unique ! Sa peau aussi sera-t-elle de miel et de vanille ?", se fut sa dernière pensée cohérente.
 
Elle s'écarta de lui et pris une bouffée d'air. Il ne put détacher longtemps ses lèvres d'elle. Il embrassa son menton et descendit le long de son cou. Il descendit sa main en une caresse légère le long de son cou, de sa poitrine pour trouver la fermeture éclair du bustier sur le côté. Le bustier tomba de lui-même sous la puissance de la respiration de Lucy. La salle était emplie de soupirs, de grognements et de « Grey » qui lui rappelèrent étrangement son rêve précédent. Cela lui fit presque perdre le peu de contrôle qui lui restait. 
 
- "Etre le premier, il n'y avait jamais pensé avec les autres ; alors pourquoi est-ce si important aujourd'hui ? Avec Lucy ?"
 
Il se positionna. 

- " Je suis désolé, Lucy. Il n'y a pas de moyen d'éviter la douleur", dit-il avec intensité.

Elle lui répondit par un sourire confiant. Il entra en elle. Les gémissements et les grognements se transformèrent en cris eux aussi forts et puissants jusqu'au cri final de jouissance de Lucy « Grey !!!! » qui fut suivi d'un dernier coup de rein ainsi que d'un « Lucy !!! ». Il ne pouvait plus tenir sur ses jambes et s'affala sur sa partenaire. Ils avaient tous les deux des difficultés à reprendre leurs respirations. Lucy passa sa main droite dans les cheveux trempés de sueur de Grey en une caresse de remerciement pour lui avoir fait ressentir cette jouissance, ce maelström de sensations qu'elle n'aurait jamais pu imaginer.
 
- "« Grey » encore son nom. Pourra-t-il à nouveau l'entendre le prononcer avec cette tendresse, cet abandon ? Une fois la guilde prévenue de son réveil, quand sera-t-il une nouvelle fois seuls tous les deux ?" pensa-t-il lorsque son cerveau fut remis en service.
 
Il se redressa sur ses bras tremblant, il vit Lucy lui sourire. Il expira tout l'air emprisonné dans ses poumons, soulagé, malgré les gestes d'affections qu'il lui avait donné, il s'était inquiété. Elle était là, allongée sur la table, les jambes à moitié pendantes sur le bord, avec sa jupe et son gilet sans manches qu'il ne lui avait pas retiré. Un unique mot lui vint à l'esprit devant cette image : « Magnifique ».

Il sentit sous sa paume une forte chaleur comme une brulure. Il la dressa devant ses yeux pour voir ce qu'il se passait, ce qui le brulait. Il ne vit rien. Il regarda vers Lucy. Elle ne se trouvait plus sur la table, endormie. Il se mit à suffoquer. Ses yeux se fermèrent.
 
Quand il put les ouvrirent, quelques secondes après, il était allongé sur la table, la bulle toujours intacte avec Lucy à l'intérieur.

- "Mais ce n'est pas vrai !!!! Encore un rêve ?" Cria-t-il en se passant la main dans les cheveux trempaient de sueur.
 
Il était nu, son caleçon déchirait sur le sol et la main droite posée sur la surface de la sphère de Lucy. C'est elle qui dégageait cette chaleur. Elle était devenue rouge !! Il se mit à genoux, inquiet pour sa partenaire. Oublié sa frustration, sa colère ! Seule restait sa peur pour son amie. Il utilisa sa magie pour refroidir le globe. Hélas cela ne suffit pas à faire descendre la température suffisamment. Il courut prendre la lacrima que lui avait confiée le maître au cas où. Elle se trouvait sur le comptoir. Il appela Fairy Hill. Il trouva Erza à l'autre bout.

- "Erza !! Va vite réveiller Wendy et rappliquaient à la guilde ! La sphère de Lucy s'est mise à chauffer et à rougir. Je n'arrive pas à faire baisser la chaleur !!"

- "Nous arrivons !! Appelle le maître et habilles-toi !!" Cria-t-elle en s'éloignant en courant.

Grey chercha un caleçon dans son sac. Heureusement qu'il avait pris de quoi se changer. Il appela le maître qui lui dit qu'il arrivait également. Il se retourna et alla vers la sphère pour continuer à la refroidir autant que possible.  
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>

Note de l'auteur : Chapitre en partie censuré (lemon un peu trop "chaud"). Version complète en VIP. 

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 8 : Lucy !! 13/05/2014


Ça faisait près de 20 minutes que Grey essayait de faire baisser la température de la bulle. Il entendit les portes de la guilde s'ouvrirent. Il tourna la tête et vit Erza et Wendy entraient en courant et s'arrêtaient devant la sphère rougeoyante de Lucy.

- "Que s'est-il passé Grey ? Et pourquoi es-tu en caleçon ? Je t'ai dit de t'habiller tout à l'heure, il me semble !!!", hurla Erza. 

- "Tu crois que j'ai eu le temps de le faire peut-être ? J'ai appelé le maître, d'ailleurs il arrive ! Ensuite je me suis mis à refroidir Lucy ! J'ai préféré l'aider plutôt que de préserver votre pudeur !!!", expliqua-t-il énervé par la situation.

- "Je ne comprends pas ! Lucy n'a rien, son état à l'air bon, mais avec cette sphère c'est difficile de juger. Grey, qu'est-ce qu'il s'est passé quand tu as découvert ça ?" demanda-t-elle en se retournant pour voir le mage constructeur.

- "Heu, en fait, heu...", bégaya-t-il. 

- "Lucy est peut-être en danger, alors tu t'expliques !!! ", cria Erza en le toisant de sa colère et ainsi que de sa peur pour son amie.

- "Je dormais là quand j'ai senti une sorte de brûlure sous ma main", raconta-t-il en montrant les draps sur la table.  "Cela m'a réveillé. J'avais dans mon sommeil posé ma main sur la surface du globe. Quand j'ai vu sa couleur et sa température, j'ai commencé à la rafraîchir avec ma glace. Mais ça n'avait pas l'air de faire effet, alors je vous ai appelé et je t'ai parlé Erza. Voilà !!"
 
La porte de la guilde s'ouvrit à nouveau, c'était le maître. Il avait une expression inquiète sur le visage.

- "Wendy, peux-tu faire quelque chose ? Lucy est-elle en danger ?"

- "Non, Lucy n'a pas l'air en danger pour l'instant. Et je ne comprends pas ce qui a provoqué ça !", répondit-elle avec incompréhension. 

- "Grey, viens avec moi", demanda Makaroff en faisant un mouvement du menton en direction du comptoir de bar.
 
- "Je vois bien que tu as l'air gêné, alors maintenant que je suis le seul à pouvoir t'entendre, tu peux me dire ce qu'il s'est passé", ajouta-t-il.

- "Le vieux ! Bon, je me suis réveillé avec la paume de la main posée sur le globe, il était brulant. Je me suis aperçu que je ne portais plus mon caleçon. J'ai dû me l'arracher durant la nuit", dit-il en tournant sa tête qui prenait des couleurs.

- "Ce n'est pas tout n'est-ce pas ?", insista le maître.

- "J'ai dû l'enlever pendant que je faisais un rêve, heu comment dire... un rêve osé quoi !", finit par avouer Grey.

- "Si Lucy est un peu lucide dans cette chose, peut-être qu'elle a ressenti ton état. Car je suppose qu'à ton réveil tu devais être assez fièrement « dressé » !!"
 
Il vit les joues de notre mage constructeur prendre une teinte plus soutenue que toute à l'heure.
 
- "Avec qui étais-tu dans ce rêve ?", questionna le vieil homme avec suspicion.

- "Je ne vois pas en quoi ça te regarde, le vieux !!", cria-t-il tout rouge.

- "Ça ne va pas de parler au maître comme ça !!! ", arriva Erza en frappant Grey sur la tête.

- "C'était Lucy, n'est-ce pas ?", s'exclaffa Makaroff à gorge déployée.

- "Maître, la sphère commence à reprendre sa couleur d'origine !!", sauta Wendy toute contente que la situation s'arrange.

- "C'est une fausse alerte, les enfants. Il vaut mieux que nous retournions tous dormir, surtout toi Grey, car demain, je compte bien que Lucy sorte de cette bulle. C'est compris ??", ajouta-t-il en fixant Grey.

- "Maître, il faut peut-être que je remplace Grey pour le reste de la nuit ?", proposa Titania en regardant le brun de travers.

- "Oui, ça sera mieux. Il dormira surement mieux dans son lit. Mais s'il se passe encore quelque chose, préviens-moi !!!"

Cela ne plut pas à Grey de se faire remplacer comme cela. Ce n'était pas de sa faute. Il ne pouvait contrôler son subconscient ! Merde !!! Ce rêve l'aura fait chier jusqu'au bout ! Non seulement, il n'était pas vrai mais en plus il avait dû s'expliquer devant le maître et Erza. Il attrapa le sac qui contenait ses affaires ainsi que le caleçon déchiré qu'il avait oublié sur le sol. Heureusement qu'Erza et Wendy ne l'avais pas vu. Avant de sortir, il se retourna. Il vit que la bulle contenant Lucy perdait réellement sa rougeur. Serait-il possible que ce soit son rêve qui était arrivé jusqu'à Lucy ? Si ça l'était, il espérait que Lucy ne se rappellerait de rien à son réveil !! Il sortit et prit la direction de son appartement.

- "Oui, le maître avait raison, DEMAIN, demain Lucy sera sortie ! Je ferai tout pour ça !!", jura Grey. 
 
Une fois arrivé chez lui, il prit la direction de sa salle-de-bain. Il avait besoin d'une bonne douche glacée. Il y avait trop longtemps qu'il n'avait pas partagé le lit d'une femme. Il ne voyait que cette explication pour fantasmer autant sur Lucy. Bien sûr, depuis qu'elle avait rejoint la guilde, ce n'était pas la première fois qu'il faisait des rêves érotiques sur elle mais jamais ils n'avaient pris une telle dimension. Il avait l'impression que ces rêves étaient la réalité. Il ne prit pas la peine d'enlever son caleçon et entra dans la cabine de douche. Il ouvrit l'eau froide et la laissa s'écouler le long de son corps qui était encore en feu. Il ne pouvait se débarrasser des sensations que l'étreinte d'avec Lucy lui avait fait ressentir. Il se pencha et s'appuya des deux mains contre le carrelage de la cabine, l'eau glissant dans sa nuque et longeant son dos.

Après une demi-heure, il sortit, enleva son caleçon dégoulinant d'eau et alla dans sa chambre, nu. Il se coucha sur son lit, les bras croisés derrière la nuque. Il fixa le plafond. Il n'arriverait pas à dormir. S'il dormait, ne ferait-il pas d'autres rêves de Lucy ? Il avait peut-être atteint l'orgasme lors du dernier mais... il ne savait pas...

- "Est-ce de savoir que tout n'avait été qu'un rêve ? Mais également pas seulement un rêve ? Génial, Grey, tu es en train de t'embrouiller tout seul !! En plus ça ne veut rien dire. Tu te prends la tête pour que dalle !!! Essaye tout de même de dormir, tu auras besoin de toute ta force pour libérer Lucy. Tu ne veux pas que Léon pense que tu n'aurais rien pu faire sans lui. Il a déjà la grosse tête sans ça !!!", dit-il en se tournant sur le côté. Il ferma les yeux en espérant trouver le sommeil.
 
Au même moment dans la guilde, Erza s'était occupée de changer les draps. Ils étaient trempés de sueur mais pas seulement. « Qu'est-ce qui s'était passé ici ? » était la question qui tournée en boucle dans sa tête. Elle regarda la bulle de Lucy. Elle posa sa main sur la surface, la chaleur n'était plus présente.

- "Lucy, tiens encore cette nuit ! S'il te plait !! Demain, nous pourrons enfin te tenir à nouveau dans nos bras", jura-t-elle.
 
Dès la première heure, Natsu défonça les portes de la guilde à coup de pied, pressé de revoir Lucy. Happy volait à côté de lui à moitié endormi. Il réveilla Erza. Elle n'était pas enchantée de ce réveil. Elle le démontra en lançant ses épées vers Natsu. Il se retrouva épinglé au mur près des portes. Happy s'enfuit sans demander son reste. Erza était à la place de l'autre nudiste. S'il avait su, il n'aurait pas fait tout ce boucan. Mira arriva et salua Erza comme si rien d'anormal ne se passait.

- "Tu as eu une bonne nuit, Erza ? Ce n'était pas Grey qui devait rester hier soir ?", demanda la mage du satan soul en passant derrière son comptoir.

- "Si, mais dans la nuit, il a appelé car la sphère de Lucy s'était mise à rougir et à chauffer. Il a eu peur et demanda l'aide de Wendy", raconta Erza. 

- "Lucy va bien j'espère ?!!", supposa Mira avec angoisse.

- "Oui, ça s'est calmé peu après. Mais le maître, qui avait été prévenu, a conseillé à Grey de se reposer pour aujourd'hui. Je me suis donc proposée pour veiller sur elle le reste de la nuit.

- "Il va voir ce glaçon de ne pas avoir réussi à veiller sur Lucy une seule nuit. Je vais lui...", Erza eut assez d'entendre hurler Natsu.

 Elle lui donna un coup de poing en plein visage alors que le pauvre venait à peine de se détacher du mur.

- "Mira, tu peux surveiller Lucy pendant que je vais me rafraîchir à l'infirmerie ?", demanda-t-elle.

Elle partit en direction de l'infirmerie sans attendre la réponse de la démone. A son retour, la guilde c'était remplie de mages. Elle put voir le Maître qui discutait avec Léon. Ah, il était arrivé. Il ne manquait plus que Grey et ils pourraient commencer leurs attaques pour sortir Lucy. Natsu avait récupéré de son coup et gesticulait à côté de Roméo.
 
La porte de la guilde s'ouvrit, hélas ce n'était pas le mage de glace de Fairy Tail mais celui de foudre. Erza n'en revenait toujours pas qu'il forme un couple avec Mira et cela depuis des mois sans que personne n'en sache rien ! Elle devint d'ailleurs toute rouge quand Luxus attrapa Mira par le devant de sa robe et la tira par-dessus le comptoir pour... Mais si, pour l'embrasser devant tout le monde. Quoi que depuis la révélation de hier, ils n'avaient plus à se cacher. Le baiser dura plusieurs minutes dans un silence comme il en existe rarement dans cette guilde. Tous regardés l'échange passionné des deux mages de rang S. Le comptoir qui les séparaient ne semblé pas les gêner le moins du monde.

 - "Vous savez qu'il y a des chambres pour ça !!!", cria un membre de la guilde.

Luxus et Mira se séparèrent en souriant.

- "Et tu crois que l'on sort d'où tous les deux ?", dit-il avec un sourire narquois.
 
Sourire qui s'agrandit encore en voyant rougir son amante. Lui qui ne voulait pas que la guilde soit au courant, il savourait son erreur. Pouvoir fusiller des yeux les imbéciles qui bavaient après elle. Pouvoir la titiller toute la journée en public. Oui, il acceptait volontiers cette erreur de jugement qu'était d'avoir voulu le cacher. Il se dirigea vers la table au fond de la salle pour y attendre la commande que lui servira Mira et voir si les morveux allaient réussir à sortir Lucy de là. Il voulait surtout être là pour protéger sa démone.
 
La porte s'ouvrit à nouveau et cette fois ce fut celui qu'ils attendaient tous pour commencer.

- "Grey, ça fait une heure que l'on t'attend !!", s'énerva Erza.

- "Je n'ai pas réussi à me rendormir avant 5 heures du mat, alors lâche-moi un peu, Ok !!!"

Il était rare de voir Grey répondre sur ce ton à Erza. D'habitude, avec l'autre salamandre, il s'écrasait face à elle. Il devait vraiment être sur les nerfs ou alors suicidaire.

- "Bon on commence puisque je vois que Léon est là ! Tu sais ce qu'il faut faire ? Le maître te l'a expliqué ?", ajouta-t-il en avançant vers l'autre disciple d' Oul.

- "Oui ! Je ne suis pas aussi lent d'esprit que toi !! On va lancer une attaque qui en se choquant avec celle de feu de l'imbécile et d'autres fera normalement exploser la bulle dans laquelle votre constellationniste est emprisonnée. Alors qu'est-ce qu'on attend, allons-y !!", proposa Léon Bastia. 

- "Que tous les mages qui n'interviennent pas aillent au premier où ils seront à l'abri de représailles", dit Makaroff.

- "De quelles représailles vous parlaient ?", demanda le mage de glace de Lamia Scale dans le vide alors que Grey, Natsu, Roméo et Macao se mettaient en place, le feu contre la glace.

Léon s'approcha de Grey et lui posa la question des représailles. Notre brun ne lui répondit pas. Il joignit ses deux mains, une brume de glace se forma autour. Natsu et les autres avaient leurs poings en feu. Il ne manquait que le co-disciple de Grey. Il prit lui aussi position.

- "Allez-y, mes enfants et libérez-la !!!", cria Makaroff. 

C'était le signal. La glace et le feu se jetèrent l'un sur l'autre. Ils explosèrent. Le souffle les fit reculer de plusieurs mètres. Les mages se protégèrent le visage de leurs bras. Quand ils purent voir à nouveau, ce qu'ils avaient devant eux les stupéfièrent. La sphère n'était plus, il n'y avait plus rien là où se situait Lucy et sa bulle. L'explosion avait-elle tout fait disparaître ? Lucy comprise ? Les mages responsables de l'attaque se tournèrent vers Makaroff à l'étage. Lui aussi était en état de choc. Leur souhait de retrouver Lucy les aurait poussés à mettre trop de force ?
 
On pouvait entendre certains mages pleuraient, ne comprenant pas ce qu'il s'était passé. Un cri surgit de la foule au premier, c'était Happy, il avait les yeux pleins de larmes et montrait quelque chose avec sa patte.

- "Lucy !!!! Elle est là, par terre !!!"

Tous regardèrent vers l'endroit que désignait l'exceed bleu. En effet, allongée par terre, Lucy commençait à ouvrir les yeux. Natsu et Grey coururent vers elle, vite rejoint par le reste de la guilde.

- "Mais laissez passer Wendy pour qu'elle puisse l'examiner !!", hurla Mira en frayant un passage pour la dragon slayer céleste.

- "Lucy, tu vas bien ? Laisse-moi t'examiner. Tu es peut-être blessée. Ne bouge pas !", ajouta la petite mage en voyant la tentative de Lucy de se dresser.

- "Non, je vais bien, merci de t'inquiéter Wendy. Pourquoi je suis allongée sur le sol de la guilde ?", demanda la survivante en regardant toutes les personnes présentes autour d'elle.

Grey fut saisit quand elle posa cette question. Elle avait posait cette même question dans son rêve avec les mêmes mots. Était-ce une coïncidence ?

- "Tu sembles aller bien. Tu n'as pas de blessure, as-tu mal quelque part ?", questionna Wendy. 

- "Non. Qu'est-ce qu'il s'est passé, les amis ? Je me rappelle de l'horloge et plus rien. Pourquoi ? C'était un cauchemar ?"

- "Non, hélas Lucy. Tu as bien était prisonnière de l'horloge mais tu as réussi à la désassembler. Cependant tu as été propulsée dans le ciel et nous n'avons pas pu te retrouver avant...", déclara Makaroff. 

- "C'était quand ? Vous paraissez avoir changé, alors c'est arrivé quand ?"

- "Cela est arrivé il y a un an. Mais ne t'inquiète pas, tu sembles avoir été protégée dans une sorte de bulle. Tu étais en sommeil, sans blessure. Wendy et Polyussica ont dit que cette bulle ressemblait en plus petit à ce qui nous est arrivé sur Tenrô. Nous sommes tellement contents de te retrouver enfin !!", tenta de la consoler Erza

- "Et mes clés !!! Que sont-elles devenues ?", s'inquiéta-t-elle.

- "Tes clés... Les contrats que tu as passé avec tes esprits ont été rompus quand tu as disparu. C'est pourquoi certains ont cru que tu étais morte. Mais pas tous ne t'en fait pas. Aucun membre de l'équipe ne l'a cru. Malheureusement après l'affaire de l'horloge et donc ta disparition, il ne restait plus qu'une seule constellationniste. Loki a forcé sa porte pour nous demander de lui confier tes clés quelques mois plus tard. Nous nous somme renseignés sur elle, elle aime les esprits, tout comme toi. Nous lui avons alors confié tes clés", dit Grey.

- "Hier, elle ainsi que son équipe étaient là. Loki t'as vu, il est allé en référer au roi des esprits et demander à Crux de se renseigner sur cette sphère", expliqua Mira.

- "Ton esprit n'a rien trouvé. Les mages de Sabertooth devaient être présents ce matin mais dans la nuit, ils ont été appelés, un de leur membre est rentré blessé. Ils sont donc retournés chez eux. Mais ils ont promis de revenir plus tard, mon enfant". 

- "C'est bien beau tout ça, mais Lucy est de retour, il faut faire la fête !!!!!!", dit l'ivrogne de service. 
 
Toute la guilde fut emportée par cette joie, ils commencèrent à demander à boire. Grey aida Lucy à se redresser car elle était toujours assise par terre.

- "Merci, Grey", dit –elle la voix tremblotante.

Happy en profita pour se jeter dans sa poitrine et demanda un câlin. Il lui expliqua qu'elle lui avait horriblement manquée. Que tout le monde était triste. Lucy le consola en le serrant contre elle. Puis vint le tour de Lucy d'être serré contre l'armure d'Erza. Elle passa dans les bras de presque toute la guilde. Chacun lui disant combien elle lui avait manqué. Bien sûr, les hommes comme Luxus, Gadjeel et autres ne firent que lui sourire. Quoique, pouvait-on qualifier de sourire certaines des grimaces faites ? Il y avait pourtant une personne qui sans être aussi froide qu'eux aurait tout de même dû l'enlacer ! Mais il l'évitait. Pourquoi ? Elle profita d'être tranquille un moment pour s'approcher de lui.

- "Grey, je peux savoir pourquoi tu m'évites ? J'ai fait quelque chose de mal ? Tu n'es pas heureux ?"

Encore une fois, c'était les mêmes mots que dans son rêve.

- "Je suis heureux que tu sois enfin avec nous ! N'en doute pas. Je n'ai pas bien dormi la nuit dernière, je ne suis pas de bonne compagnie. Je ne veux pas te faire subir mon humeur".

- "Grey, tu peux me dire ce que j'ai raté pendant cette année ? Je voudrai savoir ce que vous avez vécu".

- "Eh bien, après ta disparition, l'équipe a éclaté. Chacun cherchait des indices pour te trouver. Nous avons interrompu les recherches. Enfin les autres, pas ceux de notre équipe. La guilde a eu besoin d'argent et de retrouver sa renommée d'il y a 7 ans. On s'est donc inscrit aux Grands Jeux Magiques. Tous ceux de l'île Tenrô ce sont entraînés pendant 3 mois. Erza, Wendy, Jubia, Reby, Jet, Droy, Happy et le chalumeau sommes allés à la plage, là où Loki nous avait offert le séjour. Nous y avons retrouvé Jellal, Ultia et Meldy. Apparemment une force magique mystérieuse était en action chaque année. Ils ne pouvaient pas y aller, ils nous ont demandés de vérifier. En échange, Ultia a débloqué notre seconde origine. Notre magie était plus puissante après. Nous avons rencontré Sabertooth qui à l'époque était dirigé par un maître exécrable et psychopathe. Fairy Tail a gagné et est devenu la guilde la plus forte de Fiore. On a découvert que la mystérieuse magie concernée une porte qui donnait sur le passé. 7 dragons en sont sortis. Nous les avons combattus et nous avons gagné. Ils sont retournés dans leur monde".

- "Grey, tu me caches quoi ? Tu as hésité à la fin. Je veux savoir !!", dit-elle en haussant le ton.

- "Les dragons slayers s'occupaient des vrais dragons et les autres mages des Jeux se battaient contre des petits dragons. L'un d'eux m'a tué, tout comme Macao et d'autres. Mais le temps est remonté de quelques minutes. J'avais gardé le souvenir de ce qu'il s'était passé et j'ai pu éviter l'attaque mortelle. Comme tous. Cependant Ultia qui était derrière ceci en est morte. Non, Lucy, ça c'est bien finit, tu le vois bien !! Ne pleure pas, s'il te plait. Je n'aurais pas dû te le dire", ajouta-t-il gêné et sachant pas quoi faire.

- "Grey, qu'as-tu encore fait pour faire pleurer Lucy ?", cria Erza en colère. 

- "Je lui ai raconté les Jeux Magiques et les dragons", essaya-t-il de se justifier.

- "Pourquoi !! Pourquoi, c'est toujours Fairy Tail qui se trouve en première ligne quand il y a de grands conflits ? Hein, pourquoi ?" Hurla Lucy au groupe. "Les démons de Zeref, Déliora, La flûte maudite, Phantom Lord, La tour du Paradis, le Nirvana, Tenrô, l'horloge infinie, les Dragons... Pourquoi est-ce à Fairy Tail de risquait la vie de ses membres !!", continua-t-elle en larmes.

- "Lucy, mon enfant, calmes-toi voyons. Notre capacité de mage nous pousse à protéger le peuple. Venir en aide aux personnes qui ne peuvent le faire elle-même".

- "J'aurais pu me réveiller dans un monde où vous seriez tous morts. Vous, ma famille, sans que je ne puisse rien faire pour vous aider !!"

- "Ne te mets pas dans cet état, nous sommes en vie !! Calmes-toi", dit Erza en voulant la serrer contre son armure.

- "Mais arrêtez de dire de me calmer !!!!!", cria la constellationniste en tapant des deux mains sur la table devant elle.
 
Une onde de choc se propagea tout autour d'elle et envoya les mages plusieurs mètres en arrière. Lucy était la seule debout. Elle avait les yeux écarquillés par l'incompréhension. Ses amis se relevèrent difficilement. Ils la regardèrent eux aussi avec stupéfaction.

- "Qu'est-ce que c'était ? Cela venait de Lucy ? Elle n'avait pas ce genre de magie !!", pensèrent certains mages.

- "C'est moi qui ai fait ça ?", demanda-t-elle inquiète.

- "Ça va aller", calma Mira.

- "Mira n'approche pas de Lucy !", conseilla Luxus. 

- "Lucy est notre amie, elle ne nous fera rien !!", répondit-elle. 

- "Sauf si elle ne se contrôle pas".

- "Laissez Lucy tranquille, vous tous. Ne t'inquiète pas, Lucy", dit Natsu.

- "Non, Luxus a raison, n'approchez pas !", dit-elle en mettant ses mains ouvertes devant elle pour leur interdire d'avancer.  

Une nouvelle vague se dirigea vers les mages qui ne purent l'éviter. Ils se firent encore propulser. Lucy eut peur et se roula en boule sur le sol, les mains contre elle pour ne plus blesser personne. Makaroff se redressa, il demanda à Natsu de porter Lucy à l'infirmerie car elle venait de s'évanouir. 
 
<< Chapitre précédent - <<Chapitre précédent VIP- Chapitre suivant >>

8) Note de l'auteur : Désolé pour le lemon promis, il sera au prochain chapitre. Celui-ci a été plus long que prévu. :o

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 9 : L’étreinte de vérité 24/05/2014


Chapitre 9 : L’étreinte de vérité

 
Chapitre 9 : L’étreinte de vérité
Présences de lemon dans ce chapitre

Les autres membres de Fairy Tail décidèrent de ranger la guilde. Il faisait nuit. Jet alla chercher Polyussica. A leur retour, elle examina Lucy et détecta une forte hausse de magie venant d'elle. Mais il se faisait tard. Elle ferait des examens plus approfondis demain.

- "Natsu, tu vas rester avec elle cette nuit, d'accord", ordonna Makaroff.

- "Oui le vieux".

Chacun rentra chez lui en se questionnant sur Lucy et son nouveau pouvoir. Grey s'en voulait, sans son histoire, elle ne se serait pas énervée et n'aurait pas fait ce carnage.

Il arriva chez lui surement par habitude tellement il était perdu dans ses pensées. Qu'avait donc Lucy ? Etait-ce un effet de son enfermement dans cette bulle ? Il ne savait pas comment l'aider. Il monta à son appartement, lâcha son sac sur le sol et se dirigea vers son lit. Il s'y affala et posa son avant-bras sur ses yeux. Il prendrait sa douche dans quelques minutes. Il avait besoin de faire le vide dans sa tête. Il ne put se doucher. Il s'était endormi.
 
Un coup sur la porte de son appartement le réveilla. Il regarda le réveil sur sa table de nuit, il était 1 heure du matin. Il avait dû s'endormir sans s'en rendre compte. Un nouveau coup fut frappé. Il se leva en se demandant qui pouvait bien venir à cette heure-ci. Il pensa à Lucy, il lui était peut-être arrivé quelque chose. Il avança plus vite et ouvrit la porte. Grey ne s'attendait pas à trouver sa coéquipière derrière la porte.

- "Lucy, que fais-tu là ? Il est tard et Natsu devait veiller sur toi à l'infirmerie".

- "Natsu et Happy sont bien à l'infirmerie, ils dorment. Je peux entrer ? Il pleut dehors et je commence à avoir froid", dit-elle en grelottant.

- "Bien sûr, excuse-moi ! Entre. Je vais te chercher des vêtements pour te changer".
 
Il revint avec un pantalon et une chemise. Il lui apporta également des serviettes dans la petite salle de bain qui jouxte sa chambre.

- "Tu peux prendre une douche pour te réchauffer. J'ai mis des serviettes propres dans la salle d'eau et des vêtements sur mon lit. Je vais dans la cuisine pour te préparer du chocolat chaud".
 
Il partit en la laissant dans la chambre. Il entendit l'eau couler. Il prit deux tasses dans un placard. Il se fit un café et commença à faire fondre le chocolat avec du lait dans une casserole. Il savait que Lucy adorée le faire comme ça. C'est pourquoi il avait toujours de quoi en faire chez lui. Bien qu'en y repensant, c'était la première fois qu'elle venait ici. Comment avait-elle su où il habitait ? Il se retourna avec la casserole en main pour remplir la tasse de Lucy quand du coin de l'½il il la vit à la porte de la cuisine. Il suspendit son geste et décida qu'il serait moins dangereux de poser la casserole sur la table. Lucy se tenait devant lui simplement vêtue de sa chemise. Où était le pantalon qu'il lui avait prêté ?

- "Tu... Tu n'as pas mis le pantalon ?? Il... euh..." Bafouilla-t-il.

- "J'ai voulu le mettre mais il était trop grand. Il n'arrêtait pas de tomber malgré la ceinture. La chemise est suffisamment longue, non ?" Demanda-t-elle en rougissant.

Grey prit la casserole sur la table et la vida dans la tasse. Il avait du mal à cause des tremblements de sa main. Ces deux derniers jours allaient avoir raison de lui ou du moins de ses nerfs. Il montra d'un signe une chaise à Lucy. Lui préféra rester debout appuyé sur le bord de l'évier avec pour plus de sécurité ses deux mains autour de sa tasse de café. Il regarda Lucy boire son chocolat.

- "Je peux savoir pourquoi tu es venue en pleine nuit jusqu'à chez moi, Lucy ? Dans ton état, tu ne devrais pas te promener toute seule dans l'obscurité".

- "Je n'arrivais plus à dormir et j'ai repensé à tout ce que tu m'as raconté sur l'attaque des dragons. Ce n'est pas de ta faute Grey", ajouta-t-elle après un moment de silence.

- "Je sais que ce n'est pas de ma faute si les dragons ont attaqués", répondit-il en souriant.

- "Non, je ne parle pas de ça. Je te parle de la mort d'Ultia. Ce n'est pas de ta faute ! J'ai vu dans tes yeux que tu t'en voulais. Je pense que tu as fait un rapprochement avec la mort, non, la disparition d'Oul", expliqua Lucy doucement.

Grey se figea en entendant cela. Comment avait-elle su ce qu'il ressentait ? La mère et la fille était morte en le sauvant. Il était forcément fautif.

- "Grey, Ultia était-elle près de toi quand tu as été touché par ce, ce mini dragon je crois ?" Demanda-t-elle en fronçant les sourcils.

- "Non, elle n'était pas près de moi. Pourquoi cette question. Elle est morte et ..."

- "Dans ce cas, son sacrifice ne te concernait pas Grey. Elle ne pouvait pas savoir que tu avais été blessé ou tué. Elle a fait ce choix pour une autre raison. Elle t'a sauvé, oui et je ne l'en remercierais jamais assez. Mais elle a également sauvé d'autres personnes comme Macao tu m'as dit. Elle a permis à nos amis de prendre l'avantage. Tu es très important Grey, cependant ne réduis pas son geste à ta seule vie. Elle a sauvé le monde !!", haussa-t-elle le ton. 

- "Tu n'étais pas là, Lucy. Non, ne me coupe pas ! Je ne t'ai raconté ce qu'il s'était passé seulement pour que tu ne te sentes pas trop exclue de cette année de nos vies. Et en quoi, trois heures, tu as vu ce que les autres n'ont pas su voir en plusieurs mois. Comment Lucy ?" demanda Grey en lui attrapant les épaules pour la voir face à face. 

- "Grey, j'étais là sur l'île de Galûna quand tu nous as expliqué la disparition de ton maître Oul. Tu as dit qu'elle était morte par ta faute car tu avais voulu battre Déliora tout seul. L'expression de ton visage d'alors était le même que celui d'aujourd'hui. Il n'était pas bien difficile de voir que tu t'en voulais pour Ultia aussi", dit-elle en prenant les mains de son nakama. 

Elle posa ensuite sa main droite sur la joue de son ami puis le prit dans ses bras. Il ne répondit pas tout de suite à son geste. Il referma finalement ses propres bras sur elle et la serra contre lui. Il enfouit son visage dans ses cheveux blonds qui sentaient son propre shampoing. Lucy s'écarta de Grey en rougissant.

- "J'ai mis mes vêtements à sécher sur une chaise dans ta chambre, j'espère que ça ne te gêne pas", ajouta-t-elle pour changer de sujet.
 
Grey était déçu de cet éloignement. Il aurait bien aimé la garder un peu plus longtemps dans ses bras.

- "Grey, reprends-toi à la fin. Lucy est ton amie, alors tu vas arrêter de repenser à tes fantasmes !!! " Pensa-t-il en colère contre lui-même.

- "Non, tu as bien fait. Je vais même les mettre près du chauffage et l'allumer pour qu'ils sèchent plus vite", dit-il en allant dans sa chambre suivi par Lucy.

Il vit le pantalon non mis sur le lit. Quand il finit de faire ce qu'il avait dit, Lucy était en train de regarder les livres qu'il avait dans sa bibliothèque.

- "Je vois que tu as des goûts très éclectiques pour la lecture. Ne le prends pas mal mais je n'aurais pas pensé que tu aimais lire bien que je t'ai souvent retrouvé avec mes histoires en mains", commenta-t-elle en souriant.

- "Je ne suis pas complètement ignare comme l'autre imbécile de dragon. Quand je suis seul, j'aime bien lire", répondit-il en se rapprochant d'elle.

Lucy se recula et entra en collision avec Grey. Il la rattrapa par les épaules. Il laissa ses mains glisser le long de ses bras.

- "Tu n'as pas froid ? Je peux te donner quelque chose de plus chaud".

Il espérait qu'elle réponde non. Il la trouvait si excitante dans sa chemise. Mais il ne devait pas penser cela. Elle fit un signe négatif et se dirigea vers la commode où se trouvait un unique cadre. Elle le prit à la main. Il s'agissait d'un dessin de Readers. Grey le lui avait subtilisé il y a plusieurs mois après la disparition de Lucy. Il représentait les membres de leur équipe récente c'est-à-dire Erza mangeant son fraisier avec à côté d'elle Wendy et Carla discutant. Michelle, avant qu'elle devienne une ennemie, qui pleurait devant un plateau renversé au sol. Mais surtout en premier plan, Lucy disputant Natsu et lui pour avoir fait renverser le plateau de nourriture de Michelle par une de nos nouvelles bastons.

- "Je me rappelle de ce jour. Natsu et toi avaient encore provoqué une baston", dit-elle en effleurant l'image et surtout Michelle avant de reposer le cadre sur le meuble. "Dire que j'aurais pu ne plus vivre de tels moments avec vous mes amis".

- "C'est de notre faute, nous n'avons pas su identifier l'ennemi, ni te protéger".

- "Ne dit plus jamais ça !" S'énerva-t-elle ce qui provoqua une petite onde qui envoya voler le cadre.

Lucy se mit à pleurer en regardant ses mains où se situait apparemment le contrôle de ces ondes. Il s'approcha doucement d'elle pour la consoler mais elle recula en faisant non de la tête. Grey passa outre et la prit dans ses bras.

- "Ce n'est rien, Lucy ! Il suffira de changer le verre. Calme-toi, s'il te plait".
 
Il ne savait pas vraiment comment l'aider. Il n'était définitivement pas doué pour ça. Elle continua de pleurer en s'accrochant à son cou. Il lui caressa le dos en essayant de ne pas penser à ce qu'il venait de découvrir. Elle ne portait pas de soutien-gorge ! Il ne put contrôler ses mains qui descendirent plus bas sur ses reins et ses hanches. Rien là non plus. Elle ne portait rien sous sa chemise.

- "Grey, ce n'est pas le moment de penser à ça ! Console-la et ne profite pas de sa détresse !" S'admonesta-t-il.

Mais comment voulez-vous résister quand une femme magnifique et pratiquement nue se colle encore plus à vous ? Il essaya de se dégager, il n'y réussit pas. Elle restait collée à lui. Au bout d'un moment, elle releva la tête de son cou et le fixa les yeux encore larmoyants. Il l'a vu rougir. Elle s'écarta d'elle-même mais elle ne le regardait plus. Il voyait qu'elle évitait de poser les yeux sur lui.

- "Lucy, qu'est-ce qu'il se passe ? Tu as peur de moi ? J'ai fait..."

- "Non, tu n'as rien fait. J'ai eu comme un flash, c'est rien", le coupa-t-elle.

- "Quel genre de flash ? Et pourquoi tu ne peux me regarder ?" Demanda-t-il en l'attrapant par les épaules pour la forcer à poser de nouveau les yeux sur lui.

- "Rien, je te dis", répéta-t-elle en détournant la tête.

- "Lucy !!!"

- "J'ai... J'ai vu des images. Elles étaient à la guilde, mais..."

Elle ne put finir, et rougit encore plus. Grey avait peur de savoir de quelles images Lucy se rappelait. Et dans ce cas, soit ils avaient partagé les mêmes rêves, soit ce n'étaient pas des rêves. Il n'osait pas lui demander. Mais il voulait savoir s'il devenait fou.

- "Continues Lucy ! Qu'as-tu vu ?" demanda Grey avec un peu d'impatience. 

- "Je t'ai vu Grey, tu étais dos au mur dans la lingerie et je... je me collais à toi", finit-elle par dire le visage encore plus rouge. Mais elle poursuivit son explication sous le regard profond de Grey. "Ensuite, je me suis vu allonger sur une table de la guilde et tu... tu... ma poitrine... baisers..." Le reste de sa phrase devint saccadé.
 
Mais Grey avait compris l'essentiel à savoir qu'ils étaient vraiment deux lors de leurs étreintes, rêve ou pas !! Il poussa un soupir de soulagement qui fit redresser la tête de notre blonde.

- "Je te raconte ça et tout ce que tu trouves à faire est de soupirer !!! Non, mais qu'est-ce qui ne va pas chez toi ? Ah moins que Monsieur le grand séducteur est habitué à ce que les femmes lui racontent ce genre de fantasme ou autre !! Tu souris en plus, j'en ai assez même si mes vêtements ne sont pas secs je pars maintenant !! Laisse-moi partir !!" Ajouta-t-elle en sentant Grey la retenir.

Il lui attrapa son deuxième bras pour la mettre bien en face de lui et l'embrassa. Elle résista un petit moment puis se laissa aller dans ses bras si puissants. Il approfondit leur échange en la serrant encore plus fort contre lui. Il voulait partager autre chose avec elle que des rêves ou des fantasmes après toute cette frustration. Il glissa une de ses mains dans son dos et remonta entre ses omoplates puis sur sa nuque. Il lui fit pencher la tête en arrière pour pouvoir mieux l'embrasser. Elle poussa un gémissement de plaisir sous cet assaut. Il dévia ses lèvres de sa bouche pour déposer des baisers sur son visage bien réel. Lucy ouvrit les yeux et il se perdit dans ses magnifiques iris marron. Elle enroula ses bras autour de son cou en signe d'accord pour aller plus loin. Ils n'arrivaient plus à se séparer, le barrage de leur envies venait de céder. Grey enroula ses bras sur sa taille et la souleva. Elle croisa ses jambes autour de ses hanches et le laissa l'emmener sur le lit de notre mage de glace. Il la déposa aussi doucement que possible. Malgré les fausses étreintes qu'ils avaient vécu qui n'étaient que passion, il ne savait pourquoi mais cette fois-ci il voulait plus. Plus que de la fougue, plus que qu'une simple étreinte. Il ne savait pas quoi, mais juste plus ! Il se positionna sur elle, elle l'accueillit entre ses bras si réconfortants. Grey s'appuya sur ses avant-bras et la fixa comme s'il voulait figer son image dans sa tête. Il caressa sa joue droite légèrement avec le dos de sa main gauche. Lucy lui fit un petit sourire et lui caressa le torse.

- "Tu es magnifique Lucy !" Susurra-t-il.
 
Lucy se figea à l'entente de ces mots.

- "Grey, je suis déjà dans ton lit, tu n'as pas besoin de mentir en me complimentant !"

- "Qu'est-ce que tu racontes ! Je n'ai jamais menti pour mettre une femme dans mon lit. Tu sais que j'ai eu suffisamment de problèmes avec ma franchise. Si je te dis que tu es magnifique c'est vrai !!" Haussa-t-il la voix.

Elle le regarda dans les yeux et dut y voir sa sincérité. Elle lui fit un sourire éblouissant et attira son visage vers le sien pour l'embrasser. Elle enroula ses jambes autour de ses reins et se frotta contre lui pour l'inciter à reprendre là où ils s'étaient arrêtés. Grey sourit contre ses lèvres. Il remonta sa main vers les boutons de la chemise et commença à les défaire. Une fois sa poitrine dénudée, il quitta sa bouche pour s'occuper de ses si beaux atouts. Il les cajola, les lécha, les mordilla. Pas un seul millimètre de ses seins n'échappa à son attention. Lui n'était que douceur, elle n'était que soupir. Cependant à un moment, il ne put supporter que cette chemise soit encore sur elle. Il arracha les deux derniers boutons attachés qui volèrent dans la pièce. Grey pouvait enfin la voir dans toute sa nudité. Il voulait aller doucement car leurs précédentes étreintes n'étaient hélas que des rêves, Lucy devait donc être toujours vierge. Il laissa sa bouche embrasser une ligne imaginaire qui allait de sa poitrine à son nombril et continua plus bas. Il se retrouva bientôt avec les jambes croisées de Lucy autour de son cou. Sa tête était nichée entre ses cuisses à rendre hommage à sa féminité. Il sentit quand elle allait jouir à la crispation de ses doigts dans sa chevelure brune et au serrement de ses muscles intimes autour de ses doigts à lui en elle. Elle hurla son plaisir dans son nom. Grey ne put plus se retenir, il prit un des préservatif dans le tiroir de la table de chevet, l'enfila et entra doucement en elle. Il sentit une légère résistance avant d'être entièrement enfouis. Il commença son mouvement de vas et viens en la regardant dans les yeux qu'elle avait ouverts en le sentant en elle. Il accéléra le rythme sans jamais qu'ils ne se quittent du regard. Ils se perdaient l'un dans l'autre dans les deux sens du terme. Lucy jouit à nouveau, Grey la suivit après un dernier coup de rein. Il s'écroula sur elle à bout de souffle. Quelques minutes après, il trouva la force de se dégager de son étreinte pour rouler à côté. Il se débarrassa du préservatif en le jetant dans la corbeille à gauche du lit. Lucy avait, elle, basculé sur son flanc droit, le dos tourné à Grey. Il se rapprocha d'elle et la prit dans ses bras en se collant à son dos. Elle posa sa main sur celle de Grey qui reposait maintenant sur son ventre. Ils s'endormirent dans cette position.

- "Je n'ai jamais été aussi tendre avec aucunes de mes précédentes conquêtes. Non, Lucy est plus que cela !!" Une autre pensée lui vint : "La légère résistance ressentit lorsqu'il était en Lucy n'était pas celle de sa virginité !!!" Pensa-t-il avant que ses yeux se ferment contre son gré. 
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail

Chapitre 10 : La révélation 06/06/2014


Grey se réveilla. Il ne sentit plus le corps de Lucy contre lui. Il tendit le bras pour fouiller le lit n'osant pas ouvrir les yeux. Il le trouva vide et il n'entendait aucun bruit venant de la salle de bain. Il ouvrit enfin les yeux, sur son réveil l'heure indiquait 9 heures 45. Elle devait déjà être partie pour la guilde. Il s'assit au bord du lit. Son lit ne sentait que son propre gel douche, ce qui était normal car elle l'avait utilisée. Il prit conscience qu'il avait peur. Peur que ce ne soit qu'une illusion. Il avait du mal avec la réalité en ce moment. Il avait patienté cependant il ne put se retenir de regarder dans la corbeille à côté de son lit. Il eut le souffle coupé. Elle était vide ! Il avait pourtant jeté son préservatif là hier soir. Ce n'était pas possible !! Il se prit la tête entre les mains.
 
Au bout de quelques minutes Grey décida de prendre une douche et de partir pour la guilde et en avoir le c½ur net. Une fois douché et habillé, il se dirigea vers la sortie quand il entendit crisser sous sa chaussure. Il vit qu'il s'agissait d'un bouton de chemise. Il le ramassa. Il était bleu !! Il se souvint qu'il avait arraché les deux derniers boutons de la chemise que portait Lucy dans sa précipitation. Enfin une preuve de son passage. Il se mit à chercher d'autres indices. Le cadre qu'elle avait fait voler en l'air, se trouvait bien sur la commode mais il n'avait plus de verre. Elle avait dû ramasser les morceaux. La poubelle, bien sûr !! Elle avait dû mettre les morceaux de verre dans la corbeille avec le préservatif. Il partit vers la cuisine et vit les tasses qu'ils avaient utilisés hier sur l'égouttoir.
 
- "Mais quel idiot Grey, elle a fait le ménage sans te réveiller. C'est tout !!!" se fustigea-t-il. 

Il sentit une grande bouffée d'allégresse l'envahir. Il avait véritablement passé la nuit avec Lucy. Une idée lui passa en tête; Lucy n'était plus vierge !! Comment, non plutôt, qui lui a pris sa virginité? Il n'avait. Pas entendu dire qu'elle avait eu un petit ami. Et il ne voyait pas Lucy coucher avec un inconnu. Il verrait cela avec elle à la guilde. Il partit donc pour avoir ces réponses.
 
Dès qu'il entra, il la vit accordée au comptoir, parlant avec Mira. Il voulut s'avancer vers elle mais il fut intercepté par Natsu. Cet abruti était déjà en boule.

- "Qu'est-ce que tu as le chalumeau ? Tu es bien énervé ce matin", dit-il avec un air narquois.

- "Lucy a réussi à me fausser compagnie ce matin, je ne me suis pas réveillé !! Je ne l'ai pas entendu. Ni Happy. Elle est revenue ce matin avant que je me réveille en disant qu'elle était allée voir son appartement et qu'elle avait profité pour y prendre une douche. Tu te rends compte !!"  S'énerva Natsu.

Grey ne put retenir un sourire en se retenant de dire que Lucy était en fait partie pendant dans la nuit. Il accepta le c½ur léger de participer à la baston du matin.

Le conflit fut calmé par l'arrivée d'Erza une heure plus tard.  Il avait bien besoin d'une boisson après tout cet acharnement. Et c'était le hasard qui voulut que Lucy se trouvait encore au comptoir. Il prit le tabouret juste à côté d'elle.

- "Je voudrai une boisson glacée s'il te plait Mira. Ça va Lucy ?"

Il eut un petit sourire car elle avait tressailli à son arrivée au bar et maintenant qu'il lui adressait la parole elle devint rouge Erza.

- "Mais qu'est-ce que tu as à rougir comme ça ? Tu ne vas pas bien ? Tu veux que j'appelle Wendy ?" Demanda Mira en voyant Lucy continuer à prendre des couleurs.
 
Heureusement qu'elle ne fit pas le lien avec l'arrivée de Grey ni qu'elle vit celui-ci sourire encore plus fort. Lucy en eut assez des questions et de l'attitude de Grey. Elle décida de sortir se promener. N'ayant pas ses clés, ne sachant pas ce qu'est cette onde de choc et attendant les résultats de ses examens, elle était bloqué à la guilde. Elle alla dans le square où Gadjeel avait "épinglé" Lévy, Jet et Droy. Elle s'assit sous l'arbre centenaire du délit. Bien qu'elle n'ait pas vu le temps passer dans cette bulle, le savoir lui donnait envie de liberté, d'espace. Elle inspira fortement en rejetant la tête en arrière et en fermant les yeux.  Elle ne vit donc pas arriver Grey.

- "Tu ne pas prendre le soleil après tous ces mois enfermée dans une grotte ? Je pensais que c'était pour ça que tu étais partie de la guilde", dit-il avec ce même sourire énervant.

- "Tu sais très bien pourquoi je suis partie. Mira était en train de me poser des questions et il est rare que l'on arrive à lui échapper", dit Lucy énervée.

- "J'ai cru pendant un moment que c'était moi que tu cherchais à éviter. Que tu étais peut-être gênée par ce qu'il s'est passé hier soir où plutôt ce matin".

- "Je ne vois pas ce que tu veux dire !!" Ânonna-t-elle.

- "De notre nuit ensemble dans mon lit. Lucy ce n'est pas..."

Il s'arrêta en plein milieu de sa phrase en voyant arriver Sting et Yukino.

- "Il semblerait que tu vas revoir tes esprits aujourd'hui", fit Grey en ayant un sourire crispé.
 
- "Pourquoi tu dis ça ?", demanda-t-elle étonné du changement de sujet. 

- "Car voilà la constellationniste qui les a en sa possession. Bonjour Yukino. Sting !" Ajouta-t-il plus sèchement. "Yukino je te présente Lucy notre constellationniste".

- "Vous avez réussi à la sortir de sa bulle ! Mais c'est merveilleux. Je suis enchantée de te rencontrer enfin. Je suis Yukino Agria. J'ai beaucoup entendu parler de toi. Les esprits t'aiment énormément".

- "Tu es plus belle que dans cette chose. Tu ne voudrais pas rejoindre Sabertooth ? Je m'occuperais de ton intégration. Avec Yukino..." commença Sting. 

- "Non, mais ça ne va pas enfoiré. Tu crois que tu peux te pointer et prendre un de nos membres !", s'énerva Grey. 

- "Vous êtes peut-être la guilde la plus forte de Fiore mais vous n'avez pas su la protéger".
 
- " Ce n'est pas de leur faute et de plus je ne souhaite pas changer de guilde. Fairy Tail n'est pas seulement la plus forte, elle est également la meilleure des guildes".

- "Ouais, ouais. Il est là Natsu ? Je veux lui mettre sa raclée".

- " Il est à la guilde, venez si vous voulez. Je pourrai ainsi parler avec Yukino et prendre des nouvelles de mes clés. Euh pardon, c'est tes clés maintenant. Je suis désolée. J'ai du mal à me faire à l'idée !" Ajouta-t-elle pour s'excuser.

Ils prirent la direction de la guilde.

- "Il est où l'autre dragon. Il en a eu marre de toi, Sting ?" demanda sournoise le mage de glace. 

- "Qu'est-ce que tu insinues là !!" Dit-il en voulant attraper Grey par le col sauf que comme d'habitude Grey était en caleçon. "Tu ferais mieux de te taire le nudiste !"

- "Il est parti en ville pour acheter quelque chose avec Frosch et Lector", répondit timidement Yukino.

- "Frosch, Lector ?" fit Lucy avec incompréhension. 

- "Tout comme Natsu, Gadjeel et Wendy, les dragons jumeaux de Sabertooth ont des exceeds. Lector est celui de Sting et Frosch celui de Rogue, l'autre dragon slayer", expliqua Grey.

- "Vous êtes jumeaux ?!" Demanda Lucy en se fiant à leur surnom.

- "Non, on les appelle comme ça car ils sont toujours ensembles et complémentaires".

- "Ouais, je suis le dragon slayer de la lumière et Rogue celui de l'ombre.Comme le dit Yukino on est complémentaire". 
 
Sur ces mots ils arrivèrent devant les portes de la guilde où résonnait une nouvelle baston. Sting les défonça et se mêla au groupe en frappant Natsu. Yukino eut peur mais elle suivit Lucy.

- "Viens !! Les filles sont là. Allons les rejoindre et laissons-les se défouler". Elles prirent place à la table du fond.

- "Bonjour Yukino !" S'exclama les filles présentes.

Elle leur répondit en souriant.

- "Je suis désolée encore une fois mais je peux toucher mes clés ? N'ayant plus de contrat avec eux, je ne sais si je peux encore communiquer. Cependant je souhaiterais les tenir, si ça ne te dérange pas, bien sûr", demanda Lucy.

Yukino les lui passa en enlevant ses clés originelles, moins nombreuses, du trousseau. Lucy les prit en main et les serra contre son c½ur. Une larme s'échappa de ses yeux, elle roula le long de sa joue. Elle alla s'écraser aux pieds de Lucy. Un cercle magique se matérialisa provoquant une lumière intense. Les esprits ayant appartenus à Lucy apparurent tous devant elle. Les mages ne comprenaient pas ce qu'il se passait. Le maître Makaroff qui était au bar demanda à ceux qui étaient autour de Lucy de s'écarter. Non loin de la table où se trouvait leur constellationniste, une sorte de portail s'ouvrit. On pouvait voir un paysage irréel à travers.

- "Qu'est-ce qu'il se passe !! Lucy !!" cria Erza inquiète. 

Lucy ne réagit pas à l'appel. Elle continuait à fixer devant elle.

- "Ce n'est pas possible. C'est trop tôt !! Ecartez-vous du portail. C'est le monde des esprits ! Si vous vous en approchez trop et que vous n'êtes pas conditionné, vous risquez d'être blessés ou pire ! Quelqu'un arrive à approcher Lucy, moi je n'y arrive pas !!" hurla Loki. 

Les autre esprits, eux aussi étaient dans l'incapacité de ne serait-ce mettre les pieds dans le cercle magique. Il était trop puissant. Les mages les plus forts de Fairy Tail essayèrent. Hélas, ils réussirent seulement à se bruler sur cette écran de lumière. Même Sting, malgré que ce soit son élément.

- "Lucy, il faut que tu refermes cette porte avant de blesser encore plus tes amis !!" Dit-il en espérant toucher son esprit et son c½ur.

Cela fonctionna. Les yeux de Lucy reprirent leurs éclats. Elle lâcha les clés qu'elle tenait encore. Cela permit au portail donnant sur le monde des esprits de se refermer.

- "Qu'est-ce qu'il s'est passé, Loki ! Comment un portail aussi grand a-t-il pu s'ouvrir sur votre monde ? Et pourquoi s'est-il refermé quand j'ai laissé tomber les clés ?! Ce ne peut pas être moi, je n'ai pas ce pouvoir!!"

- "Si tu l'as maintenant. Le roi espérait que tu ais un peu de temps devant toi, mais il semblerait que le scellement a été brisé".

- "De quoi veux-tu parler Loki !" S'exclama Makaroff inquiet pour une de ses enfants.

- "Je vais vous dire tout ce que le roi a bien voulu me confier. Ça a commencé il y a 600 ans. Trois s½urs sont arrivées dans votre monde. Il s'agissait de trois fées. On les appelait Les Gardiennes des Portes. Elles pouvaient ouvrir les portes de différents mondes. C'était grâce à elles que les fées pouvaient intervenir dans ce monde. Elles décidèrent de le connaître mieux. Elles découvrirent que de par Earthland, elles avaient accès à d'autres portes qui n'existaient pas dans le leur. Cela dura un an. Et elles ouvrirent une porte trop puissante, elles ne purent la refermer. C'était la porte qui mène au royaume des dragons".
 
- "Attends, tu veux dire que les dragons ne viennent pas d'Earthland !?" s'écria Natsu quand il réalisa ce que venait de dire Loki. 

- "Non, ils ne viennent pas d'Earthland. Leur venue a créé le chaos. Les trois fées essayèrent de les renvoyer mais elles échouèrent. Leur peuple apprit ce qu'il était arrivé. Elles furent bannies et on leur scella leur magie. Elles furent condamnées à vivre dans le monde qu'elles avaient mis en danger. Elles gardèrent une infime partie de leur pouvoir. C'est ainsi que naquit les premières constellationnistes".

- "C'est bien beau tout ça, mais cela n'explique rien sur Lucy", s'exprima Erza.

- "Si. Ce que personne à l'époque ne sut, c'est que la plus jeune des s½urs était tombée amoureuse d'un mage de glace. Elle donna naissance à une petite fille avant de perdre ses pouvoirs de fée. Ce fut sa seule enfant. Une petite blonde comme elle mais avec les yeux marron de son père. Il s'agissait de ton ancêtre Lucy. Elle hérita de la part fée de sa mère avant le scellement. Mais sa mère à eu trop peur pour elle alors elle a avec ses s½urs scellé la magie de sa propre fille".

- "Tu veux dire que Lucy possède une part de fée en elle ?!" questionna Makaroff. 

- "Donc au fil du temps, le sort s'est affaibli. C'est ça ?!" intervint Reby. 

- "Oui, maître. Lucy a une part de fée en elle. Et oui, Revy, le sort s'est désagrégé il y a 200 ans. Une des ancêtres de Lucy vit sa puissance augmenter. Elle a blessé son mari et sa fille ainsi que quelques voisins avec une sorte de vague de puissance".
 
Tous les mages présents il y a 2 jours regardèrent vers la constellationniste. Ils connaissaient cette puissance.

- "Lucy nous a déjà fait un coup comme ça"dit Grey.

- "Je m'en doutais un peu vu ce qu'elle vient de faire" rétorqua Loki.

- "Qu'est-il arrivait à mon aïeul ? Elle a pu le contrôler ?"

- "Elle fut amenée au conseil de la magie. Ils lui firent des tests. Au bout de plusieurs semaines, n'ayant toujours pas de réponses des scientifiques, elle s'évada car c'est bien le mot. Et elle alla voir sa famille. Ils leurs avaient menti, prétendant qu'elle n'avait plus le contrôle. Malheureusement elle blessa son mari à son retour. Elle prit peur et décida de s'isoler en attendant d'avoir plus de prise sur ses dons. La puissance était hélas trop forte pour elle. Son corps s'affaiblit et elle mourut auprès des siens. Son mari a eu peur et il trouva un mage qui scella à nouveau cette magie. Cependant le conseil ainsi que le roi des esprits surveillèrent à partir de là, la descendance de cette femme".

- "Lucy est donc sur surveillance !!! Mais c'est inacceptable !!" Hurla Erza en dégageant une aura noire.

- "Calme toi Erza, veux-tu ?? Continue Loki", fit le maître.

- " Le sort dura moins longtemps cette fois-ci. La mère de Lucy a commencé à s'affaiblir physiquement. Mais le sort était toujours présent. Elle ne subissait qu'une petite quantité de magie".

- "C'est ça qui l'a tuée ?" Demanda-t-elle en pleurs.

- "Non, pas vraiment. Le sort s'est dissout avec toi Lucy. Tu avais 9 ans. En 776, ta magie a augmenté. Tu en as détruit ta chambre", continua d'expliquer Loki.

- "Non, papa a dit que je n'avais plus besoin d'une chambre de petite fille. Il m'en donna une plus grande et fit des travaux dans la première !"

- "C'est ce qu'ils t'ont dit mais je sais que tu n'as plus de souvenirs de cette période. N'est-ce pas ?"

- "J'ai été malade, j'avais de là fièvre et elle dura une dizaine de jours mais..."

- "Ton éclat a attiré l'attention du conseil mais aussi d'autres. Ces autres personnes ont demandé de l'aide à ta mère en pensant que c'était elle qui avait dégagé ce pouvoir. Tes parents ont dû faire appel à un mage pour sceller à nouveau ce don en toi. Donc ta mère accepta de les aider car ils étaient poursuivis par Zeleph. C'est ainsi qu'à leur demande Layla utilisa tout ce qu'il lui restait de magie pour renvoyer les dragons dans leur monde pour les protéger".

- "Tu veux dire que c'est la mère de Lucy qui a fait disparaître nos dragons !!! Pourquoi ???" s'écria Natsu. 

- "Tu ne comprends vraiment rien à rien. Elle s'est sacrifiée pour les sauver. C'est apparemment les dragons qui sont venus lui demander son aide", s'interposa Gadjeel.

- "Elle a fait ça également pour me protéger", dit Lucy en regardant ses mains.

- "Le pouvoir de Lucy est donc scellé alors pourquoi il agît ?" Se demanda Makaroff. 

- "Lucy a subi trop de distorsion du temps. Le sort ne s'est pas dissipé, il s'est brisé", répondit Loki.

- "Je vois que nous ne sommes pas les seuls à connaître cette histoire. Le roi des esprits veille donc sur cette fille depuis tout ce temps", intervint une voix inconnue.

- "Qui êtes-vous ? Que venez-vous faire dans notre guilde. On est fermé" dit Erza avec autorité.

- "Je me nomme Yakamaru. Je fais partie d'une branche du conseil de la magie. Je suis venue chercher Lucy Heartfilia".

- "Il n'en est pas question, vous entendez. Vous ne vous approcherez pas de Lucy", dit Grey en se mettant entre Lucy et eux.

- "Ouais, pour une fois que le glaçon a raison", ajouta Natsu en se cognant les mains l'une contre l'autre.
 
C'est à ce moment que choisit d'entrer Rogue, Frosch et Lector.  ils virent tous les mages en position de combat, même Sting. Lector prit la patte de Frosch pour se mettre à l'écart. Rogue se rapprocha de Sting. Il n'eût pas le temps de demander ce qu'il se passait que Natsu réagit au pas en avant qu'a fait un des quatre hommes devant eux.

- "Vous vous opposez au conseil en réagissant comme cela".

- "On ne vous laissera pas emmener Lucy", s'énerva la salmandre.

Rogue se tourna vers la mage blonde qui était il y a peu dans une sphère au milieu de la guilde. Il ressentit une forte puissance émaner d'elle. Qu'est-ce qu...

Lucy voyait ses amis se battre. Elle voulut leur dire d'arrêter, qu'elle préférait les suivre pour ne pas les blesser où qu'ils subissent le châtiment du conseil. Mais elle sentit un frisson le long de son dos. Un danger. Elle se retourna vers l'endroit que lui désignait son instinct. Elle vit le brun à côté du blond de Sabertooth. Il devait s'agir de Rogue, le dragon slayer. Mais pourquoi la regardait-il comme ça. Elle le fixa également et vit une aura maléfique venir de lui. Il commença à s'approcher d'elle pendant que la guilde essayait de contre les mages du conseil. Rogue arriva à elle et lui attrapa le poignet. Son visage reflétait la jubilation et les ténèbres qui l'habitaient. Lucy essaya de se défaire de cette prise. Sa peur et sa colère créa une onde qui envoya toutes les personnes dans la guilde à terre. Ils se tournèrent vers elle, la seule debout. Rogue se redressa. Elle l'éjecta contre un mur.

- "Lucy, tu te trompes ! C'est Rogue, il est de notre côté !" expliqua Grey. 

- "Pas le Rogue que j'ai en face de moi. Celui-ci est guidé par les ténèbres".

Rogue se redressa à nouveau. Il fit un grand sourire qui donna un frisson aux autres.

- "Je vois que tu n'es pas seulement puissante. Tu as oublié d'être bête", ricana Rogue. 
 
<< Chapitre précédent - Chapitre suivant >>

Note de l'auteur : Un peu de paranormal, enfin plus que dans le manga. J'espère que ça vous plaira ^^

Tags : GreyLu♥ - Fée et glace - Fanfiction Fairy Tail